Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie

Forum de discussion sur la spiritualité pour la rencontre et le partage dans l'éveil spirituel de la conscience, bouddhisme zen, lithothérapie meditation et citation.
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'émotion...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
erell
Membre


Date d'inscription : 29/09/2014
Nombre de messages : 8004
Féminin
Lion Serpent
Age : 39
Ville : en chemin...

MessageSujet: L'émotion...   Lun 28 Mar 2016 - 23:06

Rappel du premier message :

Nous ressentons normalement tous des émotions... L’émotion ressentie est subjective, personnelle, liée à notre vécu et à nos expériences. Et pour beaucoup d'entre nous, l'émotion reste un des plus beaux aspects de la vie, une forme d'expérience dont on ne saurait se passer, et sans laquelle tout paraîtrait fade. Ne constitue-t-elle pas le fondement des relations amoureuses, le moteur des désirs, l'essence de l'art et de la littérature ?

Qu'elle soit jalousie, orgueil, colère, envie, peur, larmes, joie ou rire, l'émotion affecte l'esprit. Elle est "pathos"... C'est pourquoi toutes les Voies spirituelles, fondamentalement thérapeutiques, insistent sur la nécessité de se défaire de l'émotion, et proposent bien souvent des méthodes pour réaliser cet objectif...

Certains d'entre nous sont quasi uniquement dans l’émotion. Ils ne contrôlent plus rien et en fait n’ont pas conscience de leur corps.

A l’inverse ceux qui ne ressentent aucune émotion, ne vivent qu’au travers de leur corps qui va ''somatiser''.

En revient-on toujours à la même chose ? ... avec à l'origine de l'émotion : l'Ego ?

sunnyI love youflower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

AuteurMessage
Figaro
Membre


Date d'inscription : 28/02/2016
Nombre de messages : 4636
Masculin
Capricorne Rat
Age : 43
Ville : Chez toi

MessageSujet: Re: L'émotion...   Mer 6 Avr 2016 - 20:02

Comment prétendre la connaissance de soi (Gnothi Seauton) si l'on néglige cette part de soi ?

L'ermite

Bienvenue sunny

Pour les Grecs, le connais-toi toi-même ne signifie pas se connaître soi-même dans le sens où on l'entend aujourd'hui, mais invite tout humain à être à sa juste place au sein du Cosmos.

Pour le reste, je suis en accord avec ce que tu as écrit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
erell
Membre


Date d'inscription : 29/09/2014
Nombre de messages : 8004
Féminin
Lion Serpent
Age : 39
Ville : en chemin...

MessageSujet: Re: L'émotion...   Mer 6 Avr 2016 - 21:27

@L'ermite a écrit:
Bonjour,

Pas lu tout le thread (mais presque), thread qui motive ma réinscription ...
Je travaille particulièrement sur mes émotions depuis quelques temps ; j'étudie la question en long et en large donc je me permets de ramener ma fraise sur ce sujet.

Ce que j'ai à en dire ; selon le védanta, il existe 9 émotions (rasas) 4 positives et 5 négatives ... ou pour les non-dualistes (dont je suis) 4 désagréables et 5 agréables
-peur
-colère
-dégout
-tristesse
-joie
-émerveillement
-calme
-courage
-paix

Tous les autres trucs qu'on pourraient appeler émotions sont des mélanges de ces 9 émotions de base. Ainsi la honte est un mélange de dégout et de colère ...

L'émotion en soi est neutre : c'est une information qui doit être prise en compte par ... (la conscience ?) ... c'est l'attachement, l'identification, à l'émotion, qui est la source de toute souffrance sur Terre. L'émotion provient des sens, mais aussi du mental ; comme dit précédemment, par la pensée on peut revivre des situation génératrices d'émotion.

Autre caractéristique des émotions : elles se traduisent dans le corps par une manifestation physique : accélération du pouls, boule dans la gorge, poids sur la cage thoracique ... cette caractéristique est très intéressante si on veut travailler ses émotions : en effet il est plus facile de porter son attention sur la manifestation physique que sur l'émotion, ou plutôt la manifestation physique constitue la porte d'entrée vers l'émotion.

Autre point je n'ai rien lu de tel dans le thread ; il est facile et courant de refouler ses émotions. Si je ressens de la colère et que je ne peux pas la manifester, parce que je suis entouré de collègue de bureau et que je ne veux pas nuire à mon image, ou autres, je vais refouler l'émotion.
Qu'est-ce qui se passe alors ? L'émotion va se cristalliser et s'aggréger avec des pensées/émotions refoulées du même type. Ces agrégats si il sont importants peuvent constituer de véritables "démons" et peuvent, selon les circonstances prendre une certaine forme d'autonomie, prendre vie quoi, mais surtout c'est eux qui vont guider les réactions de l'individu à une émotion du même type quand elle se présentera à l'individu. L'individu perds ainsi sa liberté ; ce n'est plus lui qui ... reçoit et traite l'émotion, mais l'agrégat ... on connait tous des personnes colériques qui s'emportent pour un rien.
Par ailleurs, en complément, et aussi un peu en contradiction, c'est en collant du mental sur l'émotion qu'elle se cristallise en agrégat. Si une émotion survient et que j'y colle du mental, des pensées limitantes genre "je suis trop con", "je n'y arriverais jamais" je n'accepte pas l'émotion pour ce qu'elle est et elle se cristallise.


:jap: sunny  
Merci L'ermite pour ton post qui est vraiment très intéressant. Cette cristallisation de l'émotion, "agrégat", est un "égrégore" en fait, n'est-ce pas ? Un cumul de forces, et dans le cas présent, un cumul intense d'émotions !


@L'ermite a écrit:


Et enfin dernier point, pour moi, mais pour moi seulement visiblement, la gestion des émotions est un travail important sur le ... sentier ... Comment prétendre la connaissance de soi (Gnothi Seauton) si l'on néglige cette part de soi ? (ce qui a été mon cas depuis que je suis sur le sentier) Afin d'effectuer cette gestion il convient de distinguer le travail "en temps réel" sur les émotions qui surviennent à chaque instant du travail de fond consistant à la dissolution des agrégats, ou démons, ou corps de souffrance (Eckart Tollé)
:jap:
Un travail sur la gestion des émotions me semble également primordial sur le chemin.


@L'ermite a écrit:


EDIT : ah si encore un dernier point : le désir. De ce que j'en ai compris, le désir n'est pas une émotion. Je ne sais pas ce que c'est exactement, mais les désirs dépassent les émotions qui sont liées à nos véhicules d'incarnation. Pour vivre, il faut le désir. Dieu pour manifester l'Univers a du le désirer...
:jap:

Il me plaît de lire cela car je crois aussi que le (les désirs), sans que l'on sache ce que c'est, est bien autre chose qu'une émotion !
Je te cite  : "Pour vivre, il faut le désir. Dieu pour manifester l'Univers a dû le désirer...!" :jap: I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mensahala
Membre


Date d'inscription : 16/09/2015
Nombre de messages : 737
Masculin
Capricorne Dragon
Age : 99
Ville : Saint laurent du var

MessageSujet: Re: L'émotion...   Mer 6 Avr 2016 - 22:43

@Professeur X a écrit:
Hum , la plupart des exemples que tu nous sites sont pour moi de mauvais exemples , ce ne sont pas des émotions , car ils ne viennent pas de la fonction émotionnelle , mais plutôt du centre instinctif que l'on confond souvent , ou alors ce sont des sentiments c'est à dire un produit de plusieurs fonctions , les émotions sont plus subtils et parfois difficiles à percevoir , mais la plupart du temps notre fonction émotionnelle ne participe pas aux autres perceptions , elles se situent sur un autre plan que les sensations qui sont plus évidentes à percevoir , quant au mental ça reste la fonction la plus accessible , love .
http://www.detection-du-mensonge.com/dossier-1/les-7-emotions-universelles/
Voilà pour la source. Ce ne sont pas mes exemples mais je les trouvent amusant. Observable surtout.
Pour la fonction mentale, est ce penser, au même titre que  l'estomac digère.
Pour ma part c'est satisfaisant, mes émotions font parti des bonnes nouvelles et j'apprécie leur présence. Je reconnais ne pas être dominé par la colère c'est vrai, ni le mépris.

A quoi bon dépasser nos émotions finalement, c'est aussi ce qui fait de nos des humains. Pourquoi en spiritualité, il semble que les êtres qui pratique tentent de dépasser leur condition humaine?
Je trouve cela fatiguant et inutile parce qu il est possible de l'embrasser.
J'écris depuis l'Afrique. Le wifi😐, ici on entend les coups de feu mais les gens sont différent.
Ils n'ont pas le réflexe de pleurer sur ce qu'ils vivent, ils sont plutôt eux même, avec tout ce que ça peut être de désagréable.
Mais au fond ils n'y a pas de différence, les préoccupations sont autres. Vous chercher le sens véritable de la genèse ou autre et eux a survivre.
La ou est la différence c'est que pour eux, ils y a de l'espoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totem
Membre


Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 12510
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 61
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: L'émotion...   Mer 6 Avr 2016 - 22:54

@Mensahala a écrit:


Vous chercher le sens véritable de la genèse

Trouver le véritable sens de la génèse c'est sortir de l'amnésie qui de se fait redonnerait espoir à toute l'humanité entière mais certaines forces empêchent cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mensahala
Membre


Date d'inscription : 16/09/2015
Nombre de messages : 737
Masculin
Capricorne Dragon
Age : 99
Ville : Saint laurent du var

MessageSujet: Re: L'émotion...   Mer 6 Avr 2016 - 23:06

@Totem a écrit:
@Mensahala a écrit:


Vous chercher le sens véritable de la genèse  

Trouver le véritable sens de la génèse c'est sortir de l'amnésie qui de se fait redonnerait espoir à toute l'humanité entière mais certaines forces empêchent cela.

Vous manquez d'espoir car vous desesperez de vos concepts. La plupart des êtres humains manques de choses bien plus matériel, de la générosité de ceux qui sont occupé.

C'est inutile pour exister, se souvenir,! et ceci est ce que vous pouvez observer en toute liberté. Votre existence. C'est un aboutissement suffisant Je trouve. Passons a l'étape suivante...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totem
Membre


Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 12510
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 61
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: L'émotion...   Mer 6 Avr 2016 - 23:28

@Mensahala a écrit:




Vous manquez d'espoir car vous desesperez de vos concepts. La plupart des êtres humains manques de choses bien plus matériel, de la générosité de ceux qui sont occupé.


Ce que je dis qui ne sont pas de concepts, mais du vécu direct qui donne une autre vision sur ce que le monde pourrait être et ce vers quoi il tend, sauf si l'humanité préfère s'auto détruire et les forces adverses qui poussent vert ce scénario viennent des humains qui refusent toutes les mains tendues des grands êtres qui sont venus dans ce monde pour les aider à y voir plus clair.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'émotion...   Mer 6 Avr 2016 - 23:31

Hello L'ermite,

Heureux de te revoir Smile

Ben c'est good comme émotion Wink

Revenir en haut Aller en bas
Totem
Membre


Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 12510
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 61
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: L'émotion...   Mer 6 Avr 2016 - 23:39

C'est super de te revoir L'ermite, j'ai plus d'une fois pensé que tu reviendrais peut être......cool!! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'ermite
Membre


Date d'inscription : 06/04/2016
Nombre de messages : 422
Masculin
Bélier Buffle
Age : 43
Ville : aucune importance

MessageSujet: Re: L'émotion...   Jeu 7 Avr 2016 - 0:27

@Mensahala a écrit:

A quoi bon dépasser nos émotions finalement, c'est aussi ce qui fait de nos des humains. Pourquoi en spiritualité, il semble que les êtres qui pratique tentent de dépasser leur condition humaine?
De mon point de vue, il s'agit surtout de redevenir libre en ne laissant pas le contrôle de nos agissements aux émotions.
Ainsi, façe à une situation qui va générer de la peur (par exemple tenir un exposé en public), vais-je être pétrifié, ne rien faire, trembler, bégayer ... ou considérer l'émotion pour ce qu'elle est, une messagère "attention voici une situation potentiellement dangereuse dans la mesure où je risque de dévaloriser mon image si je n'assure pas", la laisser passer (oui c'est possible) et prendre les dispositions qui s'imposent ? Face à une situation qui génère de la colère (des paroles blessantes sont dites à mon égard), vais-je exploser et insulter la personne ou considérer "l'information", la laisser passer et exposer mon point de vue de façon à me faire respecter tout en respectant mon interlocuteur ?

etc etc

Pour les émotions plaisantes, la situation est un peu différente ; les problèmes à considérer sont plutôt dans la recherche effrénée et inconsidérée de ces émotions, au détriment d'autres personnes ... ou de n'importe quoi, environnement par exemple (on peut considérer le consumérisme de ce point de vue)

Ca ne fait pas si longtemps que je m'intéresse à ce sujet des émotions, mais du peu que je l'ai fait, elles prennent énormément de place et sont présentes partout et tout le temps

@Totem et lux, merci de votre accueil Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'ermite
Membre


Date d'inscription : 06/04/2016
Nombre de messages : 422
Masculin
Bélier Buffle
Age : 43
Ville : aucune importance

MessageSujet: Re: L'émotion...   Jeu 7 Avr 2016 - 0:39

@erell a écrit:

Merci L'ermite pour ton post qui est vraiment très intéressant.
merci
@erell a écrit:

Cette cristallisation de l'émotion, "agrégat", est un "égrégore" en fait, n'est-ce pas ? Un cumul de forces, et dans le cas présent, un cumul intense d'émotions !
En effet, c'est aussi ce que j'ai tiré comme conclusion ; une sorte "d'égrégore personnel". Mais tel que je l'ai compris, c'est plutôt un mélange d'émotion et de mental ; l'émotion doit être "capturée" par le mental pour qu'il y ait cristallisation.

@erell a écrit:

Un travail sur la gestion des émotions me semble également primordial sur le chemin.
Je n'ai pas l'impression que ce travail soit nécessaire pour tout le monde, car personnellement, depuis le temps que je suis sur le chemin, je n'ai vu que très peu de 'références' sur le sujet.
Il est clair que certains sont des boules d'émotions et nécessitent sûrement plus de travail sur ce plan que d'autres.
Peut-être aussi est-ce une particularité de notre société occidentale (en rapport avec ce que dit Patrick Burensteinas sur le rapport entre les 4 cultures et les 4 éléments ; et pour lui les occidentaux sont liés au feu : les émotions)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kaosmos
Membre


Date d'inscription : 24/02/2015
Nombre de messages : 496
Masculin
Gémeaux Serpent
Age : 27
Ville : Lambesc

MessageSujet: Re: L'émotion...   Jeu 7 Avr 2016 - 9:57

Bonjour, le sujet et certaines interventions m'ont donné envie de partager une approche de l'émotion forte intéressante qui est celle du théâtre>>

"Le comédien doit savoir faire naître rapidement et contrôler les émotions primaires pour proposer un personnage fort et juste au réalisateur. A partir d’une méthode unique, les émotions « brutes » sont régulièrement travaillées dans le Workshop, comme un sportif qui s’entraîne. Des séquences originales sont tournées pour que le comédien puisse juger de ses progrès et ajuster son art.

A partir des 6 émotions primaires (joie, dégoût, colère, peur, tristesse, surprise), tous les sentiments humains sont à portée de jeu. L’entraînement porte sur la mémoire émotionnelle et l’imagination, afin de développer une émotion organique et de pouvoir la contrôler dans un univers fictionnel."

http://workshop.cinema-acteur.com/?p=1588

Il y a des vidéos démonstratives assez bluffante.
:MSN_1552:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loryan
Modérateur


Date d'inscription : 29/10/2009
Nombre de messages : 2832
Masculin
Vierge Chien
Age : 46
Ville : Lorraine

MessageSujet: Re: L'émotion...   Jeu 7 Avr 2016 - 10:15

@L'ermite a écrit:
.....
Pour les émotions plaisantes, la situation est un peu différente ; les problèmes à considérer sont plutôt dans la recherche effrénée et inconsidérée de ces émotions, au détriment d'autres personnes ... ou de n'importe quoi, environnement par exemple (on peut considérer le consumérisme de ce point de vue)
....

Pour les émotions plaisantes on en voit pas toujours l'aspect négatif, mais le simple fait de ressentir de la joie,de la surprise peut aussi nous faire voir/comprendre réagir une situation de façon totalement erronée.
C'est quelque chose par exemple qu'on remarque souvent dans les relations affectives.
Même si d'autres émotions rentrent en jeu, le simple fait qu'une personne nous procure de la joie peut nous la faire voir d'une façon qui ne correspond pas forcément à la réalité.
Et pour rebondir avec un autre sujet, les manipulateurs jouent énormément avec les émotions pour fausser les réactions de leurs "victimes" qui parce qu'elle ressente une émotion, croient que c'est la vérité de sentiments plus profonds.
Enfin je parle de manipulateur....mais nous utilisons tous le jeu des émotions pour influer sur l'autre avec plus ou moins d'humour, de manipulation gentille ou moins gentille.
Par exemple dans l'éducation de l'enfant il est plus que fréquent d'utiliser la peur ou la joie (attention ce n'est pas forcément dans la volonté de nuire).
Mais en même temps il ne sert à rien d'ignorer cela, bien au contraire, plus tôt l'enfant comprend le jeu des émotions, plus facile sans doute sera pour lui la capacité à vivre correctement avec... car on a toujours des émotions.. c'est juste que parfois ce sont elles qui dirigent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
erell
Membre


Date d'inscription : 29/09/2014
Nombre de messages : 8004
Féminin
Lion Serpent
Age : 39
Ville : en chemin...

MessageSujet: Re: L'émotion...   Jeu 7 Avr 2016 - 10:43

@Loryan a écrit:
(...)
... car on a toujours des émotions.. c'est juste que parfois ce sont elles qui dirigent.
:jap:
C'est exact, on ne peut pas ne pas ressentir d'émotions et ne pas être influencé par elles... Alors on cherche à les réprimer afin de ne pas se laisser déborder, mais bien souvent on échoue à vouloir les dompter..., d'autant que le  déclenchement d'une émotion est automatique et indépendant de notre volonté...

@kaosmos a écrit:
Bonjour, le sujet et certaines interventions m'ont donné envie de partager une approche de l'émotion forte intéressante qui est celle du théâtre>>

"Le comédien doit savoir faire naître rapidement et contrôler les émotions primaires pour proposer un personnage fort et juste au réalisateur. A partir d’une méthode unique, les émotions « brutes » sont régulièrement travaillées dans le Workshop, comme un sportif qui s’entraîne. Des séquences originales sont tournées pour que le comédien puisse juger de ses progrès et ajuster son art.

A partir des 6 émotions primaires (joie,  dégoût, colère,  peur,  tristesse,  surprise), tous les sentiments humains sont à portée de jeu. L’entraînement porte sur la mémoire émotionnelle et l’imagination, afin de développer une émotion organique et de pouvoir la contrôler dans un univers fictionnel."

http://workshop.cinema-acteur.com/?p=1588

Il y a des vidéos démonstratives assez bluffante.
:MSN_1552:

:jap:
Merci Kaosmos pour ton post que je découvre et qui arrive à point nommé après le post de Loryan...  ::800770
Je vais suivre le lien que tu donnes... sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
erell
Membre


Date d'inscription : 29/09/2014
Nombre de messages : 8004
Féminin
Lion Serpent
Age : 39
Ville : en chemin...

MessageSujet: Re: L'émotion...   Jeu 7 Avr 2016 - 10:59

Citation que j'allais poster à "la pensée du jour"..., elle sera bien ici !

"Mieux vous vous comprenez vous-même ainsi que vos émotions,
plus vous êtes amoureux de ce qui est."

Spinoza


sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'émotion...   Jeu 7 Avr 2016 - 11:50

Bonjour erell Smile

Je n'ai pas bien compris le sens de cette citation de Spinoza...
Et, que veut-il dire par : "être amoureux de ce qui est" ?
De plus, de la première phrase... je n'en déduis pas la seconde.

Le sujet que tu proposes est particulièrement intéressant, voire fondamental...
Cela dit, s'aventurer dans les sables émouvants nécessite d'être prudent. Clin d\'oeil
.
sunny
.
Revenir en haut Aller en bas
Totem
Membre


Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 12510
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 61
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: L'émotion...   Jeu 7 Avr 2016 - 12:09

@coquillage a écrit:
Bonjour erell Smile

Je n'ai pas bien compris le sens de cette citation de Spinoza...
Et, que veut-il dire par : "être amoureux de ce qui est" ?
De plus, de la première phrase... je n'en déduis pas la seconde.


Je pense que Spinoza veut dire que les émotions mieux on se comprends ainsi que ses émotions plus on aime la divinité qui est en nous, on se rapproche d'elle en fait jusqu'à la fusion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totem
Membre


Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 12510
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 61
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: L'émotion...   Jeu 7 Avr 2016 - 12:11

@Loryan a écrit:



Par exemple dans l'éducation de l'enfant il est plus que fréquent d'utiliser la peur ou la joie (attention ce n'est pas forcément dans la volonté de nuire).
Mais en même temps il ne sert à rien d'ignorer cela, bien au contraire, plus tôt l'enfant comprend le jeu des émotions, plus facile sans doute sera pour lui la capacité à vivre correctement avec... car on a toujours des émotions.. c'est juste que parfois ce sont elles qui dirigent.

C'est ce que Don Juan dans Castaneda appelle "l'art de traquer" qui permet de mieux se connaître et maîtriser ses émotions. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
erell
Membre


Date d'inscription : 29/09/2014
Nombre de messages : 8004
Féminin
Lion Serpent
Age : 39
Ville : en chemin...

MessageSujet: Re: L'émotion...   Jeu 7 Avr 2016 - 12:22

@Totem a écrit:
@coquillage a écrit:
Bonjour erell Smile

Je n'ai pas bien compris le sens de cette citation de Spinoza...
Et, que veut-il dire par : "être amoureux de ce qui est" ?
De plus, de la première phrase... je n'en déduis pas la seconde.


Je pense que Spinoza veut dire que les émotions mieux on se comprends ainsi que ses émotions plus on aime la divinité qui est en nous, on se rapproche d'elle en fait jusqu'à la fusion.
:jap: ... oui, c'est bien cela ! Merci Totem et coquillage !


@coquillage a écrit:
Bonjour erell Smile

Je n'ai pas bien compris le sens de cette citation de Spinoza...
Et, que veut-il dire par : "être amoureux de ce qui est" ?
De plus, de la première phrase... je n'en déduis pas la seconde.

Le sujet que tu proposes est particulièrement intéressant, voire fondamental...
Cela dit, s'aventurer dans les sables émouvants nécessite d'être prudent.
Clin d\'oeil
.
sunny
.

Comme je suis avec mon tél. portable, j'ai une vue restreinte de vos posts et n'avais lu que le commentaire de Totem...

"Aimer ce qui est"
, me semble t-il ! Enfin, je l'ai interprété ainsi !  Smile

Pour les "sables mouvants"..., Spinoza l'est un peu... pour moi... Cependant,
je commence à m'intéresser assez sérieusement à sa "conception de Dieu". sunny


Dernière édition par erell le Jeu 7 Avr 2016 - 12:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'ermite
Membre


Date d'inscription : 06/04/2016
Nombre de messages : 422
Masculin
Bélier Buffle
Age : 43
Ville : aucune importance

MessageSujet: Re: L'émotion...   Jeu 7 Avr 2016 - 12:38

erell, à ta signature tu dois connaitre les enseignements d'Arnaud Desjardins.

Dans A la recherche du Soi, j'ai retenu que les émotions naissent de la non-acceptation de ce qui est ; de la confrontation entre le monde tel qu'il est et le monde tel que nous pensons qu'il devrait être.
Ainsi pour reprendre l'exemple de la personne qui se met en colère parce que des paroles blessantes sont prononcées à son égard, la colère vient du fait que cette personne pense que le monde tel qu'il est ne devrait pas contenir ces paroles.

Cette confrontation vient bien sûr de l'égo (pour répondre à ta question initiale) puisque c'est lui qui crée cette division entre ce qui est et ce que nous pensons qui devrait être. C'est aussi à mon sens, une illustration de la maya, le voile de l'illusion.

Cette approche me parle beaucoup et est régulièrement vérifiée dans ma vie de tous les jours. Cela dit, être dans l'acceptation totale de tout ce qui est peut se révéler un exercice très difficile ... Accepter la misère, la souffrance, la mort, la maladie, la folie (hum) de ceux qu'on aime par exemple ... pas facile ...


Dernière édition par L'ermite le Jeu 7 Avr 2016 - 12:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Figaro
Membre


Date d'inscription : 28/02/2016
Nombre de messages : 4636
Masculin
Capricorne Rat
Age : 43
Ville : Chez toi

MessageSujet: Re: L'émotion...   Jeu 7 Avr 2016 - 12:40

@Totem a écrit:
@coquillage a écrit:
Bonjour erell Smile

Je n'ai pas bien compris le sens de cette citation de Spinoza...
Et, que veut-il dire par : "être amoureux de ce qui est" ?
De plus, de la première phrase... je n'en déduis pas la seconde.


Je pense que Spinoza veut dire que les émotions mieux on se comprends ainsi que ses émotions plus on aime la divinité qui est en nous, on se rapproche d'elle en fait jusqu'à la fusion.

Non pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
erell
Membre


Date d'inscription : 29/09/2014
Nombre de messages : 8004
Féminin
Lion Serpent
Age : 39
Ville : en chemin...

MessageSujet: Re: L'émotion...   Jeu 7 Avr 2016 - 12:43

@Figaro a écrit:
@Totem a écrit:
@coquillage a écrit:
Bonjour erell Smile

Je n'ai pas bien compris le sens de cette citation de Spinoza...
Et, que veut-il dire par : "être amoureux de ce qui est" ?
De plus, de la première phrase... je n'en déduis pas la seconde.


Je pense que Spinoza veut dire que les émotions mieux on se comprends ainsi que ses émotions plus on aime la divinité qui est en nous, on se rapproche d'elle en fait jusqu'à la fusion.

Non pas.

Bonjour Figaro sunny
Tu tombes à point nommé alors ! J'ai fait un autre poste avant le tien, la suite pour coquillage ! Pourrais-tu nous éclairer stp ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Figaro
Membre


Date d'inscription : 28/02/2016
Nombre de messages : 4636
Masculin
Capricorne Rat
Age : 43
Ville : Chez toi

MessageSujet: Re: L'émotion...   Jeu 7 Avr 2016 - 12:54

Je devrai effectuer quelques recherches dans l'éthique. Néanmoins, l'interprétation de Totem, sauf erreur, est inexacte. A vérifier donc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'émotion...   Jeu 7 Avr 2016 - 12:59

@Totem a écrit:
.
Je pense que Spinoza veut dire que les émotions mieux on se comprends ainsi que ses émotions plus on aime la divinité qui est en nous, on se rapproche d'elle en fait jusqu'à la fusion.
.
.
Peut-être... J'entends...
S'agit-il d'amour ou d'amourosité ?
.
Pour ce qui est du terme "divinité", je préfère ne pas me prononcer... silent  
Lors de l'accouchement, il s'est effacé.
.
Revenir en haut Aller en bas
Bisous Master



Date d'inscription : 06/04/2016
Nombre de messages : 1
Masculin
Balance Chèvre
Age : 37
Ville : Nuage de l'amour

MessageSujet: Re: L'émotion...   Jeu 7 Avr 2016 - 13:19

@coquillage a écrit:
Je n'ai pas bien compris le sens de cette citation de Spinoza...
Et, que veut-il dire par : "être amoureux de ce qui est" ?
De plus, de la première phrase... je n'en déduis pas la seconde.
Pour Spinoza le premier désir de l'homme est de connaître*, se connaître soi-même c'est arriver à se concevoir et à concevoir sa puissance à connaître, y parvenir met en joie et lorsqu'il est en joie l'homme aime.

*pour Aristote aussi : "Tout homme désire connaître".

De quel ouvrage de Spinoza est tirée cette citation ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
erell
Membre


Date d'inscription : 29/09/2014
Nombre de messages : 8004
Féminin
Lion Serpent
Age : 39
Ville : en chemin...

MessageSujet: Re: L'émotion...   Jeu 7 Avr 2016 - 13:35

@L'ermite a écrit:
erell, à ta signature tu dois connaitre les enseignements d'Arnaud Desjardins.

Dans A la recherche du Soi, j'ai retenu que les émotions naissent de la non-acceptation de ce qui est ; de la confrontation entre le monde tel qu'il est et le monde tel que nous pensons qu'il devrait être.
Ainsi pour reprendre l'exemple de la personne qui se met en colère parce que des paroles blessantes sont prononcées à son égard, la colère vient du fait que cette personne pense que le monde tel qu'il est ne devrait pas contenir ces paroles.

Cette confrontation vient bien sûr de l'égo (pour répondre à ta question initiale) puisque c'est lui qui crée cette division entre ce qui est et ce que nous pensons qui devrait être. C'est aussi à mon sens, une illustration de la maya, le voile de l'illusion.

Cette approche me parle beaucoup et est régulièrement vérifiée dans ma vie de tous les jours. Cela dit, être dans l'acceptation totale de tout ce qui est peut se révéler un exercice très difficile ... Accepter la misère, la souffrance, la mort, la maladie, la folie (hum) de ceux qu'on aime par exemple ... pas facile ...
sunny

Merci L'ermite pour ton post !

Cela fait quelques mois que j'ai commencé à lire les livres d'Arnaud Desjardins, un homme remarquable, auteur d'ouvrages consacrés à l'enseignement de Swâmi Prajnânpad, dont il est aussi son principal successeur en tant que guide spirituel. Touché très tôt par l’idée de la possibilité d'un Éveil de la Conscience, Arnaud Desjardins a consacré sa vie à la quête de cet éveil, puis à la retransmission des enseignements reçus... Et enfin il est devenu, de par son accomplissement intérieur, une source vivante d’inspiration pour toute une génération de chercheurs spirituels...  

Je rends hommage en passant à mon ami et guide spirituel qui a su guider mon premier pas sur le chemin...! :jap: I love you


Nous sommes dans une tension permanente entre la prétention de ce que l'on devrait être (plutôt que ce que nous sommes réellement dans le moment présent), et l'attente de ce que les autres devraient faire en  conformité avec ce que nous souhaiterions et désirerions qu'ils fassent... Et c'est vrai que cette attente est une tension perpétuelle générant de l'émotion, des émotions diverses en fait, parfois synonymes de joie, mais bien souvent aussi de souffrance...

L'Enseignement d'Arnaud Desjardins nous invite à "pratiquer" une détente complète et à être dans une disponibilité parfaite dans l’instant, dans le "ici et maintenant", pour tout ce qui peut se produire.

C'est un travail de tous les jours, de chaque instant, qui n'est pas facile, tu as raison..., mais c'est le seul chemin, celui qui me parle aussi !

"Pas ce qui devrait être, mais ce qui est... C'est le seul chemin !" - Arnaud Desjardins. (Je l'avais mis en signature pour bien m'en imprégner pendant quelques temps, c'est vrai).

sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'émotion...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie :: Forum spiritualité et forum ésotérisme sur le partage de l'éveil :: Discussion, rencontre, partage, écoute, dialogue :: Questions et réponses spirituelles-
Sauter vers:  
Spirit Partage - Forum spiritualité de rencontre Montpellier et autre ville
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Sciences et Savoirs | Religions