Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie

Forum de discussion sur la spiritualité pour la rencontre et le partage dans l'éveil spirituel de la conscience, bouddhisme zen, lithothérapie meditation et citation.
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Pensées (Osho)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Mensahala
Membre


Date d'inscription : 16/09/2015
Nombre de messages : 737
Masculin
Capricorne Dragon
Age : 99
Ville : Saint laurent du var

MessageSujet: La vénération (Osho)    Lun 28 Sep 2015 - 17:26

Rappel du premier message :

Osho:

Si une personne va à l'encontre de la foule, un Jésus ou un Bouddha, la foule se sent mal à l'aise avec cet homme, la foule le détruira ou bien, si la foule est très cultivée, elle le vénèrera. Mais ces deux voies sont les mêmes. Si la foule est un peu sauvage, inculte, Jésus sera crucifié. Si le peuple est comme les Indiens, très cultivé, des siècles de culture, de non-violence, d'amour, de spiritualité, ils vénèreront le Bouddha. Mais en vénérant ils disent: "Nous sommes différents, tu es différent, nous ne pouvons pas te suivre, nous ne pouvons pas venir avec toi. Tu es bon, très bon, mais trop bon pour être vrai. Tu ne fais pas partie de nous. Tu es Dieu, nous te vénèrerons, mais ne nous dérange pas, ne dis pas des choses qui nous inquiètent, qui peuvent troubler notre sommeil paisible."

Tuer un Jésus ou vénérer un Bouddha sont deux choses identiques. Jésus est tué, ainsi, la foule peut oublier qu'un tel homme a jamais existé, car si cet homme est authentique… et cet homme est authentique. Tout son être est si plein de béatitude et de bénédictions qu'il l'est, car la vérité ne peut pas être vue, seul le parfum qui s'exhale d'un homme authentique peut être perçu. La preuve que cet homme est authentique est que sa béatitude peut être ressentie par les autres.

Mais si cet homme est authentique alors toute la foule est dans l'erreur et ça c'est trop. La foule ne peut pas tolérer une telle personne, c'est une épine douloureuse. Cet homme doit être détruit ou vénéré, ainsi l'on peut dire: "Tu viens d'un autre monde, tu ne fais pas partie de nous. Tu es un hippie, tu n'es pas la normalité. Tu peux être l'exception, mais l'exception confirme la règle. Tu es toi, nous sommes-nous, nous irons notre chemin. C'est bien que tu sois venu, nous te respectons beaucoup, mais ne nous dérange pas." Nous avons mis Bouddha dans un temple de façon à ce qu'il ne vienne pas sur la place publique, autrement il créerait des problèmes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

AuteurMessage
Mensahala
Membre


Date d'inscription : 16/09/2015
Nombre de messages : 737
Masculin
Capricorne Dragon
Age : 99
Ville : Saint laurent du var

MessageSujet: Re: Pensées (Osho)   Mar 29 Sep 2015 - 14:12

@Totem a écrit:
@Mensahala a écrit:



D'après Osho le but c'est le chemin car le but c'est de vivre non..?

Tant qu'on est en vie, on vit il me semble ...
Le but c'est plus au delà de ce qu'on appelle vivre car cette vie comme toutes les autres nous est donnée pour connaître notre vraie nature.


La vie est un mystère qu'il faut vivre, et non un problème à résoudre.
Gandhi

Cette fois c'est Gandhi le disant autrement qu'Osho.
Lui c'est bon non ? Il ne s'est pas fourvoyé dans le luxe et autres.
A quoi sert la crédibilité d'une personne quand on prend le temps de comprendre par soi même ce qu'elle dit ?

Les questions sont général bien sur ne le prenez pas pour vous Totem.
Postula:
Il faut que les actes soit en rapport avec les paroles !
Peu être que Jésus et Gautama n'était pas en accord avec leur parole.
Nous ne connaissons de leur vie que ce qui a été dit par leurs adorateurs.
Vous ne les remettez pas en cause eux ?
Est ce parce que c'est établi dans la commune pensée..
D'ailleurs merci pour la photo dans ce sujet ou l'autre car c'est exactement le sujet.

Plus sérieusement: Qu'est ce qui permet de reconnaître un vrai maître ?



Pourquoi regardez vous tant l'image de ces maîtres ? Que pensez vous de ce que ça raconte ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pensées (Osho)   Mar 29 Sep 2015 - 14:20

@sobhan a écrit:
@Itxaso a écrit:
Les choix d'Osho sont les choix d'Osho (dur à dire), mais impose-t-il ses choix aux autres?

Je ne sais pas, je ne le connais pas assez, mais pour moi, la limite, elle se situe là.

non, mais il doit avoir un comportement irréprochable sinon c'est un guignol, et OSHO en est un.

Le connaissez-vous en particulier ?
Revenir en haut Aller en bas
sobhan
Membre


Date d'inscription : 02/09/2015
Nombre de messages : 124
Masculin
Vierge Cochon
Age : 57
Ville : KT-95

MessageSujet: Re: Pensées (Osho)   Mar 29 Sep 2015 - 14:31

La Nymphe de papier a écrit:
@sobhan a écrit:
@Itxaso a écrit:
Les choix d'Osho sont les choix d'Osho (dur à dire), mais impose-t-il ses choix aux autres?

Je ne sais pas, je ne le connais pas assez, mais pour moi, la limite, elle se situe là.

non, mais il doit avoir un comportement irréprochable sinon c'est un guignol, et OSHO en est un.

Le connaissez-vous en particulier ?

Mon cher Nymphes, si vous saviez le nombre de fraudeurs qui pullulent dans le monde des religions et de la spiritualité ! Si vous le saviez vraiment, vous perdriez l'envie de participer à ce forum... sauf peut-être pour dénoncer, mais même dans ce cas vous pourriez considérer que c'est une pure perte de temps..

Pour répondre à votre question Nymphes, je n'ai jamais rencontré Osho mais suffisamment ceux qui le suivent ou suivaient peu ou prou, dans la quasi totalité ces personnes sont ou étaient dans la recherche des plaisirs des sens qu'ils confondent(aient) avec spiritualité et ils trouvaient avec OSHO un laisser-passer pour l'expression de leurs névroses avec les encouragements du guru... En Inde OSHO a toujours été considéré comme un imposteur, c'est pour cela qu'il est venu en occident où l'immaturité spirituelle des jeunes occidentaux a fait le reste.. ($$$$$)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pensées (Osho)   Mar 29 Sep 2015 - 14:35

En ce cas, qui trompe-t-il à part lui-même ?
Revenir en haut Aller en bas
Néhémyo
Membre


Date d'inscription : 30/10/2013
Nombre de messages : 3299
Féminin
Scorpion Chèvre
Age : 37
Ville : Sud

MessageSujet: Re: Pensées (Osho)   Mar 29 Sep 2015 - 14:40

@Mensahala a écrit:


La vie est un mystère qu'il faut vivre, et non un problème à résoudre.
Gandhi

Cette fois c'est Gandhi le disant autrement qu'Osho.
Lui c'est bon non ? Il ne s'est pas fourvoyé dans le luxe et autres.
Non il ne s'est pas fourvoyé dans le luxe, mais est-il véritablement plus  avancé spirituellement pour que sa parole vaille de l'or et soit brandie en exemple ?

Autre piste de réflexion: la vie dans la bouche de Gandhi réfère t-elle à l'existence commune ou à autre chose ? Il y a vie et Vie.
A mon sens l'existence commune est à transcender pour découvrir justement  la Vie. Le simple fait de vivre n'est pas la Vie mais survie la plupart du temps.

On peut citer à peu près n'importe qui ou ni'mporte quoi et trouver même une forme de crédibilité et de pertinence à ce qu'on cite, dans le contexte où on l'on souhaite y insérer la fulgurance, mais il ne faut pas tout confondre, car tout ne se vaut pas.

De plus toute façon une citation prise isolée et pour elle-même ne signifie pas grand chose, car d'un propos à l'autre les grandes phrases des "grands" de ce monde passent leur temps à se contredire Rolling Eyes ou plutôt est-ce l'usage qu'on en fait qui amène à d'inextricables impasses...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Acouphene
Membre


Date d'inscription : 08/09/2015
Nombre de messages : 150
Masculin
Lion Chat
Age : 53
Ville : Now

MessageSujet: Re: Pensées (Osho)   Mar 29 Sep 2015 - 14:41

Certains , souvent par leur coté idéaliste psycho- rigide, ont besoin de croire indéfiniment que l' habit fait le moine...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Néhémyo
Membre


Date d'inscription : 30/10/2013
Nombre de messages : 3299
Féminin
Scorpion Chèvre
Age : 37
Ville : Sud

MessageSujet: Re: Pensées (Osho)   Mar 29 Sep 2015 - 14:44

Petit rappel - sur ce sujet - des Yamas et Niyamas de Patanjali sensés indiquer la Voie royale au disciple.
Alors imaginez quand des gurus allégués ne suivent même pas ces simples préceptes !

Yamas (restriction)
Dans les 3 niveaux (mental, verbal, physique)

Ahimsa (Non violence)

Satya (vérité)

Asteya (non-vol et sincérité)

Bhramacharya (célibat)

Aparigraha (non avidité et non possession)

Ksharma (patience et tolérance)

Dhriti (endurance et persévérance)

Daya (compassion)

Arjava (humilité)

Mitahara (modération)

Shaucha (pureté)


Niyamas (observances)
Dans les 3 niveaux (mental, verbal, physique)


Santosha (contentement quelque soit les circonstances)

Tapas (austérité)

Svadhyahya (Etude du Soi)

Ishwara pranidhana (développement et entretien de la foi)

Astika (Croyance dans le suprême)

Dana (charité, don)

Isvarapujana (Soumission à l'Etre suprême ou adoration)

Siddhanta sravana (écoute et étude des écritures sacrées)

Hri (savoir éprouver du remord face à un acte malfaisant)

Mati (intelligence douée de discernement)

Japa (récitation de mantras)

Vratas (voeux sacrés)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pensées (Osho)   Mar 29 Sep 2015 - 14:49



:383570gif
Revenir en haut Aller en bas
Mensahala
Membre


Date d'inscription : 16/09/2015
Nombre de messages : 737
Masculin
Capricorne Dragon
Age : 99
Ville : Saint laurent du var

MessageSujet: Re: Pensées (Osho)   Mar 29 Sep 2015 - 15:08

@Néhémyo a écrit:
@Mensahala a écrit:


La vie est un mystère qu'il faut vivre, et non un problème à résoudre.
Gandhi

Cette fois c'est Gandhi le disant autrement qu'Osho.
Lui c'est bon non ? Il ne s'est pas fourvoyé dans le luxe et autres.
Non il ne s'est pas fourvoyé dans le luxe, mais est-il véritablement plus  avancé spirituellement pour que sa parole vaille de l'or et soit brandie en exemple ?

Autre piste de réflexion: la vie dans la bouche de Gandhi réfère t-elle à l'existence commune ou à autre chose ? Il y a vie et Vie.
A mon sens l'existence commune est à transcender pour découvrir justement  la Vie. Le simple fait de vivre n'est pas la Vie mais survie la plupart du temps.

On peut citer à peu près n'importe qui ou ni'mporte quoi et trouver même une forme de crédibilité et de pertinence à ce qu'on cite, dans le contexte où on l'on souhaite y insérer la fulgurance, mais il ne faut pas tout confondre, car tout ne se vaut pas.

De plus toute façon une citation prise isolée et pour elle-même ne signifie pas grand chose, car d'un propos à l'autre les grandes phrases des "grands" de ce monde passent leur temps à se contredire Rolling Eyes ou plutôt est-ce l'usage qu'on en fait qui amène à d'inextricables impasses...

Il dit la vie est un mystère a découvrir en somme.
Cela ressemble a un état d'être plus qu'a une ligne de conduite.
Peu être que la bonne forme n'existe pas et que par conséquent cela ne signifie rien.

Il n'est pas plus avancé il est plus reconnu. Quelle différence d'ailleurs, l'un n'est 'il pas égal a l'autre.
En vertu de quoi jugeons nous de l'avancement d'un autre ?
En vertu du notre il semble...?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Itxaso
Membre


Date d'inscription : 09/03/2014
Nombre de messages : 2187
Féminin
Bélier Tigre
Age : 42
Ville : le monde

MessageSujet: Re: Pensées (Osho)   Mar 29 Sep 2015 - 15:53

@sobhan a écrit:
@Itxaso a écrit:
Les choix d'Osho sont les choix d'Osho (dur à dire), mais impose-t-il ses choix aux autres?

Je ne sais pas, je ne le connais pas assez, mais pour moi, la limite, elle se situe là.

non, mais il doit avoir un comportement irréprochable sinon c'est un guignol, et OSHO en est un.

Un comportement "irréprochable" n'existe pas.

Il y aura toujours quelque chose qui déplaira à quelqu'un d'autre, quelque chose qui ne cadrera pas avec une morale ou des critères particuliers, à partir du moment où on n'est pas totalement "pacifié" avec soi-même et avec cette idée de "jugement".

C'est le côté ying et le côté yang.

Concernant Osho, j'ai donc lu quelques œuvres de lui, cela me parle bien et cela va dans le sens où je vais.
Après, ce qu'il est ne m'intéresse pas. J'ai pas la télé, le côté people des gens, cela ne m'intéresse pas, je ne fréquente pas les centres Osho ni les autres parce que je n'en ressens pas le besoin et que je préfère mettre mon argent et mon énergie ailleurs et faire mon parcours en autodidacte, je prends ce qu'il y a à prendre des livres de lui que j'ai à ma disposition et après, je passe à autre chose.
Ce sont mes choix. Lorsque j'ai besoin de quelqu'un ou de quelque chose, je choisis mes "guignols" en connaissance de cause et en assumant les conséquences et lorsque ce n'est pas en "connaissance de cause", j'apprends tout simplement à mettre des limites, à rectifier la fois d'après, j'apprends aussi qu'il ne faut pas se fier aux apparences et que souvent, les choses sont du pareil au même. La seule différence, c'est le point de vue duquel on se situe.

Bref, je sais plus qui disait que souvent l'opposé d'une grande vérité, c'est une autre grande vérité.

Je crois que savoir qui mérite le titre de "maître" est une conversation stérile et vouée, comme le reste, à être un cercle vicieux. Le choix des maîtres en dit souvent plus long sur la personne qui fait le choix et ses besoins que sur l'objet en lui-même du choix.
Il y a juste à savoir quel maître on veut servir et même se poser la question cruciale de savoir si on a besoin d'un maître ou pas.

Gandhi n'est pas que l'image que l'on a de lui, ni Osho, ni personne, ni même Mère Teresa paraît-il.

Après, pour revenir à Osho, s'il est décrié, d'après ce que j'en lis ici, pour son rapport à l'argent et aux plaisirs charnels, c'est bien parce que la bonne majorité de la population mondiale a un problème avec ces deux thèmes et souvent, les personnes qui disent yfo, yaka sont les premières à imposer aux autres ce qu'elles sont dans l'incapacité de s'imposer elles-mêmes, sans se demander souvent quel est l'intérêt de telles obligations.
Encore une fois, tant qu'Osho ne se présente pas chez moi pour me dire ce que j'ai à faire, tant qu'on ne mette pas une statue de lui sous mes fenêtres, le problème Osho n'existe pas.
Si les gens fréquentent ses centres, c'est qu'il y a une raison -et le manque de spiritualité en Occident est criant- et c'est sur cette raison qu'il faut travailler et réfléchir.
S'il est un exemple pour certain-e-s, il s'agit de savoir pourquoi.


Dernière édition par Itxaso le Mar 29 Sep 2015 - 17:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totem
Membre


Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 12510
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 61
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: Pensées (Osho)   Mar 29 Sep 2015 - 17:30

@Itxaso a écrit:


Concernant Osho, j'ai donc lu quelques œuvres de lui, cela me parle bien et cela va dans le sens où je vais.
Après, ce qu'il est ne m'intéresse pas. J'ai pas la télé, le côté people des gens, cela ne m'intéresse pas, je ne fréquente pas les centres Osho ni les autres parce que je n'en ressens pas le besoin et que je préfère mettre mon argent et mon énergie ailleurs et faire mon parcours en autodidacte, je prends ce qu'il y a à prendre des livres de lui que j'ai à ma disposition et après, je passe à autre chose.
Ce sont mes choix. Lorsque j'ai besoin de quelqu'un ou de quelque chose, je choisis mes "guignols" en connaissance de cause et en assumant les conséquences et lorsque ce n'est pas en "connaissance de cause", j'apprends tout simplement à mettre des limites, à rectifier la fois d'après, j'apprends aussi qu'il ne faut pas se fier aux apparences et que souvent, les choses sont du pareil au même. La seule différence, c'est le point de vue duquel on se situe.

Bref, je sais plus qui disait que souvent l'opposé d'une grande vérité, c'est une autre grande vérité.


Je plussoies. :49552

Quelques soient les maîtres de tous genres, il y a des pépites dans leurs proses et celles là qu'il est bon de ramasser, perso je lis n'importe quel maître non pas pour ce qu'il a été mais pour ce qu'il a pu dire non pas pour apprendre mais pour comprendre ce qui se présente dans le vécu.

Par exemple je me suis intéressée à OSHO lorsque j'ai lu cette phrase de lui :
Beaucoup de descriptions de la kundalini contenues dans les textes sacrés sont délibérément fausses. Quand l’énergie s’éveillera vraiment, vous saurez ce que les textes sacrés ont oublié de vous dire.

tout simplement parce qu'il disait vrai, il a essayé de faire comprendre que tous maîtres du passé ne disaient pas la vérité sur le sujet, d'ailleurs Gopi Khrishna en a fait les frais et en a parlé et beaucoup d'autres êtres humains dont pas mal ont fini en hôpital psy. d'après A. DESCAMPS et J. VIGNE qui ont écrit sur le sujet.
Quand on s'intéresse à tous les maîtres, c'est intéressant de voir toutes les facettes et on s'aperçoit qu'ils sont des hommes qui ont eu une vie comme tous avec les aléas de celle-ci mais ils ont fait une avancée sur le chemin pour toute l'humanité, aussi si l'on se réfère à leurs paroles de sagesse en occultant ce qu'il y a de moins sage, on ne peut qu'avancer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Néhémyo
Membre


Date d'inscription : 30/10/2013
Nombre de messages : 3299
Féminin
Scorpion Chèvre
Age : 37
Ville : Sud

MessageSujet: Re: Pensées (Osho)   Mar 29 Sep 2015 - 17:42

Citation :
Peut-être faut-il discriminer entre posséder factuellement et être attaché à ces mêmes possessions.

Effectivement on peut être très riche, posséder beaucoup, apprécier les possessions modéremment sans être complètement identifiés à cette attitude, ni esclave.
Mais en même temps tant qu'on "tient" même un minimum à qq chose, on est tenu par ce à quoi on tient.
Et la loi du karma veut qu'on revienne en incarnation mu par cette mécanique d'attachement même au degré le plus léger.

Un être réellement libéré de tout est comme un oiseau libre encombré par rien, non seulement c'est une attitude mentale mais aussi une attitude physique car les deux sont intimement liés au stade ultime.
Le Divin nous veut nus et tant qu'il reste un voile de désir qui habille notre âme, il nous vomit indéfiniment dans la vallée des larmes.

Citation :
Il n'est pas plus avancé il est plus reconnu. Quelle différence d'ailleurs, l'un n'est 'il pas égal a l'autre.
En vertu de quoi jugeons nous de l'avancement d'un autre ?
En vertu du notre il semble...?

Bah de toute façon on est tous différents dans notre approche, notre nature et à des niveaux de conscience et de maturité spirituelle différents donc forcément il faut des "exemples" pour tous...
Et encore l'exemple pour un domaine n'est pas forcément le même que pour un autre.

Même Raël a des adeptes donc ce qu'il dit résonne à la même fréquence qu'un certain nombre de personnes, assez nombreux qui plus est.

Ceci étant admis, même on accepte que chaque un promeut 'sa' vérité en accord avec ses objectifs, il est bon de ne pas tout mélanger.

Perso, ça ne me dérange pas outre mesure qu'un tel ou tel possède ce qu'il veut tant qu'il ne se proclame pas détaché.
Et dans le cas d'Osho c'est une imposture, car il laisse planer l'idée qu'on peut tout posséder sans être possédé du tout, ce qui est impossible et engage ses adeptes dans une voie fourvoyée même si par ailleurs tout ce qu'il dit n'est pas faux.

Et l'imposture karmiquement ça se paye aussi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Itxaso
Membre


Date d'inscription : 09/03/2014
Nombre de messages : 2187
Féminin
Bélier Tigre
Age : 42
Ville : le monde

MessageSujet: Re: Pensées (Osho)   Mar 29 Sep 2015 - 17:49

@Néhémyo a écrit:

Et dans le cas d'Osho c'est une imposture, car il laisse planer l'idée qu'on peut tout posséder sans être possédé du tout, ce qui est impossible et engage ses adeptes dans une voie fourvoyée même si par ailleurs tout ce qu'il dit n'est pas faux.

Et l'imposture karmiquement ça se paye aussi...

Comment ça: "on peut tout posséder sans être possédé du tout"?
Il en parle où? En quels termes?

Après, s'il a une dette à payer, c'est son problème.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totem
Membre


Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 12510
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 61
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: Pensées (Osho)   Mar 29 Sep 2015 - 18:12

@Néhémyo a écrit:


Un être réellement libéré de tout est comme un oiseau libre encombré par rien, non seulement c'est une attitude mentale mais aussi une attitude physique car les deux sont intimement liés au stade ultime.
Le Divin nous veut nus et tant qu'il reste un voile de désir qui habille notre âme, il nous vomit indéfiniment dans la vallée des larmes.

..

Je ne pense pas que le divin nous vomit dans la vallée des larmes, il n'a rien à voir là dedans, ce qui nous empêche de l'atteindre c'est le fait d'être attaché à la matrice et de le rejeter parce que trompés par celle-ci. Le Divin attend et au moindre appel sincère, il répond, donc ce n'est pas tant nu qu'il nous veut mais prêt à le rejoindre quel que soit ce que nous sommes parce qu'à ce moment là le véritable travail commencera et sera accepté de tout coeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mensahala
Membre


Date d'inscription : 16/09/2015
Nombre de messages : 737
Masculin
Capricorne Dragon
Age : 99
Ville : Saint laurent du var

MessageSujet: Re: Pensées (Osho)   Mar 29 Sep 2015 - 18:25

@Néhémyo a écrit:

Même Raël a des adeptes donc ce qu'il dit résonne à la même fréquence qu'un certain nombre de personnes, assez nombreux qui plus est.

Ceci étant admis, même on accepte que chaque un promeut 'sa' vérité en accord avec ses objectifs, il est bon de ne pas tout mélanger.

Perso, ça ne me dérange pas outre mesure qu'un tel ou tel possède ce qu'il veut tant qu'il ne se proclame pas détaché.
Et dans le cas d'Osho c'est une imposture, car il laisse planer l'idée qu'on peut tout posséder sans être possédé du tout, ce qui est impossible et engage ses adeptes dans une voie fourvoyée même si par ailleurs tout ce qu'il dit n'est pas faux.

Et l'imposture karmiquement ça se paye aussi...

Toute forme de culte et croyances viennent de la pensée.
C'est depuis ce conditionnement qu'il y a résonance.
L'identification dont les maîtres ou guru parlent, ils l'offrent sur un plateau d'argent.
Cela montre que nous ne sommes pas vraiment détaché.
C'est attrayant car cela évite d'être face a soi même.
D'après une source: Osho aurait demandé de brûler tout ce qu'il avait écrit.
Symboliquement, prétextant qu'il se trompait depuis le début.
Malgré tout ils continuèrent a le suivre. Allez comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pensées (Osho)   Mar 29 Sep 2015 - 19:15

Des pensées bien au chaud... pourquoi les mettre au frigo ? voire même au congélo...
Peut-être leur destinée est-elle de se brûler elles-mêmes...
.
Rolling Eyes
.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pensées (Osho)   Mar 29 Sep 2015 - 19:17

@coquillage a écrit:
Des pensées bien au chaud... pourquoi les mettre au frigo ? voire même au congélo...
Peut-être leur destinée est-elle de se brûler elles-mêmes...
.
Rolling Eyes
.

Les catalinaires ...... study
Revenir en haut Aller en bas
Néhémyo
Membre


Date d'inscription : 30/10/2013
Nombre de messages : 3299
Féminin
Scorpion Chèvre
Age : 37
Ville : Sud

MessageSujet: Re: Pensées (Osho)   Mar 29 Sep 2015 - 19:27

@Totem a écrit:


Je ne pense pas que le divin nous vomit dans la vallée des larmes, il n'a rien à voir là dedans, ce qui nous empêche de l'atteindre c'est le fait d'être attaché à la matrice et de le rejeter parce que trompés par celle-ci. Le Divin attend et au moindre appel sincère, il répond, donc ce n'est pas tant nu qu'il nous veut mais prêt à le rejoindre quel que soit ce que nous sommes parce qu'à ce moment là le véritable travail commencera et sera accepté de tout coeur.

Totem,
Le Divin nous veut nus et tant qu'il reste un voile de désir qui habille notre âme, il nous vomit indéfiniment dans la vallée des larmes

C'était juste une image. Elle est forte mais symbolique. Nu signifie ici libre de tout attachement à la matrice et ses reflets captieux justement. Car tant qu'il reste le moindre attachement, l'attraction nous renvoie en incarnation.

N'est-il pas dit que Dieu vomit les tièdes (ceux qui n'ont pas choisi de trancher dans le vif)

Le Divin entend notre appel sincère mais d'une :
avant que l'appel soit vraiment sincère il faut déjà avoir transcendé bcp, car les prières au divin sont légion, mais qu'elle est la motivation derrière ? Tout est là.

Ensuite bien sûr que que le divin entend notre appel quand il est sincère ou même désespéré et donne l'impulsion pour initier un véritable travail, mais ce dernier est long et le chemin semé d'embûches, n'importe quel guru ou même disciple sérieux le dira.

Ceux qui pensent que c'est très simple et naturel ont probablement à peine initié le travail (car oui au tout début c'est facile)
ou alors sont au dernier palier. Smile

Évidemment celui qui part en samadhi à peine les fesses posées à terre pour lui c'est facile. Mais combien de vies d'ascèse derrière pour en arriver là ?

L'élan vers le Divin et le travail de purification alchimique des samskaras ne peut être facile car la nature de notre corps physique qui est animale nous entraîne dans le sens opposé.
Et l'ambiance sociale générale et matérialiste de ces derniers siècles de ténèbres également. Surtout en occident !
L'éveil c'est aller à contre courant. Toujours.

Le problème c'est que le matérialisme justement a des ramifications dans le domaine spirituel ce qui complique les choses.
Je trouve qu'Osho est un bon exemple d'une connexion au Soi qui a surtout profité à l'égo.
Tant que la "lumière" (pour reprendre un terme new âge) fait gonfler la personna là c'est sûr que c'est simple, mais on se leurre et ça peut durer longtemps.

Mais bon là on n'est déjà plus dans le sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totem
Membre


Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 12510
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 61
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: Pensées (Osho)   Mar 29 Sep 2015 - 19:36

[quote="Néhémyo"]
@Totem a écrit:



Évidemment celui qui part en samadhi à peine les fesses posées à terre pour lui c'est facile. Mais combien de vies d'ascèse derrière pour en arriver là ?

.

Le problème c'est que le but véritable n'est pas le samadhi qui doit être dépassé pour redescendre aux charbons car c'est là que commence le travail orchestré par le divin lui même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sobhan
Membre


Date d'inscription : 02/09/2015
Nombre de messages : 124
Masculin
Vierge Cochon
Age : 57
Ville : KT-95

MessageSujet: Re: Pensées (Osho)   Mar 29 Sep 2015 - 19:44

@Totem a écrit:
Le problème c'est que le but véritable n'est pas le samadhi qui doit être dépassé pour redescendre aux charbons car c'est là que commence le travail orchestré par le divin lui même.

C'est certain que l'on ne se libère pas en pensant pareil chose,
c'est peut-être çà aussi l'illusion, de croire que le samadhi n'est qu'une chimère..
que ce n'est pas le but..
qu'il y a des charbons dans lesquels il faut redescendre et que le travail (re)commence là...
oui, si telle est la tournure d'esprit, on est loin d'être libéré...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Néhémyo
Membre


Date d'inscription : 30/10/2013
Nombre de messages : 3299
Féminin
Scorpion Chèvre
Age : 37
Ville : Sud

MessageSujet: Re: Pensées (Osho)   Mar 29 Sep 2015 - 19:58

@Itxaso a écrit:


Comment ça: "on peut tout posséder sans être possédé du tout"?
Il en parle où? En quels termes?
Peu importe où il en parle et ce qu'il en dit. La transmission entre guru et les dévôts ne passe pas que par la parole ou les écrits. C'est surtout tacite.

Quand on lit les prosélytes d'Osho on constate que le message est manifestement très bien passé:
"on peut être riche et sensuel, jouir de tous les biens matériels et de tous les sens et être complètement libre"
Ce raisonnement est fallacieux. C'est une contre-vérité.
Mais évidemment qu'il est séducteur et bien vite intégré Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Néhémyo
Membre


Date d'inscription : 30/10/2013
Nombre de messages : 3299
Féminin
Scorpion Chèvre
Age : 37
Ville : Sud

MessageSujet: Re: Pensées (Osho)   Mar 29 Sep 2015 - 20:05

@Totem a écrit:
@Néhémyo a écrit:

@Totem a écrit:



Évidemment celui qui part en samadhi à peine les fesses posées à terre pour lui c'est facile. Mais combien de vies d'ascèse derrière pour en arriver là ?

.

Le problème c'est que le but véritable n'est pas le samadhi qui doit être dépassé pour redescendre aux charbons car c'est là que commence le travail orchestré par le divin lui même.

Totem il y a plusieurs stades de samadhi.
le samadhi n'est pas le but, il est le marqueur, comme l'éveil de la kundalini.
Celui qui est capable d'entrer en samadhi profond est déjà bien avancé dans le travail orchestré par le Divin justement.

Celui qui est en samadhi en permanence (nirvikalpa samadhi), celui-là est véritablement libéré vivant (jivan-mukti) au point de pouvoir choisir lui-même le moment de sa mort et sa destination.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Itxaso
Membre


Date d'inscription : 09/03/2014
Nombre de messages : 2187
Féminin
Bélier Tigre
Age : 42
Ville : le monde

MessageSujet: Re: Pensées (Osho)   Mar 29 Sep 2015 - 20:14

@Néhémyo a écrit:
@Itxaso a écrit:


Comment ça: "on peut tout posséder sans être possédé du tout"?
Il en parle où? En quels termes?  
Peu importe où il en parle et ce qu'il en dit. La transmission entre guru et les dévôts ne passe pas que par la parole ou les écrits. C'est surtout tacite.

Quand on lit les prosélytes d'Osho on constate que le message est manifestement très bien passé:
"on peut être riche et sensuel, jouir de tous les biens matériels et de tous les sens et être complètement libre"
Ce raisonnement est fallacieux. C'est une contre-vérité.
Mais évidemment qu'il est séducteur et bien vite intégré Razz

Ah oui? Une contre-vérité?

Pour ma part, je suis plutôt d'accord avec ce raisonnement, mais je me suis déjà expliquée à ce sujet dans mon message de ce matin (p. 2, 10:46), je n'y reviendrai pas.

Mais lorsque tu dis "vite intégré", oui je vois ce que tu veux dire.
Cela ne doit pas devenir le prétexte à tout et n'importe quoi.
Être libre implique une responsabilité, et celle-ci est tout à fait compatible avec les joies et les bienfaits que nous offre le monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Néhémyo
Membre


Date d'inscription : 30/10/2013
Nombre de messages : 3299
Féminin
Scorpion Chèvre
Age : 37
Ville : Sud

MessageSujet: Re: Pensées (Osho)   Mar 29 Sep 2015 - 21:50

@Itxaso a écrit:

Être libre implique une responsabilité, et celle-ci est tout à fait compatible avec les joies et les bienfaits que nous offre le monde.

Tu ne comprends pas où je veux en venir.
Celui (ou celle) qui jouit des "bienfaits et des joies que nous offre le monde" (surtout un monde qui marche sur la tête - passons) demeure en ce monde.

Bien sûr qu'il faut se nourrir pour besoins du corps mais la gourmandise par ex est un attachement qui provoque une addiction (plus ou moins forte)
Bien sûr qu'il faut un minimum d'argent pour vivre mais thésauriser en biens matériels c'est aussi un attachement qui tient de l'avidité.
Or celui qui n'a plus de désirs matériels pourquoi aurait-il besoin de 90 rolls royce ? Ou même de rouler dans une seule d'entre elles ?

Donc oui on peut être libre relativement aux multiples contraintes de l'incarnation mais on n'est pas libre de toute incarnation.
Jouir des sens et de la matière et aimer jouir nous ramène à l'expérience sensible des phénomènes dans un corps de chair.

Maintenant ça peut être un choix, je l'entends mais faut pas se tromper d'objectif.

Je n'invente rien Itxaso, ce que j'exprime n'est pas ma façon de penser, mais les préceptes d'enseignements millénaires (Bouddhisme théravada entre autres). Evidemment je cautionne en citant mais je ne les invente pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Néhémyo
Membre


Date d'inscription : 30/10/2013
Nombre de messages : 3299
Féminin
Scorpion Chèvre
Age : 37
Ville : Sud

MessageSujet: Re: Pensées (Osho)   Mar 29 Sep 2015 - 21:59

Ps: n'être plus attaché aux besoins matériels ne signifie pas refuser l'abondance en pensant qu'on ne la mérite pas, car ça aussi c'est une forme de pensée déviante (culpabiité dus aux conditionnements).

Celui qui n'est plus attaché à rien ne se "prive pas", il n'est plus dans le besoin d'avoir, de posséder.
La privation volontaire n'est pas le détachement, au contraire elle entraine une frustration qui enchaine encore plus !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Pensées (Osho)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie :: Forum spiritualité et forum ésotérisme sur le partage de l'éveil :: Discussion, rencontre, partage, écoute, dialogue :: Questions et réponses spirituelles-
Sauter vers:  
Spirit Partage - Forum spiritualité de rencontre Montpellier et autre ville
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit