Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie

Forum de discussion sur la spiritualité pour la rencontre et le partage dans l'éveil spirituel de la conscience, bouddhisme zen, lithothérapie meditation et citation.
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Dépendances: Quelles réponses spirituelles?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bashu
Membre


Date d'inscription : 04/05/2014
Nombre de messages : 40
Masculin
Poissons Cochon
Age : 21
Ville : Montréal

MessageSujet: Dépendances: Quelles réponses spirituelles?   Mar 18 Nov 2014 - 20:04

Bonjour,
tout d’abord j’aimerais m’excuser auprès de vous pour m’être absenté si longtemps. J’ai par ailleurs suivi quelque peu les discussions qui ont été soulevées ici. Mes études et mon travail ont malheureusement pris un peu trop de place dans ma vie...

J’ai cru bon de revenir, non seulement pour reprendre contact avec cette très belle communauté, mais également parce que je m'interroge depuis quelques mois sur le phénomène de la dépendance et les réponses qu’offrent la Spiritualité et les spiritualités face à cette accablante situation pour ceux qui en souffrent.  Voici donc quelques pistes de réflexion à ce sujet. J’aimerais savoir ce que vous en pensez, votre expérience, etc…

Il y a certaines dépendances comme celle à l’alcool, aux drogues, à la cigarette ou au jeu qui sont bien connues et pour lesquels il existe beaucoup de ressources… Elles sont également plus dommageables à court et à moyen terme. Or, il existe de nombreuses autres dépendances plus subtiles comme les jeux vidéo, réseaux sociaux, les émotions fortes/adrénaline, le sport, la sexualité, la pornographie, le travail, le sucre, le fast food, une dépendance affective… et j’en passe! Une dépendance est

Wikipedia :O a écrit:
“une conduite qui repose sur une envie répétée et irrépressible, en dépit de la motivation et des efforts du sujet pour s’y soustraire”
. Tout peut donc devenir une forme de dépendance à partir du moment où l’on n’arrive plus à arrêter comme bon nous semble.

Pour moi, à partir du moment où je n’ai plus le libre arbitre de choisir ce que je veux ou ne pas faire, même seulement pour une petite chose comme cette envie irrépressible de chocolat après une rupture, je sens que ma conscience est en quelque sorte menacée par mes habitudes, ma liberté d’être s’en trouve diminuée.


Samaël Aun Weor - La Grande Rébellion p.22 a écrit:
La liberté est quelque chose qu’il faut trouver au dedans de soi-même. Personne ne peut l’obtenir en dehors de lui-même.


Quels sont donc les critères qui font de quelque chose un dépendance? Manger en est il une? Non si cela est nécessaire, et oui si pour remplir un vide émotionnel? Ou est-ce simplement une illusion? Que sont nos besoins réels, les besoins que nous nous créons et ceux dont nous sommes dépendant?

Je crois qu’un des principaux problèmes qui vient avec les dépendances plus subtiles, c’est l’impression que c’est normal, qu’il n’y a pas de problème, que parce que “tout le monde le fait” il n’y a pas de problème à le faire non plus.

Je n’ai pas trouvé beaucoup sur la réponse que font les spiritualités à ces dépendances. Plusieurs, comme l’Islam et le Christianisme insistent sur le repentir sincère et les souffrances volontaires (comme le jeûne), surtout lorsque la dépendance est relié à un péché.

Dans L’Imitation de Jésus-Christ, on suggère plutôt l’abandon total à Dieu et une renonciation à l’individu, ce qui peut également donner espérance à ceux qui sont aux prises avec ce genre de problèmes :


Citation :
32. De l'abnégation de soi-même
1. Jésus-Christ: Mon fils, vous ne pouvez jouir d'une liberté parfaite si vous ne vous renoncez entièrement.
Ils vivent en servitude tous ceux qui s'aiment et qui veulent être à eux-mêmes. On les voit avides, curieux, inquiets, cherchant toujours ce qui flatte leurs sens et non ce qui me plaît, se repaître d'illusions et former mille projets qui se dissipent. Car tout ce qui ne vient pas de Dieu périra.
Retenez bien cette courte et profonde parole:
Quittez tout, et vous trouverez tout.

Renoncez à vos désirs, et vous goûterez le repos. Méditez ce précepte, et quand vous l'aurez accompli, vous saurez tout.
2. Le fidèle: Seigneur, ce n'est pas l'oeuvre d'un jour, ni un jeu d'enfants; cette courte maxime renferme toute la perfection religieuse.
3. Jésus-Christ: Mon fils, vous ne devez point vous rebuter ni perdre courage lorsqu'on vous montre la voix des parfaits, mais plutôt vous efforcer de parvenir à cet état sublime, ou au moins y aspirer de tous vos désirs. Ah ! s'il en était ainsi de vous ! si vous en étiez venu jusqu'à ne plus vous aimer vous-même, soumis à moi sans réserve, et au supérieur que je vous ai donné, alors j'arrêterais sur vous mes regards avec complaisance et tous vos jours passeraient dans la paix et dans la joie.
Il vous reste encore bien des choses à quitter, et à moins que vous n'y renonciez entièrement pour moi, vous n'obtiendrez point ce que vous demandez. Ecoutez mes conseils et, pour acquérir de vraies richesses,
achetez de moi l'or éprouvé par le feu, c'est-à-dire la sagesse céleste qui foule aux pieds toutes les choses d'ici-bas. Qu'elle vous soit plus chère que la sagesse du siècle et que tout ce qui plaît aux hommes ou nous plaît en nous-mêmes.
4. Je vous le dis: échangez ce qu'il y a de grand et de précieux dans les choses humaines contre une chose vile. Car on regarde comme petite et vile, et l'on oublie presque entièrement cette sagesse du ciel, la seule vraie, qui ne s'élève point en elle-même et qui ne cherche point à être admirée sur la terre. Plusieurs ont ses louanges à la bouche: mais ils s'éloignent d'elle par leur vie. C'est cependant cette perle précieuse qui est cachée au plus grand nombre.


Il y a de nombreuses autres pistes que j’ai quelque peu explorés… et encore plus nombreuses celles dont je ne sais rien... mais je crois que c’est maintenant suffisant pour amorcer un discussion sur le sujet.

Paix,

~ Bashu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totem
Membre


Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 12510
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 61
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: Dépendances: Quelles réponses spirituelles?   Mar 18 Nov 2014 - 20:36

@Bashu a écrit:


je m'interroge depuis quelques mois sur le phénomène de la dépendance et les réponses qu’offrent la Spiritualité et les spiritualités face à cette accablante situation pour ceux qui en souffrent.  Voici donc quelques pistes de réflexion à ce sujet. J’aimerais savoir ce que vous en pensez, votre expérience, etc…


Dans L’Imitation de Jésus-Christ, on suggère plutôt l’abandon total à Dieu et une renonciation à l’individu, ce qui peut également donner espérance à ceux qui sont aux prises avec ce genre de problèmes :

[/font]
[/size]
Citation :
32. De l'abnégation de soi-même
1. Jésus-Christ: Mon fils, vous ne pouvez jouir d'une liberté parfaite si vous ne vous renoncez entièrement.
Ils vivent en servitude tous ceux qui s'aiment et qui veulent être à eux-mêmes. On les voit avides, curieux, inquiets, cherchant toujours ce qui flatte leurs sens et non ce qui me plaît, se repaître d'illusions et former mille projets qui se dissipent. Car tout ce qui ne vient pas de Dieu périra.
Retenez bien cette courte et profonde parole:
Quittez tout, et vous trouverez tout.

Renoncez à vos désirs, et vous goûterez le repos. Méditez ce précepte, et quand vous l'aurez accompli, vous saurez tout.
2. Le fidèle: Seigneur, ce n'est pas l'oeuvre d'un jour, ni un jeu d'enfants; cette courte maxime renferme toute la perfection religieuse.
3. Jésus-Christ: Mon fils, vous ne devez point vous rebuter ni perdre courage lorsqu'on vous montre la voix des parfaits, mais plutôt vous efforcer de parvenir à cet état sublime, ou au moins y aspirer de tous vos désirs. Ah ! s'il en était ainsi de vous ! si vous en étiez venu jusqu'à ne plus vous aimer vous-même, soumis à moi sans réserve, et au supérieur que je vous ai donné, alors j'arrêterais sur vous mes regards avec complaisance et tous vos jours passeraient dans la paix et dans la joie.
Il vous reste encore bien des choses à quitter, et à moins que vous n'y renonciez entièrement pour moi, vous n'obtiendrez point ce que vous demandez. Ecoutez mes conseils et, pour acquérir de vraies richesses,
achetez de moi l'or éprouvé par le feu, c'est-à-dire la sagesse céleste qui foule aux pieds toutes les choses d'ici-bas. Qu'elle vous soit plus chère que la sagesse du siècle et que tout ce qui plaît aux hommes ou nous plaît en nous-mêmes.
4. Je vous le dis: échangez ce qu'il y a de grand et de précieux dans les choses humaines contre une chose vile. Car on regarde comme petite et vile, et l'on oublie presque entièrement cette sagesse du ciel, la seule vraie, qui ne s'élève point en elle-même et qui ne cherche point à être admirée sur la terre. Plusieurs ont ses louanges à la bouche: mais ils s'éloignent d'elle par leur vie. C'est cependant cette perle précieuse qui est cachée au plus grand nombre.


Il y a de nombreuses autres pistes que j’ai quelque peu explorés… et encore plus nombreuses celles dont je ne sais rien... mais je crois que c’est maintenant suffisant pour amorcer un discussion sur le sujet.

Paix,

~ Bashu

J'ai commencé à m'interroger sur la dépendance quand j'étais ado. et j'ai fait en sorte pendant une bonne partie de ma vie de repérer celles-ci chez moi et quand j'en voyais une je la combattais. Je me suis rendue compte qu'on pouvait être dépendant à n'importe quoi, même le sport.... Je pense que seule la volonté peut aider, quand au texte sur l'abandon total à Dieu c'est encore mieux surtout sur le chemin spirituel. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
did
Membre


Date d'inscription : 11/01/2014
Nombre de messages : 3522
Masculin
Vierge Serpent
Age : 51
Ville : Planéte Terre

MessageSujet: Re: Dépendances: Quelles réponses spirituelles?   Mer 19 Nov 2014 - 6:44

Bonjour bashu,

Si ces questions de dépendances t'intéressent jusqu'au point de lire un livre là dessus je te conseil "le buveur et l'amoureux" d'Albert Memmi.
Passionnant.
je te résume le souvenir que j'ai gardé de cette lecture déjà lointaine.
la dépendance n'est pas un problème en soi : le maintiens de nos corps en vie DEPEND de la nourriture et nous pourrions trouver bien d'autres exemples. Pour une mère au foyer qui n'aurais pas vraiment de métier, la dépendance a un niveau de vie élevé ne deviens un problème qu'en cas de divorce.

Il faut donc regarder au microscope ce qu'il y a dans une dépendance afin de s'approcher du VRAI problème qu'il y a derrière, la dépendance n'en étant pas un. Vouloir être détaché de tout peut être vu comme une dépendance au détachement.
Et c'est juste impossible - ou quasiment - d'être détaché de tout, même s'il est bon d'essayer d'avancer vers ça.

Il est bon d'être détaché du détachement : accepter l'attachement.

Un jour un type me dit : tu as une dépendance a la méditation.
Il disait ça car a l'époque je faisais exprès de rester au RMI pour méditer toute la journée.
j'ai eu un grand sourire et je lui ai répondu "oui, c'est la meilleure de celle que je connaisse".

Enfin, pour témoigner, je te dirais que faire l'effort de vaincre une dépendance est une situation qui nous pousse a se mettre au clair avec soi même sur certaines choses, apprendre a se connaitre comme on pourra, se regarder en face, chercher des ressources de courage et d'honnèteté avec soi même.

Après plusieurs tentative qui ne duraient pas longtemps, j'ai réussit a arrêter l'alcool du jour ou j'ai vu que je ne supportais pas les frustrations, que je buvait pour m'anesthésier de la douleur de ses frustrations. je n'était pas capable de les affronter, de les regarder en face, de m'avouer ce qu'elle voulaient dire sur moi même, pas capable de vivre avec, tout simplement, je vivais contre.

je n'ai pas de solutions spirituelle mais un début de quelque chose qui n'est pas très original :

Lorsque l'on sent un manque, regarder en soi même ce qui se passe.
Puis quand on craque pour l'objet de la dépendance... regarder en soi même ce qui se passe : quelle est la différence entre les deux ?
Comment obtenir le même résultat avec autre chose ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Dépendances: Quelles réponses spirituelles?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie :: Forum spiritualité et forum ésotérisme sur le partage de l'éveil :: Discussion, rencontre, partage, écoute, dialogue :: Questions et réponses spirituelles-
Sauter vers:  
Spirit Partage - Forum spiritualité de rencontre Montpellier et autre ville
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Sciences et Savoirs | Religions