Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie

Forum de discussion sur la spiritualité pour la rencontre et le partage dans l'éveil spirituel de la conscience, bouddhisme zen, lithothérapie meditation et citation.
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Hypersomnie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chanelle71
Premiers messages spirituels


Date d'inscription : 13/01/2014
Nombre de messages : 17
Féminin
Taureau Coq
Age : 23
Ville : dans le 34

MessageSujet: Hypersomnie   Dim 24 Jan 2016 - 22:42

Bonjour, anga

Peut-être pourrez vous éclairer ma lanterne concernant mes interrogations de part vos connaissances.
Si vous êtes dans une situation similaire, n'hésitez pas à me contacter.

Je souffre d'hypersomnie depuis toujours.  Sleep  Sleep
C'est très sérieux ,j'ai passé des tests cerveau branché, et je suis suivie par une neurologue .
C'est une maladie très rare que la médecine n'arrive pas à déterminer la cause.
Je suis capable de dormir plus de 17h par jour si je ne m'arrête pas.
Faire des siestes toute la journée, et faire une bonne nuit de 12h quand même.
Et oui, mes nuits sont composées de minimum 12h de sommeil sinon je n'arrive pas à me lever le matin.
En clair je passe mon temps à dormir quand je le peux.
Et je suis encore fatiguée même après ce temps de sommeil.
Je suis également bipolaire, et d'après certains témoignages que j'ai pu lire, beaucoup de médiums ont été diagnostiqué bipolaire aussi.

Alors voilà, je cherche une explication spirituelle à tout ça.
Qu'est-ce qui pourrait causer l'hypersomnie et cette pseudo "bipolarité.
Car je suis sûre qu'il y a une explication à la plupart des maladie psy.
J'ai pensé à un déséquilibre des chakras.
Mais les soins énergétiques qu'on m'a prodigué n'ont pas changé grand chose sur le long terme.
Je suis une vieille âme, médium et voyante.
J'ai pensé au vampirisme mais ça ne tient pas debout car j'ai de bonne protections, de bons guides, et je ne me fais pas démonté si facilement.

D'où cela peut-il bien venir? Avez-vous une idée ?

Amicalement et merci de votre aide
.
anga
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Hypersomnie   Dim 24 Jan 2016 - 23:06

Coucou Chanelle Smile

La question peut paraître étonnante mais j'aimerais savoir quel type d'alimentation tu as ?

http://fr.sott.net/article/1105-Les-12-raisons-principales-pour-eliminer-le-gluten-de-votre-diete study

http://www.santeverite.com/sans-gluten-s-v-p/ study


Dernière édition par Âliya le Lun 25 Jan 2016 - 0:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Chanelle71
Premiers messages spirituels


Date d'inscription : 13/01/2014
Nombre de messages : 17
Féminin
Taureau Coq
Age : 23
Ville : dans le 34

MessageSujet: Re: Hypersomnie   Dim 24 Jan 2016 - 23:18

Bonjour Smile

Et bien je mange 3/4 du temps des féculents. Des pâtes minimum 1 fois par jour,je ne peux pas m'en passer. Et beaucoup de fromage.
Je mange très mal.

La piste de l'alimentation est une piste intéressante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boutadin
Membre


Date d'inscription : 30/10/2015
Nombre de messages : 86
Masculin
Lion Rat
Age : 68
Ville : Rouen

MessageSujet: Re: Hypersomnie   Dim 24 Jan 2016 - 23:43

La question d'Âliya n'est pas sans fondement, puisqu'une carence en fer, par exemple, peut entraîner une fatigue permanente ; mais je suppose que tu as déjà eu droit à toute une série d'examens qui n'ont rien révélé d'anormal, comme un dérèglement hormonal. As-tu déjà regardé du côté des médecines non conventionnelles, comme l'iridologie, pour essayer d'avoir un diagnostic éventuellement différent de celui de la médecine officielle ? Autre chose : Tu peux toujours interroger Cathy Muller (hinri@lumieresdelaudela.com) qui s'intéresse aux troubles du comportement résultant d'une incarnation mal acceptée, comme cela arrive parfois aux vieilles âmes qui commencent à " saturer " ; elle pourra peut-être t'indiquer quelques pistes à explorer.

Affaire à suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boutadin
Membre


Date d'inscription : 30/10/2015
Nombre de messages : 86
Masculin
Lion Rat
Age : 68
Ville : Rouen

MessageSujet: Re: Hypersomnie   Dim 24 Jan 2016 - 23:51

Petit supplément : A ta place, j'essaierais pendant 6 mois un régime sans gluten, pour voir son impact sur la fatigue. Il faut remplacer toutes les céréales qui en contiennent par le trio " riz, quinoa, sarrasin ".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
erell
Membre


Date d'inscription : 29/09/2014
Nombre de messages : 7996
Féminin
Lion Serpent
Age : 39
Ville : en chemin...

MessageSujet: Re: Hypersomnie   Lun 25 Jan 2016 - 0:02

@Chanelle71 a écrit:
Bonjour Smile

Et bien je mange 3/4 du temps des féculents. Des pâtes minimum 1 fois par jour,je ne peux pas m'en passer. Et beaucoup de fromage.
Je mange très mal.

La piste de l'alimentation est une piste intéressante.

Coucou Chanelle, Aliya, Boutadin...  sunny

Oui, une alimentation sans gluten pendant quelques temps, comme le préconisent Boutadin et Aliya, pour contrôler l'impact sur ta fatigue permanente !

Et aussi, Chanelle, sans doute au détriment des fruits et légumes que tu ne cites pas, tu sembles manger beaucoup trop de féculents, lesquels peuvent tendre à rendre ton corps apathique...!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Hypersomnie   Lun 25 Jan 2016 - 8:16

Bonjour Chanelle, sunny

Le médecin a-t-il prescrit un traitement médicamenteux ?

P.S Essaie de manger de tout, mais avec modération.
Revenir en haut Aller en bas
did
Membre


Date d'inscription : 11/01/2014
Nombre de messages : 3516
Masculin
Vierge Serpent
Age : 51
Ville : Planéte Terre

MessageSujet: Re: Hypersomnie   Lun 25 Jan 2016 - 8:24

Bonjour channel et bon retour sur le forum,

Pour les explications que tu demande je n'en ai pas, mais je voulais te demandé une chose un petit peu décalée : tu dors beaucoup, ça d'accord, et si on se fie a la norme c'est pas "normal"...

...mais quels problèmes cela te pose vraiment a toi ou a ton entourage ?

je te pose la question parce que nul part dans ton message je n'ai vu que tu nous disais les problèmes que ça pose...
...Alors est-ce que t'es sure de ne pas avoir fait tiens un problème que la norme médicale t'a peut être inventé ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ours1
Membre


Date d'inscription : 17/03/2015
Nombre de messages : 416
Masculin
Gémeaux Cheval
Age : 38
Ville : Picardie

MessageSujet: Re: Hypersomnie   Lun 25 Jan 2016 - 9:43

Bonjour Chanelle,

Et bien pour la piste de l'alimentation par exemple,
peux tu voir un lien entre un repas, et une fatigue par la suite (plus prononcée par exemple) ?
Un régime type pâte, et produits laitiers pourrait également plus te fatiguer que la normal (sucre, lactose, gluten, ...) . Dans tous les cas, l’hypothèse peut être confirmé ou non en faisant des test, en enlevant tel type d'aliment, voire en jeûnant (test courte période par exemple ) pour voir si cela créer un changement bénéfique.

Il semble que le diagnostic ne soit pas précis si je comprend bien.
As tu vu un spécialiste du sommeil, et analyser ton sommeil sur une nuit ?
N'hésites pas à poursuivre toutes les vois d'explication classiques : spécialiste sommeil, prise de sang et éventuelles carences, hormones thyroïdienne anormales, etc... peut être ça a été fait, bien que ça ne réponde pas forcément à tous les aspects, dont spirituel bien entendu, ça aide à comprendre des choses.

As tu d'autres symptômes, type sortie hors du corps, catalepsie, cycle de sommeil perturbées, rêves lucides ?

Si ces éléments (ou certains) sont trop indiscret on peu échanger en Messages Privées, si tu veux.

bon courage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tous Unis
Membre


Date d'inscription : 23/09/2015
Nombre de messages : 662
Masculin
Cancer Dragon
Age : 52
Ville : ...

MessageSujet: Re: Hypersomnie   Lun 25 Jan 2016 - 9:59



hello ! Bonjour à vous tous.
hello ! Bonjour Chanelle.

@Chanelle71 a écrit:
Bonjour, anga

Peut-être pourrez vous éclairer ma lanterne concernant mes interrogations de part vos connaissances.
Si vous êtes dans une situation similaire, n'hésitez pas à me contacter.

Je souffre d'hypersomnie depuis toujours.  Sleep  Sleep
C'est très sérieux ,j'ai passé des tests cerveau branché, et je suis suivie par une neurologue .
C'est une maladie très rare que la médecine n'arrive pas à déterminer la cause.
Je suis capable de dormir plus de 17h par jour si je ne m'arrête pas.
Faire des siestes toute la journée, et faire une bonne nuit de 12h quand même.
Et oui, mes nuits sont composées de minimum 12h de sommeil sinon je n'arrive pas à me lever le matin.
En clair je passe mon temps à dormir quand je le peux.
Et je suis encore fatiguée même après ce temps de sommeil.
Je suis également bipolaire, et d'après certains témoignages que j'ai pu lire, beaucoup de médiums ont été diagnostiqué bipolaire aussi.

Alors voilà, je cherche une explication spirituelle à tout ça.
Qu'est-ce qui pourrait causer l'hypersomnie et cette pseudo "bipolarité.
Car je suis sûre qu'il y a une explication à la plupart des maladie psy.
J'ai pensé à un déséquilibre des chakras.
Mais les soins énergétiques qu'on m'a prodigué n'ont pas changé grand chose sur le long terme.
Je suis une vieille âme, médium et voyante.
J'ai pensé au vampirisme mais ça ne tient pas debout car j'ai de bonne protections, de bons guides, et je ne me fais pas démonté si facilement.

D'où cela peut-il bien venir? Avez-vous une idée ?

Amicalement et merci de votre aide
.
anga


Tout d'abord, contrairement à ce que tes médecins ont dû te le dire, tu peux t'en sortir.
Je pense qu'ils ont dû te prescrire un traitement à vie. Lui aussi ne sera plus nécessaire.

Tout d'abord, te reconnais tu sur ce que je vais t'écrire:

Tendance à manquer de confiance en la vie.
Tendance à manquer de confiance en soi.
Tendance à en vouloir trop en faire. (avant ta maladie)
Tendance à vouloir tout contrôler.
Tendance à trop fonctionner sur le mode mental.
Se recouvrir d'une carapace.

Tes glandes surrénales ont été affectées.

Côté alimentation, tu t'alimentes très mal. Et oui! ça joue beaucoup pour ton état de santé.

Tes intestins sont encrassés. Je ne serais pas étonné que tu sois constipée.

Tu veux t'en sortir?

Commence par faire une diète de jus de fruits et de légumes. Au besoin, n'hésite pas à pratiquer un jeûne qui est plus rapide en résultat.

Réduit ou stoppe les produits qui contiennent du gluten. Car tôt ou tard tu vas devenir schizophrène. Attention à ne pas trop consommer des produits laitiers. Trop de mucus.

En fait, tu as détraqué ton organisme, dont tes intestins.

Tu sais comment faire maintenant.

Jeûner ou pratiquer une diète de fruits et de légumes ou de jus de fruits et de légumes. Dans ce dernier cas, prendre du psyllium pour le transit.

Puis, adopter un mode alimentaire plus sain.
Pratiquer une activité physique.

Et fait plus (+) confiance en la vie. Tu fonctionnes trop sur le mode mental.

Apprends le laisser aller. Tu te prends trop ta tête.


Si tu fais cela, tout rentra dans l'ordre.

Tu vas me dire, quoi! Ce serait si simple que cela!

Et oui! Qu'est-ce que tu croyais. sunny

Et atterri. La majorité des maux viennent des intestins encombrés. Ne cherche pas une cause surnaturelle.


Des fleurs !!! Des fleurs !!!  Des fleurs !!!  Des fleurs !!!  Des fleurs !!!  Des fleurs !!!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Professeur X
Membre


Date d'inscription : 16/06/2010
Nombre de messages : 8190
Masculin
Capricorne Singe
Age : 47
Ville : système solaire

MessageSujet: Re: Hypersomnie   Lun 25 Jan 2016 - 11:34

Hello Chanelle71, ce que je constate d'après le récit que tu fais de cette affection c'est que tu sembles t'en être occupée , que des spécialistes se sont déjà penchés sur ton cas et n'ont pu encore en discerner les causes , en fait la plupart des maladies nous en ignorons les causes réelles , la médecine a une vision limitée de la physiologie humaine , elle extrapole un diagnostique en vertu de ses connaissances , ces médecins ont surement tenter de comprendre et soigner pour un peu ce qu'on pourrait prendre pour un dérèglement du sommeil .

Je vis avec une femme qui est un vrai loir , elle dort facilement ses 10 heures par jours , et si on fait un peu la foire c'est le tour du cadran , le reste du temps quant elle est réveillée elle a la pêche et est d'un moral enjoué , c'est sur qu'à coté de mes six ou sept heures nécessaires à mon propre repos nos deux vie sont sans cesse en décalage , on est lundi et elle dort encore au moment ou j'écris , bin quoi , on est juste pas fait pareil , chaque organisme est différents et il faut connaître et accepter cette différence plutôt qu'angoisser à correspondre à une norme .

Tu viens chercher dans le milieu spirituel des réponses , à part susciter ton imagination avec des théories bien plus subjective que notre piètre connaissance médicale , cela ne peut pas vraiment t'apporter grand chose , à force on s'identifie à cette maladie , tu pourrais être tentée d'être reconnu par ces symptômes que tu nous décris , ils ne composent pourtant qu'un infime aspects de ton êtreté , connaitre l'origine de cet hypersomnie est peut'être impossible , même si chacun peut y aller de son éminent diagnostique , de plus connaître l'origine d'une affection ne la guérie pas pour autant , à part faire l'effort de moins t'y identifier , de ne pas confondre qui tu es et cette affection , love .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chanelle71
Premiers messages spirituels


Date d'inscription : 13/01/2014
Nombre de messages : 17
Féminin
Taureau Coq
Age : 23
Ville : dans le 34

MessageSujet: Re: Hypersomnie   Lun 25 Jan 2016 - 20:29

Bonjour à tous,

D'abord merci pour ces nombreuses réponses. Je vais tenter de répondre à tout le monde et dans l'ordre.




Ours1:

 J'ai été diagnostiquée au centre de référence nationale des troubles du sommeil de Montpellier(narcolepsie et hypersomnie).Après avoir passer des test de 24h allité où ils te demandent toutes les deux heures dans la journée de faire des sieste d'une demi-heure. On te demande de t'endormir à la demande. Tu es branché de partout pour vérifier que la cause ne vienne pas d'ailleurs (apnée du sommeil, mouvement périodique des jambes ect..).Il vérifient aussi si ton sommeil est réparateur(le mien l'est à 80 pour cent ce qui est très bien).Suite à cela, ils te re-convoquent pour passer un test de 32h,dans le noir total, sans téléphone ni heure, ni lumière du jour, de sorte à ce que tu n'ai plus aucune notion du temps pour ne pas fausser le diagnostique. Et il te demande de te reposer à souhait, de dormir autant que tu le souhaites. Tu as juste à appeler une infirmière lorsque tu as faim et tu demande su sucré ou du salé, comme tu préfères, et quand tu veux. J'ignorais que ce genre de test existaient et je dois avouer et j'ai été un peu surprise de "l'originalité"des conditions. J'ai dormis 24h sur 32,pour interprété ce résultat il faut être expert, car des éléments sont à prendre en compte car le dernier matin on te réveille mais il a été jugé pathologique.

J'ai effectivement vécu des sorties hors du corps, ainsi que du nombreux rêves lucides, et également la paralysie du sommeil qui est un phénomène étrange et effrayant. A l'endormissement, je garde ma conscience mais ne peux plus bouger mon corps. Impression d'étouffer, et des images affreuses qui me viennent. Je suis coincée dans mon corps, je bave, et j'ai une forte pression qui s'exerce au niveau du front. Je n'ai plus qu'à subir puisque mon corps ne m'obéit plus. Je sais que beaucoup de personne le vive au moins une fois dans leur vie et je ne souhaite à personne.



De Papier:

En effet, la neurologue m'a prescrit de la Ritaline à 40mg par jour, un psychostimulant mais je refuse de la prendre. Ok,on va me dire alors pourquoi tu te plains? mais ce n'est pas si simple que ça. Je cherche une méthode plus saine pour me soigner, étant persuadée qu'il existe une autre alternative, et refusant d'être manipulée par l'industrie pharmaceutique.



did

pour répondre à ta question qui m'a un peu surprise, mais bon c'est vrai que d'un point de vue extérieur on ne peut pas se rendre compte. Cette sommnolence que je ne peux contrôler m'a fait raté mes études, je ne peux pas rester assise sans m'endormir(cinéma,réunion),le moindre fait d'écouter ou de me concentrer sur un point me fait plonger! Tu me diras que c'est un manque de volonté (ahaha je l'ai entendu bien des fois).Mais non, le pire c'est que je ne m'en rend même pas compte. C'est une envie irrépressible, si je pouvais je dormirais tout le temps. Imagines les conséquences sociales et professionnelles quand il faut s'assumer seule, quand le réveil sonne trois fois et que tu ne l'entend pas, quand tu ne sors pas avec tes amis parce que l'envie de dormir est plus forte. Et j'en passe. Je me sens en décalée et imcomprise par mon entourage. Toutes ces réflexions (oui,j'ai un entourage pas très compréhensif.)On se fiche de moi, on me disait feignante parce que je dormais. Voilà pourquoi je le vis mal, mais peut-être que ça aurait été différent avec une famille différente. J'aurais aimé être autrement, j'ai ressentis un grand sentiment de frustration et d'impuissance. Mais j'apprend à l'accepter.



Boutadin, Tous Unis

 Je ne me manque pas de fer et mes surrénales ont été vérifiées, mais oui j'ai un dérèglement hormonal. Tous Unis je me reconnais bien dans les points que tu as évoqué. Je manque parfois d'envie d'affronter la vie, je suis lassée. Tu as raison, il faut commençer par l'alimentation. Grâce à vous je m'en rend compte mais c'est vrai que ce n'est pas innée pour ma part. Beaucoup de monde souligne l'importance d'une bonne alimentation, c'est vrai que ça peut paraître évident d'un point de vue extérieur, mais pour moi ça ne l'était pas. Boutadin je te remercie du contact et je vais lui écrire.

 :171878[1]



Professeure X

Il est vrai qu'à mon jeune âge je cherche à repondre à mes interrogations sur la vie. Peut-être qu'à ton âge j'arrêterais de me poser ces questions mais l'heure n'est pas encore venue pour moi. Néanmoins j'entend bien ton point de vue .Tu as très certainement l'expérience nécessaire qui te fait dire cela. Si ça peut m'éviter un épuisement supplémentaire, je t'en remercie bien Wink .Probablement une multitude de personne ont le même soucis que moi(comme ta compagne)sans qu'aucun diagnostique n'ai été posé.Parce qu'ils nont pas fait la démarche de passer des tests.J'ai pris l'initiative de le faire non mais par nombrilisme ou parce ce que je n'ai queça à faire (Je travaille énormément ,et le sport me prennent tout mon temps)mais plutôt parce que je suis à la recherche de Qui je suis. Pas pourquoi je le suis, mais Qui-je suis. Ces questions existentielles qui me traversent.Trouver l'origine.Il me manque cet élément primordiale pour m'épanouir ,comprends-tu? Et prendre le temps de s'explorer pour comprendre qui nous sommes. Mais peut-être que ce n'est pas le bon chemin,je suis prête à l'entendre. Et j'ai bien compris qu'il me fallait faire le discernement entre cette pathologie et mon être, et que la réponse ne résidait sûrement pas en explorant ceci. Merci pour cette prise de conscience, et si je ne trouve pas encore,  je suis sûre d'y parvenir autrement. -Love

anga Bisous Merci les amis Coeur !


Dernière édition par Chanelle71 le Lun 25 Jan 2016 - 21:57, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totem
Membre


Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 12499
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 61
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: Hypersomnie   Lun 25 Jan 2016 - 20:30

@Professeur X a écrit:
Hello Chanelle71, ce que je constate d'après le récit que tu fais de cette affection c'est que tu sembles t'en être occupée , que des spécialistes se sont déjà penchés sur ton cas et n'ont pu encore en discerner les causes , en fait la plupart des maladies nous en ignorons les causes réelles , la médecine a une vision limitée de la physiologie humaine , elle extrapole un diagnostique en vertu de ses connaissances , ces médecins ont surement tenter de comprendre et soigner pour un peu ce qu'on pourrait prendre pour un dérèglement du sommeil .

Je vis avec une femme qui est un vrai loir , elle dort facilement ses 10 heures par jours , et si on fait un peu la foire c'est le tour du cadran , le reste du temps quant elle est réveillée elle a la pêche et est d'un moral enjoué , c'est sur qu'à coté de mes six ou sept heures nécessaires à mon propre repos nos deux vie sont sans cesse en décalage , on est lundi et elle dort encore au moment ou j'écris , bin quoi , on est juste pas fait pareil , chaque organisme est différents et il faut connaître et accepter cette différence plutôt qu'angoisser à correspondre à une norme .

Tu viens chercher dans le milieu spirituel des réponses ,  à part susciter ton imagination avec des théories bien plus subjective que notre piètre connaissance médicale , cela ne peut pas vraiment t'apporter grand chose , à force on s'identifie à cette maladie , tu pourrais être tentée d'être reconnu par ces symptômes que tu nous décris , ils ne composent pourtant qu'un infime aspects de ton êtreté , connaitre l'origine de cet hypersomnie est peut'être impossible , même si chacun peut y aller de son éminent diagnostique , de plus connaître l'origine d'une affection ne la guérie pas pour autant , à part faire l'effort de moins t'y identifier , de ne pas confondre qui tu es et cette affection , love .

:49552

Je suis un ancien loir, avec l'âge on perd un peu..... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Hypersomnie   Lun 25 Jan 2016 - 20:37

"Je suis également bipolaire."

Chanelle71

Ce trouble pourrait éventuellement expliquer l'hypersomnie. C'est pourquoi, je me demandais si un médecin t'avait prescrit un traitement.

Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
Totem
Membre


Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 12499
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 61
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: Hypersomnie   Lun 25 Jan 2016 - 21:19

@Chanelle71 a écrit:


j'ai effectivement vécu des sorties hors du corps, ainsi que du nombreux rêves lucides, et également la paralysie du sommeil qui est un phénomène étrange et effrayant. A l'endormissement, je garde ma conscience mais ne peux plus bouger mon corps. Impression d'étouffer, et des images affreuses qui me viennent. Je suis coincée dans mon corps, je bave, et j'ai une forte pression qui s'exerce au niveau du front. Je n'ai plus qu'à subir puisque mon corps ne m'obéit plus. Je sais que beaucoup de personne le vive au moins une fois dans leur vie et je ne souhaite à personne


Ce que tu as vécu là (rêves, éveillés, sorties astrales et paralysie) Chanelle est vécu par beaucoup d'autres personnes, dont moi-même, j'ai toujours eu besoin de beaucoup de sommeil sans doute à cause de ça, mais les médecins ne connaissent pas ce phénomène. La paralysie du sommeil n'est que l'endormissement du corps et comme tu es encore éveillée quand elle advient c'est impressionnant mais avec l'habitude et l'expérience tu finis par savoir comment l'utiliser pour faire les sorties astrales, mais pour ça il ne faut pas avoir peur, c'est sans doute la raison qui fait que tu as la sensation de rester coincée dans ton corps, en fait tu empêches ton corps astral de sortir, mais sans le savoir, perso je fais ce genre de choses consciemment quand il sort sans que je le veuille. Peut être qu'en apprenant à gérer cela tu auras moins peur et peut être tu pourras découvrir le monde astral. En fait tu as des facilités sur ce point. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
did
Membre


Date d'inscription : 11/01/2014
Nombre de messages : 3516
Masculin
Vierge Serpent
Age : 51
Ville : Planéte Terre

MessageSujet: Re: Hypersomnie   Mar 26 Jan 2016 - 7:26

Bonjour Chanelle et merci pour tes réponses,

Maintenant je vois mieux quel est le problème de ton point de vue
Et c'est ton point de vue qui importe d'après moi, même s'il est bon aussi d'entendre les problèmes qu'on pose parfois aux autres, d'ou ma question qui t'a semblé étrange, je le comprend.

Avant de te donner mon avis, je voulais juste te demander une précision sur tes problèmes.
Tu dis dans ton premier message que tu es quand même fatiguée après tes nuits...

Est ce seulement au réveil ? ...Ou bien es tu fatiguée toute la journée ?

Sauf si tu aurais oublié de mentionner des choses  - et des choses importantes  -  dans la description que tu me fait de ton problème, je te dirais bien que le problème a résoudre - sauf rémission de ton hypersomnie  -  c'est une vie de marginale, un décalage social et avec l'entourage, en plus de l'incompréhension et des gens qui te jugent a cause de leur ignorance de ce que tu vis.

Ces choses, beaucoup de gens les vivent sans être des Hypersomniaque. Donc un morceau de la solution serait peut être d'aborder ces problèmes de marginalité en tant que tel. Si ton hypersomnie ne se résolvait pas, le fait de mal vivre ta marginalité peut quand même disparaître ou s'atténuer grandement. C'est juste une piste parmi les autres qu'on te propose ici, et qui seront sans doute toutes a essayer, dans la mesure ou tu les sens.

Sinon, sur ton hypersomnie elle même, ton vécu m'intéresse car j'ai vécu moi même et vis encore parfois des états de sommeil conscient. Alors j'ai découvert qu'il était souvent une sortie du corps, dans tous les cas une plongée dans le monde surnaturel, et ça a changé totalement ma conception de ce sommeil. Alors ma vision de la chose pourra peut être te servir.

Tu dis :

"Cette somnolence que je ne peux contrôler m'a fait raté mes études, je ne peux pas rester assise sans m'endormir(cinéma,réunion),le moindre fait d'écouter ou de me concentrer sur un point me fait plonger! Tu me diras que c'est un manque de volonté."

Very Happy  Absolument pas, je ne te dirais pas ça.
Si tu t'endors après quelques instant de concentration, je te dirais que ton hypersomnie est un défaut d'ancrage de l'âme dans le corps. Ton âme préfère se promener dans son monde, plutôt que rester incarnée. Peut être qu'elle t'as fait rater tes études car elle s'en fout ?...ça ne l'intéresse pas et voir ça la dérange dans ses projets ?

Tu dis :

"Mais non, le pire c'est que je ne m'en rend même pas compte."

...ça c'est intéressant.
Tu veux dire que tu ne te rend pas compte que tu t'endors parce que le sommeil n'est pas un trou dans la continuité de ta conscience ?
Chacun de nous se rend compte qu'il dormais au moment ou on se réveille... mais toi tu trouve que c'est bizarre car juste avant t'était consciente de certaines choses qui viennent de disparaître du fait de ton réveil ?

Tu dis :

"C'est une envie irrépressible, si je pouvais je dormirais tout le temps."

Crying or Very sad  Fait quand même attention a ça...t'es en train de parler de la mort.
N'as tu jamais eu des idées de suicide ?

(Malgré que je sois connu comme un type qui aurait la joie "de vivre"  -  comme disent les gens qui confondent "incarné" avec "vivant"  -  j'ai eu ces idées là quasiment toute ma vie. Tu peux me parler tranquille a ce sujet si tu sens le besoin.)


Tu dis :

"Imagines les conséquences sociales et professionnelles quand il faut s'assumer seule, quand le réveil sonne trois fois et que tu ne l'entend pas, quand tu ne sors pas avec tes amis parce que l'envie de dormir est plus forte. Et j'en passe. Je me sens en décalée et imcomprise par mon entourage. Toutes ces réflexions (oui,j'ai un entourage pas très compréhensif.)On se fiche de moi, on me disait feignante parce que je dormais."

Very Happy j'imagine très bien, malheureusement.
Moi ce n'étais pas a cause d'une hypersomnie mais j'ai vécu tout ça, exactement pareil que toi sur tous les points dont tu viens de parler, plus d'autres qui relèvent aussi de la marginalité et qui ont fais de moi un loup solitaire.

Tu dis :

"Voilà pourquoi je le vis mal, mais peut-être que ça aurait été différent avec une famille différente. J'aurais aimé être autrement, j'ai ressentis un grand sentiment de frustration et d'impuissance. Mais j'apprend à l'accepter."

Je vois que tu es déjà au travail dans le domaine que je te proposais : résoudre le problème que te pose ta marginalité a coté et en plus du fait de chercher a soigner ton hypersomnie.

Sur cette hypersomnie elle même, là tout de suite je vois une piste, c'est la noix de cola, une plante qui supprime la fatigue et maintiens éveillé, c'est a dire qu'elle garde l'âme dans le corps, l'oblige a rester là ou l'âme ne veut pas trop.

Comme j'ai vu que tu as des guides, que penses tu de leur demander s'il serait bon pour toi de remplacer la Ritaline par un stimulant naturel ?...au moins a titre d'expérience...


chanelle a écrit:
je suis à la recherche de Qui je suis. Pas pourquoi je le suis, mais Qui-je suis. Ces questions existentielles qui me traversent.Trouver l'origine. Il me manque cet élément primordiale pour m'épanouir ,comprends-tu ?


:jap: Très bien oui.
As tu déjà entendu parler de ramana Maharshi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
did
Membre


Date d'inscription : 11/01/2014
Nombre de messages : 3516
Masculin
Vierge Serpent
Age : 51
Ville : Planéte Terre

MessageSujet: Re: Hypersomnie   Mar 26 Jan 2016 - 7:53

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tourne en rond
Membre


Date d'inscription : 04/12/2015
Nombre de messages : 400
Masculin
Vierge Serpent
Age : 51
Ville : martigues

MessageSujet: Re: Hypersomnie   Mar 26 Jan 2016 - 8:11




:matoulune:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eole
Membre


Date d'inscription : 22/12/2008
Nombre de messages : 401
Masculin
Vierge Chat
Age : 65
Ville : Gard

MessageSujet: Re: Hypersomnie   Mar 26 Jan 2016 - 11:12

Bonjour Chanelle,

Contrairement à ce que l'on peut te dire, il me parait important de savoir et de comprendre qui tu es.
Nous sommes un ensemble composite dont la nature physique et humaine est la partie la moins aboutie, une sorte d'extrémité dans laquelle se déverse toutes nos imperfections, résultats d'expériences incomplètes ou débouchant sur des impasses existentielles.
Mais des parties invisibles de nous-mêmes nous animent et définissent également ce que nous pensons être en tant qu'individus incarnés.
Je me permets de penser que ces parties invisibles constituent un ensemble bien plus grand et plus complet que la partie humaine visible.
A chacun sa vision bien sûr..

C'est comme si l'envie de dormir constamment révélait un désir inconscient d'éviter de t'incarner, de te plonger dans la vie physique, dans une densité aux vibrations lourdes, incommodantes, une sorte de stratégie d'évitement....pilotée par un ou des programmes logés dans ta psyché, et que tu n'arrives pas à débusquer.

Je me demande si l'hypnose pourrait t'apporter des explications quant à la nature du dérèglement métabolique que tu décris, et peut-être ensuite déboucher sur un règlement positif.

Nous vivons une période où bien des choses remontent des profondeurs de notre être, créant des désagréments qui sont autant de signaux appelant une guérison, une ré-harmonisation et une cohérence  entre les différentes versions de nous-mêmes.

:ange10)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VeryGoodTruth
Membre


Date d'inscription : 27/04/2015
Nombre de messages : 730
Masculin
Capricorne Chèvre
Age : 36
Ville : Nomade

MessageSujet: Re: Hypersomnie   Mar 26 Jan 2016 - 11:48

Je n'ai pas d'information précise et factuelle, mais j'aurais tendance à creuser la piste de l'inconscient.

Il se peut qu'un élément dans ton inconscient empêche que tu aies un sommeil réparateur. C'est peut-être lié à ton enfance, à une époque qui échappe à tes souvenirs.

Je te conseillerais d'aller en parler à une personne qui pratique l'hypnose. A travers l'hypnose, elle te demandera "pourquoi avez-vous autant besoin de sommeil ?" et il est possible qu'à travers ton inconscient, des réponses surgissent, ou des mémoires reviennent qui permettraient d'expliquer les raisons.

Je ne sais pas si il peut s'agir d'un problème "physique pur" qui nécessiterait une "intervention", bien qu'en terme de cerveau, ce soit toujours très compliqué.

As-tu essayé de jeûner ? Le jeûne thérapeutique a pour conséquence de réaligner les cellules du corps, une sorte de remise à zéro, et il se peut que ce rééquilibrage corrige ce problème aussi. Mais il faut être suivi si tu n'as jamais fait de jeûne thérapeutique, en parler à un médecin qui s'y connait.

Voila ce que je peux à peu près en dire, étant donné que ce problème ne semble pas concerner les animaux, il a l'air lié à l'expérience humaine, et donc j'imagine que ça provient de la sphère mentale.

Pour une explication plus "spirituelle" de cela, il faudrait savoir si il se passe des choses pendant tes rêves qui soient "spéciales", il se peut, mais cela est une pure supposition, que ta vie onirique soit plus importante pour toi (ton inconscient) que la vie matérielle, et peut-être que ton inconscient est ainsi conditionné et te "force" à dormir plus souvent.

Bon courage Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VeryGoodTruth
Membre


Date d'inscription : 27/04/2015
Nombre de messages : 730
Masculin
Capricorne Chèvre
Age : 36
Ville : Nomade

MessageSujet: Re: Hypersomnie   Mar 26 Jan 2016 - 13:36

Au sujet du jeûne, voici ce que cet article dit :

Site Passeport Santé a écrit:
Améliorer la qualité du sommeil. Une étude pilote sans groupe témoin17, portant sur 15 sujets non obèses âgés de 19 ans à 59 ans ayant observé un jeûne complet d’une durée de 7 jours, a donné des résultats prometteurs. Cette étude a démontré que le jeûne n’avait pas d’effet sur le temps total de sommeil, mais qu’il diminuait le nombre de réveils pendant la nuit. De plus, des améliorations en ce qui concerne la qualité subjective du sommeil, l’énergie journalière, la balance émotionnelle perçue et la concentration ont aussi été observées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ours1
Membre


Date d'inscription : 17/03/2015
Nombre de messages : 416
Masculin
Gémeaux Cheval
Age : 38
Ville : Picardie

MessageSujet: Re: Hypersomnie   Mer 27 Jan 2016 - 9:43

Merci pour tes retours Chanelle, bien clairs

@Chanelle71 a écrit:
Bonjour à tous,

D'abord merci pour ces nombreuses réponses. Je vais tenter de répondre à tout le monde et dans l'ordre.


Ours1:

 J'ai été diagnostiquée au centre de référence nationale des troubles du sommeil de Montpellier(narcolepsie et hypersomnie).Après avoir passer des test de 24h allité où ils te demandent toutes les deux heures dans la journée de faire des sieste d'une demi-heure. On te demande de t'endormir à la demande. Tu es branché de partout pour vérifier que la cause ne vienne pas d'ailleurs (apnée du sommeil, mouvement périodique des jambes ect..).Il vérifient aussi si ton sommeil est réparateur(le mien l'est à 80 pour cent ce qui est très bien).Suite à cela, ils te re-convoquent pour passer un test de 32h,dans le noir total, sans téléphone ni heure, ni lumière du jour, de sorte à ce que tu n'ai plus aucune notion du temps pour ne pas fausser le diagnostique. Et il te demande de te reposer à souhait, de dormir autant que tu le souhaites. Tu as juste à appeler une infirmière lorsque tu as faim et tu demande su sucré ou du salé, comme tu préfères, et quand tu veux. J'ignorais que ce genre de test existaient et je dois avouer et j'ai été un peu surprise de "l'originalité"des conditions. J'ai dormis 24h sur 32,pour interprété ce résultat il faut être expert, car des éléments sont à prendre en compte car le dernier matin on te réveille mais il a été jugé pathologique.

Ah oui tu as eu un diagnostic du sommeil. Ils ont étudier tes cycles du sommeil, et la rapidité avec laquelle tu t'endors. Je comprend mieux ton précédent message, lorsque tu précise qu'ils ne savent pas ce que tu as, tu parles de la cause, car après tu dis qu'il identifie de la narcolepsie. C'est sur que cette réponse reste vague mais moins que l'hypersomnie je pense.

Je ne connaissais pas le 2eme test, ce serait intéressant de savoir ce qu'il en tire de plus que le 1er. Ont ils précisé combien de temps aurait dormi une personne ayant un sommeil "normal" ? (car dans le noir j'imagine que c'est plus qu'en condition réel pour chacun).

@Chanelle71 a écrit:

J'ai effectivement vécu des sorties hors du corps, ainsi que du nombreux rêves lucides, et également la paralysie du sommeil qui est un phénomène étrange et effrayant. A l'endormissement, je garde ma conscience mais ne peux plus bouger mon corps. Impression d'étouffer, et des images affreuses qui me viennent. Je suis coincée dans mon corps, je bave, et j'ai une forte pression qui s'exerce au niveau du front. Je n'ai plus qu'à subir puisque mon corps ne m'obéit plus. Je sais que beaucoup de personne le vive au moins une fois dans leur vie et je ne souhaite à personne.


Ce sont effectivement des symptômes de la narcolepsie, comme tu dois le savoir j'imagine. L'endormissement rapide en journée, est le plus connu. Après comme les cycles du sommeil sont perturbés, visiblement le corps peut s'endormir plus vite que la conscience, on se retrouve donc avec le corps raidi
tout en étant conscient, et peu à peu on rentre dans le domaine onirique, d'où des sensation, image, ... bizarres. Je pense comment ça se passe peut diminuer la sensation de frayeur du à l’appréhension, néanmoins on n'est pas maitre du monde inconscient donc les projections peuvent être de toutes sortes. Je ne sais pas si tout le monde le vie ou peut s'imaginer et comprendre cela.


Ta démarche est très bonne selon moi, bien sur tu ne trouveras pas forcément toutes les solutions ici, mais sur ce forum, plusieurs vivent des expériences particulière(onirique par exemple). le monde médical ne connait pas cela ou n'en parle pas.

Alimentation, jeûne, etc... reviennent beaucoup. Bien que ce n'est pas forcément la cause, il semble que c'est un élément qui a de l'influence et qui est facile à tester. Avant de dormir, on peut mangé très sucré par exemple ou au contraire ne pas manger plusieurs heure avant d'aller se coucher. On peut comparer les 2 nuits. A voir Smile

Indépendamment comme il a été dit, avancer sur tes relations familiales (comme chacun) sera un plus, car quand on est malade, la compréhension de ses proches est importante, voire peut être moteur d'une nouvelle vie. Bon courage à toi dans cette voix là sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Hypersomnie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie :: Forum spiritualité et forum ésotérisme sur le partage de l'éveil :: Discussion, rencontre, partage, écoute, dialogue :: Questions et réponses spirituelles-
Sauter vers:  
Spirit Partage - Forum spiritualité de rencontre Montpellier et autre ville
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit