Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie

Forum de discussion sur la spiritualité pour la rencontre et le partage dans l'éveil spirituel de la conscience, bouddhisme zen, lithothérapie meditation et citation.
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Petit Journal d'un jeûne sur quelques jours.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Loryan
Modérateur
avatar

Date d'inscription : 29/10/2009
Nombre de messages : 3903
Masculin
Vierge Chien
Age : 47
Ville : Lorraine

MessageSujet: Petit Journal d'un jeûne sur quelques jours.   Dim 3 Avr 2016 - 1:23

Vendredi soir je parlais avec des amis de mon envie de faire un jeûne de quelques jours (7 dans l'idéal) et j'exposais la difficulté de caler une période entre les contraintes sociales, le fait de sentir le bon moment et bien sur tout un tas d'obligation qui font que je reporte toujours.

Bien que je proclame toujours haut et fort qu'on ne fait pas un jeûne dans le seul but de perdre du poids, car un jeûne n'est pas un régime mais une réflexion sur soi même corps et esprit.

Bien ça n'a pas loupé ce matin je me suis pesé est au désespoir 71,6 kg
Bon bien sur vous ne pouvez pas comprendre, mais disons que depuis 1 mois ce n'est pas ça et je fais on va dire n'importe quoi d'un point de vue alimentaire... la sanction est tombée... et bien sur ce n'est pas qu'alimentaire mais plutôt un ensemble de soucis déséquilibrant.

Donc ce samedi matin (bon d'accord j'écris un dimanche à 1h du mat mais faites comme si c'était samedi) j'ai décidé de commencer ce jeûne aussi brusquement que possible, mais bon quand on est ascendant bélier c'est comme ça (les astrologues comprendront).

Et oarce qu'il se passe toujours plein de choses lors d'un jeûne, et parce que c'est difficile ou facile ( impossible à prévoir) je me suis dit que j'allais raconter ces quelques jours de jeûne avec son lot de remise en question.

J'en suis déjà à 24h, c'est un bon début
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurora
Membre
avatar

Date d'inscription : 01/12/2015
Nombre de messages : 1087
Féminin
Taureau Buffle
Age : 44
Ville : Sainte-Sophie

MessageSujet: Re: Petit Journal d'un jeûne sur quelques jours.   Dim 3 Avr 2016 - 6:46

L'important n'est-il pas de soigner son corps avec amour ?

Si cet amour passe par le jeune, alors ainsi soit-il.

:jap:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Figaro
Membre


Date d'inscription : 28/02/2016
Nombre de messages : 8086
Masculin
Capricorne Rat
Age : 44
Ville : Chez toi

MessageSujet: Re: Petit Journal d'un jeûne sur quelques jours.   Dim 3 Avr 2016 - 8:41

Bonjour Loryan,

De quelle manière le pratiques-tu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loryan
Modérateur
avatar

Date d'inscription : 29/10/2009
Nombre de messages : 3903
Masculin
Vierge Chien
Age : 47
Ville : Lorraine

MessageSujet: Re: Petit Journal d'un jeûne sur quelques jours.   Dim 3 Avr 2016 - 13:28

Dimanche 69.6 (-2 kg)
Bilan du jour 1 (samedi)

Le premier jour peut toujours marquer une perte de poids importante, mais ça vient surtout du fait que l'organisme est vide de toute nourriture chose qui n'est pas vrai en tant normal.

Bon ce n'est pas la première fois que je fais un jeûne, ça doit bien être mon 7 ème sur 3 ou 4 ans.
Après je ne suis pas un expert du jeûne, je tiens à le préciser, j'expérimente et cela est possible parce que ma constitution le permet (je ne suis pas très sensibles à sauter 1 repas ou 2, parfois il m'arrive même d'oublier de manger quand je suis pris dans mes pensées ou occupations).
Par contre j'y suis allé progressivement, 3 puis 4 puis 5 puis 7 jours histoire d'écouter mon corps et de voir comment il se comporte.

A chaque fois que j'éprouve le besoin de le faire c'est toujours après une période de stress (au boulot), de prise de poids et d'avoir mangé n'importe quoi. Bon tout ça est lié, c'est vraiment cette sensation désagréable de s'être encombré de soucis, de pensées, de graisses, de sucres, de toxines, d'inertie. Je suppose donc que psychologiquement il s'en suit un besoin de faire le ménage et de nettoyer tout ça, une sorte de ras le bol d'excès néfastes.
Pourquoi un jeûne ? pourquoi pas je dirais.
Sauf qu'aujourd'hui j'ai la mémoire du bien être que cela peut procurer (en même temps qu'un certain nombre de difficultés)

Alors parce que je suis loin d'être parfait et que je fonctionne beaucoup à la prise de décision événementielle je ne fais pas le jeûne comme il faudrait.
Pour tout vous dire vendredi soir j'étais au resto avec des amis et samedi matin je décidais subitement que mon jeûne commençait parce que c'était le seul créneau possible avant longtemps.
Prévoir 7 jours de jeûne ce n'est pas chose aisé dans une vie citadine avec le boulot en semaine et les amis, surtout que j'ai une vie amicale fournie à laquelle je tiens beaucoup.
Samedi prochain j'aide des amis à déménager à Strasbourg et hier soir j'étais invité à un barbecue pour les 18 ans d'une connaissance.
Bref c'est tout de suite ou jamais.

Autant dire que j'ai commencé n'importe comment, bah oui il faut bien le dire.
- juste après un resto
- 2 cafés au réveil samedi matin
- 1 journée de débroussaillage et de plantations sur l'étang d'un amis
- 1 barbecue d'anniversaire devant un grand feu extérieur à boire de l'eau quand les autres buvaient bières et mangeaient sandwichs, merguez, gâteau au chocolat et que bien sur ils ne se sont pas privés amicalement de me faire envie.
Bon ça forge la volonté.

Théoriquement il est préférable de prévoir une baisse du régime alimentaire (on enlève progressivement viandes, laitages, céréales pour finir avec des légumes cuits) pendant environ 3 jours avant le jeûne lui même. Bon à chacun sa constitution, mon corps me semble pas trop faire la différence entre le progressif ou le soudain.

Le jeûne que j'ai choisi et de ne rien manger du tout, juste boire eau et infusions.
Alors l'alcool est totalement proscrit, ce n'est pas parce qu'on s'autorise à boire qu'il faut faire des arrangements Champagne
Normalement café et thé n'en font pas parti non plus. Maintenant je ne saurais statuer sur l'importance ou non d'en boire dans la journée.
Mon sentiment est que pour ces 3 boissons (Alcool, café, thé) il peut y avoir des conséquences assez désagréables sur un organisme à jeun. On imagine facilement les effets secondaires.
Pour le thé je suis moins catégorique du moins en ce qui me concerne (je n'ai jamais ressenti d'effet type caféine avec le thé).

Donc en gros mes journées alimentaires se passent de la façon suivante :
Un verre d'eau avec un jus de citron le matin
De l'eau à volonté toute la journée (et c'est important)
Des infusions quand j'en ressens le besoin.
Si un café ou un thé se glissent dans la journée je n'en ferait pas une histoire, mais j'essayerais d'éviter le café.
Pour les infusions je pense quand même qu'il faut éviter celle qui sont trop diurétique ou qui appartienne à la catégorie "minceur", quelque chose en moi me dit que ça pourrait être un peu trop, et qu'il ne s'agit pas de faire une surenchère de contraintes avec l'organisme.

L'eau :
Alors au début je en faisais jamais très attention jusqu'à ce que je lise que l'eau était bien plus importante parce qu'elle vous enlève que par ce qu'elle vous apporte.
Donc en gros l'eau servant à nettoyer, faire circuler, etc... mieux vaut une eau faiblement minéralisée.
Ainsi le corps pourra y dissoudre plus facilement tout un tas de sels dans la catégorie "toxine".
Personnellement je prends de la Rocous.
Autre point j'ai lu dans un magasine scientifique que le corps a besoin de beaucoup d'eau pour dégrader les graisses en énergie, sans quoi il ira vers les protéines.
Dans ce même magasine, (une enquête très intéressante sur le jeûne) ils spécifiaient que les graisses étaient majoritairement brûlées à partir du 3ème jour.
Il faut savoir que le 1er jour le corps brûle tout simplement les réserves immédiatement disponibles (des sucres essentiellement)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loryan
Modérateur
avatar

Date d'inscription : 29/10/2009
Nombre de messages : 3903
Masculin
Vierge Chien
Age : 47
Ville : Lorraine

MessageSujet: Re: Petit Journal d'un jeûne sur quelques jours.   Dim 3 Avr 2016 - 13:36

@Aurora a écrit:
L'important n'est-il pas de soigner son corps avec amour ?

Si cet amour passe par le jeune, alors ainsi soit-il.

:jap:

C'est important en effet.
Je crois qu'il ne faut pas faire un jeûne dans le but de "punir" son corps

C'est un dialogue entre l'habité et l'habitant qui pour moi s'apparente au grand ménage de printemps dans sa maison ou son appartement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loryan
Modérateur
avatar

Date d'inscription : 29/10/2009
Nombre de messages : 3903
Masculin
Vierge Chien
Age : 47
Ville : Lorraine

MessageSujet: Re: Petit Journal d'un jeûne sur quelques jours.   Dim 3 Avr 2016 - 13:47

@Figaro a écrit:
Bonjour Loryan,

De quelle manière le pratiques-tu ?

Comme je l'ai décris plus haut
Eau citronnée, eau, infusion
(très très rarement café, parfois thé, parfois bouillons type soupe miso si besoin)

J'ai beaucoup lu sur le sujet, mais je ne me rattache à aucune "école" en particulier.
"Ecole" car il existe en fait tellement de jeûnes possibles qu'il n'en existe aucun de mieux qu'un autre à mon avis, tout est question de volonté, de constitution et d'habitude.

La plus part de mes amis se sentent incapable de sauter un repas voir de jeûner 24h, mais étrangement ils aimeraient pour 1/3 d'entre eux le faire.

Mon conseil est toujours de tester soi même sa résistance à l'absence de nourriture.( 1 repas puis 2, puis, etc)
Dans nos sociétés occidentales, les 3 repas par jours ( et 2 collations) sont devenus une normalité de comportement que peu remettraient en question.
Pourtant c'est le lot de beaucoup de gens en ce monde qui ne le font pas de façon volontaire.
Nous ne connaissons plus l'habitude de manger que la faim.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
erell
Membre
avatar

Date d'inscription : 29/09/2014
Nombre de messages : 8694
Féminin
Sagittaire Dragon
Age : 41
Ville : en chemin...

MessageSujet: Re: Petit Journal d'un jeûne sur quelques jours.   Dim 3 Avr 2016 - 19:30


Merci Loryan pour l'ouverture de ce sujet !  sunny

L'encrassement de notre organisme résulte bien souvent d'une accumulation de toxines, dûe à une mauvaise alimentation... trop riche, trop grasse, trop sucrée, trop abondante, déséquilibrée, ... Et c'est vrai qu'une cure de détoxination est favorable à notre corps..., au moment du printemps étant idéal ! Certaines personnes le font à chaque changement de saison...!

Je l'ai fait aussi, mais exclusivement sous forme de jeûnes courts (entre deux et quatre jours), jamais davantage personnellement...,  car ne recherchant pas la perte de poids, mais uniquement dans l'idée de nettoyer l'organisme...! D'ailleurs, notre corps nous dit merci par une meilleure forme, notre teint qui s'éclaircit, etc...

Au long de cette petite cure, je bois comme toi de l'eau citronnée (citron bio frais), un peu de fruits crus (pomme râpée bio ou de mon jardin en saison), mangue, fruits aqueux de préférence et en petite quantité, des jus de légumes (extraction maison) additionnés d'eau (1 tiers jus légumes pour 2/3 d'eau), du bouillon de poireaux nature,...  Mais surtout pas de café qui est un excitant et irait à l'encontre du but recherché qui est un nettoyage de l'organisme.

Attention : A la fin de ce petit jeûne, y aller moderato en réintroduisant peu à peu les aliments "suspendus"..., et en ne se jetant pas sur la nourriture bien sûr car tout le bénéfice serait anéanti ! Puis essayer dans la mesure du possible de manger plutôt sainement, sans se priver non plus, en évitant les préparations industrielles qui sont "poison"...!   Crying or Very sad  pale



@ Aurora :
- L'important n'est-il pas de soigner son corps avec amour !  I love you
Aurora

- Oh oui, tu as raison, cette petite cure plaît à notre corps qui nous remercie en se portant tellement mieux !   sunny  flower



@ Loryan : Se limiter à un jeûne court, voire le faire à chaque changement de saison me semble satisfaisant... Jeûner plus longtemps ne me permet pas de me prononcer car je ne l'ai jamais fait...! Il est à craindre, me semble t-il,  que de priver son corps sur le long terme d'aliments protéinés (sous forme carnée ou végétale), pourrait créer une fatigue musculaire en faisant fondre les muscles... Enfin, c'est mon point de vue bien sûr !    Smile  flower  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Petit Journal d'un jeûne sur quelques jours.   Dim 3 Avr 2016 - 20:26

Bonjour Loryan.

Je souscré à ce que dit Erell. Y compris pour le petit jeun en début de saison.

Le mieux pour l'organisme, je pense, est un jeun hebdomadaire de ton jour de naissance. Ce jour là, il est bon de t'activer pour éliminer un maximum de toxines.

Sinon, si c'est pour perdre du poids, ne jeune que le lundi, jour lunaire.

Terminologie des mots: Une diète c'est le fait de ne rien manger et de boire des jus de fruits, par exemple.

Le Jeun: on n'ingère que de l'eau. Rien d'autre.

Fol.
Revenir en haut Aller en bas
Néhémyo
Membre
avatar

Date d'inscription : 30/10/2013
Nombre de messages : 5339
Féminin
Scorpion Chèvre
Age : 38
Ville : Sud

MessageSujet: Re: Petit Journal d'un jeûne sur quelques jours.   Dim 3 Avr 2016 - 22:03

71 kg c'est pas spécialement un poids excessif pour un homme (enfin bon ça dépend aussi de la taille bien sûr).

Bon courage pour ton jeûne. flower
Pour ma part j'ai jamais pu tenir plus de 3 jours Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loryan
Modérateur
avatar

Date d'inscription : 29/10/2009
Nombre de messages : 3903
Masculin
Vierge Chien
Age : 47
Ville : Lorraine

MessageSujet: Re: Petit Journal d'un jeûne sur quelques jours.   Dim 3 Avr 2016 - 23:35

Bon je suis pas original sur ce sujet, l'idée mais venu après avoir lu un article d'une journaliste qui avait décrit son jeûne et j'avais trouvé ça intéressant, parce qu'au final les gens parlent beaucoup de jeûne mais assez peu de ce qu'il vivent vraiment pendant leur jeûne.

Pour certains c'est une torture qui relève de masochisme, d'un problème avec la nourriture ou encore une façon étrange de faire régime.
Sincèrement je ne nie pas tout cela dans ma propre construction, on a tous des valises de problèmes a porter.
Mais c'est vraiment le sentiment de se faire du bien qui me guide, dans mon cas j'appelle ça un "recadrage" de mes habitudes ou de mes dérives. Je ressens vraiment un besoin profond de le faire même si ce n'est pas très confortable tout le temps.
Je vais pas mentir hein... y a des moments ou je me demande pourquoi je le fait et si je vais pas stopper.

@Erell oui tu as bien raison de préciser qu'il faudra reprendre modérément, j'oublierai pas de le mentionner au dernier jour :jap:
Pour éviter le perte de masse musculaire (excessive), boire beaucoup et surtout bouger et utiliser ses muscles (exercices, marcher, piscine, etc..) le corps a une tendance à éviter de brûler les muscles si il servent. Par contre une inactivé forte lors du jeûne va forcément inciter le corps à utiliser ce qui ne sert pas (j'ai lu ça quelque part et je trouve ça assez cohérent)

@Fol le fou du veut dire que puisque je suis né un mardi, mon jour "fétiche" dans ce domaine serait le mardi ?
Le lundi c'est pour tout ce qui concerne les rétentions (d'eau ou d'autres choses ?)
C'est vrai qu'entre diète et jeûne il est bon de préciser les mots.
En ce qui me concerne je ne me sens pas encore capable de faire l'eau uniquement (c'est un problème d'ennui alimentaire essentiellement) c'est pourquoi je prend l'eau citronné le matin (ce qui n'est pas trop mal pour le foie et la régulation de l'acide gastrique) et les infusions (pour donné un peu goûts différents à l'eau j'avoue)

@Néhémyo non je ne suis pas gros, je fais 1m75, mais j'ai cumulé un stress de plusieurs années qui m'a amené en dehors d'un point de forme/psychologie qui est de l'ordre de 65 pour ma morphologie.
Je te dirais demain... c'est le 3ème jour, souvent celui qui est compliqué d'autant que je travaillerai
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Figaro
Membre


Date d'inscription : 28/02/2016
Nombre de messages : 8086
Masculin
Capricorne Rat
Age : 44
Ville : Chez toi

MessageSujet: Re: Petit Journal d'un jeûne sur quelques jours.   Lun 4 Avr 2016 - 7:51

@Loryan a écrit:
@Figaro a écrit:
Bonjour Loryan,

De quelle manière le pratiques-tu ?

Comme je l'ai décris plus haut
Eau citronnée, eau, infusion
(très très rarement café, parfois thé, parfois bouillons type soupe miso si besoin)

J'ai beaucoup lu sur le sujet, mais je ne me rattache à aucune "école" en particulier.
"Ecole" car il existe en fait tellement de jeûnes possibles qu'il n'en existe aucun de mieux qu'un autre à mon avis, tout est question de volonté, de constitution et d'habitude.

La plus part de mes amis se sentent incapable de sauter un repas voir de jeûner 24h, mais étrangement ils aimeraient pour 1/3 d'entre eux le faire.

Mon conseil est toujours de tester soi même sa résistance à l'absence de nourriture.( 1 repas puis 2, puis, etc)
Dans nos sociétés occidentales, les 3 repas par jours ( et 2 collations) sont devenus une normalité de comportement que peu remettraient en question.
Pourtant c'est le lot de beaucoup de gens en ce monde qui ne le font pas de façon volontaire.
Nous ne connaissons plus l'habitude de manger que la faim.

Je te souhaite une belle semaine. :sourire)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loryan
Modérateur
avatar

Date d'inscription : 29/10/2009
Nombre de messages : 3903
Masculin
Vierge Chien
Age : 47
Ville : Lorraine

MessageSujet: Re: Petit Journal d'un jeûne sur quelques jours.   Lun 4 Avr 2016 - 12:59

Lundi 69 (-2,6 kg)
Bilan du jour 2 (dimanche)

L'avantage du dimanche c'est qu'il est possible de ne pas sortir de chez soi, et de ne rien faire à par dormir, lire, caresser le chat, jouer, faire le ménage, regarder la télé. Et bien sur allé sur spiritpartage.

D'ailleurs je vais vous donner un scoop, le jeûne de 7 jours est une condition sine qua non pour être modo.... les filles sont intransigeantes là dessus.. surtout quand on connaît leurs arts culinaires. (Aloah la tarte citron meringuée et Alaka le cake tout chocolat)

Bref dimanche n'a pas été une journée très agitées contrairement à samedi, et du coup j'ai fais l'expérience des courbatures sous jeûne. Ce qui n'était pas d'une grande aide pour bouger surtout que j'ai ressenti une bonne fatigue générale.
Ce qui est normal parce que le corps change de fonctionnement et commence à puiser dans les réserves profondes (toujours majoritairement le sucre stocké)
J'ai quand même fait l'effort de ranger (voir cacher de la vision) toute référence forte à la nourriture et j'ai veillé à donner ou congeler tout ce qui pourrait périmer avant le we prochain... car la volonté est retorse... "oh bah faut pas gâcher ça..... pale

En fait cette 2ème journée n'a rien d'exceptionnel, je dirais qu'elle se situe entre la résistance du 1er jour et la crise probable du 3ème jour.

J'ai eu de léger maux de tête et me sentais un peu comme fébrile, mais pas de quoi en faire un événement important.

La nuit fût plus intéressante, beaucoup de rêves et surtout 3 rêves où je me suis surpris à manger mais surtout à croire que j'avais cassé mon jeûne.
C'est quand même bizarre dans son rêve de s’apercevoir qu'on a mangé une barre de chocolat et de se demander si c'était grave pour mon jeûne et si j'allais vous le cacher.. :ange10)

Criant de réalité mais non.... je n'ai pas de chocolat chez moi... pas fou Loryan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Néhémyo
Membre
avatar

Date d'inscription : 30/10/2013
Nombre de messages : 5339
Féminin
Scorpion Chèvre
Age : 38
Ville : Sud

MessageSujet: Re: Petit Journal d'un jeûne sur quelques jours.   Lun 4 Avr 2016 - 13:06

Citation :
D'ailleurs je vais vous donner un scoop, le jeûne de 7 jours est une condition sine qua non pour être modo.... les filles sont intransigeantes là dessus..
affraid Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Figaro
Membre


Date d'inscription : 28/02/2016
Nombre de messages : 8086
Masculin
Capricorne Rat
Age : 44
Ville : Chez toi

MessageSujet: Re: Petit Journal d'un jeûne sur quelques jours.   Lun 4 Avr 2016 - 13:09

Néhémyo... plus que quatre, et tu y es ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Petit Journal d'un jeûne sur quelques jours.   Lun 4 Avr 2016 - 13:16

Figaro, toi qui voulais en faire un de 60 jours; avec ça tu te retrouves Administrateur...^^


Fol.
Revenir en haut Aller en bas
Professeur X
Membre
avatar

Date d'inscription : 16/06/2010
Nombre de messages : 10300
Masculin
Capricorne Singe
Age : 48
Ville : système solaire

MessageSujet: Re: Petit Journal d'un jeûne sur quelques jours.   Lun 4 Avr 2016 - 13:19

Hum , un jeune de quelques jours on peut appeler ça un nourrisson , love .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Figaro
Membre


Date d'inscription : 28/02/2016
Nombre de messages : 8086
Masculin
Capricorne Rat
Age : 44
Ville : Chez toi

MessageSujet: Re: Petit Journal d'un jeûne sur quelques jours.   Lun 4 Avr 2016 - 13:21

Fol le Fou a écrit:
Figaro, toi qui voulais en faire un de 60 jours; avec ça tu te retrouves Administrateur...^^


Fol.

Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Néhémyo
Membre
avatar

Date d'inscription : 30/10/2013
Nombre de messages : 5339
Féminin
Scorpion Chèvre
Age : 38
Ville : Sud

MessageSujet: Re: Petit Journal d'un jeûne sur quelques jours.   Lun 4 Avr 2016 - 13:29

Laughing

Allez troisième jour tiens bon Loryan, c'est le plus chiant pale
malaises, migraines, sensation de faim encore présente, sensation de vide intense, urines foncées et moi j'avais en plus des fibrillations cardiaques mais sans doute du à mon problème génétique.
Par contre c'est vrai que travailler en faisant un jeûne c'est pas top.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Figaro
Membre


Date d'inscription : 28/02/2016
Nombre de messages : 8086
Masculin
Capricorne Rat
Age : 44
Ville : Chez toi

MessageSujet: Re: Petit Journal d'un jeûne sur quelques jours.   Lun 4 Avr 2016 - 13:34

Loryan,

As-tu prévu un peu de marche chaque jour ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Petit Journal d'un jeûne sur quelques jours.   Lun 4 Avr 2016 - 13:43

Avec un repas par jour depuis 16 ans hormis les repas de famille, et des périodes de jeune sans avoir à me l'imposer, je dirais que l'expérimenter avec la volonté comme tu le fais Loryan est intéressante, bien que perso, c'est plutôt au niveau de la clope que je devrais gérer comme tu le fais avec l'alimentation. :jap:
Revenir en haut Aller en bas
Loryan
Modérateur
avatar

Date d'inscription : 29/10/2009
Nombre de messages : 3903
Masculin
Vierge Chien
Age : 47
Ville : Lorraine

MessageSujet: Re: Petit Journal d'un jeûne sur quelques jours.   Mar 5 Avr 2016 - 12:25

Mardi 68.3 (-3,3 kg)
Bilan du jour 3 (lundi)

Après une nuit à rêver de nourriture c'est le début de la semaine.
Et hop mon eau citronnée du matin et je pars travailler.

Et c'est là que les ennuis commencent, mon travail c'est surtout de faire tester et d'acheter des produits alimentaires.
Compotes de pomme, biscuits apéritifs, saucisse purée, boudin noir, haddock fumé, café expresso, chili con carne, muffin..... etc...
Et ce toute la journée, autant dire qu'il y a rien de simple à oublier la nourriture et encore moins quand elle est physiquement sous vos yeux.
Point positif de la journée aucun de mes collègues de travail n'a mangé devant moi... comme quoi ils peuvent être gentils quand ils veulent Very Happy
Physiquement c'était pas terrible
Maux de tête pas très forts mais présents en bruits de fond
Gargouillis un peu désagréables d'estomacs que j'essayais de calmer avec de l'eau et de la tisane jusqu'à ressentir un dégoûts pour les tisanes.
Sensation d'être frigorifié, puis petits coup de chaud.
Mais surtout une fébrilité digne d'une grippe, envie de dormir, de ne rien faire, déplacement un peu pénible.
C'est fou ce que j'ai été productif
C'est clair que la journée a été désagréable, avec cette envie de manger tout le temps sur fond de baisse de forme physique

Mais cela correspond à ce qu'on pourrait nommer la norme des témoignages, le 3ème jour est un des plus difficiles.
Selon un raisonnement biologique cela correspond à un changement profond dans le fonctionnement du corps, ce dernier brûle désormais à tout va graisses et protéines.
Il ne faut pas oublier que les sucres sont le carburant normal du corps, la production d'énergie la plus facile donc.
Brûler graisses et protéines ne relèvent pas d'un fonctionnement de routine.
Certes il y a les graisses stockées comme réserve d'énergie... et personne ne se plaint de voir celles-ci fondre avec notre silhouette.
Mais il y a aussi tout un tas de choses qui relève des protéines (et un peu des graisses) que le corps va brûler.
Bien plus que l'esthétisme c'est sans doute cela le plus intéressant.
Paraît-il que le corps est intelligent et qu'avant de brûler tout et n'importe quoi au hasard, il va commencer par tout ce qui est inutile, à commencer par les cellules malades, les déchets mal éliminés, tout ce qu'il n'a pas eu le temps de faire avant.
Car ne plus manger dégage énormément de liberté au corps, notamment la possibilité de rediriger l’énergie de fonctionnement vers le nettoyage (car la digestion prend énormément d'énergie).
Il y a donc un croisement de 3 facteurs
- trouver de l'énergie
- économie d'énergie sur la digestion (de l'ordre de 15% sur une journée) et cela sans compter le temps que ça nous prend dans une journée en déplacement et en pensées.
- redirection du corps sur les fonctions essentielles

Il y a actuellement des études sur l'influence (bénéfique) du jeûne lors d'une chimio thérapie par exemple.
En allemagne le jeûne est reconnu comme un traitement thérapeutique
http://www.sciencesetavenir.fr/sante/20140131.OBS4552/le-jeune-un-traitement-medical-reconnu-en-allemagne.html
(cet article ne pouvant être considéré comme ayant un parti pris vu le magazine)
Je vous laisse chercher par vous même sur le net, même si il y a beaucoup de controverse, le débat est intéressant et on remarquera que le corps médical français reste essentiellement "prudent", et non pas opposé.

Personnellement j'adhère bien a cette idée que le corps libéré de la charge digestive et de la quête de nourriture va s'intéresser à nettoyer les cellules malades ou inutiles pour faire l'énergie dont il a besoin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loryan
Modérateur
avatar

Date d'inscription : 29/10/2009
Nombre de messages : 3903
Masculin
Vierge Chien
Age : 47
Ville : Lorraine

MessageSujet: Re: Petit Journal d'un jeûne sur quelques jours.   Mar 5 Avr 2016 - 12:33

@Figaro
Je ne marche pas assez en ce moment hélas boulot + mauvais temps c'est pas des conditions faciles, mais tu as totalement raison il faudrait que je marche
Si j'ai du courage je vais aller à la piscine tout à l'heure

@Lux
ben y a un truc intéressant que j'ai remarqué, c'est que lors d'un jeûne la plus part des addictions cessent ou se réduisent.
N'ayant jamais fumé je ne sais pas si ça marcherait, mais de ce que j'ai vécu il y a un désintérêt certains qui s'installe, un peu comme si le mental lui aussi passait au régime, ne prenant plus la peine de nourrir les diverses addictions, compulsions et "mauvaises habitudes".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Figaro
Membre


Date d'inscription : 28/02/2016
Nombre de messages : 8086
Masculin
Capricorne Rat
Age : 44
Ville : Chez toi

MessageSujet: Re: Petit Journal d'un jeûne sur quelques jours.   Mar 5 Avr 2016 - 13:38

Si jamais, Loryan, 15 minutes suffisent. Bonne suite. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Petit Journal d'un jeûne sur quelques jours.   Mar 5 Avr 2016 - 14:48

@Loryan a écrit:

@Lux
ben y a un truc intéressant que j'ai remarqué, c'est que lors d'un jeûne la plus part des addictions cessent ou se réduisent.
N'ayant jamais fumé je ne sais pas si ça marcherait, mais de ce que j'ai vécu il y a un désintérêt certains qui s'installe, un peu comme si le mental lui aussi passait au régime, ne prenant plus la peine de nourrir les diverses addictions, compulsions et "mauvaises habitudes".

Oui, c'est vrai que pendant certains jeûne, j'en oublié les cigarettes.

Souvent, je fume, quand je réfléchis à la résolution d'un problème.

Depuis quelques jours, pour la première clope, j'y vois une "nuance psychique" - Pas comme la première clope qui fais mal à la tête la première fois - , mais comme une sorte d'"enfermement" et d'"isolement" de l'extérieur, par exemple, j'arrive sur le balcon, c'est cool, y a les oiseaux qui chantent, et après la clope, c'est comme une sorte de "film" qui m'"isole" de la nature, et comme je m'y sent "isolé", c'est comme un combat qui commence pour la préserver -comme un lien entre la clope -son action psychique-, et ce qui détruit la nature, tels que les industries et compagnie-.

Donc quand tu parles de désintérêt, l'arrêt de la clope pourrais en effet me rapprocher plus de la nature, mais sans clope, quelques part, ce serais aussi un désintérêt envers ceux qui la détruisent et les laisser faire, l'addiction serait peut être la, tout comme l" impulsivité" et "les mauvaises habitudes".

Tu as fait un rapprochement tels que celui-ci concernant l'alimentation ?
Revenir en haut Aller en bas
Loryan
Modérateur
avatar

Date d'inscription : 29/10/2009
Nombre de messages : 3903
Masculin
Vierge Chien
Age : 47
Ville : Lorraine

MessageSujet: Re: Petit Journal d'un jeûne sur quelques jours.   Mar 5 Avr 2016 - 15:35

@Lux a écrit:
....
Donc quand tu parles de désintérêt, l'arrêt de la clope pourrais en effet me rapprocher plus de la nature, mais sans clope, quelques part, ce serais aussi un désintérêt envers ceux qui la détruisent et les laisser faire, l'addiction serait peut être la, tout comme l" impulsivité" et "les mauvaises habitudes".

Tu as fait un rapprochement tels que celui-ci concernant l'alimentation ?

Ben c'est peut-être idiot ce que je dis mais j'ai cru remarquer qu'en "luttant" contre le besoin de se nourrir qui est un mélange d'envie et de besoin vital j'avais tendance à observer 2 choses.
- trier et donc discerner qu'est-ce qui relève de l'envie, de ce qui relève du besoin vital vrai.
- traiter inconsciemment la notion de besoin dans toutes les sphères de l'existence

Discerner le besoin de l'envie est une chose pas forcément simple quand on est pas en état de réellement choisir. Le fait de ne plus s'alimenter entraîne une sorte de raisonnement pas forcément conscient qui est d'une efficacité redoutable... qu'est-ce que je garde, qu'est-ce que j'abandonne.
Tout en toi, et pas seulement le corps physique, sait que tu n'as pas assez d'énergie pour alimenter les choses peu vitales pour ton être, ils les délaissent donc tout naturellement.

C'est vrai que dans le jeûne on parle beaucoup du physique, du poids, des graisses, des toxines, etc..
Mais en partant d'une approche holistique, c'est tout le corps qui réagit. Tout ce qui analogique au besoin alimentaire réagit.
Le mental se nourrit de pensées, la sexualité se nourrit de désir,etc..... les addictions, la dépression, le stress, les faux programmes, la maladie même se nourrissent de quelque chose.
Quand on pratique un jeûne volontaire et en conscience, je pense que la volonté agit sur tout l'être et pas uniquement sur le corps physique.
Par exemple faire un jeûne pour perdre du poids ? si la démarche est sincère le jeûne va "s'adresser" aussi aux causes physiques ou non physiques qui génèrent la prise de poids
C'est pourquoi je pense qu'un jeûne doit être fait dans la joie comme le disait dernièrement sur le chat notre ami Fol (si ma mémoire est bonne)

Inversement un jeûne entrepris comme une punition, un scarification du corps n'aura sans doute pas de bénéfice, le corps luttera pour sa survie.. point barre, et nous ne trairons rien de ce qui pollue notre corps, nos émotions, nos pensées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Petit Journal d'un jeûne sur quelques jours.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Petit Journal d'un jeûne sur quelques jours.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie :: Forum spiritualité et forum ésotérisme sur le partage de l'éveil :: Psychologie et développement personnel-
Sauter vers:  
Spirit Partage - Forum spiritualité de rencontre Montpellier et autre ville
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit