Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie

Forum de discussion sur la spiritualité pour la rencontre et le partage dans l'éveil spirituel de la conscience, bouddhisme zen, lithothérapie meditation et citation.
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'éveillé (e) et son rapport au monde ici-bas.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: L'éveillé (e) et son rapport au monde ici-bas.   Mer 2 Sep 2015 - 8:29

Rappel du premier message :

Tout est dans le titre de ce sujet. Quel est votre rapport au monde ? Comment vivez-vous ou conciliez-vous l'unicité ressentie au fond de vous et la dualité quotidienne ?
A votre guise :coeur)

P.S Veuillez respecter le vécu de chacun, merci.
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
kaosmos
Membre


Date d'inscription : 24/02/2015
Nombre de messages : 496
Masculin
Gémeaux Serpent
Age : 27
Ville : Lambesc

MessageSujet: Re: L'éveillé (e) et son rapport au monde ici-bas.   Ven 4 Sep 2015 - 0:34

Un grand merci Seigneur d'amour pour ce texte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totem
Membre


Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 12510
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 61
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: L'éveillé (e) et son rapport au monde ici-bas.   Ven 4 Sep 2015 - 1:04

La Nymphe de papier a écrit:
@Totem a écrit:
Eveillé, illuminé, réalisé etc.....encore des étiquettes ou des cases pour essayer de définir sans vraiment le pouvoir ce que sont les êtres humains qui ont juste traversé le voile qui cache la vraie nature qui est l'apanage de tous les êtres humains.

Il faut pourtant bien appeler un chat un chat, non ? Nomme-le comme tu voudras. Comment concilier la vie quotidienne et la vie derrière le voile ? sunny

Il n'y a rien à concilier, le masque étant tombé et accepté (c'est le plus dur, comme dans matrix) la vie continue mais dans cette vraie nature avec tout ce qui la compose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totem
Membre


Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 12510
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 61
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: L'éveillé (e) et son rapport au monde ici-bas.   Ven 4 Sep 2015 - 1:27

Je mets un petit passage d'un texte avec lequel je suis plutôt en phase pour de multiples raisons expérimentales.

Je soutiens la thèse, qui est pour moi expérimentée, selon laquelle les êtres dit "réalisés" qui proclament du haut de leur Soi, ou de leur Non-Soi, que l'Univers est totalement dénué de finalité, ou sans Dessein évolutif conscient, affirment là une ânerie "monumentale", quoiqu'inévitable tant que ne se révèle pas en eux l'Intelligence-Force supramentale, capable de les réveiller de leur assoupissement béatifique. Je n'hésite pas à dire que toutes ces réalisations prises dans la trame ignorante du "mental spirituel" sont comme de redoutables postes de défense et de "formations adverses" à l'Évolution. Sans même s'en douter, ils disent "non" à l'Intelligence divine qui Veut déployer  pleinement Son Dessein pour l'Individu, comme pour la Terre dans son ensemble, sans parler encore du Cosmos tout entier. Il y a des voiles-de-lumière bien difficiles à décoller ! C'est ainsi ! Tout est bien comme dirait l'Autre ! Qu'il s'agisse des non-dualistes apparents ou partiels, ou des dualistes déclarés, ces deux équipes ou ces deux familles spirituelles réalisent certes des Intentions de cette Intelligence intégrale, mais des réalisations encore filtrées par l'agent ou la toile mentale spiritualisée. Voilà pourquoi chacune soutient, à sa façon, la thèse selon laquelle la nature, la substance humaine de nos corps est structurellement soumise aux trois qualités mentalisées - les "gounas" selon la terminologie hindoue -, qui constituent l'univers tel que nous le connaissons, et cela à tout jamais, ou bien qu'il en est ainsi parce que notre nature corporelle a été créée par un démiurge mauvais, la seule Libération possible étant celle de l'âme, par un processus d'intériorisation ou de remontée vers sa Source consciente, supraterrestre. Chacune d'elles, d'ailleurs, se proclamant présomptueusement comme la "seule valable", la "seule authentique", "l'unique" ou la "meilleure". Ces réalisations furent sans aucun doute ce qu'il y avait de plus juste et d'incontournable jusqu'à ce jour, mais j'affirme que l'Intelligence suprême n'avait pas encore dit son dernier mot, et l'Intention qui anima Sri Aurobindo fut précisément de dévoiler une Réalisation - et même un champ entier de réalisations - encore non-actualisée dans notre sphère spirituelle et terrestre. Je ne suis pas aurobindien pour autant, mais j'essaie, au regard de ma Vision présente, de mettre chaque doctrine et chaque révélation à sa juste place dans l'Accordéon respiratoire de l'ÊTRE-TOUT-POSSIBLE surgissant du NÉANT. Je suis disposé à tous les possibles ! Il faut bien voir que nous nous heurtons là à des formations très ancrées selon lesquelles : "tout a été révélé et expérimenté par nos Prophètes, Envoyés divins ou Avatars passés, et que nous n'avons plus qu'à nous acheminer vers ce qu'ils nous ont indiqué". Pourtant, ce n'est pas la pleine Vérité, et tous ces Prophètes, Avatars ou Envoyés actifs de l'Intelligence divine étaient limités et conditionnés par l'état d'avancement évolutif de l'humanité dans son ensemble ainsi que de la terre et du système galactique dans laquelle elles se trouvaient. Ni Zoroastre, ni Krishna, ni Bouddha, ni Jésus-Christ, ni Mani, ni Mahomet, ni Krishnamurti, Sri Aurobindo, Douce Mère, Mère Meera ou Saï Baba, et bien d'autres que je reconnais, ne sont les plus "grands" et les "derniers"... Je n'ai aucun attachement et aucun respect débordant pour les doctrines ou les images, aussi sublimes soient-elles ! C'est l'âme dans son voyage de rappel vers sa Source consciente qui en a besoin. Vient le jour où tout cela doit être mis au Feu et retourner au NÉANT!!Lorsqu'on prend attentivement contact avec les doctrines spirituelles et avec leurs initiateurs, on se rend compte qu'ils se considèrent presque toujours comme les "derniers", comme les "ultimes" venues sur la Terre, ou comme les plus grandes de leur vivant. Et cela continue aujourd'hui !
Or, je vous le dis tout net : je ne suis ni le premier, ni le dernier, mais celui qui a l'audace de ne pas s'arrêter, d'être toujours en marche !...
Cela me permet de souligner, dans le fil de votre question, que Sri Aurobindo avait déjà relevé dans le Rig-Véda des textes témoignant de la Conscience-Force supramentale. C'est donc bien qu'il y eut, il y a quelque 6000 ans, des Sages ou des Voyants qui avaient vu et peut-être même réalisé cette possibilité ! Peut-être pourra-t-il nous apparaître plus évident alors que Sri Aurobindo et Douce Mère furent réellement les agents désignés pour dévoiler l'Instance unitaire de Conscience-Force supramentale dans l'atmosphère terrestre, et commencer d'actualiser les pleins pouvoirs de Son Feu orange-doré dans leurs propres natures corporelles. Mais, là aussi, le degré d'avancement de cette révélation est intimement fonction du paramètre de l'avancement évolutif de la totalité terrestre, sans quoi la conscience humaine dans son ensemble ne pourrait supporter une telle intensité sans se révolter ou exploser prématurément.
D'ailleurs, la plupart des sages de l'époque de Sri Aurobindo et de Douce Mère, tout comme la grande majorité de ceux d'aujourd'hui, n'ont pas compris l'Intention Supramentale qui est en fait une infusion de la Conscience-Force dorée dans la densité matérielle. Cette Infusion peut et doit déconditionner l'animalité de notre physiologie et en révéler un tout autre mode de fonctionnement organique, afin de le ré-architecturer  selon une formule du Nombre inconnue, quoique toujours déjà là, tout au fond des tissus cellulaires, et cela sans pour autant le faire disparaître ! Voilà pourquoi je vais ici insister une dernière fois pour vous dire que cette descente et cette transformation supramentale n'est certainement pas le fait des mystiques du passé dont vous parlez, mis à part les Voyants védiques dont Sri Aurobindo fait lui-même état dans ses écrits. Il faut en effet bien faire la distinction entre d'une part la "transfiguration" du corps physique et d'autre part la "supramentalisation". La transfiguration est un autre terme pour désigner l'édification du Corps Glorieux, c'est-à-dire du corps de la Conscience d'Immortalité au sein du mental spirituel. Cette réalisation conduit évidemment à des témoignages d'une grande qualité sur le plan de la spiritualisation de la nature. Ainsi, la réceptivité des corps inférieurs à la Présence glorieuse de l'Esprit au-dessus s'opère jusqu'à un certain point dans les corps vital, éthérique, et physique grossier. Et l'on peut croire que cette infusion de l'Esprit dans les cellules signifie la transfiguration ou "l'immortalisation" concrète du corps physique lui-même. Mais il n'en est rien selon moi ! Bien sûr, celui-ci peut émettre des radiations de la Lumière, le Saint-Suaire de Turin est sans doute l'un des exemples les plus concrets de cette possibilité. On peut également trouver de tels témoignages au sein de la tradition bouddhiste avec le corps de Bouddhéité, ou encore le corps chinmaya dans certaines traditions yogiques hindoues. Mais ce n'est pas la Transformation dont je vous parle, car même s'il y a effectivement des ressentis internes dans la conscience physique ou corporelle de la Présence divine, le corps lui-même n'en est pas pour autant radicalement transformé. Aussi spiritualisée soit-elle, il faut dire que la nature corporelle humaine d'un Sage ou d'un Envoyé divin n'en continue pas moins d'être bourrée d'imperfections. Dans la plupart des cas, le sage fondu dans le Moi cosmique, voire dans le Transcendant, ne s'en inquiète nullement puisqu'il est lui-même libre et inaltéré par la dégénérescence de ses corps inférieurs. Mais même chez les sages dont la nature corporelle subtile et grossière a bénéficié de puissants influx spirituels, la nature corporelle reste intrinsèquement corruptible et mortelle. Cette spiritualisation de la nature corporelle constitue une phase incontournable qui précède la possibilité de la Mutation supramentale, celle-ci faisant intervenir une intensité de rayonnement de Lumière infiniment plus puissante que toutes les intensités de Lumière spirituelle précédentes, afin de s'enfoncer dans des plans jusqu'ici inaccessibles de la conscience corporelle, dans la subconscience la plus archaïque et ténébreuse, et vers la Racine de la Division sur la Terre : l'Inconscient. On entre alors dans de nouvelles phases alchimiques parfois proches de certaines investigations de la science physique contemporaine, mais avec cette différence qu'il s'agit là d'une expérimentation directe, dans notre propre nature corporelle pour aller vers...À mon sens, c'est uniquement par cette Transformation physiologique que le vieil adage hermétique peut vraiment s'accomplir : "
Tout  ce qui est en haut est comme ce qui est en bas", ou encore : "La Vacuité est la Forme, la Forme est la Vacuité", mais certainement pas avant, ni à un  moindre prix !... Sans quoi l'on préférera se payer de mots en continuant à parler d'une "réalisation parfaite de la Non-dualité" sur la base insuffisante d'une réalisation strictement spirituelle et non supramentale ! Car tout "Éveil spirituel" humain, c'est-à-dire mentalisé - aussi subtil soit le mental de connaissance -, ne peut pratiquement donner lieu qu'à une vision spirituelle mentalisée, et donc nécessairement à une interprétation dualiste du RÉEL. Quoiqu'on en "pense" (justement !), l'Éveil au sein de l'humain ne peut qu'être un Éveil fragmentaire et fragmenté, une parodie de Non-dualité !La Mutation supramentale correspond donc à un véritable "saltus" évolutif, à un saut physiologique de transformation, tel que certains auteurs de science-fiction ont pu l'imaginer, et tel que l'hypothèse et certains témoignages concernant d'éventuels extra-terrestres nous le suggèrent...Dans cette perspective, il est intéressant de noter l'intérêt grandissant pour les extra-terrestres et autres manifestations physiologiques inconnues depuis la seconde guerre mondiale, dans la période même où la Force supramentale commençait à descendre et à se révéler dans l'atmosphère terrestre. L'évocation de ces phénomènes révèle souvent dans la mentalité humaine l'orgueil de se croire la race la plus évoluée, unique dans l'univers, et surtout la seule et l'unique que Dieu aurait manifestée à Son image... La mentalité séculière, religieuse, scientifique ou spirituelle a encore du mal à entrevoir une autre race que celle de nos ancêtres, une race au regard de laquelle nous serions non seulement moins évolués en conscience mais physiologiquement. Si nous entrions en contact avec une race dite "extra-terrestre", ce serait là un choc immense ! Nous avons déjà tant de mal à recevoir les mystiques, les sages et les envoyés du Divin qui nous témoignent d'un autre niveau de conscience et que nous continuons à persécuter en ce20ème siècle, qu'en serait-il alors si une race "extra-terrestre" entrait physiquement en communication avec nous ?!!...Je vous signale à ce propos qu'il existe depuis peu un document exceptionnel disponible en cassette vidéo à ce sujet : celui de l'autopsie d'un présumé extra-terrestre retrouvé mort en 1947 après un mystérieux accident à Roswell, dans le désert du Nouveau Mexique. Peu importe s'il s'agit là d'une farce ou pas, ce film a en tous cas le mérite de nous mettre en face de nos croyances et de nos résistances mentales face à une si bouleversante éventualité, et il nous pousse par là à une méditation insoupçonnée sur la forme : imaginez en effet un seul instant que votre corps connaisse des mutations organiques telles qu'il n'ait plus besoin d'un cervelet, que votre cerveau soit plus volumineux, qu'il n'ait plus de circonvolutions, que votre système respiratoire ne soit plus le même, que votre système pileux disparaisse totalement, que vous n'ayez plus d'organes de reproduction, donc de sexualité, et que vous ne naissiez plus comme des mammifères...Essayez de méditer sur un tel type de corps physiologique, AUTRE..., vous verrez que votre substance mentale offrira de grandes résistances à cette méditation, car ce serait là la fin certaine de tout notre mode actuel de fonctionnement humain sur la terre, fonctionnement duquel participent bien évidemment les sages ou les envoyés divins incarnés dans des corps humains. Regardez Saï Baba, il est, dans sa constitution morphologique, plus proche du singe que d'un extra-terrestre !...Je suis certain que la métaphysique, les cosmogonies et la spiritualité de ces créatures seraient bien différentes de toutes celles énoncées sur notre planète depuis l'aube de notre humanité.

Soleil dans la nuit (entretiens)  - Solaris
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sobhan
Membre


Date d'inscription : 02/09/2015
Nombre de messages : 124
Masculin
Vierge Cochon
Age : 57
Ville : KT-95

MessageSujet: Re: L'éveillé (e) et son rapport au monde ici-bas.   Ven 4 Sep 2015 - 8:18

Citation :
Sri Aurobindo (1872-1950).

        Voulant innover, croyant avoir découvert du « nouveau » dans le domaine spirituel Sri Aurobindo s’éloigne de la tradition et développe des perspectives irrecevables. Cette déviation s’accroit chez Madame Richard qui lui succédât, et s’accentue encore chez Satprem.

Eric Tolone (La Maïeutique Transcendante)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totem
Membre


Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 12510
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 61
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: L'éveillé (e) et son rapport au monde ici-bas.   Ven 4 Sep 2015 - 9:04

@sobhan a écrit:
Citation :
Sri Aurobindo (1872-1950).

        Voulant innover, croyant avoir découvert du « nouveau » dans le domaine spirituel Sri Aurobindo s’éloigne de la tradition et développe des perspectives irrecevables. Cette déviation s’accroit chez Madame Richard qui lui succédât, et s’accentue encore chez Satprem.

Eric Tolone (La Maïeutique Transcendante)

Effectivement ces perspectives sont irrecevables pour l'instant.....



Aurobindo dit :
A défaut, Peux-tu voir Dieu comme un Infini sans corps et pourtant l'aimer comme un homme aime sa maîtresse?  Alors la suprême vérité de l'Infini t'a été révélée.
Peux-tu aussi vêtir l'Infini d'un corps secret que l'on peut embrasser, et le voir en chacun et en tous ces corps visibles et saisissables? Alors sa vérité suprêmement vaste et profonde entre aussi en ta possession.
" Mais en vérité, Il est encore bien au-delà de cette représentation qui ne fait que l'approcher : Il a une Vie qui Lui est propre.

Solaris dit :
"..C'est un LONG PROCESSUS qui demande le déconditionnement de notre fonctionnement humain. Cela ne peut être étudié extérieurement. C'est l'Atterrissage !! L'Incarnation RÉELLE du Réel ! C'est une Présence compacte de l'IMMUABLE EN MOUVEMENT, STATIQUE-DYNAMIQUE, en une SEULE RÉALITE ! L'UN-DANS-LE MULTIPLE, le TRANSCENDANT-CONSCIENCE-FORCE-FORME !

Je ne sais pas si l'on peut comprendre quoi que ce soit à tout ce que j'ai dit là, mais entendez que si je me prête à donner réponse à ce type de question, c'est en fait pour laisser se répandre le parfum ou la saveur de la Liberté sur la Terre, et pas uniquement au Ciel...Ce sublime enfantement s'effectue dans de telles affres, et il y a tellement de mensonges politiques, scientifiques, religieux, tellement d'ignorance aussi dans le mental spirituel des éveillés de la Conscience statique à l'égard de cette prodigieuse Découverte, qu'il est heureux de témoigner de cette Merveille tout au fond de la souffrance, quand nous nous sommes abandonnés au PROCESSUS. Vivre-ivre-de-Soi sur la Terre, c'est de l'AMOUR et de la JOIE en CHAIR !
Le Supramental, c'est la Jonction qui éveille LAVRAIE VIE  DANS UN CORPS NAISSANT À SON ESSENCE ! DE L'ABSOLU NÉANT À L'AFFIRMATION DE L'ÊTRE DANS SATOTALITÉ,VOILACE-QUI-EST!!"

et

À l'écoute de ces enseignements en fait extrêmement proches voire unanimes quant au point qui nous occupe, je suis en accord avec vous sur le fait que ceux qui les incarnent comme ceux qui les suivent ne peuvent que sourire lorsque Sri Aurobindo ou Mère parlent de "descente de la Conscience divine" ou de "descente du Supramental", ou lorsque je "pousse le bouchon" jusqu'à dire que le Soi n'est vraiment réel que lorsqu'il est "physiologique" !

Gloria Steinem dit : « La vérité vous libèrera. Mais d’abord elle va vous emmerder. » –
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loryan
Modérateur


Date d'inscription : 29/10/2009
Nombre de messages : 2832
Masculin
Vierge Chien
Age : 46
Ville : Lorraine

MessageSujet: Re: L'éveillé (e) et son rapport au monde ici-bas.   Ven 4 Sep 2015 - 9:34

La Nymphe de papier a écrit:
@Loryan a écrit:


Je veux bien que tu me les cites (sans la moindre malice de ma part, mais par intérêt)


Oui bien sûr, Jésus par exemple. Je me réfère évidemment uniquement au texte. :sourire)

Je comprends, cela dit je t'avoue qu'il m'est difficile d'associer le mot éveillé et Jésus. C'est sans doute un souci de construction mentale et d'éducation religieuse dans ma tête.
Pour expliquer je conçoit l'éveil comme quelque chose d'accessible dans l'évolution de chacun ... ouais même pour moi :-)
Par contre je conçois très difficilement que l'on puisse atteindre dans cette vie quelque chose approchant ce qu'aurait vécu Jésus.

Peut-être à tord, mais il s'agit là d'une barrière mentale qui pour moi et une forme de garantie d'humilité minimum pour ne pas partir en "live".

Mais je note cela dans un coin de ma tête :383570gif
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loryan
Modérateur


Date d'inscription : 29/10/2009
Nombre de messages : 2832
Masculin
Vierge Chien
Age : 46
Ville : Lorraine

MessageSujet: Re: L'éveillé (e) et son rapport au monde ici-bas.   Ven 4 Sep 2015 - 9:45

Au passage j'aime beaucoup Krishnamurti et je suis particulièrement attiré par la pensée de Sri Aurobindo bien que je le connaisse assez mal.

PS: merci pour tes interventions Totem, la plus part des textes que tu viens de poster me parle beaucoup.

Ps2: il faut que je relise à tête reposé le message de Seigneur d'Amour, mais j'avoue décrocher très vite, ce n'est pas ma façon habituelle de penser et il y a une petite résistance non pas à comprendre mais à rentrer dans le texte

Ps3: mais non je suis pas là pour casser de l'éveillé LOL je veux juste comprendre et sentir la différence entre celui qui partage son éveil, celui qui le rêve et celui qui s'y croit un peu trop.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seigneur d'Amour
Membre


Date d'inscription : 10/06/2015
Nombre de messages : 137
Masculin
Gémeaux Chèvre
Age : 25
Ville : ile de france

MessageSujet: Re: L'éveillé (e) et son rapport au monde ici-bas.   Ven 4 Sep 2015 - 18:05

Je tiens à préciser que le texte que j'ai posté n'ai pas mon témoignage... mais une retransmission du témoignage d'un Amis... pour ceux qui voudrais en savoir plus je vous invite à vous rentre sur le topic adéquat que j'ai créer en lien justement avec la pratique décrit dans ce témoignage :

http://spiritpartage.forumactif.com/t13575-la-pratique-solaire

Mon témoignage à moi sur l'Eveil... je vous en ferais par d'ici peu; quand je serais moi même éveillé... dans le seul et simple but de soutenir l'aspiration de ceux qui aspire à une réalisation de leurs potentiel humain et spirituel par l'éveil... et non pour heurter ou froisser la pensée des êtres dont le cœur est encore tantôt froid ou tantôt tiède sur des perspectives qui dépasse leurs projections même les plus idéal de la personne humaine...

il n'y a jamais personne à convaincre mais quelques fois certaines flammes demandes à être raviver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aimelavie
Membre


Date d'inscription : 15/03/2014
Nombre de messages : 643
Masculin
Cancer Buffle
Age : 31
Ville : Lille

MessageSujet: Re: L'éveillé (e) et son rapport au monde ici-bas.   Sam 5 Sep 2015 - 12:32

Coeur ! Puis-je prendre comme définition de l'éveillé : la personne qui se dirige vers sa propre nature ? C'est me direz-vous tout être humain car à un stade relatif, chacun tend vers l'émancipation de ses propres conditionnements. Alors je préciserai que le terme éveillé désigne ici, tout individu suivant avec détermination la conscience de ce dont il n'est pas encore vivement conscient. Pour simplifier, la volonté est orientée consciemment ou inconsciemment vers Ce qui EST avec un éclat égal au joyau resplendissant. L'humanité globale est un diamant encore mal dégrossi. Mais se produisant, ce qu'il doit se produire, l'essence sera révélée grâce à l'avancée de plus en plus d'être éveillés.

   Parmi nous vivent des êtres ayant réalisé leur propre nature et d'autres ayant éclairé la Voie bien au-delà. Ce ne me semble pas la majorité au sens de la quantité de population.

   Quel est votre rapport au monde ?

   J'ai fui le monde et il m'a rattrapé. C'est l'ermite en moi qui a fait son malin et qui est tombé dans le ravin. M'isoler ne m'isole pas de moi. C'est pourquoi le rapport au monde ou non, ne change rien au fond. A l'inverse c'est le fond qui transforme la correspondance avec l'extérieur. En vérité c'est un accord mutuel, réalisation qui vient avec le temps. Avec l'avancée de la vision, la relation semble d'ailleurs s'intensifier. La vie s'exprime comme jamais elle n'a osé. Peut-être est-ce cela goûter la vie ?

  Comment vivez-vous ou conciliez-vous l'unicité ressentie au fond de vous et la dualité quotidienne ?

   Les deux se concilient car l'un permet l'autre et vice-versa. Voulais-tu dire unité ou unicité ? Car l'unicité ressentie est celle de l'individu expérimentant ce qui lui échoie. C'est le sens de l'existence qui se déroule selon la sensation d'écoulement du temps. Ainsi si le monde est mon guide, j'en suis la référence. Ce que je vis personne d'autre ne peut le comprendre car je suis unique. Et de par cette distinction, je vis comme être dual. Je reconnais ma séparation actuelle et me véhicule vers son émancipation. Ainsi, je m'achemine vers l'unité dans mon unicité.

   Quant au sentiment d'unité, que dire ? Que tantôt il est clair, tantôt incertain. L'aspiration est permanente et la perception du Silence irrémédiablement présente. Ce que j'exprime avec mes mots est relatif à l'individu mais s'établit grâce à la perception de Ce qui est. C'est une des multiples formes que prend le fond. Ce que je peux dire c'est que chaque moment est merveilleux lorsqu'il est ressenti comme source de connaissance et de vie. La jubilation enfantine représente l'étonnement face à cet ordinaire extraordinaire.

  L'idéal c'est quand la vie n'en est plus un, que l'intention joint la pensée et l'émotion dans une expression dénuée de tristesse. La peur du changement fait souffrir. Mais la stagnation encore plus. Me jeter à corps perdu c'est oublier l'espace d'un instant mon rôle de pantin et jouer la pantonyme sans restriction. Me fondre dans le rôle à tel point que l'acteur ne se distingue plus de l'acte. Et c'est dans la réalité quotidienne que je peux m'exprimer le plus (ou le moins) selon mon bon vouloir.

Coeur !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'éveillé (e) et son rapport au monde ici-bas.   Sam 5 Sep 2015 - 13:56

Étymologie

Du latin populaire exvigilare (« s’éveiller »), issu du latin vigilare (« être éveillé »), bâti sur le latin vigil (« attentif ») qui a donné vigilant.
Revenir en haut Aller en bas
kodari
Membre


Date d'inscription : 17/06/2014
Nombre de messages : 1080
Masculin
Scorpion Chèvre
Age : 49
Ville : Niort

MessageSujet: Re: L'éveillé (e) et son rapport au monde ici-bas.   Sam 5 Sep 2015 - 15:17

:@ Aime la vie : Ce que je peux dire c'est que chaque moment est merveilleux lorsqu'il est ressenti comme source de connaissance et de vie.

"L'humanité globale est un diamant encore mal dégrossi."

Ton commentaire est d'une fluidité et d'une honnêteté à toute épreuve et encore une fois je tombe de mon tabouret. La chute n'est pas douloureuse heureusement mais ce n'est pas la première, pour dire que je partais de très haut. J'imaginais il y a quelques années devenir rapidement un grand magicien capable de m'extérioriser afin de parcourir pendant une méditation l'immensité de l'univers. De voir des mondes splendides ou l'harmonie règne et où les temples sont faits d'or et de roses. Transmuter l’éther afin de créer des mondes magnifiques ou les Dieux légendaires séjourneraient afin de s'y reposer.

Il m'a fallut beaucoup de temps pour comprendre que je me trompais et j'étais comme l’athée qui terrorisé à l'idée de mourir se met à prier dans les dernières secondes de son existence. Je pensais l'accès facile et la tâche futile à côtoyer les plus hauts cieux, à comprendre le subtile sans étudier le terrestre. le choc est brutal mais nécessaire et j'espère que cette légère expérience me permettra de mettre en place le terreau fertile indispensable à l'éveil, le vrai !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'éveillé (e) et son rapport au monde ici-bas.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie :: Forum spiritualité et forum ésotérisme sur le partage de l'éveil :: Discussion, rencontre, partage, écoute, dialogue :: Questions et réponses spirituelles-
Sauter vers:  
Spirit Partage - Forum spiritualité de rencontre Montpellier et autre ville
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit