Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie

Forum de discussion sur la spiritualité pour la rencontre et le partage dans l'éveil spirituel de la conscience, bouddhisme zen, lithothérapie meditation et citation.
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Je ne sais plus où je vais...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Romaric
Membre
avatar

Date d'inscription : 28/07/2015
Nombre de messages : 101
Masculin
Cancer Cochon
Age : 22
Ville : Terre

MessageSujet: Je ne sais plus où je vais...   Sam 26 Sep 2015 - 23:56

Bonsoir tout le monde,

Si j'ouvre ce nouveau sujet c'est pour 2 raisons :

- la première, c'est que j'ai besoin de partager ce que j'ai en moi depuis quelque temps (ce forum me semble adapté) ;
- la deuxième, c'est que j'ai aussi besoin de réponses et j'espère que vous pourrez m'en apporter.. ;

Alors voilà, (désolé d'avance pour le pavé qui s'annonce)

Je pense que ça faisait quand même longtemps que je n'avais pas passé une aussi mauvaise journée..

Je me suis disputé avec une femme de mon club de foot qui critiquait la façon dont celui-ci est géré et qui plus est, elle haussait la voix. Ma mère, qui fait partie du club s'est disputé avec elle. N'arrivant pas à me concentrer sur ce que j'avais à faire (distribution des équipements) car elles se disputaient devant tout le monde, je suis sorti de mes gonds comme jamais. Je l'ai agressée verbalement, et j'étais à 2 doigts de la frapper... (j'en ai extrêmement honte) La dispute a continué pendant 30 minutes (avec des pauses bien sûr). Et le soir, dispute avec mon père car j'ai pas compris ce qu'il essayait de me dire : en gros, il me disait un truc mais il fallait que je lise entre les lignes et il voulait que je comprenne mais je n'y arrivais. Donc du coup, rebelote, dispute ! (je me dispute rarement avec les gens normalement et pas autant de fois dans la journée)

A l'heure où je vous écris, j'ai un ras-le-bol général de tout. Qui plus est, je ne me comprends plus. J'essaye de devenir meilleur, d'être plus "spirituel", seulement, quand je vois mes réactions vis-à-vis de certaines choses ces derniers temps, j'ai pas l'impression d'être en adéquation avec ce que je veux être. En plus de ne pas me comprendre, je ne me reconnais pas. Quand je repense à qui j'étais il y a 2-3 ans, j'étais, je le pense, quelqu'un de bien (pas de jugements, pas de pensées négatives vis-à-vis des gens, naïf vis-à-vis de certaines choses de la vie, etc).
Je débats sur beaucoup de choses avec beaucoup de monde ces temps-ci, des fois, ça va même très loin, et le soir, quand je repense à tout ces débats, je me dis : "tu te rends compte que ça sert à rien tout ça ?" et pourtant le lendemain, ça recommence. La colère me monte vite et je ne sais pas pourquoi.. (et quand je lis d'un côté, que la colère faut éviter, et que d'un autre côté il vaut mieux la laisser s'exprimer, je ne sais pas quoi faire à ce niveau-là)

Concernant mes croyances, je suis perdu. Je crois en Dieu, en l'Au-delà, la réincarnation, le spiritisme, seulement j'ai toujours des doutes vis-à-vis de tout ça et cela me saoule, car je ne suis pas serein.. et j'ai l'impression que c'est un frein à ma progression (je pense que mon égo joue un grand rôle là-dedans). De plus, on peut dire que des choses ne sont pas claires : pensées créatrices ou destin ? visualisations ou prières de demande (pour obtenir quelque chose) ? sur Terre pour être éprouvé et progresser ou se rappeler qui nous sommes ? faut-il s'occuper plutôt de soi (s'aimer soi même mais dans un sens être égoïste) ou plutôt des autres (partage, charité, bonté envers les autres) ? l'Au-delà est-il un monde de Paix, d'Amour pour toutes les âmes, qu'elles aient fait du bien ou du mal, ou est-il un monde de progression (cette question rejoint un peu la 3ème) ?

Et pour finir, depuis 2-3 semaines, j'ai cette nette impression qu'à chaque fois que j'ouvre la bouche : soit mon égo cherche à créer un conflit, soit je vais en prendre plein la figure, soit ça ne va pas servir à grand chose (parler pour parler au final). Je suis, par ailleurs, végétarien depuis 1 mois et j'ai subi les moqueries et incompréhension de la part de mes parents. Même si c'est beaucoup mieux maintenant, j'ai été particulièrement blessé par leur comportement. Je me sens d'ailleurs moins proche d'eux depuis quelque temps, moins "attaché" (j'essaye l'art du détachement vis-à-vis du monde matériel).

J'en ai terminé, et je suis désolé encore par la longueur du texte. Merci à ceux qui auront lu et qui par la suite me répondront. Un échange sur tout ce que j'ai écrit pourrait m'être grandement bénéfique.

Bonne fin de soirée pour certains et bonne nuit pour les autres !

Puisse Dieu vous apportez Amour et Paix Smile.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je ne sais plus où je vais...   Dim 27 Sep 2015 - 0:30

Bonsoir Romaric,

Y en as qui te diront qu'il n'y a nul part ou aller, qu'il faut être "Je Suis"...
Que si tu ne sais pas ou tu vas, n'oublie pas d'ou tu viens...
Etc etc

Bref, au vu de "ta" signature :
"La Vérité est un miroir tombé de la main de Dieu et qui s'est brisé. Chacun en ramasse un fragment et dit que toute la vérité s'y trouve". Djalal al-dîn Rûmi

Comment comprends tu cette signature ?




Revenir en haut Aller en bas
Totem
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 15152
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 62
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: Je ne sais plus où je vais...   Dim 27 Sep 2015 - 0:38

Bonsoir Romaric

A ce que je vois tu es entrain de te prendre en main pour trouver ta voie et ce qui t'arrives est normal car le déconditionnement que tu as commencé t'ouvres l'esprit sur certaines choses et l'ego n'aime pas ça il sent qu'il va devoir laisser sa place d'où les conflits. J'ai connu ce genre de période aussi comme d'autres aussi ici, mais le fait d'en prendre conscience est déjà une bonne chose car tu vas pouvoir travailler en connaissance de cause. Tu as pris certaines décisions concernant ton chemin, tu ne dois pas t'arrêter à ce que te dis ton entourage qui n'approuves pas, c'est de toi qu'il s'agit et non d'eux, aussi laisse les parler ça ne sert à rien de se justifier.
En fait tu ne sais plus où tu vas parce que tu es entrain tout simplement de prendre la route pour te trouver et saches que tu rencontreras beaucoup de gens pour t'en dissuader mais ils devront tôt ou tard à leur tour prendre cette route, ce n'est qu'une histoire de temps et peut être que ton temps est venu. Pour ce qui est de la colère à mon avis vaut mieux la laisser sortir pour l'instant et plus tu avanceras moins elle sera effective car tu trouvera le moyen de l'éviter et même de calmer les esprits autour de toi qui s'emballerons.

Bonne nuit. :383570gif
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Romaric
Membre
avatar

Date d'inscription : 28/07/2015
Nombre de messages : 101
Masculin
Cancer Cochon
Age : 22
Ville : Terre

MessageSujet: Re: Je ne sais plus où je vais...   Dim 27 Sep 2015 - 0:51

Lux -> Et bien je comprends que la chaque fragment contient une part de vérité mais le souci c'est que lorsque je les assemble, il y a des contradictions (l'un va dire 1+1 =2 et l'autre va dire 1+1=3).

Totem -> Si c'est le cas, j'en suis content alors et je comprends mieux cette période difficile.. Et jamais je ne laisserai les autres m'influencer dans mes choix et décisions, si je décide de faire tel truc alors je le ferai. Ton message m'a un peu aidé, merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je ne sais plus où je vais...   Dim 27 Sep 2015 - 1:13

Romaric a écrit:
Lux -> Et bien je comprends que la chaque fragment contient une part de vérité mais le souci c'est que lorsque je les assemble, il y a des contradictions (l'un va dire 1+1 =2 et l'autre va dire 1+1=3).

Selon la "manière de calculer", il n'y à plus de contradiction.
Si la méthode "A" donne 1+1 = 2 et la méthode "B" 1+1 = 3, elles sont tout les deux corrects, la méthode correspond à la recherche du calcul, le résultat est donc en adéquation avec la méthode utilisé.

L'"assemblage" est donc 2+3=5

Revenir en haut Aller en bas
Ours1
Membre
avatar

Date d'inscription : 17/03/2015
Nombre de messages : 420
Masculin
Gémeaux Cheval
Age : 39
Ville : Picardie

MessageSujet: Re: Je ne sais plus où je vais...   Dim 27 Sep 2015 - 2:28

Romaric a écrit:
Lux -> Et bien je comprends que la chaque fragment contient une part de vérité mais le souci c'est que lorsque je les assemble, il y a des contradictions (l'un va dire 1+1 =2 et l'autre va dire 1+1=3).


Bon courage dans ta quête Romaric.

Les deux calculs sont justes selon la façon de voir les choses; ce qui est intéressant c'est que tu es la nécessite d'en sélectionner une, ce qui n'étais peut être pas le cas avant. Peut être cette période correspond à une envie de t'affirmer. Quand on est en colère, on s'affirme, mais ce n'est pas la seul façon, le vegetarisme en est peut être une autre parmis un grand panel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kores
Membre
avatar

Date d'inscription : 19/04/2012
Nombre de messages : 1283
Masculin
Taureau Chien
Age : 47
Ville : Sud-Ouest

MessageSujet: Re: Je ne sais plus où je vais...   Dim 27 Sep 2015 - 3:53

Lorsque on ne sait plus où on va, c'est qu'on avance réellement. Si on le savait, c'est signe que l'on avance pas.  Smile

Romaric a écrit:
Concernant mes croyances, je suis perdu. Je crois en Dieu, en l'Au-delà, la réincarnation, le spiritisme, seulement j'ai toujours des doutes vis-à-vis de tout ça et cela me saoule, car je ne suis pas serein.. et j'ai l'impression que c'est un frein à ma progression (je pense que mon égo joue un grand rôle là-dedans).

Le doute est signe du combat intérieur entre l'ancien et le nouveau.
Des cordes attachent à la densité, celle de la pensée collective dominante et elles ne sont pas coupées toutes en même temps. Des branches repoussent.
L'égo c'est la petite voix qui dit "tu n'a pas l'impression d'être ridicule des fois, avec tes convictions dont tu n'as aucune preuve ? Tu ferais mieux d'être comme tout le monde parce que si tu te trompes, tu seras le derniers des idiots d'être entré dans cette non-matière, ce monde où ton pied ne trouve aucun sol, où tu seras seul et où moi, la petite voix du doute, je n'ai aucun repère...".
C'est un long travail que de discerner dans l'égo, la branche pure de l'individualité de ton âme et les impuretés égoïstes apportées par le monde dans lequel tu es venu. Cherches le doigt accusateur qui fait courber la tête et se révèlera un serpent.

Une chose qui est peu débattue dans le cocon ouaté de la spiritualité, celle où l'on s'enrobe des vibrations les plus intemporelles et les plus réconfortantes, espérant ainsi peut être échapper à la douleur, au poids de la vie, c'est que la Lumière met le feu, autant que le feu apporte la Lumière.
Cette force électrique crée une tension dès qu'on l'approche d'un monde doté d'un autre potentiel, il ne peut en être autrement.

Mais c'est l'occasion de réaliser qu'une autre force conjointe existe, celle de la compassion (autres noms miséricorde, et d'autres noms, je laisse compléter...) qui de son côté, n'apporte pas de Feu mais de l'Eau.

A chaque instant l'Homme a dans sa main soit le Feu soit l'Eau et il choisit.
Mais de nos jours, sur cette planète en surchauffe où tout le monde se marche dessus pour survivre, le chemin de la violence est très court.
Les choses s'accélèrent et bien des gens cherchent à régler leurs comptes en s'affirmant, car pour le monde lui même, il est temps de le faire.

La maîtrise de soi est nécessaire, pour celui qui manie le Feu, cherchant à passer notamment, via le yang mis en oeuvre par la testostérone de jeunes mâles combattifs et sportifs.  Wink

A celui qui marche dans sa voie, mais qui rencontre du poids et qui s'en étonne, on peut toujours indiquer ceci:
Celui qui est sans poids, est sans voie.
Je me suis permis comme je le fait souvent, de citer une aide qui provient de l'ouvrage Dialogues avec l'Ange, lequel apporte des réponses sur...un peu tout. scratch

Romaric a écrit:
De plus, on peut dire que des choses ne sont pas claires : pensées créatrices ou destin ?  
La puissance créatrice de ta pensée, ne peut arriver aux pieds des Lois qui régissent le monde et notamment, celles de ton destin. Pourquoi confonds tu les deux ? Ceci est lié aux lois karmiques.

Romaric a écrit:
visualisations ou prières de demande (pour obtenir quelque chose) ? sur Terre pour être éprouvé et progresser ou se rappeler qui nous sommes ?
La différence que tu perçois a comme sens l'appel ou la création. C'est l'évocation ou bien l'invocation.
En tant que réceptacle, l'Homme en lui même recevra toujours autant qu'il peut contenir.
Tu peux faire confiance à la vie et au temps ouvert par celle-ci, pour t'éprouver merveilleusement selon ta mesure.   Smile   

Romaric a écrit:
faut-il s'occuper plutôt de soi (s'aimer soi même mais dans un sens être égoïste) ou plutôt des autres (partage, charité, bonté envers les autres) ?
Il n'y a pas de IL FAUT, nulle part.
Dès qu'il y a du "il faut", il y a aussi du "il ne faut pas" et de là provient le bien ainsi que le mal.
Tes choix, personne ne peut les prendre à ta place car ils sont la manifestation de l'individualité, celle par laquelle la lumière, grande ou petite, cherche à passer.
La question est difficile. Si elle passe par toi, cette lumière te grandit. Si tu la gardes pour toi, si tu ne sèmes rien nulle part, tu verras que tu ne peux exister pour toi même et connaîtra le goût amer de celui qui n'a rien fait.
Ta personne, formée depuis des temps infinis à partir de la source des choses, est ton bien le plus précieux et rien ne peut te détourner de tes qualités acquises dans ce chemin déjà parcouru, par lesquelles tu peux donner.
Ce qui est donné n'est pas nécessairement bonté, charité. Ces mots sont tellement anciens qu'ils ont finis par pourrir autant que ceux qui les donnent, que ceux qui les reçoivent.

Romaric a écrit:
l'Au-delà est-il un monde de Paix, d'Amour pour toutes les âmes, qu'elles aient fait du bien ou du mal, ou est-il un monde de progression (cette question rejoint un peu la 3ème) ?
L'au-delà est aussi vaste que l'univers et plus encore.
Ton au-delà sera celui qui te correspondra.
La Lumière que tu y verras, t'apportera ta mesure.
En tant qu'Homme sur un chemin, tu y verras nécessairement le chemin parcouru, et celui qui reste à faire, pour toi ainsi que pour les autres.
Bien du travail reste à faire, afin que s'accomplisse le plan divin et le pouvoir de l'Homme est la transformation au moyen de ses actes et on pas seulement au moyen de sa foi.

Voilà et je crois que tu n'a pas à t'excuser, de poser ici beaucoup de pavés.  Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
did
Membre
avatar

Date d'inscription : 11/01/2014
Nombre de messages : 4466
Masculin
Vierge Serpent
Age : 52
Ville : Planéte Terre

MessageSujet: Re: Je ne sais plus où je vais...   Dim 27 Sep 2015 - 9:22

romaric a écrit:
En plus de ne pas me comprendre, je ne me reconnais pas.

Quand on découvre des parties de soi même qu'on ne connaissait pas, forcément au début on se reconnait pas, on ne comprend plus rien. c'est le prix de la découverte, ça passe en faisant l'effort d'accepter ce qu'on a vu comme on pourra, ou du moins ne pas nier.

romaric a écrit:
J'essaye de devenir meilleur, d'être plus "spirituel", seulement, quand je vois mes réactions vis-à-vis de certaines choses ces derniers temps, j'ai pas l'impression d'être en adéquation avec ce que je veux être.

Ce que l'on est ne se décide pas, ça se découvre.
C'est ce que tu es en train de vivre.
Tu découvre des aspect de ta personalité que tu ne connaissais pas.

romaric a écrit:
Quand je repense à qui j'étais il y a 2-3 ans, j'étais, je le pense, quelqu'un de bien (pas de jugements, pas de pensées négatives vis-à-vis des gens, naïf vis-à-vis de certaines choses de la vie, etc).

Tu est aussi quelqu'un de mal.
Quand la Lumière vient dans une cave pas éclairé depuis longtemps, ce qui frappe le regard c'est d'abord la poussière. Et faire le ménage c'est salissant aussi, tant qu'il n'est pas fini.

Si tu pense que ça peut te soutenir ce soir 20 heure on fait une méditation collective.

http://spiritpartage.forumactif.com/t12901p150-pour-la-venue-de-l-amour-dans-le-monde-rendez-vous-tous-les-dimanches-soir-20-heures#356107

Sinon comme dis Korès, ne te gène pas pour exprimer ici tout ce qui te pèse.
A partir du moment ou l'intention est bien de rechercher des solutions y a pas de souci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Romaric
Membre
avatar

Date d'inscription : 28/07/2015
Nombre de messages : 101
Masculin
Cancer Cochon
Age : 22
Ville : Terre

MessageSujet: Re: Je ne sais plus où je vais...   Dim 27 Sep 2015 - 10:24

Lux : je ne comprends pas. Pour exemple, j'ai lu 2 avis sur la question de la colère : l'un dit qu'il faudrait relâcher sa colère sur le moment au lieu de la refouler, l'autre dit qu'il faudrait ne pas s'énerver en tout circonstance car la colère provoque des énergies négatives pour soi et pour les autres. Quand on lit ces 2 avis, je trouve ça contradictoire.. Ou alors il y a quelque chose que je n'ai pas saisi.

Ours1 : l'envie de s'affirmer ne serait pas justement dû à l'égo ? Je préférais justement ne pas m'affirmer car les gens autour ont toujours un problème avec cela et qui dit problème dit forcément prise de tête derrière. (Les gens peuvent donc me prendre la tête, c'est ce que j'essaye de dire) concernant le végétarisme ce n'est en aucun cas pour moi une façon de s'affirmer mais une réelle décision qui a été prise. J'ai compris que je mangeais du cadavre et que la facon dont sont traités les animaux est ignoble.

Kores : si le doute est le signe d'un combat intérieur alors ça me va. Il est vrai que j'ai toujours cette petite voix en moi qui me dit : imagine si tout ça est faux ? T'auras fait tout ça pour rien et t'auras vécu sans réellement profiter de la vie matériel.

Pour répondre à tes réponses formulées à mes questions :

- la pensée créatrice permet de créer sa vie. Donc si jamais je me dis : j'aurais une femme avec qui je viverais le parfait Amour, si dans mon destin je suis censé vivre seul jusqu'à la fin de cette vie pour apprendre certaines choses, la pensée créatrice ne marche donc pas. Ce qui fait que je ne crée pas ma vie. Si la pensée créatrice est, par contre, le fait de visualiser la façon dont on voit les choses je comprendrais mieux.
- je me suis toujours senti plus proche de l'invocation qui est pour moi la meilleure "arme" dans ce monde. L'évocation ne me parle pas et j'ai jamais réussi à l'utiliser. L'invocation m'a permis d'ailleurs d'obtenir un panel de choses alors qu'au regard de ce que j'avais fait, je n'aurai jamais du y avoir.
- je comprends ce que tu veux dire mais n'est-ce pas les gens qui se font du mal eux-mêmes ? A quoi bon alors leur donner quelque chose si en plus de cela, ils peuvent troucer l'Amour et la Paix en eux ? C'est surtout ça que je ne comprends pas.
- quand je lis le Livre des Esprits, je sens que c'est cela la vérité sur le monde spirite. Toi tu me dis qu'il s'agit d'un monde que nous nous créeons. C'est compliqué à discerner le vrai du faux (je sais que je particulièrement chiant avec cette notion de vrai ou faux mais je ressens un besoin fort de savoir La vérité qui me permettrait d'être en paix avec moi-même)

Did : alors je suis voué à découvrir quelqu'un d'autre ? Je ne suis pas la personne que je veux être ? (En essayant de s'améliorer, d'évoluer, de travailleur sur soi-même)
Je vais aller faire un tour sur ce topic merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je ne sais plus où je vais...   Dim 27 Sep 2015 - 10:39

Romaric bonjour ,

A 20 ans il est "normal" que tu te poses des questions mais je pense qu'il ne faut pas trop t'en poser.

Tu t'es énervé contre quelqu'un , cela arrive à tout le monde , tu t'es rendu compte de ton erreur , c'est bien et cette histoire est terminée.

Si vraiment cela te chagrine , il suffit d'aller t'excuser auprès de la personne concernée.

Ne cherches pas trop ce que tu dois penser , ce que tu dois faire ou pas , ne philosophes pas trop , tu as le temps.

Jeune comme tu es , il faut garder de la fraicheur et aussi de la naiveté.

La vie est belle pour ceux qui la regarde avec des yeux aimants et qui ne se posent pas de question.

Vis Romaric ! Respires le bonheur d'être !

:383570gif
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je ne sais plus où je vais...   Dim 27 Sep 2015 - 10:43

Lux a écrit:
Romaric a écrit:
Lux -> Et bien je comprends que la chaque fragment contient une part de vérité mais le souci c'est que lorsque je les assemble, il y a des contradictions (l'un va dire 1+1 =2 et l'autre va dire 1+1=3).

Selon la "manière de calculer", il n'y à plus de contradiction.
Si la méthode "A" donne 1+1 = 2 et la méthode "B" 1+1 = 3, elles sont tout les deux corrects, la méthode correspond à la recherche du calcul, le résultat est donc en adéquation avec la méthode utilisé.

L'"assemblage" est donc 2+3=5


Romaric ,

Ce genre de méthode et d'assemblage , faut oublier.

Tu as toute ta jeunesse pour toi , ne commences pas à rentrer dans ce délire.

Vis !!!! Plein de Petits coeu
Revenir en haut Aller en bas
porte
Membre
avatar

Date d'inscription : 08/02/2014
Nombre de messages : 4037
Masculin
Lion Serpent
Age : 64
Ville : Pays de Loire

MessageSujet: Re: Je ne sais plus où je vais...   Dim 27 Sep 2015 - 11:06

Bienvenue Romaric,

-Dans le dessein de l’âme il y a différentes étapes qui se posent comme des repères, des jalons et des expériences à accomplir ici-bas dans le créé.
Il y a donc des déclencheurs et des moments opportuns pour entrer dans la réalisation des accomplissements. C’est ce que tu vis en ce moment, enfin, une facette.

-La colère n’en est qu’un des aspects. Y être confronté est apprendre par le vécu ce qu’elle est et faire des choix ou pas. *

-La colère doit être vue à l’intérieur de soi-même, comme une locataire. L’extérieur n’est qu’un révélateur, ces fameux déclencheurs dont je parle plus haut (pour toi ces histoires liées aux fonctionnements de chacune et chacun dans des situations données. Nous sommes toutes et tous confrontés à cela un jour ou l’autre. Personne n’y échappe, car ceci est un passage vers la grandeur qui attend en nous s’exprimant en potentiels.

-La question à résoudre est, qu’elles sont les circonstances déclenchant cette colère qui m’habite ?

-Qu’est-ce que la colère : Une frustration, un reproche, une impression d’injustice, de la culpabilité, une conséquence d’un formatage éducatif, de ressentis incontrôlable, d’émotions, de fierté, d’impressions de vies passées non résolues qui ressurgissent fort à propos, etc… ?

-A partir de là, l’on peut entreprendre de la dissoudre, la regarder en face et lui dire que le temps est venu de laisser place à la Paix. Qu’il est temps pour elle de sortir ou disparaître, qu’elle n’est plus la bienvenue.

-Répondre à la colère par la colère est comme de l’essence que l’on jetterais sur un feu.

-Des paroles et une attitude paisible les apaiseront, les diminueront et à terme les éteindront. L’avantage de l’expression de paix, c’est qu’elle favorise à terme une entente. Choix…libre arbitre, autodétermination, empathie, liberté, voir reconnaissance aimante de l’autre en soi-même. (ardu n’est-ce pas ?)

-Il est donc indispensable de la cultiver cette paix, puis de l’intégrer de l’habiter, de la rayonner.

*Je vais te poser ici un extrait d’un de ces processus qui conduisent à une ouverture de l’esprit et ses effets.

- Les larmes de la compréhension
Que j’ai versé en voyant
Ce que l’on prend pour vrai,
Ne sont rien
A côté de celles
Que tu vas verser
Tel un torrent,
Quand tout ce que
Tu prenais pour vrai et réel
Vas t’abandonner,
Alors la joie frémissante,
Comme un magnifique
Jet d’eau incandescent,
Va jaillir en larmes de joie,
A l’intérieur de toi.

Fraternellement :petitcoeur)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kores
Membre
avatar

Date d'inscription : 19/04/2012
Nombre de messages : 1283
Masculin
Taureau Chien
Age : 47
Ville : Sud-Ouest

MessageSujet: Re: Je ne sais plus où je vais...   Dim 27 Sep 2015 - 11:18

Romaric a écrit:
- quand je lis le Livre des Esprits, je sens que c'est cela la vérité sur le monde spirite. Toi tu me dis qu'il s'agit d'un monde que nous nous créeons. C'est compliqué à discerner le vrai du faux (je sais que je particulièrement chiant avec cette notion de vrai ou faux mais je ressens un besoin fort de savoir La vérité qui me permettrait d'être en paix avec moi-même)

Je ne dis pas que tu créeras ton au-delà, mais que tu seras dans celui qui te correspond où tu pourras te tenir Je ne lis pas A. Kardec mais il a surement reconnu la notion de degrés et de hiérarchies.
Selon tes aspirations tu n'est pas seul dans l'au-delà, tu n'es pas le seul contributeur, loin de là, de ce qui s'y passe.
Le plan astral de la terre, monde des décédés dans lequel sont distendues les concepts de temps et d'espace, peut apparaître comme un ensemble quasiment infini de mondes, lieux, situations, ressentis, émotions. Ses lois sont légèrement différentes de celle de la Terre. Plus on s'en éloigne, plus elles sont différentes en fait.

Son architecture exacte, personnellement je ne la connais pas car je ne le visite que ponctuellement. Les coups de pieds aux fesses que me donnent la vie m'empêchent de m'y rendormir pour toujours.  silent

La vérité ? Tout est vrai. Tu ne peux limiter la vérité que par des choix nécessaires et rapportés à ta vie actuelle. Tu ne pourras tout voir et tout savoir ni connaître. Je pense que le temps qui passe te fera comprendre, toit qui a vingt ans seulement, que la vie passe en un éclair et que des contingences matérielles te mettront tôt au tard, devant la nécessité d'avancer sans réunir au préalable, la connaissance de tout.

Romaric a écrit:
- la pensée créatrice permet de créer sa vie. Donc si jamais je me dis : j'aurais une femme avec qui je viverais le parfait Amour, si dans mon destin je suis censé vivre seul jusqu'à la fin de cette vie pour apprendre certaines choses, la pensée créatrice ne marche donc pas. Ce qui fait que je ne crée pas ma vie. Si la pensée créatrice est, par contre, le fait de visualiser la façon dont on voit les choses je comprendrais mieux.
Puisque tu es friand de choses simples, je m'engage à te dire que ta pensée créatrice ne te permettra pas, de créer tous les aspects de ta vie.
Quel est donc l'idiot qui t'a fait croire cela ?  :237:
Ici dans notre monde, que l'on use d'un quelconque pouvoir ou d'une quelconque magie, nous sommes soumis à des lois plus fortes que nous et surtout, ne sommes pas seuls dans la demande.
Pour celles ci, des réponses différentes que celles attendues surviennent et elles sont bien plus sages mais on ne le comprend pas toujours.
Ceci n'enlève rien à l'intérêt de la pensée créatrice mais tu n'en a pas encore la bonne mesure, au regard de la perfection intérieure qu'elle réclame et des lois qui régissent la densification d'un désir depuis la source jusqu'à la matière.
Sans art particulier, la pensée créatrice porte un nom très simple et elle est utilisé depuis la nuit des temps, dès lors que de l'esprit fut donné à l'Homme, c'est l'existence. On lui a donné des mains pour pétrir la matière selon sa vision, et des pieds aller chercher du bois pour son feu et pour courir derrière la pintade qu'il veut faire cuire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je ne sais plus où je vais...   Dim 27 Sep 2015 - 12:01

Romaric a écrit:
Lux : je ne comprends pas. Pour exemple, j'ai lu 2 avis sur la question de la colère : l'un dit qu'il faudrait relâcher sa colère sur le moment au lieu de la refouler, l'autre dit qu'il faudrait ne pas s'énerver en tout circonstance car la colère provoque des énergies négatives pour soi et pour les autres. Quand on lit ces 2 avis, je trouve ça contradictoire.. Ou alors il y a quelque chose que je n'ai pas saisi.

Pour reprendre la "base de calcul", il y a un regard que "tu n'a pas encore saisi".

Ce que tu as saisi, c'est ce que tu as déjà "expérimenter", ici, le relâchement au lieu de la refouler et ne pas s’énerver en toute circonstance car la colère provoque des énergies négatives pour soi et pour les autres.

Ceci te semble contradictoire, c'est justement parce que c'est contradictoire que tu cherches à "développer" ta "réaction" face à la colère d'une manière qui t'es propre et plus en cohérence avec qui tu es.

Le chiffre 5 est symbolique  Wink .

Juste pour garder "une trace" :

103683 a écrit:
103683 a écrit:
Lux a écrit:
Romaric a écrit:
Lux -> Et bien je comprends que la chaque fragment contient une part de vérité mais le souci c'est que lorsque je les assemble, il y a des contradictions (l'un va dire 1+1 =2 et l'autre va dire 1+1=3).

Selon la "manière de calculer", il n'y à plus de contradiction.
Si la méthode "A" donne 1+1 = 2 et la méthode "B" 1+1 = 3, elles sont tout les deux corrects, la méthode correspond à la recherche du calcul, le résultat est donc en adéquation avec la méthode utilisé.

L'"assemblage" est donc 2+3=5


Romaric ,

Ce genre de méthode et d'assemblage , faut oublier.

Tu as toute ta jeunesse pour toi , ne commences pas à rentrer dans ce délire.

Vis !!!! Plein de Petits coeu
Revenir en haut Aller en bas
Professeur X
Membre
avatar

Date d'inscription : 16/06/2010
Nombre de messages : 9847
Masculin
Capricorne Singe
Age : 48
Ville : système solaire

MessageSujet: Re: Je ne sais plus où je vais...   Dim 27 Sep 2015 - 13:32

Hello romaric et bienvenue , bon bin t'as vingt ans c'est pas une maladie , ne plus savoir où tu vas à cet t'age là , heureusement , ça serait dommage d'avoir un avenir tout tracé , de ce que j'ai pu lire de ton poste cela concerne plus un aspect psychologique , ta relation avec les autres et le monde , que la spiritualité qui est le relation au divin , on mêle souvent les deux à tort , nous possédons en propre une conscience qui nous est donnée à la naissance sans aucune contrepartie que notre attention dans l'instant présent , nous pouvons nous observer et avec le temps nous comprendre et être conscient de soi-même , mais cela relève pour moi de la  nature humaine et psychologique , nul besoin de ce qu'on nomme spiritualité pour être conscient de soi , ne serait-ce que par instant , la relation au Divin , la relation à Dieu ,  c'est autre chose  , le monde spirituel ne fait pas les meilleurs psychologues , loin s'en faut , et les psychologues ne sont pas les plus aptes à nous parler spiritualité , mon conseille , jette ta conscience aux orties , la jeunesse est un temps d'égoïsme et d'insouciance dont il faut profiter , tu auras  tout le reste de ta vie pour méditer sur cette jeunesse tumultueuse , love .


Dernière édition par Professeur X le Dim 27 Sep 2015 - 15:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je ne sais plus où je vais...   Dim 27 Sep 2015 - 14:18

Romaric a écrit : "Je ne sais plus où je vais..."

Et alors ? Quelle importance ? sunny
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je ne sais plus où je vais...   Dim 27 Sep 2015 - 15:28

Coucou Romaric Smile

Pour avancer , faut commencer par ne plus s'identifier au mental.

S'entraîner à porter un regard équanime sur toutes les sensations/impressions/pensées qui nous habitent.
En les acceptant totalement , en ayant beaucoup d'amour pour elles , elles s'apaiseront .

Ceci est possible quand, par la méditation , on se reconnecte totalement au corps , quand on s'ancre totalement dans "la réalité (de notre corps physique)comme elle est", sans jugement, sans ruminations, avec compassion .

Quand ce regard plein d'amour devient de plus en plus habituel , l'Être /Energie que nous sommes en vérité peut enfin émerger et le rapport à soi /au monde devient clair/sain .

Revenir en haut Aller en bas
megggy
Premiers messages spirituels
avatar

Date d'inscription : 22/09/2015
Nombre de messages : 7
Féminin
Scorpion Cheval
Age : 26
Ville : jaujac

MessageSujet: Re: Je ne sais plus où je vais...   Dim 27 Sep 2015 - 15:35

oui je suis d'accord pour le regard équanime mais c'est le travail d'une vie entière et c'est pas toujours simple moi aussi il m'arrive encore de me sentir à côté de mes chaussures Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je ne sais plus où je vais...   Dim 27 Sep 2015 - 15:41

Oui , c'est parfois le travail de toute une vie , ça peut être rapide aussi , tout dépend de la puissance (ou pas) de l'indentification au mental .

Bienvenue au club . Smile
Revenir en haut Aller en bas
Romaric
Membre
avatar

Date d'inscription : 28/07/2015
Nombre de messages : 101
Masculin
Cancer Cochon
Age : 22
Ville : Terre

MessageSujet: Re: Je ne sais plus où je vais...   Dim 27 Sep 2015 - 16:53

103683 : Vivre ? Sans philosopher sur ce que je dis et ce que je fais ? C'est pour moi inconcevable. La notion du bien et du mal là-dedans ? Sous prétexte que je suis jeune, je devrai vivre ma vie à 100 à l'heure, profiter, sans me demander si ce que je fais est bien ou non ? C'est ce que me rabachent mes parents sans cesse, ils ne comprennent pas comment je ne peux pas aller en soirée, comment je ne peux pas boire de l'alcool et me faire des "souvenirs inoubliables", et surtout, comment je fais pour ne pas vouloir coucher pour coucher. Pour moi la vie c'est pas ça, c'est pas vivre comme ça, sans se poser de questions et peu importe si ce que je fais est bien ou mal (pour moi ou pour les autres). Ou alors j'ai mal compris ce que t'essayes de dire.

porte : La colère est une émotion très dure à gérer.. J'espère qu'avec un travail sur moi-même, la Paix la remplacera.

kores :
- Si tout est Vérité, alors que faire de la notion du Bien et du Mal ? Si tout le monde a raison, comment discerner ce qui est Bien et ce qui est Mal ?
- J'ai appris que la pensée créatrice nous permet de créer notre vie grâce à des livres ésotériques sur la Loi de l'Attraction. Cela ne m'a pas convaincu, étant croyant en Dieu et ses révélations, seulement, je doutais et j'en suis arrivé à me poser des questions.. Telles que :"vrai ou pas vrai cette Loi de l'Attraction ?" Si elle existe de la manière dont tu me la décris, alors cela n'a complètement rien à voir avec ce que j'ai pu lire et cela semble plus logique et plus en adéquation avec ce en quoi je crois.

Lux : j'ai compris. En fait, chaque expérience vis-à-vis de la colère pour reprendre mon exemple, son vraies et ne sont pas contradictoires, car au final chacun choisit sa propre expérience vis-à-vis d'elle. (dis-moi si j'ai mal compris)

Professeur X : je souhaite te répondre de la même manière que 103683. Si je suis insouciant et que je laisse ma conscience de côté, cela aurait des conséquences qui ne sont pas adéquation avec l'être que je suis et/ou que je veux être.

La Nymphe de Papier : très philosophique ta réponse ! En soi c'est pas faux, ce que tu dis.

Aliya : j'ai déjà essayé la méditation, mais je n'y arrive pas. Je reste concentré moins de 10 minutes à chaque fois et je n'arrive pas à trouve LA position. De plus, j'avais l'impression de ne pas progresser. Peut-être que je m'y prends mal. Pourtant Dieu sait que ça me faisait du bien niveau relaxation et gestion de conflits. Y a-t-il un tuto sur le forum ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je ne sais plus où je vais...   Dim 27 Sep 2015 - 17:25

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je ne sais plus où je vais...   Dim 27 Sep 2015 - 17:33

Romaric a écrit:
103683 : Vivre ? Sans philosopher sur ce que je dis et ce que je fais ? C'est pour moi inconcevable. La notion du bien et du mal là-dedans ? Sous prétexte que je suis jeune, je devrai vivre ma vie à 100 à l'heure, profiter, sans me demander si ce que je fais est bien ou non ? C'est ce que me rabachent mes parents sans cesse, ils ne comprennent pas comment je ne peux pas aller en soirée, comment je ne peux pas boire de l'alcool et me faire des "souvenirs inoubliables", et surtout, comment je fais pour ne pas vouloir coucher pour coucher. Pour moi la vie c'est pas ça, c'est pas vivre comme ça, sans se poser de questions et peu importe si ce que je fais est bien ou mal (pour moi ou pour les autres). Ou alors j'ai mal compris ce que t'essayes de dire.

Vivre pour moi n'est pas obligatoirement coucher , boire ou vivre à 100 à l'heure.
Cela peut l'être pour certains , c'est leur choix.
Chaque personne est intéressé par des choses différentes , heureusement sinon ce serait tristounet.
Je pense qu'à 20 ans , on se pose des questions , c'est normal.
Même plus tard on s'en pose aussi.
Mais si jeune , avec la vie devant soi , se prendre déjà la tête en voulant tout expliquer , je trouve cela dommage.
Les soucis viendront bien assez tôt, focalises toi sur ce que tu aimes et apprécies la vie à sa juste valeur , avec une santé au beau fixe , j'espère que c'est ton cas.
Sois positif , profites des gens qui l'entourent et essaies d'aller vers un boulot qui te plait , c'est important.
Faut se faire la vie simple , plus léger on est beaucoup plus heureux .....
:383570gif
Revenir en haut Aller en bas
Totem
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 15152
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 62
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: Je ne sais plus où je vais...   Dim 27 Sep 2015 - 17:37

Âliya a écrit:
Oui , c'est parfois le travail de toute une vie , ça peut être rapide aussi , tout dépend de la puissance (ou pas) de l'indentification au mental .

Bienvenue au club . Smile

Tout à fait. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je ne sais plus où je vais...   Dim 27 Sep 2015 - 17:45

103683 a écrit:
Romaric a écrit:
103683 : Vivre ? Sans philosopher sur ce que je dis et ce que je fais ? C'est pour moi inconcevable. La notion du bien et du mal là-dedans ? Sous prétexte que je suis jeune, je devrai vivre ma vie à 100 à l'heure, profiter, sans me demander si ce que je fais est bien ou non ? C'est ce que me rabachent mes parents sans cesse, ils ne comprennent pas comment je ne peux pas aller en soirée, comment je ne peux pas boire de l'alcool et me faire des "souvenirs inoubliables", et surtout, comment je fais pour ne pas vouloir coucher pour coucher. Pour moi la vie c'est pas ça, c'est pas vivre comme ça, sans se poser de questions et peu importe si ce que je fais est bien ou mal (pour moi ou pour les autres). Ou alors j'ai mal compris ce que t'essayes de dire.

Vivre pour moi n'est pas obligatoirement coucher , boire ou vivre à 100 à l'heure.
Cela peut l'être pour certains , c'est leur choix.
Chaque personne est intéressé par des choses différentes , heureusement sinon ce serait tristounet.
Je pense qu'à 20 ans , on se pose des questions , c'est normal.
Même plus tard on s'en pose aussi.
Mais si jeune , avec la vie devant soi , se prendre déjà la tête en voulant tout expliquer , je trouve cela dommage.
Les soucis viendront bien assez tôt, focalises toi sur ce que tu aimes et apprécies la vie à sa juste valeur , avec une santé au beau fixe , j'espère que c'est ton cas.
Sois positif , profites des gens qui l'entourent et essaies d'aller vers un boulot qui te plait , c'est important.
Faut se faire la vie simple , plus léger on est beaucoup plus heureux .....
:383570gif

A Romaric,

“Hâte-toi de bien vivre et songe que chaque jour est à lui seul une vie”

Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Totem
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 15152
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 62
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: Je ne sais plus où je vais...   Dim 27 Sep 2015 - 17:56

Romaric a écrit:


- J'ai appris que la pensée créatrice nous permet de créer notre vie grâce à des livres ésotériques sur la Loi de l'Attraction. Cela ne m'a pas convaincu, étant croyant en Dieu et ses révélations, seulement, je doutais et j'en suis arrivé à me poser des questions.. Telles que :"vrai ou pas vrai cette Loi de l'Attraction ?" Si elle existe de la manière dont tu me la décris, alors cela n'a complètement rien à voir avec ce que j'ai pu lire et cela semble plus logique et plus en adéquation avec ce en quoi je crois.


La pensée (tout comme les paroles) est créatrice mais tout dépend de pourquoi et comment on l'utilise....
(voir les 4 accords Toltèques)
https://www.youtube.com/watch?v=n6J-sRckTs8
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Je ne sais plus où je vais...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie :: Forum spiritualité et forum ésotérisme sur le partage de l'éveil :: Psychologie et développement personnel-
Sauter vers:  
Spirit Partage - Forum spiritualité de rencontre Montpellier et autre ville
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit