Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie

Forum de discussion sur la spiritualité pour la rencontre et le partage dans l'éveil spirituel de la conscience, bouddhisme zen, lithothérapie meditation et citation.
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La science et l'énergie vitale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Totem
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 14797
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 62
Ville : la voie lactée

MessageSujet: La science et l'énergie vitale   Lun 16 Nov 2015 - 23:38

Rappel du premier message :

Estel a écrit:
cl777 a écrit:

- L'énergie vitale. La communauté scientifique rejette sa présence puisque non démontrée officiellement et pourtant le fluide véhiculé est présent puisqu'il est facile pour celui qui ressent son émission de l'identifier et de vérifier les effets.
En effet, dans la méthode scientifique, il ne suffit pas de ressentir que quelque chose existe pour prouver son existence.


En ce qui concerne l'énergie vitale c'est bien dommage que la science ne se penche pas plus dessus, ce serait une révolution dans le domaine médical et dans bien d'autres domaines, l'idéal serait que des scientifiques en fassent l'expérience pour pouvoir en débattre et peut être trouver une solution pour en apporter la preuve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

AuteurMessage
ming i
Membre
avatar

Date d'inscription : 01/09/2015
Nombre de messages : 625
Féminin
Gémeaux Cochon
Age : 46
Ville : audenge

MessageSujet: Re: La science et l'énergie vitale   Dim 29 Nov 2015 - 13:39

Salut CL777, je voulais savoir si ça veut dire quelquechose ou pas du tout, j'ai trois cicatrices du même côté, côté droit, (petit détail qui me vient, j'écris de la main gauche comme ma grande sœur, du coup j'écris la main à l'envers pour garder la feuille droite et voir ce que j'écris) merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
brémen
Membre
avatar

Date d'inscription : 14/11/2013
Nombre de messages : 244
Masculin
Vierge Cochon
Age : 46
Ville : orléans

MessageSujet: Re: La science et l'énergie vitale   Dim 29 Nov 2015 - 17:44

Prof x,
Au contraire, on peut lier le concept d'énergie et de st esprit car les deux, dans le processus de la guérison, implique la conscience.
Les gens essaient simplement, de nos jours, d'identifier et de nommer ce processus avec des termes plus moderne mais on parle toujours de la même chose. Et c'est un bien je trouve, il est normal voir nécessaire de renouveller le mode de transmission car les époques changent, car la culture se transforme.
Par contre, les concepts de Dieu, de st esprit, de père et de fils ne représentent-ils pas des états d'être différents au sein même de l'Homme. Et, du coup, ne correspondent-ils pas à différents taux vibratoire des corps ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cl777
Membre
avatar

Date d'inscription : 24/02/2012
Nombre de messages : 1516
Masculin
Lion Buffle
Age : 68
Ville : Champagne sur Seine

MessageSujet: Re: La science et l'énergie vitale   Dim 29 Nov 2015 - 18:31

Totem,
"Quand à l'énergie vitale qui circule en nous j'ai une autre vision de celle-ci".
Peux tu développer, c'est intéressant.

Professeur X,
Jésus explique qu'il fait cela par la foi: je pourrais en dire autant si je n'avais pas pu vérifier un certain nombre de points permettant de considérer cette énergie vitale comme nécessaire à la vie de tous les jours pour tout le vivant. Les résultats obtenus par la compensation du manque énergétique correspondent à ce qui est décrit lors des miracles.
Je conçois bien que ce soit difficile d'accepter cette affirmation mais l'imposition des mains, la guérison à distance, les effets sur les organismes sont en tous points identiques.
Il est toujours facile d'attribuer à Dieu ce que l'on ne comprend pas sauf qu'il est facile de constater, sous condition de posséder la capacité, l'augmentation du taux vibratoire et ses effets après un exercice volontaire.
A l'époque, il était normal d'attribuer à Dieu ce qui semblait miraculeux mais avec une meilleure compréhension, cette affirmation est facilement remise en cause, le phénomène étant naturel.
Accuser d'un manque de foi en cas d'absence de résultat est facile sauf qu'il suffit de savoir comment fonctionne l'organisme sans être un grand spécialiste pour trouver des explications tout à fait rationnelle. De plus il ne suffit pas d'être apôtre pour posséder une capacité d'émission énergétique.
Faire trop confiance en la foi sans rien analyser et comprendre conduit à des déconvenues.
Pourquoi l'énergie vitale serait le Saint Esprit?
Il faut, à mon avis dissocier sa nature et ses effets d'autres manifestations qualifiées de miracles à l'époque, qui elles, n'ont rien à voir avec l'énergie vitale et dont on ne connait pas les causes.

mingi,
Je ne comprends pas bien ta question, peux tu préciser ta pensée.

brémen,
Je pense, et ce n'est qu'une hypothèse, que le taux vibratoire est uniquement lié à l'énergie vitale et donc à ce que l'on appelle, le corps éthérique mais qu'il y a d'autres corps plus subtils et plus "fins" tel le corps astral et d'autres peut-être qui conditionnent notre vie (selon certains, ils sont nombreux mais comme personne ne peut clairement le vérifier, je reste sur ma réserve).
Pour moi, le concept de Dieu est attribué à ce qui n'est pas expliqué mais les découvertes scientifiques successives ont tendance à rationaliser les constatations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ming i
Membre
avatar

Date d'inscription : 01/09/2015
Nombre de messages : 625
Féminin
Gémeaux Cochon
Age : 46
Ville : audenge

MessageSujet: Re: La science et l'énergie vitale   Dim 29 Nov 2015 - 18:49

je voulais savoir si ça voulait dire par exemple que mon énergie circulait mal du côté droit?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cl777
Membre
avatar

Date d'inscription : 24/02/2012
Nombre de messages : 1516
Masculin
Lion Buffle
Age : 68
Ville : Champagne sur Seine

MessageSujet: Re: La science et l'énergie vitale   Dim 29 Nov 2015 - 18:58

La présence de cicatrices n'est pas en relation avec un problème de circulation de l'énergie, par contre ces cicatrices peuvent très bien consommer un peu d'énergie vitale en permanence sans que ce soit suffisant pour créer un manque local d'énergie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ming i
Membre
avatar

Date d'inscription : 01/09/2015
Nombre de messages : 625
Féminin
Gémeaux Cochon
Age : 46
Ville : audenge

MessageSujet: Re: La science et l'énergie vitale   Dim 29 Nov 2015 - 19:42

merci CL777
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
brémen
Membre
avatar

Date d'inscription : 14/11/2013
Nombre de messages : 244
Masculin
Vierge Cochon
Age : 46
Ville : orléans

MessageSujet: Re: La science et l'énergie vitale   Dim 29 Nov 2015 - 19:58

CL777,
Je suis d'accord et c'est pourquoi j'ai dit "des corps" et non "du corps", ce n'était pas une erreur...
Et aussi, à mon avis, il faudrait y lier la génétique car bien des choses s'y produisent...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cl777
Membre
avatar

Date d'inscription : 24/02/2012
Nombre de messages : 1516
Masculin
Lion Buffle
Age : 68
Ville : Champagne sur Seine

MessageSujet: Re: La science et l'énergie vitale   Dim 29 Nov 2015 - 20:50

OK, j'avais mal compris

Bonne soirée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totem
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 14797
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 62
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: La science et l'énergie vitale   Lun 30 Nov 2015 - 1:29

cl777 a écrit:
Totem,
"Quand à l'énergie vitale qui circule en nous j'ai une autre vision de celle-ci".
Peux tu développer, c'est intéressant.

Je pense, et ce n'est qu'une hypothèse, que le taux vibratoire est uniquement lié à l'énergie vitale et donc à ce que l'on appelle, le corps éthérique mais qu'il y a d'autres corps plus subtils et plus "fins" tel le corps astral et d'autres peut-être qui conditionnent notre vie (selon certains, ils sont nombreux mais comme personne ne peut clairement le vérifier, je reste sur ma réserve).
Pour moi, le concept de Dieu est attribué à ce qui n'est pas expliqué mais les découvertes scientifiques successives ont tendance à rationaliser les constatations.

Marc Alain Descamps comme Jacques Vigno ou Gopi Khrisna désignent la Kundalini comme étant l'énergie vitale circulant en l'homme et dans tout le vivant. Chez l'homme elle circule en petite quantité comme un filet d'eau, juste ce qu'il faut pour vivre, le reste dormant dans le bas du corps jusqu'à ce qu'elle se réveille un jour modifiant la physiologie de l'homme.

La terre aurait aussi sa propre Kundalini qui à mon sens est le noyau central d'où partiraient toute l'énergie vitale dont à besoin la nature et l'homme, ce qui expliquerait les lieux terrestre très chargés d'énergie.
La Kundalini à mon avis serait à mon avis une sorte de nourrice qui animerait la matière sous toutes ses formes.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mensahala
Membre
avatar

Date d'inscription : 16/09/2015
Nombre de messages : 803
Masculin
Capricorne Dragon
Age : 100
Ville : Saint laurent du var

MessageSujet: Re: La science et l'énergie vitale   Lun 30 Nov 2015 - 3:40

Pourquoi les enfants ont tant d'énergie ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henshin
Membre
avatar

Date d'inscription : 01/08/2015
Nombre de messages : 77
Masculin
Taureau Buffle
Age : 20
Ville : Strasbourg

MessageSujet: Re: La science et l'énergie vitale   Lun 30 Nov 2015 - 7:43

Mensahala a écrit:
Pourquoi les enfants ont tant d'énergie ?

Pour moi, les enfants n'ont pas plus d'énergie qu'u adulte, mais c'est juste que cette énergie n'est absolument pas camouflée par la personne car elle n'a pas encore vécu, cette énergie est donc toute "fraiche" et n'est pas cachée par les épreuves de la vie.

PS: c'est mon point de vue et ça n'engage donc que moi Smile

anga
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cl777
Membre
avatar

Date d'inscription : 24/02/2012
Nombre de messages : 1516
Masculin
Lion Buffle
Age : 68
Ville : Champagne sur Seine

MessageSujet: Re: La science et l'énergie vitale   Lun 30 Nov 2015 - 10:29

Totem,
De nombreuses appellations sont utilisées pour désigner l'énergie vitale, Kundalini en est une effectivement.
Affirmer qu'elle reste dormant dans le bas du corps est une simple image sans fondement réel. Tout ce que j'ai pu observer indique que cette énergie recherche toujours l'équilibre en diffusant dans l'environnement donc qu'elle soit présente avec un potentiel élevé uniquement dans le bas du corps sans se répartir à un moment ou un autre n'est pas réaliste, par contre effectivement elle circule lentement. On baigne dans cette énergie et la respiration aide à en capter et en accumuler plus mais pendant un temps limité. Pour conserver un potentiel élevé, il faut en permanence élever le taux vibratoire par les bons exercices de respiration qui, effectués à répétition, maintiennent le niveau.
On peut faire une analogie avec la respiration: respiration cutanée faible mais permanente et complément maximum par la respiration pulmonaire.

Je trouve curieux que tous les théoriciens de l'énergie vitale fassent des affirmations sans se soucier du retour d'expérience. Une hypothèse que l'on ne peut pas vérifier est difficilement crédible.
Dans ce cas, par exemple, de l'accumulation d'énergie dans le bas du corps, que se passe-t-il chez les animaux et les plantes?
Pourquoi la vampirisation énergétique n'est pratiquement jamais citée? peut-être qu'elle donnerait trop d'importance à des échanges automatiques au détriment de ce que l'on veut mettre en avant: la maîtrise par l'humain.
Il y a une forme d'intellectualisation centrée sur l'homme sans tenir compte de tous les êtres vivants.

Pourquoi la terre aurait sa propre Kundalini? En réalité, en analysant un peu, c'est l'espace qui est baigné dans un flot énergétique vital, sinon les passagers de la station spatiale souffriraient gravement de la distance qui les sépare de la terre.
Des lieux terrestres peuvent être chargés, effectivement, à des niveaux différents suivant la nature et la configuration du terrain. L'eau peut, par exemple, véhiculer l'énergie vitale et créer, de part son mouvement, des variations de potentiel. C'est peut-être ce qui explique la réaction radiesthésiste au-dessus des passages d'eau souterrain.

C'est effectivement une sorte de nourrice mais on peut y puiser automatiquement et volontairement.

Mensahala,Henshin,
l'énergie des enfants: il faut distinguer l'énergie physique et l'énergie vitale.
Les enfants ont une très grande activité physique, le faible poids à déplacer leur permet de limiter la fatigue surtout qu'ils sont en pleine croissance. Pour aller plus loin, il suffit d'observer les fourmis pour se rendre compte que les efforts possibles sont proportionnellement décuplés lorsque la taille est petite.
De part cette activité physique, ils ne manquent pas d'énergie vitale puisqu'il en captent beaucoup plus que nécessaire.

Au passage, le pire ennemie de la captation d'énergie vitale est le lit. Le manque d'exercice est un frein à la captation et peut expliquer le développement des maladies nosocomiales.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totem
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 14797
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 62
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: La science et l'énergie vitale   Lun 30 Nov 2015 - 12:00

cl777 a écrit:
Totem,
De nombreuses appellations sont utilisées pour désigner l'énergie vitale, Kundalini en est une effectivement.
Affirmer qu'elle reste dormant dans le bas du corps est une simple image sans fondement réel.

Eh bien pourtant c'est bien le cas, je peux l'affirmer puisque qu'ayant fait l'expérience de son réveil et le vivant, il y a d'ailleurs beaucoup à dire sur celle-ci dont les livres ne parlent pas explicitement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cl777
Membre
avatar

Date d'inscription : 24/02/2012
Nombre de messages : 1516
Masculin
Lion Buffle
Age : 68
Ville : Champagne sur Seine

MessageSujet: Re: La science et l'énergie vitale   Lun 30 Nov 2015 - 12:27

C'est très intéressant mais n'avons nous pas vécu la même chose? je m'explique:

Ce réveil peut-être aussi une prise de conscience de sa présence, de sa réalité.
Si je reviens un certain temps en arrière, j'utilisais la transmission d'énergie sans même savoir qu'elle existait, on me disait: pose ta main, ça me fait du bien sans même savoir ce que je faisais. Son niveau était donc simplement fixé par mon organisme. Dès que j'ai découvert ma capacité d'émission, j'ai tout de suite ressenti la circulation d'énergie et j'étais capable artificiellement de monter fortement le niveau de mon taux vibratoire.

C'est donc en quelque sorte un réveil dû à la découverte et à ma prise de conscience.

Pour que l'énergie soit à un niveau supérieur à la normale, il faut une dynamique capable d'alimenter en permanence en énergie sinon l'évolution du potentiel suit le principe des vases communicants avec un lissage du potentiel.

C'est un avis parmi d'autres, l'intérêt des échanges sur le sujet de manière à y voir plus clair.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ours1
Membre
avatar

Date d'inscription : 17/03/2015
Nombre de messages : 420
Masculin
Gémeaux Cheval
Age : 39
Ville : Picardie

MessageSujet: Re: La science et l'énergie vitale   Lun 30 Nov 2015 - 13:40

cl777 a écrit:


Pour que l'énergie soit à un niveau supérieur à la normale, il faut une dynamique capable d'alimenter en permanence en énergie sinon l'évolution du potentiel suit le principe des vases communicants avec un lissage du potentiel.



Afin d'apporter du combustible à la flamme (du débat), je pense que l'on peut (ré)introduire des grandeurs physiques et essayer de les mettre en lien avec l'Homme, à savoir un corps humain (plus ou moins) maitrisé par l'esprit.

L'énergie, en Kilowattheure ou Joules ou Calorie, permettant un travail, déplacement, pouvant se manifester sous différentes formes ou de différentes manière et échelles : électricité, chaleur, champ magnétique, (taux vibratoire ?),...
Je pense qu'il est important de différencié une énergie consommé (ou en train d'être consommé), d'un potentiel ou gisement d'énergie au repos. Par exemple, la graisse dans le corps, est une énergie au repos, qui pourra être sollicité par la suite.

La Puissance, Watt (ou kilowatt), c'est l'énergie consommée rapportée à une durée. 1 Watt = 1 Joules / seconde.
Cette puissance traduit cette énergie consommée à chaque instant. Le corps humain a une puissance moyenne de 100 W environ, mais cela fluctue, en pleine activité physique on peut solliciter bien plus 200, 300, 400 W, ...

On connait bien, les gisements d'énergie issue de l'alimentation, mais il en existe probablement d'autres.

De plus, si nous libérions toute l'énergie de notre corps sur une période très faible, notre puissance serait colossale. Pourrions nous maintenir cette puissance sur une période plus longue ? Non si l'on se base sur une approche statique (consommation continue de nos réserves sans modification de nos apports). Mais j'ai en vie de dire Oui, si cette Puissance est mise au service de la création d'énergie (respiration abdominale, maitrise absolue de l'énergie du corps, libération de gisement d'énergies plus subtile telles que l'énergie libre du vide ou énergie de l’hydrogène dans les molécules d'eau, etc...).

Mais n'oublions pas que l'énergie libérée doit respecter la structure matérielle qui nous compose. Si l'on libère une puissance incroyable, et que cela détériore nos cellules ou nos organes, il est certain que l'on ne pourra pas maintenir cette puissance très longtemps. Alors la maitrise est à privilégier avant la puissance.

Voilà mon idée, à nos échanges de faire l'analogie avec le ki, l'énergie vitale, la kundalini, l'esprit.Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aimelavie
Membre
avatar

Date d'inscription : 15/03/2014
Nombre de messages : 748
Masculin
Cancer Buffle
Age : 32
Ville : Lille

MessageSujet: Re: La science et l'énergie vitale   Lun 30 Nov 2015 - 14:11

Jc
Spoiler:
 

    Il est intéressant de se poser la question des cultures et des points de vue. Une structure peut-elle en aborder une autre tout en conservant le fond ? Le vocabulaire et plus généralement la manière d'exprimer les choses pose certaines barrières.

  Je découvre la médecine chinoise et je suis heureux d'observer des similitudes avec la description des processus énergétiques proposée par Jc. Le retour à l'équilibre se règle de manière autonome par l'organisme une fois certaines conditions particulières réalisées. Ainsi le thérapeute, de par sa connaissance et son habileté, permet le concours de circonstances nécessaires à la santé.
   Dans la culture chinoise, on considère le mouvement de l'énergie à travers le corps notamment selon des trajets nommés méridiens. Il existe une circulation particulière : l'orbite microcosmique qui se déroule en boucle sur la ligne médiane du corps. Certains rapprochent ce circuit de la fameuse énergie Kundalini dont parle Totem. Cela semble relativement vrai pour les personnes d'expérience.
   L'énergie vitale peut par objectivation se décrire sous diverses formes. Le fait que le corps cherche sans cesse l'équilibre semble un fait. Entre les diverses formes d'agressions extérieures et les dysfonctionnements intérieurs, la santé est toujours dans la balance. Il s'ensuit qu'un manque demande à être comblé tandis qu'un trop plein demande à être allégé.
   Pour l'énergie résidant au sacrum, je rejoins ce que décrit Tot, à savoir qu'une parcelle de notre potentiel semble accessible en permanence tandis que le reste se tient latent (jusqu'à ce que ...). Il n'y a donc pas de contradiction avec ce que propose Jc quant au maintien de l'énergie globale. Il s'agirait tout simplement de considérer Kundalini comme la réserve derrière le barrage.

   Quant à pouvoir mesurer ce potentiel, les propos précédents ont déjà bien déblayé le terrain. Le problème est que la Connaissance ne se mesure pas. Nous n'en percevons que la manifestation. Il s'ensuit un problème entre la rencontre de ce qui est réellement et sa projection. Un challenge que relèvent la Science et la Spiritualité Shocked. Il faut donc s'accorder sur ce que nous désirons observer ainsi que les limites de la structure dans lequel nous posons l'étude. Nous revenons de fait à un problème de vocabulaire. Le pire étant d'essayer de décrire ce qui ne peut l'être clown .

sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totem
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 14797
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 62
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: La science et l'énergie vitale   Lun 30 Nov 2015 - 16:41

cl777 a écrit:


Ce réveil peut-être aussi une prise de conscience de sa présence, de sa réalité.
.

Le réveil de cette énergie est bien trop puissant et n'a rien à voir avec les manifestations énergétiques habituelles et je rajouterais que cette énergie est intelligente et travaille à la modification interne du corps, et c'est pour l'instant uniquement du côté de la spiritualité ésotérique que a des quelques infos sur le sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
brémen
Membre
avatar

Date d'inscription : 14/11/2013
Nombre de messages : 244
Masculin
Vierge Cochon
Age : 46
Ville : orléans

MessageSujet: Re: La science et l'énergie vitale   Lun 30 Nov 2015 - 17:27

Vaste sujet que celui de la Kundalini. D'autant plus que sa manifestation peut être vécue de différentes façons. Cela risque d'être compliqué pour les scientifiques...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ours1
Membre
avatar

Date d'inscription : 17/03/2015
Nombre de messages : 420
Masculin
Gémeaux Cheval
Age : 39
Ville : Picardie

MessageSujet: Re: La science et l'énergie vitale   Lun 30 Nov 2015 - 17:32

Totem a écrit:
cl777 a écrit:


Ce réveil peut-être aussi une prise de conscience de sa présence, de sa réalité.
.

Le réveil de cette énergie est bien trop puissant et n'a rien à voir avec les manifestations énergétiques habituelles et je rajouterais que cette énergie est intelligente et travaille à la modification interne du corps, et c'est pour l'instant uniquement du côté de la spiritualité ésotérique que a des quelques infos sur le sujet.

Bonjour Totem,

Lorsque tu dis bien trop puissant, et rien avoir avec les manifestations énergétiques habituelles, quelle est la ou ta référence ?

Je m’interroge sur la puissance que peut dégage un Humain avec simplement sa respiration. Une personne classique, n'utilisant pas la respiration complète, ne développe pas du tout la même "puissance" qu'une personne ayant développé cette technique au point de l'appliquer inconsciemment non ?
N'existe t'il pas des niveau de maitrise supérieur, augmentant cette puissance sur un "simple" exercice respiratoire ?

Bien entendu, cette maitrise selon moi, ne peut se déconnecter d'une approche spirituelle ( dans le sens de la libération totale de tout freins mentaux, physique et de tout potentiels caché).

Pour moi, c'est le complément de la spiritualité et de l'énergétique qui abouti à cette puissance. Concrètement, il faut libérer le maximum d'énergie en un point concentré, (on peut discuter de l'endroit) et avant ça préparer son corps à cette concentration afin qu'elle soit la mieux "assimilée" par notre corps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totem
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 14797
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 62
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: La science et l'énergie vitale   Lun 30 Nov 2015 - 18:04

Ours1 a écrit:


Bonjour Totem,

Lorsque tu dis bien trop puissant, et rien avoir avec les manifestations énergétiques habituelles, quelle est la ou ta référence ?


Ma référence n'est que le vécu. J'ai pratiqué divers sports toute ma vie (+ de 40 ans) donc je sais que la respiration est importante en matière de circulation de l'énergie mais en ce qui concerne cette énergie dont je parles, il n'y aucune comparaison et c'est peu de le dire, le corps et le psychisme au début ont beaucoup de difficulté à la supporter, c'est pour ça que certains finissent en hôpital psychiatrique donc elle peut rendre fou, notamment si elle n'emprunte pas le bon canal (voir Gopi l'histoire de Khrisna sur le sujet et bien d'autres).
Il y a deux sortes d'énergies d'ailleurs, l'une électrique qui pique, brûle, et une autre douce et fraîche, au début elles sont séparées dans le corps, tantôt l'une est ressenti, tantôt c'est l'autre puis elles fusionnent un jour en une seule un peu plus agréable. La lecture m'a permis de comprendre ce qu'étaient  ces deux canaux séparés autour d'un canal central.
Je pense donc que nous avons plusieurs corps imbriqués comme des poupées russes avec des fonctions correspondant à ces corps.
Le corps humain n'est donc à mon avis qu'un corps grossier une sorte de matrice nécessaire pour le développement de corps plus éthérés et l'énergie vitale se déverserait plus ou moins en fonction du développement de ces corps. (ce n'est que mon avis sur le sujet qui peut être sujet à caution).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cl777
Membre
avatar

Date d'inscription : 24/02/2012
Nombre de messages : 1516
Masculin
Lion Buffle
Age : 68
Ville : Champagne sur Seine

MessageSujet: Re: La science et l'énergie vitale   Lun 30 Nov 2015 - 18:35

Ours1, nous avons un problème avec l'énergie vitale pour trouver un analogie avec ce qui est connu.
La "puissance" transmise, par exemple, peut être très importante vis à vis de l'effet obtenu si le récepteur présente un déficit élevé mais il n'y a pas de négativité chez celui qui émet l'énergie sous condition bien sûr qu'il conserve un potentiel au-dessus du niveau moyen nécessaire au bon fonctionnement de son organisme, potentiel qu'il peut maintenir sans fatigue et sur une longue durée de part la propriété intrinsèque de son organisme.
Ce n'est pas du tout comparable à l'énergie physique et c'est même très curieux, une personne peut-être physiquement en pleine forme et présenter une aspiration d'énergie à plusieurs mètre de distance, signe qu'une pathologie s'installe alors qu'elle n'en a pas encore conscience.

Je poste et je vais lire la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cl777
Membre
avatar

Date d'inscription : 24/02/2012
Nombre de messages : 1516
Masculin
Lion Buffle
Age : 68
Ville : Champagne sur Seine

MessageSujet: Re: La science et l'énergie vitale   Lun 30 Nov 2015 - 18:56

Aimelavie, tout à fait d'accord pour la circulation d'énergie à l'intérieur du corps mais il y a un problème avec l'accumulation d'énergie. D'après mes constatations et celles d'autres d'ailleurs, tout potentiel énergétique supérieur à la moyenne conduit à un écoulement vers ce qui se trouve à un potentiel inférieur.
La circulation de l'énergie à l'intérieur de l'organisme est relativement lente mais constante s'il y a un besoin plus important dans une zone consommatrice.
Comment peut-il y avoir naturellement une accumulation quelque part s'il n'y a pas une action génératrice comme la respiration avec en plus un envoi dans une zone particulière du corps?
Cela voudrait dire que l'énergie circule très mal, c'est possible mais alors c'est une "pathologie" énergétique à traiter par la médecine chinoise, un tsunami énergétique qui submerge tout et provoque les manifestations que l'on constate parfois lorsque l'on sature un organisme en énergie (bouffées de chaleur, douleurs, paralysies, etc).

C'est peut-être ce que Totem décrit, je n'avais pas perçu ce qu'il avait décrit sous cet angle.

Totem, à partir de ce que je viens d'écrire, je commence à comprendre tes constatations. Il y a forcément une action sur le corps puisque cette énergie de vitalité peut même être perçue comme néfaste dans un premier temps même si elle est bénéfique à terme.

Je m'absente et je reviens, très intéressant a+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
brémen
Membre
avatar

Date d'inscription : 14/11/2013
Nombre de messages : 244
Masculin
Vierge Cochon
Age : 46
Ville : orléans

MessageSujet: Re: La science et l'énergie vitale   Lun 30 Nov 2015 - 19:20

cl777,
l'énergie doit circuler.
Certains agissent comme des batteries et vident leur réserve, il leur faudra récupérer cette énergie.
Pour d'autres, comme moi, qui sont canal l'énergie pénètre et ressort. Si accumulation il peut y avoir des douleurs et pour soi on peut évacuer cette énergie par les centres énergétiques sous les pieds par exemple. Sur les gens, on "ouvre" le corps éthérique, l'énergie s'évacue et on referme.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ours1
Membre
avatar

Date d'inscription : 17/03/2015
Nombre de messages : 420
Masculin
Gémeaux Cheval
Age : 39
Ville : Picardie

MessageSujet: Re: La science et l'énergie vitale   Lun 30 Nov 2015 - 21:09

Totem, merci pour ta réponse,
Je vois un peu ce que tu veux dire, j'ai eu certain ressenti d'énergie plutôt intense.
C'est différent de ce que l'on ressent en levant des altères ou en courant.
Celà dit, après coup je me dis que la nature n'est pas obligatoirement différente, peut être seul la puissance varie, notamment car l'énergie est concentré en un point et dans le temps, contrairement à un exercice physique sollicitant tout le corps. Mais je n’exclue pas le corps éthérique, d'ailleurs je pense que des concepts différents peuvent parfois revenir à la même source de vérité.

Cl777, il me semble que la médecine chinoise admet que les reins sont un centre énergétique du corps, dans le sens de stockage. Il est dit que ce potentiel, peut être plus ou moins élevé à la naissance, et l'on puise dedans au fils des années.
Par ailleurs, les moines bouddhistes, passe la majeure partie de leur vie, à concentrer leur énergie au niveau du ventre afin d'augmenter le capital énergétique. Il ne le font pas que pour l’instante, mais dans le temps, leur permettant d'augmenter certaine capacité par la suite.
Cette notion de stockage énergétique dans le corps, ne me parait pas impossible. La graisse, les muscle sont bien une réserve d'énergie (sous forme de matière).
Après la question est comment se stocke l'énergie, sous quelle forme, comment se libère t'elle, sous quelle forme, et en combien de temps ?

L'analogie est difficile avec les grandeur physiques connues, car il semble qu'il faille introduire des notions nouvelles. Le stockage n'est pas forcément linéaire, il pourrait être logarithmique. Par exemple, un taux vibratoire de 10 000 ne correspondrait pas au double de 5 000.
En suivant cette logique, l'émetteur passerait à 9 999 pour rétablir le potentiel de 5 000 à 8 000.
Ensuite, l'émetteur canal selon moi se charge plus vite qu'il n'émet, et il se charge d'autant plus vite que son taux vibratoire est bas. Donc s'il monte son taux vibratoire à 50 000, il va chuté, mais il sera impossible de passer en dessous d'une valeur seuil. C'est un peu comme un océan, il est très bien alimenté et très vaste, on peut en tirer énormément d'eau, sans que le niveau ne baisse. En revanche, la hauteur d'eau provoqué par, les vague ou un tsunami, ne peut être maintenu que pour une durée plus restreinte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cl777
Membre
avatar

Date d'inscription : 24/02/2012
Nombre de messages : 1516
Masculin
Lion Buffle
Age : 68
Ville : Champagne sur Seine

MessageSujet: Re: La science et l'énergie vitale   Lun 30 Nov 2015 - 21:23

Ours1, Totem, cette énergie peut être subie mais elle peut aussi être maîtrisée.
Lorsque nous sommes dans un fonctionnement automatique, pas de problème sauf en cas de baisse énergétique. Par contre, quand il y a excès, involontaire, c'est forcément désagréable, c'est ce que l'on constate lorsque l'on sature un organisme qui n'a rien demandé.

Lorsque l'on contrôle cet excès, c'est tout autre chose puisque l'on est maître de la montée du taux vibratoire. Se rendre compte, par exemple, que l'exercice physique augmente considérablement le taux permet aussi de ne pas faire subir aux autres cet excès énergétique vital qui peut provoquer des manifestations désagréables chez celui qui reçoit l'impact énergétique.

C'est donc par la pratique que l'on acquiert une certaine sérénité face à une énergie déroutante et toujours aussi étonnante à la constatation de ses effets.

La suite demain, bonne soirée à tous!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La science et l'énergie vitale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie :: Forum spiritualité et forum ésotérisme sur le partage de l'éveil :: Spiritualité et ésotérisme :: Spiritualité et science - Physique quantique-
Sauter vers:  
Spirit Partage - Forum spiritualité de rencontre Montpellier et autre ville
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit