Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie

Forum de discussion sur la spiritualité pour la rencontre et le partage dans l'éveil spirituel de la conscience, bouddhisme zen, lithothérapie meditation et citation.
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'éveillé (e) et son rapport au monde ici-bas.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: L'éveillé (e) et son rapport au monde ici-bas.   Mer 2 Sep 2015 - 8:29

Tout est dans le titre de ce sujet. Quel est votre rapport au monde ? Comment vivez-vous ou conciliez-vous l'unicité ressentie au fond de vous et la dualité quotidienne ?
A votre guise :coeur)

P.S Veuillez respecter le vécu de chacun, merci.
Revenir en haut Aller en bas
Professeur X
Membre


Date d'inscription : 16/06/2010
Nombre de messages : 8197
Masculin
Capricorne Singe
Age : 47
Ville : système solaire

MessageSujet: Re: L'éveillé (e) et son rapport au monde ici-bas.   Mer 2 Sep 2015 - 13:26

Hum , on peut très bien avoir le sentiment d'être unique et vivre dans la dualité , c'est ce que font la plupart des êtres humains , dans ce ressentie d'unicité il y a obligatoirement dualité puisqu'il y a soi et les autres , de plus ce sentiment d'être unique n'est pas du tout une preuve d'éveil , love .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totem
Membre


Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 12510
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 61
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: L'éveillé (e) et son rapport au monde ici-bas.   Mer 2 Sep 2015 - 14:49

@Professeur X a écrit:
de plus ce sentiment d'être unique n'est pas du tout une preuve d'éveil , love .

C'est quoi un preuve d'éveil pour toi? et puis qu'est ce que l'éveil?

Perso je ne pense pas qu'il y ait un sentiment d'être unique en soi, mais juste d'avoir touché quelque chose qui ne peut être transmis verbalement ou par écrit car chacun interprètera ces dires à partir de ce qu'il est et qu'il connaît de la vie.
Ce qu'il y a au delà de ce que chacun connaît est une nouvelle connaissance et de mon point de vue le mot éveil est bien faible pour exprimer ce qui est une réalité autre que ce qui est connu par le commun des mortels à savoir ce qu'il est de toute éternité et qui est en fait sa véritable nature et la retrouver est une joie inexprimable mais à la fois une tristesse de ne pouvoir communiquer cet état pour que ses semblables puissent en faire autant.
L'humanité est une race d'êtres spirituels et multidimentionnels dans un corps humain ou vêtement et la plupart ne le savent pas mais il y a une part de cette humanité qui en est consciente et essaye de retrouver cette multidimentionalité par toutes sortes de moyens et c'est déjà à mon sens une très bonne chose pour atteindre le point critique qui permettrait à cette humanité de basculer vers le retour à son identité réelle.

Le ressenti à mon avis c'est comme  dans l'histoire de la caverne de Platon. Wink


Dernière édition par Totem le Mer 2 Sep 2015 - 17:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Néhémyo
Membre


Date d'inscription : 30/10/2013
Nombre de messages : 3299
Féminin
Scorpion Chèvre
Age : 37
Ville : Sud

MessageSujet: Re: L'éveillé (e) et son rapport au monde ici-bas.   Mer 2 Sep 2015 - 15:23

Unicité dans le sens où l'entend La Nymphe n'est pas sentiment d'être unique dont parle ProfX
C'est même l'inverse.

Dans le sentiment d'être unique ou de rechercher absolument son "identité propre" pour se démarquer il y a le sentiment de séparation qui est latent.
Et en ça Prof a raison. Tous les égos-personnas se veulent uniques c'est même ça qu'ils se ressemblent tant paradoxalement.

Celui qui a fait la paix avec les revendications identitaires du "personnage" (immaturité fondamentale de l'être non-né) et qui a retrouvé le lien profond avec l'essence du tout, alors le sentiment d'Unité avec le tout prime sur le reste. Mais attention Unité n'est pas uniformté.

En fait, chaque être vivant est unique justement quand il a retrouvé le lien profond au tout et à son essence.

Pour le reste rien ne ressemble plus à un égo vociférant sa différence, qu'un autre égo vociférant sa différence Razz
Ceci dit j'y échappe pas moi-même, même en le sachant. Rire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'éveillé (e) et son rapport au monde ici-bas.   Mer 2 Sep 2015 - 18:23

La Nymphe a écrit:
J'aimerais simplement comprendre comment un "éveillé", autrement dit un être goûtant à une autre réalité que celle que nous connaissons tous, s'adapte au monde "duel" dans lequel nous vivons ?

La connaissance.

prof a écrit:
Hum , on peut très bien avoir le sentiment d'être unique et vivre dans la dualité , c'est ce que font la plupart des êtres humains , dans ce ressentie d'unicité il y a obligatoirement dualité puisqu'il y a soi et les autres , de plus ce sentiment d'être unique n'est pas du tout une preuve d'éveil , love .

Logique.

@Totem a écrit:
C'est quoi un preuve d'éveil pour toi? et puis qu'est ce que l'éveil?

L'attention.

@Néhémyo a écrit:
Pour le reste rien ne ressemble plus à un égo vociférant sa différence, qu'un autre égo vociférant sa différence

C'est pas une question d'égo, mais de psychologie.
Revenir en haut Aller en bas
Ezepeth
Membre


Date d'inscription : 13/02/2015
Nombre de messages : 535
Masculin
Sagittaire Chien
Age : 22
Ville : Metz

MessageSujet: Re: L'éveillé (e) et son rapport au monde ici-bas.   Mer 2 Sep 2015 - 18:26

J'pense qu'un être éveillé est bien plus adapté au monde matériel dense qu'un être endormi :BJR004:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'éveillé (e) et son rapport au monde ici-bas.   Mer 2 Sep 2015 - 18:30

Les derniers seront les premiers, le Christ étant l'alpha et l'oméga, autant remettre la question au gout du jour. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Professeur X
Membre


Date d'inscription : 16/06/2010
Nombre de messages : 8197
Masculin
Capricorne Singe
Age : 47
Ville : système solaire

MessageSujet: Re: L'éveillé (e) et son rapport au monde ici-bas.   Mer 2 Sep 2015 - 18:34

La Nymphe de papier a écrit:
@Prof, nous sommes tous uniques, jusqu'à preuve du contraire, et en effet, cela ne fait point de nous des êtres "éveillés".

Hum , oui , unité et unicité sont vraiment deux choses différentes , love .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Professeur X
Membre


Date d'inscription : 16/06/2010
Nombre de messages : 8197
Masculin
Capricorne Singe
Age : 47
Ville : système solaire

MessageSujet: Re: L'éveillé (e) et son rapport au monde ici-bas.   Jeu 3 Sep 2015 - 11:44

@Totem a écrit:
C'est quoi un preuve d'éveil pour toi? et puis qu'est ce que l'éveil?

Hum , j'ai déjà largement répondu à ces questions dans les topics traitant de ces sujets hors sujet , love .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loryan
Modérateur


Date d'inscription : 29/10/2009
Nombre de messages : 2832
Masculin
Vierge Chien
Age : 46
Ville : Lorraine

MessageSujet: Re: L'éveillé (e) et son rapport au monde ici-bas.   Jeu 3 Sep 2015 - 16:37

Le problème de ta question La Nymphe de papier.

C'est que seul un être éveillé est en mesure d'éclairer la question, du moins telle qu'elle est formulée.
Or il est peu probable qu'un être éveillé (au sens véritable du terme) parcourt ce forum et participe à cette question.

Le propre d'un être éveillé (d'après ma conception de la chose), c'est d'être en dehors de tous ces questionnements profondément inscrits dans une forme de dualité mentale.
Le monde ici-bas supposant par exemple un monde ici-haut.
Un éveillé ne pourrait que difficilement s'affirmer comme tel, je ne vois même pas comment il pourrait écrire ou insinuer une seule phrase du type "moi qui suis éveillé je peux vous dire que...."

Nous sommes tous des êtres en voie d'éveil, sans distinction.
La question est de savoir si nous nous éveillons ou si nous rêvons de nous éveiller en participant à ce sujet Zen !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'éveillé (e) et son rapport au monde ici-bas.   Jeu 3 Sep 2015 - 16:42

La Nymphe de papier a écrit:
Lux, quelle connaissance ?

Ben la réponse à ta question est dans ta question Very Happy

La Nymphe a écrit:
J'aimerais simplement comprendre comment un "éveillé", autrement dit un être goûtant à une autre réalité que celle que nous connaissons tous, s'adapte au monde "duel" dans lequel nous vivons ?


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'éveillé (e) et son rapport au monde ici-bas.   Jeu 3 Sep 2015 - 17:29

@Loryan a écrit:
Le problème de ta question La Nymphe de papier.

C'est que seul un être éveillé est en mesure d'éclairer la question, du moins telle qu'elle est formulée.
Or il est peu probable qu'un être éveillé (au sens véritable du terme) parcourt ce forum et participe à cette question.

Le propre d'un être éveillé (d'après ma conception de la chose), c'est d'être en dehors de tous ces questionnements profondément inscrits dans une forme de dualité mentale.
Le monde ici-bas supposant par exemple un monde ici-haut.
Un éveillé ne pourrait que difficilement s'affirmer comme tel, je ne vois même pas comment il pourrait écrire ou insinuer une seule phrase du type "moi qui suis éveillé je peux vous dire que...."

Nous sommes tous des êtres en voie d'éveil, sans distinction.
La question est de savoir si nous nous éveillons ou si nous rêvons de nous éveiller en participant à ce sujet Zen !

Tu crois vraiment que c'est l'endroit pour un cours de mental ?
Revenir en haut Aller en bas
Loryan
Modérateur


Date d'inscription : 29/10/2009
Nombre de messages : 2832
Masculin
Vierge Chien
Age : 46
Ville : Lorraine

MessageSujet: Re: L'éveillé (e) et son rapport au monde ici-bas.   Jeu 3 Sep 2015 - 18:17

@Lux a écrit:
@Loryan a écrit:
Le problème de ta question La Nymphe de papier.

C'est que seul un être éveillé est en mesure d'éclairer la question, du moins telle qu'elle est formulée.
Or il est peu probable qu'un être éveillé (au sens véritable du terme) parcourt ce forum et participe à cette question.

Le propre d'un être éveillé (d'après ma conception de la chose), c'est d'être en dehors de tous ces questionnements profondément inscrits dans une forme de dualité mentale.
Le monde ici-bas supposant par exemple un monde ici-haut.
Un éveillé ne pourrait que difficilement s'affirmer comme tel, je ne vois même pas comment il pourrait écrire ou insinuer une seule phrase du type "moi qui suis éveillé je peux vous dire que...."

Nous sommes tous des êtres en voie d'éveil, sans distinction.
La question est de savoir si nous nous éveillons ou si nous rêvons de nous éveiller en participant à ce sujet Zen !

Tu crois vraiment que c'est l'endroit pour un cours de mental ?

Je ne suis hélas pas aussi éveillé que toi sur ce sujet, pour discuter de la belle lumière que dégage ta pertinente remarque
Bisous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loryan
Modérateur


Date d'inscription : 29/10/2009
Nombre de messages : 2832
Masculin
Vierge Chien
Age : 46
Ville : Lorraine

MessageSujet: Re: L'éveillé (e) et son rapport au monde ici-bas.   Jeu 3 Sep 2015 - 18:21

La Nymphe de papier a écrit:
@Loryan a écrit:


Le propre d'un être éveillé (d'après ma conception de la chose), c'est d'être en dehors de tous ces questionnements profondément inscrits dans une forme de dualité mentale.

Mais pourquoi donc. Certains éveillés ont affirmé l'être de leur vivant. En outre, afin de préciser un peu les choses, je crois que ce n'est point un manque d'humilité que de l'affirmer ici ou ailleurs si l'on se sent ainsi.

Je veux bien que tu me les cites (sans la moindre malice de ma part, mais par intérêt)

Ma remarque n'a pas de contentieux avec les éveillés, mais juste un questionnement sur la façon de discerner un éveillé d'un illuminé ( qui sont forts nombreux).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kodari
Membre


Date d'inscription : 17/06/2014
Nombre de messages : 1080
Masculin
Scorpion Chèvre
Age : 49
Ville : Niort

MessageSujet: Re: L'éveillé (e) et son rapport au monde ici-bas.   Jeu 3 Sep 2015 - 18:31

@Loryan : Or il est peu probable qu'un être éveillé (au sens véritable du terme) parcourt ce forum et participe à cette question.

Elle est bien bonne celle là de phrase.

Morale de l'histoire, si je suis là c'est que je suis tout le contraire de l'éveillé. :MSN_1552:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totem
Membre


Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 12510
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 61
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: L'éveillé (e) et son rapport au monde ici-bas.   Jeu 3 Sep 2015 - 18:39

Eveillé, illuminé, réalisé etc.....encore des étiquettes ou des cases pour essayer de définir sans vraiment le pouvoir ce que sont les êtres humains qui ont juste traversé le voile qui cache la vraie nature qui est l'apanage de tous les êtres humains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sobhan
Membre


Date d'inscription : 02/09/2015
Nombre de messages : 124
Masculin
Vierge Cochon
Age : 57
Ville : KT-95

MessageSujet: Re: L'éveillé (e) et son rapport au monde ici-bas.   Jeu 3 Sep 2015 - 18:52

Eveillé est un terme un peu passe-partout...
on utilise ce terme quand on ne sait pas quoi dire d'autre...
et de faire référence toujours aux mêmes personnes d'ailleurs en sous-entendant que celles-là elles le sont assurément...
mais le sont-elles vraiment ?

tout ce que je peux dire c'est que des témoignages de haute valeurs sur des expériences spirituelles il n'y en a pas sur spiritpartage (haute valeur selon mes critères) mais j'en trouve sur des sites et forums anglo-saxons. Lesquels d'ailleurs inspirent ma propre recherche. Comme si on avait en France 30 ans de retard et que l'on soit restés scotchés sur des sujets comme le spiritisme, le tarot, le magnétisme.. alors qu'outre-manche ils ont dépassés toutes ces préoccupations... ah oui, si, le non-dualisme, en France tous les intellos ont récupérés les belles théories du védanta qu'on appelle désormais le néo-védanta et de créer des sites et des vidéos pour en parler en long en large et en travers.. sont-ce des éveillés pour autant ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'éveillé (e) et son rapport au monde ici-bas.   Jeu 3 Sep 2015 - 18:55

@Loryan a écrit:
@Lux a écrit:
@Loryan a écrit:
Le problème de ta question La Nymphe de papier.

C'est que seul un être éveillé est en mesure d'éclairer la question, du moins telle qu'elle est formulée.
Or il est peu probable qu'un être éveillé (au sens véritable du terme) parcourt ce forum et participe à cette question.

Le propre d'un être éveillé (d'après ma conception de la chose), c'est d'être en dehors de tous ces questionnements profondément inscrits dans une forme de dualité mentale.
Le monde ici-bas supposant par exemple un monde ici-haut.
Un éveillé ne pourrait que difficilement s'affirmer comme tel, je ne vois même pas comment il pourrait écrire ou insinuer une seule phrase du type "moi qui suis éveillé je peux vous dire que...."

Nous sommes tous des êtres en voie d'éveil, sans distinction.
La question est de savoir si nous nous éveillons ou si nous rêvons de nous éveiller en participant à ce sujet Zen !

Tu crois vraiment que c'est l'endroit pour un cours de mental ?

Je ne suis hélas pas aussi éveillé que toi sur ce sujet, pour discuter de la belle lumière que dégage ta pertinente remarque
Bisous  

C'est pas une question d'être plus ou moins éveiller à ce sujet ou par rapport à, pourquoi "tu fractionne" ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'éveillé (e) et son rapport au monde ici-bas.   Jeu 3 Sep 2015 - 19:02

@sobhan a écrit:
Eveillé est un terme un peu passe-partout...
on utilise ce terme quand on ne sait pas quoi dire d'autre...
et de faire référence toujours aux mêmes personnes d'ailleurs en sous-entendant que celles-là elles le sont assurément...
mais le sont-elles vraiment ?

tout ce que je peux dire c'est que des témoignages de haute valeurs sur des expériences spirituelles il n'y en a pas sur spiritpartage (haute valeur selon mes critères) mais j'en trouve sur des sites et forums anglo-saxons. Lesquels d'ailleurs inspirent ma propre recherche. Comme si on avait en France 30 ans de retard et que l'on soit restés scotchés sur des sujets comme le spiritisme, le tarot, le magnétisme.. alors qu'outre-manche ils ont dépassés toutes ces préoccupations... ah oui, si, le non-dualisme, en France tous les intellos ont récupérés les belles théories du védanta qu'on appelle désormais le néo-védanta et de créer des sites et des vidéos pour en parler en long en large et en travers.. sont-ce des éveillés pour autant ?  

Les témoignages et la pratique c'est différent, merci à toi pour l'exemple, merci spirit Partage.
Revenir en haut Aller en bas
kaosmos
Membre


Date d'inscription : 24/02/2015
Nombre de messages : 496
Masculin
Gémeaux Serpent
Age : 27
Ville : Lambesc

MessageSujet: Re: L'éveillé (e) et son rapport au monde ici-bas.   Jeu 3 Sep 2015 - 19:25

La Nymphe de papier a écrit:
Tout est dans le titre de ce sujet. Quel est votre rapport au monde ? Comment vivez-vous ou conciliez-vous l'unicité ressentie au fond de vous et la dualité quotidienne ?
A votre guise :coeur)

P.S Veuillez respecter le vécu de chacun, merci.

Bonsoir la Nymphe, nous sommes un être multidimensionnel dont la conscience se manifeste sur plusieurs niveaux, une vibration aux fréquences et longueurs d'onde multiples.
Ainsi, ce soir tu pourra éprouver de l'amour et transmettre la joie, demain redescendre de ces haut lieu paisible et de profondes sensations pour comprendre et apprendre sur les plans où se que l'on nomme l'égo et le Moi sont bien plus denses et donc les conflits difficilement résoluble.
L'éveil ne saurait être sans une compréhension intellectuel du jeu cosmique, sans une vision et une acceptation inconditionnelle de tout nos aspects , sans l'amour que la compréhension du monde et de l'être impliquent.
Jetons ce mot "éveil" à la poubelle s'il mène au conflit! Les hommes sont si beau quand ils sont unis, pourquoi s'attacher aux idées qui nous tourmentes.
Jetons l'idée de réalité si elle nous coupe de ce qui est face à nous, ce qui est révélé à chacun en l'instant.

Jetons l'idée d'unité si elle nous sépare.

Les autres mondes aussi beau que nos spéculation l'affirment n'ont d'intérêt que dans la mesure où ils sont révélés, maintenant, ouvrons les yeux à la simplicité qu'impose notre magnifique terre et notre magnifique condition d'être humain.

Peace :jap:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seigneur d'Amour
Membre


Date d'inscription : 10/06/2015
Nombre de messages : 137
Masculin
Gémeaux Chèvre
Age : 25
Ville : ile de france

MessageSujet: Re: L'éveillé (e) et son rapport au monde ici-bas.   Jeu 3 Sep 2015 - 22:41

La Nymphe de papier...

Je te pris d'avoir la patience; ainsi que la concentration nécessaire... pour aller au bout de ce texte. Puis je vous demandes à vous tous, non vous qui êtes gavés de vos réponses et de vos certitudes et de vos conclusions, non vous qui croyez et savez, non vous qui pensez et qui concluez, mais vous qui marcher à la rencontre de la vérité des éveillés... je vous demande un effort, oui un effort de patience ainsi que d'humilité pour aller au bout de cette lettre, pour aller au bout de ce texte.
Si vous pensez tout savoir de la réalité d'un éveillé depuis le télescope de votre seul réalité et bien passez votre chemin car vous n'avez rien à apprendre de plus que ce que vous ne savez déjà: une connaissance complète et absolu de l’être dans ses réalités les plus subtils et les plus infimes... Mais si vous avez le cœur à l'humilité alors je vous le demande allez au bout de ce témoignage car s'en est un et je l'offre à une demande authentique et humble...

Qu’est-ce que la Joie spirituelle ? C’est simultanément l’essence de toutes les formes de l’Amour et l’essence de toutes les formes du Bonheur… entendu que l’Amour et le Bonheur désignent ici les énergies solaires qui flamboient au cœur de l’être… qui vibrent au centre du cœur spirituel… Bien que la Joie spirituelle ne soit à confondre avec aucune des nuances des joies émotionnelles, qui sont diversement des réactions heureuses par rapport à quelque aspect du monde visible et invisible, et par rapport à quelque interaction avec des êtres visibles et des êtres invisibles… c’est l’émanation vibratoire de l’essence de la Joie spirituelle dans le cœur spirituel, qui donne naissance à la possibilité de création et de manifestation des joies émotionnelles dans le substrat émotionnel de la complexion humaine… C’est pourquoi la richesse des joies émotionnelles dit quelque chose du parfum de la Joie spirituelle… comme les variations du reflet du soleil à la surface d’un lac balayé par quelques remous réguliers, disent quelque chose de la réalité lumineuse du soleil dans le ciel…

La maîtrise intérieure de la Joie spirituelle signifie deux choses… Elle signifie d’abord la sublimation de la capacité intérieure de rayonnement de la Joie spirituelle… mais il faut entendre le fait de rayonner dans sa richesse de nuances : générer, amplifier, intensifier… susciter, dynamiser, fortifier… approfondir, ancrer, intégrer… déployer, expanser, rayonner… Elle signifie ensuite la sublimation intérieure proprement dite de la Joie spirituelle, qui se transforme alors en une dynamique intérieure permanente dont la densité vibratoire est devenue naturellement plus signifiante que les activités du mental et de l’émotionnel… et cela représente ce qui est appelé l’Eveil du Cœur dans le sens énergétique et vibratoire de ce terme… ou encore la permanente conscience intérieure de la Joie spirituelle… C’est la réalisation de la sublimation intérieure de la Joie spirituelle qui caractérise l’état de Maître… au sens de Maître éveillé, c’est-à-dire encore de Maître au cœur éveillé…

L’Eveil du Cœur relève de paramètres dont la plupart se situent strictement entre les mains des Grandes Forces de la Vie… mais il faut avoir atteint la sublimation de la capacité de rayonnement de la Joie spirituelle, pour pouvoir espérer bénéficier au-dedans de soi du processus de l’Eveil du Cœur et donc de la réalisation intérieure de l’état de Maître… Ce qui est de l’ordre de quelque chose que chacun peut développer et peut espérer atteindre, par la fusion de ses propres efforts de pratique et de travail, et des guidances et des énergies d’un maître de pratique qui soit un Maître éveillé… ce que chacun peut espérer atteindre c’est la maîtrise sublimée de sa capacité de rayonnement intérieur de la Joie spirituelle… Nommons cela de façon générale : maîtrise du rayonnement de la Joie… La maîtrise sublimée du rayonnement de la Joie est le niveau de développement le plus élevé que l’on puisse atteindre en restant dans la définition de ce qu’est un être humain au cœur non encore éveillé… Et l’Eveil du Cœur ne peut survenir que dans la condition dynamique d’un pratiquant ayant atteint la maîtrise sublimée du rayonnement de la Joie, et s’immergeant chaque jour dans l’intensité et la profondeur de la Joie spirituelle…

Depuis la condition d’un être dont la vie intérieure oscille sans contrôle, et donc dans l’impuissance, entre des moments de joies et des moments de peines, entre des moments de bonheurs et des moments de souffrances… jusqu’à la force intérieure d’un être ayant acquis la maîtrise sublimée du rayonnement de la Joie… il y a cinq grandes étapes… Bien qu’il soit rare que les gens se situent très exactement dans la stabilité stricte et dans l’identité stricte de l’une ou l’autre de ces grandes étapes, chacun se situe néanmoins à quelque gradient général ou à quelque échelon général de l’une ou l’autre de ces grandes étapes… Il ne servirait à rien d’essayer comme à tout prix de s’extraire d’une telle échelle, ce serait comme d’essayer de nier qu’on mesure toujours quelque nombre de centimètres pour ce qui est de son corps… Et une telle échelle ne doit pas devenir non plus une sorte d’instrument pour juger ou pour jauger les autres, cela doit rester ce que cela est : une possibilité de revenir à quelque saine fierté ou à quelque saine modestie au-dedans de soi-même… en gardant la perspective des progrès intérieurs qu’on a encore à accomplir avant de prétendre pouvoir « tutoyer » véritablement la perspective de l’Eveil du Cœur et donc la réalisation intérieure de l’état de Maître…

Soyons donc relativement systémique ici… Le premier grand stade parmi les cinq grands stades à prendre en considération, parce que ces étapes sont également des stades… est le stade de la saisie relative du rayonnement de la Joie… Une personne se situant à ce stade, subit encore au sein de sa vie intérieure, la loi… voire la tyrannie… des réactions incontrôlées et incontrôlables de son mental-émotionnel… et la recherche des dynamiques de réactions positives constitue encore sa principale expérience de ce qu’elle peut croire être de la Joie… mais qui est simplement l’ensemble mouvant des joies émotionnelles… La saisie relative du rayonnement de la Joie n’est pas à confondre avec la capacité psychologique d’opérer une lecture lumineuse de la vie d’une manière à peu près maîtrisée… la vie : c’est-à-dire les interactions avec sa propre complexion humaine, avec le monde visible et invisible et avec les êtres visibles et invisibles… une telle capacité de lecture lumineuse se cultivant elle-même à travers le travail d’intégration des enseignements méditatifs…

La maîtrise d’une lecture lumineuse de la vie, à peu près en toute circonstance, est la garantie d’une certaine stabilité intérieure en termes de joies émotionnelles… Il est conseillé aux personnes qui aspirent à la maîtrise sublimée du rayonnement de la Joie, de s’atteler chaque jour à cultiver leur capacité de lecture lumineuse de la vie en toute circonstance… parce qu’une atmosphère intérieure de joies émotionnelles est particulièrement propice au développement intérieur de la capacité de rayonnement de la Joie…

Dans le stade de la saisie relative du rayonnement de la Joie, la personne est capable, par une mise en œuvre de sa volonté de cœur et de son intention de cœur, de générer et de rayonner une certaine qualité de Joie… qu’elle est en mesure de reconnaître comme quelque vibration ou quelque tessiture de la Joie : de l’Amour, du Bonheur, de la Paix, de la Lumière… peu importe les nuances, parce que tout cela dit la même essence de la Joie… Cependant, à ce stade… dans la vie intérieure de la personne, les dynamiques de réactions positives et négatives émanant du mental-émotionnel… des émotions et des sentiments, des sensations et des ressentis, des impressions et des perceptions… les dynamiques de réactions émanant du mental-émotionnel sont encore plus significatives en termes d’expériences intérieures, que la Joie émanant de l’activité volontaire et intentionnelle de rayonnement de la Joie… Bien que la personne se situant à ce stade soit capable de rayonner intérieurement une certaine qualité substantielle de Joie… cela n’est pas suffisamment fort et suffisamment stable pour constituer une alternative viable au besoin humain de rechercher des dynamiques de réactions positives… et cela n’est pas suffisamment intense et suffisamment vif pour constituer un rempart intérieur solide contre des marées éventuelles de réactions négatives…

Au stade de la saisie relative du rayonnement de la Joie, la Joie émanant du rayonnement volontaire et intentionnel est encore relativement peu signifiante en comparaison de la densité vibratoire des réactions positives et négatives du mental-émotionnel… et la personne à ce stade peut perdre de temps en temps le savoir-faire intérieur qui lui permet de rayonner la Joie par un exercice de sa volonté de cœur et de son intention de cœur… De telles éclipses sont caractéristiques du stade de la saisie relative du rayonnement de la Joie… ce sont des éclipses naturelles dues aux activités normales et aux cycles normaux des sensibilités intérieures… Une personne se situant à ce stade peut néanmoins développer une certaine maîtrise psychologique de sa capacité de lecture lumineuse de la vie… D’un certain point de vue, une telle personne pourrait avoir alors un sentiment intérieur d’accomplissement, et quelque chose en elle pourrait très bien se satisfaire d’un tel état intérieur… parce qu’une lecture lumineuse maîtrisée, la préserve véritablement de toute marée émotionnelle négative… Si l’aspiration de la personne est encore essentiellement constituée du désir d’éviter la souffrance émotionnelle et mentale, plutôt que de la volonté de sublimer le bonheur intérieur, alors la maîtrise de la lecture lumineuse de la vie, au sein d’une saisie relative du rayonnement de la Joie, est un accomplissement qui peut constituer un progrès suffisant à l’échelle de la vie en cours…

Le second grand stade est le stade de la saisie intégrée du rayonnement de la Joie… Qu’est-ce que cela signifie ? Cela signifie simplement que la personne est devenue capable d’exercer son rayonnement de la Joie d’une manière significative… presque en toute circonstance, pour peu qu’elle ait un peu d’espace psychologique pour cela, en termes de relative sérénité mentale et émotionnelle… Mais son rayonnement de la Joie n’est pas encore plus signifiant que les réactions les plus fortes et les plus vives de son mental-émotionnel… la personne est simplement capable de chanter sous la pluie, sans avoir encore le pouvoir de dissiper la pluie par la force et la puissance de son chant… Des expériences intérieures fortes peuvent émailler d’éclats de lumière la vie intérieure d’une personne se situant au premier stade et au second stade… mais il y a une différence importante à établir entre des expériences plus ou moins extatiques, plus ou moins euphoriques, plus ou moins exaltées… qui adviennent dans une absence quasiment totale de contrôle intérieur et de capacité à les renouveler à volonté ou de quelque manière investie d’autorité… une différence importante donc entre cela, et l’honnête et modeste capacité à générer et à rayonner au-dedans de soi quelque chose de la Joie spirituelle par la mise en œuvre de la volonté de cœur et de l’intention de cœur…

Les personnes se situant au premier stade et au second stade, et qui ont quelque expérience de phénomènes plus ou moins extatiques… peuvent développer un dommageable appétit envers ces expériences plus ou moins extatiques… et infléchir l’exigence de leur pratique intérieure et de leur travail intérieur vers une recherche plus ou moins floue d’expériences intérieures… C’est une dimension importante du travail intérieur, que de réajuster autant de fois que nécessaire la verticalité de l’aspiration intérieure… en se rappelant que le propos n’est pas de vivre quelque belle expérience, mais de maîtriser à un niveau élevé sa capacité à rayonner la Joie… Pourquoi le second grand stade, celui de la saisie intégrée du rayonnement de la Joie, n’est pas encore une forme de maîtrise, alors que la personne est relativement capable de faire vibrer au-dedans d’elle quelque tessiture de la Joie… presque à volonté, ou en tout cas d’une manière qui suppose une certaine liberté d’accès intérieur ?

Pour trois raisons… D’abord le rayonnement de la Joie à ce stade ne rivalise pas encore intérieurement avec les plus hautes densités vibratoires des réactions du mental-émotionnel… Il y a encore bien des joies émotionnelles et bien des peines émotionnelles susceptibles d’éclipser totalement la vibrance de la Joie spirituelle au-dedans de la personne… Ensuite, à ce stade, pour sortir d’une marée d’émotions négatives ou d’un marécage de sentiments négatifs, le seul exercice du rayonnement de la Joie ne suffit pas encore, la personne doit recourir à un travail méthodique dans sa lecture lumineuse des choses… et elle peut se retrouver incapable d’opérer ce travail sans une aide compétente… Enfin, à ce stade, si la personne se retrouve dans une configuration de vie particulièrement positive et heureuse, son aspiration spirituelle est susceptible de se refroidir… au profit de la facilité psychologique de s’abandonner à un bonheur qui s’offre dans une certaine facilité…

En être au stade de la saisie intégrée n’offre aucune garantie particulière, bien que cela offre la possibilité de faire l’expérience d’un bonheur humain relativement stable, si on cultive également la maîtrise de la capacité de lecture lumineuse de la vie… Il faut le préciser encore une fois, parce que c’est un point extrêmement important qui se situe dans le champ de la pratique : la capacité de lecture lumineuse de la vie se cultive par le travail d’intégration des enseignements méditatifs… essentiellement. C’est entre autre pour cela qu’il est important pour la personne qui fait un travail intérieur pour cultiver sa capacité de rayonnement de la Joie, de rester en contact avec une dispensation vivante des enseignements méditatifs… en sachant que seul un Maître éveillé assumant la fonction de maître spirituel, c’est-à-dire de maître de pratique, est capable de dispenser des enseignements méditatifs ancrés dans les pures vibrations et les pures énergies de l’Amour…

La pratique intérieure pour développer la capacité de rayonnement de la Joie… à savoir la pratique du cœur… la pratique solaire… est un art… et il faut la compétence et le talent d’un maître de pratique qui soit un Maître éveillé pour dispenser avec justesse les enseignements et les guidances au sein de cet art… Mais disposer de la dispensation d’un Maître éveillé comme maître de pratique, ne dispense pas chacun de la nécessité de se réajuster sans cesse dans sa propre humilité et dans sa propre exigence…

Le troisième grand stade est le stade de la maîtrise relative du rayonnement de la Joie… Non, à ce stade il n’est pas encore possible de s’investir de la qualité de maître, même pas de la fonction de maître de pratique… en tout cas cela n’est pas possible si les notions de réalisation et de compétence ont encore quelque sens pour la personne, et si quelque empressement de besoin de reconnaissance et de désir de reconnaissance ne vient pas balayer les fragiles bases de l’humilité et de l’exigence… Mais ultimement c’est l’exercice dans le temps, à moyen et long terme, qui détermine la compétence ou l’incompétence d’un maître de pratique, dans la qualité et la vibration des enseignements et dans la force et la profondeur de l’empreinte énergétique qu’il imprimera au sein du tissu du champ social dans lequel il œuvre… Quand un Maître éveillé endosse la fonction de maître de pratique, c’est-à-dire de maître spirituel au sens pragmatique de cette expression, ce n’est jamais en cédant à quelque besoin ou quelque désir de reconnaissance, car sa Joie intérieure le rend libre de toute dynamique psychologique de quelque nature que ce soit, sans pour autant abolir en lui la saine possibilité de vouloirs et de désirs humains… ce n’est jamais en cédant à quoi que ce soit de l’ordre des dynamiques humaines, mais c’est en consentant à consacrer de son temps et de son énergie afin de fournir le soutien et la guidance dont beaucoup ont besoin… et que beaucoup demandent avec plus ou moins d’humilité…

Au troisième grand stade, celui de la maîtrise relative du rayonnement de la Joie, la personne est capable de rayonner la Joie avec des degrés d’intensité qui rivalisent véritablement avec les plus hautes densités vibratoires et énergétiques des émotions et des sentiments émanant du mental-émotionnel… Mais cette capacité ne peut pas encore être exercée à volonté dans ces niveaux d’intensité magnifiée… et elle n’est pas encore capable de permettre de dissiper ou d’éclipser à volonté les plus fortes émotions, qu’elles soient négatives ou positives… La maîtrise relative du rayonnement de la Joie est essentiellement une certaine aptitude, assez aisément accessible lorsque le champ émotionnel se trouve dans une condition relativement paisible… ni trop négative ni trop euphorique… une certaine aptitude pour générer, dynamiser et rayonner une qualité de Joie dont la densité vibratoire et énergétique peut assez facilement atteindre, dans ces conditions, les densités vibratoires et énergétiques des émotions les plus fortes, les plus magnétiques ou les plus électriques… La personne se situant au stade de la maîtrise relative du rayonnement de la Joie, possède une grande facilité intérieure à fréquenter de hautes intensités et de hautes densités dans la Joie… et cela atténue énormément sur sa vie intérieure, la dimension de conditionnement par les réactions du mental-émotionnel…

Une telle personne est capable de sortir par elle-même, et notamment par le seul exercice de sa capacité de rayonnement de la Joie… capable de sortir par elle-même des marées émotionnelles négatives, comme des envolées émotionnelles elles aussi induisant un décentrage lorsqu’il s’agit d’émotions euphoriques ou exaltées… Mais elle ne peut pas se dégager instantanément du magnétisme de ses énergies émotionnelles, il y a un effort intérieur à exercer, et cela peut nécessiter quelques heures ou quelques jours lorsque les émotions impliquées sont particulièrement négatives, épaisses et cristallisées… Ce qui signe véritablement la pleine caractéristique de la maîtrise relative du rayonnement de la Joie, c’est que la capacité directe de rayonnement de la Joie est suffisante pour faire prévaloir la Joie intérieure ou la Paix intérieure devant n’importe quel épaississement des émotions, sans avoir besoin d’autres outils et d’autres démarches que le seul exercice intérieur du rayonnement de la Joie… Il y a donc à ce stade une véritable liberté intérieure relative qui a été réalisée… bien qu’elle ne se décline pas comme un état intérieur permanent…

A strictement parler, la personne qui a atteint le stade de la maîtrise relative du rayonnement de la Joie, n’a plus besoin de quelque aide extérieure que ce soit pour aller bien, pour se sentir bien, pour être bien… dans sa vie intérieure… sa capacité de rayonnement de la Joie lui permet de se reconnecter régulièrement de manière libre et autonome, avec une relative autorité intérieure, à la vivance de la Joie en elle… Et depuis la force de cette Joie, cette personne peut trouver les ressources intérieures de confiance, de détermination et de patience pour concrétiser différents rêves et pour réaliser différents désirs dans sa vie humaine… Non pas avec la certitude de pouvoir tout réaliser et tout atteindre de ses désirs et de ses rêves… mais avec la capacité de rester dans une dynamique intérieure de sérénité et de bonheur même s’il advenait des échecs et des ratés… Une telle personne possède une capacité de réussir dans les entreprises humaines, beaucoup plus importante que celle de n’importe quelle personne qui serait encore sujette à se laisser assombrir ou dominer par certaines de ses émotions… mais personne ne peut être assuré de pouvoir tout réussir, absolument tout… à l’exception de Dieu seul.

Malgré tout cet espace de liberté… la personne se situant dans la maîtrise relative du rayonnement de la Joie, a encore besoin de la dispensation des enseignements et des guidances d’un maître de pratique qui soit un Maître éveillé, pour continuer à progresser et pour parvenir au quatrième grand stade, celui de la maîtrise intégrée du rayonnement de la Joie… Il y a une différence importante à faire entre l’autonomie psychologique, qui est réalisée pour une personne ayant atteint la maîtrise relative du rayonnement de la Joie… et l’autonomie spirituelle, qui signifie que l’on n’a plus besoin de la dispensation d’un maître de pratique… mais cette autonomie spirituelle est seulement réalisée chez la personne qui a atteint la maîtrise sublimée du rayonnement de la Joie… Il y a un abysse très spécifique qui sépare le quatrième grand stade de la maîtrise intégrée, et le cinquième grand stade de la maîtrise sublimée…

Celui qui a atteint la maîtrise intégrée, a acquis la capacité de faire régner intérieurement à volonté, l’autorité de la Joie spirituelle… Il est capable de hausser la densité vibratoire et énergétique de la Joie spirituelle, au-delà des limites vibratoires et énergétiques des réactions du mental-émotionnel… et il lui suffit de quelques secondes ou de quelques brèves minutes pour réduire presque à rien n’importe quelle charge émotionnelle, positive ou négative, et pour faire irradier en lui la seule lumière de la Joie spirituelle… Mais du fait de sa nature même, la Joie spirituelle à ce stade n’est pas capable d’atteindre les couches élémentaires des sentiments humains constitutionnels de la personne… et donc la personne se trouvant au stade de la maîtrise intégrée de la Joie spirituelle, demeure encore dans une complexion psychologique dont les couches profondes obéissent encore aux relativités psychologiques humaines… L’amour inconditionnel, en tant que disposition psychologique humaine profonde signifiant une capacité intégrée de considérer tous les êtres humains avec une bienveillance sans éclipse… et signifiant également une capacité intégrée de considérer la vie dans ses diversités avec un émerveillement sans éclipse… n’est pas une résultante automatique à ce stade…

Il faut distinguer ici deux choses importantes… La personne qui a acquis la maîtrise intégrée de la Joie, est établie dans une capacité intérieure, libre et immédiate, de bonheur… et rien ne peut entraver sérieusement ce bonheur… Une telle personne peut se retrouver à la tête de la plus puissante multinationale de la planète, ou vivre dans un total dénuement au fond d’une grotte, ignorée de tous… son bonheur intérieur sera le même, parce qu’il maîtrise véritablement sa capacité intérieure à vibrer dans l’autorité de la Joie… Une telle personne est une lumière pour le monde, tant qu’elle se limite à vivre une vie humaine sur la base d’une puissance intérieure de Joie spirituelle… Si une telle personne s’engageait dans des entreprises humaines, mieux que quiconque elle sera capable de réussir et d’atteindre des sommets… Si elle fait métier d’exercer un talent ou une compétence… scientifique, poète, pianiste, ingénieur, romancier, etc… elle peut y atteindre des degrés rares et des sommets rares d’excellence… Malgré cela, même elle… n’est pas encore véritablement qualifiée pour endosser la fonction de maître spirituel… du moins avec une réelle compétence. Pourquoi ? Parce que la fonction de maître de pratique, c’est-à-dire de maître spirituel, nécessite que la personne qui l’endosse, ait acquis un amour réellement inconditionnel pour l’humanité et pour la vie…

La forme la plus pure de l’aspiration du cœur… c’est la volonté de faire grandir sans cesse l’Amour… pour l’amour de l’Amour… et c’est la volonté de faire grandir sans cesse la Joie… pour la joie de la Joie… Quand vous aimez l’humanité et la vie d’un amour inconditionnel, vous êtes profondément en paix avec l’humanité et avec la vie… et aucune forme subtile d’antagonisme entre votre cœur humain et la réalité immédiate, c’est-à-dire l’humanité et la vie, ne vient infléchir la pureté de l’aspiration de votre cœur… Il faut une aspiration de cœur absolument pure pour permettre la sublimation intérieure de la capacité de rayonnement de la Joie… parce que l’exercice de cette capacité signifie faire vibrer la volonté du cœur… Si l’atmosphère humaine intérieure au sein de laquelle cette volonté vibre, n’est pas intégralement paisible, il y aura toujours une partie de cette volonté qui se mobilise pour maintenir paisible cette atmosphère… Cela signifie que la pleine intégrité de la volonté du cœur n’est pas alors disponible pour les besoins du travail intrinsèque et de la croissance intrinsèque… Or, il faut une pleine concentration et un plein investissement de la volonté en elle-même, pour qu’elle puisse se sublimer… et transformer la maîtrise intégrée en maîtrise sublimée du rayonnement de la Joie…

Réaliser l’amour inconditionnel dans sa dimension intérieure humaine… signifie que pas une seule particule de votre atmosphère humaine intérieure n’est en guerre contre quelque aspect de l’humanité et de la vie… Dans l’amour inconditionnel pour la réalité immédiate, vous êtes en paix intérieurement et humainement face à la réalité immédiate… et votre cœur n’a pas plus besoin de mobiliser quelque fibre de volonté que ce soit pour faire régner la paix dans votre atmosphère intérieure… Si une personne a réussi à atteindre le quatrième grand stade de la maîtrise intégrée du rayonnement de la Joie, peu importe depuis combien de temps elle a atteint ce stade, peu importe jusqu’à ce stade l’excellence de sa qualité de pratique… une telle personne ne pourra pas atteindre la maîtrise sublimée, tant qu’elle essaie encore de justifier en elle quelque particule de guerre envers quelque élément que ce soit de la réalité immédiate… La réalisation de l’amour inconditionnel envers la réalité immédiate, est incontournable pour atteindre la véritable maîtrise sublimée de la Joie… et cet amour signifie notamment la capacité de voir tous les êtres comme des êtres divins, et la capacité de s’en tenir profondément à cette vérité… Apprendre à s’abstenir paisiblement de critiquer, de juger et de condamner, et apprendre à voir les choses dans la bienveillance et à vivre les choses dans le détachement… c’est le passage pour accéder à l’intelligence de l’amour inconditionnel…

Le dernier grand stade… le cinquième… est le stade de la maîtrise sublimée de la Joie spirituelle… Dans l’Eveil du Cœur, s’opère la première grande sublimation du soleil intérieur, et cette sublimation déploie la Joie intérieure comme un état intérieur inconditionnel et permanent… avec la possibilité pour le mental-émotionnel de fonctionner seulement comme quelques bans diaphanes de nuages dans un ciel au centre duquel règne le soleil éternel… le jour éternel de la Joie intérieure… La réalisation de la maîtrise sublimée est cependant différente de la réalisation de l’Eveil du Cœur… bien qu’à ces niveaux les différences soient parfois des questions de perspectives plutôt que des questions de structures… Dans la maîtrise sublimée, c’est la volonté du cœur, en tant qu’ensemble de fibres d’énergies et de forces émanant du corps du soleil intérieur… c’est la volonté du cœur qui est sublimée… et cette sublimation signifie que la volonté du cœur est devenue capable, non seulement de faire vibrer la Joie spirituelle au-delà, vertigineusement au-delà de tout ce qu’un mental-émotionnel humain pourrait imaginer… mais aussi capable d’investir les fibres du mental-émotionnel humain et de devenir l’instance directrice véritable des processus de pensées et des réactions d’émotions…

Devant la volonté de cœur sublimée du pratiquant ayant atteint le cinquième grande stade, le mental et l’émotionnel se tiennent dans une attitude profonde et totale de respect et de service… diligents à faire relayer par les pensées et par les émotions, les nuances vibrantes de la seule Joie spirituelle qui règne au centre de l’être comme un souverain reconnu et respecté… Ce qui était encore une grande facilité sans entrave sérieuse au stade de la maîtrise intégrée, devient à ce niveau une autorité intérieure absolue… Bien que la Joie spirituelle ne soit pas à ce stade un état intérieur d’autorité et de permanence totales, la volonté de cœur sublimée est capable instantanément d’en faire vibrer intérieurement l’autorité sans opposition intérieure possible, et sans que quoi que ce soit ne puisse en différer la plénitude intérieure… La volonté de Joie en tant que force de Joie, règne véritablement chez la personne ayant atteint la maîtrise sublimée du rayonnement de la Joie… Une volonté de cœur sublimée est suffisamment puissante pour faire régner l’autorité intérieure de la Joie, même au sein d’un corps physique assailli des plus intenses douleurs physiques… et c’est notamment sur un tel aspect que la différence peut être la plus explicite entre la maîtrise intégrée et la maîtrise sublimée…

L’expression la plus élevée de la maîtrise sublimée de la Joie, du point de vue de la relation entre la personne à ce niveau et son corps physique… se trouve dans une donnée qui pourra paraître extraordinaire… et qui l’est en effet… Dans ce qui peut se comprendre comme une fusion entre la dynamique vibratoire de la volonté de cœur… et la dynamique vibratoire générée par certaines pratiques fondées sur la maîtrise du souffle… il est possible pour la personne d’élever momentanément son corps physique, par cette fusion entre la force de volonté et la force du souffle, jusqu’à le déplacer dans les premières dimensions éthériques, celles se situant immédiatement au-delà de la dimension physique… Il ne s’agit pas de sortir du corps physique, qui resterait dans la dimension physique, et de se mouvoir sur le plan physique ou ailleurs dans ce qui serait alors un corps énergétique… il s’agit d’un processus de mouvement vibratoire durant lequel un observateur extérieur verrait en effet le corps physique disparaître… et réapparaître probablement quelques minutes plus tard si l’effort vibratoire est relâché… Au-delà de l’exploit que cela représente en soi, la capacité de pouvoir reproduire le déplacement vibratoire total du corps physique d’une manière relativement contrôlée, quoi que nécessitant beaucoup de temps et beaucoup de concentration, représente l’une des plus hautes capacités auxquelles un être humain peut atteindre avant de pouvoir tutoyer la perspective immédiate de l’Eveil du Cœur…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'éveillé (e) et son rapport au monde ici-bas.   Jeu 3 Sep 2015 - 23:26

Derrière le voile , il n'y a plus de "vie quotidienne" , seulement un Eternel Instant Présent qui se déploie dans toute sa Lumière .



Ceci dit ,avant d'en arriver là , il faut traverser quelques étapes.

Au début de l'éveil , si une vie sociale est déjà en place , pas évident de tout chambouler d'un coup (vie professionnelle, cadre de vie ,vie familiale /de couple ,  etc etc ... = les choix faits dans la vie égotique/duelle).

Tout dépend du "degré" d'éveil et du contexte dans lequel l'éveillé se trouve "ici bas" .

Moins il y a de contraintes , plus il est facile de vivre la vie spirituelle quand elle s'éveille.

Si, par exemple, l'éveillé vit  dans une grotte,  en pleine nature , sans contraintes sociales, son rapport au monde "ici bas" , ne sera pas laborieux , puisque l' environnement sera déjà en grande partie en adéquation avec l'univers non duel.

Mais si l'éveil se produit chez une personne très ancrée dans une vie sociale , alors son rapport au monde "ici bas" tend vers deux possibilités majeures :
- soit elle modifie son environnement par la puissance libératrice/créatrice (l'Amour) que cet éveil  permet.(ça peut prendre beaucoup de temps/c'est grâce aux difficultés que l'on progresse...)
- soit elle s'y fond aisément/avec Joie par la grâce de cette même Puissance/Amour/Félicité qui désormais gère sa vie (ça peut prendre beaucoup de temps aussi , tout dépend du niveau d'éveil et des leçons à apprendre ).

:jap:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'éveillé (e) et son rapport au monde ici-bas.   Jeu 3 Sep 2015 - 23:49

Coucou Seigneur d'Amour ; Smile

Nous avons posté en même temps .

Je constate que l'on exprime la même chose, avec une approche et des mots différents .

Cool
Revenir en haut Aller en bas
Néhémyo
Membre


Date d'inscription : 30/10/2013
Nombre de messages : 3299
Féminin
Scorpion Chèvre
Age : 37
Ville : Sud

MessageSujet: Re: L'éveillé (e) et son rapport au monde ici-bas.   Jeu 3 Sep 2015 - 23:54

@ Aliya :jap:
Je rajouterai que le retrait des activités mondaines dans une vie simple avec le minimum, et plutôt solitaire avec toutes ses énergies focalisées sur la sadhana et le Soi permet aussi de conserver un mental relativement clean et des vibrations correctes.

Parce que quand on est assailli de problèmes futiles, tels que professionnels, sociaux, administratifs etc le mental tourne à plein régime tout le temps, pour résoudre les difficultés, faire des projets etc la conscience redescend dans la personnalité, même si on prend la distance nécessaire à la non-identification. Et au moment de la pratique pour calmer le jeu (et le je) c'est chaud !

Par contre pour travailler sur l'égo, pour le service humain, c'est mieux de rester en contact avec le monde, si on ne se laisse pas trop happer.

Donc le rapport de "l'éveillé" au monde profane c'est une question de choix personnel, de moment dans une vie et de niveau de conscience aussi c'est tjs à double tranchant.
Dans la matière, de toute façon, tout ce qui peut te propulser au delà de toi-même peut aussi te perdre, tout ce qui peut te perdre peut te faire avancer.

Comme l'énergie de la shakti, quitte ou double Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'éveillé (e) et son rapport au monde ici-bas.   Ven 4 Sep 2015 - 0:13



Par la Bhakti, on cherche Dieu pour se trouver soi même .

Par le Védanta, on se cherche soi même pour trouver Dieu.


Ma Ananda Moyi  :jap:  
Revenir en haut Aller en bas
 
L'éveillé (e) et son rapport au monde ici-bas.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie :: Forum spiritualité et forum ésotérisme sur le partage de l'éveil :: Discussion, rencontre, partage, écoute, dialogue :: Questions et réponses spirituelles-
Sauter vers:  
Spirit Partage - Forum spiritualité de rencontre Montpellier et autre ville
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit