Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie

Forum de discussion sur la spiritualité pour la rencontre et le partage dans l'éveil spirituel de la conscience, bouddhisme zen, lithothérapie meditation et citation.
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
anipassion.com
Partagez | 
 

 Addict à la pensée (Sommes nous addicts/dépendants de nos pensées?)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
kaosmos
Membre


Date d'inscription : 24/02/2015
Nombre de messages : 496
Masculin
Gémeaux Serpent
Age : 27
Ville : Lambesc

MessageSujet: Addict à la pensée (Sommes nous addicts/dépendants de nos pensées?)   Lun 30 Mar 2015 - 10:40

Tu es addict à la pensée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Addict à la pensée (Sommes nous addicts/dépendants de nos pensées?)   Lun 30 Mar 2015 - 11:11

Bonjour kaosmos  Smile
.
Sujet intéressant...
Comme il est une addiction au coeur ?
.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Addict à la pensée (Sommes nous addicts/dépendants de nos pensées?)   Lun 30 Mar 2015 - 11:29

Ou peut-être ne pensons-nous point assez alors que nous croyons penser ?
Revenir en haut Aller en bas
Ours1
Membre


Date d'inscription : 17/03/2015
Nombre de messages : 416
Masculin
Gémeaux Cheval
Age : 38
Ville : Picardie

MessageSujet: Re: Addict à la pensée (Sommes nous addicts/dépendants de nos pensées?)   Lun 30 Mar 2015 - 11:39

Je pense que la majorité d'entre nous sont addictif à la pensée, gouverné par notre mental.

L'échange d'information a une place de plus en plus importante dans notre société, et cela passe par notre mental, nos pensées. La preuve étant qu'en ce moment c'est le mental que nous utilisons.

Je ne sais pas si je l'ai pris dans le bon sens, mais voilà ma pensée Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Professeur X
Membre


Date d'inscription : 16/06/2010
Nombre de messages : 8217
Masculin
Capricorne Singe
Age : 47
Ville : système solaire

MessageSujet: Re: Addict à la pensée (Sommes nous addicts/dépendants de nos pensées?)   Lun 30 Mar 2015 - 12:49

Hum , l'addiction, un autre mot pour identification, que l'on soit identifié au corps à ses besoins à ses désirs , à ses émotions , ou à son mental et ses pensées , c'est toujours le même être qui est identifié à ses différentes fonctions, les fonctions n'ont pas besoin de la présence de l'être pour répondre aux stimulis qui les animent mécaniquement , elles n'ont pas besoin de notre présence à nous même pour fonctionner , quant nous commençons à nous observer et à se rendre compte de toutes nos identifications cette vision peut effrayer , mais ces identiftcations ou addictions ne se seraient pas installées si nous avions été présent à nous même .

Pour l'identification au mental qui est le sujet , ça pense tout seul , tout le temps , on ne saurait s'approprier ce fonctionnement mécanique et dire " je " pense , si nous pouvions penser sans être identifié cela serait différent , ce n'est pas la pensée elle même qui est à mettre en cause , comme aucune des autres fonctions d'ailleurs , mais notre rapport avec  ces fonctions , nous pouvons contrôler pour une part ces fonctions mais pas dans notre état habituel de rêve éveillé qui caractérise notre conscience humaine , nous pouvons être plus attentif à nos fonctionnements mécaniques qu'ils viennent de notre corps , de nos émotions , ou de notre mental , sentir notre présence en nous mêmes tout en les observant , quant nous commençons à utiliser nos fonctions dans un état de présence à soi-même , de conscience de soi , même si  nous ne pouvons maintenir longtemps cet état , les résultats sont d'un monde différent , dans un état de conscience différent nous sommes un être différent dans un monde de causalités différentes , love .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kaosmos
Membre


Date d'inscription : 24/02/2015
Nombre de messages : 496
Masculin
Gémeaux Serpent
Age : 27
Ville : Lambesc

MessageSujet: Re: Addict à la pensée (Sommes nous addicts/dépendants de nos pensées?)   Lun 30 Mar 2015 - 14:35

Je comprend globalement le message professeur X mais j'ai du mal à franchir le raccourcis entre addiction et identification, le lien n'est pas évident même si je vois au loin que l'un procède de l'autre.
Si t'en a le courage j'aimerais que tu développe ce point là.

Coquillage ta question m'intrigue. Qu'entend tu par "cœur"?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Addict à la pensée (Sommes nous addicts/dépendants de nos pensées?)   Lun 30 Mar 2015 - 15:23

@kaosmos a écrit:

Coquillage ta question m'intrigue. Qu'entend tu par "cœur"?

L'amour, et tous les synonymes de ce mot... (il y en a beaucoup...)
Ma question est hors sujet, j'ai retenu le mot "addict".

Parles-tu du mental ou de la pensée ? Ils sont souvent assimilés, plus rarement dissociés, discernés.
Ce serait sympa que tu sois plus explicite sur le sujet que tu proposes. Smile
Cela donnerait du corps au débat, l'ouvrirait, et permettrait des commentaires en conséquence...
.
Revenir en haut Aller en bas
kaosmos
Membre


Date d'inscription : 24/02/2015
Nombre de messages : 496
Masculin
Gémeaux Serpent
Age : 27
Ville : Lambesc

MessageSujet: Re: Addict à la pensée (Sommes nous addicts/dépendants de nos pensées?)   Lun 30 Mar 2015 - 16:27

est il nécessaire de distinguer la pensée et le mental? n'est ce pas 2 mots qui désignent la même chose?

Edit: je rebondi sur l'amour, je me demande s'il peut être l'objet d'une addiction, le substrat de l'addiction étant la mémoire, l'amour est il du même ordre?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Professeur X
Membre


Date d'inscription : 16/06/2010
Nombre de messages : 8217
Masculin
Capricorne Singe
Age : 47
Ville : système solaire

MessageSujet: Re: Addict à la pensée (Sommes nous addicts/dépendants de nos pensées?)   Lun 30 Mar 2015 - 16:56

@kaosmos a écrit:
Je comprend globalement le message professeur X mais j'ai du mal à franchir le raccourcis entre addiction et identification, le lien n'est pas évident même si je vois au loin que l'un procède de l'autre.
Si t'en a le courage j'aimerais que tu développe ce point là.

Hello Kaosmos , addiction et identification sont exactement la même chose de mon point de vue , au delà des addictions physico-chimiques liées à une substance , l'addiction peut se caractériser par la répétition d'actes involontaires , d'attrait à certaines émotions mécaniques , ou même le ressassement constant des mêmes idées , c'est toujours une perte d'individualité au profit de stimulis mécaniques , et c'est toujours lié à nos états de conscience , on  devient réellement l'objet de nos addictions ou de nos identifications , l'identification est juste un terme global , du point de vue de notre être , de notre essence  , le terme addiction me semble plus médical , mais psychologiquement ils désignent pour moi  la même chose ,  love .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kaosmos
Membre


Date d'inscription : 24/02/2015
Nombre de messages : 496
Masculin
Gémeaux Serpent
Age : 27
Ville : Lambesc

MessageSujet: Re: Addict à la pensée (Sommes nous addicts/dépendants de nos pensées?)   Lun 30 Mar 2015 - 17:19

selon moi j'aurais dis qu'il y a addiction à l'identification, qui ce dernier est un processus de reconnaissance de sois dans la mémoire. Comme tu dis l'état de conscience y est pour quelque chose, en général la répétition d'une expérience implique que l'on cherche à travers elle une satisfaction qui saurait nous combler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Professeur X
Membre


Date d'inscription : 16/06/2010
Nombre de messages : 8217
Masculin
Capricorne Singe
Age : 47
Ville : système solaire

MessageSujet: Re: Addict à la pensée (Sommes nous addicts/dépendants de nos pensées?)   Lun 30 Mar 2015 - 18:00

Hum , le terme "identification" en psychologie n'a rien à voir avec le verbe " identifier" , mais plutôt avec le mot "identité" , l'identification à toujours un objet , comme l'addiction , on est toujours identifié à , si nous somme identifié à nos pensés nous devenons ces pensés , nous sommes perdus dans elles à ne plus faire de différences entre être et pensés , c'est comme cela pour toutes les addictions, ou identifications, love .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel-ange
Membre


Date d'inscription : 22/05/2013
Nombre de messages : 407
Masculin
Gémeaux Cheval
Age : 38
Ville : Mirabel

MessageSujet: Re: Addict à la pensée (Sommes nous addicts/dépendants de nos pensées?)   Lun 30 Mar 2015 - 18:21

Dans mon cas je ne crois pas etre "Addict" a mes pensées, cest plutot que celles -ci vont et viennent sans contrôle de ma volonté. Je n'ai aucun effort a faire, ca pense pense tout seul, ça tourne en boucle inutilement, toujours les mêmes sujets qui reviennent, c'est lourd, c'est inutile...
Mais parfois je reprends conscience de la réalité, j'observe autour de moi, je me réveille momentanément de ma torpeur quotidienne, je reprends conscience du simple fait d'être conscient.
Les pensés continuent bien sure d'aller et de venir, mais je n'y suis plus perdu, plus identifié, comme temporairement libèré
Mais cet effet est temporaire, à peine une minute ou deux et je me rendors psychiquement, cest la qu'on pourrait penser à une addiction, tres dure de rester éveiller buen longtemps pour nous, occidentaux hyper-stimulé...
Je trouve que la vie de veille ressemble a un rêve, et ces rares moment de lucidité diurnes s'apparentent a la lucidité onirique, rare à trouver et surtout tres dure à maintenir dans le temps
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Addict à la pensée (Sommes nous addicts/dépendants de nos pensées?)   Lun 30 Mar 2015 - 18:51

.


Dernière édition par coquillage le Mar 31 Mar 2015 - 7:37, édité 1 fois (Raison : Hors sujet)
Revenir en haut Aller en bas
kaosmos
Membre


Date d'inscription : 24/02/2015
Nombre de messages : 496
Masculin
Gémeaux Serpent
Age : 27
Ville : Lambesc

MessageSujet: Re: Addict à la pensée (Sommes nous addicts/dépendants de nos pensées?)   Mar 31 Mar 2015 - 0:05

Je voulais juste rétablir le sujet d'origine rapidement, "Addiction à la pensée" je crois qu'il y a une nuance avec "Addiction avec nos pensées" , qui ceci, sous entend que nous serions addict à une forme parmi d'autre que la pensée prend.
"Addiction à la pensée" sous entend plutôt que la pensée elle même est l'objet de l'addiction.
Bonne nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kaosmos
Membre


Date d'inscription : 24/02/2015
Nombre de messages : 496
Masculin
Gémeaux Serpent
Age : 27
Ville : Lambesc

MessageSujet: Re: Addict à la pensée (Sommes nous addicts/dépendants de nos pensées?)   Mar 31 Mar 2015 - 9:44

Bonjour, proffesseur X j'ai beaucoup réfléchi à la "fusion" que tu fais entre Addiction et identification,
je comprend bien ce que tu entend par identification et je crois, pour le moment du moins, qu'il y a un rapport étroit avec l'acte d'identifier. De plus ma compréhension des choses veut que je dissocie toujours Addiction et identification. Crois moi j'ai l'intention de méditer sur ton message ainsi que sur ma position intellectuelle jusqu'à que je trouve un dénouement satisfaisant.

Peut être devrions nous clarifier ce qu'est la pensée.
Je me rend compte que je suis toujours parti du postula que la pensée pouvait se comprendre, se voir. Postula a priori accepté par un JE qui je le sais, ne sais pas ce qu'est la pensée.
Pourquoi?
Il semblerait que si je tente d'analyser la pensé je sois contraint d'associer des savoirs, afin d'esquisser une représentions d'elle. Néanmoins l'expérience m'en donne la preuve, tout mes dessins finissent par s'envoler, brulés, oubliés!
Je suis conscient aussi que le chercheur, l'analyste, l'observateur, à une existence dépendant de l’existence de la pensée en mouvement, ils ne font qu'un, ce que Prof X appel l'identification, c'est certainement la croyance que ceci est une fatalité incontournable, nous ne pourrions être que ce que l'on connait, être en rapport de ce que l'on identifie. L'identification appel nécessairement à la forme, n'est ce pas le sens fondamental du terme?

Le JE, particule intrinsèque à la pensée, peut il comprendre ce qu'est la pensée?
Nous avons établi que celle ci était un outil qui a fonction d'identifier, établir des rapports entre les objets identifiés. Mais il semblerait que celui qui établi cette idée, est une entité limité par le savoir qu'elle a d'elle même, 2 sec d'humilité pour voir que nous ne savons rien. Autrement dit c'est a partir d'un savoir limité que nous définissons les éléments de notre existence, et à partir des conclusions que nous en avons disons: la pensée est l'objet d'une addiction.

La pensée est elle limité?
Ce qui est marrant c'est que nous pouvons affirmer qu'elle est ceci et cela bien que l'on soit incapable
de voir l’ampleur de son mouvement. La pensée peut s'inventer, s'imaginer, s'auto-créer, en utilisant l'ego qui en est son outil. Il semblerait qu'elle prenne naissance au delà de la forme qu'elle se donne. Autrement comment pourrait elle se concevoir?
Quelle énergie fascinante!
Il est une idée courrament partagé sur le forum qui nous vient d'inde selon laquelle il y a un être au delà de la forme qui met en forme en utilisant l'outil d'expression qu'est la pensée.
Mais voilà, contredites moi si vous le pouvez, je crois qu'il n'y a pas de séparation entre la pensée et l'être, seulement des concepts séparatistes. Mais tout procède de la même énergie.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
did
Membre


Date d'inscription : 11/01/2014
Nombre de messages : 3545
Masculin
Vierge Serpent
Age : 51
Ville : Planéte Terre

MessageSujet: Re: Addict à la pensée (Sommes nous addicts/dépendants de nos pensées?)   Mar 31 Mar 2015 - 11:35

study


C'est en voyant le contenu de mes pensées se transformé grandement que le scénario de ma vie a changé tout autant... sans changer le fait que je sois toujours addict a mes pensées. 

Une fois arrivé là, il m'a semblé que c'était l'évidence : penser a dieu en permanence.

C'est en voyant mon flot continu de pensées tombé de lui même a zéro que j'ai vu que ce scénario de la vie n'étais rien d'autre qu'un film qu'on se projette depuis nos propres profondeurs.

Il me semble qu'on est tous addict a nos pensés car nous sommes tous addict au karma que notre âme a besoin de trouver, puis de régler, pour avancer...

Alors : pourquoi est ce donc si difficile de changer sa pensé ? ...de l'arrêter ou de s'en détacher avec des exercices ?

Saurait-on mieux que dieu et sa Justice aimante de quoi on a besoin pour avancer ?
N'a-t-il pas donné des explications pour nous sortir de ce bazar que l'on s'est fabriqué ?


Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Professeur X
Membre


Date d'inscription : 16/06/2010
Nombre de messages : 8217
Masculin
Capricorne Singe
Age : 47
Ville : système solaire

MessageSujet: Re: Addict à la pensée (Sommes nous addicts/dépendants de nos pensées?)   Mar 31 Mar 2015 - 12:06

Hum , je ne choisi pas les termes des concepts que j'énonce , je n'en suis pas l'auteur , j'essaie de les retransmettre avec le plus de fidélité possible , le terme "identification" est un terme psychologique associé à la "Quatrième voie" que nous ont dévoilé de nombreux auteurs comme Gurdjieff ou Ouspensky entre autres , comme je te te l'explique au cours de mes postes ce terme n'a rien à voir avec le fait d'identifier quoi que se soit , ou de reconnaître quoi que ce soit , il n'a pas le sens que prend le verbe , ce terme est je le répète lié à la notion d'identité , cette identité que l'on perd au détriment de l'objet de l'addiction , nous devenons littéralement ce à quoi nous sommes identifiés , et toute notre existence est tendue vers la satisfaction des besoins liés à cette identification ou addiction , j''en répète le sens car tu as l'air de reprendre le terme à ta sauce , de chercher une définition qui te convienne , la pensé est caractérisé par des mots dans une langue apprise , ici nous échangeons en Français , et tout les mots avec lesquels nous débâtons du présent sujet nous les avons appris , donc oui la pensée est limité par le langage , pour vraiment se comprendre il faudrait d'abords que l'on mette au point le sens que nous donnons aux mots qui forment ce sujet , on crois toujours que l'on parle de la même chose mais c'est souvent faux .

Pour en revenir au lien entre pensée et êtreté dont tu fais allusion , notre être, notre essence , possède de nombreuses fonctions aussi diverses comme le fait de se mouvoir , d'éprouver des émotions , d'apprendre une langue et de communiquer par celle-ci , les fonctions sont les moyens qu'a l'être que nous sommes pour percevoir le monde et communiquer avec lui , le mental est une fonction comme une autre , il a enregistré tout les mots , les bandes verbales , les idées et les concepts que nous communiquons , nous pouvons bien être identifié à cette fonction , au point de croire que nous sommes cette fonction , que nous sommes ces idées et ces mots , si nous ne faisons plus cette différence entre nos pensées et nous mêmes nous sommes certainement identifiés à ces pensées , le mental fonctionne tout seul , dès qu'il est stimulé , il produit des pensées , nous pouvons rarement arrêter ces pensées , il y donc bien une séparation entre être et pensé , " ça "pense , et l'être subit cette pensé , love .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kaosmos
Membre


Date d'inscription : 24/02/2015
Nombre de messages : 496
Masculin
Gémeaux Serpent
Age : 27
Ville : Lambesc

MessageSujet: Re: Addict à la pensée (Sommes nous addicts/dépendants de nos pensées?)   Mar 31 Mar 2015 - 12:31

C'est clair que se mettre d'accord sur les mots est indispensable.
Quelque soit la langue le mot est la description d'un phénomène visible, et permet moi de fouiller par moi même quel est le mouvement qui a donner sens au mot, si je ne vais pas à la source je n'arrive pas à comprendre un concept, et au cas ou Gurdjieff soit un être supérieur, il nous est donné à nous aussi d'observer les mécanismes du mental, je ne crois pas que ce soit de l'arrogance.
Mais on s'éloigne si on s'attarde sur ce point.
Je comprend ce que tu dis Professeur X, c'est clair, bien rangé, ordonné.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
did
Membre


Date d'inscription : 11/01/2014
Nombre de messages : 3545
Masculin
Vierge Serpent
Age : 51
Ville : Planéte Terre

MessageSujet: Re: Addict à la pensée (Sommes nous addicts/dépendants de nos pensées?)   Mar 31 Mar 2015 - 14:11

A propos de s'identifier a sa pensée - s'identifier eu sens de "se prendre pour, croire que l'on est" - il y a une chose qui m'avais frappé violemment la première fois ou j'ai entendu l'expression : "vivre dans le présent".

J'ai eu un grand sourire et j'avais répondu un truc comme ça : 
observe simplement en toi et cesse de réfléchir juste deux secondes...
Que se passe-t-il quand tu croit vivre dans le passé ou l'avenir ?

En fait, tu es en train de penser au passé ou a des projection dans l'avenir, ça oui...
...mais c'est dans le présent que tu pense a ces choses...

C'est ta pensée qui se fabrique des projections dans l'avenir ou des souvenirs.
Et comme tu es identifié a ta pensée tu dis " je ne vis pas dans le présent, il me faut penser a des choses présente pour vivre dans le présent". C'est seulement vrai pour celui qui s'identifie a sa pensée, et c'est vrai que ça peut aider de penser au présent pour commencer. Mais arrive un moment ou il est bon de voir qu'on n'est pas sa pensée. Donc c'est toujours dans le présent qu'on pense a l'avenir ou au passé puisque seul le présent existe. Very Happy  

Heureusement pour nous tous, parfois, dans le présent, on se souviens de choses et ou on fais des projets  
LOL
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Professeur X
Membre


Date d'inscription : 16/06/2010
Nombre de messages : 8217
Masculin
Capricorne Singe
Age : 47
Ville : système solaire

MessageSujet: Re: Addict à la pensée (Sommes nous addicts/dépendants de nos pensées?)   Mar 31 Mar 2015 - 14:36

@kaosmos a écrit:
C'est clair que se mettre d'accord sur les mots est indispensable.
Quelque soit la langue le mot est la description d'un phénomène visible, et permet moi de fouiller par moi même quel est le mouvement qui a donner sens au mot, si je ne vais pas à la source je n'arrive pas à comprendre un concept, et au cas ou Gurdjieff soit un être supérieur, il nous est donné à nous aussi d'observer les mécanismes du mental, je ne crois pas que ce soit de l'arrogance.
Mais on s'éloigne si on s'attarde sur ce point.
Je comprend ce que tu dis Professeur X, c'est clair, bien rangé, ordonné.


Hum , chacun peut bien sur observer son mental , chacun étant doué d'attention et de conscience , mais je ne laisserais pas nom dans l'histoire de la psychologie moderne , il m'a fallut du temps pour enregistrer et comprendre les concepts que j'énonce je n'étais pas seul à les étudier ce qui me permettais de voir quant je faisais erreur , mais je n'ais jamais eu le niveau d'inventer des concepts psychologiques objectifs ,  et je me méfie de l'imagination dans ce domaine, je ne sais pas si Gurdjieff était un" être supérieur " , je ne l'ai pas connus, mais il m'est largement supérieur dans le domaine psychologique qui nous préoccupe , et cela me suffit , la pensé puisque nous pouvons l'observer nous pouvons connaître son origine , à quel courant , à quel auteur elle appartient , tout les mots , toutes les idées que nous échangeons nous les avons appris à un moment ou un autre , il faut une certaine humilité pour se désidentifier du contenu de son mental et de son fonctionnement mécanique , arrêter ses pensés reste possible à chacun , le contrôle du mental passe par la pensée volontaire , le contrôle du rythme des pensées , leurs orientation thématique ,  le silence , love .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kaosmos
Membre


Date d'inscription : 24/02/2015
Nombre de messages : 496
Masculin
Gémeaux Serpent
Age : 27
Ville : Lambesc

MessageSujet: Re: Addict à la pensée (Sommes nous addicts/dépendants de nos pensées?)   Mar 31 Mar 2015 - 16:06

Voilà je souligne mon incompréhension qui émerge de cette conversation,

Jlo soutient que la pensée et l'être sont fondamentalement lié. l'être est.
Did exprime que par delà la forme projeté dans le temps, l'énergie, existe au présent.

En revanche si je comprend bien la vision de professeur X la pensée n'existe pas sans un contenu/savoir enregistré, comprenant que ce qui est enregistré n'a pas d'existance propre elle n'a plus de substance à laquelle s'identifier, de substrat dans lequel grandir, elle disparaitrait ("arrêter ses pensées") et laisserait place à ce qui existe, conclusion "le silence".

Je suis capable d'assimiler les 2 idées pourtant d'aspect contradictoire, mais incapable de les concilier par la logique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
did
Membre


Date d'inscription : 11/01/2014
Nombre de messages : 3545
Masculin
Vierge Serpent
Age : 51
Ville : Planéte Terre

MessageSujet: Re: Addict à la pensée (Sommes nous addicts/dépendants de nos pensées?)   Mar 31 Mar 2015 - 20:36

@kaosmos a écrit:
Did exprime que par delà la forme projeté dans le temps, l'énergie, existe au présent.

J'ai plutôt voulu suggérer la tragédie complètement pathétique de celui qui s'identifie a ses pensés. Et pour ça j'ai pris l'exemple flagrant de l'expression "vivre dans le présent" et surtout des efforts qu'il y aurait a faire pour vivre dans ce présent :

Le type se dit qu'il doit penser a des choses du présent pour vivre dans le présent, alors qu'il y est déjà dans ce présent, puisque seul le présent existe et que personne ne vit ailleurs.

je n'ai pas voulu dire que son exercice n'était pas bon pour diminuer l'activité psychique. Il l'est. Et il l'est quand bien même il se fonde sur l'erreur qu'il y a des effort a faire pour vivre dans le présent. 

Heureusement pour nous tous, comprendre tout a l'envers n'empêche pas d'avancer. :jap:

J'ai voulu dire que s'identifier a ses pensés plongeait dans une forme de folie du genre chercher un truc qu'on a déjà, ou en tout cas comprendre tout a l'envers. Etre attentif a des choses du présent est une première façon de stabiliser un peu l'activité psychique, mais ça ne brisera toujours pas l'identification a nos pensés.

En fait, le type confond deux trucs :


  - la chose que l'on appelle "présent" 
  - penser a ce présent.

Et ça on le fait tous plus ou moins : confondre les choses avec ce que nous pensons d'elles, croire que la chose est entièrement et seulement ce que nous pensons d'elle.

A partir du moment ou les événements de la vie viennent démontrer que c'est totalement faux, et pour peu qu'on veuille bien le reconnaitre, l'addiction se relâche un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kaosmos
Membre


Date d'inscription : 24/02/2015
Nombre de messages : 496
Masculin
Gémeaux Serpent
Age : 27
Ville : Lambesc

MessageSujet: Re: Addict à la pensée (Sommes nous addicts/dépendants de nos pensées?)   Mer 1 Avr 2015 - 6:52

Selon toi penser au présent est un non sens qui peut s'avérer utile. Un peu comme rêver du réveil.
ton approche a peut être un lien avec la mienne, le paradoxe qui a été ensuite mis en lumière n'est pas sans rapport je le sens! laisse moi le reformuler:

Tu affirme que le présent est tout ce qui existe.
Ainsi il semblerait que l'énergie/pensée existe puisque qu'elle agit.
Paradoxalement>
Pour être vu elle se vétit d'images enregistré dans la mémoire.
La mémoire concerne les choses du temps, l'expérience passée, ainsi ce qui a été enregistré,
n'a pas d'existance propre au présent.

L'existance
perçu
par l'inexistance

L'informe qui se forme

le raisonnement transcende parfois la vision et l'enmène, inch'allah, à regarder plus largement encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
did
Membre


Date d'inscription : 11/01/2014
Nombre de messages : 3545
Masculin
Vierge Serpent
Age : 51
Ville : Planéte Terre

MessageSujet: Re: Addict à la pensée (Sommes nous addicts/dépendants de nos pensées?)   Mer 1 Avr 2015 - 11:12

:jap:     :jap:
:jap: :jap: 
:jap:




smos : "Selon toi penser au présent est un non sens qui peut s'avérer utile."

did : "Il me semble au contraire que c'est remplit de sens de penser aux choses du présent : penser spontanément, naturellement et sans effort aux choses présentes, serai plutôt le signe d'une mémoire guérie de ses plaies. Je ne suis pas sur que cela marche dans l'autre sens : faire l'effort de ne penser qu'au présent soigne-t-il la mémoire ? Peut être, je ne sais pas, je le souhaite de tout mon coeur pour les disciples d'Eckart Tollé."

smos : " ...Un peu comme rêver du réveil..."

did : " ...et cependant, penser a dieu toute le journée fait partie des moyens de l'inviter dans notre  "moi". N'en déplaise a ceux qui ne veulent pas entendre parler de ses choses, et qui sont parfois très habiles pour se convaincre qu'il y est déjà, sous prétexte qu'il serais partout et que lui seul existe...comme le présent... Wink

smos : "ton approche a peut être un lien avec la mienne"

did : "...peut être, mais pour l'instant je ne vois pas lequel, ça peut m'intéresser de le voir"

smos : " le paradoxe qui a été ensuite mis en lumière n'est pas sans rapport je le sens!"

did : " A une époque j'ai vu beaucoup de paradoxes puis ils ont disparus. En me souvenant de ce qui s'est passé a cette époque, je crois que voir un paradoxe est le signe que nos facultés de compréhension touchent une limite, sur un sujet précis et de façon momentanée. Il sont le signe que notre façon de penser a besoin de muter pour progresser. Eux non plus n'ont pas d'existence objective. Quand notre façon de penser s'est transformée ils disparaissent. Eux aussi ne sont que des phénomènes mentaux "

smos : " laisse moi le reformuler:

Tu affirme que le présent est tout ce qui existe.
Ainsi il semblerait que l'énergie/pensée existe puisque qu'elle agit.
Paradoxalement>
Pour être vu elle se vétit d'images enregistré dans la mémoire.
La mémoire concerne les choses du temps, l'expérience passée, ainsi ce qui a été enregistré,
n'a pas d'existance propre au présent."


did : " Crying or Very sad j'ai rien compris smos"

smos : "L'existance
            perçu
            par l'inexistance"

did : " scratch  le did ne connait point les choses qui sont inexistantes"

smos : "L'informe qui se forme"

did : " Very Happy la création du monde tu veux dire ?"

smos : "le raisonnement transcende parfois la vision et l'enmène, inch'allah, à regarder plus largement encore."

did : "Certes. Mais les raisonnement ne transcendent les visions que si ils sont tirés de nos propres visions. Et dieu est grand pour nous montrer notre ignorance... :jap: ...Ainsi, dans sa miséricorde, il diminue notre addiction a UNE forme de pensée qui voit tout a l'envers. Quand cette façon de penser s'en va elle est remplacée par une autre, plus affinée... a laquelle nous serons addict aussi tant que l'on cherche le savoir, c'est a dire le pouvoir."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kaosmos
Membre


Date d'inscription : 24/02/2015
Nombre de messages : 496
Masculin
Gémeaux Serpent
Age : 27
Ville : Lambesc

MessageSujet: Re: Addict à la pensée (Sommes nous addicts/dépendants de nos pensées?)   Mer 1 Avr 2015 - 11:44

"je crois que voir un paradoxe est le signe que nos facultés de compréhension touchent une limite"

Clairement!

Pour le reste désolé de ne pas m'être fait comprendre.

En effet le raisonnement ne peut se faire sans vision merci de compléter.

J'aime beaucoup le bouclage que tu fais avec l'addiction: finalement serait ce l'idée du pouvoir qui en est l'objet?
Et pourtant bien que savoir soit synonyme de pouvoir, vouloir savoir n'est pas synonyme de vouloir le pouvoir, c'est ce en quoi je crois.

Aux frontières du paradoxe le savoir est limité et laisse place au voir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Addict à la pensée (Sommes nous addicts/dépendants de nos pensées?)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie :: Forum spiritualité et forum ésotérisme sur le partage de l'éveil :: Discussion, rencontre, partage, écoute, dialogue :: Questions et réponses spirituelles-
Sauter vers:  
Spirit Partage - Forum spiritualité de rencontre Montpellier et autre ville
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit