Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie

Forum de discussion sur la spiritualité pour la rencontre et le partage dans l'éveil spirituel de la conscience, bouddhisme zen, lithothérapie meditation et citation.
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Histoire interdite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
fridolin
Membre


Date d'inscription : 22/11/2011
Nombre de messages : 147
Masculin
Vierge Serpent
Age : 63
Ville : La Patrie

MessageSujet: Histoire interdite   Sam 1 Nov 2014 - 19:01

Rappel du premier message :

Histoire interdite

IL est une histoire de l’homme qui a été systématiquement occultée depuis des millénaires par un groupe de survivants du précédents grand cycle, celui qui s’est terminé par un déluge. Nous savons maintenant, grâce aux travaux de plusieurs archéologues et historiens indépendants, que l’histoire officielle contient des invraisemblances et contradictions qui laissent deviner une autre version des faits.

Le système d’éducation des masses a été développé pour et par ce groupe de survivants que la mythologie a désigné comme les anges déchus, mais qui sont en faits des hommes initiés de l’ancienne science qui l’ont utilisée pour tromper les hommes en modifiant leur vision du monde.

Cette histoire vous intéresse ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire interdite   Dim 2 Nov 2014 - 15:59

@Professeur X a écrit:
SpG a écrit:
Je vois ton état d'esprit, fervent opposant de ce qui est fallacieux, le fait d'utiliser la crédulité des autres pour faire passer sa personne, ou son droit, sa croyance semble être pour toi une source de fermeté.

Hum , quite à croire je crois en Dieu , pour le reste j'accorde le doute et l'ignorance à mon esprit , ce qui est très reposant , je t'inviterais pas à faire pareil tu prendrais cela pour de la manipulation mentale , love .

vu comment tu t'acharnes sur ce genre de sujet, ta plutôt l'air de croire au doute et à l'ignorance, c'est loin d'être original.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire interdite   Dim 2 Nov 2014 - 16:02

@Professeur X a écrit:
SpG a écrit:
Je vois ton état d'esprit, fervent opposant de ce qui est fallacieux, le fait d'utiliser la crédulité des autres pour faire passer sa personne, ou son droit, sa croyance semble être pour toi une source de fermeté.

Hum , quite à croire je crois en Dieu , pour le reste j'accorde le doute et l'ignorance à mon esprit , ce qui est très reposant , je t'inviterais pas à faire pareil tu prendrais cela pour de la manipulation mentale , love .

Non je te retournerai la chose sans doute. Tu es bien loin du manipulateur mais suis peu être a tes yeux borné ? Wink
Le doute et l'ignorance sont la certitude et le savoir, quand penses tu ?
Accorder le doute et le faire pour une certitude.
L'ignorance c'est la croyance en le savoir.
Je ne m'accorde pas, afin d'élucider ma propres par d'ombre, donc je te dirais non merci et pourquoi fais tu ça ?
Qu'est ce qui motive une tel chose ? S'accorder le doute ?
Revenir en haut Aller en bas
Totem
Membre


Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 12510
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 61
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: Histoire interdite   Dim 2 Nov 2014 - 16:13

@Rosainis a écrit:
Pour en reprendre au sujet, je dirai que certaines Vérités ne sont pas bonnes à savoir.
L'homme n'est pas prêt (et je doute qu'il le soit un jour!) à savoir le pourquoi et le comment.

!

Tout à fait, je dirais plutôt que certaines vérités ne sont pas bonne à dire sous peine de finir cloué au pilori, il y en a un qui a encore un bon souvenir...
L'être humain n'est pas prêt à sortir de l'auberge....faut croire qu'elle est trop bonne. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire interdite   Dim 2 Nov 2014 - 16:56

Panoptès a écrit:
Tu sembles avoir fais tes recherches Advaita: peux-tu nous livrer le fruit de ton travail?

Cela alimentera la refléxion avec l'histoire de Fridolin.

Je vais parler ni d'extraterrestres ni d'horribles religions qui auraient occulté le savoir pour manipuler le reste de l'humanité - la grande mode du moment - donc je m'abstiendrai.
Revenir en haut Aller en bas
Totem
Membre


Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 12510
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 61
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: Histoire interdite   Dim 2 Nov 2014 - 16:57

Advaita_Vedanta a écrit:
Panoptès a écrit:
Tu sembles avoir fais tes recherches Advaita: peux-tu nous livrer le fruit de ton travail?

Cela alimentera la refléxion avec l'histoire de Fridolin.

Je vais parler ni d'extraterrestres ni d'horribles religions qui auraient occulté le savoir pour manipuler le reste de l'humanité - la grande mode du moment - donc je m'abstiendrai.

Dommage.... :twisted:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kodari
Membre


Date d'inscription : 17/06/2014
Nombre de messages : 1080
Masculin
Scorpion Chèvre
Age : 49
Ville : Niort

MessageSujet: Re: Histoire interdite   Dim 2 Nov 2014 - 18:08

L'histoire interdite est tellement interdite que même Fridolin s'interdit de nous en partager le terrible secret.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire interdite   Lun 3 Nov 2014 - 7:49

Revenir en haut Aller en bas
six
Membre


Date d'inscription : 13/10/2014
Nombre de messages : 66
Féminin
Verseau Cheval
Age : 26
Ville : incontournable

MessageSujet: Re: Histoire interdite   Lun 3 Nov 2014 - 8:35

@Totem a écrit:
@Rosainis a écrit:
Pour en reprendre au sujet, je dirai que certaines Vérités ne sont pas bonnes à savoir.
L'homme n'est pas prêt (et je doute qu'il le soit un jour!) à savoir le pourquoi et le comment.

!

Tout à fait, je dirais plutôt que certaines vérités ne sont pas bonne à dire sous peine de finir cloué au pilori, il y en a un qui a encore un bon souvenir...
L'être humain n'est pas prêt à sortir de l'auberge....faut croire qu'elle est trop bonne. Smile
lol3--- Et c'est bien dommage. On l'a peut être trop habitué à préféré le confort et la douceur d'un mensonge, a la froideur et dureté d'une vérité. Cette ou plutôt ces vérités sur nos origines sont plus qu'importante. La connaissance de son origine permet la bonne construction de son identité, caché quelque chose de si capital mériterait la même peine (capitale). Tout ceci est encore une fois une histoire de dominance et de hiérarchie. Permettre un control, pouvoir de plus sur les autres. :237:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
six
Membre


Date d'inscription : 13/10/2014
Nombre de messages : 66
Féminin
Verseau Cheval
Age : 26
Ville : incontournable

MessageSujet: Re: Histoire interdite   Lun 3 Nov 2014 - 8:37

.Otis. a écrit:
L'histoire interdite est tellement interdite que même Fridolin s'interdit de nous en partager le terrible secret.
:mdr) Un peu de patience.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
six
Membre


Date d'inscription : 13/10/2014
Nombre de messages : 66
Féminin
Verseau Cheval
Age : 26
Ville : incontournable

MessageSujet: Re: Histoire interdite   Lun 3 Nov 2014 - 8:38

@Alcyan a écrit:
Pourquoi les survivants d'une catastrophe en préparent ils une autre ?
Question pertinante! Mais ceux d'hier sont ils ceux d'aujourd'hui?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire interdite   Lun 3 Nov 2014 - 11:16

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire interdite   Lun 3 Nov 2014 - 14:15

.Otis. a écrit:
L'histoire interdite est tellement interdite que même Fridolin s'interdit de nous en partager le terrible secret.

peut etre il s'est fait assassiné Mad
Revenir en haut Aller en bas
Alaka
Modérateur


Date d'inscription : 17/02/2011
Nombre de messages : 11313
Féminin
Capricorne Buffle
Age : 42
Ville : Terre

MessageSujet: Re: Histoire interdite   Lun 3 Nov 2014 - 14:29

Si Fridolin n'a pas radicalement changé de mode de vie et de lieu depuis qu'il passe parmi nous, il faut savoir qu'il nous arrive du Mont Mégantic... (parfois en raquettes à travers la forêt...Wink ) et qu'il ne fait pas forcément ce qu'il veut avec internet !
Mais il va repasser par là un de ces quatre...

L'hiver est déjà là chez toi, Fridolin ?  Very Happy

_________________
हलका माया

"La seule façon d'accomplir est d'être..." Lao Tseu.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fridolin
Membre


Date d'inscription : 22/11/2011
Nombre de messages : 147
Masculin
Vierge Serpent
Age : 63
Ville : La Patrie

MessageSujet: Re: Histoire interdite   Lun 3 Nov 2014 - 16:14

La terre brûlée

La censure systématique pratiquée par ces initiés qui se sont dispersés tout autour de la planète aura d’abord été de brûler tout ce qui concernait le cycle précédent pour que l’humanité sans repaires soit sous leur contrôle. Le nombre des grandes bibliothèques du passé qui ont ainsi été rasées est connu et documenté et plus près de nous la destruction de la grande majorité des codex mayas et aztèques par les Espagnols.  IL y a aussi et surtout l’inquisition et la chasse aux sorcières des moyens utilisés pour imposer la vision du monde du pouvoir illégitime, celui qui s’est construit sur l’abus de la vie par l’emprisonnement du principe féminin.

La véritable connaissance étant celle que les peuples et espèces indigènes conservent par leur mode de vie traditionnel, c’est a ce niveau et par le massacre et génocide de ces êtres que la connaissance se perd. Malgré tout la tradition orale a réussie a conserver le lien avec le cycle précédent et la culture primitive qui s’est perpétuée.

Ce n’est pas ces informations écrites sur l’époque pré diluvienne qui sont les plus importantes quant à l’ignorance des hommes de notre temps, c’est paradoxalement l’éducation et la connaissance qu’elle prétend véhiculer qui est en cause. Il faut pour comprendre l’étendue de l’imposture dont l’humanité est la victime remonter au tout début, à la source du problème, au moment ou l’écriture s’est imposée en donnant l’impression d’améliorer le langage et la mémoire. Le même phénomène se déroule aussi et parallèlement en ce qui concerne les espèces colonisées qui viennent remplacées les espèces indigènes par la pratique de l’agriculture et de l’élevage, une rationalisation des espèces comme le fait l’écriture et les mots en ce qui à trait à la pensée. Pour toute spécialisation il y a une perte de polyvalence et cela est évident lorsque le rétrécissement de la biodiversité planétaire est constaté.

IL est connu que l’écriture était l’apanage des fonctionnaires du pouvoir, ceux qui faisaient les comptes pour le roi et sa cour, l’impôt et les taxes qui servaient à payer les mercenaires qui les abusaient et qui dans les contrées environnantes allaient quérir des esclaves et du bétail en massacrant ceux qui s’y opposaient. La monnaie est d’ailleurs apparue suite à l’usage de l’écriture pour faciliter les transactions entre les nobles, ces classes sociales inventées par les Caïmés pour faciliter l’adhésion à leur cause, ceux à qui les armes les plus performantes étaient offertes, ces armes qui coûtaient si cher à produire pour la nature.  

L’adoption de l’écriture et la pratique de la lecture par l’homme voit parallèlement la réduction et dan s certains cas la disparition  des sens cognitifs de la perception visuelle et auditive, mais aussi tactile et odorante.  Ce qui était comblé jadis par une présence physique sur le terrain et dans la nature est désormais remplacé par les livres qui ne remplissent pas le rôle nécessaire à ce que les sens soient stimulés et demeurent efficaces.
La modification majeure que cette pratique entraîne est le développement exagéré de l’hémisphère du cerveau qui s’occupe de la rationalité par rapport à l’hémisphère de l’intuition, le côté yang qui prend la place qui devrait être celle du yin, le masculin qui écrase le féminin.

La décapitation de la méduse est le mythe grec où Méduse est le matriarcat supplanté par le patriarcat, ce moment où le yang occupe le territoire de la nature et de ce moment se met à l’abuser sans égard pour ses besoins fondamentaux.

Nous comprenons, a ce point, qu’a l’origine les anges déchus étaient des êtres qui avaient ce côté yang surdéveloppé, ce qui en faisait de super prédateurs psychopathes, aveuglés par l’orgueil et son narcissisme. Éblouis par le pouvoir apparent que leurs connaissances conservées du cycle précédent leur donnaient sur les populations survivantes redevenues primitives après le déluge, ils ont vite capitalisé sur la situation.

Ahriman l’esprit du mal qui trompe les premiers humains s’introduisant dans leurs pensées en leur faisant croire que le monde a été créé par l’esprit du mal est avec Samaël et l’épisode qui met en scène Ève dans le jardin d’éden des mythes qui mettent en scène les initiés ou anges déchus dans leurs tentatives pour tromper les hommes. IL s’agit dans les deux cas de l’introduction de la fausse connaissance comme point de vue sur le monde et qui allait devenir dominant par la suite.

Ce complot pour subjuguer l’humanité s’est étendu sur des millénaires, la récupération de courants populaires pour les divertir en créant des religions servant de levier pour mettre en place les infrastructures nécessaires pour atteindre leur but. Ce but est de survivre encore une fois au changement de cycle et le chaos qui vient avec tout en conservant leurs acquis, ce qui leur donnerait encore au début du cycle suivant l’avantage sur tous les autres.

Le retour de la Mère

Il s’agit de la nature qui reprend ses droits en remontant sur le trône de l’influence majeure, le règne de l’homme et du yang débridé  prend fin avec les événements cataclysmiques qu’elle met en oeuvre pour guérir l’infection qui l’afflige.
Ce retour est imagé par l’ange qui terrasse le dragon qu’il écrase aves son pied, ou bien le retour aux enfers des démons où ils seront tenus captifs durant mille ans.

Pour plusieurs intellectuels cette imagerie populaire d’anges et de démons ne passe pas le test de leur sens critique, ils ne peuvent y ajouter le filtre nécessaire a la compréhension de l’image globale, c’est un des symptômes de cette hyper spécialisation dont ils sont les victimes.

Notre époque foisonne de ces êtres ignorants qui détiennent pourtant les titres prestigieux de docteurs es sciences dans tous les domaines de ce qu’ils croient être la connaissance mais qui en fait est une construction artificielle et sans racines.
Des spécialistes savants de leur domaine mais ignorants de tout le reste et surtout de l’essentiel, la nature et leur propre corps, tous deux devenus des étrangers.

La culture

Elle est de nos jours l’exemple probant de ce manque de racines elle est superficielle et surtout éphémère, s’envolant au vent des tendances alimentées par les passions populaires, celle que le pouvoir utilise pour traire le peuple dans les enclos urbains.
La culture aura et depuis des éons été en lien avec la terre d’origine, l’expression des parfums  de la terre mère, la saveur de son lait maternel, de ses fruits sauvages et indigènes.

Comme les dieux paiens, Soleil, lune, vent, tonnerre et tempêtes, comme les célébrations primitives autour des moments charnières que sont le printemps et l’automne, l’apparition de la vie après l’hiver et celui des récoltes qui annonce le départ du dieu solaire pour sa retraite hivernale.

Puis vint le séducteur qui de ses mensonges a déguisé la vérité pour qu’elle paraisse appuyer ses ruses de vraisemblances.  Vous n’aurez plus a souffrir de la disette si vous plantez ces grains et emprisonnez les bêtes, vous pourrez accumuler et faire boucherie tout au long de l’année.

Ils ne surent que bien plus tard que ces disettes étaient pour qu’ils puissent profiter encore plus de l’abondance saisonnière, le plaisir n’existe que lorsque la souffrance peut être ressentie. En l’atténuant ils ne firent qu’exacerber cette douleur autrefois soutenable qui devint ainsi atrocité.

Pour avoir cru devenir plus libres ils se sont retrouvés esclaves et emprisonnés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire interdite   Lun 3 Nov 2014 - 17:05

Intéressant tout cela. Tout cela est très propice à la réflexion. Maintenant, il va falloir dévoiler plus de choses pour appuyer la démonstration Cool

Qui sont ces hommes? Des hommes ordinaires?
Comment ont-ils survécus au déluge?
Des informations sur cette ancienne science? Retrouve-t-on des traces dans des traditions "connues" autre que le mode de vie des sociétés primitives?
Et, question majeure, comment "sais-tu" cela (en partant du postulat que tu vises juste)? Very Happy Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire interdite   Lun 3 Nov 2014 - 18:06

@fridolin a écrit:
La terre brûlée

La censure systématique pratiquée par ces initiés qui se sont dispersés tout autour de la planète aura d’abord été de brûler tout ce qui concernait le cycle précédent pour que l’humanité sans repaires soit sous leur contrôle. Le nombre des grandes bibliothèques du passé qui ont ainsi été rasées est connu et documenté et plus près de nous la destruction de la grande majorité des codex mayas et aztèques par les Espagnols.  IL y a aussi et surtout l’inquisition et la chasse aux sorcières des moyens utilisés pour imposer la vision du monde du pouvoir illégitime, celui qui s’est construit sur l’abus de la vie par l’emprisonnement du principe féminin.

La véritable connaissance étant celle que les peuples et espèces indigènes conservent par leur mode de vie traditionnel, c’est a ce niveau et par le massacre et génocide de ces êtres que la connaissance se perd. Malgré tout la tradition orale a réussie a conserver le lien avec le cycle précédent et la culture primitive qui s’est perpétuée.

Ce n’est pas ces informations écrites sur l’époque pré diluvienne qui sont les plus importantes quant à l’ignorance des hommes de notre temps, c’est paradoxalement l’éducation et la connaissance qu’elle prétend véhiculer qui est en cause. Il faut pour comprendre l’étendue de l’imposture dont l’humanité est la victime remonter au tout début, à la source du problème, au moment ou l’écriture s’est imposée en donnant l’impression d’améliorer le langage et la mémoire. Le même phénomène se déroule aussi et parallèlement en ce qui concerne les espèces colonisées qui viennent remplacées les espèces indigènes par la pratique de l’agriculture et de l’élevage, une rationalisation des espèces comme le fait l’écriture et les mots en ce qui à trait à la pensée. Pour toute spécialisation il y a une perte de polyvalence et cela est évident lorsque le rétrécissement de la biodiversité planétaire est constaté.

IL est connu que l’écriture était l’apanage des fonctionnaires du pouvoir, ceux qui faisaient les comptes pour le roi et sa cour, l’impôt et les taxes qui servaient à payer les mercenaires qui les abusaient et qui dans les contrées environnantes allaient quérir des esclaves et du bétail en massacrant ceux qui s’y opposaient. La monnaie est d’ailleurs apparue suite à l’usage de l’écriture pour faciliter les transactions entre les nobles, ces classes sociales inventées par les Caïmés pour faciliter l’adhésion à leur cause, ceux à qui les armes les plus performantes étaient offertes, ces armes qui coûtaient si cher à produire pour la nature.  

L’adoption de l’écriture et la pratique de la lecture par l’homme voit parallèlement la réduction et dan s certains cas la disparition  des sens cognitifs de la perception visuelle et auditive, mais aussi tactile et odorante.  Ce qui était comblé jadis par une présence physique sur le terrain et dans la nature est désormais remplacé par les livres qui ne remplissent pas le rôle nécessaire à ce que les sens soient stimulés et demeurent efficaces.
La modification majeure que cette pratique entraîne est le développement exagéré de l’hémisphère du cerveau qui s’occupe de la rationalité par rapport à l’hémisphère de l’intuition, le côté yang qui prend la place qui devrait être celle du yin, le masculin qui écrase le féminin.

La décapitation de la méduse est le mythe grec où Méduse est le matriarcat supplanté par le patriarcat, ce moment où le yang occupe le territoire de la nature et de ce moment se met à l’abuser sans égard pour ses besoins fondamentaux.

Nous comprenons, a ce point, qu’a l’origine les anges déchus étaient des êtres qui avaient ce côté yang surdéveloppé, ce qui en faisait de super prédateurs psychopathes, aveuglés par l’orgueil et son narcissisme. Éblouis par le pouvoir apparent que leurs connaissances conservées du cycle précédent leur donnaient sur les populations survivantes redevenues primitives après le déluge, ils ont vite capitalisé sur la situation.

Ahriman l’esprit du mal qui trompe les premiers humains s’introduisant dans leurs pensées en leur faisant croire que le monde a été créé par l’esprit du mal est avec Samaël et l’épisode qui met en scène Ève dans le jardin d’éden des mythes qui mettent en scène les initiés ou anges déchus dans leurs tentatives pour tromper les hommes. IL s’agit dans les deux cas de l’introduction de la fausse connaissance comme point de vue sur le monde et qui allait devenir dominant par la suite.

Ce complot pour subjuguer l’humanité s’est étendu sur des millénaires, la récupération de courants populaires pour les divertir en créant des religions servant de levier pour mettre en place les infrastructures nécessaires pour atteindre leur but. Ce but est de survivre encore une fois au changement de cycle et le chaos qui vient avec tout en conservant leurs acquis, ce qui leur donnerait encore au début du cycle suivant l’avantage sur tous les autres.

Le retour de la Mère

Il s’agit de la nature qui reprend ses droits en remontant sur le trône de l’influence majeure, le règne de l’homme et du yang débridé  prend fin avec les événements cataclysmiques qu’elle met en oeuvre pour guérir l’infection qui l’afflige.
Ce retour est imagé par l’ange qui terrasse le dragon qu’il écrase aves son pied, ou bien le retour aux enfers des démons où ils seront tenus captifs durant mille ans.

Pour plusieurs intellectuels cette imagerie populaire d’anges et de démons ne passe pas le test de leur sens critique, ils ne peuvent y ajouter le filtre nécessaire a la compréhension de l’image globale, c’est un des symptômes de cette hyper spécialisation dont ils sont les victimes.

Notre époque foisonne de ces êtres ignorants qui détiennent pourtant les titres prestigieux de docteurs es sciences dans tous les domaines de ce qu’ils croient être la connaissance mais qui en fait est une construction artificielle et sans racines.
Des spécialistes savants de leur domaine mais ignorants de tout le reste et surtout de l’essentiel, la nature et leur propre corps, tous deux devenus des étrangers.

La culture

Elle est de nos jours l’exemple probant de ce manque de racines elle est superficielle et surtout éphémère, s’envolant au vent des tendances alimentées par les passions populaires, celle que le pouvoir utilise pour traire le peuple dans les enclos urbains.
La culture aura et depuis des éons été en lien avec la terre d’origine, l’expression des parfums  de la terre mère, la saveur de son lait maternel, de ses fruits sauvages et indigènes.

Comme les dieux paiens, Soleil, lune, vent, tonnerre et tempêtes, comme les célébrations primitives autour des moments charnières que sont le printemps et l’automne, l’apparition de la vie après l’hiver et celui des récoltes qui annonce le départ du dieu solaire pour sa retraite hivernale.

Puis vint le séducteur qui de ses mensonges a déguisé la vérité pour qu’elle paraisse appuyer ses ruses de vraisemblances.  Vous n’aurez plus a souffrir de la disette si vous plantez ces grains et emprisonnez les bêtes, vous pourrez accumuler et faire boucherie tout au long de l’année.

Ils ne surent que bien plus tard que ces disettes étaient pour qu’ils puissent profiter encore plus de l’abondance saisonnière, le plaisir n’existe que lorsque la souffrance peut être ressentie. En l’atténuant ils ne firent qu’exacerber cette douleur autrefois soutenable qui devint ainsi atrocité.

Pour avoir cru devenir plus libres ils se sont retrouvés esclaves et emprisonnés.
On pouvait s'attendre à davantage de faits, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Alcyan
Membre


Date d'inscription : 04/05/2011
Nombre de messages : 2165
Masculin
Poissons Singe
Age : 60
Ville : sur le chemin

MessageSujet: Re: Histoire interdite   Lun 3 Nov 2014 - 18:45

Mais quel est l'âge de ces survivants ? S'agit il d'une oligarchie, comment se reproduit elle, à moins que sa gouvernance ne soit que psychique ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kodari
Membre


Date d'inscription : 17/06/2014
Nombre de messages : 1080
Masculin
Scorpion Chèvre
Age : 49
Ville : Niort

MessageSujet: Re: Histoire interdite   Lun 3 Nov 2014 - 18:52

"L'ancienne sagesse sera oubliée, mais elle vivra dissimulée des hommes."

Le texte est très bien tourné mais je reste quand même sur ma faim. Des races antédiluviennes, il ne reste pas beaucoup de traces ou du moins, elle n'apparaissent pas au grand jour.

D'après les mythes Tibétains, il existerait un endroit qui s’appelle "les cinq trésors sacrés de la grande neige". A entendre le folklore Tibétain, des objets précieux seraient cachés en ces lieux inaccessibles. Ces légendes de "trésors cachés" sont répandues à travers toute l'Asie.
Au cours de ses voyages à travers le Tibet, la grande exploratrice H.P Blavastky (Russie) prit note de certaines croyances qui parlaient de tout un réseau de galeries et de salles abritant une collection de plusieurs millions de livres. De quoi en faire pâlir le British museum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fridolin
Membre


Date d'inscription : 22/11/2011
Nombre de messages : 147
Masculin
Vierge Serpent
Age : 63
Ville : La Patrie

MessageSujet: Re: Histoire interdite   Lun 3 Nov 2014 - 21:24

Salut

Comme le dit Alaka, je n'ai pas internet chez moi et ne m'y connecte que de temps a autre.

Plusieurs peuples conservent des bribes de l’ancien grand cycle et un des plus significatifs est Sanchoniaton le phénicien qui parle des anciens dieux comme des hommes débauchés qui ont été déifiés parce qu’ils ont offert à l’humanité les techniques qui encore aujourd’hui sont considérées comme des avancements majeurs alors qu’il devient de plus en plus clair que ces techniques n’ont Fait qu’accélérer l’épuisement des ressources au profit d’une minorité d’opportunistes qui sont aussi des initiés de sociétés secrètes, légataires de cette science ancienne utilisée à mauvais escient. L’histoire biblique version chrétienne n’est qu’un résumé de celle des juifs qui elle raconte avec plus de détails l’épisode du jardin d’éden, le fait que le supposé serpent est en réalité un homme nommé Samael et qu’Eve a une liaison avec lui d’où Caïn est né.
IL ne s’agit pas d’une pomme, mais bien de la fausse science de l’arbre de la connaissance que Dieu avait interdite de goûter aux fruits qui a fait qu’ils on du partir du jardin d’Éden. Le jardin d’Éden représente en fait la nature équilibrée que l’usage inapproprié de la science a déséquilibrée.

Je reviendrai sur la question sur un prochain envoi, entre autre sur la provenance de mes informations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kodari
Membre


Date d'inscription : 17/06/2014
Nombre de messages : 1080
Masculin
Scorpion Chèvre
Age : 49
Ville : Niort

MessageSujet: Re: Histoire interdite   Lun 3 Nov 2014 - 21:52

"Un monde inconnu doit être recherché au-delà des barrières de l'histoire. C'est ce monde qui a dû donner la première impulsion à toutes les autres civilisations successives. Je sais avec certitude que les anciens Egyptiens, babyloniens, Grecs et romains ont transmis leurs enseignements aux monde moderne. Mais qui a été le maître des maîtres ? :BJR004:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kodari
Membre


Date d'inscription : 17/06/2014
Nombre de messages : 1080
Masculin
Scorpion Chèvre
Age : 49
Ville : Niort

MessageSujet: Re: Histoire interdite   Lun 3 Nov 2014 - 22:19

"Vous tous, vous avez des âmes jeunes ; vous n'avez aucune vieille tradition, aucune croyance ou connaissance consacrée par l'âge. Et la raison en est la suivante : nombreuses ont été les destructions infligées à l'humanité et nombreuses le seront encore."

legs de la science primitive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'initié
Membre


Date d'inscription : 02/03/2011
Nombre de messages : 3999
Féminin
Poissons Cochon
Age : 57
Ville : Foix

MessageSujet: Re: Histoire interdite   Lun 3 Nov 2014 - 23:35

J'ai une autre version

L'arbre de la connaissance

La connaissance que l'homme acquit à l'encontre du désir d'un Dieu  ou d'un des dieux devait être d'une nature plus profonde ,il s'agissait quelque chose de bon pour l'homme ,mais toutefois de quelque chose que ses créateurs ne souhaitaient pas qu'il eût .Pour bien saisir le sens de cet événement ,il faut lire très attentivement entre les lignes la malédiction dirigé contre Eve.

"Et à la femme il dit:
"Je multiplierai grandement ta souffrance par ta grossesse.
Dans la souffrance tu enfanteras,
cependant ton compagnon tu désirera"...
Et l'Adam appela sa femme Eve
car elle était la mère de tout ce qui vit.

Voilà ce qui, vraiment, constitue l'événement marquant qui nous fût transmit par le récit biblique. Tant qu'il manquait a Adam et Eve la connaissance, ils vivaient sans descendance dans le jardin de l'Eden ,Ayant obtenu la connaissance Eve acquis le pouvoir ( et la douleur) d'être enceinte et d'enfanter .C'est simplement après que le couple eut acquis cette connaissance ,qu'Adam connut Eve ,sa femme, et qu'elle conçut et donna naissance a Caïn. D'un bout a l'autre de l'Ancien Testament, le terme connaître est employé pour parler de rapport sexuels, principalement entre un homme et son épouse dans le but d'avoir des enfants. Le récit d'Adam et Eve dans le jardin de l'Eden et un pas en avant crucial dans l'évolution de l'homme. L'acquisition de la capacité de procréer .Il n'est aucunement surprenant que les premiers représentant d'homo sapiens fussent incapable de se reproduire .Quelle qu'ai été la méthode utilisée par les Néfilim pour injecté une certaine quantité de leurs matière dans la composition biologique des Hominidés qu'ils sélectionnèrent a cet effet, l'être nouveau était un hybride ,un croisement entre deux espèces différentes.

Une scène représenté par une sculpture de pierre trouvée dans les montagnes du sud de l'Elam dépeint une divinité assise tenant un flacon de laboratoire, duquel s'écoulent des liquides ,une représentation familière d'Enki .Une grande déesse est assise près de lui ,une position qui indique qu'elle était plus une collaboratrice qu'une épouse .Il ne pouvait s'agir que de Ninti, la déesse mère ou Déesse de la maternité ,tout deux sont entourés de déesses subalternes, qui font pensées aux déesses des récits de la création. Face à ces créateurs de l'homme se trouve des ranger d'être humains dont les trait le plus frappant qu'ils sont tous semblables, comme des produit d'un même moule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fridolin
Membre


Date d'inscription : 22/11/2011
Nombre de messages : 147
Masculin
Vierge Serpent
Age : 63
Ville : La Patrie

MessageSujet: Re: Histoire interdite   Mar 4 Nov 2014 - 20:36

Les survivants du cycle précédent

Le mythe de Noé ne doit pas être interprété à la lettre il doit être compris comme la parabole ou la fable qui utilise des acteurs et des circonstances qui enseignent une vérité fondamentale et surtout universelle.

Le fait que plusieurs peuples ont dans leur histoire fondatrice ce récit de survivants du déluge vient soutenir la thèse que certains d’entre eux détenaient des connaissances issues du cycle précédent et des autres.

Si nous comprenons la suite du récit biblique ou mythologique à la lumière de cette idée, les anges déchus(survivants détenteurs de la science sortis après quelques années dans leur retraite souterraine) se sont accouplés a des femmes des survivants qui sont redevenus primitifs après quelques générations a survivre difficilement. Ces hommes connaissent des techniques qui paraissent spectaculaires aux yeux des primitifs qui leur attribuent le statut de dieux. Cela s’est vu lorsque les colonisateurs sont arrivés en Amérique. Les indigènes les voyaient comme de dieux, leurs fusils des bâtons de tonnerre.

Leurs avantages ils les avaient acquis en abusant des ressources des contrées d’où ils venaient.

Nous savons que les plantes ou animaux performants issues de croisements sur plusieurs générations sont inadaptés aux conditions naturelles qu’elles ne peuvent  maintenir leur performances que dans des conditions exceptionnelles. L’homme issu des conditions exceptionnelles d’une civilisation qui aurait développée la technologie et qui se retrouve rapidement dans une situation où il n’y a plus accès, cet homme meurt ou redevient primitif parce que toute son énergie  est consacrée à juste maintenir sa tête hors de l’eau. .

L’abondance que fait miroiter l’industrialisation de la vie n’est possible que par l’exploitation continue des ressources et a un rythme insoutenable pour la capacité naturelle de la renouveler.

Il n’y a pas d’intellectuels désincarnés  chez les peuples indigènes, ces gens sont plutôt connectés directement à l’esprit de la terre, a l’intelligence, sont de ce fait dans la terre du milieu la contrée de l’efficience.  Ils deviennent symbiotes de leur milieu, conscients et respectueux des limites.

Puisqu’ils ne connaissent pas le mal ils deviennent des proies toutes désignés pour le manipulateur, celui qui ment comme s’il disait vrai. C’est la tromperie que l’homme utilisa lorsqu’il soumis les êtres animaux et végétaux dans ses enclos et ses champs pour plus facilement les exploiter. Bien qu’il en tira tout d’abord beaucoup de pouvoir, cette magie noire se retourne maintenant contre lui. IL faut le comprendre, c’est toujours à soi-même que l’on ment.

Lorsque dieu est nommé c’est du diable dont il s’agit

Le récit de l’histoire post diluvienne attribuée a Sanchoniaton le phénicien qu’il prétend tenir des grand prêtres de son époque,  parle de ces hommes déifiés comme des mortels pour qui les hommes du peuple étaient des accessoires qu’ils manipulaient à leur guise. Cela rejoint l’histoire sumérienne de la création où les dieux créent l’homme pour lui servir d’esclave et de jouet qu’il met en scène dans des jeux cruels. Cette idée d’une élite divine pour qui les hommes du peuple étaient des esclaves a ensuite évoluée en faisant croire au peuple des villes que l’humanité avait un statut particulier par rapport aux autres espèces vivantes, ce qui justifiait tous les abus.

Encore ici il faut comprendre que cette histoire de la création est à la fois réelle et allégorique, elle est en même temps le récit de l’humanité et celui de la vie d’un seul homme. Cet individu qui abuse de son peuple, celui qui habite son propre corps qu’il traite en esclave. Pour ceux au courant de comment réagisse les cellules individuelles au sein du corps, comprennent que c’est le milieu métabolique qui les conditionnent et que celui qui en contrôle la qualité est le dieu cruel ou bon qui les gouverne.  Pour satisfaire ses passions, exacerber son plaisir, il ingère des poisons qui pour le stimuler doivent être continuellement augmentés. Dans les contrées profonde ou les cellules (les paysans ) travaillent dans la misère de conditions défavorables que le roi et ses mercenaires leur imposent, la récolte s’amenuise et la famine s’installe.

Celui qui abuse de son corps abusera d’un peuple ou d’une nation lorsque l’occasion se présentera.

Celui qui autrefois protégeait le principe féminin et la vie qu’il materne est devenu l’abuseur de cette fin de cycle, celui que tous saluent et appuient dans les élections truquées des cités prisons qui infectent en cette fin de cycle la planète mère.  L’antéchrist est cet homme et ses semblables tous ceux qui ont fait des mots leur spécialité au point ou des discours savants arrivent à tromper le peuple en prétendant offrir l’abondance avec du vide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kodari
Membre


Date d'inscription : 17/06/2014
Nombre de messages : 1080
Masculin
Scorpion Chèvre
Age : 49
Ville : Niort

MessageSujet: Re: Histoire interdite   Mar 4 Nov 2014 - 22:25

L'homme n'est que le résultat de ses croyances et aujourd'hui nous pouvons faire le choix de croire ou de ne pas croire. Sortir son Âme de l'esclavage c'est commencé par ne plus avoir peur et éviter les craintes. Notre conscience d'aujourd'hui n'est pas la même qu'il y a plusieurs siècles, elle est en constante expansion. Elle va de l'avant jusqu'à la fin ultime.
Les prédicateurs de mauvaise augure sont légions sur la toile alors comment faire le bon choix sachant que ma vérité ne dépend que de mon conditionnement ? Je suis convaincu par intuition que la clef des mondes se trouve à l'intérieur de moi et pour accéder à la cité de "Shamballa", je ne dois pas résister.

"Le feu intérieur est la plus grande de toute les forces."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire interdite   Mer 5 Nov 2014 - 8:09

Le mythe de Noé ? scratch
Revenir en haut Aller en bas
 
Histoire interdite
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie :: Forum spiritualité et forum ésotérisme sur le partage de l'éveil :: Discussion, rencontre, partage, écoute, dialogue :: Questions et réponses spirituelles-
Sauter vers:  
Spirit Partage - Forum spiritualité de rencontre Montpellier et autre ville
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit