Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie

Forum de discussion sur la spiritualité pour la rencontre et le partage dans l'éveil spirituel de la conscience, bouddhisme zen, lithothérapie meditation et citation.
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Partagez | 
 

 L'obsession pour soi même.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
did
Membre
avatar

Date d'inscription : 11/01/2014
Nombre de messages : 4244
Masculin
Vierge Serpent
Age : 51
Ville : Planéte Terre

MessageSujet: L'obsession pour soi même.   Dim 14 Déc 2014 - 7:02

Rappel du premier message :

L’OBSESSION POUR SOI - MEME
 
 
Bonjour tout le monde,
 
je crois que c'est dans le sujet intitulé «  la vie spirituelle ne consiste pas a améliorer son histoire », que Totem parlait du rejet de toutes forme de spiritualité cher a Krishnamurti, et  Laam a répondu :
 
«  On est 7 milliards d'individus avec chacun une configuration unique sur terre, des attributs de naissance radicalement différents, mais sûrement qu'il n'y a qu'une seule voie de réalisation: renoncer à toutes.
Je trouve ça merveilleux. »  

 
Cela m'arrive aussi de trouver que c'est merveilleux, mais cela me passe assez vite.
Ensuite je trouve ça pathétique de prôner le rejet de la spiritualité, et c’est une chose assez fréquente chez ceux qui ont trouvé une première forme de paix.
 
Après l’avoir trouvé moi même, ensuite dans mon parcours est venu ce terrible obstacle : l’obsession pour soi même.
Et bien évidemment, pour commencé je ne le voyait pas.

L’obsession pour soi même est une des choses les plus fréquentes qui soit.
Il en existe de toutes les sortes, et toutes auront leurs places dans ce topic. Mais comme je témoigne sur un forum spirituel, je prendrais comme premier exemple la forme que j’ai vécue, et que je vois souvent chez ceux qui se retrouvent d'un coup dans un état...intéressant.
 
Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais il me semble que les apôtres du "tout est là, il n'y a rien à faire", ont cette tendance très répandue : ils ne parlent que de leur état a eux. Ensuite, en prônant « qu'il n'y a rien à faire, tout marche tout seul » je crois bien qu'ils confondent aussi une des caractéristiques de leur état avec le moyen d'y entrer.
 
Il est vrai qu'en état de paix profonde il n'y a rien à faire parce que c’est l’évidence : tout marche tout seul.
Mais pour QUI donc les choses sont elles ainsi ?
Réponse : pour celui qui est en état de paix profonde.
Pas pour celui qui n'y est pas encore.
 
C’est là que l’obsession pour soi peut rendre aveugle a l’état de celui qu’est pas encore, COMME SOI, dans une paix intégrale. L’obsession pour soi même  empêche d'écouter ce que disent les gens, voir de se rendre réceptif a l'énergie qui anime leurs paroles. Quand cette obsession pour soi même est dépassée c’est l’évidence : on se rend compte que le prochain n’est pas du tout dans cet état où « tout marche tout seul donc il n’y a plus rien à faire, tu es déjà ce que tu cherche donc laisse tomber toutes sorte de recherche spirituelle ».
 
 Il y a simplement que pour bien écouter les gens il faut s'intéresser a LEUR état plutôt qu’au sien, les écouter puis bien comprendre qu’ils nous parlent de leur réalité, plutôt que de rester béat, émerveillé toute la journée par son état a soi, état où effectivement, c'est vrai  « il n’y a rien à faire pas la peine de chercher ce que JE SUIS déjà truc machin chose ».
 
Or dans la bouche de ces gens là – dont j’ai été - du fait de leur obsession pour soi cela devient : « Pas la peine que TU cherche ce que TU as toujours été de toute éternité »
 
Ce que j'en pense de cet état béni c'est que la grâce saisis vraiment, parfois, certaines personnes sans qu'ils n'y fassent rien sur le moment, a part laisser partir toutes formes de construction psychiques y compris celle qu’on prenait pour « la spiritualité ».
Je n'en doute pas.
Des gens se trouvent vraiment d'un coup dans un état béni.
J'ai moi même été fulguré dans ma jeunesse athée sans avoir pratiqué quoi que ce soit. Puis l’état est partit et il est revenu aussi à l'époque où je pratiquais. Donc je ne saurai douter de la réalité de ces surgissements qui marchent tout seul...apparemment...et seulement en apparence. C’est vrai que ça marche tout seul quand ça arrive. Mais ça arrive a qui… à part à celui qui a sans doute travaillé pendant plusieurs incarnations pour ça ?
 
J'aimerai bien rencontrer celui qui est entré dans cet état en ayant seulement entendu quelqu'un lui dire : " tu es le Soi, tu es déjà ce que tu cherche, tu n'a donc rien à faire". Ça doit être possible. Mais j'aimerai le rencontré pour le prévenir.
 
Je lui dirais :
 
 « ... :jap: ...Bienvenu... :jap: ...Mais maintenant prend garde un truc : D’abord il y a de fortes chances que tu prennes ton cas pour une généralité. Tu peut devenir tellement obsédé par TON état que tu va devenir aveugle à l’état du prochain. Ensuite, comme ta pensée est complètement dissoute - et pas encore reconstitué dans un niveau plus profond de compréhension - il y a de fortes chances que tu confondes une caractéristique de TON état actuel avec le moyen d'y entrer. Les gens n'ont pas besoin qu'on leur explique toute la journée a quel point TOI tu es dans un état de paix sublime ou TOI tu n'a plus rien à faire parce que tout marche tout seul POUR TOI.
 Oui, je sais : tu vois aussi que dans une certaine dimension des choses les gens sont tous, aussi, eux même, déjà, depuis toujours et pour toujours, dans une paix infinie …ou flotte a la surface de l’océan de dieu toutes sortes d’agitation psychique dont fait partie « le travail spirituel », je te l'accorde.
 
 Mais eux ne le voit pas (qu’ils sont AUSSI dans une paix infinie), ils n’ont conscience que de l’agitation.
 
Ne vois tu pas que eux ne le voit pas ?
 
Ils ont donc besoin d’ouvrir l’œil central pour devenir conscient de cette paix infinie - où tout marche tout seul - et pas seulement de croire qu’ils sont déjà le Soi etc... Et comme les choses sont très bien faites ils ressentent ce besoin en eux… et comme ils respectent ce besoin ils s'adonnent aux choses spirituelles qui sont parfois beaucoup de travail.
Et ils ont bien raison de pratiquer ainsi parce que c'est le MOYEN d’entrer dans la paix intégrale dont UNE des CARACTERISTIQUES est qu’il n'y a plus rien à faire parce que tout marche tout seul. »
 
Comme à chaque fois qu’on dépasse quelque chose, ça parait pas possible de ne pas avoir vu ce truc énorme.

Puisse mes erreurs servir aux autres a pas trop s’attarder dans ce merdier de l’obsession pour soi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

AuteurMessage
did
Membre
avatar

Date d'inscription : 11/01/2014
Nombre de messages : 4244
Masculin
Vierge Serpent
Age : 51
Ville : Planéte Terre

MessageSujet: Re: L'obsession pour soi même.   Mer 25 Nov 2015 - 9:22

Very Happy Je n'ai rien contre le fait que le sujet du topic devienne : "Que pensons nous du Soi et de sa recherche ?"(Car c'est vrai qu'il y a un rapport avec le sujet d'origine.) Mais a ce moment là je vous fait mon briefing préféré :

1 « Peut il y a voir une Connaissance de l’Etre sans qu’il y ait quelqu’un pour Le connaitre ?
L’Etre ne se connait pas par la pensée venant du « je ».
Il est connu en plongeant dans le Cœur.
Il est ce Cœur, l’essence même de ce Cœur.

La Connaissance de l’Etre ne se trouve nulle part en dehors du Soi.
C’est demeurer en Lui qui est la Connaissance.
C’est demeurer en Lui, l’Un sans second, qui, Lui seul, brille »


Ramana Maharshi

(Le truc mortel  :jap:   j'adore)


Aliya a écrit:
Celui qui est dans un "état transcendant" n'est qu'aux premiers pas sur le chemin.

Exact :"La kundalini doit d'abord s'éveiller avant la réalisation du Soi" Ramana Maharshi.

Aliya a écrit:
Le fait qu'il croît devoir aider les autres montre que c'est le mental qui mène toujours le jeu(je)

je te répond sur deux choses :

  -   Devant un type qui fait la manche, qu'on donne un euro par amour ou par devoir, le type pourra s'acheter une bière avec. (Même si je t'accorde que celui qui croit "devoir" aider les autres est bel et bien le jouet d'un état du mental particulier. Mais ça c'est SON problème a lui - obsession pour soi même - ce n'est pas le problème du type qui fait la manche.)

  -  Il arrive que le mental voit juste, surtout quand il ne "doit" plus rien


Aliya a écrit:
Cela indique aussi qu'il s'agit avant tout de s'aider soi même.

A partir de là ça va mieux, c'est un autre état du mental. Via le miroir du monde, il s'occupe de ce qu'il regarde. Il se sort d'un premier traquenard. Mais ce n'est toujours pas fini. Après s'être vu lui même dans le miroir de l'autre - autre forme d'obsession pour soi même - il y a deux possibilités :

  -   Le problème que je vois chez l'autre est seulement le mien ( Autre forme d'obsession pour soi même : moi seulement)
  -   Le problème que je vois chez l'autre est aussi le mien...même si je l'ai résolu moi même en tant qu'égo.


Aliya a écrit:
Se croire investi d'une mission nourrit l'obsession pour soi même, nourrit le mental , nourrit l'égo.

Absolument.
Et s'avouer vraiment qu'au fond...on en sais rien du tout de ces histoires de "missions"  -  totalement hypothétiques  -  n'est ce pas une des conditions a remplir pour la réaliser au mieux ? (Tout ça en supposant qu'il y ai une réalité derrière cette histoire de mission bien sur...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'obsession pour soi même.   Mer 25 Nov 2015 - 9:51

@Totem a écrit:
@Professeur X a écrit:


il n'est pas une autre part de nous qu'il faudrait trouver et qui serait philosophiquement impossible à définir , love .

En es tu sûr?
S'il existait une autre part de nous-mêmes, cela ne signifierait-il pas que nous sommes duels ?
Revenir en haut Aller en bas
Professeur X
Membre
avatar

Date d'inscription : 16/06/2010
Nombre de messages : 9541
Masculin
Capricorne Singe
Age : 48
Ville : système solaire

MessageSujet: Re: L'obsession pour soi même.   Mer 25 Nov 2015 - 13:12

Hum , la dualité existe dans nos différentes personnalités , dans les différents " moi " qui composent ces personnalités , mais l'essence est formée de fonctions complémentaires entre elles , il n'y a pas de dualité entre le corps , le mental ou les émotions , elles sont des moyens différents pour l'être que nous sommes de percevoir le monde qui nous environne , tout autant que nous mêmes , l'objectivité de ces perceptions reposent sur leur complémentarité , il y a unité de l'essence , de l'être que nous sommes , malgré la pluralité des sources de perception , car tout passe par la même et unique conscience , la conscience n'est pas non plus séparé de l'être , nous naissons bien un et unis , c'est le matériel acquit par nos fonctions structurant les " moi " qui est forcément antagoniques , là il s'agit plus de multiples dualités , love .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totem
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 14508
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 62
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: L'obsession pour soi même.   Mer 25 Nov 2015 - 16:12

La Nymphe de papier a écrit:
@Totem a écrit:
@Professeur X a écrit:


il n'est pas une autre part de nous qu'il faudrait trouver et qui serait philosophiquement impossible à définir , love .

En es tu sûr?
S'il existait une autre part de nous-mêmes, cela ne signifierait-il pas que nous sommes duels ?

Ce qui fait penser à une dualité c'est l'existence de la personnalité construite par l'éducation et les conditionnements qui n'est que l'ombre du maître et joue le rôle de celui-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'obsession pour soi même.   Mer 25 Nov 2015 - 21:05

@Totem et Professeur X :bisous)

Si la personnalité se brise, la condition devient excrémentielle et démentielle.
Si l'on double ou triple la personnalité, c'est l'opacité garantie, pis la démence.

La personnalité est une et indivisible.
Revenir en haut Aller en bas
Totem
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 14508
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 62
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: L'obsession pour soi même.   Mer 25 Nov 2015 - 21:41

La Nymphe de papier a écrit:



Si la personnalité se brise, la condition devient excrémentielle et démentielle.

Tu as des exemples? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akalan
Modérateur
avatar

Date d'inscription : 15/11/2013
Nombre de messages : 1712
Masculin
Taureau Rat
Age : 33
Ville : 54

MessageSujet: Re: L'obsession pour soi même.   Jeu 26 Nov 2015 - 7:26

@did a écrit:
Spoiler:
 

j'ai du mal à comprendre l'articulation de l'ensemble mais,
Krishnamurti n'a pas rejeté la spiritualité mais les dogmes, les croyances, l'auto-hypnose de la répétition,
la spiritualité c'est d'abord le chemin de son individualité, pourquoi croire, pourquoi suivre, si cela conduit d'avantage à une fermeture qu'une ouverture,
bien que beaucoup de rites, pratiques, soient des mises en condition pour favoriser l'ouverture, il faut aussi concevoir que tout le monde n'est pas "typique" et que certains ont des chemins plus adaptés pour eux, que le monde change, ses paradigmes aussi, et que la rigidité de ces systèmes est ce qui fait que aujourd'hui ils s'adaptent mal au monde moderne baigné dans un fleurissement d'idées qui s'accroît de façon exponentielle. donc pour reprendre cet exemple vis à vis de K. il ne s'agit pas de "rejeter" mais de ne pas "être lié à/enfermé dans".
Tu entre d'ailleurs dans un paradoxe en disant " Il y a simplement que pour bien écouter les gens il faut s'intéresser a LEUR état plutôt qu’au sien", ce qui revient à suivre la pensée de K., tout en mettant l'accent justement sur ce que les traditions, "obsédées par elles mêmes", ne font pas.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
did
Membre
avatar

Date d'inscription : 11/01/2014
Nombre de messages : 4244
Masculin
Vierge Serpent
Age : 51
Ville : Planéte Terre

MessageSujet: Re: L'obsession pour soi même.   Jeu 26 Nov 2015 - 9:52

Bonjour Akalan,

Il est vrai que Krishnamurti a pourfendu des formes de spiritualité, des façons de pratiquer.
Je l'ai assez peu lu, mais je l'ai vu en pourfendre deux sortes.

D'abord celles qui sont obsolète, ou plus précisément inadaptés pour beaucoup d'âmes contemporaines : croyance aveugle et religions qui disent de suivre un balisage que d'autres on fait pour nous. Pour rester dans la métaphore du chemin, la façon adapté a nos mentalités contemporaines dirait plutôt :"je me trouve mon chemin moi même avec carte et boussole, autrement dis en choisissant mon guide/enseignement, y compris si c'est seulement moi le guide. Dans tous les cas c'est moi qui gère le voyage"
Mais ce n'est pas non plus parce qu'on pratique de cette façon qu'on ira pas s'enfermer dans des trucs. L'humain est ainsi fait qu'il peut empoisonner le médicament de la spiritualité, même quand c'est lui qui se fait sa propre ordonnance. Et des types comme krishnamurti sont très utiles quand ils parlent de  ce deuxième danger.
Si je l'ai bien lut, c'est aussi ça qu'il pourfendait, et si j'ai bien compris je suis d'accord avec lui la dessus.

Il ne s'agissais pas pour moi de le contredire sur ces deux choses.
Est ce que ce ne serait pas pour ça que tu as vu un paradoxe dans ce que je disais ? T'a cru que je n'étais pas d'accord avec lui là dessus ?

Dans le message d'origine, j'ai juste pris en exemple un autre phénomène qui relèverai aussi de la critique constructive de la spiritualité : parfois, ce qu'on appelle "la spiritualité" nous abandonne. C'est un petit peu bizarre sur le moment comme expérience. Mais tout bien réfléchis, "la spiritualité" est elle aussi une construction mentale, qui se dissous au moment de certains progrès. Pour ceux qui sont sur la voie de la connaissance, traverser ce genre d'expérience est un bon signe. Pour ceux qui sont sur la voie de la foi pure, quand ils vivent ce genre de dissolution, ça peut être vécu comme une grosse catastrophe. C'est le doute énorme, la perte de la foi.

Dans le message d'origine, j'ai pris cette expérience pour donner un exemple d'obsession pour soi même qui peut en résulter. Dans cet exemple, je parlais de  l'usage que certains font de cette expérience.

Je t'explique cet usage problématique avec une histoire du bouddha assez connue, celle de la barque : sous prétexte qu'eux viennent de vivre ce moment ou ils déposent la barque - barque qui est une forme de spiritualité venant de leur servir a traverser des trucs - ils disent a ceux qui sont encore de l'autre coté de la rivière : "les bateaux ça ne sert qu'a s'encombrer".

C'est vrai que ça ressemble a du krishnamurti dans le contenu
Mais si l'autre qui, LUI, a besoin de traverser la rivière écoute ce genre de prédication...que se passe-t-il ?
Tu me dira : il n'avait qu'a s'écouter en premier lui même, écouter SON besoin de traverser la rivière, et donc de SE chercher un bateau, ou d'apprendre a nager, sans tenir compte de ceux qui leur nient son besoin, tellement ils sont enthousiasmés par ce qui leur arrive A EUX.

Il y a quand même des jours ou j'aurai bien demandé a krishnamurti : "Qu'est ce que t'en sais si la mamie qui se tape la messe de temps en temps le dimanche matin n'est pas a fond en faisant ça ? ON EST PAS TOUS COMME TOI..."

Dès fois je me demande si lui aussi, parfois, n'était pas aveuglé par sa propre vision des choses...

(... scratch ...Ce que je suis peut être aussi en tapant ce trop long message. Car il n'est pas de pire problème que ceux dont on a pas conscience. Very Happy )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'obsession pour soi même.   Jeu 26 Nov 2015 - 10:17

Si la spiritualité est la "quête du bien-être"... tous les moyens pour y parvenir semblent bons...
Seul le résultat compte...
Obsession pour soi-même...
.
Revenir en haut Aller en bas
pulsar
Membre
avatar

Date d'inscription : 08/10/2015
Nombre de messages : 2719
Masculin
Lion Dragon
Age : 53
Ville : Noland

MessageSujet: Re: L'obsession pour soi même.   Jeu 26 Nov 2015 - 10:34

Soit l' équilibre est maintenant, soit le déséquilibre y mènera . La fin des temps, c' est la fin des déséquilibres, de l' obsession pour soi-même.
La naissance déséquilibre, l' existence piège, la mort libère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Merlot
Membre
avatar

Date d'inscription : 13/11/2015
Nombre de messages : 151
Masculin
Bélier Singe
Age : 37
Ville : Monde

MessageSujet: Re: L'obsession pour soi même.   Jeu 26 Nov 2015 - 10:49

@Pulsar a écrit:
La naissance déséquilibre, l' existence piège, la mort libère.
Oui, je suis d'accord avec toi Pulsar, l'existence est "travail", et la mort est libération définitive (raison pour laquelle on ne vit jamais son propre accomplissement). Ca peut paraître morbide, mais en réalité ça ne l'est que lorsque l'on a pas accepté la mort (l'effort le plus difficile qui soit dans une existence).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pulsar
Membre
avatar

Date d'inscription : 08/10/2015
Nombre de messages : 2719
Masculin
Lion Dragon
Age : 53
Ville : Noland

MessageSujet: Re: L'obsession pour soi même.   Jeu 26 Nov 2015 - 11:05

Cela n' à rien de morbide. C' est tout à fait naturel. La mort n' est autre que le détachement que produit le mûrissement.Cela ne peut être recherché, juste vécu. Et tout ce qui n' est pas totalement accompli n' est pas totalement mort.Cela survit sous forme de mémoire. Quand la combustion est totale, cela s' éteindre. La nature nous montre ceci : apparition, inertie, disparition. Toute apparition précède une disparition, toute disparition une apparition. La manifestation n' à pas de vie propre, elle est inertie entre  apparition et disparition.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akalan
Modérateur
avatar

Date d'inscription : 15/11/2013
Nombre de messages : 1712
Masculin
Taureau Rat
Age : 33
Ville : 54

MessageSujet: Re: L'obsession pour soi même.   Jeu 26 Nov 2015 - 17:49

@did a écrit:

Est ce que ce ne serait pas pour ça que tu as vu un paradoxe dans ce que je disais ? T'a cru que je n'étais pas d'accord avec lui là dessus ?

bien j'ai lu :
Citation :
je crois que c'est dans le sujet intitulé «  la vie spirituelle ne consiste pas a améliorer son histoire », que Totem parlait du rejet de toutes forme de spiritualité cher a Krishnamurti, et  Laam a répondu :

«  On est 7 milliards d'individus avec chacun une configuration unique sur terre, des attributs de naissance radicalement différents, mais sûrement qu'il n'y a qu'une seule voie de réalisation: renoncer à toutes.
Je trouve ça merveilleux. »  

Cela m'arrive aussi de trouver que c'est merveilleux, mais cela me passe assez vite.
Ensuite je trouve ça pathétique de prôner le rejet de la spiritualité, et c’est une chose assez fréquente chez ceux qui ont trouvé une première forme de paix.
et
Citation :
Il y a simplement que pour bien écouter les gens il faut s'intéresser a LEUR état plutôt qu’au sien, les écouter puis bien comprendre qu’ils nous parlent de leur réalité, plutôt que de rester béat, émerveillé toute la journée par son état a soi, état où effectivement, c'est vrai  « il n’y a rien à faire pas la peine de chercher ce que JE SUIS déjà truc machin chose ».
ce qui revient à la pensée de K. et au rejet de la spi tout ça tout ça

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mensahala
Membre
avatar

Date d'inscription : 16/09/2015
Nombre de messages : 803
Masculin
Capricorne Dragon
Age : 100
Ville : Saint laurent du var

MessageSujet: Re: L'obsession pour soi même.   Ven 27 Nov 2015 - 0:51

Pensez vous, lorsque vous ouvrez un haut fourneau et qu'une braise incandescente en jaillit.. de l'incandescence qu'elle vient de naitre ?
Plongeant votre tête dans les flammes infernales vous verrez les autres. Et bien l'être vivant est ainsi, il se croit naissant et mourant tant qu'il se croit l'unique.
Plongeant en l'incandescence de votre existence vous ne verrez que l'autre, c'est tout ce que vous êtes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
did
Membre
avatar

Date d'inscription : 11/01/2014
Nombre de messages : 4244
Masculin
Vierge Serpent
Age : 51
Ville : Planéte Terre

MessageSujet: Re: L'obsession pour soi même.   Ven 27 Nov 2015 - 8:56

Effectivement t'avais mieux lu que moi ce que j'écris cher Akalan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'obsession pour soi même.   Sam 28 Nov 2015 - 11:29

Les hs /Passe d\'armes, ont été transférés en "Terre d'Asile".

 Cool
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'obsession pour soi même.   Sam 28 Nov 2015 - 14:33

@Mensahala a écrit:
Si Ramana fut sont propre enseignant alors c'est Âliya qui enseignera a Âliya. Si Ramana ne s'est pas enseigner a lui même, que connait' il du Soi, de lui ?

Il dit que tout ce qui apparait et disparait n'est pas le Soi, par conséquent le Soi ne peut apparaitre.
J'exprime le Soi comme étant dans son origine l'inéxistence. Car il est in mesurable et insondable, il est par conséquent inexistant. Tout ce qui existe nous l'avons mesuré.
C'est ce qu'est l’existence pour nous, elle est mesurable. Son premier qualificatif est celui ci.

Ce n'est pas parce que nous ne l'avons pas mesuré qu'il n'existe pas mais nous ne pouvons le considéré comme existant tant que nous ne l'avons pas mesuré.
Ce pourquoi croire en l'existence du Soi est croire que nous nous sommes suffisamment sondé, ce qui est impossible.
Ce qui amène a la conscience d'un esprit sans font est qu'aucun écho ne peut venir de lui.
On ne peut découvrir le parfum des roses sur son chemin lorsque l'on a focalisé sur un objectif, nous voyons ce qui pourrait être atteint et par conséquent n'avons rien.

L'esprit découvre qu'il est un passage quand il est silencieux, lorsqu'il est silencieux il ne se passe rien. A son retour, quand une chose se passe en lui, il sait que ce n'est pas lui qui passe.
Savoir qu'on ne sait rien c'est connaitre par expérience que rien n'est comme ça. C'est reconnaitre sa limite subjectif. Quoi que je sache, ce savoir se limite a moi. Il est fait de toute l'ignorance qui entoure le moi.
Toutes les réflexions sont de l'égo, mais quel est notre rapport avec ?

"Il n'y a que le  Soi".

Mettrais tu en doute la sagesse de Shri Ramana Maharshi ?
Jeune homme , Shri Ramana Maharshi était déjà très sensible à la Présence du Soi, c'était quelque chose de naturelle pour lui, comme ça l'est pour nous si nous y sommes attentifs .  

Le Soi est Présence Aimante , Il n'apparaît pas et ne disparaît pas comme le font les pensées, Il est toujours présent , l'a toujours été , le sera toujours.

Difficile de mesurer l'énergie fabuleuse qui s'exprime à travers le Soi .

Il est fait selon notre foi, si tout ce qui n'est pas mesurable n'existe pas, alors l'immensité de la plénitude du Soi ne peut percer.

Considérer une chose inexistante parce que non mesurable, c'est se condamner à nier une part importante de nous même.

L'égo argumente autant qu'il peut , le Soi ignore toutes considérations mentales, elles n'ont aucune consistance dans l'immensité du Soi.

Nier le Soi ne fait que le voilé d'avantage.

Il n'y a pas d'objectif , seulement être ce que l'on est en vérité , être attentif à la Présence/Soi que l'on a toujours été .

Pourquoi avoir besoin qu'il se passe toujours quelque chose? Simplement Être Soi.

Observer , accepter, aimer ce qui se passe en soi comme c'est réellement/physiquement, sans se faire de films mentaux, tout simplement.


"Vous êtes le temple de Dieu."
I Corinthiens, III 16/17.."

https://books.google.fr/books?id=VfYFU1jQutMC&pg=PT242&lpg=PT242&dq=le+soi+,+l'illusion&source=bl&ots=VKEBz5NjlI&sig=_jL8gBMimiCxXYyPcMk03BW88t8&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwirlMLNnbPJAhXC1RQKHTLYBRMQ6AEITTAH#v=onepage&q=le%20soi%20%2C%20l'illusion&f=false


Dernière édition par Âliya le Sam 28 Nov 2015 - 14:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'obsession pour soi même.   Sam 28 Nov 2015 - 14:44

Le soi est un moi dans devant son miroir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'obsession pour soi même.   Sam 28 Nov 2015 - 16:17

https://fr.wikipedia.org/wiki/Noum%C3%A8ne  study

https://fr.wikipedia.org/wiki/Psychologisme study
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'obsession pour soi même.   Sam 28 Nov 2015 - 16:32

"Pour sortir de ce paradoxe, Husserl avance la notion d'épochè, qu'il emprunte, une fois encore, à la tradition philosophique : le terme grec a été utilisé par les Sceptiques dans le sens de « suspension du jugement ». L'épochè consiste à « mettre entre parenthèses » tout acquis préalable (jugement, opinion, croyance, hypothèse, etc.) sur un vécu de conscience quel qu'il soit, ou mieux encore, tout ce qui ne se donne pas dans l'expérience, révélant ainsi, par cette « pureté analytique » radicale, sa seule structure universelle. Elle n'est pas synonyme de la « variation eidétique », concept également forgé par Husserl et signifiant une complétude progressive, en variant les angles d'approche (mémoire, imagination, etc.). Cette notion d'épochè est définie, dans les Méditations cartésiennes, comme « la méthode universelle et radicale par laquelle je me saisis comme moi pur, avec la vie de conscience pure qui m'est propre, vie dans et par laquelle le monde objectif tout entier existe pour moi, tel justement qu'il existe pour moi ». Cette méthode résulte de l'évidence apodictique d'un ego cogito qui est universel par sa présence chez tous les êtres pensants. Cette filiation cartésienne repose sur le doute hyperbolique qui laisse place à la certitude d'un être premier : l'ego constitutif. Je ne puis douter que je doute, donc je suis."

Edmund Husserl

https://fr.wikipedia.org/wiki/Edmund_Husserl  study
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'obsession pour soi même.   Sam 28 Nov 2015 - 16:41

Postuler l'existence du moi et du Soi, c'est concevoir la dualité, ou percevoir une dualité, une séparation. La dualité n'est qu'apparente. Le moi et le Soi sont une même et seule chose.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'obsession pour soi même.   Sam 28 Nov 2015 - 16:45

De plus, est-ce le Soi qui t'invite par exemple à la méditation ou le moi ?

P.S De toute manière, c'est une expérience intérieure. Chacun la ressent et la vit différemment. Les mots ne sont pas si importants.
Revenir en haut Aller en bas
pulsar
Membre
avatar

Date d'inscription : 08/10/2015
Nombre de messages : 2719
Masculin
Lion Dragon
Age : 53
Ville : Noland

MessageSujet: Re: L'obsession pour soi même.   Sam 28 Nov 2015 - 17:26

"Le moi et le Soi sont une même et seule chose " LN. Certes, pour autant , est-ce ce la chose à laquelle on pense ? :smiley34)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'obsession pour soi même.   Sam 28 Nov 2015 - 19:12

"Ma déesse Bien Aimée celui qui désire la libération doit être conscient en permanence de la Réalité divine et doit se dédier à sa réalisation avec toutes ses forces et dans chaque circonstance.
L’humain est affligé par la triple souffrance, il devrait chercher protection sous l’arbre de la libération où fleurissent les branches du dharma et du jnana et dont les fruits sont anandaloka.
Alors pourquoi autant de bavardages ?
Parvatî écoutes quel est le secret : en vérité et sans aucun doute la voie de la libération se trouve dans le Kula-dharma, la voie pure de l’Energie.
Voilà Ma très Chère je t’ai enseigné la vérité.
Après l’avoir apprise directement de la bouche du Maître les humains se libèrent sans effort de l’esclavage du monde.
Ma Bien Aimée Kuleshvarî maintenant que je t’ai brièvement décrit l’état du jiva que veux-tu savoir d’autre ?"

Kula Arnava Tantra
http://www.natha-yoga.com/Kula%20arnava%20tantra.htm
Revenir en haut Aller en bas
Totem
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 14508
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 62
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: L'obsession pour soi même.   Sam 28 Nov 2015 - 20:48



A défaut, Peux-tu voir Dieu comme un Infini sans corps et pourtant l'aimer comme un homme aime sa maîtresse? Alors la suprême vérité de l'Infini t'a été révélée.

Peux-tu aussi vêtir l'Infini d'un corps secret que l'on peut embrasser, et le voir en chacun et en tous ces corps visibles et saisissables? Alors sa vérité suprêmement vaste et profonde entre aussi en ta possession.

" Mais en vérité, Il est encore bien au-delà de cette représentation qui ne fait que l'approcher : Il a une Vie qui Lui est propre.

(Aurobindo)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'obsession pour soi même.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie :: Forum spiritualité et forum ésotérisme sur le partage de l'éveil :: Psychologie et développement personnel-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers:  
Spirit Partage - Forum spiritualité de rencontre Montpellier et autre ville
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit