Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie

Forum de discussion sur la spiritualité pour la rencontre et le partage dans l'éveil spirituel de la conscience, bouddhisme zen, lithothérapie meditation et citation.
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le "moi", le "je"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Le "moi", le "je"   Jeu 26 Mar 2015 - 12:34

bonjour Very Happy

Voilà un petit moment que je parcoure ce forum et j'ai un peu de mal a comprendre pourquoi des personnes veulent se defaire du moi du je alors que , selon moi celui-ci permet d'au moins se situer au milieu des gens , de pouvoir prendre des décisions et ct...

j'ai quelques questions à vous poser concernant ces deux mots et souhaiterais avoir vos avis .

Que représente t-il exactement pour vous ?

En dehors de l'ego qu'est ce qu'il vous inspire ?

Pensez vous qu'en le rejettant, cela changera votre vision du monde ?

Ne risque t'on pas de tomber dans un moi ou un je spirituel remplacant le,peut être,  trop commun moi et je de la vie de tous les jours ?



Merci pour votre participation  Smile


Revenir en haut Aller en bas
syclo
Membre


Date d'inscription : 10/02/2015
Nombre de messages : 55
Féminin
Cancer Chien
Age : 58
Ville : Paris/Bordeaux

MessageSujet: Re: Le "moi", le "je"   Jeu 26 Mar 2015 - 12:44

Le moi, le Je est ....ce que je suis au fond de moi, celle que je suis sans toutes les limites, les peurs que je m'impose.
Tomber dans le moi spirituel ne m'empêche pas de rester bien ancrer sur terre et donc bien vivre avec mon environnement , il fait être ouvert et accepter les autres tels qu'ils sont.... ne pas oublier ce qu'on était nous mêmes avant.
Mon égo me sera utile lorsque j'aurai réussi à le maîtriser, à faire ami-ami avec lui car il est là pour me protéger et je me dois de l'écouter mais c'est moi qui doit avoir le dernier mot '' le libre arbitre ''
Voilà ma vision... ai je répondu à ton questionnement?


Dernière édition par syclo le Jeu 26 Mar 2015 - 12:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
syclo
Membre


Date d'inscription : 10/02/2015
Nombre de messages : 55
Féminin
Cancer Chien
Age : 58
Ville : Paris/Bordeaux

MessageSujet: Re: Le "moi", le "je"   Jeu 26 Mar 2015 - 12:50

Je viens de compléter mon texte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Néhémyo
Membre


Date d'inscription : 30/10/2013
Nombre de messages : 3292
Féminin
Scorpion Chèvre
Age : 37
Ville : Sud

MessageSujet: Re: Le "moi", le "je"   Jeu 26 Mar 2015 - 13:31

Terra, il y a qq temps j'ai posté ici un document sur l'égo, le moi, le je à l'intention d'Erell parce qu'on en avait parlé un peu sur le chat. Ca date de qq mois...
C'était bien expliqué.

Le seul pb avec le je n'est pas le Je mais le "moi-je", autrement dit l'identification.

Ex: tu t'appelles Terra, tu es née dans tel pays, avec telle culture, telle éducation, tu as telle histoire, telles qualités, telles caractéristiques natales etc.
Tant que tu acceptes cela comme étant une forme de manifestation, tout va bien mais le soucis c'est qu'on nous habitue dès le plus jeune âge à penser, que la forme EST ce qui nous anime, ce qui est bien évidemment faux. Ce que nous sommes est bien au-delà de toute manifestation matérielle, éthérique, astrale, mentale et même causale...
Autrement dit : déclarer Je suis Terra est faux. Car ce n'est pas vrai dans l'absolu.
Elle est là notre prison. Ce n'est pas qu'on accepte ou pas des vérités relatives et des identités ponctuelles c'est qu'on en fait un enclos.

Ensuite, il ne s'agit pas de se défaire du Je, le mystique souhaite simplement que le Je reprenne sa juste place en tant qu'interface de manifestation.
Si qq veut "se défaire de quoique ce soit", cela ne peut être que l'égo lui-même...

La réddition de l'égo ne peut être qu'une expérience ponctuelle ou parfois très rarement définitive. Mais cela ne peut pas résulter d'une volonté positionnée depuis la personne.
Car toute volonté renforce. C'est une réalité énergétique.

Donc la détermination ne s'exprime correctement que dans l'aspiration à découvrir le mystère, à accueillir la divinité. Il n'y a rien à supprimer, il y a à retourner le regard.

Un ex que j'ai déjà donné ailleurs: Si tu te trouves dans l'obscurité d'une pièce, il se sert à rien de vouloir supprimer l'obscurité, il faut juste ouvrir tes volets.
Car l'obscurité n'a pas d'essence propre, elle est absence de lumière.
De même l'Ego n'est qu'une "réalité" provisoire né de l'ignorance d'identités séparées et de la déconnexion.

Cela pour t'expliquer une façon de voir, mais cela ne t'aidera qu'à un certain niveau.

Découvrir la véritable nature illusoire de l'égo ne peut être qu'une expérience, et non acceptation intellectuelle.

Ensuite si on prend comme repère, comme marqueur, le positionnement de la conscience de chacun à un moment X, il est bien évident que pour celui ou celle qui est positionné dans l'égo (comme seule réalité connue) l'égo est bien réel c'est même la seule manifestation tangible acceptable.

Il y a très peu de véritables éveillés à leur nature profonde en ce monde, mais il y a bcp d'égos spirituels ça c'est certain. Et d'auto proclamés.

Ceci dit on peut aussi être conscient qu'on a développé un égo spirituel ou plutôt qu'une part de l'agrégat psychique nommé "égo" dans l'individu se targue d'être éveillé (car l'égo n'est pas un, il est légion, une infinité de voix différentes, une vrai cacophonie à l'intérieur).
On en est conscient, on le voit faire et ça n'empêche pas que le travail de transmutation continue par ailleurs.
L'Ego spirituel est un passage obligé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le "moi", le "je"   Jeu 26 Mar 2015 - 13:44

Premièrement, merci pour le sujet Terra, je le trouve très intéressant et il peut nous être utile à tous.


Pour répondre à tes questions:


1/ Le moi, le je représente ce que je suis entièrement. Autant mon moi spirituel, que mon moi matériel, que le moi stupide, le moi raisonné, le moi impulsif, etc. 
Je pense que ce "je" contient même ma carapace, ma surface, ce que je suis aux premiers abords aux yeux des autres, qui reste une partie de moi-même, le moi défensif. Il représente mes choix, des plus banals aux plus importants, mes envies, mes goûts, mes qualités mais aussi mes défauts.
Tout ce qui fait de moi une personne entière et complète.


2/ Je crois que j'y ai répondu précédemment ^^. 


3/ Rejeter son moi? Je pense que quelque part, nous rejetons tous une partie de nous. Personnellement, étant en ce moment dans la compréhension du Soi (et ce depuis l'année dernière), je me suis rendue compte que j'en avais rejeté plusieurs. Cela a eu pour impact de modifier ma personnalité, je ne me sentais pas "moi", c'était comme un personnage que j'avais à jouer chaque jour. 
Depuis ce travail, je n'ai plus toutes ces barrières, m'enfermant dans une prison dorée, où nier les parties dérangeantes les faisait disparaître. Mais ce n'était qu'illusion, et lorsque je m'en suis rendue compte, je me suis sentie libérée, un poids énorme avait disparu.
Donc oui, cela avait changé ma vision du monde, la rendant plus négative, plus fermée, en reprochant aux autres d'être ce que moi je n'arrivais pas à accepté chez moi (schéma très fréquent chez l'être humain d'ailleurs).


4/ Alors en effet, c'est un risque. C'est pour cela qu'il faut essayer de trouver un équilibre entre spirituel/matériel. Par exemple, je vis dans la spiritualité du matin au soir, mais cela ne m'empêche pas d'avoir une cinquantaine de paires de chaussures Laughing
Je ne dis pas que mon équilibre est parfait, loin de là, car j'ai souvent la tête dans les nuages, je n'ai aucune notion du temps (je ne sais jamais quel jour on est, quelle heure il est, et parfois même quelle année). Je pourrais remédier à cela en faisant quelques exercices etc, mais ce côté "tête en l'air" c'est aussi moi, et je ne voudrais pas tomber trop dans le matériel non plus.
Donc de temps à autre, je fais une méditation d'ancrage, qui me permet de ne pas perdre pieds, mais de ne pas trop les enfoncer dans la terre non plus ^^.


Pour finir, je reviens sur l'ego, qui revient souvent dans les discussions en ce moment. Personnellement, je ne pense pas que ce soit forcément une chose négative. Si on le travaille un minimum, on peut même en faire une force, et je pense que c'est largement plus utile que de le renier et le mettre dans un coin parce que c'est la méchante bêbête qui vit en nous.
Par exemple, j'ai un ego et une fierté assez présents, mais ce n'est pas pour autant que je ne suis centrée que sur moi (les personnes ayant déjà discuté avec moi s'en saurons rendus compte je pense). Par contre, cela est une force, dans les mauvais moments c'est ce qui me permet généralement de rebondir très vite, de ne pas me laisser abattre, mais plutôt de me battre afin de remonter la pente. 


Comme toute partie de soi, je pense que c'est quelque chose à travailler, afin de s'en servir à bon escient.


Voilà pour moi ^^.
Revenir en haut Aller en bas
luminescence
Membre


Date d'inscription : 01/04/2014
Nombre de messages : 342
Masculin
Balance Singe
Age : 24
Ville : nowhere

MessageSujet: Re: Le "moi", le "je"   Jeu 26 Mar 2015 - 13:46

je pense que la vision du "je" spirituel englobe la vision du "je" de tout les jours.
nous ne pouvons pas nous défaire du "je", c'est ce qui nous permet d'etre la.
maintenant est ce que le "je" de tout les jours est la totalité de ce qu'on est ?
nous nous étonnons tout les jours de la rapidité avec laquelle nous sommes dépassés par les evenements, par les discutions ou nous réfléchissons après, nous disant "mais pourquoi j'ai dit ça ?"
entrer en harmonie avec le "je" c'est avoir conscience de tout les mécanismes qui nous poussent a faire quelque chose.

et, ayant conscience des mécanismes, prendre conscience de ce qui les a créés. et lorsqu'on entre au plus profond de cette observation, que reste il ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Professeur X
Membre


Date d'inscription : 16/06/2010
Nombre de messages : 8190
Masculin
Capricorne Singe
Age : 47
Ville : système solaire

MessageSujet: Re: Le "moi", le "je"   Jeu 26 Mar 2015 - 14:39

Hum , le "moi" c'est tout ce que l'on voit de nous , ils sont légions , le "je" c'est ce qu'on espère atteindre un jour , l'unité , le moi dit je , le je dit moi , love .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le "moi", le "je"   Jeu 26 Mar 2015 - 15:45

Pour répondre à cette question, il faut partir dans un "moi", qui à la base est posé par un "moi", il faut donc partir dans le sens du premier "moi" pour en comprendre ce qui motive cette question, une fois le "moi" ciblé, c'est le "je" qui réponds à travers toutes l'expérience de ce qu'il est maintenant.

En gros ici, je n'es rien écrit, comme dirais Sculy, la vérité est ailleurs.

Revenir en haut Aller en bas
Kouen
Membre


Date d'inscription : 18/01/2012
Nombre de messages : 2757
Féminin
Poissons Singe
Age : 48
Ville : Bretagne

MessageSujet: Re: Le "moi", le "je"   Jeu 26 Mar 2015 - 15:53



C'est un SURMOI qui rencontre un ÇA et qui lui dit:
-Tu me soules avec tes pulsions!
Et le ÇA lui répond:
- Faut voir ça avec MOI !

clown


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le "moi", le "je"   Jeu 26 Mar 2015 - 15:57

Exactement Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le "moi", le "je"   Jeu 26 Mar 2015 - 16:45

Merci à toi d'avoir pris le temps de lire Les Nymphes Smile , je ne pensais pas avoir écrit autant...
Revenir en haut Aller en bas
Raphaëla
Membre


Date d'inscription : 08/04/2014
Nombre de messages : 643
Féminin
Gémeaux Rat
Age : 56
Ville : Champfleury

MessageSujet: Re: Le "moi", le "je"   Jeu 26 Mar 2015 - 19:41



Terra a écrit:

Ne risque t'on pas de tomber dans un moi ou un je spirituel remplaçant le,peut être,  trop commun moi et je de la vie de tous les jours ?


sunny Terra

qu'est-ce que tu entends par "je spirituel"?

(c'est pour m'aider à te répondre Wink )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://justedesfruitscueillis.blogspot.fr/
did
Membre


Date d'inscription : 11/01/2014
Nombre de messages : 3516
Masculin
Vierge Serpent
Age : 51
Ville : Planéte Terre

MessageSujet: Re: Le "moi", le "je"   Ven 27 Mar 2015 - 6:43

Terra a écrit:
Que représente t-IL exactement pour vous ?

 En dehors de l'ego qu'est ce qu'IL vous inspire ? 

Pensez vous qu'en LE rejettant, cela changera votre vision du monde ?

Very Happy  Attention ceci n'est pas une blague Tine...

J'ai un exercice a te proposer...

study ...Dans tes trois questions, met un "je" a la place du "il"...et ensuite regarde les deux séries de questions...et surtout les deux séries de réponses...

Quelles différences voit-tu entre les deux séries ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
did
Membre


Date d'inscription : 11/01/2014
Nombre de messages : 3516
Masculin
Vierge Serpent
Age : 51
Ville : Planéte Terre

MessageSujet: Re: Le "moi", le "je"   Ven 27 Mar 2015 - 17:24

Terra a écrit:
Je le vois comme une separation de soi si je procède au remplacement que tu m'as proposé 

Bah oui...

Et maintenant imagine qu'au lieu de demander a quelqu'un : "Pensez vous qu'en LE rejettant, cela changera votre vision du monde ?"...tu lui demande plutot :


"Pensez vous qu'en ME rejettant, cela changera votre vision du monde ?"...



...crois tu que t'obtiendrais la même réponse a ces deux questions ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le "moi", le "je"   Ven 27 Mar 2015 - 21:53

Les Nymphes de papier a écrit:
Ce qui donne valeur à l'existence de chacun, ce n'est ni la spiritualité ni la religiosité, mais l'amour. Qu'en dis-tu ?

L'amour est un sentiment.

L'existence a t'elle besoin d'être mise en valeur ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le "moi", le "je"   Ven 27 Mar 2015 - 22:13

Le bonheur d'être respire l'amour.
Revenir en haut Aller en bas
Reïna
Membre


Date d'inscription : 26/05/2012
Nombre de messages : 2291
Féminin
Poissons Buffle
Age : 79
Ville : TOULON

MessageSujet: Re: Le "moi", le "je"   Ven 27 Mar 2015 - 23:25

Il faut apprendre à s'aimer, pour pouvoir donner de l'amour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
did
Membre


Date d'inscription : 11/01/2014
Nombre de messages : 3516
Masculin
Vierge Serpent
Age : 51
Ville : Planéte Terre

MessageSujet: Re: Le "moi", le "je"   Sam 28 Mar 2015 - 9:34

Terra a écrit:
J'aurais certainement des réactions d'étonnements et de questionnement concernant cette question

C'est vrai qu'il y a de quoi...surtout devant la seconde. Very Happy
Mais poser des questions idiotes n'est pas toujours idiot. Wink
je t'ai inventé la seconde pour essayer de te montrer le coté pathétique de la première, puisque ces deux questions parlent de la même chose mais de deux point de vue différent : rejetter le moi. Le sien dans la première question, autrui dans la seconde.


Terra a écrit:
... ainsi que le fait que l'on m'assurerais de l'affection que l'on a mon égard ♥  

ça fait toujours plaisir.
Mais comprendre ceux qui nous rejettent est aussi très fécond.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Professeur X
Membre


Date d'inscription : 16/06/2010
Nombre de messages : 8190
Masculin
Capricorne Singe
Age : 47
Ville : système solaire

MessageSujet: Re: Le "moi", le "je"   Sam 28 Mar 2015 - 11:51

103683 a écrit:
Le bonheur d'être respire l'amour.

Hum , le bonheur est souvent égoïste , basé sur la subjectif sensation d'être , s'aimer soi-même est un début , l'amour ne conduit pas forcément au bonheur , mais si on se contente de son odeur on peut vivre dans l'illusion d'être heureux , love .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le "moi", le "je"   Sam 28 Mar 2015 - 14:09

Terra, les réponses données t'ont-elles éclairées ?
Il y en a d'autres encore, sur d'autres sujets actuellement abordés.
.
Revenir en haut Aller en bas
Samarcande
Membre


Date d'inscription : 19/06/2011
Nombre de messages : 3890
Féminin
Capricorne Buffle
Age : 54
Ville : Abondance

MessageSujet: Re: Le "moi", le "je"   Sam 28 Mar 2015 - 17:19

Le moi et le jeu ..... Terra pour être libre des pensées de nos forumeurs préféres , je ne les lis pas !

En ce moment ( ça changera évidement ) j'aurais envie de te dire ... le plus important n'est pas de s'attacher au moi , au je , au pourquoi quoi ...
Nous sommes ce tout qui avance dans la forme , dans la matière et c'est à travers tout cela que nous
sommes amenés à ... vivre .... ben oui , avant tout vivre ! Alors , j'ai envie de dire et , tu en fais ce que tu veux , of course , vivons , avançons en être humain libre , aimant , ouvert , souple , tolèrant
et le moi ? et bien , que de façon équilibré il soit le meilleur outil possible pour appréhender Dieu à travers tout !
Le je , enfin le "je suis" ... oui ! mais cela reste juste une idée si on ne vit pas des vies d'humains
qui tendent vers une transformation ... par l'action ! et puis .... par la compréhension
Une chose en ce qui me concerne , dans la forme de mes messages déjà , je ne fais plus aucune contorsions intellectuelle pour éviter de dire moi , je , moi je .... ça me semble plus "vrai" ...
écrire sans "de moi" , ne signifie pas que l'on est sans égo , mais qu'on sait écrire sans laisser cette trace ( je ne vise absolument personne , c'est une remarque que je me fais depuis longtemps , alors j'la pose là )

Voili , voilà Terra merci ... j'avais envie de te dire ça ! même si tu attends autre chose de ton post Coeur !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reïna
Membre


Date d'inscription : 26/05/2012
Nombre de messages : 2291
Féminin
Poissons Buffle
Age : 79
Ville : TOULON

MessageSujet: Re: Le "moi", le "je"   Sam 28 Mar 2015 - 18:02

@Samarcande a écrit:
Le moi et le jeu ..... Terra pour être libre des pensées de nos forumeurs préféres , je ne les lis pas !

En ce moment ( ça changera évidement ) j'aurais envie de te dire ... le plus important n'est pas de s'attacher au moi , au je , au pourquoi quoi ...
Nous sommes ce tout qui avance dans la forme , dans la matière et c'est à travers tout cela que nous
sommes amenés à ... vivre .... ben oui , avant tout vivre ! Alors , j'ai envie de dire et , tu en fais ce que tu veux , of course , vivons , avançons en être humain libre , aimant , ouvert , souple , tolèrant
et le moi ? et bien , que de façon équilibré il soit le meilleur outil possible pour appréhender Dieu à travers tout !
Le je , enfin le "je suis" ... oui ! mais cela reste juste une idée si on ne vit pas des vies d'humains
qui tendent vers une transformation ... par l'action ! et puis .... par la compréhension
Une chose en ce qui me concerne , dans la forme de mes messages déjà , je ne fais plus aucune contorsions intellectuelle pour éviter de dire moi , je , moi je .... ça me semble plus "vrai" ...
écrire sans "de moi" , ne signifie pas que l'on est sans égo , mais qu'on sait écrire sans laisser cette trace ( je ne vise absolument personne , c'est une remarque que je me fais depuis longtemps , alors j'la pose là )

Voili , voilà Terra merci ... j'avais envie de te dire ça ! même si tu attends autre chose de ton post Coeur !


Je te rejoins sur une grande partie de ton message... Parfois, lorsque j'écris, il m'arrive de dire: "moi"; peut-être effectivement, ce n'est pas utile de s'exprimer ainsi, mais ce n'est pas pour laisser une trace, mais pour faire part de mon ressenti et que ceux qui me lisent sachent que je respecte leurs opinions et que ce n'est pas du tout porter un jugement... Il faudrait que j'essaie une autre formulation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
porte
Membre


Date d'inscription : 08/02/2014
Nombre de messages : 3028
Masculin
Lion Serpent
Age : 63
Ville : Pays de Loire

MessageSujet: Re: Le "moi", le "je"   Sam 28 Mar 2015 - 18:11

Terra a écrit:
bonjour Very Happy

Voilà un petit moment que je parcoure ce forum et j'ai un peu de mal a comprendre pourquoi des personnes veulent se defaire du moi du je alors que , selon moi celui-ci permet d'au moins se situer au milieu des gens , de pouvoir prendre des décisions et ct...

j'ai quelques questions à vous poser concernant ces deux mots et souhaiterais avoir vos avis .

Que représente t-il exactement pour vous ?

En dehors de l'ego qu'est ce qu'il vous inspire ?

Pensez vous qu'en le rejetant, cela changera votre vision du monde ?

Ne risque t'on pas de tomber dans un moi ou un je spirituel remplaçant le peut être,  trop commun moi et je de la vie de tous les jours ?



Merci pour votre participation  Smile



Salutation Terra, appel entendu...

Il y a le « moi » et le « je », puis cette association du « moi-je » qui est un intermédiaire entre ce que désire le « moi » et le dessein de l’âme « JE » causal qui mène les « opérations » en quelque sorte.

Puis sur le plan Divin le « JE SUIS » éternel et immortel, ce que nous sommes dans la Réalité de CE QUI EST. L’expression CE QUI EST étant la plus juste mesure convenant largement à être saisi en dehors de tout parti pris, puisque dans un sens universel et intemporel de l’Existence.

Tout ceci est bien plus simple lorsque notre multidimentionnalité est découverte et visible. Ce que je découvris assez tôt vers l’âge de dix ans. A l’époque l’assimilation en cours de mon « moi » naissant n’en saisissant pas encore le sens et les « reliefs ». Ce n’était que partie remise et la pose de jalons futurs.
Dressé un plan d’ensemble aidera à mieux comprendre ce sujet.
Cette amalgame de véhicules d’expression donc, cohabitent, se superposent emboîtés le uns dans les autres et ont chacun leur rôle à jouer, et nous sommes un mélange de tout cela. C’est pourquoi, il est assez difficile de percevoir d’où viennent certaines :
-perceptions, pulsions, intuitions, envies, réflexions, idées, concepts, apprentissages, ce que l’on prend, ce que l’on rejette, la compréhension, l’entendement, les expériences, les causes, La cause de tout ceci, les effets-conséquences, le libre arbitre, l’auto-détermination, dans quels contextes, le questionnement quel qu’il soit, du « moi », du « moi-je », du « JE », les réponses que l’on reçoit, celles qui nous sont données, celles que l’on n’écoute pas, que l’on ne veut entendre, celles que l’on ne peut entendre encore, mais que le subtil murmure, etc…qui s’en empare et que faire avec ceci.

Dans quelle « maison » avons-nous choisi d’exister (les véhicules qui dominent par ce que l’on focalise) selon sur quoi l’on porte notre attention et qui détermine la nature même des expériences que l’on rencontre et que l’on vit, qu’elle est notre vision de la vie, ce que la Vie nous tend et sous-tend, dans quel but. Un long cheminement que tous ces états d’esprit vont déterminer à propos de ces « moi », « moi -je », JE.
Au fur et à mesure que la présence de l’âme prédomine, alors il est bien visible, comme je l’exposais précédemment, qui gouverne l’expérience. Lorsque je découvris cette disposition en tant âme et que la conscience se déplaçant en cet état de conscience éclairé de « JE », puis ultérieurement « JE SUIS ».

Ce fit jour une nudité de ce qui est séparé et qu’à part du Divin…je ne suis rien en réalité, qu’il y a omniprésent : CE QUI EST. Hors de cette compréhension, l’on croit être quelqu’un alors, et il ne peut en être autrement dans cette configuration plus limitée que de croire en ce quoi l’on s’accroche et se focalise. Il est donc important de discerner ce vers quoi et en quoi l’on focalise son esprit.
L’âme a donc à sa disposition les véhicules d’expression suivant du dense au subtil (se sera plus facile à saisir étant incarné) :

Les corps : Physique-éthérique
Astral ou émotionnel-sentiment
Mental inférieur (au service du « moi » personnel)- le mental supérieur (buddhi : éclairé et tourné vers la lumière du SOI Divin) ou corps causal.

Ensuite s’en viennent les plans Divins.

Le « moi » représente exactement l’amalgame des trois plans cités : Physique-astral-mental avec toutes ses variantes riches et variées.

Lorsque pour l’entité présente ici-bas arrive à la croisée des chemins de la maturité (de croix représentant : la linéarité de l’esprit temporel et la conscience verticale d’être), l’intuition commence à s’établir et prendre une place plus importante et se pose le questionnement inévitable de qui suis-je et quel est le sens de tout ceci, le sens profond de l’existence et ce que « moi » représente réellement.

Pour en arriver à ce questionnement : « Ne risque-t-on pas de tomber dans un « moi » ou un « je » spirituel remplaçant le peut être, trop commun « moi » et « je » de la vie de tous les jours ? «

-Si, si l’ignorance (j’ai nommé le mental inférieur au service du « moi » séparé de la Source et oublieux) prend le pas, formulant moult concepts et idées s’en emparant comme d’un nouveau dogme ou religion, ou philosophie, ou art de vivre, d’orgueil intellectuel, et n’arrive pas au retournement intérieur de la redécouverte de sa nature originelle que la domination de ce « moi » occulte.

En synthétisant tout ceci, la question trouve réponse que le rôle du « moi » ou ego va à terme par un nombre variable d’expériences exhaustives de vie abandonner son statut temporel et se saisir d’élévation à partir de l’instant de sa maturité, et chercher, puis retrouver le chemin du retour, s’alignant peu à peu à sa nature spirituel, l’éveil, puis l’illumination.

En ceci, un pavé vaut mieux qu’une miette pour frapper la conscience du chercheur.

Avec la Présence « JE SUIS « :

Ne garde rien
Ne garde rien de ce que tu penses par toi-même, dans le monde que tu vois, sinon il t'entraînera dans sa chute, alors délivre-toi de ceci et mets-toi à l'unisson de la pensée de la Source, afin que l'Amour véritable et Eternel s'écoule, par ce que TU ES, dans la Présence JE SUIS. (Fils de Dieu, Christ)

Le centre divin de la sérénité en toi te retirera de tout mal, que tu auras imaginé dans ta perception erronée du monde, des jugements parcellaires, des partis-pris fondés sur une vision très personnelle d'un monde limité, alors que dire de la grandeur de l'Esprit Illimité, que tu as laissé momentanément hors de toi, séparé du TOUT.

Maintenant frappes à cette porte, où l'on t'attend avec allégresse, tous seront là pour t'accueillir avec Amour et Gloire dans la beauté divine.
Car nul ne peut échouer dans ce qu'il est, créé tel que Dieu l'a créé dans son impeccabilité.

A prononcer intérieurement avec sincérité, aspiration et abandon dans la confiance du Maître intérieur : «Je relâche et je délivre le monde de tout ce que je pensais qu'il était, car l'Amour m'attend dans la lumière généreuse de Dieu".

En fait et en Réalité, l'Unité de Dieu relie tous les êtres entre eux, comment pourrait-il y avoir séparation ?

Prenez en conscience et patiemment, chaque jour prenez le temps de vous relier à CELA, qui vous souhaite ardemment dans l'Eternité. Soyez en sûr, vous êtes attendus pour célébrer cet évènement céleste.

Laissez votre cœur vous chuchoter, ce que vous avez de magnifique en vous. Laissez cela grandir sans limite, et le monde se libèrera de ces chaînes de petitesses et d'infamies, de trahisons et de mensonges, de souffrances et de peurs, de violences et d'attaques, avec tous ses cortèges funèbres à la recherche de proies innocentes, à sacrifier sur l'autel de l'obscurantisme, de l'ignorance, de l'égoïsme, vidant les cœurs de toute sagesse, alors que chacun est la complétude de l'autre dans des expressions différentes, des formes différentes mais animées par la même Essence éternelle.

Décapez ce qui vous masque la réalité, et la vérité à la lumière transcendante de votre Esprit Saint, qui se tient à l'orée de nos aveuglements, prêt à réactiver en nous l'avènement du retour glorieux du Fils de Dieu, fait homme.

Namasté.

Fraternellement  :petitcoeur)





Dernière édition par porte le Dim 29 Mar 2015 - 10:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reïna
Membre


Date d'inscription : 26/05/2012
Nombre de messages : 2291
Féminin
Poissons Buffle
Age : 79
Ville : TOULON

MessageSujet: Re: Le "moi", le "je"   Sam 28 Mar 2015 - 19:26

Excellent commentaire qui nous fait mieux comprendre le "moi" et le "je". Merci porte.

Namasté
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
porte
Membre


Date d'inscription : 08/02/2014
Nombre de messages : 3028
Masculin
Lion Serpent
Age : 63
Ville : Pays de Loire

MessageSujet: Re: Le "moi", le "je"   Sam 28 Mar 2015 - 19:43

*RE: Chère Reïna, merci, car ce merci est un don offert que je prends avec allégresse et nous en fait un bouquet que nous partageons. Ton regard est précieux et ce qui y scintille est d'importance. Salutation.

Avec ce peu qu'il me reste, j'en ai cultivé des parfums légèrement, que de simples mots de l'essence se font porteurs, afin qu'ils soient par tous les nez qui respirent ressentis en ce lieu d'où le chant céleste en délivre de ces volutes.

Fraternellement :petitcoeur)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le "moi", le "je"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie :: Forum spiritualité et forum ésotérisme sur le partage de l'éveil :: Discussion, rencontre, partage, écoute, dialogue :: Questions et réponses spirituelles-
Sauter vers:  
Spirit Partage - Forum spiritualité de rencontre Montpellier et autre ville
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit