Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie

Forum de discussion sur la spiritualité pour la rencontre et le partage dans l'éveil spirituel de la conscience, bouddhisme zen, lithothérapie meditation et citation.
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
anipassion.com
Partagez | 
 

 Discussion sur la communication non violente

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Loryan
Modérateur


Date d'inscription : 29/10/2009
Nombre de messages : 2835
Masculin
Vierge Chien
Age : 46
Ville : Lorraine

MessageSujet: Discussion sur la communication non violente   Mar 10 Nov 2015 - 16:17

Rappel du premier message :

Petit sujet pour ceux qui ne peuvent s'empêcher de commenter.

http://spiritpartage.forumactif.com/t13830-exercice-d-opinion-et-de-communication-non-violente#363321

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

AuteurMessage
Professeur X
Membre


Date d'inscription : 16/06/2010
Nombre de messages : 8209
Masculin
Capricorne Singe
Age : 47
Ville : système solaire

MessageSujet: Re: Discussion sur la communication non violente   Ven 13 Nov 2015 - 10:29

Hum , wouha! encore un sujet sur un sujet , plus ça va , plus ça parle de parler , plus ça dit rien , love .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loryan
Modérateur


Date d'inscription : 29/10/2009
Nombre de messages : 2835
Masculin
Vierge Chien
Age : 46
Ville : Lorraine

MessageSujet: Re: Discussion sur la communication non violente   Ven 13 Nov 2015 - 10:56

@VeryGoodTruth a écrit:
@did a écrit:
Si tu avais eu la présence d'esprit de faire ce que Loryan a fait, c'est a dire ouvrir un autre topic pour questionner/mettre en débat l'exercice d'opinion qu'il proposait, j'aurais trouvé ça complètement réglo de ta part : En ne postant pas de commentaire analytiques dans le topic de l'exercice, tu respectait sa définition du topic, ou il ne voulait pas de commentaire mais une simple mise en pratique de l'exercice.

Chaque sujet est ici ouvert à tous les membres qui sont libres de le commenter. Je pense que tu trouves que ce n'est pas "réglo" de ma part d'avoir répondu directement dans le sujet de Loryan parce que d'emblée il avait mentionné le souhait de ne voir aucune critique de son exercice en réponse, et tu penses que j'aurais dû m'y conformer sans rechigner.

Je suis passé outre cette demande de Loryan, et j'ai commenté directement sans ouvrir un autre topic, parce qu'il n'y avait aucune raison selon mon point de vue de multiplier les sujets, d'une part, et aussi parce que ce n'était pas cohérent, dès le départ, de demander aux lecteurs du forum de ne pas commenter son initiative alors que l'objectif même d'un forum est l'échange.

Ce n'est pas cohérent, globalement, d'imposer quoique ce soit aux autres en fonction de notre volonté dans un lieu où règne la liberté de chacun. A la rigueur, proposer une idée, pourquoi pas, mais j'ai eu plutôt l'impression que cet exercice était imposé tel que l'a introduit Loryan. Je n'accepte pas cette façon de faire, je la trouve contraire au principe spirituel, alors je le dis, c'est aussi simple que cela.

Je n'ai donc ressenti aucune culpabilité à intervenir et à commenter comme je l'ai fait, dans l'objectif ma démarche n'était pas de "nuire" à qui que ce soit, donc par rapport à cela je me sens en Paix et tout à fait "reglo". Même si cela semble avoir "choqué" certaines personnes, je pense que c'est une réaction un peu démesurée dans la mesure où je suis intervenu de manière tout à fait courtoise et avec un raisonnement développé.

Aucune inquiétude à avoir en ce qui concerne ma "présence d'esprit" Wink


Si je puis me permettre VGT, ce n'est pas parce qu'il y a un écriteaux "merci d'enlever vos chaussures avant de rentrer" qu'il faut commencer par dire "comment osez vous, je suis libre moi !!! c'est un espace public, je passe outre, je n’obéis pas, etc....
Et rentrer avec ses chaussures sales pour prendre plaisir à salir la moquette, juste pour affirmer sa "liberté" qui au demeurant devient une contrainte pour autrui, moi en l’occurrence.
Car oui j'ai le sentiment que tu as participé au sabotage de mon idée, même si je n'en veut à personne et donc pas à toi.
Ce que je n'arrive toujours pas à comprendre c'est pourquoi t'es tu senti obligé d'intervenir à coté du sujet, juste pour le plaisir d'être à coté

Ne crois tu pas que tu en fais trop ?
Je le répète c'était un exercice pour ce qu'il en reste, et pour le faire il fallait juste suivre les indications.. ou ne pas le faire
Tout simplement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loryan
Modérateur


Date d'inscription : 29/10/2009
Nombre de messages : 2835
Masculin
Vierge Chien
Age : 46
Ville : Lorraine

MessageSujet: Re: Discussion sur la communication non violente   Ven 13 Nov 2015 - 11:03

@Professeur X a écrit:
Hum , wouha! encore un sujet sur un sujet , plus ça va  , plus ça parle de parler , plus ça dit rien , love .

Que veux tu c'est le jeu mon cher prof.

D'un point de vue technique ceci se nomme un "bypass", c'est à dire une redirection des flux de pouvant être géré par A, vers B

Maintenant je trouve que c'est pas plus mal de discuter sur les façons de s'adresser les uns aux autres.
Parce qu'on ne peut pas dire que c'est toujours très respectueux les uns des autres.

Beaucoup d'intervention n'ont qu'un seul but... s'en prendre à l'autre... aussi gentil ou habile l'habillement puisse-t-il être.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VeryGoodTruth
Membre


Date d'inscription : 27/04/2015
Nombre de messages : 730
Masculin
Capricorne Chèvre
Age : 36
Ville : Nomade

MessageSujet: Re: Discussion sur la communication non violente   Ven 13 Nov 2015 - 11:18

@Loryan a écrit:
Si je puis me permettre VGT, ce n'est pas parce qu'il y a un écriteaux "merci d'enlever vos chaussures avant de rentrer" qu'il faut commencer par dire "comment osez vous, je suis libre moi !!! c'est un espace public, je passe outre, je n’obéis pas, etc....
Et rentrer avec ses chaussures sales pour prendre plaisir à salir la moquette, juste pour affirmer sa "liberté" qui au demeurant devient une contrainte pour autrui, moi en l’occurrence.
Car oui j'ai le sentiment que tu as participé au sabotage de mon idée, même si je n'en veut à personne et donc pas à toi.
Ce que je n'arrive toujours pas à comprendre c'est pourquoi t'es tu senti obligé d'intervenir à coté du sujet, juste pour le plaisir d'être à coté

Je n'estime pas avoir été "à côté" du sujet dans ma réponse, étant donné que je répondais au concept même que ton exercice véhiculait.

De plus, si j'ai répondu, ce n'est pas par volonté ou "plaisir" de contredire ta démarche, ni pour vexer ta personne ou quiconque : c'est parce que j'estimais que l'exercice en question ne pouvait aboutir qu'à un résultat non spirituel, étant donné qu'il s'agissait de créer une chaine de jugements personnels selon un principe flatteur d'ego, en se basant sur une superficialité évidente liée au principe même du forum et des pseudonymes.

Je comprend que pour toi, l'analogie de la personne qui entre avec des chaussures sales dans un lieu "supposé sacré" ou une "demeure personnelle" soit pertinente : pour moi, elle ne l'est pas, parce que je ne vois pas en quoi on peut comparer un topic ouvert sur un forum public à un lieu "sacré" et encore moins à un "chez soi".

@Loryan a écrit:
Ne crois tu pas que tu en fais trop ?

En faire trop ? J'ai juste posté ma réflexion, rien de plus. En quoi cela serait "trop" ?

Si ma remarque est judicieuse, elle sera démontrée d'elle-même en relation avec le résultat obtenu par ton topic. Les lecteurs du forum eux-mêmes pourront déterminer la pertinence de ton topic et/ou de ma réponse. Au moins ils auront une diversité d'opinions, ce qui semble dans le fond être le point dérangeant pour toi, alors que pour moi c'est un point tout à fait important.

@Loryan a écrit:
Je le répète c'était un exercice pour ce qu'il en reste, et pour le faire il fallait juste suivre les indications.. ou ne pas le faire
Tout simplement

J'ai prit le deuxième choix, ne pas le faire, en y ajoutant l'option "et fournir une réflexion sur le sujet".

Si je reprend ton raisonnement, les choix que tu proposais étaient plutôt :

1) Acceptez la pertinence de mon exercice et prêtez-vous au jeu.
2) Ne pas intervenir, ne pas interrompre l'exercice, ne pas le commenter.

J'ai prit l'option 3 :

3) Commenter l'exercice en lui-même parce que j'estime que cela est nécessaire.

Cette démarche à l'avantage, sur l'option 2, de fournir des informations supplémentaires aux lecteurs, un autre point de vue qui permet d'avoir des billes supplémentaires pour déterminer si l'exercice est pertinent ou non au lieu de bêtement le faire sans se poser de question.

Je trouve, avec le recul, que ta réaction quasiment affectée suite à mon intervention tend à prouver que tu es touché personnellement par mon intervention. Pourtant, je l'ai déjà précisé dans ce forum, ce n'est pas toi que je jugeais à travers ma réponse, mais la pertinence de l'exercice en lui-même.

J'ai le sentiment que tu interprètes mon intervention comme venant d'une volonté négative, c'est dommage. Au final, c'est peut-être toi qui en fait trop ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samarcande
Membre


Date d'inscription : 19/06/2011
Nombre de messages : 3904
Féminin
Capricorne Buffle
Age : 54
Ville : Abondance

MessageSujet: Re: Discussion sur la communication non violente   Ven 13 Nov 2015 - 11:49


Bon alors ! le jeu à ses règles et sur le forum nous sommes joueurs !!!
Le résultat pour le moment nous fait entrer dans un topic où tous , nous avons enlevé nos chaussures ..
pour nous pencher avec sympathie sur les autres ! Très bonne idée non ?
Nous n'avons pas l'occasion de nous épancher sur le forum ! on hésite ... dire quelque chose de gentil passe pour de la flatterie  !
Le plus difficile sera de se restreindre !

Tous nus pieds   cheers

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Discussion sur la communication non violente   Ven 13 Nov 2015 - 12:07

Je ne peux qu'approuver tes mots Samarcande. A mes yeux, nous ne complimentons pas assez les personnes qui nous entourent, ici ou ailleurs. I love you :jap:
Revenir en haut Aller en bas
VeryGoodTruth
Membre


Date d'inscription : 27/04/2015
Nombre de messages : 730
Masculin
Capricorne Chèvre
Age : 36
Ville : Nomade

MessageSujet: Re: Discussion sur la communication non violente   Ven 13 Nov 2015 - 12:21

@Samarcande a écrit:
Bon alors ! le jeu à ses règles et sur le forum nous sommes joueurs !!!

Je ne considère pas ce forum comme un terrain de jeu, mais comme un terrain propice au développement de la spiritualité, et selon ce principe, si un jeu est proposé, j'estime qu'il est avant tout nécessaire d'en analyser la pertinence d'un point de vue spirituel, exactement ce que j'ai fait.

Chacun est libre de faire ce qu'il souhaite, et si ton état d'esprit consiste à t'embarquer dans une démarche présentée comme "un jeu" sans réfléchir à l'impact spirituel qu'elle peut avoir, cela est ton choix, mais ce n'est pas le mien.

@Samarcande a écrit:
Le résultat pour le moment nous fait entrer dans un topic où tous , nous avons enlevé nos chaussures ..
pour nous pencher avec sympathie sur les autres ! Très bonne idée non ?

Cela peut donner un sentiment de reconnaissance à certaines personnes qui en retireront une satisfaction personnelle, mais dans ce cas, cela veut dire qu'elles ont un ego fortement présent.

Selon moi, un des objectifs de la spiritualité est de permettre à la conscience de chacun de s'ouvrir à des sphères supérieures que celle de l'ego.

Donc cela implique que l'exercice/jeu en question n'est pas un "outil" propice au développement de la spiritualité, étant donné qu'il focalise encore plus sur l'ego et sur le jugement superficiel.

@Samarcande a écrit:
Nous n'avons pas l'occasion de nous épancher sur le forum ! on hésite ... dire quelque chose de gentil passe pour de la flatterie  !

La gentillesse n'a rien à voir avec un jugement personnel superficiel, surtout lorsque celui est provoqué parce qu'on "suit une règle de jeu".

La gentillesse, pour moi, c'est de donner ce qu'on peut donner aux autres qui les conservera sur le Bon chemin, et parfois, cela n'est pas équivalent à "dire quelque chose de gentil" mais plutôt à "dire ce qu'on pense être vrai".

Et "dire ce qu'on pense être vrai" parfois, ça ne résonne pas comme "de la gentillesse" aux oreilles de l'autre, et pourtant, en fin de compte, ce n'est que la vérité pure, sans préjugé, qui libère.

Et en effet, se forcer à dire quelque chose de "gentil" sur une personne, ça s'appelle de la flatterie : "Satisfaire une personne dans son amour-propre, sa fierté" ( http://www.cnrtl.fr/definition/flatter )

@Samarcande a écrit:
Le plus difficile sera de se restreindre !

Tous nus pieds   cheers

Je trouve en tout cas ton enthousiasme sympathique, et je comprend, je t'assure, que cette idée puisse te séduire, ainsi que d'autres membres, selon les éléments que j'ai évoqué au-dessus.

Mais je ne pouvais pas passer mon chemin sans commenter les aspects que je viens, à nouveau, de détailler. C'est cela la "gentillesse" dont je veux faire preuve envers tous les lecteurs du forum, mettre en clair mes pensées sans artifice, sans superficialité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samarcande
Membre


Date d'inscription : 19/06/2011
Nombre de messages : 3904
Féminin
Capricorne Buffle
Age : 54
Ville : Abondance

MessageSujet: Re: Discussion sur la communication non violente   Ven 13 Nov 2015 - 12:44


VDT , d'un point de vue spirituel , l'exercice peut être considéré non comme une gratification de l'égo
mais en toute simplicité comme une circulation d'amour ...
Il ne s'agit pas d'être gentil .. mais d'oser dire , de pouvoir dire et de le faire de manière juste et sincère ... mais aussi de recevoir simplement !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VeryGoodTruth
Membre


Date d'inscription : 27/04/2015
Nombre de messages : 730
Masculin
Capricorne Chèvre
Age : 36
Ville : Nomade

MessageSujet: Re: Discussion sur la communication non violente   Ven 13 Nov 2015 - 13:14

@Samarcande a écrit:
VDT , d'un point de vue spirituel , l'exercice peut être considéré non comme une gratification de l'égo
mais en toute simplicité comme une circulation d'amour ...
Il ne s'agit pas d'être gentil .. mais d'oser dire , de pouvoir dire et de le faire de manière juste et sincère ... mais aussi de recevoir simplement !

Recevoir un jugement sur ma personne, même basé sur une règle de "gentillesse", de la part d'un membre qui ne me connait personnellement qu'à travers mon pseudonyme, ne m'intéresse pas vraiment.

Par contre, recevoir des réponses à des idées que j'expose, qui me permettent d'évoluer à mon tour, qui provoquent une discussion intéressante et enrichissante pour tous, cela me semble bien plus intéressant.

Mais je comprend, qu'à force de fréquenter ce forum, certaines personnes finissent par s'attacher les unes aux autres, et aussi je comprend que ça puisse faire plaisir de recevoir des mots gentils qui nous sont adressés de la part de personnes qu'on apprécie nous-mêmes, et lorsque ça m'arrive dans la vie je peux également apprécier cet élan de positivité à mon égard.

Cependant je ne m'y attache pas, j'oublie vite cela, je ne tend pas à "croire" le jugement personnel de quiconque (positif ou négatif) parce que ce n'est pas cela qui nous définie ou qui définie les autres, mais bien nos actes, nos pensées, nos paroles elles-mêmes. Et c'est de ce point vue là, que je partage ici avec vous depuis quelque jour, qu'il est question. C'est ma façon d'être gentil avec tous les lecteurs, leur dire le fond de ma pensée, et l'exposer le mieux possible, malgré toutes les "oppositions" que je peux avoir, et que j'avais pré-senties d'ailleurs, mais tant pis, je préfère être impopulaire mais intègre dans ma démarche et sur de mes raisonnements, que populaire en recevant des mots doux d'inconnu(e)s.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Néhémyo
Membre


Date d'inscription : 30/10/2013
Nombre de messages : 3300
Féminin
Scorpion Chèvre
Age : 37
Ville : Sud

MessageSujet: Re: Discussion sur la communication non violente   Ven 13 Nov 2015 - 13:41

En accord en totalité avec ton message VGT :jap:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pulsar
Membre


Date d'inscription : 08/10/2015
Nombre de messages : 1925
Masculin
Lion Dragon
Age : 52
Ville : Noland

MessageSujet: Re: Discussion sur la communication non violente   Ven 13 Nov 2015 - 14:00

Tout le monde a-t-il besoin de la même chose au même moment ?
Une chose ne fait pas de doute pour moi. Un discours rationnel qui a besoin de se percevoir "intègre dans [ sa] démarche et sûre de [ses] raisonnements" est l' expression d' une mendicité d' amour, comme tout le reste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VeryGoodTruth
Membre


Date d'inscription : 27/04/2015
Nombre de messages : 730
Masculin
Capricorne Chèvre
Age : 36
Ville : Nomade

MessageSujet: Re: Discussion sur la communication non violente   Ven 13 Nov 2015 - 14:25

@pulsar a écrit:
Tout le monde a-t-il besoin de la même chose au même moment ?

Chacun agit selon ce qu'il estime Bon et chacun reçoit ce qui correspond à son cheminement étant donné qu'il est là où il doit être, parce que le Tout est Parfait.

Au final, on ne sait pas forcément ce dont nous avons vraiment besoin avant de le "recevoir", parfois c'est aussi la présence d'une personne, ou une réponse sur un forum.

Et aussi, le "besoin" n'a plus lieu d'être quand on est comblé d'Amour en soi mais aussi en sa conscience, si elle permet de le voir dans toutes ses innombrables manifestations.

Le topic "animaux" du forum par exemple montre des images où l'Amour se manifeste naturellement, et avant de voir cette image, une personne ne savait pas forcément qu'elle en avait besoin, mais ça correspondra exactement à cela au moment où elle la verra.

@pulsar a écrit:
Une chose ne fait pas de doute pour moi. Un discours rationnel qui a besoin de se percevoir "intègre dans [ sa] démarche et sûre de [ses] raisonnements" est l' expression d' une mendicité d' amour, comme tout le reste.

On peut avoir une démarche intègre tout en étant sûr de ses raisonnements sans pour autant "mendier" l'Amour à travers cela, c'est autre chose qui est recherché, notamment la Vérité au travers d'un échange espéré tout aussi raisonné et honnête en retour.

Selon moi tu fais un jugement hâtif ici, et que veut dire ce "comme tout le reste" ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Discussion sur la communication non violente   Ven 13 Nov 2015 - 14:27

@VeryGoodTruth a écrit:
@Samarcande a écrit:
VDT , d'un point de vue spirituel , l'exercice peut être considéré non comme une gratification de l'égo
mais en toute simplicité comme une circulation d'amour ...
Il ne s'agit pas d'être gentil .. mais d'oser dire , de pouvoir dire et de le faire de manière juste et sincère ... mais aussi de recevoir simplement !

Recevoir un jugement sur ma personne, même basé sur une règle de "gentillesse", de la part d'un membre qui ne me connait personnellement qu'à travers mon pseudonyme, ne m'intéresse pas vraiment.

Par contre, recevoir des réponses à des idées que j'expose, qui me permettent d'évoluer à mon tour, qui provoquent une discussion intéressante et enrichissante pour tous, cela me semble bien plus intéressant.

Mais je comprend, qu'à force de fréquenter ce forum, certaines personnes finissent par s'attacher les unes aux autres, et aussi je comprend que ça puisse faire plaisir de recevoir des mots gentils qui nous sont adressés de la part de personnes qu'on apprécie nous-mêmes, et lorsque ça m'arrive dans la vie je peux également apprécier cet élan de positivité à mon égard.

Cependant je ne m'y attache pas, j'oublie vite cela, je ne tend pas à "croire" le jugement personnel de quiconque (positif ou négatif) parce que ce n'est pas cela qui nous définie ou qui définie les autres, mais bien nos actes, nos pensées, nos paroles elles-mêmes. Et c'est de ce point vue là, que je partage ici avec vous depuis quelque jour, qu'il est question. C'est ma façon d'être gentil avec tous les lecteurs, leur dire le fond de ma pensée, et l'exposer le mieux possible, malgré toutes les "oppositions" que je peux avoir, et que j'avais pré-senties d'ailleurs, mais tant pis, je préfère être impopulaire mais intègre dans ma démarche et sur de mes raisonnements, que populaire en recevant des mots doux d'inconnu(e)s.

Qui pourrait prétendre à la connaissance d'un autre ? Néanmoins profitons de l'infime parcelle qu'il nous offre à entrevoir.
Revenir en haut Aller en bas
Néhémyo
Membre


Date d'inscription : 30/10/2013
Nombre de messages : 3300
Féminin
Scorpion Chèvre
Age : 37
Ville : Sud

MessageSujet: Re: Discussion sur la communication non violente   Ven 13 Nov 2015 - 14:36

@pulsar a écrit:
Tout le monde a-t-il besoin de la même chose au même moment ?
Non.
Ce forum a 8 ans d'existence, autant dire que ça tient du prodige. Razz
Très peu de forums subsistent au delà des 5 ans.

Pourquoi ce forum a échappé à l'extinction ?
Parce qu'un certain équilibre s'est instauré : les différentes polarités s'expriment et il y a un équilibre (relatif) des énergies, équilibres des points de vue (même si cet équilibre tend à commencer a devenir fragile ces derniers temps), équilibre entre les expressions dites yin et celles dites yang...
Donc louons ce forum pour sa diversité et respectons dans la mesure de l'acceptable toutes les expressions sans ostraciser.

@pulsar a écrit:
Une chose ne fait pas de doute pour moi. Un discours rationnel qui a besoin de se percevoir "intègre dans [ sa] démarche et sûre de [ses] raisonnements" est l' expression d' une mendicité d' amour, comme tout le reste.
Dans la mesure où tu adoptes comme base de pensée que tout expression affirmée et "conduite" est mendicité d'amour déguisée, effectivement ce que tu dis là est juste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VeryGoodTruth
Membre


Date d'inscription : 27/04/2015
Nombre de messages : 730
Masculin
Capricorne Chèvre
Age : 36
Ville : Nomade

MessageSujet: Re: Discussion sur la communication non violente   Ven 13 Nov 2015 - 14:57

La Nymphe de papier a écrit:
Qui pourrait prétendre à la connaissance d'un autre ?

Personne ne peut prétendre "connaitre" un autre parce que pour cela il faudrait avoir vécu toutes ses expériences, et penser toutes ses pensées au même moment que la personne les a eut pour pouvoir en comprendre le déroulement, ce qui est impossible en soi. Seul Dieu pourrait prétendre à cela Smile

La Nymphe de papier a écrit:
Néanmoins profitons de l'infime parcelle qu'il nous offre à entrevoir.

Oui, je le fais avec mes proches, qui partagent ma vie. Mais les personnes sur un forum ne sont pas des proches, ce sont des inconnus, à quoi cela peut bien me servir de savoir que tel membre du forum préfère telle chanson plutôt qu'une autre, ou de voir une photo de son jardin ? Tout cela, c'est de l'étalage de vie privée en public, ce qui n'a dans le fond pas grand sens sauf pour ceux qui cherchent la complicité dans les gouts, l'approbation peut-être aussi.

Donc "l'infime parcelle" que l'autre nous offre, à travers un forum, et que je trouve la plus profitable pour tous, c'est lorsque cette personne expose clairement son opinion sur un sujet donné, avec des arguments et des raisonnements qui se tiennent, là j'applaudie !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Discussion sur la communication non violente   Ven 13 Nov 2015 - 15:10

@VeryGoodTruth a écrit:
La Nymphe de papier a écrit:
Qui pourrait prétendre à la connaissance d'un autre ?

Personne ne peut prétendre "connaitre" un autre parce que pour cela il faudrait avoir vécu toutes ses expériences, et penser toutes ses pensées au même moment que la personne les a eut pour pouvoir en comprendre le déroulement, ce qui est impossible en soi. Seul Dieu pourrait prétendre à cela Smile

La Nymphe de papier a écrit:
Néanmoins profitons de l'infime parcelle qu'il nous offre à entrevoir.

Oui, je le fais avec mes proches, qui partagent ma vie. Mais les personnes sur un forum ne sont pas des proches, ce sont des inconnus, à quoi cela peut bien me servir de savoir que tel membre du forum préfère telle chanson plutôt qu'une autre, ou de voir une photo de son jardin ? Tout cela, c'est de l'étalage de vie privée en public, ce qui n'a dans le fond pas grand sens sauf pour ceux qui cherchent la complicité dans les gouts, l'approbation peut-être aussi.

Donc "l'infime parcelle" que l'autre nous offre, à travers un forum, et que je trouve la plus profitable pour tous, c'est lorsque cette personne expose clairement son opinion sur un sujet donné, avec des arguments et des raisonnements qui se tiennent, là j'applaudie !

Je suis en accord avec ta première réponse. :jap: Toutefois, pourquoi considères-tu les membres du forum comme des inconnus (es) ?
Revenir en haut Aller en bas
Thorsum
Membre


Date d'inscription : 02/01/2010
Nombre de messages : 2092
Masculin
Cancer Chien
Age : 34
Ville : Paris

MessageSujet: Re: Discussion sur la communication non violente   Ven 13 Nov 2015 - 15:13

Je comprend tes arguments VGT, mais j'aimerai te poser une question, également à tout ceux qui sont intervenu sur le topic de Loryan: s'il y a avait sur le forum une catégorie spécifique dédiée exclusivement à des jeux de ce genre, te permettrais tu encore d'intervenir sur tout les jeux avec lesquels tu n'es pas d'accord? Si la réponse est non alors en quoi est-ce différent que le topic de Loryan ne soit pas dans une telle catégorie? Si la réponse est oui n'aurais tu pas l'impression de contrevenir au mode de fonctionnement du forum et aux utilisateurs de cette catégorie?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VeryGoodTruth
Membre


Date d'inscription : 27/04/2015
Nombre de messages : 730
Masculin
Capricorne Chèvre
Age : 36
Ville : Nomade

MessageSujet: Re: Discussion sur la communication non violente   Ven 13 Nov 2015 - 15:22

@Thorsum a écrit:
Je comprend tes arguments VGT, mais j'aimerai te poser une question, également à tout ceux qui sont intervenu sur le topic de Loryan: s'il y a avait sur le forum une catégorie spécifique dédiée exclusivement à des jeux de ce genre, te permettrais tu encore d'intervenir sur tout les jeux avec lesquels tu n'es pas d'accord? Si la réponse est non alors en quoi est-ce différent que le topic de Loryan ne soit pas dans une telle catégorie? Si la réponde est oui n'aurais tu pas l'impression de contrevenir au mode de fonctionnement du forum et aux utilisateurs de cette catégorie?

L'objectif du forum étant le partage et l'échange au sujet de la spiritualité, si je constate qu'il y a un topic qui propose un jeu qui selon moi s'oppose à la spiritualité et que j'ai la capacité d'expliquer les raisons qui me le font croire, oui je posterais pour exposer ces raisonnements et ce quel que soit l'endroit ou la rubrique, afin déjà de vérifier que mes opinions sont corrects, mais également parce que si ils s'avèrent exacts il vaut mieux que les lecteurs y aient accès rapidement plutôt que de se "faire avoir" par un "jeu" ou autre qui va les éloigner de l'objectif qu'ils s'étaient probablement fixé au début en venant sur le forum.

Bien entendu, j'aurais l'impression comme tu dis de "dévier" du projet initial du topic, mais pas du sens général du forum, parce que dans ce cadre là, si je détermine que le sujet en question est anti-spirituel, cela veut dire que c'est le sujet qui va à contre-sens du forum, pas moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pulsar
Membre


Date d'inscription : 08/10/2015
Nombre de messages : 1925
Masculin
Lion Dragon
Age : 52
Ville : Noland

MessageSujet: Re: Discussion sur la communication non violente   Ven 13 Nov 2015 - 16:01

VGT ce que j' entends par " comme tout le reste" c' est comme toutes les autres formes d' expression , celles que tu juges infantiles ou fausses et toutes les autres.
La vision de l'unité ne hiérarchise pas. C' est le propre de la spiritualité. " Aime ton prochain comme toi même".Tout le reste n' est que commentaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VeryGoodTruth
Membre


Date d'inscription : 27/04/2015
Nombre de messages : 730
Masculin
Capricorne Chèvre
Age : 36
Ville : Nomade

MessageSujet: Re: Discussion sur la communication non violente   Ven 13 Nov 2015 - 16:19

@pulsar a écrit:
VGT ce que j' entends par " comme tout le reste" c' est comme toutes les autres formes d' expression , celles que tu juges infantiles ou fausses et toutes les autres.
La vision de l'unité ne hiérarchise pas. C' est le propre de la spiritualité. " Aime ton prochain comme toi même".Tout le reste n' est que commentaire.

Tu parlais de "mendicité d'amour" et ici tu cites Jésus, il me semble que les concepts soient profondément différents.

L'Amour que l'on porte à son prochain c'est aussi celui qui nous invite à lui dire ce qu'on pense être la vérité, même au risque de le blesser, et étant donné que sur le forum il est question de dialogue, d'échange, ici cela s'applique encore plus.

Précision : Je n'ai pas utilisé le terme "infantile" et je n'ai pas jugé une forme d'expression comme "fausse" également.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thorsum
Membre


Date d'inscription : 02/01/2010
Nombre de messages : 2092
Masculin
Cancer Chien
Age : 34
Ville : Paris

MessageSujet: Re: Discussion sur la communication non violente   Ven 13 Nov 2015 - 16:33

@VeryGoodTruth a écrit:
L'objectif du forum étant le partage et l'échange au sujet de la spiritualité, si je constate qu'il y a un topic qui propose un jeu qui selon moi s'oppose à la spiritualité et que j'ai la capacité d'expliquer les raisons qui me le font croire, oui je posterais pour exposer ces raisonnements et ce quel que soit l'endroit ou la rubrique, afin déjà de vérifier que mes opinions sont corrects, mais également parce que si ils s'avèrent exacts il vaut mieux que les lecteurs y aient accès rapidement plutôt que de se "faire avoir" par un "jeu" ou autre qui va les éloigner de l'objectif qu'ils s'étaient probablement fixé au début en venant sur le forum.

Bien entendu, j'aurais l'impression comme tu dis de "dévier" du projet initial du topic, mais pas du sens général du forum, parce que dans ce cadre là, si je détermine que le sujet en question est anti-spirituel, cela veut dire que c'est le sujet qui va à contre-sens du forum, pas moi.

Oui je comprend, en fait je vois les choses de la même manière que toi face à certains posts ou topics de channeling. Pour moi, avec mon expérience pratique et théorique de la méditation bouddhiste, et de la mystique chrétienne, la spiritualité que véhicule le channeling est extrêmement limitée et souvent illusoire. Et je suis parfois intervenu sur certain topic de channeling avec beaucoup plus de véhémence ou d’intransigeance que toi sur le topic de Loryan.

Néanmoins même si je trouve que ceux qui s'y intéressent sont dans une voie de garage j'accepte l'idée que des gens y croient et s'y intéressent avec foi, après tout c'est leur chemin. Et personnellement, et non pas parce que je suis modérateur, puisque j'accepte que ça puisse être leur chemin, à coté du devoir que je me sens parfois de tirer la sonnette d'alarme je me sens aussi le devoir de leur reconnaître sur le forum le droit à un espace sur lequel je n'interviens pas malgré que je ne soit pas d'accord avec ce qu'ils pensent. Et je trouve en cela un autre façon de manifester et donner de l'attention, de l'amour, en cachette si je puis dire.

La seule question qui subsiste pour moi est alors une question de mesure. J'essaie de trouver la juste mesure qui permet à la fois aux autres de vivre ce qu'ils ont à vivre et de dire ce qu'ils ont à dire malgré que je ne sois pas d'accord, et d'autre part de crier mon désaccord suffisamment fort pour me faire entendre mais pas trop pour ne pas leur pourrir la vie. Je ne sais pas si j'y arrive bien aux yeux des autres mais je dois dire que pour ma part j'ai le sentiment d'avoir été entendu à chaque fois, même si le désaccord demeure, et ça me donne de l'espace intérieur pour accepter dans le forum un tas de choses qui ne me plaisent pas sans y réagir systématiquement. Et j'ai l’intime conviction que tout le monde se porte mieux de cet équilibre.

Voilà, je ne sais pas ce que tu en penses, j'espère que cela pourra t'inspirer, ainsi que tout ceux qui avaient réagit sur le topic.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pulsar
Membre


Date d'inscription : 08/10/2015
Nombre de messages : 1925
Masculin
Lion Dragon
Age : 52
Ville : Noland

MessageSujet: Re: Discussion sur la communication non violente   Ven 13 Nov 2015 - 17:10

T' ai je jamais demandé de ne pas exprimer ta pensée VGT ?
Je ne cite pas Jésus qui a dit " tu aimeras ton prochain comme toi même" si l' on en croit le livre.
Ce que je dis pointe vers un amour équanime, qui ne hiérarchise pas entre ma pensée et celle d' autrui.
Oui pour ta dernière phrase. J' emploie le "tu" de façon inappropriée. Mon but n' était que d' expliciter mon post précédent pour répondre à ta question.
Si tu mets simplement ta pensée au pot commun de l' humanité ,alors OK, tu es dans l' équilibre. Si tu la hiérarchises avec celle d'autrui alors tu divises le pot commun .
Donc, que tu nous exprimes ta vision des choses très intéressant, que tu démontes la vision d' autrui n' a aucun intérêt puisque tu n' es pas à sa place pour savoir pourquoi il exprime à sa manière. C' est cela que je pointe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Néhémyo
Membre


Date d'inscription : 30/10/2013
Nombre de messages : 3300
Féminin
Scorpion Chèvre
Age : 37
Ville : Sud

MessageSujet: Re: Discussion sur la communication non violente   Ven 13 Nov 2015 - 19:14

A mon sens, le jeu de Loryan ne "s'oppose" pas à la spiritualité, vaste domaine par ailleurs dont on peinerait à définir les contours,
mais peut-être à une certaine façon de l'envisager à titre personnel.
Y participer par ex, ne m'intéresse pas car j'estime qu'il invite plus à la complaisance qu'à autre chose...
Mais pour ceux que ça inspire, pourquoi pas.

C'est sur que sur spirit ce type de topic est à sa place, autant que toutes les formes d'Art, de journaux, de partages d'images, de vidéos, de films, de musiques. Ce sont des rubriques annexes vouées à la seule subjectivité des posteurs qui sont du reste bien visitées.


Dernière édition par Néhémyo le Ven 13 Nov 2015 - 19:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totem
Membre


Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 12520
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 61
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: Discussion sur la communication non violente   Ven 13 Nov 2015 - 19:24

C'est quoi la spiritualité? Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thorsum
Membre


Date d'inscription : 02/01/2010
Nombre de messages : 2092
Masculin
Cancer Chien
Age : 34
Ville : Paris

MessageSujet: Re: Discussion sur la communication non violente   Ven 13 Nov 2015 - 19:49

C'est le développement de la vie centrée dans l'esprit, qui est la dimension de l'être supérieure au mental et à l'émotionnel, qui échappe à la dualité du monde et à sa dimension spacio-temporelle, et dont l'expression en l'homme se révèle par le coeur et la conscience.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Discussion sur la communication non violente
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie :: Forum spiritualité et forum ésotérisme sur le partage de l'éveil :: Discussion, rencontre, partage, écoute, dialogue :: Questions et réponses spirituelles-
Sauter vers:  
Spirit Partage - Forum spiritualité de rencontre Montpellier et autre ville
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit