Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie

Forum de discussion sur la spiritualité pour la rencontre et le partage dans l'éveil spirituel de la conscience, bouddhisme zen, lithothérapie meditation et citation.
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Petit Journal d'un jeûne sur quelques jours.

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Loryan
Modérateur
avatar

Date d'inscription : 29/10/2009
Nombre de messages : 4190
Masculin
Vierge Chien
Age : 47
Ville : Lorraine

MessageSujet: Petit Journal d'un jeûne sur quelques jours.   Dim 3 Avr 2016 - 1:23

Rappel du premier message :

Vendredi soir je parlais avec des amis de mon envie de faire un jeûne de quelques jours (7 dans l'idéal) et j'exposais la difficulté de caler une période entre les contraintes sociales, le fait de sentir le bon moment et bien sur tout un tas d'obligation qui font que je reporte toujours.

Bien que je proclame toujours haut et fort qu'on ne fait pas un jeûne dans le seul but de perdre du poids, car un jeûne n'est pas un régime mais une réflexion sur soi même corps et esprit.

Bien ça n'a pas loupé ce matin je me suis pesé est au désespoir 71,6 kg
Bon bien sur vous ne pouvez pas comprendre, mais disons que depuis 1 mois ce n'est pas ça et je fais on va dire n'importe quoi d'un point de vue alimentaire... la sanction est tombée... et bien sur ce n'est pas qu'alimentaire mais plutôt un ensemble de soucis déséquilibrant.

Donc ce samedi matin (bon d'accord j'écris un dimanche à 1h du mat mais faites comme si c'était samedi) j'ai décidé de commencer ce jeûne aussi brusquement que possible, mais bon quand on est ascendant bélier c'est comme ça (les astrologues comprendront).

Et oarce qu'il se passe toujours plein de choses lors d'un jeûne, et parce que c'est difficile ou facile ( impossible à prévoir) je me suis dit que j'allais raconter ces quelques jours de jeûne avec son lot de remise en question.

J'en suis déjà à 24h, c'est un bon début
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

AuteurMessage
Loryan
Modérateur
avatar

Date d'inscription : 29/10/2009
Nombre de messages : 4190
Masculin
Vierge Chien
Age : 47
Ville : Lorraine

MessageSujet: Re: Petit Journal d'un jeûne sur quelques jours.   Ven 8 Avr 2016 - 10:40

Vendredi 66.5 (-5,1 kg)
Bilan du jour 6 (jeudi)

Bon le jour 6 est à l'image du jour 4, assez facile.
Je n'ai pas ressenti de difficultés particulières et je commence à m'habituer.
J'envisageais même jeudi soir de continuer jusqu'à la fin du we c'est à dire 9 jours.
Mais la raison l'emporte, Samedi = déménagement + 300km de route, donc je recommencerai bien à manger samedi matin.

Comme je racontais "my life" à professeur X plus haut, mes amis ne voient pas de changements physiques ou comportemental particulier... mais je sens que ça commence à les agacer que je refuse les diverses invitations sociales "à manger" (4 en 2 jours)

Hier cependant j'ai eu une altercation avec une collègue au boulot.. rien de très virulent mais quand même.
Un de mes autres collègue et amis (qui ne comprend pas mon jeûne) dit que ça me rend irritable... personnellement je ne lui donne qu'à moitié raison car en prenant du recul sur la situation je me suis aperçu qu'étais tout simplement ressorti une sorte d'abcès du genre blessure égotique qui dure depuis quelques années. A savoir que j'ai réalisé que j'ai pris pour un dénigrement/sous estime de moi même sa promotion au même niveau que moi dans l'entreprise alors que je m'estime bien plus performant (au sens intelligence et implication) qu'elle...
Or ne vous avais-je pas dit que j'étais souvent en état de stress au boulot et que ces moments me faisaient grossir ?
Peut-être que tout simplement le problème vient de sortir pour ce qu'il est... un problème d'image de soi qui semble me bouffer depuis des années...

J'ai aussi repris la lecture à "but spirituel" depuis 2 soirs avant de me coucher. Un vieux livre que je possède depuis 20 ans et que je n'ai jamais terminé qui m'avait été conseillée par une amie de 90 ans à l'époque..elle dont les mots pleins de sagesse me sont revenus depuis 1 an.
Il s'agit d'un livre qui traite de l'autoculture/selfculture spirituelle par IK Taimni affilié à la société théosophique... j'en ai un 2ème sous le coude, l'homme, Dieu et l'univers.

Ah si pour une note d'humour.... j'ai souvent froid...mais bon à Metz il ne fait que 10°... enfin mon corps a un peu de mal à chauffer faut dire.. mais qui s'en étonnerai ? sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loryan
Modérateur
avatar

Date d'inscription : 29/10/2009
Nombre de messages : 4190
Masculin
Vierge Chien
Age : 47
Ville : Lorraine

MessageSujet: Re: Petit Journal d'un jeûne sur quelques jours.   Ven 8 Avr 2016 - 12:56

@Aloah
Il paraît en effet qu’il y a une décristallisation de la glande pinéale mais je ne saurais te dire pour le moment
Sur ce sujet je sais juste qu’il faudrait baisser l’approvisionnement en Fluor (les dentifrices) et s’aider de la chlorelle, mais c’est un autre sujet que le jeûne tout ça.

@Kouen
Quel joli(s) message(s)
Comme tu le dis si bien il est important d’être en conscience et cela même si ces un gros effort de volonté.
J’insiste beaucoup là-dessus, ça ne doit pas être une punition du corps ni une forme de scarification qui se rapprocherait plus d’une condition anorexique.
C’est sur les 6-7 jours que je commence seulement à voir vraiment ce qui lâche au niveau physique émotionnel et mental.
Bon j’ai mis la perte de poids à titre indicatif, mais c’est vraiment ce matin que j’ai vu mon corps différemment.
Au départ je pensais être exempt d’agressivité, de colère, etc… en fait c’est non pas le contraire, mais ça sort plus facilement dans le sens où cela apparaît clairement la conscience de mes actes (plus qu’avant).
Je pense aussi que le jeûne est une pratique spirituelle.
On voit très rapidement l’impact des habitudes, de la publicités, de l’envie, du monde social sur la façon de diriger nos vies. Parce que l’alimentation étant au cœur de notre existence, elle prend une place de conscience automatique presqu’envahissante au point où on ne s’en aperçoit même plus.
Mon propos n’est pas de condamner tout ça, c’est important d’avoir des habitudes , des amis, de manger, de se faire plaisir… mais il faut en avoir conscience et ne pas inverser les rôles.
On a des habitudes pour gérer sa vie et pas des habitudes pour gérer nos vies
On a une vie sociale pour faire partie de la vie, mais on a pas une vie pour une représentation sociale
On a conscience de se faire plaisir, et ce n’est pas le plaisir qui gouverne nos consciences

J’insiste aussi sur un autre truc… on a pas faim, on a envie de manger… ce qui n’est pas du tout la même chose et différencier les deux est un bienfait considérable du jeûne car la vie prend une toute autre coloration sur ce qui nous motive vraiment.


@L’ermite
Je pense que beaucoup de choses lâches, mais en avoir conscience sur le moment n’est pas forcément simple
Après détox du foie = détox du stress, des colères, des surcharges émotionnelles ou mentales, enfin je pense.
Personnellement dans mon dialogue interne avec mon organisme il y a quelque chose comme « on fait tous le ménage et ensemble, et on se soutient les uns les autres surtout si peine (estomac par exemple)
Je ne pense pas qu’on puisse faire un vrai jeûne contre son corps et dans mon cas je pense que cela explique pourquoi mon organisme le tolère bien.. sinon il m’aurait lâché.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeddicus
Membre
avatar

Date d'inscription : 26/12/2015
Nombre de messages : 2060
Féminin
Scorpion Coq
Age : 36
Ville : New-York

MessageSujet: Re: Petit Journal d'un jeûne sur quelques jours.   Ven 8 Avr 2016 - 14:06

Ah ben, pour dé-cristalliser la pinéale il faut bien plus que jeûner. Il est exact que celle-ci se cristallise par le vieillissement et rien ne peut y remédier, c'est pour cette raison que les cherchants ont toujours des expériences lorsqu'ils sont jeunes et vivent sur ce souvenir jusqu'à la fin de leur vie tout en rappelant aux plus attentifs ce qu'ils ont connus quand ils étaient jeunes.... Ben oui, on est désolé pour eux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kouen
Membre
avatar

Date d'inscription : 18/01/2012
Nombre de messages : 3312
Féminin
Poissons Coq
Age : 49
Ville : Charente

MessageSujet: Re: Petit Journal d'un jeûne sur quelques jours.   Ven 8 Avr 2016 - 14:14

@Loryan a écrit:


J’insiste aussi sur un autre truc… on a pas faim, on a envie de manger… ce qui n’est pas du tout la même chose et différencier les deux est un bienfait considérable du jeûne car la vie prend une toute autre coloration sur ce qui nous motive vraiment.

je n'avais pas pensé à cette "logique" !!!
en fait, il n'y a que par le vécu, par l'expérience que l'on
peut en faire la distinction Wink

merci Loryan  et encore bravo !!  I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeddicus
Membre
avatar

Date d'inscription : 26/12/2015
Nombre de messages : 2060
Féminin
Scorpion Coq
Age : 36
Ville : New-York

MessageSujet: Re: Petit Journal d'un jeûne sur quelques jours.   Ven 8 Avr 2016 - 14:20

Souvent le désir de manger est utilisé pour oublier un certain ennui, comme une habitude anesthésiante que l'individu utilise pour meubler son quotidien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Petit Journal d'un jeûne sur quelques jours.   Ven 8 Avr 2016 - 15:24

Très intéressant que tu partages ton expérience en temps réel comme ça avec nous, merci Loryan Smile

Si j'ai un conseil à te donner, c'est d'entamer la reprise de nourriture en douceur, progressivement, car on peut être tenté après une période de jeûne de "se gaver" en récompense, mais ce serait comme donner un coup de massue à ton corps qui doit réactiver son système digestif Smile
Revenir en haut Aller en bas
Aurora
Membre
avatar

Date d'inscription : 01/12/2015
Nombre de messages : 1111
Féminin
Taureau Buffle
Age : 44
Ville : À Dieu

MessageSujet: Re: Petit Journal d'un jeûne sur quelques jours.   Ven 8 Avr 2016 - 16:15

Bravo Loryan !

Je trouve que ta persévérance est très inspirante.
J'ai particulièrement apprécié ta réflexion sur l'enjeu au boulot et la prise de conscience que ça a suscité en toi.

Bravo !  Et moi aussi je te remercie pour ton partage.

:383570gif
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Biosphère
Membre
avatar

Date d'inscription : 14/05/2015
Nombre de messages : 2279
Féminin
Poissons Coq
Age : 49
Ville : Occitanie

MessageSujet: Re: Petit Journal d'un jeûne sur quelques jours.   Sam 9 Avr 2016 - 21:31

cheers  bravo Loryan.
Très intéressant, merci

Je pense que tu peux encore tirer qq enseignements de ce jeûne en relisant ton journal dans qq temps. Lorsque ce sera hors contexte, le ventre plein en somme. Wink

Il parait que notre ventre est notre "deuxième cerveau". Le primaire, celui qui régule de nombreuses fonctions dans l'organisme sans que nous en ayons conscience mais également certaines de nos humeurs...etc.

hello ! sunny flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'ermite
Membre


Date d'inscription : 06/04/2016
Nombre de messages : 619
Masculin
Bélier Buffle
Age : 45
Ville : Paris

MessageSujet: Re: Petit Journal d'un jeûne sur quelques jours.   Sam 9 Avr 2016 - 22:23

@Biosphère a écrit:

Il parait que notre ventre est notre "deuxième cerveau". Le primaire, celui qui régule de nombreuses fonctions dans l'organisme sans que nous en ayons conscience mais également certaines de nos humeurs...etc.  
Je confirme ... Je l'ai vérifié lors d'une cure de raisin et pendant plusieurs problèmes intestinaux ou digestifs (gluten et d'autres ...). Il y a un autre paramètre qui joue sur l'humeur, c'est le magnésium et ses carences.
Perso ça m'effraie de voir à quel point je suis aussi peu maître de mes humeurs, ou plutôt à quel point elles sont influencées par des paramètres qui me sont extérieurs.
Fin de la transgression.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shani-Ys
Membre
avatar

Date d'inscription : 30/10/2013
Nombre de messages : 6228
Féminin
Scorpion Chèvre
Age : 38
Ville : Sud

MessageSujet: Re: Petit Journal d'un jeûne sur quelques jours.   Sam 9 Avr 2016 - 22:35

Bravo Loryan, voilà une affaire rondement menée... Smile

la carence en mag, fer et même calcium rend effectivement irritable.
Le problème c'est que c'est difficile à évaluer si une carence est effective car les taux sanguins qu'on évalue habituellement sont les taux de circulation et ne prouvent pas que les minéraux ne sont pas "manquants" qq part...

(digression in progress)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Figaro
Membre
avatar

Date d'inscription : 28/02/2016
Nombre de messages : 9296
Masculin
Capricorne Rat
Age : 45
Ville : Agéographique.

MessageSujet: Re: Petit Journal d'un jeûne sur quelques jours.   Dim 10 Avr 2016 - 8:15

Bon appétit :BJR004:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ours1
Membre
avatar

Date d'inscription : 17/03/2015
Nombre de messages : 421
Masculin
Gémeaux Cheval
Age : 39
Ville : Picardie

MessageSujet: Re: Petit Journal d'un jeûne sur quelques jours.   Dim 10 Avr 2016 - 9:09

Merci pour ce partage, fort intéressant et amenant bon nombre de retours pertinents.

Ce qui suit n'est que mon point de vue, aussi basé sur des petites expériences persos dont un "jeûne" un peu "diété" d'une semaine.

Nous parlons de jeûne, ne pas manger pendant plusieurs jours, souvent comme quelque chose d'étonnant, d'incroyable, qui fait peur (va t'on en survivre ^^) et c'est bien cela le plus étonnant Smile
Un lion qui ne mange pas pendant une semaine, un ours qui hiberne, tous les animaux dont nous à l'époque préhistorique qui avions forcément peut accès à la nouriture l'hiver (pas de stocke matériel, uniquement corporel).

La dualité cyclique est une loi fondamentale de notre monde :
Le jour et la nuit.
Être éveillé et dormir.
Manger et jeûner.
Entrer et sortir (de matière et d'information)...

De vrai questions se posent tout de même, ce n'est pas le jeûne qui est curieux et incertain; c'est bel et bien le fait que nous mangeons sans cesse depuis notre naissance, sans jamais avoir fait fonctionner cette capacité du corps à s'auto nettoyer/reposer. Cela est inscrit dans notre mental, dans nos pulsions, dans notre vie sociale, on est façonné d'une certaine façon pour de bonnes choses (vie en groupe, plaisir,...) comme pour des moins bonnes (notamment santé et emprise sur notre liberté de vie).

Alors quand on relâche trop vite l'accumulation des déchets de nos corps, certainement trop important de part le mode de vie qu'on a eu jusqu'ici (considéré socialement comme la norme),il faut être vigilent ou plutôt s'écouter, y aller par étape. Nettoyer nos émonctoires avant sinon on évacue pas pendant le jeûne on déplace et cela peut être un peu douloureux et pas très utile.

La plus merveilleuse chose du jeûne est certainement cette libération de la peur de l'inconnue simplement dicté par le mental, entretenu parfois par la société. La peur n'a de raison d'exister que si elle correspond à une prise de conscience d'un danger réel (cela n'empêche pas de prendre des précautions mais d'évaluer par sois même). Marcher pendant 50km n'a rien d'impossible, en revanche tout le monde ne peut pas y arriver du jour au lendemain. Et savoir que l'on est capable de cela, en se basant sur une expérience "réussies" annulera toutes les peurs véhiculées sans fondement réel Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loryan
Modérateur
avatar

Date d'inscription : 29/10/2009
Nombre de messages : 4190
Masculin
Vierge Chien
Age : 47
Ville : Lorraine

MessageSujet: Re: Petit Journal d'un jeûne sur quelques jours.   Dim 10 Avr 2016 - 23:10

Samedi 65.9 (-5,7 kg)
Bilan du jour 7 (vendredi)

Les jours impairs sont-ils les plus difficiles ?

Si je devais classer les jours par difficulté à supporter je dirais : 3-5-7-6-1-2-4
Le 1 étant un peu à part.
Mais c'est amusant de voir que les 3 jours impairs réels de jeûne sont difficile à vivre au regard des autres.

J'ai donc perdu environ 8% de mon poids initial avec une sorte de constante à 500gr par jour.
Bon comme j'ai une balance de compétition je sais que j'ai perdu environ 2.4kg de masse grasse.
J'estime donc que les 5.7 kg se répartissent ainsi
2.4kg de graisses (42%)
1 kg de transit (1 er jour estimation du contenu de circuit digestif) (17.5%)
1 kg de sucres (1er jour estimation par les kg restants) (17.5%)
1.3 kg de protéines (solde du reste) (23%)

C'est empirique mais ça peut être indicatif
En partant du principe que sur une si courte période l'organisme se consacre intelligemment à brûler prioritairement ce qui est inutile ou malade, je dirais que symboliquement les graisses représentent les excès, le stockage des poisons liposolubles (métaux lourds, poisons du stress), les protéines les cellules défectueuses, les mauvaises programmations, les sucres les habitudes, le quotidien, le transit bien tous les corps étrangers et non assimilés par le corps.
Extrêmement empirique mais si quelques personnes avaient une réflexion plus pointue sur le sujet Very Happy

Ce 7ème jours a été tout de même globalement calme.
Cependant à partie de midi mon boulot m'ayant obligé à parcourir les rayons d'un supermarché parmi les odeurs de bouffes, les visions d'aliments en tout genre, et les gens qui mangent.... moi même faisant les courses pour ma reprise.
A 14h je n'était pas très bien, envie de ne plus penser à ça et de dormir.
D'ailleurs je suis rentré chez moi à 17h15 et j'ai dormi 30 minutes. j'était un peu naze.... sauf qu'à 18h un ami est venu me chercher pour aller à la piscine..
je n'étais pas sur de moi et.... 1500m continu "les doigts dans le nez"... trop facile
J'étais en meilleure forme après qu'avant.... comme quoi il faut bouger et ne pas s’apitoyer sur ses ressentis .
Je n'écoutais pas mon corps, j'écoutais mes pensées pressées de remanger.
Mon corps lui m'a montré oh combien sa résistance et ses capacités étaient tout autre... je pourrais penser ce que je veux et me rendre malade que lui continuerait à vivre et à bouger.
Belle leçon d'humilité que de comprendre que l'on possède un corps formidable dans les responsabilités qui lui incombe.
J'entends par là que je me plains de lui souvent pour des raisons essentiellement esthétiques, et que lui me fait comprendre qu'après 7 jours sans manger il me permet encore de traverser 1.5km d'eau à la nage pour que je puisse parcourir le monde et trouver le temps et l'espace de résoudre mes "problèmes".

On peut se poser la question de savoir si c'est le corps ou si c'est la volonté... mais je n'ai pas assez réfléchis pour discerner cette question.
En fait il est assez difficile de discerner 3 éléments ou corps dans toute cette histoire de jeûne.

Il y a d'un coté ce que je nommerai les corps fonctionnels comme le corps physique mais aussi les corps émotionnels et mentaux qui répondent à leurs propres stimuli et qui envoient des messages du genre "j'ai besoin de ", dans le cas du physique son message est la faim.

Il y a une sorte de corps existentiel qui de mon avis et celui qui les dominent tous au point qu'il est capable de mentir et se faire passer pour les autres.
Il est le noeud du problème de discernement, un vrai corps caméléon. Celui ça exige en permanence de répondre à son désir, à son plaisir, à ses identités. Celui-ci émet les notions de manque, d'envie, d'habitude, d'obligation. Je pense en effet que ce corps ment facilement au point qu'il est capable de rendre malade les corps fonctionnels en les trompant sur la réalité du "danger". Un sacré coquin celui là.

Puis il y a autre chose de l'ordre de la volonté, de la foi voir de la croyance (car rien ne permet d'affirmer que je ne suis pas un fou auto-convaincu des bienfait du jeûne, il n'y a rien de pire que de croire aveuglément)... m'enfin je crois que c'est à se moment de l'histoire que l'on débat de la folie jocolor
Il n'empêche qu'il y a quand même quelque chose d'assez fort qui a soudainement pris les rennes de l'existence au point d'imposer le silence au corps précédent (bon il causent quand même, sauf que cette fois ci leurs bruits ne couvrent plus cette "volonté")

Ca reste peu banal quand même un jeûne
Faire appel à la vibration de la volonté pour que tous les autres vibrent comme elle envers et contre tout.. même si ils ne sont pas tous totalement d'accord.
Alors c'est vrai que dans tout ce beau monde qui semble éclater en plusieurs factions on pourrait imaginer une bonne guerre de personnalités diverses et variées, chacune cherchant à reprendre le contrôle de la situation antérieure... même si celle ci était "malheureuse".
Pourtant il n'en ai rien, car c'est plutôt un sentiment d'unité que j'ai retrouvé.
Un peu comme redécouvrir tous les gens qui vous entoure anonymement depuis des années... en leur parlant tout simplement et découvrir cet enchevêtrement de relations et d'histoires qui les lient tous ensemble.

Bref à travers ce jeûne j'ai découvert que j'étais plus fort que je ne le pensais, que je valais mieux que je ne le pensais.... mais pour moi, pas pour le regard des autres.

Maintenant il reste a ramener tout ceci dans la vie quotidienne car vous pensez bien qu'il n'y aurait aucun sens à jeûner toute l'année et à vivre dans une privation permanente juste pour mieux tourner autour de la question de "qui on est ?"

Je raconterais ma reprise alimentaire qui fût...... pas terrible.......
C'est quand je vais voir mon poids demain matin que j'estimerais la nature des dégâts due à un brusque retour à la réalité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kouen
Membre
avatar

Date d'inscription : 18/01/2012
Nombre de messages : 3312
Féminin
Poissons Coq
Age : 49
Ville : Charente

MessageSujet: Re: Petit Journal d'un jeûne sur quelques jours.   Lun 11 Avr 2016 - 12:51

@Loryan a écrit:


Bref à travers ce jeûne j'ai découvert que j'étais plus fort que je ne le pensais, que je valais mieux que je ne le pensais.... mais pour moi, pas pour le regard des autres.


c'est ce qui compte le plus Loryan !!
une petite victoire personnelle, un défit en soi, pour soi..
sans toute fois en faire tout un plat  Wink


Maintenant il reste a ramener tout ceci dans la vie quotidienne car vous pensez bien qu'il n'y aurait aucun sens à jeûner toute l'année et à vivre dans une privation permanente juste pour mieux tourner autour de la question de "qui on est ?"

...peut être à ce sujet revoir ta façon de te nourrir ?
ton rapport avec les aliments ?? en éviter certains ?
je ne sais pas ??..c'est une piste, une idée comme ça !   Wink


Je raconterais ma reprise alimentaire qui fût...... pas terrible.......
C'est quand je vais voir mon poids demain matin que j'estimerais la nature des dégâts due à un brusque retour à la réalité

faut pas non plus être trop dur avec toi !!... Neutral
justement, si tu ne veux pas reprendre de poids,
profites en pour revoir tes repas, pour cuisiner différemment,
si tu le souhaites je pourrais t'aider dans ce domaine, quand
j'avais décidé de devenir végétarienne, jamais beaucoup de préjugés
sur certains aliments, et avec l'aide d'une nutritionniste j'ai dû revoir
toute la chaine alimentaire et me nourrir complétement
différemment, sachant par exemple que le fromage blanc, les pois
chiche, le quinoa...contiennent énormément de protéines, pour garder
de la masse musculaire ...en autre !
j'ai gardé mes cours  Wink

encore merci pour cet échange !!
 drinking01.gif





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loryan
Modérateur
avatar

Date d'inscription : 29/10/2009
Nombre de messages : 4190
Masculin
Vierge Chien
Age : 47
Ville : Lorraine

MessageSujet: Re: Petit Journal d'un jeûne sur quelques jours.   Lun 11 Avr 2016 - 14:55

J+2 : Un week-end de reprise alimentaire.
Poids 67.5 soit +1.6kg
Ce qui amène la perte total à 4.1 kg
Promis c'est la dernière fois que j'indique mon poids OUI CHEF !\"

Avant tout il est normal de reprendre du poids le corps reconstituant 2 choses
- le poids du transit digestif (environ 1kg)
- les réserves de sucres immédiatement disponible, ces réserves qui jouent le rôle de tampon dans la vie de tous les jours et qui permettent à chacun de nous de bouger sans pour autant manger en continu.
J'avais estimé une reprise maximum de 2kg, au delà sur 48h cela aurait sans doute signifié une reprise boulimique. Avec 1.6kg c'est donc raisonnable, voir même bien au regard de ce que j'ai fais.

Donc samedi matin levé 6h30 et j'ai tout simplement cassé mon jeûne avec de la compote de pomme sans sucre ajouté bio. (après mon verre d'eau + jus de citron+ de la chlorelle).
J'ai pris le temps de petit déjeuner sur 1 heure en évitant de prendre du café, du thé ou du chocolat.
Donc en gros 180gr de compote de pomme-fraise
1 verre de jus de betterave
1 verre de jus multivitaminé
2 biscuits citron bio
C'est ce que j'ai décidé, cela ne constitue en rien des indications en provenance d'expert du jeûne.
J'aurais pu éviter le jus de fruits et les 2 biscuits, mais comme je vous l'avais dit j'avais un déménagement à faire j'ai donc choisi d'anticiper des besoins en sucre dans la journée pour porter les meubles et cartons.
Vers midi j'ai repris une pomme pendant que je conduisais vers Strasbourg et à 14 h j'ai pris un plat de poisson+ riz pour le déjeuner. Pour un puriste c'est déjà un peu trop, mais pour moi ça va vu ma journée. Bref je vous passe la journée dont le clou fût la montée sur 2 étages d'un piano de 18 tonnes  Very Happy
Il est vrai que ce qu'il m'a manqué le plus c'est une récupération rapide de l'effort.. j'ai quand même bien soufflé.
Bon j'ai pas pu résisté au biscuit chocolat + café Suspect (à ne pas faire) proposé par la personne que j'aidais à déménager.... (bon c'était qu'un biscuit).
Et hop en route pour Lunéville pour....... une soirée Tuperware (oui je sais y a la moitié du forum qui vient d'halluciner LOL )
A peine la camionnette garée qu'on nous a servi une petite coupette de crémant d'Alsace, des gougère au fromage, des toast au saumon, des jambons roulés au fromage blanc, et encore une petite coupette..... (bon je crois que j'ai perdu la 2ème moitié du forum).
Et... je me suis arrêté là car je n'avais tout simplement plus faim (jusqu'au lendemain 13h)... bon d’accord un verre de vin rouge à minuit j'avoue mais c'était pour accompagner mon interlocuteur (et pis c'était du Saint Amour.. je pouvais pas refuser !)
Pour rappel après un jeûne, on mange modérément 2-3 jours, en évitant le café, l'alcool, la viande, les laitages, le gluten, les oeufs.... bon en gros faut surtout se concentrer sur les fruits et légumes cuits et le riz (cuit bien sur)...
Et surtout surveiller son transit car il ne serait pas bon de ne pas aller à la selle sous 24h, le circuit digestif ayant été à l'arrêt 7 jours il faut qu'il reprenne doucement.
A ma décharge, je n'ai rencontré aucun problème, aucun ballonnement, aucun mal de ventre, juste 15 minutes de fatigue (j'ai du aller m'allonger) après mon apéro (l'alcool et les toasts je suppose).

Dimanche j'ai repris les choses en main, soupe à midi, jus de betterave,banane et compote de pomme et le soir soupe (maison) un fromage maigre et compote de pomme.
Dans l'après midi 12 km de marche
Et aujourd'hui soupe à midi et compote de pomme... oui y a comme une répétition j'avoue mais je change quand même le parfum de la compote de pomme, et la soupe reste maison... de toute façon toute la semaine sera avec un repas soupe+compote. Demain mardi je reprends un repas normal dans la journée.

Vous comprendrez donc pourquoi j'ai dit "pas terrible" la reprise et là encore vous comprendrez mon soulagement de ne pas avoir repris plus.
J'ai vraiment eu peur de "chuter" et j'ai nourri un sentiment de culpabilité alimentaire conséquent. Car il faut reconnaître qu'entre rien du tout 7 jours et l'explosion gustative des papilles au premier aliment c'est comme essayer de battre des bras pour apprendre à voler quand on saute d'un plongeoir

Après un jeûne la reprise alimentaire c'est comme au karaté lorsqu'on a la ceinture noire....

C'est à partir de maintenant que tout commence et que les choses deviennent sérieuses.
Car, et j'ai beaucoup aimé l'expression utilisée par un naturopathe (dont biosphère m'a transmis le lien par MP), un jeûne de printemps c'est comme une remise à zéro des paramètres du corps pour bien commencer son année.
Et donc oui maintenant il s'agit de maintenir cette énergie et cet équilibre retrouvé.

En conclusion, je me sens vraiment bien, heureux, plein d'énergie, de projet, avec beaucoup moins de soucis, j'ai vrai ce sentiment de nouveau départ.

Allez, une petite anecdote pour vous montrer que le jeûne n'agit pas seulement sur le physique.
Depuis 4 mois j'ai un petit coup de coeur pour une personne avec qui on peut dire je n'ai aucune chance (oui je sais les adeptes de la pensée positive vont grimper au rideau .. mais c'est comme ça !), enfin le genre de situation bien pourrie où l'on est socialement obligé de côtoyer régulièrement la personne sans pouvoir rien dire ni rien montrer, souffrir en silence et attendre que ça passe.
Et bien figurez-vous que cette personne était là samedi soir... avec quelqu'un d'autre.... et ben.... nacash, nada, nicht, rien.... Je ne l'aimais pas moins, mais j'étais totalement à des années lumière de vouloir consommer (oui j'ai choisi le mot exprès) ce désir, ce désespoir affectif, etc... j’étais complètement détaché, à la limite heureux pour cette personne sans ressentir personnellement un sentiment d'échec ou de manque....
Quand je parlais du fait qu'un jeûne pouvais contribuer à se débarrasser des addictions, je suis peut-être pas totalement libre mais... j'ai gagné en liberté et j'y crois sincèrement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Figaro
Membre
avatar

Date d'inscription : 28/02/2016
Nombre de messages : 9296
Masculin
Capricorne Rat
Age : 45
Ville : Agéographique.

MessageSujet: Re: Petit Journal d'un jeûne sur quelques jours.   Lun 11 Avr 2016 - 15:10

Oh ! Un Saint Amour ne se refuse point ! En te remerciant d'avoir partagé cette expérience.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ila
Membre
avatar

Date d'inscription : 17/09/2017
Nombre de messages : 2241
Féminin
Capricorne Cheval
Age : 39
Ville : Nowhere/Now-here

MessageSujet: Re: Petit Journal d'un jeûne sur quelques jours.   Sam 14 Avr 2018 - 21:05

Merci pour ton partage Loryan.
J'ai commencé une monodiète depuis 24h à base de pommes, non pas pour maigrir étant plutôt menue mais pour désencrasser l'organisme.
Je n'ai jamais fait de jeûne, et il m'est impossible de sauter un repas, cela me rend "malade" tout de suite. Alors j'ai opté pour une monodiète à base de pommes.
Au bout de 24h je ressens clairement la sensation de faim, mon corps n'étant pas du tout habituer à ne pas manger. Jusqu'à la fin de journée c'était par "montées" mais là c'est sans intermittence.
J'avais la forme tout l'après-midi et puis là, je ressens de la faiblesse et parfois des vertiges.
Mon objectif est de tenir 3 jours mais je ne suis pas sûre d'y arriver vu que lundi je travaille, et je ne pense pas être capable de pouvoir travailler dans un état aussi faible.
En tout cas lire une personne qui partage son expérience du jeûne m'a aidée dans le sens où ça rassure un peu.

J'avais une question, tu dis en avoir fait plusieurs, à quelle fréquence dans l'année tu les fais ? Tous les combien par mois, an, peut on détoxifier son organisme de cette façon ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totem
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 17359
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 63
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: Petit Journal d'un jeûne sur quelques jours.   Sam 14 Avr 2018 - 21:43

Coucou Ila j'ai écouté cette petite vidéo hier sur le jeune que j'ai trouvé intéressante pour commencer doucement. Wink


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ila
Membre
avatar

Date d'inscription : 17/09/2017
Nombre de messages : 2241
Féminin
Capricorne Cheval
Age : 39
Ville : Nowhere/Now-here

MessageSujet: Re: Petit Journal d'un jeûne sur quelques jours.   Sam 14 Avr 2018 - 22:24

Merci Totem I love you
Il explique bien le processus mental. Il parle de la peur et c'est vrai, tout à l'heure (là ça va un peu mieux) j'ai eu des vertiges, les jambes en cotons, la tête qui tournait, tout de suite mon mental a "paniqué". Alors pour me calmer, j'ai allumé des bougies et créer une ambiance cocon avec huiles essentielles etc
Le corps est bouleversé, tellement habitué à manger. Surtout que d'habitude je mange sainement, mais il m'arrive de me faire des plaisirs, et quand je le fais c'est pas à moitié, c'est abusé +++.
Je n'avais pas du tout prévu de faire cette expérience, c'est la suite naturelle de mon évolution de ces derniers temps.
Tout l'après-midi j'ai ressenti le besoin de faire le tri dans mon armoire à vêtements, ça m'a fait sourire, parce que je me suis aperçue que je désencrassais mon corps, mon armoire, et il y a quelques temps j'ai aussi fait un grand tri dans mon logement, chose très difficile pour moi qui ait toujours eu tendance à trop garder. Je me suis rendue compte que je suis en pleine mue.

Et je pensais que manger uniquement des pommes allait me rendre malade, mais pas du tout, niveau digestion ça va en fait, c'est juste cet état fébrile qui me gêne et la faim, la vraie qui donne des crampes d'estomac.
Je ne sais pas si je vais tenir les 3 jours, comme il dis, pour une première fois on ne peut pas attaquer fort non plus, ça ne sera pas un échec, déjà 24h c'était impensable.
C'est pour ça que j'aimerai savoir, si je veux renouveler l'expérience, est ce qu'il faut attendre un délai ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totem
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 17359
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 63
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: Petit Journal d'un jeûne sur quelques jours.   Sam 14 Avr 2018 - 22:57

Quand j'étais jeune je faisais des régime pommes mais je ne tenais pas longtemps, d'autant que je faisais pas mal de sport. En fait je pense que lorsqu'on fait un jeun pour la première fois il vaut mieux ne pas avoir des activités qui demandent de l'énergie, vu que le corps en utilise pour le décrassage.
Sinon je n'ai jamais fait de jeun réellement, juste des régimes où je diminuais la nourriture et éliminais les sucres et les aliments trop nourrissant. Je pense qu'un spécialiste du jeun ici pourra répondre à ta dernière question. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ila
Membre
avatar

Date d'inscription : 17/09/2017
Nombre de messages : 2241
Féminin
Capricorne Cheval
Age : 39
Ville : Nowhere/Now-here

MessageSujet: Re: Petit Journal d'un jeûne sur quelques jours.   Dim 15 Avr 2018 - 10:39

Je serai incapable de faire du sport dans cet état, du moins pas pour cette première fois, tu devais avoir une sacré énergie quand même ! Si je n'avais pas le boulot demain je pense que je serais bien partie pour faire les 3 jours et aller au bout, je vais voir.

Oui j'aimerai bien savoir à quel rythme on peut recommencer car peut-être que pour le corps il ne faut pas abuser et tomber dans l'autre extrême. Avec un peu de chance quelqu'un passera par là Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azaël
Membre
avatar

Date d'inscription : 01/10/2017
Nombre de messages : 2000
Masculin
Scorpion Rat
Age : 45
Ville : Nosso Lar

MessageSujet: Re: Petit Journal d'un jeûne sur quelques jours.   Dim 15 Avr 2018 - 11:05

En quoi est-ce nécessaire ?
Un jeûne d'une journée me semble suffisant sachant qu'en une journée par exemple le transit est complet...
Une journée de temps en temps avec beaucoup de soin apporté à soi-même (méditation, bain, massages, tisanes etc.)
Au delà c'est s'affaiblir inutilement à mon sens.
Sauf si on vise une expérience mystique mais là c'est autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shani-Ys
Membre
avatar

Date d'inscription : 30/10/2013
Nombre de messages : 6228
Féminin
Scorpion Chèvre
Age : 38
Ville : Sud

MessageSujet: Re: Petit Journal d'un jeûne sur quelques jours.   Dim 15 Avr 2018 - 11:22

non il faut au moins trois jours pour un jeûne. Et là en plus, on parle d'un monodiète.
Mais un vrai jeûne normalement c'est 3 semaines
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azaël
Membre
avatar

Date d'inscription : 01/10/2017
Nombre de messages : 2000
Masculin
Scorpion Rat
Age : 45
Ville : Nosso Lar

MessageSujet: Re: Petit Journal d'un jeûne sur quelques jours.   Dim 15 Avr 2018 - 11:25

@Shani-Ys a écrit:
non il faut au moins trois jours pour un jeûne. Et là en plus, on parle d'un monodiète.
Mais un vrai jeûne normalement c'est 3 semaines

Comme je n'y connais rien en jeûne peux-tu me dire s'il te plaît quel est l'intérêt qu'il dure 3 semaines ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shani-Ys
Membre
avatar

Date d'inscription : 30/10/2013
Nombre de messages : 6228
Féminin
Scorpion Chèvre
Age : 38
Ville : Sud

MessageSujet: Re: Petit Journal d'un jeûne sur quelques jours.   Dim 15 Avr 2018 - 11:46

C'est le temps nécessaire à aller déloger les toxines profondément ancrées dans le corps.
Déjà pour entrer en état de cétose il faut trois jours.
Un jour de jeûne ça ne sert qu'à reposer le système digestif c'est tout
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Petit Journal d'un jeûne sur quelques jours.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Petit Journal d'un jeûne sur quelques jours.
Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie :: Forum spiritualité et forum ésotérisme sur le partage de l'éveil :: Psychologie et développement personnel-
Sauter vers:  
Spirit Partage - Forum spiritualité de rencontre Montpellier et autre ville
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com