Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie

Forum de discussion sur la spiritualité pour la rencontre et le partage dans l'éveil spirituel de la conscience, bouddhisme zen, lithothérapie meditation et citation.
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'homosexualité d'un point de vue spirituel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 22 ... 39  Suivant
AuteurMessage
sipirion23
Premiers messages spirituels
avatar

Date d'inscription : 25/04/2015
Nombre de messages : 23
Féminin
Taureau Serpent
Age : 28
Ville : Bordeaux

MessageSujet: L'homosexualité d'un point de vue spirituel   Mar 23 Juin 2015 - 11:56

Rappel du premier message :

Bonjour!

Je tente une réouverture de ce topic, en espérant que les gens qui pourraient être hostiles face à ce sujet pourront réagir intelligemment, en adulte, dans le respect des opinions de chacun. Car on le sait, il est facile de s'énerver (et de faire remonter le plus sombre de notre humanité à la surface en même temps), mais si vous n'êtes la que pour vous défouler car vous n'approuvez pas, il est inutile de répondre à ce post. Je voudrais échanger intelligemment et de manière constructive, même si ce sujet vous met mal à l'aise et vous déplait, j'accueille vos arguments avec joie, tant qu'ils sont prononcés dans le respect d'autrui et de son intégrité.

Alors, l'homosexualité d'un point de vue spirituel...
Etant convaincue de l'existence des vies antérieures, et si je rencontre dans cette vie une jeune fille (étant moi même une fille) qui a été l'amour de ma vie dans ma vie précédente en tant que garçon (moi ayant été une fille aussi dans cette vie précédente), je pense que je reconnaitrais son âme et qu'il serait possible de retomber amoureuse de cette âme là, peut importe le "véhicule terrestre", ou le corps, qu'elle habite.

De plus, je pense que nous sommes sur Terre SOUMIS à la loi de la dualité ("chaud/froid", "méchant/gentil", "triste/heureux", "féminin/masculin") et que notre mission sur Terre est de rejoindre la "source" en travaillant sur cette tendance, afin de tendre vers le "un". L'acceptation de nos parts féminines et masculines passe aussi par cette acceptation de l'homosexualité et par l'amour universel.

De plus, je ressens par intuition, signes et "messages" véhiculées aléatoirement qu'il n'y a ni enfer ni paradis, mais que tout le monde va au même endroit et est confronté à sa propre conscience (ce qui peut ressembler à l'enfer pour certains, effectivement). A ce moment là, on est jugé pour ce que l'on est, pour le niveau vibratoire et la luminosité de notre âme, pour le bonheur, l'amour et le soutien qu'on a répandu de notre vivant, alors je ne vois pas en quoi une personne qui a AIME (même une personne du sexe opposé) pourrait être jugé pour cela si elle n'a rependue que du bon.

De plus, et des textes anciens le prouvent, il y a des personnes homosexuelles depuis la nuit des temps, ce n'est qu'à partir d'une certaine période que cela a été diabolisé. Ne vous demandez-vous pas pourquoi, et ce qui a instigué ce changement radical de perception?

En fait, mis à part le conditionnement religieux et ses arguments plutôt bancals, je ne vois pas ce que les gens reprochent aux homosexuels... Pour moi, les gens qui n'acceptent et ne respectent pas cela ont probablement quelque chose à régler avec eux-mêmes et leur propre sexualité, sinon, pourquoi ne pas tolérer, cela ne vous concerne pas directement, vous, si ?

Sipirion23   sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

AuteurMessage
Thorsum
Membre
avatar

Date d'inscription : 02/01/2010
Nombre de messages : 2107
Masculin
Cancer Chien
Age : 35
Ville : Paris

MessageSujet: Re: L'homosexualité d'un point de vue spirituel   Dim 18 Oct 2015 - 15:06

En principe il y a une préparation au mariage qui dure un ans, dans un groupe de chrétien et en accompagnement avec le prêtre. Mais certains prêtres sont moins consciencieux. Ca c'est pour les cathos, pour les protestants c'est beaucoup plus diversifié.

Itxaso a écrit:
Il n'y a qu'à voir les mariages royaux ou princiers pour s'en rendre compte ou les mariages qui, jusqu'à une époque très récente étaient arrangés, et encore c'est souvent le cas.

Très précisément lors des mariages royaux il n'y avait pas de séparation entre l'église et l'état et les mariages arrangés étaient des questions politiques et financières. Rien de religieux au sens propre.

Itxaso a écrit:
Oui, je te rejoins, le pacs c'est très bien, mais je crois que les droits n'étaient pas aussi étendus que dans un mariage civil d'après ce que j'ai compris?  

Oui, nous pouvions étendre les droits du pacs et éviter de heurter les sensibilités sur la question du mariage, si cela n'a pas été fait c'est qu'il y avait une volonté de s'en pendre au mariage.


Dernière édition par Thorsum le Dim 18 Oct 2015 - 15:15, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Itxaso
Membre
avatar

Date d'inscription : 09/03/2014
Nombre de messages : 2187
Féminin
Bélier Tigre
Age : 43
Ville : le monde

MessageSujet: Re: L'homosexualité d'un point de vue spirituel   Dim 18 Oct 2015 - 15:08

ming i a écrit:
peut-on se faire baptiser à tout âge?
Oui, bien sûr.
Je connais des personnes qui l'ont fait, dans le cadre de mariage mixte, "pour contenter la famille", mais aussi par volonté de comprendre et connaître la religion de l'épouse (en l'occurrence dans le cas que je connais). Je crois que les règles sont plus précises, il faut suivre un minimum d'enseignement, mais c'est possible oui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ming i
Membre
avatar

Date d'inscription : 01/09/2015
Nombre de messages : 625
Féminin
Gémeaux Cochon
Age : 46
Ville : audenge

MessageSujet: Re: L'homosexualité d'un point de vue spirituel   Dim 18 Oct 2015 - 15:12

merci Itaxso, donc si tu veux te marier à l'église croyant ou pas tu feras ce qu'on te dit pour te marier à l'église parce que tu as cette envie, tu aimes le lieu, l'ambiance, ou tout simplement par principe et aussi parce que l'union pour toi est sacré, mais ça ne veut pas forcément dire que tu crois en Dieu ou que tu y croira passé cette étape, juste tu as la foi en ton mariage ça peut-être comme croyance

et l'église et même toutes les religions confondues représentent avant tout la foi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thorsum
Membre
avatar

Date d'inscription : 02/01/2010
Nombre de messages : 2107
Masculin
Cancer Chien
Age : 35
Ville : Paris

MessageSujet: Re: L'homosexualité d'un point de vue spirituel   Dim 18 Oct 2015 - 15:16

Pour les catholique un tel mariage n'a pas de valeur, le mariage n'a de sens que dans la foi en Dieu. Mais personne n'est refusé par principe, c'est pour ca qu'un chemin de foi est proposé puisque nous sommes tous enfant de Dieu.


Dernière édition par Thorsum le Dim 18 Oct 2015 - 15:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ming i
Membre
avatar

Date d'inscription : 01/09/2015
Nombre de messages : 625
Féminin
Gémeaux Cochon
Age : 46
Ville : audenge

MessageSujet: Re: L'homosexualité d'un point de vue spirituel   Dim 18 Oct 2015 - 15:17

bein je trouve que c'est dommage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Itxaso
Membre
avatar

Date d'inscription : 09/03/2014
Nombre de messages : 2187
Féminin
Bélier Tigre
Age : 43
Ville : le monde

MessageSujet: Re: L'homosexualité d'un point de vue spirituel   Dim 18 Oct 2015 - 15:19

ming i a écrit:
merci Itaxso, donc si tu veux te marier à l'église croyant ou pas tu feras ce qu'on te dit pour te marier à l'église parce que tu as cette envie, tu aimes le lieu, l'ambiance, ou tout simplement par principe et aussi parce que l'union pour toi est sacré, mais ça ne veut pas forcément dire que tu crois en Dieu ou que tu y croira passé cette étape

Je ne comprends pas ta question, enfin, s'il y en a une.

Oui, je crois en Dieu, oui, mais pas spécialement en l’Église (comme organisation, pas comme lieu).

Oui, l'union est sacrée, bien sûr.
Il n'y a qu'à voir toute l'aura, les peurs, les désirs, les craintes qui entourent l'union sexuelle, qui demeure une union à titre privée (et là encore, l'union célébrée par l'église n'est-elle pas parfois un désir du contrôle de l'autre?).
Il m'est arrivé à plusieurs reprises de vouloir signifier aux yeux du monde mon union à une personne précise (même si fondamentalement je suis contre le mariage), bon, cela ne s'est pas fait, mais si cela se reproduit, et que nous choisissons de nous unir selon un rite précis, je me plierai aux lois en vigueur selon le rite, oui, forcément.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Itxaso
Membre
avatar

Date d'inscription : 09/03/2014
Nombre de messages : 2187
Féminin
Bélier Tigre
Age : 43
Ville : le monde

MessageSujet: Re: L'homosexualité d'un point de vue spirituel   Dim 18 Oct 2015 - 15:33

ming i a écrit:
oui être épanouï en tant que femme? mais c'est quoi la féminité? prendre soin de soi? s'accepter en tant que femme? au delà de la norme? être coquette? se trouver jolie? plaire? séduire? faire le premier pas?

je me dis que la soumission ou la domination s'effacent quand chacun accepte ce qu'il est, dans ce cas précis ça serait pour un homme d'accepter d'être un homme et une femme d'accepter d'être une femme? mais du coup ça entrainerait quoi? vu qu'on cherche ce qui nous manque ou on désir ce qu'on a pas? il n'y aurait plus d'homosexualité? ou alors on dépasserait cette frontière et comme tu le dis dans un autre post on serait tous bi-sexuelle puisque qu'il n'y aurait plus de manque, si on s'accepte entièrement même l'aspect physique, naturel ne compte plus, le genre devient obsolète ? et du coup il n'y a plus de cadre, il n'y a que de l'amour au final, non? du plaisir à l'état pur?

l'acceptation revient dans tous les posts mais comment accepter quelquechose qu'on ne voit pas, ça serait faire confiance à l'autre qui nous dit ce que nous sommes? je dis ça mais en même temps ça se voit, mais des fois on ne le ressent pas, je ne me sens pas si femme que ça je veux dire, voir poser ça comme une réalité me bloque dans mes échanges, je trouve les échanges du coup trop ambigües, la femme est désirable, l'homme aussi bref..

Je ne sais pas si cela m'est adressé, mais je réponds.

ming i a écrit:
oui être épanouï en tant que femme? mais c'est quoi la féminité? prendre soin de soi? s'accepter en tant que femme? au delà de la norme? être coquette? se trouver jolie? plaire? séduire? faire le premier pas?

Se trouver jolie, oui, cela fait partie de prendre soin de soi.
Plaire, séduire, non.
Je crois que comme tu le suggérais plus haut, la femme minimise beaucoup son rôle dans le monde, en dehors du rôle traditionnel qu'elle s'attribue et qu'on lui attribue, et il serait temps qu'elle revendique sa juste place.
La recherche de "ma" féminité a à voir avec ça.

ming i a écrit:
je me dis que la soumission ou la domination s'effacent quand chacun accepte ce qu'il est, dans ce cas précis ça serait pour un homme d'accepter d'être un homme et une femme d'accepter d'être une femme? mais du coup ça entrainerait quoi? vu qu'on cherche ce qui nous manque ou on désir ce qu'on a pas? il n'y aurait plus d'homosexualité? ou alors on dépasserait cette frontière et comme tu le dis dans un autre post on serait tous bi-sexuelle puisque qu'il n'y aurait plus de manque, si on s'accepte entièrement même l'aspect physique, naturel ne compte plus, le genre devient obsolète ? et du coup il n'y a plus de cadre, il n'y a que de l'amour au final, non? du plaisir à l'état pur?

Oui, à la fin de tout ça, il reste la bissexualité. A la base, Platon parle du mythe androgyne, que moi je ressens très fort.

Et oui, le plaisir à l'état pur, le partage, l'amour.

Mais souvent, on met la charrue avant les bœufs, on se dit que comme le but, c'est le partage et l'amour, on décrète bien vite que l'on a réglé tous ses besoins.
Or non, et il existe des couples qui dépassent leurs crises comme ça, parce qu'ils savent que la relation sert à ça fondamentalement et ils/elles travaillent sur ça, comme une collaboration.

Quant au thème de l'acceptation de ce que l'on est, je crois que certains hommes gagneraient à réfléchir davantage à ce que pourrait signifier pour eux avoir une polarité féminine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sedna
Membre
avatar

Date d'inscription : 05/04/2015
Nombre de messages : 927
Féminin
Taureau Cochon
Age : 94
Ville : Alpes de Haute Provence

MessageSujet: Re: L'homosexualité d'un point de vue spirituel   Dim 18 Oct 2015 - 15:42

Itxaso a écrit:

Quant au thème de l'acceptation de ce que l'on est, je crois que certains hommes gagneraient à réfléchir davantage à ce que pourrait signifier pour eux avoir une polarité féminine.

oh oui et on avancerait ..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ming i
Membre
avatar

Date d'inscription : 01/09/2015
Nombre de messages : 625
Féminin
Gémeaux Cochon
Age : 46
Ville : audenge

MessageSujet: Re: L'homosexualité d'un point de vue spirituel   Dim 18 Oct 2015 - 15:52

Thorsum a écrit:
Pour les catholique un tel mariage n'a pas de valeur, le mariage n'a de sens que dans la foi en Dieu. Mais personne n'est refusé par principe, c'est pour ca qu'un chemin de foi est proposé puisque nous sommes tous enfant de Dieu.

bah si visiblement nous ne sommes pas tous enfant de dieu, puisque on refuse que les homosexuels se marient à l'église, c'est un contre sens ça?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totem
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 15157
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 62
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: L'homosexualité d'un point de vue spirituel   Dim 18 Oct 2015 - 17:35

Thorsum a écrit:
On ne refera pas l'histoire de France et de la chrétienté, lorsque les homos réclament le droit au mariage ce n'est pas le droit au Nagual des Toltèques qu'ils réclament, c'est le droit à une union qui renvoie à une théologie particulière qu'il ne veulent pas reconnaître et c'est incohérent de rejeter cette théologie mais d'en réclamer la terminologie, qui est une empreinte de la chrétienté dans l'état. S'il n’existait rien d'autre oui, d'accord, mais puisqu'une main leur a été donnée pour une égalité sociale au travers du PAX, c'est bien le bras qu'ils ont pris en réclamant le mariage qui renvoie à une réalité historique religieuse qu'aucun historien ne peut nier. La preuve en est ils (certains...) veulent même se marier à l'église! Quoi qu'il en soit aujourd'hui la question est réglée, dans nos oreilles le mariage en mairie n'a rien d'un mariage, ce n'est plus que la signature d'un contrat écrit, qui a perdu toute la charge symbolique qu'il pouvait renfermer dans son nom pour les croyants, ce n'est plus qu'une coquille vide, une formalité administrative.

Sais tu au moins à quoi se rapporte le nom de Nagual chez les Toltèques?
Ce n'est plus ni moins de l'être intérieur dont il s'agit qui n'est pas un droit mais notre vraie nature que l'on soit homo ou éthéro ou autre car il est clair que toutes ces appellations ne sont que des cases dans lesquelles ont met tout un chacun pour le définir et l'être divin n'en a rien à faire de ces cases qui ne regardent que le petit moi.
Quand au mariage c'est encore quelque chose dont peut tout à fait se passer qu'on soit hétéro ou homo, c'est juste encore une case pour définir ce que nous sommes. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alaka
Modérateur
avatar

Date d'inscription : 17/02/2011
Nombre de messages : 12780
Féminin
Capricorne Buffle
Age : 43
Ville : Terre

MessageSujet: Re: L'homosexualité d'un point de vue spirituel   Dim 18 Oct 2015 - 17:39

La "pax" pour toutes et tous oui, surtout... :ange10)
& le "Pacs" pour celles & ceux qui le souhaitent...  Wink  Very Happy

_________________
हलका माया

"La seule façon d'accomplir est d'être..." Lao Tseu.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totem
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 15157
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 62
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: L'homosexualité d'un point de vue spirituel   Dim 18 Oct 2015 - 17:44

Thorsum a écrit:



Quoi qu'il en soit aujourd'hui la question est réglée, dans nos oreilles le mariage en mairie n'a rien d'un mariage, ce n'est plus que la signature d'un contrat écrit, qui a perdu toute la charge symbolique qu'il pouvait renfermer dans son nom pour les croyants, ce n'est plus qu'une coquille vide, une formalité administrative.

Perso je ne me suis mariée qu'à la mairie et j'avais mis toute croyance au placard.......Et pourtant.........Je crois que le divin est un sacré farceur en tout cas à croire qu'il s'en fout de toutes ces complications...... Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thorsum
Membre
avatar

Date d'inscription : 02/01/2010
Nombre de messages : 2107
Masculin
Cancer Chien
Age : 35
Ville : Paris

MessageSujet: Re: L'homosexualité d'un point de vue spirituel   Dim 18 Oct 2015 - 17:47

ming i a écrit:
bah si visiblement nous ne sommes pas tous enfant de dieu, puisque on refuse que les homosexuels se marient à l'église, c'est un contre sens ça?

Je ne comprend pas cette position qui estime avoir droit à quelque chose d'une tradition dont on ne fait pas partit, ou trouver injuste de ne pas y avoir droit alors que l'on y adhère pas. C'est tout de même étrange non?  Le mariage chrétien répond à une théologie particulière et cela n'a de sens de se marier à l'église que dans la mesure ou l'on a foi en cette théologie. Point. Cela n'enlève en rien que pour un chrétien tout être humain est un enfant de Dieu. Si approcher Dieu au travers de la théologie catholique ou orthodoxe ne nous convient pas on peux aller voir dans d'autres courants ou d'autres religions, on est en démocratie avec la liberté de culte!

Voici un exemple terre à terre, lorsque nous sommes enfants est ce que parce que la volonté et les consignes de nos parents ne nous plaisent pas ils ne sont plus nos parents? Non évidemment! Et bien c'est pareil. Si les consignes que Dieu le Père nous a laissé au travers de Jésus pour grandir avec Lui dans le catholicisme ne nous conviennent pas on es libre de voir les consignes qu'il a laisser dans d'autres voies et ce n'est pas pour autant que l'on est plus un enfant de Dieu. Mais pourquoi diable réclamer le droit de pratiquer chez les catholiques un rituel catholique en se fichant de ce qui donne sens à ce rituel dans le catholicisme?! C'est insensé et irrespectueux!


Dernière édition par Thorsum le Dim 18 Oct 2015 - 17:58, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Néhémyo
Membre
avatar

Date d'inscription : 30/10/2013
Nombre de messages : 4977
Féminin
Scorpion Chèvre
Age : 37
Ville : Sud

MessageSujet: Re: L'homosexualité d'un point de vue spirituel   Dim 18 Oct 2015 - 17:55

bah pour ma part, je ne vois pas en quoi le mariage gay ou hétréro a un quelconque rapport avec la divinité intérieure et le chemin spirituel.

Mais si ça peut réconcilier tout le monde, je dirai que de toute façon arrivé à un certain moment du chemin spirituel, cad les ou l'ultime incarnation (s) avant la libération, c'est le Brahmacharya qui s'impose au disciple,
ce qui n'empêche nullement la formation d'un couple, mais un couple sans rapports sexuels physiques proprement dits (toute l'énergie sexuelle étant monopolisée et dirigée de sorte à éveiller la kundalini et non en perte extérieure stérile de fluides)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totem
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 15157
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 62
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: L'homosexualité d'un point de vue spirituel   Dim 18 Oct 2015 - 17:56

Il faudrait plutôt demander au divin en son âme et conscience ce qu'il pense de tout cela, peut être que la réponse sera autre que celle que l'on attend du moins qu'attend le petit moi. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ming i
Membre
avatar

Date d'inscription : 01/09/2015
Nombre de messages : 625
Féminin
Gémeaux Cochon
Age : 46
Ville : audenge

MessageSujet: Re: L'homosexualité d'un point de vue spirituel   Dim 18 Oct 2015 - 17:59

je te sens un peu énervé^^ bah parce que la foi et le sacré n'appartiennent pas qu'à Dieu et les religions voilà, et dans la pratique les gens se marient à l'église pour peut-être d'autre raisons que Dieu, comme je l'ai dis parce que tout simplement il ont envie de célébrer leur foi en leur mariage pas forcément aux yeux de Dieu, mais pour eux et pour leur entourage, pour moi le message des religions toutes confondues expriment d'avoir la foi EN Dieu mais c'est plus la foi en quelquechose qui me parle, en soi, en tout ce que tu veux, et vu que ce sont dans les églises qu'on célèbre le mariage je trouve que ça y répond parfaitement, au mieux ça voudrait dire si tu crois en dieu alors tu peux croire en toute chose, peut-être tu t'adressais pas à moi mais envie de répondre quand même
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totem
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 15157
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 62
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: L'homosexualité d'un point de vue spirituel   Dim 18 Oct 2015 - 18:03

Néhémyo a écrit:
mais un couple sans rapports sexuels physiques proprement dits (toute l'énergie sexuelle étant monopolisée et dirigée de sorte à éveiller la kundalini et non en perte extérieure stérile de fluides)

Bah mince alors il y a des kundalinis qui se sont élevées malgrés des rapports sexuels dans des couples et sans connaîtres les textes sacrés......qui stipulent...bla bla.. Wink


Dernière édition par Totem le Dim 18 Oct 2015 - 18:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totem
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 15157
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 62
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: L'homosexualité d'un point de vue spirituel   Dim 18 Oct 2015 - 18:11

En parlant de mariage, j'ai lu tout récemment que dans certains villages reculés en Indes, les bébés filles sont tuées par leurs parents à cause de la dot importante qu'il faut donner si elles se marient et comme les gens sont pauvres ils n'ont trouvé que cette solution, résultat ces villages n'ont presque plus de filles (des rescapés que les parents n'ont pas voulu tuer) et les hommes doivent aller chercher une épouse ailleurs que dans leur village. La religion n'est donc pas uniquement la foi qui en fait est bafouée dans ce cas à cause de l'infanticide commis et si on regarde bien toutes les religions imposent des choses pas nettes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thorsum
Membre
avatar

Date d'inscription : 02/01/2010
Nombre de messages : 2107
Masculin
Cancer Chien
Age : 35
Ville : Paris

MessageSujet: Re: L'homosexualité d'un point de vue spirituel   Dim 18 Oct 2015 - 18:36

ming i a écrit:
je te sens un peu énervé^^ bah parce que la foi et le sacré n'appartiennent pas qu'à Dieu et les religions voilà, et dans la pratique les gens se marient à l'église pour peut-être d'autre raisons que Dieu, comme je l'ai dis parce que tout simplement il ont envie de célébrer leur foi en leur mariage pas forcément aux yeux de Dieu, mais pour eux et pour leur entourage, pour moi le message des religions toutes confondues expriment d'avoir la foi EN Dieu mais c'est plus la foi en quelque chose qui me parle, en soi, en tout ce que tu veux, et vu que ce sont dans les églises qu'on célèbre le mariage je trouve que ça y répond parfaitement, au mieux ça voudrait dire si tu crois en dieu alors tu peux croire en toute chose, peut-être tu t'adressais pas à moi mais envie de répondre quand même

Mais les églises sont des édifices religieux et à fortiori catholique, on ne peut pas réclamer un rituel religieux pour satisfaire une vision personnelle du sacré qui n'a rien à voir avec la religion en question. Je comprend ton désarroi et tes aspirations, évidemment que la foi et le sacré ne sont pas une propriété des religions, mais je me répète on ne peut pas sous prétexte que l'on a la foi s'approprier les locaux et le rituel d'une religion sans y adhérer pour célébrer son propre mariage, une telle idée est à peine croyable! Sans blague, pourquoi pas une mosquée ou une synagogue alors? C'est le même Dieu et leur mariages n'ont rien à envier à ceux des chrétiens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totem
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 15157
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 62
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: L'homosexualité d'un point de vue spirituel   Dim 18 Oct 2015 - 18:47

Thorsum a écrit:


Mais les églises sont des édifices religieux et à fortiori catholique, on ne peut pas réclamer un rituel religieux pour satisfaire une vision personnelle du sacré qui n'a rien à voir avec la religion en question. Je comprend ton désarroi et tes aspirations, évidemment que la foi et le sacré ne sont pas une propriété des religions, mais je me répète on ne peut pas sous prétexte que l'on a la foi s'approprier les locaux et le rituel d'une religion sans y adhérer pour célébrer son propre mariage, une telle idée est à peine croyable! Sans blague, pourquoi pas une mosquée ou une synagogue alors? C'est le même Dieu et leur mariages n'ont rien à envier à ceux des chrétiens.

A l'heure actuelle beaucoup de personnes non pratiquantes se marient à l'église pour la famille et sont loin d'avoir une vision du sacré, de même que l'on fait communier des enfants parce que ça se fait depuis des lustres dans les familles. S'il fallait rejeter toutes ces personnes parce qu'elles ne sont pas vraiment attachées à la religion, les églises seraient désertifiées.
Autre chose l'église refuse qu'une personne qui s'est mariée une première fois à l'église et divorcée se remarie à l'église.......Pourquoi, serait-elle devenue impure pour l'église par le divorce?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sedna
Membre
avatar

Date d'inscription : 05/04/2015
Nombre de messages : 927
Féminin
Taureau Cochon
Age : 94
Ville : Alpes de Haute Provence

MessageSujet: Re: L'homosexualité d'un point de vue spirituel   Dim 18 Oct 2015 - 18:58

Je partage ton avis  Thorsum

je me suis mariée juste à la Mairie
 bon déjà parce que mon mari est divorcé  mais  s'il n'avait pas été divorcé  jamais je me serais mariée ds une église - Mad
je ne pratique plus  depuis des lustres , n'adhère plus au discours ni aux rites donc  je trouverais illogique d'y aller .

Totem  ce que tu veux dire est que tu trouves ds une église une atmosphère qui te rapproche du religieux - dans cette optique je comprends:jap:
 mais  il y a d'autres façons de se rapprocher du religieux sans entrer ds un édifice   consacré à une religion précise

faire une cérémonie ds la Nature  ds un lieu magnifique  .. rapprocherait autant du spirituel , qu'en penses-tu   ?

ouh la la  on floode ..  non ? Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ming i
Membre
avatar

Date d'inscription : 01/09/2015
Nombre de messages : 625
Féminin
Gémeaux Cochon
Age : 46
Ville : audenge

MessageSujet: Re: L'homosexualité d'un point de vue spirituel   Dim 18 Oct 2015 - 19:01

ne t'enflammes pas pour si peu, c'est vrai on dirait que c'est ta vie que tu mets en jeu, personnellement j'aime beaucoup les églises, je crois en qqchose (fin je sais pas) mais je ne sais pas à quoi mais sans parler de moi, il faut bien s'avouer que les gens ne se marient pas forcément pour Dieu, c'est juste un fait après je t'explique ma vision mais avant tout c'est un fait et on peut pas en vouloir aux gens de se marier à l'église pour leur propre conviction
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totem
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 15157
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 62
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: L'homosexualité d'un point de vue spirituel   Dim 18 Oct 2015 - 19:12

Sedna a écrit:
Je partage ton avis  Thorsum

je me suis mariée juste à la Mairie
 bon déjà parce que mon mari est divorcé  mais  s'il n'avait pas été divorcé  jamais je me serais mariée ds une église - Mad
je ne pratique plus  depuis des lustres , n'adhère plus au discours ni aux rites donc  je trouverais illogique d'y aller .

Totem  ce que tu veux dire est que tu trouves ds une église une atmosphère qui te rapproche du religieux - dans cette optique je comprends:jap:
 mais  il y a d'autres façons de se rapprocher du religieux sans entrer ds un édifice   consacré à une religion précise

faire une cérémonie ds la Nature  ds un lieu magnifique  .. rapprocherait autant du spirituel , qu'en penses-tu   ?

ouh la la  on floode ..  non ? Embarassed

Personnellement je ne me suis pas mariée à l'église non plus, ne pratiquant pas et mon mari étant athée, mais nous entrons dans les églises lorsque nous nous promènons pour la beauté des édifices (intérieur comme extérieur) et la paix qui y règne, mais la connexion au divin peut très bien se passer de ceux-ci, n'importe quel endroit peut faire l'affaire.

Faire une cérémonie dans la nature dans un lieu magnifique sera toujours en dessous d'une communion directe avec le divin dans n'importe quel endroit.


Dernière édition par Totem le Dim 18 Oct 2015 - 20:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Itxaso
Membre
avatar

Date d'inscription : 09/03/2014
Nombre de messages : 2187
Féminin
Bélier Tigre
Age : 43
Ville : le monde

MessageSujet: Re: L'homosexualité d'un point de vue spirituel   Dim 18 Oct 2015 - 19:46

Thorsum a écrit:
ming i a écrit:
bah si visiblement nous ne sommes pas tous enfant de dieu, puisque on refuse que les homosexuels se marient à l'église, c'est un contre sens ça?

Je ne comprend pas cette position qui estime avoir droit à quelque chose d'une tradition dont on ne fait pas partit, ou trouver injuste de ne pas y avoir droit alors que l'on y adhère pas.

Le catholicisme n'interdit pas l'homosexualité, là est le problème par rapport à ce que tu dis, pourquoi les gays chrétiens n'auraient pas droit à un rite qui corresponde à leur croyance?
De toutes façons, les choses vont évoluer, l'église anglicane a fait des avancées à ce sujet en autorisant les bénédictions de mariages gays au Canada, aux États-Unis, l'Angleterre est en réflexion par rapport à ce thème, je ne sais plus dans lequel de ces trois pays, des prêtres et évêques ouvertement gays ont été ordonnés.
De même dans le judaïsme, le rabbin Rov Yossef a lancé le pavé dans la mare, il y avait eu un film bouleversant ("Tu n'aimeras point") qui avait évoqué ce conflit entre tradition et homosexualité, bon depuis, des rabbins revendiquent leur homosexualité même chez les orthodoxes, et dans 30 ans, ce phénomène deviendra normal et nos petites discussions ressembleront à celles qu'avaient il y a quelques siècles certaines personnes pour savoir si les indiens d'Amérique avaient une âme ou pas ou il y a quelques années pour savoir si les femmes avaient légitimement le droit de voter ou pas.

Par rapport au lieu église, la plupart sont toujours fermées, certaines sont abandonnées. J'ai entendu parler en Italie d'un monastère qui allait être abandonné par ses moines parce que trop vieux pour l'entretenir. C'est encore loin d'être fait, mais il risque d'être vendu et cela fera un hôtel de luxe, comme c'est déjà le cas dans les environs de Sienne par exemple.
Alors dans ce cas, pourquoi ne pas proposer les églises en location pour les fêtes diverses et variées qui peuplent notre quotidien? Je vais écrire à Papa Francesco, tiens, pour lui proposer et si je rencontre une copine avec qui me marier, ça sera teuf non stop à Notre-Dame-de Paris, retransmis en direct sur KTO TV.

Ah, merci, Totem, l'homosexualité chez les Toltèques, ça doit pas être mal comme sujet d'étude. Le thème du "genre" est très à la mode dans les milieux universitaires, je proposerai ça comme séminaire de recherche.

Ah, oui, et c'est vrai qu'un divorcé n'a pas le droit de se marier à l'église, mais on n'a pas fait une exception pour l'actuelle reine d'Espagne?

Pour ma part, je vais souvent dans les églises et monastères, j'ai fait une partie de la Via Francigena pour des motifs spirituels (plus que religieux, quoique ...), et dans certaines conversations, pas toutes, mais certaines, que j'ai eues ou que j'ai avec des hommes et des femmes d'église, c'est que les rituels leur pèsent et ils/elles comprennent donc parfaitement que les fidèles aspirent à du changement, parce qu'eux-mêmes en sont là... La sœur hôtelière du monastère de Bouzy-la-Forêt où j'ai logé quelques jours (c'était mon premier séjour en monastère) m'a demandé d'assister au moins à un office par jour (c'était la règle du lieu), j'ai répondu que je ne savais pas si je serais à la hauteur sur les trucs à faire, s'assoir, se lever, se mettre à genou, communier, pas communier.
Elle m'a répondu: "venez avec votre cœur, cela sera parfait, Dieu sait reconnaître la sincérité des actes au-delà des apparences."
Voilà, c'est à partir de là que j'ai commencé à me réconcilier avec le catholicisme et le monde religieux en général.
Évidemment, il y a certains thèmes que j'évite, je n'y vais pas dans le but de polémiquer ou évoquer des sujets qui fâchent, quoique je suis de plus en plus étonnée par la capacité d'écoute et de compréhension chez des personnes chez qui on ne la soupçonnerait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
itshigo
Membre
avatar

Date d'inscription : 09/08/2014
Nombre de messages : 223
Masculin
Taureau Singe
Age : 25
Ville : new york

MessageSujet: itshigo   Lun 19 Oct 2015 - 19:28

salut a tous hello ! il ya tellement des chose sur la terre dans le cieux que notre intellect scolarisée ne poura jammain saisir :BJR004: vous ete libre de croire a ce que vous vouler, c'est le principe meme du libre arbitre :jap: Professeur x ; si pour vous, chaque fois que une personne n'ai partgerai pas, votre vision de chose vous là traiterait d' homophobe ce que ce vous qui avait un serieu problem :jap: comme j'ai le dis la vie ne pas le résulta de nos croyance ,mai celui des loi cosmique que nul n'est peut violer sans qu'il est des conséquence study que l'ont sois conscient ou pas de ses loi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'homosexualité d'un point de vue spirituel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 39Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 22 ... 39  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie :: Forum spiritualité et forum ésotérisme sur le partage de l'éveil :: Discussion, rencontre, partage, écoute, dialogue :: Questions et réponses spirituelles-
Sauter vers:  
Spirit Partage - Forum spiritualité de rencontre Montpellier et autre ville
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit