Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie

Forum de discussion sur la spiritualité pour la rencontre et le partage dans l'éveil spirituel de la conscience, bouddhisme zen, lithothérapie meditation et citation.
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Histoire interdite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
fridolin
Membre


Date d'inscription : 22/11/2011
Nombre de messages : 147
Masculin
Vierge Serpent
Age : 63
Ville : La Patrie

MessageSujet: Histoire interdite   Sam 1 Nov 2014 - 19:01

Rappel du premier message :

Histoire interdite

IL est une histoire de l’homme qui a été systématiquement occultée depuis des millénaires par un groupe de survivants du précédents grand cycle, celui qui s’est terminé par un déluge. Nous savons maintenant, grâce aux travaux de plusieurs archéologues et historiens indépendants, que l’histoire officielle contient des invraisemblances et contradictions qui laissent deviner une autre version des faits.

Le système d’éducation des masses a été développé pour et par ce groupe de survivants que la mythologie a désigné comme les anges déchus, mais qui sont en faits des hommes initiés de l’ancienne science qui l’ont utilisée pour tromper les hommes en modifiant leur vision du monde.

Cette histoire vous intéresse ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

AuteurMessage
Totem
Membre


Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 12499
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 61
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: Histoire interdite   Sam 8 Nov 2014 - 10:37

@bsbray a écrit:



Pardon si tout ça est trop flou mais c'est pas facile pour moi s'exprimer en français.  Je ne veux pas sembler ni insolent ni dingue.  Si on n'a pas d’intérêt à ceci c'est pas un problème et je m'en fiche franchement, puisque c'est plutôt normal d'ignorer toutes les choses qui n'accordent pas avec le schéma, n'importe où on se trouve.

Mais je crois que d'être toujours silencieux peut-être quelque forme d'injustice à la vérité comme je la vois, donc je dis quelque chose, même si très peu.

Je trouve que tu t'exprimes très bien et ce que tu dis n'est pas flou du tout.. Wink
Aujourd'hui nous pouvons accéder à l'information plus facilement qu'autrefois et réalisons que beaucoup de choses ont été cachées sur l'humanité et que d'autres le sont encore et lorsqu'on suit le chemin spirituel vers la reconnexion à ce que nous sommes c'est encore plus flagrant ....c'est le coup de masse assuré.......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totem
Membre


Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 12499
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 61
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: Histoire interdite   Sam 8 Nov 2014 - 10:45

.Otis. a écrit:

C'est très dur de comprendre cela et nombreuses sont les personnes qui seront anéanties quand le supermarché du coin sera vidé de ses rayons.


C'est sans compter sur l'aptitude qu'à l'esprit humain à trouver une solution à son problème....Bien souvent c'est après une catastrophe qu'on le voit où tous les hommes se retrouvent dans le même bain.....et qu'une forme d'entraide naît....... et l'être humain renaît......dire si ça va durer c'est une autre histoire.... :twisted:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire interdite   Sam 8 Nov 2014 - 10:58

Totem, tout à fait, c'est dans l'adversité que naît une forme de fraternité. (Camus, la Peste). :jap:
Revenir en haut Aller en bas
kodari
Membre


Date d'inscription : 17/06/2014
Nombre de messages : 1079
Masculin
Scorpion Chèvre
Age : 49
Ville : Niort

MessageSujet: Re: Histoire interdite   Sam 8 Nov 2014 - 11:53

Pour en revenir à cette phrase extraordinaire : "Lorsque l’abondance est là, je me restreins c’est pourquoi lorsque la pénurie survient j’ai ce qu’il me faut".

Je vous parlerais ici de  Ian Xel Lungold (1949/2005) qui s'est intéressé à la culture Maya et a découvert le calendrier Tzolkin (entre autres). Il a mis au point un procédé permettant de convertir le calendrier maya en calendrier grégorien et a publié un livre.

Le Christianisme s'est imposé de force par le feu et par l’épée avec l'arrivé des premiers conquérants Espagnols, et nombreux sont les codex détruits par ces ignorants. jadis ce grand peuple, vit aujourd'hui dans la plus grande nécéssité et leur seule priorité de la journée est de pouvoir se nourrir.

Je cite cette phrase de Ian Xel lungold : "Ne vous en faîtes pas pour les Mayas, ils seront faire face aux plus grands cataclysmes en cette fin d'age car ils sont habitués à vivre dans la plus grande misère et ils se suffisent de peu. Par contre en ce qui concerne les pays "développés", mon avis est partagé et le quotidien  sera extrêmement difficile à supporter le jour ou l'abondance des étales de supermarchés ne sera plus qu'un lointain souvenir".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire interdite   Sam 8 Nov 2014 - 12:08

@Totem a écrit:
@Lux a écrit:
@Totem a écrit:

L'histoire secrète de ce monde montre, en tout cas, que les hautes sphères de l'Ordre Mondial n'ont jamais hésité à perdre de grandes quantités d'argent – voire à sacrifier certains des leurs – pour faire avancer leur plan. Étant donné que la mise en place de la Federal Reserve pouvait leur assurer, à terme, le contrôle de toutes les richesses de la planète, qu'avaient-ils à perdre ?

La question serait plutôt, qu'avait-ils à gagner Totem.

Lit l'article il donne la réponse à  ta question. Wink

Ce n'étais pas une question Totem.

@bsbray a écrit:
Pardon si tout ça est trop flou mais c'est pas facile pour moi s'exprimer en français. Je ne veux pas sembler ni insolent ni dingue.

Au contraire, tu t'exprime très bien, et rassure toi, tu es loin d'être dingue.

Revenir en haut Aller en bas
bsbray
Premiers messages spirituels


Date d'inscription : 30/09/2013
Nombre de messages : 30
Masculin
Verseau Chat
Age : 28
Ville : Roanoke, Virginia

MessageSujet: Re: Histoire interdite   Sam 8 Nov 2014 - 17:59

@Totem a écrit:
Aujourd'hui nous pouvons accéder à l'information plus facilement qu'autrefois et réalisons que beaucoup de choses ont été cachées sur l'humanité et que d'autres le sont encore et lorsqu'on suit le chemin spirituel vers la reconnexion à ce que nous sommes c'est encore plus flagrant ....c'est le coup de masse assuré.......

Merci, je suis totalement en accord. Nous sommes en pleine révolution spirituelle, intellectuelle, scientifique, politique. L'Internet et quelques autres choses l'ont assuré et chaque génération de gens semble être moins religieuse mais plus spirituelle, ou d'avoir moins de confiance dans leurs gouvernements mais plus de confiance dans leur propre soi. Il y a beaucoup plus de communication entre les cultures différentes aujourd'hui que dans le passé, partout dans le monde.

Je pense qu'on doit parler des choses extraordinaires surtout afin de présenter la prochaine génération avec le plus d'informations possible, afin qu'elle puisse juger entre plus de points de vue sans le préjudice scolaire que nous vivons encore aujourd'hui. Voyons ce que l'église catholique a fait pour la science dans le 15ème siècle pour un bon exemple pourquoi c'est important. Après que l'église n'était plus si puissante, notre évolution a été très accéléré. Certes nous ne sommes pas devenus plus stupides pour être plus souple vers les nouvelles idées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fridolin
Membre


Date d'inscription : 22/11/2011
Nombre de messages : 147
Masculin
Vierge Serpent
Age : 63
Ville : La Patrie

MessageSujet: Re: Histoire interdite   Dim 9 Nov 2014 - 18:47

Retour aux sources


J’ai tenté d’expliquer dans mon deuxième envoi que le type d’éducation qui passe par l’écriture et les livres tend a réduire la capacité cognitive de l’humain surtout pour ceux qui se trouvent coupés de la nature et de ce qui stimule les autres sens. Cela se répercute par un rétrécissement du spectre mental, le cerveau et l’hémisphère du rationnel est sur utilisé alors que le côté de l’intuition pas assez.  Cela se traduit par l’immigration des hommes qui quittent la nature pour la ville et qui perdent le contact avec leur propre corps, prolongement de cette nature devenue étrangère.

L’histoire interdite devient, à la lumière de ce rétrécissement cognitif une occultation planifiée de la réalité par les promoteurs du système d’éducation *hors terre* celui qui ne se déroule plus au sein de la nature mais dans des classes  avec un tableau et des livres et depuis peu avec l’ordinateur portable.

Bien que le courant semble vouloir revenir dans son lit primitif avec le retour de l’allaitement maternel nous comprenons que ce rapport de l’enfant avec la mère est dans la même veine que l’enseignement naturel que l’enfant reçoit par son contact direct avec la nature.  C’est l’apprentissage de son système digestif tout comme plus tard lorsqu’il devient mobile il porte à sa bouche les choses qu’il manipule habituant ainsi son système immunitaire à reconnaître les bactéries qui sont dans son environnement. L’indigène qui est en relation directe avec son environnement partage les mêmes bactéries que les autres espèces vivantes, c’est le lien invisible qui les relient ensemble.
Dans le milieu urbain et ses exigences d’asepsie qui découlent d’une trop forte concentration et proximité des êtres, les microbes sont mutants et de ce fait pathogènes , n’étant plus régulés par les espèces prédatrices présente dans un environnement bio diversifié.

Comme souligné dans un texte précédent les autres sens qui sont l’extension extérieure des organes intérieurs s’atrophient par le manque de diversité  des stimuli  présents dans L’environnement spécialisé qu’est la ville.

L’histoire interdite est donc le fait qu’elle ne peut être racontée puisqu’elle doit être vécue et que dans les lieux artificiels la nature réprimée est devenue muette de par l’impossibilité de s’exprimer a travers sa biodiversité. Dans les lieux où cette nature est encore dominante, les êtres ont accès à l’histoire, celle qui ne concerne pas que les hommes celle qui englobe l’ensemble de la vie. Cette nature est une femme qui enseigne d’abord par les fruits de la terre, par les parfums, les sons, les saveurs et les sensations qu’elle procure aux êtres qui l’habite.

La vision colonialiste de Caïnés en est une qui est d’abord économique et surtout parasitaire en ce que les colonies sont des zones de surexploitation mise en place pour fournir la mère patrie là où se trouve toutes les industries mais qui ne contient plus assez de ressources pour nourrir la population. C’est le résultat de cette hyper spécialisation que d’avoir à chercher de plus en plus loin ce qui sert a maintenir en vie un cadavre.

Le savoir des anciens


Les anciens sages ont par l’introspection découvert et résumé la science de l’énergie en quelques symboles, les trigrammes. De ces symboles découles les 64 hexgrammes et le livre des transformations des chinois mais aussi le tarot, apparu en Occident, qui est supposé venir des anciens égyptiens et plus particulièrement de Thot ou Hermès Trismégiste, le trois fois grand.

Les deux courants s’inscrivent dans un cercle et concernent le cycle primitif, celui qui conditionne l’origine de la vie. Tarot ou Rota qui est la rotation du cycle où l’on retrouve disposés les huit trigrammes, qui sont devenues en Occident les cartes majeures du tarot.
Il devient clair que cette science très ancienne est pré diluvienne et que la simplicité de son enseignement rend facile de le perpétuer dans le temps par la tradition orale. Comme pour le langage primitif et universel ce savoir s’est complexifié et régionalisé avec le temps et les conditions qui prévalaient dans les lieux ou elle s’est retrouvée.

Il s’agit de la science qui enseigne aux hommes la symbiose, cette relation équilibrée entre lui et son environnement naturel.

L’histoire interdite est celle qui dévoile le vrai visage des Caïnés, celle qui révèle que ces êtres ne peuvent subsister qu’en parasitant leur hôtes, que ce sont en quelque sorte des vampires et qu’ils le sont devenus pour avoir cherché à prendre plus que le nécessaire et cela pour des raisons égoïstes et vaniteuses.  Nous voyons cette recherche de nouvelles victimes à parasiter le programme des pays riches vis à vis les régions sur la planète où il est encore possible d’exploiter des ressources, des prétextes utilisés pour le faire, le mensonge institutionnalisé. Cette vision est à la base du programme spatial soit la colonisation de planètes pour implanter le même programme de parasitisme qui  vide la Terre de son sang.

Rappelons que ces anges ont été déchus pour avoir voulu prendre la place de dieu ce qui dans l’histoire Sumérienne est la révolte des jeunes dieux contre les anciens ce qu’ ici devient la science ancestrale des liens avec la nature qui se font systématiquement couper par cette trop grande distance qui est désormais proposée aux hommes par l’enseignement désincarné des Caïnés.

Pour arriver à leurs fins, soit de survivre malgré qu’ils se sont tellement éloignés de la nature ils trompent la vie dans son ensemble par l’usage de leur enclos urbains et la technologie tentaculaire qui y domine , celle qui éloigne les hommes de l’environnement qui leur convient en les hypnotisant avec des images de synthèses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kodari
Membre


Date d'inscription : 17/06/2014
Nombre de messages : 1079
Masculin
Scorpion Chèvre
Age : 49
Ville : Niort

MessageSujet: Re: Histoire interdite   Lun 10 Nov 2014 - 10:23

Comme il est difficile pour moi d'accepter la vérité et de m'extraire de toutes mes illusions. Qu'il est agréable de vivre dans ce monde aseptisé, monde de l'abondance pour certains mais de grande disette pour d'autres. Le monde est en déséquilibre et le poids de nos erreurs le feront chuter du côté de l'abysse, un gouffre d'où il sera difficile de s'extraire. J'ai lu avec attention toutes tes interventions sur ce forum et ton interprétation des évènements est assez originale. C'est dans l'originale que je recherche l'originel. Ce monde d'illusions ne vit que par des promesses qui ne seront jamais tenues, un futur bien loin de la réalité. Puisque les écrits sont manipulés alors qui croire en ce jour et comment se forger sa propre religion ? les 7 principes d'Hermes sur les bases fondamentales de l'univers sont-ils également à jeter dans les oubliettes ?
Existe-t'il quand même derrière toutes ces fausses histoires un vrai principe créateur, un architecte, le grand TOUT CE QUI EST ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totem
Membre


Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 12499
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 61
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: Histoire interdite   Lun 10 Nov 2014 - 13:36

.Otis. a écrit:


Existe-t'il quand même derrière toutes ces fausses histoires un vrai principe créateur, un architecte, le grand TOUT CE QUI EST ?

Oui... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fridolin
Membre


Date d'inscription : 22/11/2011
Nombre de messages : 147
Masculin
Vierge Serpent
Age : 63
Ville : La Patrie

MessageSujet: Re: Histoire interdite   Lun 10 Nov 2014 - 18:30

Salut

Il est en effet mélangeant de se faire une idée et cela s'amplifie avec la distance du centre. Pour faire suite à ma dernière intervention je précise un peu ce que je perçois de la science originelle.

Équilibre


Nous avons exploré a dispersion et les méthodes utilisées les Caïnés pour subjuguer le peuple qui est perçu par eux comme du bétail, ces hommes prisonnier de l’esprit instinctuel et de ce fait facilement manipulé par les initiés de cette secte. Plusieurs d’entre ces dirigeants se convainquent d’agir correctement par une gymnastique intellectuelle qui les conforte dans leurs rôles. À force d’étirer et diluer cette justification morale, des génocides et la destruction d’habitats naturels deviennent des pertes collatérales nécessaires à l’atteinte d’un but plus élevé, celui qu’ils se convainquent est le bon.  Nous sommes tous individuellement sujets à ces dérives et le petit explique le grand, notre expérience personnelle celle d’une nation. J’ai voulu souligner qu’a notre niveau et pour les êtres qui sont plus petits et faibles que nous, nous sommes ces Caïnés.

J’ai voulu présenter la science des anciens qui est en même temps le mode d’emploi pour la symbiose sur cette planète. Elle se résume en quelques phrases simples et compréhensibles, mais peut aussi se décliner en des millions de phrases et de mots. C’est ainsi qu’en cette dimension la connaissance se transmet, d’une toute petite graine un arbre immense est généré.

Lorsque la phrase suivante est dite, lorsque l’abondance est là je me restreins ce qui fait que lors de la pénurie j’ai ce qu’il me faut, c’est une déclinaison de l’archétype originel, la petite semence de laquelle toutes les innombrables philosophies découlent.
L’archétype nous vient de l’orient et sous la forme d’un symbole, celui que certains nomment le yinyang ou Tai Ki, une image qui selon les anciens couvre plus d’aspects que les mots, ces derniers doivent être plus nombreux pour arriver a décrire tout ce que le simple symbole contient comme signification. L’autre phrase issue de ce symbole est, aussi large la face, aussi large le dos. Ceux qui observent le symbole attentivement verront comment ces phrases et bien d’autres dites par les sages y sont représentées. Pour être en mesure de comprendre et découvrir la science des anciens, il faut s’ouvrir en acceptant de revoir les bases mêmes de nos certitudes.

Pour utiliser efficacement la science des anciens, il faut accepter ce qu’elle implique, soit la conviction que tout ce qui est nécessaire pour atteindre le but ultime de l’existence se trouve en soi.  À partir de ce constat, la route vers le centre peut être suivie, le périple peut commencer.

Le cycle


Le matin je me lève et m’active, le soir je me retire et me repose.

Le printemps et l’été je sème et je récolte l’automne et l’hiver j’entrepose et consomme

Durant ma jeunesse j’ai de la difficulté durant ma vieillesse de la facilité.

Dans ces trois phrases il y a l’idée unique de s’adapter au cycle de l’énergie, lorsqu’elle est présente suivre son courant pour agir et lorsqu’elle est absente ou en moindre quantité restreindre ses activités en profitant de ses réserves.

Dans cette veine il y a le proverbe tibétain, devant deux chemins choisis le plus difficiles.
Pour plus de clarté j’ajoute que ce choix doit être fait en fonction de l’étape du cycle dans laquelle l’on se trouve, le soir, l’hiver et la vieillesse étant des moments qui ne sont pas propices aux difficultés elles y prennent des proportions importantes qu’il n’est pas toujours aisé de maîtriser. Ici, la technologie moderne donne une fausse impression de pouvoir parce qu’elle dépend de conditions exceptionnelles, elle est de ce fait éphémère. IL est toujours imprudent de s’aventurer sur des sables mouvants.

Lorsque l’on entreprend le retour aux sources, cela concerne nos capacités intrinsèques et organiques qui n’ont pas besoin de cette technologie complexe et insoutenable.
Il est toutefois conseillé de le faire progressivement et dans des conditions propices.

L’oracle dit à ce sujet ; retraite joyeuse, fortune.

IL ne faut pas s’attendre a des résultats immédiats et cette patience n’est pas la qualité qui est encouragée en cette époque de dispersion. Le processus du retour implique d’abord un nettoyage du superflu qui encombre nos vies, celui-ci doit être appliqué autant au physique qu’au mental et englober l’environnement dans lequel l’on se trouve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nordevan
Membre


Date d'inscription : 24/10/2008
Nombre de messages : 1437
Masculin
Capricorne Rat
Age : 67
Ville : Nord

MessageSujet: Re: Histoire interdite   Lun 10 Nov 2014 - 18:58

.Otis. a écrit:


Existe-t'il quand même derrière toutes ces fausses histoires un vrai principe créateur, un architecte, le grand TOUT CE QUI EST ?

Oui, mais c'est si éloigné de nous (i.e. de notre personne conscient) que cela ne nous concerne pratiquement pas.
l'illusion (et là, je parle de ma pratique en cabinet), l'illusion est de se croire sujet. Le vrai sujet de notre histoire nous est inconnu, pour la plupart d'entre nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://numerologue.net
fridolin
Membre


Date d'inscription : 22/11/2011
Nombre de messages : 147
Masculin
Vierge Serpent
Age : 63
Ville : La Patrie

MessageSujet: Re: Histoire interdite   Mer 12 Nov 2014 - 18:41

La montée du Yang

IL est étonnant de constater que du moment où l’homme s’est mis à utiliser le cheval, qu’il a accéléré sa mobilité, que cela marque le moment ou l’indépendance des femmes est réprimé que le culte de la déesse est lentement abandonné au profit des dieux mâles du patriarcat.
Parallèlement a cette amplification du Yang un accroissement du génocide des animaux par la chasse et une accélération de la cueillette des ressources naturelles par les hommes. L’utilisation du cheval pour sa propre mobilité a été précédé par l’usage des animaux de traits pour faciliter l’agriculture, une autre amplification de l’empreinte humaine sur le principe féminin, la terre.

Cet homme ingénieux est du fait aveuglé par l’éclat de ce qu’il accomplit, le reflet de son image devient ce à quoi il s’identifie et il perd progressivement la vue quant à l’importance fondamentale du féminin.  En transformant l’environnement pour que sa mobilité accrue soit facilité il fait disparaître ce dont le féminin a besoin pour se manifester sainement. Lorsque finalement le désert s’installe suite a sa surconsommation. le voile et la burka  sont imposés aux femmes .

Rappelons que le yang est un terme générique qui englobe tous ce qui a trait à l’énergie et la mobilité, que le yin est tout ce qui permet à cette énergie de s’incarner et d’agir. Le yang ne peut donc s’exprimer que si le yin l’accueille et lui offre la matière dont elle est la gardienne.

Nous constatons que de nos jours cette mobilité atteint des sommets vertigineux et que le principe féminin est tout autant réprimé que le masculin est encouragé. Comme vous l’aurez compris le féminin n’est pas que la femme, il englobe la totalité du principe, la planète Terre et par extension tout ce qui est visible dans l’Univers.

L’homme avisé recherche l’équilibre et pour l’atteindre ou le maintenir accepte d’ajuster son comportement par la science de l’avancé et du retrait, savoir légué par les habitants de la terre du milieu.

J’ai présenté les principes fondamentaux de cette science en soulignant l’importance de suivre le courant de l’énergie dans la réalisation de nos activités, que ces activités se doivent d’êtres dans le fondamental et l’essentiel. Celui qui apprend a se contenter celui-là ne manquera jamais de rien.

Pour imagier le principe, prenons l’exemple d’une rivière qui coule naturellement d’amont en aval.  De prime abord je constate que si je me laisse porter par le courant je vais sans effort me rendre plus bas. Par contre si je veux revenir et que je passe par la même rivière, je dois combattre le courant et dépenser beaucoup d’énergie pour revenir à mon point de départ.
Je peux alors décider de suivre la berge et là encore je dois surmonter des obstacles qui n’étaient pas présent lors de ma descente ce qui oblige une dépense considérable d’énergie.

Le guerrier vainqueur est celui qui n’engage pas le combat, pour ce faire il n’avance pas d’un pouce il recule d’un pied.

Si je donne cet exemple du courant c’est pour expliquer que certaines circonstances favorables sont dans notre vie comme ce courant qui nous porte sans efforts  et que comme lui offre une résistance considérable lors du retour.   Le retour est facilité par l’absence de bagages, la légèreté et la souplesse de notre personne, mais aussi la phase croissante du cycle celle où il est dit: il est avantageux de traverser les grandes eaux.  Pour venir à bout des obstacles la bonne attitude et la quantité d’énergie vitale dont l’on dispose sont importantes, il faut éviter les circonstances contraires, celles qui amplifient nos manques.

Pour contrer des circonstances extérieures difficiles il faut accroître les conditions intérieures favorables et vice versa. Il faut surtout connaître la mesure dans nos gestes, celle qui permet de se rendre à destination sain et sauf. Le contentement s’adresse aussi et surtout à ce besoin de s’extérioriser versus l’intériorisation, l’un comme l’autre peuvent être exagérés, le premier mène au désert, le second au marécage.  

Le désert et le marécage, dispersion et stagnation.

IL existe dans la nature des archétypes qui enseignent les destinations d’ itinéraires particuliers, l’absence de mouvement ou l’exagération du mouvement, l’extrême yin ou l’extrême yang qui tous deux se transforment alors en leur contraire. Le désert est décapant et dessèche, le marécage humide et propice à l’infection. Les deux rendent aveugle, le premier parce qu’il éblouit l’autre par manque de lumière.

Nous avons pour plusieurs entendus parler de ces jeunes qui pratiquent des sports extrêmes et qui après un grave accident sont confinés à une chaise roulante ou pire à un lit. C’est là la transformation du yang en extrême yin par l’atteinte de sa limite. A des niveaux moindres mais toutefois significatifs, nous expérimentons  ce phénomène du mieux qui se transforme en pire dans plusieurs situations de nos vies.

Dans le domaine de l’extension des activités humaines par l’adoption des technologies qui les accélèrent, l’usage des animaux de traits a évolué vers l’usage des tracteurs et autres équipements.
Déjà il était constaté sans que des liens soient faits que des villes situées en aval de grands cours d’eau qui en amont et pour leurs berges étaient cultivées de plus en plus intensivement, que cette exploitation des terres et le défrichage de nouvelles à proximité était la cause d’une érosion accrue qui se traduisait par un excès de limon charrié par le fleuve en cause. Des villes portuaires ont ainsi vue avec le temps le limon combler le littoral et la mer reculer de dizaines de kilomètres.

C’est là un des effets de l’exagération du yang qui se transforme en extrême yin, les ports devenus inutilisables, la mobilité devenue stagnante et immobile. N’oublions pas qu’un avantage cache habituellement un désavantage proportionnel et que ce dernier surgit souvent là où on ne l’attend pas.  Cet avantage qui nous a fait aller plus loin que nécessaire et qui tout à coup disparaît, l’éloignement reste sans les moyens pour revenir rapidement. Alors il faut subir parce que dans une contrée étrangère .

Vous comprendrez que cet éloignement n’est pas que la distance entre deux lieux géographiques.

Pour le domaine de l’écriture c’est désormais la forme qui prend la place du contenu, n’importe qu’elle insipidité est reçue comme oeuvre littéraire du moment que c’est bien écrit. Le politicien qui ment le mieux est celui qui est élu par un peuple à l’affût de ce qu’il veut entendre.

Je vous laisse le soin de continuer l’exercice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totem
Membre


Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 12499
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 61
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: Histoire interdite   Mer 12 Nov 2014 - 18:52

@nordevan a écrit:
.Otis. a écrit:


Existe-t'il quand même derrière toutes ces fausses histoires un vrai principe créateur, un architecte, le grand TOUT CE QUI EST ?

Oui, mais c'est si éloigné de nous (i.e. de notre personne conscient) que cela ne nous concerne pratiquement pas.
l'illusion (et là, je parle de ma pratique en cabinet), l'illusion est de se croire sujet. Le vrai sujet de notre histoire nous est inconnu, pour la plupart d'entre nous.

Tu parles de ton cas là?
Il y a des choses dont on ne peut parler par manques de mots d'une part pour le dire et aussi parce la plupart des hommes n'est pas prêt à entendre même avec un vocabulaire inadéquat.
Dans ta pratique en cabinet tu n'as sans doute jamais rencontré quelqu'un qui puisses faire tomber toutes tes certitudes à ce sujet. Perso j'ai du jeter les miennes à contre cœur et pas eu le choix et là j'en suis à me dire que seul un gros coup de massue pourrait sortir l'humanité de l'ignorance où elle se trouve.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kodari
Membre


Date d'inscription : 17/06/2014
Nombre de messages : 1079
Masculin
Scorpion Chèvre
Age : 49
Ville : Niort

MessageSujet: Re: Histoire interdite   Mer 12 Nov 2014 - 19:48

J'ai compris pour l'âge de fer et je pense qu'il nous faut des freins en fer pour ralentir et essayer de minimiser la casse. Les cycles mettent longtemps à se diluer les uns dans les autres et à échelle humaine c'est imperceptible. Chacun est dans ses propres illusions et il appartient à chacun de changer ou de ne pas changer. Malgré tout des gens anticipent et ils changent peu à peu leur façon de vivre. D'autres noyés dans cette mer d'informations ne demandent pas à changer quoi que ce soit car c'est leur monde et cela ne peut en être autrement. On se rend compte de la valeur des choses que quand on ne les à plus, c'est du recuit mais ça tient toujours le pavé.
Les 4 ages me rappel le mieux, le trop, le mal et le pire. Merci du conseil et je l'ai noté sur mon calepin. Néanmoins dans toutes cette histoire, il y a peut-être au loin, très éloigné de nous et de nos tracas un principe créateur. Pour que les hommes marchent sur la terre, il a fallu la créer, et créer une planète bleue c'est pas permis à tout le monde. Enfin moi je sais pas faire en tout les cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fridolin
Membre


Date d'inscription : 22/11/2011
Nombre de messages : 147
Masculin
Vierge Serpent
Age : 63
Ville : La Patrie

MessageSujet: Re: Histoire interdite   Jeu 13 Nov 2014 - 18:58

La voie et son efficience

IL devient nécessaire, aux yeux des Caïnés et de leur programme de surexploitation de la vie, de museler les porteurs de la science qui libère les hommes de leur domination. Pour cela ils font la promotion de leur propre voie, celle de la performance.

La performance est un feu de paille, l’usage d’une énergie déviée et éloignée de son origine,  l’efficience est l’ usage de l’énergie la plus pure à partir de la source. Pour être en mesure de suivre la voie et de profiter de l’efficience il faut se lester du superflu accumulé de notre séjour dans la contrée du mieux. Pour retrouver la santé, il faut se désintoxiquer, puis adopter des comportements sains.

L’industrie pétrolière et les énergies issues de la matière  sont celles de la paille et comme elle, va donner beaucoup de chaleur (surabondance), mais sur une courte période. Il en est de même de la technologie de cette époque, elle est issue des pratiques abusives au dépens de la vie, consume ce qu’elle prétend servir en éloignant le lieu de cueillette du regard de ceux qui en profitent.

Nous constatons comment dans les villes de nos sociétés riches, comment les clans d’ordres professionnels empêchent-ils ceux qui n’en font pas partie de travailler dans les domaines qui sont leur chasse gardée.  IL ne faut qu’étendre cette réalité à la planète et comprendre qu’à ce niveau les pays se liguent pour écraser les menaces à leurs contrôles des ressources fossiles ou minérales, que ces clans  ne sont que plus importants et puissants.

Car la montée du yang continue malgré qu’elle se trouve désormais à des hauteurs vertigineuses.

Paradoxalement tout est réglementé et balisé dans des endroits ou supposément règne la démocratie et la liberté et c’est souvent dans les pays de supposés dictateurs qu’il y à le moins de lois et de règlements.
Pensons au loup alpha dans la meute, il n’a pas décrété de lois, mais elle existe quand même, c’est la loi du plus fort que les autres respectent.  Dans ces endroits aux rares ressources, les meutes défendent leurs territoires de chasse parce que c’est une question de vie ou de mort. Il n’y a pas de considération morale et de rapports diplomatiques.

Avec l’apparition des lois et de la morale sont apparus les tricheurs et les menteurs.

IL en est de même de l’homme et de son corps qui est son territoire et au sein duquel règne la loi naturelle et non écrite ou bien la loi des Caïnés, cette loi imposée par dessus les cycles naturels, celle qui prétend  l’améliorer, mais qui dans les faits l’empire.

Celui qui crie le plus fort: au crime ! c’est le criminel.  

La voie et son efficience sont la loi du plus fort parce que c’est l’être le plus apte à gouverner qui impose ses qualités. Cette force n’est pas le fait d’accessoires extérieurs elle est organique et ne dépend que des aptitudes naturelles. La nature s’organise d’elle-même et tend vers la perfection aussi longtemps que des éléments étrangers ne dévient pas ses courants naturels. Ceux qui arrivent a se reproduire sont les plus aptes a survivre dans les conditions naturelles, celle qui ne demande aucune intervention à l’extérieur des mécanismes inhérents aux êtres qui habitent la nature sauvage.

Cela s`applique aussi pour le corps et ses organes qui contiennent des cellules spécialisées dans des domaines particuliers, les unes sont épuratrices, les autres transfèrent l’oxygène ou les éléments nutritifs, toute la gamme des fonctions nécessaires à la santé est adoptée par les cellules les plus aptes à l’accomplir.

Nous constatons, avec le recul nécessaire, que tout avantage d’un organe s’entretient sur l’abus d’un autre et que l’abusé qui est longtemps privé de l’essentiel en vient à manifester sa souffrance par les symptômes que le corps ressent. Ce langage primitif du corps, les habitants de la contrée du mieux ne le comprennent plus, tout comme ceux qu’ils voient comme des terroristes ou des criminels sont les symptômes du corps social, les abusés de contrées vidées de leurs ressources par les mensonges de ceux qui se disent porteurs de la vérité.

C’est dans la contrée du mieux que se construit l’empire du Pire.

Le dépassement du seuil, cette frontière invisible, mais bien réelle qui marque le passage du bien vers le mieux, là où les hommes se sont équipés d’accessoires pour, croyaient-ils, aller plus loin et plus vite, cueillir plus rapidement et plus abondamment.

La maladie et la souffrance sont le résultat de la déviance des courants naturels de l’individu dans sa lignée ancestrale. Les anciens parlent de karma et de vies antérieures où les autres parlent d’hérédité et de transmission de gènes défectueux.  Les anciens soulignent la responsabilité personnelle pour ce qui nous arrive, les autres évacuent la responsabilité en niant les liens et justifient ainsi les abus pour en contrer les conséquences.

Pour réaliser totalement l’impact d’une action négative, il faut accepter d’en subir les conséquences.  Tous les détours pour en éviter les impacts négatifs ne sont que des dettes qui s’accumulent dans le temps et l’espace. Il est un créancier de qui il est impossible d’échapper.

Le dette économique n’est que le reflet de la dette environnementale et bien que la faillite semble sans conséquence pour la première il en est tout autrement de l’autre. C’est de cette manière que les Caïnés font passer un sapin à leurs populations citadines, en les éloignant de la réalité. Ainsi et pour les maladies qui résultent de leurs nombreux abus, ils ont des médicaments et des thérapies qui proposent de greffer des organes ou des prothèses.  

Ces êtres qui acceptent ces passe-droits ne font que remettre à plus tard le paiement de la dette karmique.

Pour ceux qui songent à payer leurs dettes, faute avouée est a moitié pardonnée.
Pour les autres, ceux qui refusent de payer, intérêts composés, souffrance accrue.  

Soyez-en avertis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire interdite   Ven 14 Nov 2014 - 17:19

je vais ajouter mes quelques mots au sujet, exposé tres interessant Smile merci pour ce partage, tres inspirant Smile

je vais reprendre par exemple ce que tu as ecrit sur l'utilisation du language au depart, qui pour moi est un point tres important qui m'a turlupiné des mes premiers pas dans ce qu'on peut appeller l'eveil pour plein de raisons differentes, la moindre n'etant pas qu'ayant eu un grand pere anarchiste refugié de franco il peut etre normal que j'ai une certain sensibilité au sujet de la facon dont les mots et les ideologies peuvent faconner une population pour le meilleur et pour le pire, les pouvoirs que confere la maitrise de cet art n'est plus a demontré avec toute les dictatures ideologiques qui ont pu sevir ces dernieres decenies.

En fait, la derniere piece s'est vraiment mis en place dans ma tete quand j'ai lu la nouvelle 'snow crash' de stephenson, exellent livre, etant programmeur pourtant mon esprit est quand meme famillier avec la facon dont on peut conceptualiser une taches par une serie de symboles, des codes d'operations, qui vont etre lu et executée par un 'processeur' , la programation etant le fait de creer cette serie de symbole pour pouvoir representer la tache a effectuer dans ce language.

En fait, en etudiant ce fonctionement, et l'efficacité qu'il peut avoir dans l'industrie, il est facile de se rendre compte que le fait de pouvoir conceptualiser et repartir des taches entre plusieurs 'processeurs' ou 'executeur' 'cellule' permet de realiser de tres grand projet, si on remonte dans le temps aux premiers systeme d'ecriture, l'on constate que ce sont les babyloniens qui ont les premier utilisé l'ecriture, pour ecriture des tablettes de loi, et que les egyptiens l'ont aussi utilisé pour construire les pyramides.

Le fait de communiquer avec des symboles implique par lui meme la capacité a pouvoir repliquer et 'propager' (du verbe propagande :p), un certain fonctionement de l'esprit, qui va finalement conditionner le comportement d'une personne, car comme expliqué dans les 1er post, le systeme cognitif est developpé plus en reponse a sa capacité a traiter et repondre a des series de symboles pour assurer sa survie qu'a etre confronté aux forces de la nature, ce qui amene la personne a etre réellement et litteralement conditionnée pour repondre d'une certaine maniere a certaines series de symboles, dans le but de pouvoir coordonner un grand nombre de personne sur des projet pharanoniques, et pouvoir depployer une quantité enorme d'energie dans le but de la materialisation d'un concept dans ses moindres details.

Ceci est grosso modo la facon de penser qu'on peut attribuer aux systeme egyptiens et babyloniens, mais qui en fait pour moi est en grande partie due a une degenerescence de mouvement plus anciens, et qui eux devaient avoir la vrai sagesse de la nature, et entendre par la avoir compris les force de la nature, ce qui unis la vie a la terre, et a l'univers, et qui vivaient surement dans des conditions ascetique, un peu comme on peu imaginer les essenes, des genre de sectes plus ou moins nomades qui n'ont pas forcement laissé de traces monumentales, mais qui on formé probablement les 1er systemes initiatiques, mais je pense que ce qui a degenéré avec l'egypte est que probablement ces initiés ont voulu aller trop vite pour convertir et initié trop de personnes, je pense on dut se dire que pour attirer réellement l'attention de population qui a l'epoque devaient etre relativement primitive, et complement analphabete, il fallait utiliser certain symboles tres basique de demonstration de puissance sur le plan materiel, pour attirer l'attention du plus grand nombre sur l'importance que peut avoir cette vrai sagesse des anciens, qui est principalement la science de l'esprit, et c'est je pense la qu'il ont fini par utiliser le frut de cette sagesse pour finalement attirer uniquement des mauvaises intention sur eux, et trop de lacheté et de conspiration pour le pouvoir on fait en sorte finalement d'occulter le but premier de l'importance de la connaissance de l'esprit , pour la transformer on en un devoyement de cette connaissance uniquement dans un but de pouvoir, et je pense beaucoup de trahison et d'echec on été a deplorer durant cette periode, je pense que tout ce que l'ont connais des egyptiens etait deja en bonne partie une branche degeenrées des premiers rois, qui se sont pris au jeu de la demonstration de pouvoir par le materiel, et on finit par perdre de vue la science premiere, celle de l'esprit.

Pour reprendre cela, je vais quand meme detailler un point sur la nature de la connaissance elle meme, enfin en tout cas un branche qui est toujours centrale et presente dans toute les formes, c'est la geometrie, et en particulier le cercle, qu'on retrouve partout, chez les egyptiens, les greques, les indiens, les budhistes, les mayas, les moniste, les franc macon, tous ont des symbole solaire a base de cercles, de rayons et de lumiere, a l'instar du soleil, mais tout ceux qui ont pris cette metaphore du soleil trop litteralement sont rentré dans le polytheisme, et ont manqué la dimension d'universel qui peut etre approché au mieux par la comprehension des mathematique et de la geometrie.

Le cercle est la representation la plus fondementale du concept de distance, celui qui a compris le cercle, a compris la notion de distance, qui est fondementalement liée au concept d'energie. Si on est a un point donné, avec tant d'energie, on peut aller n'importe ou sur le cercle de ce rayon. L'expression la plus simple de l'energie exprimée par newton est le concept de vitesse, qui est distance / temps , le temps etant juste l'inverse proportion de la distance que l'ont peut parcouris avec une certaine energie. L'intensité d'une force en mecanique newtonienne est representée par la longueur de la fleche qui represente cette force, c'est a dire l'energie que contient l'objet a cet instant. La relativité n'a fait que mieux formuler ce rapport entre distance temps et energie en y incorprant les concepts de masses et de champs, la lumiere n'ayant pas de masse etant singuliere dans cette theorie, mais elle a permis au moins de pouvoir reconcilier les concept de mecanique lié a la distance et l'energie avec le concept de lumiere en physique, ce qui n'etait deja pas une mince affaire a l'epoque de newton.

En fait la comprehension du cercle est réellement la base de toute la physique moderne et les lois du cosmos ( http://world.std.com/~sweetser/quaternions/qindex/qindex.html magnifique site Very Happy) , aujourd'hui les outils mathematique tournent autour de tenseurs, mais peuvent aussi etre representés a base de quaternions, qui sont en fait l'equivalent algebrique de la sphere, au lieu de representer l'energie sur un plan en 2D comme avec un cercle, on la represente en 3D avec une sphere, mais tout les concept lié aux distances et aux energies sont les memes.

Les espaces courbes de la relativité peuvent etre representés comme cela :



Tout les outils mathematiques necessaires pour representer cela sont issue de l'etude du cercle. Toutes les civilisation et traditions initiatiques qui ont compris l'importance de cela on gagné un réel avantage sur la comprehesion du monde, que cela soit pour comprendre les cycles cosmique, du jour , de la nuit, predire les phenomene d'equinoxe, de lune, etablir des calendriers, est ce un hasard si meme les plus vielle structures megalithes comme stone hedge sont aussi en forme cercle, atlantide est aussi representée comme cela. Les franc macons utilisent le symbole du compas, et de l'equere, l'equere etant finalement la vision pythagoriciene de la mesure qui est utile pour decouper les taches par la quantisation, mais quantisation qui est toujous approximative a voir la quadrature du cercle et les decimale de pi.

Je pense a partir du moment ou les egyptiens ou voulu trop donner d'importance au coté quantifable et mesurable dans la matiere, et utiliser les demonstration de puissance dans la matiere, en meme temps que de succiter peut etre un certain interet meme ajourd'hui pour la prouesse, qui au final connait réellement la mythologie egyptiennes, leur religions et connaissances, tres peu de monde, et beaucoup s'interressent uniquement aux phenoemnes mesurable, ou au moins 'ressentable' , perceptible, du coté purement physique et materiel de la chose, et pas les enseignment spirituel mais qui je pense n'ont qu'un interet limité car ils etaient deja plus des debris utilisé pour le pouvoir depuis deja un moment, mais fournissent quand meme un support réellement riche en terme de potentiel initiatique a certaines verité, et meme cela pour des analphabete grace a toute la symbolique utilisée qui est comprehensible en bonne partie instinctivement sans avoir a apprendre le language.

Face a l'echec de la civilisation egyptiennes, je pense que les juifs on fait partie de ceux qui ont tenté de preserver cette tradition, et on voit tres bien cette importane qu'ils accordent a l'anti idolatrie, a la ruine du veau d'or, au polytheisme,a la demonstration spirituelle par la puissance materielle, que cela ne menait a rien, et que uniqument l'ecriture et lecture austere de texte sacré etait necessaire a l'adoration de dieu, et aucun symbole, icone, representation ne devait en etre fait, ni aucun roi ou objet adoré en son nom.

Je pense qu'il est juste de dire que les greques ont aussi participé a devoyer cette connaissance, mais en cela il y quelque chose qui m'a pris un certain temps a discerner est que bien souvent quand les historiens parlent des greques ou de la sagesse greque de l'epoque, ils n'avaient pas en tete les sages que nous imaginons, comme pythagore, socrate, ou platon, qui etait l'epoque réellement marginaux, mais les sages qui avaient les fonction de ministre dans le gouvernement, et les 'vrai sages' greque au final se lamentait aussi de voir la decheance de la politique, platon a beaucoup ecrit d'utopie, et est meme a l'origine du mythe d'atlantis, c'etait un soucis aussi tres important chez socrate et jesus, je pense qu'un réellement petit nombre de gens a cette epoque avaient été réellement inité a un bon niveau, et n'arrivait pas a realiser a quel point le pouvoir etait en train de deraper, et ont eu a developer des systeme de rethorique, et de demonstration comme le systmee axiomatic euclidien, et a devoir demontrer de maniere extrement laborieuse des theoremes dont l'essence et l'utilité etait connu depuis des lustres. Je pense que c'est pour cela qu'on retrouve ce coté laborieux et methotique chez les greques, et l'implication en politique avec une vocation universelle de republique ou royaume des cieux.

On inde je pense ils ont abandonné apres un tres long travail l'idée de demonstration objective, d'apres ce que j'ai pu lire sur l'elaboration des upanishad, ils se sont penché tres longtemps, sur la quesiton de la meilleur facon d'approcher la connaissance, la verité, par les loi du cosmos, en etudiant par le biais de la conscience, de la vertu, et au final ont du abanbonnder l'idée d'avoir une verité irrefutable ou une methode analytique systematique pour la rechercher et la transmettre, meme le budha a dit des choses dans ce sens, je pense ils ont pas eu a chercher la demonstration objective et irrefutable comme cela a été le cas en europe depuis les greques et les romains qui n'ont fait qu'agraver encore la situation pour finir avec l'ecrasement total de toute les traditions precedente par l'eglise catholique, avec le meme soucis de pouvoir, de controle, de registre, d'architecture pharaonique et culte solaire chez les rois. qui a due etre finalement renversé uniquement des siecle apres par la revolution des lumieres.

Le fascisme du 20eme sciele est exactement la continuation de cette opposition, avec les adorateurs du polytheisme, la svatika adoré par hitler est un symbole tres anciens qui est aussi lié a cette compenste d'energie, et de cercle, spirale, distances etc, les indiens avait compris cela aussi tres tot, et hitler avait dans l'idée ce rpprochement de 'race aryenne' superieure, lié aussi au control du materiel, de l'industrie, de la reparition des taches avec le fordisme, et l'education symboles pavolvienne de conditionnement par le symbole, denué de toute capacité d'appliction de cela dans la nature, tant le systeme de vie devient de plus en plus cybernetique et virtuelle, et la comprenesion du monde necessaire a la survie devient entierement cybernetique par la manipulation d'objet indutriel avec certaines interface de controlle comme volant, pedale, bouttons, et la comprehension du monde passe par une virtualisation de celui ci, et de par la sa dispiration, jean beaudrillard a ecrit des choses tres interressantes a ce sujet d'ailleur, et dans ce contexte, la maitrise du language devient un outils encore plus puissant.
Revenir en haut Aller en bas
fridolin
Membre


Date d'inscription : 22/11/2011
Nombre de messages : 147
Masculin
Vierge Serpent
Age : 63
Ville : La Patrie

MessageSujet: Re: Histoire interdite   Sam 15 Nov 2014 - 18:46

Salut Void

Le développement de tes idées est intéressant, merci de ta contribution.

Je me rappelle qu’un prof de programmation avait découvert que deux catégories d’élèves se distinguaient parmi les étudiants de l’école dans laquelle il enseignait. Les uns étaient bons dans la mémorisation tandis que les autres avaient un regard global, il les qualifiaient de mappers (cartographes) Les premiers devenaient médecins, avocats, ingénieurs, traducteurs, bref, tous les secteurs où la mémoire était utile. Bien que ces personnes devenaient compétentes dans leur domaines ils n’avaient pas la vision globale, celle qui fait réaliser les conséquences des actions ou du travail accomplis. Un des problèmes de notre époque est que ce type de personnes se retrouvent aux postes de commandes alors que les autres devraient y être ceux qui peuvent voir globalement et par le fait même dans le futur les effets de ce que le gouvernement encourage.

L’univers circulaire

Les peuplades primitives avaient et ont encore une vision circulaire du temps, ils croyaient que tout ce qui est arrivé dans le passé se reproduit dans le futur. Bien qu’apparemment naïve cette vision est loin de l’être si ce n’est la manière qu’ils ont de l’exprimer qui utilise des repaires pour eux courants, mais pour nous étrangers. Nous comprendrons peut-être que ce qui se reproduit est similaire sans être pareil, les événements se reproduisent avec des acteurs et des circonstances différents, mais fondamentalement ils sont les mêmes.

Certains diront que ce n’est qu’une extrapolation sans lien du cycle quotidien ou annuel des saisons, mais d’autres comprendront que l’évolution a été à l’origine des mutations influencée directement par le cycle circadien et que toutes les autres étapes en ont conservé les phases de croissance et de déclin que le jour et la nuit auront gravé au sein même des cellules primitives.

Le cycle long ou grand cycle, comprend une moitié croissante et une autre de décroissance et paradoxalement la décroissante est vue comme celle du progrès alors que la croissante dont l’âge d’or est considéré comme la grande noirceur. La raison en est que l’âge d’or est le paroxysme de l’introspection et de l’efficacité alors que le Kali Yuga est celui de l’extériorisation et de la performance. Performance n’est pas efficacité tout comme érudition n’est pas intelligence.

Étant donné que tous nos sens sont naturellement portés vers l’extérieur il devient facile pour les promoteurs de la dispersion de nous piéger. Aussi et ainsi les renards autrefois rares sont devenus nombreux par rapport aux corbeaux qu’ils détroussent et par ce fait la désertification s’accentue.

Si nous remontons plus de douze mille ans en arrière, nous remarquerons qu’historiquement et avec l’apparition graduelle des villes et des cultures urbaines devenues plutôt sédentaires et où l’érudition a peu à peu remplacée l’intelligence, que cette phase du cycle est clairement celle de l’extériorisation. C’est avec des titres et des diplômes et la possession de biens matériels que l’homme y est reconnu par le pouvoir en place, celui qui s’exerce dans les villes où sont en installées les infrastructures qui permettent de l’appliquer.

Sans ses outils et ses armes, cet homme est habituellement sans défense, pour avoir troqué sa polyvalence pour une spécialité. Pourtant et malgré ce talon d’Achille que son armure ne peut couvrir, il se croit invincible et rêve d’envoyer dans la galaxie ses vaisseaux de colons pour évangéliser les indigènes sur les planètes encore vierges de sa présence et les convertir a sa religion, le consumérisme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kodari
Membre


Date d'inscription : 17/06/2014
Nombre de messages : 1079
Masculin
Scorpion Chèvre
Age : 49
Ville : Niort

MessageSujet: Re: Histoire interdite   Mer 19 Nov 2014 - 19:48

Une des plus belle pépite à mon goût est celle ci :

"Dans la pénurie, cet être aux branches nombreuses et au feuillage imposant gaspille les ressources pour des choses éphémères et superflues parce qu'il lui manque les racines que sont les connaissances fondamentales liés aux besoins de la vie. Il a oublié comment tirer, il ne sait qu' évaporer"

Elle est bonne celle là de phrase.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fridolin
Membre


Date d'inscription : 22/11/2011
Nombre de messages : 147
Masculin
Vierge Serpent
Age : 63
Ville : La Patrie

MessageSujet: Re: Histoire interdite   Sam 22 Nov 2014 - 17:53

Salut

Otis

Cette variation sur le thème de l'arbre est tiré du proverbe Africain qui m'inspire énormément, que je perçois comme un archétype comme bien d'autres que les cultures indigènes savent découvrir dans la nature qui les environne.

pour la suite...

Rien de caché qui ne sera révélé

L’histoire interdite est celle qui est la plus accessible et c’est pourquoi un monde artificiel aura été construit par la secte d ‘Ahriman pour en effacer les traces. Cette histoire est inscrite dans l’expression de la vie que sont les êtres. Dans ce monde factice le vrai est taxé de terroriste ou de déviant, ostracisé ou ignoré. Les animaux qui étaient autrefois chez eux sont désignés comme des illégaux, des pestiférés, les herbes indigènes comme de la mauvaise herbe. Pour eux des trappes, des poisons désignés pesticides et herbicides pour masquer ou diminuer l’impact de nommer ces exactions génocides.

Dans la nature la liberté étant de pouvoir se tracer ses propres limitations dans un milieu sans règles ni frontières, cette liberté aura été perdue par la migration du milieu naturel vers l’artificiel où les limites sont désignées et imposé par les membres de la secte qui se positionnent pour être incontournables. Tu ne peux faire ceci à moins de passer par là et par lui qui te remettra ceci et cela après que tu l’ais payé. Pour pouvoir payer, il te faut accomplir ceci ou cela en allant ici et là.

Si tu n’a pas les papiers requis, visa, passeport, attestation ou diplôme, tu ne peux franchir la frontière doit demeurer dans le désert qu’est devenue ta terre ancestrale après avoir été surexploités par les mercenaires au service des Caïnés de l’empire du Pire.
Au sein même de l’empire, la même ségrégation s’applique, tu dois avoir les sous pour payer le loyer et les taxes, te procurer la nourriture et l’eau, la chaleur et la lumière.

Le peuple est enchaîné par les innombrables lois et règles qui régissent tout ce qui se meut, sur le où et comment le geste doit s’accomplir. Rien de spontané tout est calculé et mesuré.

Les êtres de la nature savent sans avoir appris, la science est là et toujours accessible pour leur spontanéité et l’intuition, comme une fleur qui se laisse cueillir. Le savoir s’infuse lorsque le besoin le commande, rien ne sert de prévoir ou de craindre.

Les cités états de l’antiquité ont été à l’origine des nations et empires d’aujourd’hui et ce qui les a privilégiées alors est encore ce qui les maintient de nos jours. Seules les manières de faire changent, les effets sur la vie et les êtres restent fondamentalement les mêmes.

Nourrir exagérément le yang se fait en affamant le yin

Forts de leurs armes et de leur technique guerrière les armées de l’antiquité allaient chercher des ressources en attaquant d’autres cités états. De ces conquêtes ils ramenaient du bétail, des femmes et des enfants par milliers de têtes pour servir de nourriture et d’esclaves. Les hommes étaient tués et où forcés à travailler aux champs réquisitionnés par les conquérants pour l’exportation des récoltes . La plupart mourraient au travail, étant par dessin mal nourris et surexploité. Ces façons violentes de faire sont devenues avec le temps des méthodes de coercition plus raffinées et subtiles. Dans certains endroits le contrôle du mental sert de nos jours de moyen de contraindre et la misère est toujours aussi présente.

IL est encore de nos jours et où ces cités grandioses s’élevaient des déserts, où malgré les millénaires rien ne peut vivre.  

Bien que c’est d’abord  l’histoire des hommes qui est racontée dans les centres de conditionnements et d’injection de propagande marchande que sont les écoles et que cette version est présentée comme ce qu’il faut savoir, la véritable histoire est celle de la vie dans son ensemble et de l’importance de maintenir l’équilibre entre tous les êtres.  L’histoire interdite étant celle qui enseigne que tout ce qui allait accabler les hommes avait d’abord été imposé aux autres espèces vivantes, que ces abus apparemment et sur le coup sans grandes conséquences étaient l’ouverture de La boîte de Pandore d’où tant de malheurs pour l’espèce humaine se sont échappés.

Ce qui allait suivre de cette abondance artificielle issue de la surexploitation de la nature et des autres espèces vivantes est l’adoption de la méthode discriminatoire dans tous les aspects de la vie humaine, ce qui jusqu’à ce jour n’a fait qu’augmenter l’inconscience quant aux liens qui relient toutes vies, de l’importance d’en tenir compte.

Pour empêcher le peuple de se poser des questions cette version de l’histoire qui met au premier plan la nature et la vie comme un tout est relégué en arrière et en petits caractères alors que des hommes, criminels en cette matière, sont désignés comme des héros et présentés comme des modèles à suivre. À force de se regarder le nombril, les hommes en viennent à oublier qu’ils ont un corps, que ce corps fait partie d’un autre plus grand et que l’un ne va pas sans l’autre.

Le petit chien qui léchait les bottes

Les politiciens sont des sophistes qui arrivent à convaincre le peuple que noir est blanc que la misère c’est d’être riche. Non ces gens ne sont pas gros ou nègres ils sont en surplus pondéral ou d’une minorité visible. En les désignant de noms moins crus, il est plus acceptable de les surexploiter pour le reste. Comme ces armées de vendeurs de toutes sortes qui ont suivi les formations ; flatteries dans le sens du poil et comment faire lâcher son fromage au corbeau, nos politiciens sont tous des marionnettes au service du dieu monnaie, celui qu’Ahriman et ses mercenaires ont d’abord imposé puis qui avec le temps et l’habitude est devenu le dieu de la majorité.

IL cogne a la porte et dit: Je suis désolé et sachez que cela m’attriste grandement, mais j’ai des ordres et c’est mon travail de les suivre, je dois saisir tous vos biens et vous jeter à la rue.  

Ces hommes se cachent derrière des rôles et d’autres plus haut qu’eux dans une hiérarchie bidon pour faire des choses qu’ils n’auraient jamais faites autrement. Ils se convainquent en plus que ce travail et ce titre qu’ils ont  pardonnent les gestes odieux qu’ils commettent. Plus encore et cela est le combustible de leurs actions, le dieu monnaie envoi son fils pour leur remplis les poches.

C’est pour une grande cause, clament-ils dans leurs discours, que le petit est piétiné et jeté aux ordures, ce sont des pertes collatérales que l’histoire des hommes oubliera et où subsistera la grande oeuvre qu’est l’humanité.   Son discours est parsemé de ces mots grandiloquents qui résonnent si fort pour tous ceux qui vivent d’espoirs à défaut de vivre tout court. Car c’est de cette ancienne science détournée de son cours pour servir les anges déchus dans leurs manigances qu’ont été inventés les mots grandiose, extraordinaire, exceptionnel , toutes ces images qui brillent, mais qui ne dégagent rien de vrai. Ainsi il décorent leurs marionnettes de médailles, de gallons et de titres ronflants pour qu’ils se croient importants et appréciés alors que ce ne sont pour eux que des accessoires.

Rappelez-vous l’histoire des dieux qui créèrent les hommes pour leur servir de jouets.

Un jour et ce jour est proche, tous ceux qui auront reniés leur mère seront orphelins et tout ce qui valait si cher ne vaudra plus rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Histoire interdite
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie :: Forum spiritualité et forum ésotérisme sur le partage de l'éveil :: Discussion, rencontre, partage, écoute, dialogue :: Questions et réponses spirituelles-
Sauter vers:  
Spirit Partage - Forum spiritualité de rencontre Montpellier et autre ville
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit