Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie

Forum de discussion sur la spiritualité pour la rencontre et le partage dans l'éveil spirituel de la conscience, bouddhisme zen, lithothérapie meditation et citation.
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La méchanceté humaine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
hopefulness
Nouvellement inscrit
Nouvellement inscrit
avatar

Date d'inscription : 01/11/2014
Nombre de messages : 3
Féminin
Cancer Cochon
Age : 21
Ville : saint-philippe

MessageSujet: La méchanceté humaine   Sam 1 Nov 2014 - 8:16

Rappel du premier message :

Bonjour à tous, j'aimerai avoir un peu de soutien moral et surtout j'aimerai que vous me dites comment vous arrivez à faire face à la méchanceté des autres ?
Je ne dis pas que je suis un ange, il est arrivé à tout le monde au moins une fois dans sa vie d’être un peu méchant... Mais voila, je vous explique ma situation, il y a maintenant une semaine j'ai perdu mon chat, beaucoup diront " mais ce n'est qu'un animal " certes, mais il faut savoir que ce chat m'apporter beaucoup dans ma vie... et c'est parfois incroyable la place que prends un animal dans votre vie. Il était toujours la. Ainsi, depuis que je l'ai perdu, j'ai fais tout mon possible pour le retrouver, je suis aller voir les voisins & les commerçants, j'ai mis des affiches... tout. Et vous savez quoi ? A part avoir reçu des moqueries je ne l'ai pas retrouvé. Et c'est la que j'ai du mal, je souffre deja de son absence, mais en plus je me suis rendue compte à quoi point les gens étaient méchant en se moquant de la "fille au chat". Voila, j'aimerai avoir des conseilles pour arriver à affronter tout cela...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

AuteurMessage
Totem
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 14427
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 62
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: La méchanceté humaine   Sam 1 Nov 2014 - 15:18

@anima a écrit:
La mechancete c est dire la verite

Encore...... Very Happy

Au fait c'est quoi la "vérité" ??? Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anima
Membre


Date d'inscription : 03/01/2010
Nombre de messages : 4096
Féminin
Taureau Coq
Age : 36
Ville : dans la danse

MessageSujet: Re: La méchanceté humaine   Sam 1 Nov 2014 - 15:21

C est ton coeur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La méchanceté humaine   Sam 1 Nov 2014 - 16:09

@anima a écrit:
La mechancete c est dire la verite
C'est ne pas être faux. Rares sont celles et ceux qui en sont capables. La plupart préfèrent pleurer avec les autres et continuer à entretenir un idéal qu'ils ne comprennent même pas.
Il n'y a rien de plus méchant qu'un enfant par exemple. Normal, il ne connaît ni le bien, ni le mal. Mais les impuissants se chargeront de lui enseigner, pour qu'il vive "bien".
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La méchanceté humaine   Dim 2 Nov 2014 - 2:01

La méchanceté est la volonté de faire du mal.
Si vous dite la vérité pour faire du mal, La vérité c'est ça.
La vérité est subjective, donc être vrai, sincère.. mais dire vrai ? C'est être sincère avec soi même.
Chacun a une part de la vérité, car un point de vue dépend de chaque personne.
Chacune unique, chaque vérité unique.
Voila pourquoi le regard des autres est important, il permet de relativiser.
Sans prendre ce qu'il dit pour une vérité absolu c'est utile.
Cela permet de voir la relativité de la sienne Wink
Revenir en haut Aller en bas
Aimelavie
Membre
avatar

Date d'inscription : 15/03/2014
Nombre de messages : 710
Masculin
Cancer Buffle
Age : 32
Ville : Lille

MessageSujet: Re: La méchanceté humaine   Dim 2 Nov 2014 - 11:32

Bonjour sunny

   Je célèbre le génie de Lucrèce, quelle brillance du verbe :

Maître L. a écrit:
il est fort probable que tu le retrouves assez rapidement devant le pas de ta porte ou dans ton assiette avec de la salade et de la menthe, enroulé dans des feuilles de bricks.

   Je trouve très juste le commentaire de M. Porte :

Master P. a écrit:
Comme dans l'histoire du  Petit Prince avec le renard, lorsque tu as apprivoisé ce chat, (et là j'ai volontairement évité d'écrire "ton" chat) tu as créé un état de dépendance dont tu es maintenant tributaire.

Tu as maintenant l'opportunité de passer à autre chose et de pratiquer l'effusion de l'amour plus largement.

   Tout comme nous pouvons nous dégager des entraves familiales, des liens amicaux, des relations sociales, nous pouvons nous détacher de l'amour que nous croyons porter aux autres (petites et grosses bêtes comprises). Le sentiment que je ressens véritable n'est pas source de souffrance. Il diffuse sa chaleur. N'y réside aucune froide possession.

   Si l'on regarde en soi-même de quel amour parlons-nous ? De celui qui s'approprie les gens et les choses ou de celui plus vaste qui n'admet pas de barrière ?


   La méchanceté me semble due dans ton cas Hopi à l'incompréhension. Celle-ci s'exerce dans les deux sens, chacun des deux partis est sourd à la cause de l'autre. Les commerçants n'ont pas ton souci et celui-ci leur paraît ridicule. Tu n'as pas leurs problèmes et seul ta perte t'affecte.

Recitons maître Lucrèce :

Meïster L. a écrit:
il ne faut pas oublier que tout le monde est gouverné par ses petits malheurs quotidiens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totem
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 14427
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 62
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: La méchanceté humaine   Dim 2 Nov 2014 - 13:35

@Aimelavie a écrit:



Recitons maître Lucrèce :

Meïster L. a écrit:
il ne faut pas oublier que tout le monde est gouverné par ses petits malheurs quotidiens.

Maitre Lulu à oublié aussi :
"les petits bonheurs quotidiens avec les petits malheurs quotidiens,qui peuvent se retrouver tous les deux dans une même journée.....c'est la vie qui veut ça, flux et reflux.

Lorsque quelque chose arrive il y a une raison que l'on ne voit pas sur le champs, cette chose arrive pour corriger quelque chose qui a été dérangé auparavant mais dont on n'a pas pris conscience, quelque fois plusieurs choses vont être dérangées pour arranger ce qui a été déranger et au final le réagencement qui aura lieu sera ce qu'il y a de plus juste. C'est la raison de l 'existence du bien et du mal que nous voyons comme tel, alors qu'il ne s'agit que d'un agencement décidé par l'univers et non par nous mêmes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La méchanceté humaine   Dim 2 Nov 2014 - 14:31

@Aimelavie a écrit:
Bonjour sunny

   Je célèbre le génie de Lucrèce, quelle brillance du verbe :

Maître L. a écrit:
il est fort probable que tu le retrouves assez rapidement devant le pas de ta porte ou dans ton assiette avec de la salade et de la menthe, enroulé dans des feuilles de bricks.

   Je trouve très juste le commentaire de M. Porte :

Master P. a écrit:
Comme dans l'histoire du  Petit Prince avec le renard, lorsque tu as apprivoisé ce chat, (et là j'ai volontairement évité d'écrire "ton" chat) tu as créé un état de dépendance dont tu es maintenant tributaire.

Tu as maintenant l'opportunité de passer à autre chose et de pratiquer l'effusion de l'amour plus largement.

   Tout comme nous pouvons nous dégager des entraves familiales, des liens amicaux, des relations sociales, nous pouvons nous détacher de l'amour que nous croyons porter aux autres (petites et grosses bêtes comprises). Le sentiment que je ressens véritable n'est pas source de souffrance. Il diffuse sa chaleur. N'y réside aucune froide possession.

   Si l'on regarde en soi-même de quel amour parlons-nous ? De celui qui s'approprie les gens et les choses ou de celui plus vaste qui n'admet pas de barrière ?


   La méchanceté me semble due dans ton cas Hopi à l'incompréhension. Celle-ci s'exerce dans les deux sens, chacun des deux partis est sourd à la cause de l'autre. Les commerçants n'ont pas ton souci et celui-ci leur paraît ridicule. Tu n'as pas leurs problèmes et seul ta perte t'affecte.

Recitons maître Lucrèce :

Meïster L. a écrit:
il ne faut pas oublier que tout le monde est gouverné par ses petits malheurs quotidiens.

Justement, un attachement a un autre n'est pas cause d'égo mais d'amour a la base, l'égo c'est ce qui le retient, ce qui maintient une relation de pouvoir avec les autres.
Ne pas avoir de la tristesse serait inhumain, la laisser sortir n'est pas l'enfouir sous des termes, des conclusions, genre ce n'est qu'un attachement car c'est faux !

C'est une négation de la sensibilité humaine, sans quoi pas de rapport vrai au monde, mais intellectuel.
Les commerçant sont préoccupé par leur devanture, leur profit, je ne vois pas pourquoi il ne porte pas plus d'attention a une personne qui cherche son chat parce qu'elle s'inquiète pour lui.

Je ne vois pas la un attachement matérielle, lié a un besoin mais plutôt a des sentiments humains, dire a une personne qui voit son chat mourir devant lui, ce n'est qu'un attachement me semble être le fruit d'une tentative personnel de refoulement !!
D'ailleurs ça ne viendrait pas a l'esprit de beaucoup d'entre nous heureusement !
Attention a ne pas nier le réceptacle de la vie a savoir notre sensibilité..
Il est un attachement subtile au détachement, qui consiste a se piquer le bras a chaque instant avec une dose de precepts, de directives a fin de se maintenir dans une soit disant voie d'évolution, d'éveil..

Si on vous avez parlez d'un enfant, la personne cherchant sa petite soeur égaré les réactions aurait était bien différent. Pourquoi le chat est moins important ?
Qui a un gros égo qui l'aveugle a ce sujet hum ?
L'humain réagit la a ce qu'il sent proche de lui, vous n'etez pas suffisamment proche de la vie pour conseiller le détachement.
Et tourner en dérision une tel chose..
Je crois que le poète Lucrèce tentait de relativiser la chose mais ce n'est pas relatif pour celui qui le vie, pousser la bille est parfois plus salvateur, qu'une démonstration opposante, visant a détourner l'attention.
Ca marche qu'en un enfant se frustre pour avoir une glace mais pas quand il pleure la perte d'un être chère..pas d'accord !
Ce n'est pas un petit malheur quotidien.

Totem ce n'est pas que la chose arrive pour corriger, c'est que l'on se référe a elle, référence passé.
Nous remarquons et attirons avec notre esprit nos propres zones d'ombres.
On a la même observation sauf sur le fait, ça nous arrive pour !
On peut y voir une volonté de.. alors que pour moi c'est lié a ce qui est.
Nous percevons le monde en en étant le centre et c'est la que peu ce développer certains troubles, persécution et autre ou sentiment inverse, dévotion, adoration.
La chose se fait d'elle même. c'est une phrase qui me le fait penser.
Je viens de la lumière, la ou la lumière naît d'elle même.
Cela image un principe fondamental dans l'existence. Naît de lui même, pas de causalité !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La méchanceté humaine   Dim 2 Nov 2014 - 14:47

@hopefulness a écrit:
Bonjour à tous, j'aimerai avoir un peu de soutien moral et surtout j'aimerai que vous me dites comment vous arrivez à faire face à la méchanceté des autres ?
Je ne dis pas que je suis un ange, il est arrivé à tout le monde au moins une fois dans sa vie d’être un peu méchant... Mais voila, je vous explique ma situation, il y a maintenant une semaine j'ai perdu mon chat, beaucoup diront " mais ce n'est qu'un animal " certes, mais il faut savoir que ce chat m'apporter beaucoup dans ma vie... et c'est parfois incroyable la place que prends un animal dans votre vie. Il était toujours la. Ainsi, depuis que je l'ai perdu, j'ai fais tout mon possible pour le retrouver, je suis aller voir les voisins & les commerçants, j'ai mis des affiches... tout. Et vous savez quoi ? A part avoir reçu des moqueries je ne l'ai pas retrouvé. Et c'est la que j'ai du mal, je souffre deja de son absence, mais en plus je me suis rendue compte à quoi point les gens étaient méchant en se moquant de la "fille au chat". Voila, j'aimerai avoir des conseilles pour arriver à affronter tout cela...

Brassens adorait les chats, mais n'aimait pas les...

Revenir en haut Aller en bas
Aimelavie
Membre
avatar

Date d'inscription : 15/03/2014
Nombre de messages : 710
Masculin
Cancer Buffle
Age : 32
Ville : Lille

MessageSujet: Re: La méchanceté humaine   Dim 2 Nov 2014 - 15:56

Sp a écrit:
Justement, un attachement à un autre n'est pas cause d'égo mais d'amour à la base, l'égo c'est ce qui le retient, ce qui maintient une relation de pouvoir avec les autres.

   Le terme " attachement " me paraît non-approprié à l'amour mais peut-être suis-je inhumain ?

Sp a écrit:
Ne pas avoir de la tristesse serait inhumain, la laisser sortir n'est pas l'enfouir sous des termes, des conclusions, genre ce n'est qu'un attachement car c'est faux !

   Pourtant, les commerçants étaient bien humains (ou alors on ne nous dit pas tout). Tu dis laisser l'émotion sortir et ceci est l'expression juste en tant qu'être humain, je te rejoins sur ce fait. Mais la justesse se poursuit pour moi dans le fait de ne pas entretenir la douleur, l'accepter et l'observer.
  Tu prêtes un raccourci à certains propos que je préfère corriger. Il n'est pas dit que l'insensibilité est une qualité spirituelle. Je crois que c'est un malentendu courant et un tantinet grossier. Au contraire, un individu conscient est très sensible et cela lui apporte parfois des désagréments. Mais il se détache aussi bien au niveau psychique que physique de cette souffrance. Par amour, il est capable d'accepter la situation. L'incompréhension Sp vient peut-être du fait que je le vis et que tu crois que je théorise. Mais comme tu dis, ici sur le forum ne restent que les mots  :bisous) .

Mme Tot a écrit:
Lorsque quelque chose arrive il y a une raison que l'on ne voit pas sur le champ, cette chose arrive pour corriger quelque chose qui a été dérangé auparavant mais dont on n'a pas pris conscience, quelque fois plusieurs choses vont être dérangées pour arranger ce qui a été dérangé et au final le réagencement qui aura lieu sera ce qu'il y a de plus juste. C'est la raison de l 'existence du bien et du mal que nous voyons comme tel, alors qu'il ne s'agit que d'un agencement décidé par l'univers et non par nous mêmes.

   Je suis d'accord avec cela. Parfois le réarrangement est vécu de manière difficile mais ne nous laissons pas chat-virer.

:ange10)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La méchanceté humaine   Dim 2 Nov 2014 - 16:34

@Aimelavie a écrit:
Sp a écrit:
Justement, un attachement à un autre n'est pas cause d'égo mais d'amour à la base, l'égo c'est ce qui le retient, ce qui maintient une relation de pouvoir avec les autres.

   Le terme " attachement " me paraît non-approprié à l'amour mais peut-être suis-je inhumain ?

Pourquoi touché par ce mot tu es ? Wink Inhumain, est robotisé, je n'en pense pas plus de mal, les mots dépendent du rapport que l'on avec ce qu'il veulent dire, c'est une défense que d'attribué a nos réactions leur caractère relatif.
Attachement de la mère a son enfant est amour, plus peur, lorsque la peur part il y a une fusion mais ce n'est pas vers une seul personne mais dans le rapport a l'autre.
Ca passe par l'attachement bien sur, le détachement est une protection, pas a l'autre ce sont les sentiment ça, l'outil donc.. aux choses, aux objets de culte, aux croyances, la oui je le comprends.


Sp a écrit:
Ne pas avoir de la tristesse serait inhumain, la laisser sortir n'est pas l'enfouir sous des termes, des conclusions, genre ce n'est qu'un attachement car c'est faux !

   Pourtant, les commerçants étaient bien humains (ou alors on ne nous dit pas tout). Tu dis laisser l'émotion sortir et ceci est l'expression juste en tant qu'être humain, je te rejoins sur ce fait. Mais la justesse se poursuit pour moi dans le fait de ne pas entretenir la douleur, l'accepter et l'observer.

Comment entretenir la chose si elle est vraiment exprimer ?, refoulement derrière ta phrase ? Accepter observer quoi si le sentiment s'exprime il n'est plus la.
 
Tu prêtes un raccourci à certains propos que je préfère corriger. Il n'est pas dit que l'insensibilité est une qualité spirituelle. Je crois que c'est un malentendu courant et un tantinet grossier. Au contraire, un individu conscient est très sensible et cela lui apporte parfois des désagréments. Mais il se détache aussi bien au niveau psychique que physique de cette souffrance. Par amour, il est capable d'accepter la situation. L'incompréhension Sp vient peut-être du fait que je le vis et que tu crois que je théorise. Mais comme tu dis, ici sur le forum ne restent que les mots  :bisous) .


Par amour il accepte la situation ou par peur ? L'amour n'a pas de distinction, accepter une situation par amour, c'est ce que font les personne battu !
Je n'ai pas dis que tu l'avais dit. Je dirais que l'on l'embrasse sa souffrance, détacher de la souffrance ou des images ? La souffrance est réel !

Je fais des raccourci et dans ta réponse je lis un sentiment de mise a l'écart, mit en accusation, je l'ai lu plus haut et j'appuie dessus, il se montre mieux la encore dans certaine tournure de tes phrases.
Détacher de la souffrance..voila ou je veux en venir, vivre avec et en sortir, détacher est se réfugier..!

L'incompréhension est que je te parle du dessous, théoriser vient de l'expérience, son rapport avec, je n'ai pas prit les mots un par un, j'ai lu ton rapport avec et le message était prendre du recul.
Je prends des mots fort, que tu trouves la chose grossière mais c'est efficace, le rapport avec ces choses se fait connaître


Mme Tot a écrit:
Lorsque quelque chose arrive il y a une raison que l'on ne voit pas sur le champ, cette chose arrive pour corriger quelque chose qui a été dérangé auparavant mais dont on n'a pas pris conscience, quelque fois plusieurs choses vont être dérangées pour arranger ce qui a été dérangé et au final le réagencement qui aura lieu sera ce qu'il y a de plus juste. C'est la raison de l 'existence du bien et du mal que nous voyons comme tel, alors qu'il ne s'agit que d'un agencement décidé par l'univers et non par nous mêmes.

   Je suis d'accord avec cela. Parfois le réarrangement est vécu de manière difficile mais ne nous laissons pas chat-virer.

:ange10)
Revenir en haut Aller en bas
Totem
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 14427
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 62
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: La méchanceté humaine   Dim 2 Nov 2014 - 16:51

SpG a écrit:



Totem ce n'est pas que la chose arrive pour corriger,

Si je dis ça c'est parce que je l'ai remarqué à maintes reprises, ce qui apparait comme un problème l'est pour corriger un autre problème, ce n 'est que le fruit de longues observations et il se trouve que j'ai retrouvé ce précepte dans les aphorismes d'Aurobindo, ce qui m'a conforté dans ce que j'ai remarqué. Si on lâche prise sur quelque chose de dérangé qui perturbe, la chose va s'arranger, par contre si on se focalise dessus, on empêche le réagencement, pire on modifie ce qui devait être réparé.
Par exemple pour le petit chat disparu, on peut se concentrer pour qu'il revienne, mais aussitôt on doit relâcher cette concentration jusqu'à oublier pour que la magie opère....et que le chat revienne. Ca marche aussi pour les objets, ou tout autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totem
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 14427
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 62
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: La méchanceté humaine   Dim 2 Nov 2014 - 16:56

@Aimelavie a écrit:


Il n'est pas dit que l'insensibilité est une qualité spirituelle. Je crois que c'est un malentendu courant et un tantinet grossier. Au contraire, un individu conscient est très sensible et cela lui apporte parfois des désagréments. Mais il se détache aussi bien au niveau psychique que physique de cette souffrance. Par amour, il est capable d'accepter la situation. ):

:jap: :jap: :jap:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La méchanceté humaine   Dim 2 Nov 2014 - 17:22

Oui il y a une plainte ensuite je comprends.
En fait c'est le même problème, il a une forme différente parce que nous évoluons.
Ca fait appelle au même ressenti même si la chose est sensiblement différente.
Comme si je me balade avec une casserole et que je la tape dans les portes, la porte n'est pas la pour ça mais sa présence crée un positif, "un pour" je dirais grâce.
Mais ce n'est pas tout a fait ça non plus, pour ma part c'est pas prononçable.
L'esprit fait un fixette a cause d'un impact et il reste avec l'onde de choc, le mirage puis vie avec.
Mais le mirage a besoin d'être alimenté, sinon un rappel par le doute de soi se fait sentir.
Qu'est ce que je fais la par exemple.
Nous alimentons par les stratagème construit autour, jusqu'a ce que le mirage rencontre son objet.
Il le fait car la zone d'ombre qu'il crée fait qu'il ne voit pas ou il met les pieds.
Que je prenne la zone d'ombre ou la casserole, c'est pareil, l'un ne voit pas la porte et l'autre tape sans voir la porte, les deux ne font qu'un.
Une zone de vide en nous fait d'une chose. Non l'ombre c'est la chose, nous sommes vide..Wink Un vide qui éclaire.
Exemple le manque d'affection, affecté par sa relation a la mère en tant que nouveau né
l'être ne constate pas le changement et continu a demander de l'affection alors qu'il n'en a pas besoin pour survivre, ce qui n'étais pas le cas avant.
Il s'imagine en avoir a l'image de..comme on lui donnait avant ou l'exige se plaignant du manque.
Peu seront d'accord pensant qu'ils ont besoin d'affection Wink que c'est normal et sans quoi on ne peut vivre, c'est l'enfant qui vie ça car effectivement, il meurt si on s'occupe pas de lui !
Ca crée des génération de gros bébé qui pleure lorsqu'ils n'ont pas ce qu'ils veulent.
Ils vont dire, si j'ai eu cette rupture avec tel personne c'est pour m'aider a m'aimer moi même.
Mais en fait ils ont rompu avec leur image passé de l'affection souhaité. Pas avec l'autre, cette autre n'est pas vu car il y a une attente inconsciente, celle de faire vivre l'image de..
Si la personne ne génère pas de violence elle pourra continuer sa route, sinon elle s'accrochera a sa demande première, il faut qu'on s'occupe de moi.
Je ne clarifie pas..n'est ce pas Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La méchanceté humaine   Dim 2 Nov 2014 - 17:38

@Totem a écrit:
@Aimelavie a écrit:


Il n'est pas dit que l'insensibilité est une qualité spirituelle. Je crois que c'est un malentendu courant et un tantinet grossier. Au contraire, un individu conscient est très sensible et cela lui apporte parfois des désagréments. Mais il se détache aussi bien au niveau psychique que physique de cette souffrance. Par amour, il est capable d'accepter la situation. ):

:jap: :jap: :jap:

Être capable par amour, c'est le rapport maman enfant, mérité l'amour de sa mère.
La spiritualité est lié a la souffrance corps esprit, nous commençons par prendre du recul pour comprendre que nous sommes insensible a notre souffrance. Capable de l'enfouir pour éviter l'isolement.
Pourtant a force nous nous sentons isolé du monde et plongeons alors dedans.
Nous acceptons de fait que nous souffrons mais ensuite il faut en comprendre la cause, c'est la coupure avec le monde.
L'image que nous créons pour nous protéger de lui.
Se détacher de la souffrance est un leurre, c'est pour analyser jusqu'au moment ou a force de tourner autour du pot, il se renverse sur notre tête.
Une fois que l'émotion est exprimé totalement, la souffrance n'est plus, nous avons cessé de maintenir une image qui se compose d'émotions intériorisée.
Refoulé, resister, il n'y a plus de souffrance donc pas besoin de détachement.
Revenir en haut Aller en bas
Akalan
Modérateur
avatar

Date d'inscription : 16/11/2013
Nombre de messages : 1584
Masculin
Taureau Rat
Age : 33
Ville : 54

MessageSujet: Re: La méchanceté humaine   Mer 28 Jan 2015 - 13:39

y'a cette idée assez commune que c'est la société qui rend les gens méchants, je ne sais pas d'ou elle sort, les massacres les trahisons la lutte de pouvoir ont toujours été la coutume dans l'espèce humaine, il y a 2000 c'était déjà comme ça, il y 4000 aussi, et les hommes préhistoriques aussi se sont entre-tué, alors j'aimerais bien qu'un jour cette pensée banalisé soit justifiée et développé.
Quand on va dans une crèche, une maternelle, la violence y est déjà, et bien plus que chez les adultes,
y suffit de loucher, d'avoir des chaussures pas comme les autres, ou n'importe quoi pour devenir une tare a abattre, et même sans ça, la violence fait partie de tout les échanges, de tout les jeux,
je ne sais pas d'ou vient cette pensée naive que la société est l'origine de ça,
l'être humain de tout temps, tend bien plus vite et facilement vers la guerre que vers l'entente l'intelligence et la paix, la paix doit être maintenue constamment, par des lois des règles, par contre quand il s'agit de démolir son prochain il n'y a pas besoin de grand chose, un discours bien placé, quelques spots, un peu d'émotions, et on y est.
Non moi je ne crois pas a l'innocence humaine, ce n'est pas la société qui a fait l'être humain mais l'inverse, ce n'est pas mac do qui a fait des mangeurs de mac do mais les mangeurs qui ont fait mac do, etc.. on s'offusque bien facilement de ceux qui tiennent les ficelles, mais s'ils sont la c'est parce que des légions de pantins n'attendent que ça et s'y sentent bien, on a rien fait en un jour, on ne nous a pas imposer quoi que ce soit, si c'est là c'est parce que chacun a investi massivement dedans.

Par contre ce que je trouve très propice a déclencher des guerres et de la division c'est de balancer des paroles en l'air très faciles et qui vont plaire pour se justifier d'un état d'âme ou d'un autre,
je ferrais jamais parti des "bons" tel que tu les définis parce que rien qu'a lire ton message on voit que tu fais la propagande de tes propres jugements de valeur et effort pour classer les méchants en mauvais pour te rassurer et tu consolider à ta place, c'est pas très sympa d'influencer les gens avec ses propres retours émotionnels. Je pense que le vrai amour ne se situ pas dans ce genre de rapport egotique aux choses mais dans une compréhension bien plus globale et une capacité a penser quelque chose sans objetiser cette pensée mais juste la prendre pour ce qu'elle est, un point de repère dans le champ de notre ignorance

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
erell
Membre
avatar

Date d'inscription : 29/09/2014
Nombre de messages : 8560
Féminin
Sagittaire Dragon
Age : 40
Ville : en chemin...

MessageSujet: Re: La méchanceté humaine   Mer 28 Jan 2015 - 14:57

Coucou Akalan :BJR004:  et tous hello !

J'ai bien lu ton post, Akalan, et c'est vrai que l'Etre humain est ainsi depuis la nuit des temps...!! Et ça commence avant l'école maternelle puisque chez leur nounou, on voit des "p'tits bout'chou" de dix huit mois se mordre entre eux et se tirer les cheveux..!!!  Mais je ne pense pas qu'il s'agisse de méchanceté à cet âge là car ils n'ont pas idée qu'ils font "mal" !

En fait, je suis assez d'accord avec toi sur ce que tu as écrit.

Individuellement, des gens "foncièrement" méchants ça existe, ils aiment  "faire le mal" et "en jouissent" !! Mais ils ne sont quand même pas la majorité, et leur cas relève de la justice ou de la psychiatrie...!!!

Pour les autres, c'est à dire nous, qui ne sommes  pas "foncièrement" méchants, il peut arriver qu'on le devienne un instant, un temps donné...!!!  Un mot ou une réflexion qu'on lance et qu'on regrette aussitôt ! Les disputes ! Les querelles ! Voire les violences parfois ! etc...

Les émotions entrent en ligne de compte et certaines personnes peuvent se rendre méchantes suite à des émotions mal gérées, ou pas gérées du tout... Les deux pires défauts engendrant la méchanceté sont l'envie et la jalousie !!! Ensuite, juste derrière, vient la colère qui peut se transformer en violence et en drame !!! La médisance qui crée des rumeurs (terrible aussi celle-là, et courante dans les entreprises). La tendance paranoïaque, l'intolérance, l'autoritarisme, le manque d'ouverture d'esprit, la ruse, etc...

Il y a sûrement plusieurs façons d'éviter les "drames"... comme "ne pas juger les autres" et essayer de se mettre à leur place. Peu de gens le font et d'aucuns auraient plutôt tendance à tourner autour de leurs "petits nombrils" : "C'est moi et les p'tits oiseaux" !! Et les autres je m'en t***...  !!!"

Essayer de rester "humble"...Qu'est ce que ça peut faire qu'on ait fait mieux que lui (ou elle) !! Ne pas chercher expressément à se mettre en avant (ego) peut aider à éviter un accrochage !!!

Tenter de transformer cette agressivité, qui "traîne" partout et dont on n'est pas toujours le destinataire, mais qui arrive jusqu'à nous et nous fait mal, en "amour et générosité" aux autres !!!
sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La méchanceté humaine   Mer 28 Jan 2015 - 14:59

Salut Akalan,

Merci à toi pour ce partage.

Tu parles de la violence à l'école, mais qu'en est-il des enfants qui grandissent au Tibet, Inde ?

Le système occidentaux, ce base sur le système de la société, apprendre à compter pour faire ces courses, apprendre à lire etc, apprendre un futur métier, mais qu'en est-il de l'éducation, avec des parents qui doivent travailler de plus en plus ?

Déjà sur les bancs de l'école, l'objectif est un futur emplois à l'intégration dans la société, l'école n'apprend que ça, et est "inflexible" sur sa manière d'enseignement sans ce remettre en question.

Déjà sur les bancs de l'école, si tu ne suis pas le cursus comme un parfait écolier, tu es l'"âne" de la classe (pas encore intégré que tu es déjà exclut de la société), les troubles "psychologique" commence très tôt, à l'inverse, un bon élève, aura une "surestime" par rapport aux autres, le système éducatif n'a rien de "Egalité, liberté, fraternité", peut être devrais t-il commençais un enseignement en enseignant ces valeurs.

Ceci n'est pas qu'a l'école, au niveau des entreprises, des stages de "management" sont de plus en plus fréquent, au niveau des entreprises boursière, souvient toi de france télécom, et des nombreux suicide du à la pression ou encore la Grèce, nous ne sommes pas une "action boursière", les artisans face à ces multi-national subissent eux aussi cette pression.

L'homme ne connais que ça, que cet apprentissage, que cette pression, qui doit toujours monter pour faire monter la bourse, toujours plus, plus, plus, dans un temps pas si lointain, les entreprises étaient familial, l'ambiance n'avait rien à voir avec aujourd'hui, une parole était une parole.

80 personnes sur la planète possède 48% des richesses mondiale, ce système n'est conçus que pour les meilleurs élèves, ou est la fraternité etc ...

Tu parles d'injustice, c'est logique, sinon la justice n'existerais pas, ce qui montre et démontre que ce système est conçus non pas sur la justice, mais sur l'injustice, comme l"'inflexibilité" de l'enseignement scolaire, il y a l'"inflexibilité" de la justice, et je ne parlerais pas des religions.

Actuellement les divorces sont tellement nombreux, qu'ils sont bâclés, ce "système" est tellement dépassé, qu'ils ne contrôlent plus rien, signe d'"autorité oblige, resté inflexible", resté "inflexible" pour eux, c'est commençais à se taper dessus entre nous, divise pour mieux regner, et ce voit à rêver d'un "ordre mondiale".

Va donc discuter de ça, avec un peuple indigène, et tu comprendras l’innocence humaine.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La méchanceté humaine   Mer 28 Jan 2015 - 15:07

@Akalan a écrit:
y'a cette idée assez commune que c'est la société qui rend les gens méchants, je ne sais pas d'ou elle sort, les massacres les trahisons la lutte de pouvoir ont toujours été la coutume dans l'espèce humaine, il y a 2000 c'était déjà comme ça, il y 4000 aussi, et les hommes préhistoriques aussi se sont entre-tué, alors j'aimerais bien qu'un jour cette pensée banalisé soit justifiée et développé.
Quand on va dans une crèche, une maternelle, la violence y est déjà, et bien plus que chez les adultes,
y suffit de loucher, d'avoir des chaussures pas comme les autres, ou n'importe quoi pour devenir une tare a abattre, et même sans ça, la violence fait partie de tout les échanges, de tout les jeux,
je ne sais pas d'ou vient cette pensée naive que la société est l'origine de ça,
l'être humain de tout temps, tend bien plus vite et facilement vers la guerre que vers l'entente l'intelligence et la paix, la paix doit être maintenue constamment, par des lois des règles, par contre quand il s'agit de démolir son prochain il n'y a pas besoin de grand chose, un discours bien placé, quelques spots, un peu d'émotions, et on y est.
Non moi je ne crois pas a l'innocence humaine, ce n'est pas la société qui a fait l'être humain mais l'inverse, ce n'est pas mac do qui a fait des mangeurs de mac do mais les mangeurs qui ont fait mac do, etc.. on s'offusque bien facilement de ceux qui tiennent les ficelles, mais s'ils sont la c'est parce que des légions de pantins n'attendent que ça et s'y sentent bien, on a rien fait en un jour, on ne nous a pas imposer quoi que ce soit, si c'est là c'est parce que chacun a investi massivement dedans.

Par contre ce que je trouve très propice a déclencher des guerres et de la division c'est de balancer des paroles en l'air très faciles et qui vont plaire pour se justifier d'un état d'âme ou d'un autre,
je ferrais jamais parti des "bons" tel que tu les définis parce que rien qu'a lire ton message on voit que tu fais la propagande de tes propres jugements de valeur et effort pour classer les méchants en mauvais pour te rassurer et tu consolider à ta place, c'est pas très sympa d'influencer les gens avec ses propres retours émotionnels. Je pense que le vrai amour ne se situ pas dans ce genre de rapport egotique aux choses mais dans une compréhension bien plus globale et une capacité a penser quelque chose sans objetiser cette pensée mais juste la prendre pour ce qu'elle est, un point de repère dans le champ de notre ignorance
Rousseau soutient que la société rend l'humain mauvais.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La méchanceté humaine   Mer 28 Jan 2015 - 15:17

Les Nymphes de papier a écrit:

Rousseau soutient que la société rend l'humain mauvais.

La méchanceté n'existe pas, c'est l'instinct de survie qui donne "l'image de la méchanceté", commence à réfléchir pourquoi tu es en "instinct de survie" au lieu d'"exprimer la méchanceté", et tu comprendras beaucoup de choses...
Revenir en haut Aller en bas
erell
Membre
avatar

Date d'inscription : 29/09/2014
Nombre de messages : 8560
Féminin
Sagittaire Dragon
Age : 40
Ville : en chemin...

MessageSujet: Re: La méchanceté humaine   Mer 28 Jan 2015 - 15:22

(Message coupé suite à la demande de l'auteur)


Coucou :BJR004:

N'ayant lu que le post d'Akalan auquel j'ai répondu, je viens à l'instant de découvrir le tien.

Ce que tu écris est assez vrai ! Il m'est déjà arrivé de recevoir du mépris en retour de gentillesse ! Au début, j'en étais attristée, maintenant, j'essaie de laisser passer et, si possible, sans rancune envers la personne !!! C'est dur parfois et en fait il faut y travailler tout le temps...!!

Il est des situations où il peut être difficile de rester stoïque !!!
sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La méchanceté humaine   Mer 28 Jan 2015 - 15:25

Je ne comprends pas le lien entre la méchanceté et l'instinct de survie ?
Revenir en haut Aller en bas
Totem
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 14427
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 62
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: La méchanceté humaine   Mer 28 Jan 2015 - 15:32

@ANONYME a écrit:
il faut lire Aldous Huxley, c'est en lisant ce genre de textes qu'on peut se faire un avis sur la société!


"Pour étouffer par avance toute révolte, il ne faut pas s’y prendre de manière violente.  Il suffit de créer un conditionnement collectif si puissant que l’idée même de révolte ne viendra même plus à l’esprit des hommes. L’idéal serait de formater les individus dès la naissance en limitant leurs aptitudes biologiques innées.

Ensuite, on poursuivrait le conditionnement en réduisant de manière drastique l’éducation, pour la ramener à une forme d’insertion professionnelle. Un individu inculte n’a qu’un horizon de pensée limité et plus sa pensée est bornée à des préoccupations médiocres, moins il peut se révolter. Il faut faire en sorte que l’accès au savoir devienne de plus en plus difficile et élitiste. Que le fossé se creuse entre le peuple et la science, que l’information destinée au grand public soit anesthésiée de tout contenu à caractère subversif. Surtout pas de philosophie. Là encore, il faut user de persuasion et non de violence directe : on diffusera massivement, par la télévision, des divertissements flattant toujours l’émotionnel ou l’instinctif. On occupera les esprits avec ce qui est futile et ludique. Il est bon, dans un bavardage et une musique incessante, d’empêcher l’esprit de penser.

On mettra la sexualité au premier rang des intérêts humains. Comme tranquillisant social, il n’y a rien de mieux. En général, on fera en sorte de bannir le sérieux de l’existence, de tourner en dérision tout ce qui a une valeur élevée, d’entretenir une constante apologie de la légèreté ; de sorte que l’euphorie de la publicité devienne le standard du bonheur humain et le modèle de la liberté.

Le conditionnement produira ainsi de lui-même une telle intégration, que la seule peur – qu’il faudra entretenir – sera celle d’être exclus du système et donc de ne plus pouvoir accéder aux conditions nécessaires au bonheur. L’homme de masse, ainsi produit, doit être traité comme ce qu’il est : un veau, et il doit être surveillé comme doit l’être un troupeau. Tout ce qui permet d’endormir sa lucidité est bon socialement, ce qui menacerait de l’éveiller doit être ridiculisé, étouffé, combattu.

Toute doctrine mettant en cause le système doit d’abord être désignée comme subversive et terroriste et ceux qui la soutienne devront ensuite être traités comme tels. On observe cependant, qu’il est très facile de corrompre un individu subversif : il suffit de lui proposer de l’argent et du pouvoir.

Extrait du Meilleur des mondes d’Aldous Huxley (1932).




:jap: :jap: :jap:

La liberté de l'être humain et son devenir évolutif dépend du refus de tels conditionnements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akalan
Modérateur
avatar

Date d'inscription : 16/11/2013
Nombre de messages : 1584
Masculin
Taureau Rat
Age : 33
Ville : 54

MessageSujet: Re: La méchanceté humaine   Mer 28 Jan 2015 - 15:41

Les Nymphes de papier a écrit:
@Akalan a écrit:
y'a cette idée assez commune que c'est la société qui rend les gens méchants, je ne sais pas d'ou elle sort, les massacres les trahisons la lutte de pouvoir ont toujours été la coutume dans l'espèce humaine, il y a 2000 c'était déjà comme ça, il y 4000 aussi, et les hommes préhistoriques aussi se sont entre-tué, alors j'aimerais bien qu'un jour cette pensée banalisé soit justifiée et développé.
Quand on va dans une crèche, une maternelle, la violence y est déjà, et bien plus que chez les adultes,
y suffit de loucher, d'avoir des chaussures pas comme les autres, ou n'importe quoi pour devenir une tare a abattre, et même sans ça, la violence fait partie de tout les échanges, de tout les jeux,
je ne sais pas d'ou vient cette pensée naive que la société est l'origine de ça,
l'être humain de tout temps, tend bien plus vite et facilement vers la guerre que vers l'entente l'intelligence et la paix, la paix doit être maintenue constamment, par des lois des règles, par contre quand il s'agit de démolir son prochain il n'y a pas besoin de grand chose, un discours bien placé, quelques spots, un peu d'émotions, et on y est.
Non moi je ne crois pas a l'innocence humaine, ce n'est pas la société qui a fait l'être humain mais l'inverse, ce n'est pas mac do qui a fait des mangeurs de mac do mais les mangeurs qui ont fait mac do, etc.. on s'offusque bien facilement de ceux qui tiennent les ficelles, mais s'ils sont la c'est parce que des légions de pantins n'attendent que ça et s'y sentent bien, on a rien fait en un jour, on ne nous a pas imposer quoi que ce soit, si c'est là c'est parce que chacun a investi massivement dedans.

Par contre ce que je trouve très propice a déclencher des guerres et de la division c'est de balancer des paroles en l'air très faciles et qui vont plaire pour se justifier d'un état d'âme ou d'un autre,
je ferrais jamais parti des "bons" tel que tu les définis parce que rien qu'a lire ton message on voit que tu fais la propagande de tes propres jugements de valeur et effort pour classer les méchants en mauvais pour te rassurer et tu consolider à ta place, c'est pas très sympa d'influencer les gens avec ses propres retours émotionnels. Je pense que le vrai amour ne se situ pas dans ce genre de rapport egotique aux choses mais dans une compréhension bien plus globale et une capacité a penser quelque chose sans objetiser cette pensée mais juste la prendre pour ce qu'elle est, un point de repère dans le champ de notre ignorance
Rousseau soutient que la société rend l'humain mauvais.

pas compris, ça répond à quoi dans mon post?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La méchanceté humaine   Mer 28 Jan 2015 - 15:44

À ta première phrase.
Revenir en haut Aller en bas
Akalan
Modérateur
avatar

Date d'inscription : 16/11/2013
Nombre de messages : 1584
Masculin
Taureau Rat
Age : 33
Ville : 54

MessageSujet: Re: La méchanceté humaine   Mer 28 Jan 2015 - 15:49

@erell a écrit:
Coucou Akalan :BJR004:  et tous hello !

J'ai bien lu ton post, Akalan, et c'est vrai que l'Etre humain est ainsi depuis la nuit des temps...!! Et ça commence avant l'école maternelle puisque chez leur nounou, on voit des "p'tits bout'chou" de dix huit mois se mordre entre eux et se tirer les cheveux..!!!  Mais je ne pense pas qu'il s'agisse de méchanceté à cet âge là car ils n'ont pas idée qu'ils font "mal" !

En fait, je suis assez d'accord avec toi sur ce que tu as écrit.

Individuellement, des gens "foncièrement" méchants ça existe, ils aiment  "faire le mal" et "en jouissent" !! Mais ils ne sont quand même pas la majorité, et leur cas relève de la justice ou de la psychiatrie...!!!

Pour les autres, c'est à dire nous, qui ne sommes  pas "foncièrement" méchants, il peut arriver qu'on le devienne un instant, un temps donné...!!!  Un mot ou une réflexion qu'on lance et qu'on regrette aussitôt ! Les disputes ! Les querelles ! Voire les violences parfois ! etc...

Les émotions entrent en ligne de compte et certaines personnes peuvent se rendre méchantes suite à des émotions mal gérées, ou pas gérées du tout... Les deux pires défauts engendrant la méchanceté sont l'envie et la jalousie !!! Ensuite, juste derrière, vient la colère qui peut se transformer en violence et en drame !!! La médisance qui crée des rumeurs (terrible aussi celle-là, et courante dans les entreprises). La tendance paranoïaque, l'intolérance, l'autoritarisme, le manque d'ouverture d'esprit, la ruse, etc...

Il y a sûrement plusieurs façons d'éviter les "drames"... comme "ne pas juger les autres" et essayer de se mettre à leur place. Peu de gens le font et d'aucuns auraient plutôt tendance à tourner autour de leurs "petits nombrils" : "C'est moi et les p'tits oiseaux" !! Et les autres je m'en t***...  !!!"

Essayer de rester "humble"...Qu'est ce que ça peut faire qu'on ait fait mieux que lui (ou elle) !! Ne pas chercher expressément à se mettre en avant (ego) peut aider à éviter un accrochage !!!

Tenter de transformer cette agressivité, qui "traîne" partout et dont on n'est pas toujours le destinataire, mais qui arrive jusqu'à nous et nous fait mal, en "amour et générosité" aux autres !!!
sunny
ce qui conduit les enfants a se faire du mal est la meme chose que ce qui conduit les adultes a en faire, et un enfant sait tres bien qu'il fait du mal sinon il ne le ferait pas, s'il le fait c'est bien qu'il a une conscience par empathie de ce que fait ce qu'il fait à l'autre. Certain trouvent ça normal, moi ça m'a choqué quand j'étais petit et j'ai mis plus de 10 ans a m'y habituer. Quand a la violence, elle n'est pas que dans l'agression, etc.. elle prend sa source dans la fermeture aux idées, dans le fait de nourrir ce qui nous sépare (personnalité egotique) plutot que de nourrir une certaine conscience de la vacuité de ce qu'on pense et est (personnalité consciente), etc...
non pour moi la "connerie humaine" ça n'est pas que la violence, la violence en est un effet secondaire, mais le problème est bien simple et fondamental.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La méchanceté humaine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie :: Forum spiritualité et forum ésotérisme sur le partage de l'éveil :: Psychologie et développement personnel-
Sauter vers:  
Spirit Partage - Forum spiritualité de rencontre Montpellier et autre ville
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit