Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie

Forum de discussion sur la spiritualité pour la rencontre et le partage dans l'éveil spirituel de la conscience, bouddhisme zen, lithothérapie meditation et citation.
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Au nom du Père, Du fils, et du Saint Esprit

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Au nom du Père, Du fils, et du Saint Esprit   Dim 30 Nov 2014 - 13:23

Rappel du premier message :

Au nom du Père, du Fils, et du Saint Esprit, amen.

Voici une phrase que j'ai souvent entendu, mais que je n'ai jamais compris. Avez vous une piste pour m'aider à comprendre ce symbole ?
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Au nom du Père, Du fils, et du Saint Esprit   Dim 30 Nov 2014 - 20:20

saryou a écrit:
Merci les Nymphes pour ce beau passage de l’évangile de Saint Jean I love you
Cela veut-il dire qu'il faut d'abord voir l'Esprit Saint descendre du Père pour ensuite reconnaitre le Fils ?

"Que votre coeur ne se trouble point. Vous croyez en Dieu, croyez aussi en moi.
2 Il y a beaucoup de demeures dans la maison de mon Père; s'il en était autrement, je vous l'aurais dit, car je vais vous y préparer une place.
3 Et lorsque je m'en serai allé et que je vous aurai préparé une place, je reviendrai, et je vous prendrai avec moi, afin que là où je suis, vous y soyez aussi;
4 Et là où je vais, vous en savez le chemin."
5 Thomas lui dit: "Seigneur, nous ne savons où vous allez; comment donc en saurions-nous le chemin?"
6 Jésus lui dit: "Je suis le chemin, la vérité et la vie; nul ne vient au Père que par moi.
P.S Tu me fais bosser aujourd'hui Laughing coquin va !
Revenir en haut Aller en bas
Ksyrium
Membre


Date d'inscription : 25/10/2014
Nombre de messages : 398
Masculin
Scorpion Dragon
Age : 42
Ville : Vers les neiges eternelles...

MessageSujet: Re: Au nom du Père, Du fils, et du Saint Esprit   Dim 30 Nov 2014 - 20:27

Vous êtes bien naifs.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totem
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 17496
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 63
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: Au nom du Père, Du fils, et du Saint Esprit   Dim 30 Nov 2014 - 20:29

@Ksyrium a écrit:
Vous êtes bien naifs.....

Peux dire pourquoi et développer STP...???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aimelavie
Membre
avatar

Date d'inscription : 15/03/2014
Nombre de messages : 765
Masculin
Cancer Buffle
Age : 33
Ville : Lille

MessageSujet: Re: Au nom du Père, Du fils, et du Saint Esprit   Dim 30 Nov 2014 - 22:49


sunny

   Hello, bonne question Saryou. Le sens du signe de croix demande une reconnaissance puisqu'il a été perdu pour nombre d'entre nous. Je ne connais presque rien au christianisme, pourtant : Au nom du Père, du Fils, du Saint-Esprit, Amen est une source d'inspiration pour moi.

   Je reprends ce qu'a évoqué Aloah. La main au front pour le Père désigne le Très Haut, c'est à dire Ce qui dépasse l'homme commun. La main qui descend pour le Fils me rappelle que sur Terre, le Père vit incarné sous mon identité. Christ est la figure du Soi révélée en Moi. On parle de la descente de Dieu sur Terre. L'Absolu prend forme dans la manifestation.

   Le signe de croix ici peut évoluer de gauche à droite ou de droite à gauche. La première façon envoie l'Amour vers le monde, c'est un geste d'humilité et de compassion. La deuxième manière centre l'action du Saint-Esprit sur moi. L'énergie est ainsi ramenée au Coeur. Celui-ci ne correspond pas vraiment à l'organe vital mais plutôt à l'espace plus ou moins physique qu'expérimentent les yogis lorsqu'ils entrent dans l'expérience du Soi. Le Coeur c'est le Sujet vécu.

:ange10)

   La croix symbolise l'élévation spirituelle du pratiquant. L'axe vertical représente la relation entre ciel et terre. L'axe horizontal correspondant à la matérialité s'élève pour rejoindre l'Innommable.
   Lorsque le Fils a réalisé son ascendance divine, il est guidé par le feu de l'Esprit-Saint. Comme dit Marcheur, Ce dernier est " le champ de vérité qui vient de Dieu ". Cette Volonté me nettoie en profondeur et m'avertit du chemin. C'est la Kundalini Shakti qui à travers divers processus élève la vibration physique et mentale de l'être pour lui permettre la réunion avec Cela.

   L'Esprit-Saint est bien Celui qui tranche la réalité. Son Epée est de feu et Elle a pour nom Amen. Amen vient de l'Hébreu et se traduit couramment par Ainsi soit-il. La profondeur de cette injonction est issue de l'expérience. Ainsi soit-il exprime la soumission à une force qui contrôle ma vie si je ne réalise pas Sa Volonté. C'est le cas lorsque je me sens balloté au gré des situations. Par contre, lorsque le souffle du Saint-Esprit m'inspire, je deviens la Volonté Elle-même. Amen prend alors une puissance toute autre. Ayant accès à la connaissance de Dieu sur Terre, j'use de Son Pouvoir Créateur. Je décide alors en conscience du chemin qui concrétise le Ainsi soit-il.

sunny

   Au nom du Père, du Fils, du Saint-Esprit, Amen. Quatre évocations de l'Absolu dans l'expérience du monde phénoménal. Lorsque la croix se met en mouvement pour le pratiquant, on retrouve l'Antahkarana et les quatre vibrations cosmiques. Le retour au Centre est l'ultime déchiffrage.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aloah
ModérateurChatBox
avatar

Date d'inscription : 01/11/2014
Nombre de messages : 4501
Féminin
Bélier Chat
Age : 79
Ville : De passage sur Terre

MessageSujet: Re: Au nom du Père, Du fils, et du Saint Esprit   Dim 30 Nov 2014 - 23:26

:jap: :jap: :jap: :jap: :jap:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thorsum
Membre
avatar

Date d'inscription : 02/01/2010
Nombre de messages : 2114
Masculin
Cancer Chien
Age : 36
Ville : Paris

MessageSujet: Re: Au nom du Père, Du fils, et du Saint Esprit   Dim 30 Nov 2014 - 23:45

C'est dommage d'essayer d'interpréter le père le fils et le saint esprit sans en référer aux textes parce qu'ils seraient galvaudé. Et cela me semble bien présomptueux de croire qu'il réside en ceux ci et à ce jour moins de sagesse que celle à laquelle nous aurions accès en notre état présent. C'est ce qui conduit à des inepties telles que le Père c'est l'univers. C'est réduire le monothéisme à un naturalisme, il n'y a pas de plus grande perversion. L'univers est la création du Père, pas le Père lui même!!! C'est aussi insensé que de confondre Léonard de Vinci avec la Joconde et l'ensemble de ses tableaux! Le Père est éternel et quelque soit l'échelle de la création vous ne trouverez rien qui soit éternel, tout apparaît et disparaît, que ce soit en un millionième de seconde ou en 800 milliard d'années. Les bouddhiste disent que le nibana est le non né et le non créé, et donc par définition impérissable. Dieu ne peut donc pas se résumer à sa création. Lorsque nous parlons de la trinité nous parlons avant tout du mystère de la trinité. C'est avant tout un mystère, très justement pour la raison précitée.

Le Fils est le Christ, le verbe incarné, le logos, l'Alpha et l'Omega, la parole créatrice de Dieu, c'est à dire le commencement et la fin de toute chose. Le christ est donc la manifestation parfaite de la parole de Dieu en l'homme, ce à quoi nous sommes appelés. Pour tendre une perche aux naturalistes, d'une certaine façon nous pourrions dire que le Christ manifeste ou témoigne de l'univers dans sa condition restaurée. Le Christ a bien porté la bonne nouvelle à tout les êtres visibles et invisibles, puisqu'après sa mort il est descendu aux enfers puis monté aux cieux.

Quant au Saint Esprit, ses manifestations dans les évangiles ne donnent pas matière à le définir de façon certaine, c'est un des points doctrinaux qui distingue les catholiques des orthodoxes ainsi que des protestants. Une grande partie le définit comme la relation qui unit le Père au Fils, le lien d'Amour qui les unit, une autre partie le voit plutôt comme une manifestation unilatérale de la volonté du Père. C'est en ce sens que l'on dit que l'Esprit souffle ou Il veut, car il peut toucher n'importe qui indépendamment de sa condition, sur la seule volonté du Père.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
porte
Membre
avatar

Date d'inscription : 08/02/2014
Nombre de messages : 4704
Masculin
Lion Serpent
Age : 65
Ville : Pays de Loire

MessageSujet: Re: Au nom du Père, Du fils, et du Saint Esprit   Dim 30 Nov 2014 - 23:49

Et s'il n'y a pas qu'un fils divin et que l'un de ses Fils se trouve être créateur ou père de notre univers et d'autres innombrables Fils-pères d'autres univers???

Un fils ne devient-t-il pas père à son tour?

Et si le St Esprit est l'agent de la Source, il donne pouvoir au Fils, IL est alors sa Shakti (ou pouvoir cosmique) créatrice, ça se tient si l'on cherche bien dans des textes sacrés fiables et que la Présence JE SUIS le confirme...

Fraternellement :petitcoeur)

Ceci constitue une proposition...somme toute...honnête...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totem
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 17496
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 63
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: Au nom du Père, Du fils, et du Saint Esprit   Lun 1 Déc 2014 - 0:02

La présence "Je suis" est la réponse à tous les questionnements....A mon avis..... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thorsum
Membre
avatar

Date d'inscription : 02/01/2010
Nombre de messages : 2114
Masculin
Cancer Chien
Age : 36
Ville : Paris

MessageSujet: Re: Au nom du Père, Du fils, et du Saint Esprit   Lun 1 Déc 2014 - 0:04

Et si le fils avait un cousin, une tante et une soeur? Nous pouvons spéculer indéfiniment comme cela et ce sera toujours stérile. Le Christ nous invite à le suivre et ceux qui se mettent en chemin le rencontrent, dès lors ce genre de questions ne se pose plus.

Ta proposition revient aussi à un naturalisme que l'on rencontre dans certains milieux gnostiques ou le logos est assimilé au soleil, il y aurait donc un logos différent, un christ différent pour chaque système solaire et un christ cosmique au centre de la galaxie, et ainsi de suite à des échelles toujours plus grande. C'est très séduisant. Il y a une certaine réalité la dedans qui n'est pas dénuée de sens, je ne dis pas que les planètes n'ont pas d'intelligence, une certaine conscience, mais si le soleil est la manifestation physique de la conscience christique alors nous devrions nous prosterner devant lui et lui vouer un culte, dans cette logique nous devrions également nous consacrer à l'astrologie et régler tout nos faits et gestes en fonction de la grande horloge astronomique et nous rendre esclave de la sorte au déterminisme de la création. Non vraiment la voie qu'ouvre le christ est celle de l'émancipation, et pas celle de l’enchaînement à des lois cosmiques et aux influence des astres. Dans la bible l'homme a vocation à commander aux créatures et non pas l'inverse! Mais pour comprendre cela et bien il faut lire les textes Wink Voilà pourquoi je réagit lorsque j'en vois qui ne comptent que sur eux même pour comprendre et que cela aboutit à ces conceptions de la vie spirituelle, bien inférieur il me semble a ce a quoi nous invitent les textes.


Dernière édition par Thorsum le Lun 1 Déc 2014 - 0:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totem
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 17496
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 63
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: Au nom du Père, Du fils, et du Saint Esprit   Lun 1 Déc 2014 - 0:29

@Thorsum a écrit:

Mais pour comprendre cela et bien il faut lire les textes Wink .

Voilà où se situe le problème.... Peut être que très peu ont compris les textes, peut être même que les textes sont l'erreur......mais les contredire reviens à s'attirer des ennuis.....malheureusement.... :twisted:
Pourquoi donc l'humanité est-elle toujours engluée sans pouvoir se sortir de la boue où elle se trouve.......c'est une question qu'il faudrait se poser et pourquoi cette amnésie qui caractérise cette humanité.....encore une autre question .....et pourtant il y a une réponse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
juliano 69
Membre
avatar

Date d'inscription : 11/10/2014
Nombre de messages : 507
Masculin
Bélier Serpent
Age : 41
Ville : lyon

MessageSujet: Re: Au nom du Père, Du fils, et du Saint Esprit   Lun 1 Déc 2014 - 0:39

l homme doit avoir une réelle idée de ses possibilités , mais pas se laisser griser par toute cette grandeur , ni se sentir en retard par rapport a tout ca .
et surtout ne pas rester bloqué sur une certitude , sinon la vie devient une attente , et la vie n attend pas , alors a vouloir penser au futur , on vit dans le passé en essayant de prevoir le futur .
et souvent rien ne se passe comme on le prevoit , alors la on sait qu on a perdu son temps , en essayant de comprendre pourquoi , on en perd encore .
savoir que tout est enregistré , et qu on evolue sans essayer de savoir comment ou pourquoi .
sinon , on traine des casseroles qu on essaye de projeter dans le futur , pour comprendre alors qu on a deja compris en fait .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Au nom du Père, Du fils, et du Saint Esprit   Lun 1 Déc 2014 - 7:26

Merci saryou d'avoir créer ce sujet Wink ,

J'ai toujours compris ce signe comme un hommage à dieu, à son fils et au saint esprit ( je me demandais également ce que c'était exactement ), on me la toujours fais voir comme quelque chose d'exterieur et jamais en soi , une sorte de souvenir des supplices que ce dernier ( jésus )" aurait endurer" sur cette croix . ( perso l'histoire de la bible m'ont toujours apparu, étant enfant  comme une jolie histoire un peu triste et jamais je n'ai ressenti "dieu" selon la vision que les trois quart des gens en avaient en suivant ces enseignements )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Au nom du Père, Du fils, et du Saint Esprit   Lun 1 Déc 2014 - 7:55

@Thorsum a écrit:
C'est dommage d'essayer d'interpréter le père le fils et le saint esprit sans en référer aux textes parce qu'ils seraient galvaudé. Et cela me semble bien présomptueux de croire qu'il réside en ceux ci et à ce jour moins de sagesse que celle à laquelle nous aurions accès en notre état présent. C'est ce qui conduit à des inepties telles que le Père c'est l'univers. C'est réduire le monothéisme à un naturalisme, il n'y a pas de plus grande perversion. L'univers est la création du Père, pas le Père lui même!!! C'est aussi insensé que de confondre Léonard de Vinci avec la Joconde et l'ensemble de ses tableaux! Le Père est éternel et quelque soit l'échelle de la création vous ne trouverez rien qui soit éternel, tout apparaît et disparaît, que ce soit en un millionième de seconde ou en 800 milliard d'années. Les bouddhiste disent que le nibana est le non né et le non créé, et donc par définition impérissable. Dieu ne peut donc pas se résumer à sa création. Lorsque nous parlons de la trinité nous parlons avant tout du mystère de la trinité. C'est avant tout un mystère, très justement pour la raison précitée.

Le Fils est le Christ, le verbe incarné, le logos, l'Alpha et l'Omega, la parole créatrice de Dieu, c'est à dire le commencement et la fin de toute chose. Le christ est donc la manifestation parfaite de la parole de Dieu en l'homme, ce à quoi nous sommes appelés. Pour tendre une perche aux naturalistes, d'une certaine façon nous pourrions dire que le Christ manifeste ou témoigne de l'univers dans sa condition restaurée. Le Christ a bien porté la bonne nouvelle à tout les êtres visibles et invisibles, puisqu'après sa mort il est descendu aux enfers puis monté aux cieux.

Quant au Saint Esprit, ses manifestations dans les évangiles ne donnent pas matière à le définir de façon certaine, c'est un des points doctrinaux qui distingue les catholiques des orthodoxes ainsi que des protestants. Une grande partie le définit comme la relation qui unit le Père au Fils, le lien d'Amour qui les unit, une autre partie le voit plutôt comme une manifestation unilatérale de la volonté du Père. C'est en ce sens que l'on dit que l'Esprit souffle ou Il veut, car il peut toucher n'importe qui indépendamment de sa condition, sur la seule volonté du Père.
:jap:
Revenir en haut Aller en bas
brémen
Membre
avatar

Date d'inscription : 14/11/2013
Nombre de messages : 266
Masculin
Vierge Cochon
Age : 47
Ville : orléans

MessageSujet: Re: Au nom du Père, Du fils, et du Saint Esprit   Lun 1 Déc 2014 - 9:05

@porte a écrit:
Et s'il n'y a pas qu'un fils divin et que l'un de ses Fils se trouve être créateur ou père de notre univers et d'autres innombrables Fils-pères d'autres univers???

Un fils ne devient-t-il pas père à son tour?

Et si le St Esprit est l'agent de la Source, il donne pouvoir au Fils, IL est alors sa Shakti (ou pouvoir cosmique) créatrice, ça se tient si l'on cherche bien dans des textes sacrés fiables et que la Présence JE SUIS le confirme...

Fraternellement :petitcoeur)

Ceci constitue une proposition...somme toute...honnête...


Entièrement d'accord avec toi, le st esprit lie le fils au père, voilà pourquoi en reconnaissant le fils en nous on reconnait le père. Les trois ne font qu'un en l'homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totem
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 17496
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 63
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: Au nom du Père, Du fils, et du Saint Esprit   Lun 1 Déc 2014 - 10:04

@brémen a écrit:
@porte a écrit:
Et s'il n'y a pas qu'un fils divin et que l'un de ses Fils se trouve être créateur ou père de notre univers et d'autres innombrables Fils-pères d'autres univers???

Un fils ne devient-t-il pas père à son tour?

Et si le St Esprit est l'agent de la Source, il donne pouvoir au Fils, IL est alors sa Shakti (ou pouvoir cosmique) créatrice, ça se tient si l'on cherche bien dans des textes sacrés fiables et que la Présence JE SUIS le confirme...

Fraternellement :petitcoeur)

Ceci constitue une proposition...somme toute...honnête...


Entièrement d'accord avec toi, le st esprit lie le fils au père, voilà pourquoi en reconnaissant le fils en nous on reconnait le père. Les trois ne font qu'un en l'homme.

Je plussoies.... :jap:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
domi35
Membre
avatar

Date d'inscription : 18/07/2009
Nombre de messages : 2668
Masculin
Poissons Coq
Age : 61
Ville : Saint Père

MessageSujet: Re: Au nom du Père, Du fils, et du Saint Esprit   Lun 1 Déc 2014 - 16:05

Quelle est la nature de l’Esprit Saint
« C’est Dieu dans son essence »

666 est un chiffre d’homme, le chiffre de la bête qui refuse l’amour du Père et du Fils
« Le Saint Esprit »

Rejeter l’Esprit Saint, c’est rejeter le cœur même de la création
« Le souffle qui anima Adam »

Si on me demande qui est le Père, le Fils, et le Saint Esprit
Je répondrai ceci : « C’est le trois fois manifesté »

« L’Esprit Saint porte en lui, l’Amour du Père et du fils… Amen »

Au début était le souffle ; et le souffle était avec Dieu ; et le souffle était Dieu

:coeur)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kristall.pagesperso-orange.fr/
juliano 69
Membre
avatar

Date d'inscription : 11/10/2014
Nombre de messages : 507
Masculin
Bélier Serpent
Age : 41
Ville : lyon

MessageSujet: Re: Au nom du Père, Du fils, et du Saint Esprit   Lun 1 Déc 2014 - 17:25

@domi35 a écrit:
Quelle est la nature de l’Esprit Saint
« C’est Dieu dans son essence »

666 est un chiffre d’homme, le chiffre de la bête qui refuse l’amour du Père et du Fils
« Le Saint Esprit »

Rejeter l’Esprit Saint, c’est rejeter le cœur même de la création
« Le souffle qui anima Adam »

Si on me demande qui est le Père, le Fils, et le Saint Esprit
Je répondrai ceci : « C’est le trois fois manifesté »

« L’Esprit Saint porte en lui, l’Amour du Père et du fils… Amen »

Au début était le souffle ; et le souffle était avec Dieu ; et le souffle était Dieu

:coeur)

peu etre ...
peu etre qu aussi tout ces dogmes empechent le veritable esprit de s exprimer , ce qui signifierai que les religions refuse l esprit par vanité , et ainsi le coeur meme de la creation .
la creation qui ne leur en tiens surement pas rigueur , vu que ma foi , les religions ne sont pas mauvaises en elle meme , mais elles ne representent pas le coeur de la creation , ce qu elles semblent oublier assez vite .
ca veut simplement dire que les religions ont tout interet a s ouvrir , deja sur leur veritable histoire , si elles se mentent a elles memes , elles disparaitront car le mensonge ne sera bientot plus de mise .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thorsum
Membre
avatar

Date d'inscription : 02/01/2010
Nombre de messages : 2114
Masculin
Cancer Chien
Age : 36
Ville : Paris

MessageSujet: Re: Au nom du Père, Du fils, et du Saint Esprit   Lun 1 Déc 2014 - 20:27

@Totem a écrit:
@Thorsum a écrit:

Mais pour comprendre cela et bien il faut lire les textes Wink .

Voilà où se situe le problème.... Peut être que très peu ont compris les textes, peut être même que les textes sont l'erreur......mais les contredire reviens à s'attirer des ennuis.....malheureusement.... :twisted:
Pourquoi donc l'humanité est-elle toujours engluée sans pouvoir se sortir de la boue où elle se trouve.......c'est une  question qu'il faudrait se poser et pourquoi cette amnésie qui caractérise cette humanité.....encore une autre question .....et pourtant il y a une réponse...

Je pense que le problème se situe en amont de ça, on me l'avait expliqué un jour et cela ne m'a jamais quitté. Pour moi le problème est que l'homme n'a foi qu'en lui même. Pour lire les textes il faut au contraire avoir foi en la parole donnée, il ne s'agit pas seulement de celle du Christ mais aussi et beaucoup plus simplement de celle de notre prochain. Autrement dit, ne pas être dans l'autosuffisance, ce qui n'implique pas comme beaucoup le craignent d'abandonner sa raison. Aussi pervertie que la bible puisse-être, il n'en demeure pas moins qu'encore aujourd'hui des hommes et des femmes parviennent à la sainteté en la prenant pour référence, comme le démontre Padre Pio qui a vécu au même siècle que tout les membres de ce forum. Ne pas avoir foi dans les écritures parce qu'elles auraient subie les affres du temps est une chose compréhensible, mais ne pas avoir foi en la parole vivante d'un homme qui a vécu à notre époque et qui témoigne par son exemple de la possibilité réelle d'accomplir encore à ce jour ce à quoi nous appellent les écritures est parfaitement insensé. La moindre des choses dans cette situation serait de s’interroger sur nos croyances au sujet de ses textes. Comment ont il pu conduire un homme à la sainteté alors que je considère qu'ils ne sont plus bon à rien? Le Christ disait "heureux ceux qui croient sans avoir vu", à notre époque les faits nous montrent que même en voyant nous ne croyons pas. N'y a t'il pas de pire perdition? L'homme a tellement foi en lui même qu'il ne remet même plus en cause sa condition. C'est un peu comme si un escargot ne veut pas sortir la tête de sa coquille parce qu'il ne pleut pas à l'intérieur! C'est dire le ridicule de la situation.


Dernière édition par Thorsum le Lun 1 Déc 2014 - 20:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Au nom du Père, Du fils, et du Saint Esprit   Lun 1 Déc 2014 - 20:30

@Thorsum a écrit:
@Totem a écrit:
@Thorsum a écrit:

Mais pour comprendre cela et bien il faut lire les textes Wink .

Voilà où se situe le problème.... Peut être que très peu ont compris les textes, peut être même que les textes sont l'erreur......mais les contredire reviens à s'attirer des ennuis.....malheureusement.... :twisted:
Pourquoi donc l'humanité est-elle toujours engluée sans pouvoir se sortir de la boue où elle se trouve.......c'est une  question qu'il faudrait se poser et pourquoi cette amnésie qui caractérise cette humanité.....encore une autre question .....et pourtant il y a une réponse...

Je pense que le problème se situe en amont de ça, on me l'avait expliqué un jour et cela ne m'est plus jamais ressortit de la tête. Pour moi le problème est que l'homme n'a foi qu'en lui même. Pour lire les textes il faut au contraire avoir foi en la parole donnée, il ne s'agit pas seulement de celle du Christ mais aussi et beaucoup plus simplement de celle de notre prochain. Autrement dit, ne pas être dans l'autosuffisance, ce qui n'implique pas comme beaucoup le craignent d'abandonner sa raison. Aussi pervertie que la bible puisse-être, il n'en demeure pas moins qu'encore aujourd'hui des hommes et des femmes parviennent à la sainteté en la prenant pour référence, comme le démontre Padre Pio qui a vécu au même siècle que tout les membres de ce forum. Ne pas avoir foi dans les écritures parce qu'elles auraient subie les affres du temps est une chose compréhensible, mais ne pas avoir foi en la parole vivante d'un homme qui a vécu à notre époque et qui témoigne par son exemple de la possibilité réelle d'accomplir encore à ce jour ce à quoi nous appellent les écritures est parfaitement insensé. La moindre des choses dans cette situation serait de s’interroger sur nos croyances au sujet de ses textes. Comment ont il pu conduire un homme à la sainteté alors que je considère qu'ils ne sont plus bon à rien? Le Christ disait "heureux ceux qui croient sans avoir vu", à notre époque les faits nous montrent que même en voyant nous ne croyons pas. N'y a t'il pas de pire perdition? L'homme a tellement foi en lui même qu'il ne remet même plus en cause sa condition. C'est un peu comme si un escargot ne veut pas sortir la tête de sa coquille parce qu'il ne pleut pas à l'intérieur! C'est dire le ridicule de la situation.
D'où l'importance de ne point interpréter les textes. :jap:
Revenir en haut Aller en bas
Thorsum
Membre
avatar

Date d'inscription : 02/01/2010
Nombre de messages : 2114
Masculin
Cancer Chien
Age : 36
Ville : Paris

MessageSujet: Re: Au nom du Père, Du fils, et du Saint Esprit   Lun 1 Déc 2014 - 20:42

Oui et non, il est nécessaire de les interpréter mais en connaissance de cause et non pas selon ses propres critères. Pour bien comprendre une parole de Jésus par exemple il est parfois nécessaire de connaître aussi son interlocuteur afin de comprendre le sens qu'avait ces mots dans cette situation donnée. Ces mêmes mots peuvent prendre un tout autre sens sortit de leur contexte et ce n'est naturellement pas ce sens là que Jésus entendais. C'est pour cette raison que l'on ne peut étudier la bible de façon approfondie sans s'en référer à la géographie de l'époque, à la sociologie et à la culture de l'époque, et sans faire de temps à autre quelques recherches linguistiques.

Pour vous donner un exemple actuel si je dis aujourd'hui "t'es con" à quelqu'un, que mon pote qui a vu la scène raconte la situation dans un bouquin et qu'un type le lit 2000 ans plus tard, comment l’interprétera-t-il? Est ce qu'il pensera que j'ai insulté quelqu'un contre qui j'étais irrité ou bien est ce que je disais ça à un ami dans de bon sentiments? Il ne pourra le savoir qu'en étudiant qui était cette personne à qui je l'ai dis et quelle relation j'avais avec lui. Nous nous trouvons dans la même situation avec la bible. Une interprétation est nécessaire mais pas n'importe laquelle.


Dernière édition par Thorsum le Lun 1 Déc 2014 - 20:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Au nom du Père, Du fils, et du Saint Esprit   Lun 1 Déc 2014 - 20:47

@Thorsum a écrit:
Oui et non, il est nécessaire de les interpréter mais en connaissance de cause et non pas selon ses propres critères. Pour bien comprendre une parole de Jésus par exemple il est parfois nécessaire de connaître aussi son interlocuteur afin de comprendre le sens qu'avait ces mots dans cette situation donnée. Ces mêmes mots peuvent prendre un tout autre sens sortit de leur contexte et ce n'est naturellement pas ce sens là que Jésus entendais. C'est pour cette raison que l'on ne peut étudier la bible de façon approfondie sans s'en référer à la géographie de l'époque, à la sociologie et à la culture de l'époque, et sans faire de temps à autre quelques recherches linguistiques.

Oui, tout à fait. Je parlais essentiellement du fond.
Revenir en haut Aller en bas
Thorsum
Membre
avatar

Date d'inscription : 02/01/2010
Nombre de messages : 2114
Masculin
Cancer Chien
Age : 36
Ville : Paris

MessageSujet: Re: Au nom du Père, Du fils, et du Saint Esprit   Lun 1 Déc 2014 - 21:11

Pour ce qui est du fond du message que nous délivre le Christ oui mais ce que l'on peut en déduire autour est très largement sujet à interprétation comme le rôle de Marie par exemple, sur lequel les orthodoxes ont batit le dogme de la theotokos, la mère de Dieu, alors qu'elle n'occupe strictement pas cette place dans le discours même de Jésus. Les catholiques ont pris la même direction sans doute aussi pour redonner un visage plus féminin à Dieu pour notre époque.

Mais pour vous donner un exemple de l'importance d'étudier les textes le mot Dieu n'existe pas tel quel dans les textes en langues anciennes et il apparaît que le caractère masculin du mot Dieu est parfois abusif ou disons qu'en hébreu il est parfois plus nuancé. J'ai appris dans un cours de théologie il y a deux semaine que le mot qui est traduit par "Dieu tout puissant" est El Shaddaï. Le mot hebreu voudrait tout au plus dire "Dieu puissant", mais plus intéressant encore et c'est la ou je veux en venir, la racine Shad veut dire "le sein" ou "la mamelle", et daï veut tout simplement dire deux. Le nom hebreu El Shaddaï est donc un qualificatif on ne peut plus féminin qui exprime parfaitement le caractère fécond et nourricier de Dieu et que l'on traduit en Français par un nom bien masculin, Dieu.

En généralisant cet exemple nous pouvons dire, oui les textes sont pervertit, mais oui, en se donnant la peine de les étudier on est encore capable d'en comprendre le sens originel. Alors c'est tout simplement regrettable de jeter le bébé avec l'eau du bain Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
juliano 69
Membre
avatar

Date d'inscription : 11/10/2014
Nombre de messages : 507
Masculin
Bélier Serpent
Age : 41
Ville : lyon

MessageSujet: Re: Au nom du Père, Du fils, et du Saint Esprit   Lun 1 Déc 2014 - 22:40

le pb n est pas la bible , ni la valeur des hommes ou femmes qui s en inspirent , mais la bulle spirituelle et la caste religieuse des religions .
quand je parle de religions , je vois l ensemble , ces comme si tout les croyants d une religion formait une meme ame , bien peu etre mais completement fermée a une autre realité ou pourtant les vrais croyants , je parle bien sur des vrais , auront leurs reponses et une ouverture surement bien plus belle que celle qu ils esperent .
si la realité depasse la fiction , il est bon de rappeler qu il y a des choses qui n auront plus leur place , et meme si sera mieux le decalage peut choquer certains .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Au nom du Père, Du fils, et du Saint Esprit   Mar 2 Déc 2014 - 7:22

@Thorsum a écrit:
Pour ce qui est du fond du message que nous délivre le Christ oui mais ce que l'on peut en déduire autour est très largement sujet à interprétation comme le rôle de Marie par exemple, sur lequel les orthodoxes ont batit le dogme de la theotokos, la mère de Dieu, alors qu'elle n'occupe strictement pas cette place dans le discours même de Jésus. Les catholiques ont pris la même direction sans doute aussi pour redonner un visage plus féminin à Dieu pour notre époque.

Mais pour vous donner un exemple de l'importance d'étudier les textes le mot Dieu n'existe pas tel quel dans les textes en langues anciennes et il apparaît que le caractère masculin du mot Dieu est parfois abusif ou disons qu'en hébreu il est parfois plus nuancé. J'ai appris dans un cours de théologie il y a deux semaine que le mot qui est traduit par "Dieu tout puissant" est El Shaddaï. Le mot hebreu voudrait tout au plus dire "Dieu puissant", mais plus intéressant encore et c'est la ou je veux en venir, la racine Shad veut dire "le sein" ou "la mamelle", et daï veut tout simplement dire deux. Le nom hebreu El Shaddaï est donc un qualificatif on ne peut plus féminin qui exprime parfaitement le caractère fécond et nourricier de Dieu et que l'on traduit en Français par un nom bien masculin, Dieu.

En généralisant cet exemple nous pouvons dire, oui les textes sont pervertit, mais oui, en se donnant la peine de les étudier on est encore capable d'en comprendre le sens originel. Alors c'est tout simplement regrettable de jeter le bébé avec l'eau du bain Smile
Merci Thorsum pour ton regard. En effet, la traduction est très importante lorsqu'on lit la Bible, et comme tu nous le fais remarquer avec justesse, "Dieu" est assez souvent "Femme". Par exemple, dans l'Ancien Testament, "Il" est une poule couvant ses petits.
Revenir en haut Aller en bas
Totem
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 17496
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 63
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: Au nom du Père, Du fils, et du Saint Esprit   Mar 2 Déc 2014 - 8:51

Les Nymphes de papier a écrit:
@Thorsum a écrit:
Pour ce qui est du fond du message que nous délivre le Christ oui mais ce que l'on peut en déduire autour est très largement sujet à interprétation comme le rôle de Marie par exemple, sur lequel les orthodoxes ont batit le dogme de la theotokos, la mère de Dieu, alors qu'elle n'occupe strictement pas cette place dans le discours même de Jésus. Les catholiques ont pris la même direction sans doute aussi pour redonner un visage plus féminin à Dieu pour notre époque.

Mais pour vous donner un exemple de l'importance d'étudier les textes le mot Dieu n'existe pas tel quel dans les textes en langues anciennes et il apparaît que le caractère masculin du mot Dieu est parfois abusif ou disons qu'en hébreu il est parfois plus nuancé. J'ai appris dans un cours de théologie il y a deux semaine que le mot qui est traduit par "Dieu tout puissant" est El Shaddaï. Le mot hebreu voudrait tout au plus dire "Dieu puissant", mais plus intéressant encore et c'est la ou je veux en venir, la racine Shad veut dire "le sein" ou "la mamelle", et daï veut tout simplement dire deux. Le nom hebreu El Shaddaï est donc un qualificatif on ne peut plus féminin qui exprime parfaitement le caractère fécond et nourricier de Dieu et que l'on traduit en Français par un nom bien masculin, Dieu.

En généralisant cet exemple nous pouvons dire, oui les textes sont pervertit, mais oui, en se donnant la peine de les étudier on est encore capable d'en comprendre le sens originel. Alors c'est tout simplement regrettable de jeter le bébé avec l'eau du bain Smile
Merci Thorsum pour ton regard. En effet, la traduction est très importante lorsqu'on lit la Bible, et comme tu nous le fais remarquer avec justesse, "Dieu" est assez souvent "Femme". Par exemple, dans l'Ancien Testament, "Il" est une poule couvant ses petits.

Dieu n'a pas de sexe......les mots ne sont pas la chose... No
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Au nom du Père, Du fils, et du Saint Esprit   

Revenir en haut Aller en bas
 
Au nom du Père, Du fils, et du Saint Esprit
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie :: La symbolique - Science ou théorie des symboles-
Sauter vers:  
Spirit Partage - Forum spiritualité de rencontre Montpellier et autre ville
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com