Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie

Forum de discussion sur la spiritualité pour la rencontre et le partage dans l'éveil spirituel de la conscience, bouddhisme zen, lithothérapie meditation et citation.
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Faire des progrès dans la compréhension mutuelle.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
did
Membre
avatar

Date d'inscription : 11/01/2014
Nombre de messages : 4017
Masculin
Vierge Serpent
Age : 51
Ville : Planéte Terre

MessageSujet: Faire des progrès dans la compréhension mutuelle.   Dim 26 Juil 2015 - 9:32

Rappel du premier message :

:jap: Salut a toi excellente vérité, Ô toi qui est le lieu de rendez vous pour la compréhension mutuelle.
 
Puisque je vois que tu as ce souci de la compréhension entre les gens, je voulais te livrer le fruit de mes observations à ce sujet.
 
Ne pas donner le même sens aux mots nous complique certainement les choses,  comme tu le dis très justement.
 Mais tout ça se résous si on écoute. 
Car à ce moment là, on va s’en rendre compte que l’autre nous parle d’autre chose. Et si on s’intéresse vraiment à découvrir ce qu’il nous dit, on va lui demander des précisions sur ce qu’il dit. Tandis que si on cherche d’abord à être compris soi, on lui répondra certainement des choses du genre : «  t’as pas compris ce que je disais ».
 
Qu’elle importance que l’autre n’ait pas compris ce qu’on disait ?
Etait-ce le but premier de la conversation ?

Nous avons tous tendance à nous intéresser à ce qu’on dit soi même, avec  un besoin plus ou moins pressant d’être compris. Et quelque fois on s’intéresse aux autres, à ce qu’ils disent, avec l’espoir de les comprendre. Les deux ont leur utilité. Mais si personne n’écoute quand l’autre parle, nous aurons beau donner le même sens aux mots, qu’arrivera-t-il ?
 
Il est peut être possible de produire une écoute qui serait volontaire, a condition de savoir écarter ce qui nous préoccupe quand on nous parle, voir d’être préoccupé par rien, sauf du désir de comprendre le prochain, ce qui serait l’idéal et produirait une écoute spontanée. Mais je crois qu'en ces choses, c'est pas la peine de faire semblant. Soit ça nous intéresse, soit on s’avoue que l’on s’en fout, et dire a l’autre que l’on s’en fout c’est provoquer l’opposition adolescente dont nous avons parfois besoin a tous les âges.
 
Une autre source d’incompréhension provient de l’émotion  produite en nous par les paroles d’autrui, quand bien même nous aurions le même dictionnaire. Nous sommes certainement nombreux ici a avoir remarqué que c’était bien le cas avec l’émotion négative, désagréable. (Nous serons peut être moins nombreux a avoir remarqué que c’est aussi le cas avec les agréables, mais peu importe.)
 
Quand une émotion nous aveugle, la victime de cette surdité croit répondre à ce qu’on lui dit, alors qu’elle ne fait que répondre tout court. Elle exprime ce qui s’est passé en elle en entendant nos mots. Mais elle ne répond pas à ce qu’on lui a dit, quand bien même ses paroles pourraient le laisser croire. Et là encore, il suffit qu’un des deux écoute pour créer un dialogue, plutôt qu’une suite d’avis. Si l’un des deux écoute et répond à ce que dis l’autre, on parlera de ce que dit la personne victime de l’aveuglement. Car c’est  comme ça que les sourds sont très habiles pour faire venir le sujet de conversation sur ce qui les intéresse, à savoir ce qu’il y a en eux, car c’est ça qu’ils ont répondu, c’est de ça que eux parlent.
 
Ce message qui te parle d’autre chose que de la multiplicité du sens des mots dont tu parlais était bien sur une sorte d’exemple de ces changements de sujet...mais non produit par un aveuglement émotionnel.
 
Je l’ai fait exprès de te parler d’autre chose. Very Happy  
 
Une suite d’avis ou personne ne répond a ce que disait l’autre ne tourne pas forcément au dialogue de sourd.
 
Je peux tout à la fois t’avoir bien écouté, voir bien compris, ET te parler d’autre chose, a moins que le sujet de la conversation ne soit : quelles sont les causes de l’incompréhension ?

Si c'est le cas nous parlons bien de la même chose, malgré que je n'ai pas répondu à ce que tu disait.


:jap:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

AuteurMessage
pulsar
Membre
avatar

Date d'inscription : 08/10/2015
Nombre de messages : 2562
Masculin
Lion Dragon
Age : 52
Ville : Noland

MessageSujet: Re: Faire des progrès dans la compréhension mutuelle.   Ven 9 Oct 2015 - 21:46

Oui, faiblesses, défauts...mais cela va beaucoup plus loin. Le moi a besoin de limites pour se définir en tant qu' entité , donc de refuser. C' est par le refus que nous créons l' autre, l' étranger, donc par comparaison ,nous.
Notre réalité manifestée c' est le refus. Tout l' édifice repose là dessus. L' éveil est l' accueil à 100% de cela, du refus. Alors il n' y a plus l' autre, ni moi.Il y a ce qui est.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mephistopheles
Membre
avatar

Date d'inscription : 26/07/2015
Nombre de messages : 608
Masculin
Bélier Cheval
Age : 39
Ville : Vieille France

MessageSujet: Re: Faire des progrès dans la compréhension mutuelle.   Ven 9 Oct 2015 - 22:06

Citation :
Il y a
Ca suffisait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Faire des progrès dans la compréhension mutuelle.   Ven 9 Oct 2015 - 22:11

@pulsar a écrit:
Oui, faiblesses, défauts...mais cela va beaucoup plus loin. Le moi a besoin de limites pour se définir en tant qu' entité , donc de refuser. C' est par le refus que nous créons l' autre, l' étranger, donc par comparaison ,nous.
Notre réalité manifestée c' est le refus. Tout l' édifice repose là dessus. L' éveil est l' accueil à 100% de cela, du refus. Alors il n' y a plus l' autre, ni moi.Il y a ce qui est.
Mais comment donc vivre sans "moi" ?
Revenir en haut Aller en bas
pulsar
Membre
avatar

Date d'inscription : 08/10/2015
Nombre de messages : 2562
Masculin
Lion Dragon
Age : 52
Ville : Noland

MessageSujet: Re: Faire des progrès dans la compréhension mutuelle.   Ven 9 Oct 2015 - 22:33

La Nymphe de papier a écrit:
@pulsar a écrit:
Oui, faiblesses, défauts...mais cela va beaucoup plus loin. Le moi a besoin de limites pour se définir en tant qu' entité , donc de refuser. C' est par le refus que nous créons l' autre, l' étranger, donc par comparaison ,nous.
Notre réalité manifestée c' est le refus. Tout l' édifice repose là dessus. L' éveil est l' accueil à 100% de cela, du refus. Alors il n' y a plus l' autre, ni moi.Il y a ce qui est.
Mais comment donc vivre sans "moi" ?
De la façon exacte que tu exprimes : vivre sans "moi" , c' est vivre tout court.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Faire des progrès dans la compréhension mutuelle.   Ven 9 Oct 2015 - 22:38

C'est tout à fait impossible pour le commun des mortels, à quelques exceptions près.
Revenir en haut Aller en bas
pulsar
Membre
avatar

Date d'inscription : 08/10/2015
Nombre de messages : 2562
Masculin
Lion Dragon
Age : 52
Ville : Noland

MessageSujet: Re: Faire des progrès dans la compréhension mutuelle.   Ven 9 Oct 2015 - 22:47

En parcourant le forum aujourd'hui , je suis tombé sur une citation, je ne sais plus où : " ils ne savaient pas que c' était impossible alors ils l' ont fait."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totem
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 14450
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 62
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: Faire des progrès dans la compréhension mutuelle.   Ven 9 Oct 2015 - 22:54

La Nymphe de papier a écrit:
@pulsar a écrit:
Oui, faiblesses, défauts...mais cela va beaucoup plus loin. Le moi a besoin de limites pour se définir en tant qu' entité , donc de refuser. C' est par le refus que nous créons l' autre, l' étranger, donc par comparaison ,nous.
Notre réalité manifestée c' est le refus. Tout l' édifice repose là dessus. L' éveil est l' accueil à 100% de cela, du refus. Alors il n' y a plus l' autre, ni moi.Il y a ce qui est.
Mais comment donc vivre sans "moi" ?

D'après ta question il y a quelqu'un qui veut savoir comment vivre sans "moi", Qui est-il donc ? Wink



Dernière édition par Totem le Ven 9 Oct 2015 - 22:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Faire des progrès dans la compréhension mutuelle.   Ven 9 Oct 2015 - 22:55

En admettant la possibilité d'un sans "moi", c'est-à-dire, d'une personne sans personnalités, sans subjectivité, sans entité émotionnelle, affective, intellectuelle, etc. En quoi son existence serait-elle différente de la mienne ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Faire des progrès dans la compréhension mutuelle.   Ven 9 Oct 2015 - 22:58

@Totem a écrit:
La Nymphe de papier a écrit:
@pulsar a écrit:
Oui, faiblesses, défauts...mais cela va beaucoup plus loin. Le moi a besoin de limites pour se définir en tant qu' entité , donc de refuser. C' est par le refus que nous créons l' autre, l' étranger, donc par comparaison ,nous.
Notre réalité manifestée c' est le refus. Tout l' édifice repose là dessus. L' éveil est l' accueil à 100% de cela, du refus. Alors il n' y a plus l' autre, ni moi.Il y a ce qui est.
Mais comment donc vivre sans "moi" ?

D'après ta question il y a quelqu'un qui veut savoir comment vivre sans "moi", Qui est-il donc a ton avis? Wink
Ben moi, pardi, le mec qui se pose la question ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
shanka
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/03/2015
Nombre de messages : 686
Féminin
Lion Tigre
Age : 42
Ville : no land

MessageSujet: Re: Faire des progrès dans la compréhension mutuelle.   Ven 9 Oct 2015 - 22:59

Sans personnalité, sans subjectivité...nous ne serions personne...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totem
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 14450
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 62
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: Faire des progrès dans la compréhension mutuelle.   Ven 9 Oct 2015 - 23:02

La Nymphe de papier a écrit:
@Totem a écrit:
La Nymphe de papier a écrit:
@pulsar a écrit:
Oui, faiblesses, défauts...mais cela va beaucoup plus loin. Le moi a besoin de limites pour se définir en tant qu' entité , donc de refuser. C' est par le refus que nous créons l' autre, l' étranger, donc par comparaison ,nous.
Notre réalité manifestée c' est le refus. Tout l' édifice repose là dessus. L' éveil est l' accueil à 100% de cela, du refus. Alors il n' y a plus l' autre, ni moi.Il y a ce qui est.
Mais comment donc vivre sans "moi" ?

D'après ta question il y a quelqu'un qui veut savoir comment vivre sans "moi", Qui est-il donc a ton avis? Wink
Ben moi, pardi, le mec qui se pose la question ! Laughing

Bah oui celui qui pose la question le fait parce qu'il a peur de disparaître... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Faire des progrès dans la compréhension mutuelle.   Ven 9 Oct 2015 - 23:03

Soit ! Et en admettant maintenant que nous ne soyons personne. En quoi la vie serait-elle différente ?


Dernière édition par La Nymphe de papier le Ven 9 Oct 2015 - 23:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
pulsar
Membre
avatar

Date d'inscription : 08/10/2015
Nombre de messages : 2562
Masculin
Lion Dragon
Age : 52
Ville : Noland

MessageSujet: Re: Faire des progrès dans la compréhension mutuelle.   Ven 9 Oct 2015 - 23:05

La Nymphe de papier a écrit:
En admettant la possibilité d'un sans "moi", c'est-à-dire, d'une personne sans personnalités, sans subjectivité, sans entité émotionnelle, affective, intellectuelle, etc. En quoi son existence serait-elle différente de la mienne ?
Tu ne peux pas définir un sans moi qui est sans limite sans lui en redonner. Et son existence n' est pas différente de la tienne, juste pas bornée par la tienne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Faire des progrès dans la compréhension mutuelle.   Ven 9 Oct 2015 - 23:13

@pulsar a écrit:
La Nymphe de papier a écrit:
En admettant la possibilité d'un sans "moi", c'est-à-dire, d'une personne sans personnalités, sans subjectivité, sans entité émotionnelle, affective, intellectuelle, etc. En quoi son existence serait-elle différente de la mienne ?
Tu ne peux pas définir un sans moi qui est sans limite sans lui en redonner. Et son existence n' est pas différente de la tienne, juste pas bornée par la tienne.
Le sans "moi" n'est pas limité selon tes dires.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Faire des progrès dans la compréhension mutuelle.   Ven 9 Oct 2015 - 23:14

@Totem a écrit:
La Nymphe de papier a écrit:
@Totem a écrit:
La Nymphe de papier a écrit:
@pulsar a écrit:
Oui, faiblesses, défauts...mais cela va beaucoup plus loin. Le moi a besoin de limites pour se définir en tant qu' entité , donc de refuser. C' est par le refus que nous créons l' autre, l' étranger, donc par comparaison ,nous.
Notre réalité manifestée c' est le refus. Tout l' édifice repose là dessus. L' éveil est l' accueil à 100% de cela, du refus. Alors il n' y a plus l' autre, ni moi.Il y a ce qui est.
Mais comment donc vivre sans "moi" ?

D'après ta question il y a quelqu'un qui veut savoir comment vivre sans "moi", Qui est-il donc a ton avis? Wink
Ben moi, pardi, le mec qui se pose la question ! Laughing

Bah oui celui qui pose la question le fait parce qu'il a peur de disparaître... Wink
Comment pourrait-il disparaître ?
Revenir en haut Aller en bas
Totem
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 14450
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 62
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: Faire des progrès dans la compréhension mutuelle.   Ven 9 Oct 2015 - 23:14

La Nymphe de papier a écrit:
En admettant la possibilité d'un sans "moi", c'est-à-dire, d'une personne sans personnalités, sans subjectivité, sans entité émotionnelle, affective, intellectuelle, etc. En quoi son existence serait-elle différente de la mienne ?

Son existence est réelle alors que le "moi" est une illusion, juste un double fabriqué par l'éducation et les conditionnements, il peut être plus ou moins modidifié par des conditonnements nouveaux, plusieurs "moi" peuvent aussi exister chez un même individus, alors que ce que nous sommes réellement est inconditionné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Faire des progrès dans la compréhension mutuelle.   Ven 9 Oct 2015 - 23:16

Mais là, maintenant, c'est bien toi qui t'exprimes Totem ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Faire des progrès dans la compréhension mutuelle.   Ven 9 Oct 2015 - 23:23

Bref, je vous souhaite une belle nuit, toutes ces choses dépassent largement mes limites. Je fais mon trou à la Lune. :49552
Revenir en haut Aller en bas
Totem
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 14450
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 62
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: Faire des progrès dans la compréhension mutuelle.   Ven 9 Oct 2015 - 23:23

La Nymphe de papier a écrit:

Comment pourrait-il disparaître ?

J'ai bien dit qu'il "a peur" de disparaître, mais en réalité il ne disparaît pas puisqu'il est une illusion, quand notre vraie nature reprend les rennes (ce qui peut se faire soudainement) le moi s'efface.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totem
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 14450
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 62
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: Faire des progrès dans la compréhension mutuelle.   Ven 9 Oct 2015 - 23:30

La Nymphe de papier a écrit:
Mais là, maintenant, c'est bien toi qui t'exprimes Totem ?

Il faut bien qu'il y ait quelqu'un qui s'exprime, le "moi" est l'ancienne structure, mais il reste toujours l'individu débarrassé de celle-ci. Pourquoi à ton avis l'être qui s'éveille passe t-il par différents états et change radicalement si ce n'est par le retrait de la structure qui était en place?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanka
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/03/2015
Nombre de messages : 686
Féminin
Lion Tigre
Age : 42
Ville : no land

MessageSujet: Re: Faire des progrès dans la compréhension mutuelle.   Ven 9 Oct 2015 - 23:38

L'être éveillé ne change -t-il pas tout simplement de "moi"?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
brémen
Membre
avatar

Date d'inscription : 14/11/2013
Nombre de messages : 244
Masculin
Vierge Cochon
Age : 45
Ville : orléans

MessageSujet: Re: Faire des progrès dans la compréhension mutuelle.   Sam 10 Oct 2015 - 0:31

Cette notion de "moi" revient souvent et dépend surtout de comment chacun/chacune le définit.
Pour ma part, le moi est l'âme qui est incarnée dans un corps et qui fait, par conséquent, l'expérience de la vie matérielle. Cette âme est comme endormie car elle a oublié qu'elle est sa véritable nature, sa propre source que certaines traditions appellent l'Esprit. le début de l'éveil est la prise de conscience de cela et se pratique petit à petit jusqu'à ce que l'Esprit et l'âme s'unissent en toute conscience.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanka
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/03/2015
Nombre de messages : 686
Féminin
Lion Tigre
Age : 42
Ville : no land

MessageSujet: Re: Faire des progrès dans la compréhension mutuelle.   Sam 10 Oct 2015 - 0:46

Ah! Tu as raison Brémen, tout dépend de la définition du moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
erell
Membre
avatar

Date d'inscription : 29/09/2014
Nombre de messages : 8562
Féminin
Sagittaire Dragon
Age : 40
Ville : en chemin...

MessageSujet: Re: Faire des progrès dans la compréhension mutuelle.   Sam 10 Oct 2015 - 7:52

@shanka a écrit:
Sans personnalité, sans subjectivité...nous ne serions personne...
C'est du pareil au même, Shanka, car que nous apportent de plus toute cette subjectivité, ces états illusoires dans lesquels nous nous lovons, nous les mendiants de l'amour...? Rien de plus, sinon de la souffrance...!

Et ce pauvre petit enfant intérieur que nous continuons à blesser..., ne vaudrait-il pas mieux carrément "le tuer" afin qu'il ne souffre plus...?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Faire des progrès dans la compréhension mutuelle.   Sam 10 Oct 2015 - 8:00

Erell, l'enfant intérieur est aussi une illusion. A quoi bon alors tuer une illusion ? Ce que j'aime en toi, et ceci ne concerne évidemment que moi, c'est ta personnalité que je perçois qu'en partie à travers ce que tu écris.
Revenir en haut Aller en bas
 
Faire des progrès dans la compréhension mutuelle.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie :: Forum spiritualité et forum ésotérisme sur le partage de l'éveil :: Psychologie et développement personnel-
Sauter vers:  
Spirit Partage - Forum spiritualité de rencontre Montpellier et autre ville
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit