Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie

Forum de discussion sur la spiritualité pour la rencontre et le partage dans l'éveil spirituel de la conscience, bouddhisme zen, lithothérapie meditation et citation.
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La spiritualité est-elle un chemin de solitude ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Galia
Membre
avatar

Date d'inscription : 26/01/2014
Nombre de messages : 87
Féminin
Verseau Cheval
Age : 50
Ville : Au Coeur Du Monde

MessageSujet: La spiritualité est-elle un chemin de solitude ?    Jeu 2 Oct 2014 - 8:42

Rappel du premier message :



La spiritualité est-elle un chemin de solitude?


:matoulune:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

AuteurMessage
Itxaso
Membre
avatar

Date d'inscription : 09/03/2014
Nombre de messages : 2187
Féminin
Bélier Tigre
Age : 43
Ville : le monde

MessageSujet: Re: La spiritualité est-elle un chemin de solitude ?    Lun 25 Mai 2015 - 18:51

@Sedna a écrit:
Il est difficile de communiquer sur des sujets spirituels ..donc  on est souvent seuls sur ces sujets.


En effet  soit cela ne passe pas ( pas d'écoute pas d'échange),
soit  on dérange même ( on est regardé bizarrement)

soit c'est au moment de rencontres - où volontairement des personnes viennent  parler de choses plus spirituelles =) je me suis rendue compte que souvent c'est  une compétition entre ceux qui veulent montrer qu'ils en savent plus , qu'ils ont plus vécu  de choses d'ordre spirituel  ou "spirituel"
et on assiste  à une espèce de surenchère  de  mots plus complexes les uns que les autres , un étalage de savoirs livresques  ou la compétition entre ceux qui ont le plus vécu ou/ et  voyagé ds des lieux dits " spirituels " ....
ça me saoûle ..Rolling Eyes   et là je me sens très seule.  

pour moi la vie plus spirituelle  s'accompagne oui -presque obligatoirement- de la solitude .
Et c'est sûrement  assez normal . On ne peut pas se centrer sur les choses importantes au milieu du brouhaha  ou même   d'un moment de méditation générale ,  décidé  à telle heure !

J'ai un peu le même problème que toi, mais à l'inverse. A savoir que tout le monde vient me parler de choses profondes, de silence, de ceci, de cela, mais après, plus rien, plus personne et les gens passent comme ça, dans ma vie. L'inconvénient, c'est que je suis seule au bout du compte (enfin je ne suis jamais seule, mais les gens changent sans arrêt autour de moi), l'avantage, c'est que cela me renvoie à moi-même.

103683 a écrit:
@Itxaso a écrit:
Du coup, je crois que je vais renoncer d'office à toutes les personnes qui ne m'aident pas à préserver ce qui est essentiel à mes yeux.

Demander à quelqu'un de t'aider à préserver ce qui est essentiel pour toi ..... il ne va pas y avoir énormément de personne.

Renoncer aux autres ..... il va rester qui ?

Du coup, 103683, finalement, ai-je besoin de beaucoup de monde dans ma vie? Et puis, ce n'est pas quelqu'un pour m'aider, mais pour partager.
Le problème, c'est qu'à force de dire "oui" à tout le monde, il n'y a personne non plus, donc peut-être aurais-je intérêt à davantage sélectionner parmi les personnes qui ont les mêmes valeurs que moi? Je ne sais pas.


@did a écrit:
@Itxaso a écrit:
Et à chaque fois, c'est là que ça casse, de par cette incompréhension face à mon besoin de solitude

Comme je n'ai rien d'original a proposer, je te sort un grand classique du questionnement :

Comment se fait-il donc que tu tombe A CHAQUE FOIS sur la même réaction...

Hum Hum...

Si t'en sais rien je te rassure moi non plus. clown

Mais l'efficacité des bonnes questions leur vient parfois du simple fait de se les poser...

Car des femmes prêtes a comprendre ton besoin de solitude - pour la simple raison qu'elles sont pareille - il y en a plein...Alors : pourquoi rien n'arrive jamais avec elles ?

Comment le vivrait tu si tu tombait sur une comme ça, une comme toi sur ce point là ?
Ne manquerait il pas quelque chose ?


Bah, Did, je me suis déjà posée cette question.
Les réponses sont variées:
1°) je focalise sur la solitude, mais peut-être que la vraie raison qui explique pourquoi ça casse est ailleurs que là et que c'est mieux que ça casse maintenant plutôt que de m'engluer dans une relation qui ne marchera pas.
2°) et si j'essayais de renoncer à la solitude comme exigence pour voir?
3°) et si j'étais faite pour vivre seule? Et si l'être humain était fait pour vivre seul? C'est finalement mon ego et mon pouvoir de séduction qui en prennent un coup, parce que par ailleurs, où est le problème?

Cette réaction du refus concerne un peu tous les secteurs de ma vie. Cela m'est arrivé récemment avec une connaissance, qui me tanne pour que je l'emmène en randonnée. Lorsque je lui propose, il dit non. Alors, moi cela ne m'empêche pas de faire les choses, au contraire, et lorsque j'y regarde de plus près, je me dis que finalement, je n'ai besoin de personne pour les faire. Et concrètement, c'est lorsque je suis seule que je suis le plus ouverte au monde. Parfois les personnes répondent oui à mes propositions et c'est bien aussi, mais c'est plus rare et c'est autre chose.
Finalement, le fait d'être seule m'oblige à trouver de la ressource en moi. Et puis, en attendant, je fais ce que j'ai à faire.


Dernière édition par Itxaso le Lun 25 Mai 2015 - 19:12, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Itxaso
Membre
avatar

Date d'inscription : 09/03/2014
Nombre de messages : 2187
Féminin
Bélier Tigre
Age : 43
Ville : le monde

MessageSujet: Re: La spiritualité est-elle un chemin de solitude ?    Lun 25 Mai 2015 - 20:37

De la nécessité de la séparation pour prendre son envol et traverser le désert.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Starchild*Light
Membre
avatar

Date d'inscription : 01/04/2015
Nombre de messages : 1934
Féminin
Capricorne Tigre
Age : 30
Ville : Source Universelle

MessageSujet: Re: La spiritualité est-elle un chemin de solitude ?    Lun 25 Mai 2015 - 20:47


La spiritualité doit être un chemin de solitude autant qu'elle doit être un chemin de groupe. Tu es unique et collectif à la fois. Tu dois vivre des choses en groupe afin de te ressourcer en solitaire.
Tu peux décider de le suivre seul, tu peux décider de le suivre en groupe, mais les deux séparés; le troisième chemin ne peut se pointer.

Merci ♥♥♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armandde
Nouvellement inscrit
Nouvellement inscrit
avatar

Date d'inscription : 26/05/2015
Nombre de messages : 2
Féminin
Scorpion Serpent
Age : 28
Ville : renness

MessageSujet: Re: La spiritualité est-elle un chemin de solitude ?    Mar 26 Mai 2015 - 11:50

Salut, je n'ai pas pris le temps de lire tout le post mais c'est pour cette question que je me presente a vous aujourdd'hui, la telecommunication me rebute, je disparaitrai donc bientot de vos ecran mais il fait bon de vous lire, un peu et en meme temps je me noie dans tout ça, ma tete me fait mal de toutes ces realités et je ne me sent pas moins seule. J'ai lancé une bouteille dans la mer bretonne et peut etre me reviendra t elle.

Ma reponse personelle ressemble a la tienne starchild je me bat pour le tout collectif et en meme temps je me sens seule, et j'ai aussi grand bessoin de cette solitude, de ces moments de recul et recentration, peut etre un jour pourront ils etre partager dans l'espace mais a mon avis pas dans l'esprit.

salut et amour, reconnaissance et don
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La spiritualité est-elle un chemin de solitude ?    Mar 26 Mai 2015 - 12:28

Starchild*Light, quel est le troisième chemin ?
Celui avec l'autre ? L'âme sœur ?
.
Revenir en haut Aller en bas
Sedna
Membre
avatar

Date d'inscription : 05/04/2015
Nombre de messages : 927
Féminin
Taureau Cochon
Age : 94
Ville : Alpes de Haute Provence

MessageSujet: Re: La spiritualité est-elle un chemin de solitude ?    Mer 27 Mai 2015 - 0:00

Oui de quel 3º chemin parles-tu AC*L ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La spiritualité est-elle un chemin de solitude ?    Mer 27 Mai 2015 - 10:03

Réflexion...
Le troisième chemin serait celui à la fois collectif et individuel (?)
De la croisée des chemins résulterait X ou Y (?)
.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La spiritualité est-elle un chemin de solitude ?    Mer 27 Mai 2015 - 11:52

La racine de spiritualité pointe l'esprit,  qui bien sur est au singulier... Aussi que pourrait  être  la spiritualité sinon un chemin de solitude? 
Après,  s'il y a assimilation des termes solitude et isolement,  alors l'appréciation de la question change radicalement.  Cool
Revenir en haut Aller en bas
Professeur X
Membre
avatar

Date d'inscription : 16/06/2010
Nombre de messages : 10279
Masculin
Capricorne Singe
Age : 48
Ville : système solaire

MessageSujet: Re: La spiritualité est-elle un chemin de solitude ?    Mer 27 Mai 2015 - 12:04

Hum , comment aimer les autres comme soi-même pourrait être un chemin de solitude , love .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Itxaso
Membre
avatar

Date d'inscription : 09/03/2014
Nombre de messages : 2187
Féminin
Bélier Tigre
Age : 43
Ville : le monde

MessageSujet: Re: La spiritualité est-elle un chemin de solitude ?    Mer 27 Mai 2015 - 12:04

@coquillage a écrit:
Réflexion...
Le troisième chemin serait celui à la fois collectif et individuel (?)
De la croisée des chemins résulterait X ou Y (?)
.

Oui, c'est ça: la croisée entre le collectif et l'individuel, entre la rose intérieure à une juste distance (les épines), entre l'horizontalité et la verticalité.
La croix!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Itxaso
Membre
avatar

Date d'inscription : 09/03/2014
Nombre de messages : 2187
Féminin
Bélier Tigre
Age : 43
Ville : le monde

MessageSujet: Re: La spiritualité est-elle un chemin de solitude ?    Mer 27 Mai 2015 - 12:05

@Professeur X a écrit:
Hum , comment aimer les autres comme soi-même pourrait être un chemin de solitude , love .

Aimer les autres comme soi-même commence par s'aimer soi (sinon on peut pas aimer les autres) et est donc un chemin de solitude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Professeur X
Membre
avatar

Date d'inscription : 16/06/2010
Nombre de messages : 10279
Masculin
Capricorne Singe
Age : 48
Ville : système solaire

MessageSujet: Re: La spiritualité est-elle un chemin de solitude ?    Mer 27 Mai 2015 - 12:09

Hum , je lis bien que t'as rien compris , mais si tu tiens à la solitude de ton chemin , pourquoi venir ici en débattre , love .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Itxaso
Membre
avatar

Date d'inscription : 09/03/2014
Nombre de messages : 2187
Féminin
Bélier Tigre
Age : 43
Ville : le monde

MessageSujet: Re: La spiritualité est-elle un chemin de solitude ?    Mer 27 Mai 2015 - 12:16

Aimer les autres comme soi-même commence par s'aimer soi (sinon on peut pas aimer les autres) et est donc un chemin de solitude POUR COMMENCER ou en partie, mais y a pas que ça.

Qu'est-ce que je n'ai pas compris, ProfX?
Et toi, qu'est-ce qui motive ta présence ici?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La spiritualité est-elle un chemin de solitude ?    Mer 27 Mai 2015 - 12:22

Seul est à  l'exact opposé  d'isolé. Seul veut dire relié dans son acception  spirituelle. C'est la seule façon  de voir l'autre et non soi même. 
Subjectivement votre
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La spiritualité est-elle un chemin de solitude ?    Mer 27 Mai 2015 - 12:34



La solitude ?
:383570gif
la sympathie des âmes.....
Revenir en haut Aller en bas
nordevan
Membre


Date d'inscription : 24/10/2008
Nombre de messages : 1521
Masculin
Capricorne Rat
Age : 68
Ville : Nord

MessageSujet: Re: La spiritualité est-elle un chemin de solitude ?    Mer 27 Mai 2015 - 16:38

fred.le.oui a écrit:
Seul est à  l'exact opposé  d'isolé. Seul veut dire relié dans son acception  spirituelle. C'est la seule façon  de voir l'autre et non soi même. 

Oui, tu as raison, Fred, "seul" est opposé à "isolé".

C'est l'expression "voir l'autre" qui pose problème.

Je dirais plutôt "reconnaître l'autre", c-à-d le "distinguer", le "discerner". On dit alors que l'autre est "discret"  (Du latin discretus (« séparé », « divisé »).

Donc, l' "autre"  n'existe que si je le reconnais :

-soit parce qu'il appartient à mon groupe identitaire (je le reconnais parce qu'il partage avec moi le même substrat d'informations). D'où les expressions : "t'es d'min coin" ou "t'es de ma banlieue".

-soit parce qu'il appartient à un groupe identitaire antagoniste au mien. Cela s'exprime par exemple dans la vendetta où deux familles s'affrontent sans en connaître la cause (un différent entre deux clans ancestraux).

A ce propos, j'ai repéré ce genre d'antagonisme quand j'étais aux parents d'élèves. Pendant les récréations, systématiquement, deux élèves de CP -qui ne se connaissaient pas-  se tapaient dessus, assez violemment, sans aucune raison. C'était "spontané"!

Mots-clés : autre; reconnaissance; groupe identitaire, ancêtre, engrammologie, vendetta.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://numerologue.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La spiritualité est-elle un chemin de solitude ?    Jeu 28 Mai 2015 - 8:54

@Itxaso a écrit:
Aimer les autres comme soi-même commence par s'aimer soi (sinon on peut pas aimer les autres) et est donc un chemin de solitude
Oui, c'est vrai. Mais ne penses-tu pas que le chemin inverse soit possible aussi ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La spiritualité est-elle un chemin de solitude ?    Jeu 28 Mai 2015 - 9:26

@ Nordevan. 
La reconnaissance dont tu parles se fonde de mon point de vue sur le postulat d'exister en tant qu'entité  étanche  donc isolée. 
Le premier cas de figure,  l'appartenance au groupe identitaire,  correspondrait à  une situation de " deux ensembles " . Ici le lien n'est pas l'amour mais un ensemble de circonstances extérieures ,  soumises à  l'impermanence . L'ami d'aujourd'hui est immanquablement l'ennemi de demain , car ce qui m'attire est juste la résonnance de mes attentes et mon désir de les satisfaire par la substance supposée de l'autre. 
Le second cas de figure,  le rejet du groupe identitaire antagoniste , correspond au " un sans". C'est la même  chose que ci-dessus  mais inversé. Le dénominateur commun est l'absence de remise en question de l'existence de l'entité  étanche,  séparée. 

Etre seul c'est avoir fait voler en éclats cette illusion de l'entité  étanche s' appartenant  lui même et propriétaire  de ses choix et de ses actes.S'y substitue un "moi relié " qui,  bien que reconnaissant la forme dans la manifestation,  c'est à  dire l'apparence de limite,  de différence,  de changement,  bref reconnaissant l'autre,  le fait sans attente,  sans projection . Ce moi relié  se vit comme complet en lui même,  et de même  il voit l'infini dans la forme.  Il est "Un avec ".
Revenir en haut Aller en bas
nordevan
Membre


Date d'inscription : 24/10/2008
Nombre de messages : 1521
Masculin
Capricorne Rat
Age : 68
Ville : Nord

MessageSujet: Re: La spiritualité est-elle un chemin de solitude ?    Jeu 28 Mai 2015 - 17:47

fred.le.oui a écrit:
@ Nordevan. 
La reconnaissance dont tu parles se fonde de mon point de vue sur le postulat d'exister en tant qu'entité  étanche  donc isolée. 
Le premier cas de figure,  l'appartenance au groupe identitaire, ... 

Oui, Fred, tu as raison, et je reconnais là, une certaine élévation d'esprit.

Dans ma pratique d'accompagnement, on est amené à reconnaître, comme tous les ethno-psychiatres, l'existence d'une "entité étanche" qui serait une sorte de Clan archaïque et mythique dont les individus, issus de ce clan, partageraient quelques caractéristiques.

L'entité étanche n'est donc pas un "individu", mais un groupe identitaire bien défini.

Un groupe identitaire est , par définition, "étanche", car c'est cette étanchéité qui fait son idiotisme et qui permet d'être reconnu.

L'intuition de Totem, qui voyait dans le statut et le fonctionnement de ce groupe identitaire , une sorte de totémisme est assez juste.

Mots-clés : identité étanche; totémisme; ethno-psychiatrie, engrammologie; groupe identitaire; nahual; noosphère, Teilhard de Chardin.



Dernière édition par nordevan le Jeu 28 Mai 2015 - 18:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://numerologue.net
nordevan
Membre


Date d'inscription : 24/10/2008
Nombre de messages : 1521
Masculin
Capricorne Rat
Age : 68
Ville : Nord

MessageSujet: Re: La spiritualité est-elle un chemin de solitude ?    Jeu 28 Mai 2015 - 18:01

fred.le.oui a écrit:


...S'y substitue un "moi relié " qui,  bien que reconnaissant la forme dans la manifestation,  c'est à  dire l'apparence de limite,  de différence,  de changement,  bref reconnaissant l'autre,  le fait sans attente,  sans projection . Ce moi relié  se vit comme complet en lui même,  ... Il est "Un avec ".

Tu as raison, fred, d'introduire la notion de "moi relié".

La structure de la psyché est fondée sur une réalité ethno-psychique.

Ce qui implique que le "moi relié" n'existe qu' entre les individus participant du même groupe identitaire.

Et, seuls, les individus appartenant au même groupe, peuvent se reconnaître, s'identifier, entre eux.

Cette réalité du "groupe identitaire" n'a pas seulement été étudiée par l'ethno psychiatrie moderne, elle est à la base de toute la spiritualité indienne, indissociable de la notion de "caste".

Mots-clés : caste; ethnopsychiatrie; engrammologie; identification.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://numerologue.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La spiritualité est-elle un chemin de solitude ?    Jeu 28 Mai 2015 - 18:46

@ Nordevan. 
Nous employons le même  terme " moi relié " sans lui donner apparemment  le même  contenu. 
La spiritualité,  indienne ou autre n'a selon mon intuition rien à  voir avec les nombreux rituels et non moins nombreuses structures sociales y afférant. Ce moi relié  à  une culture et autres conditionnements ne s'abreuve qu'à  la source des mémoires,  qu'elles soient physiques, psychologiques ou émotionnelles.
Le moi relié  dont je parle utilise ces formes bien sur dont il est impossible de faire l'économie dans la manifestation mais son inspiration est un mouvement  indécellable,  non identifiable et qui pourtant dépose de facon indéfiniment originale ses" alluvions" que l'on nomme intuition ou créativité. Ensuite le moi relié ayant joué  son rôle de transmetteur,  cède  la place à  ce moi relié  dont toi tu parles et que j'appelle  le" moi forme" pour l'aspect expression dans le monde. 
Le moi relié  dont je parle c'est la commutativité, la transmission  du lien éternellement présent  entre le manifesté et le non manifesté.
Revenir en haut Aller en bas
Itxaso
Membre
avatar

Date d'inscription : 09/03/2014
Nombre de messages : 2187
Féminin
Bélier Tigre
Age : 43
Ville : le monde

MessageSujet: Re: La spiritualité est-elle un chemin de solitude ?    Jeu 28 Mai 2015 - 20:10

Les Nymphes de papier a écrit:
@Itxaso a écrit:
@Professeur X a écrit:
Hum , comment aimer les autres comme soi-même pourrait être un chemin de solitude , love .

Aimer les autres comme soi-même commence par s'aimer soi (sinon on peut pas aimer les autres) et est donc un chemin de solitude.
Oui, c'est vrai. Mais ne penses-tu pas que le chemin inverse soit possible aussi ?

Le chemin inverse dans quel sens?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La spiritualité est-elle un chemin de solitude ?    Jeu 28 Mai 2015 - 20:24

Dans le sens où l'on commence en premier lieu par aimer les autres pour ensuite s'aimer soi-même.
Revenir en haut Aller en bas
Itxaso
Membre
avatar

Date d'inscription : 09/03/2014
Nombre de messages : 2187
Féminin
Bélier Tigre
Age : 43
Ville : le monde

MessageSujet: Re: La spiritualité est-elle un chemin de solitude ?    Jeu 28 Mai 2015 - 20:29

Les fois où je l'ai fait, je me suis oubliée moi-même.
Pour moi, aimer les autres, c'est partager l'amour que l'on porte.
Donc tout part de soi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La spiritualité est-elle un chemin de solitude ?    Jeu 28 Mai 2015 - 20:32

Oui, je le crois aussi, Itxaso. Néanmoins, certains semblent y être parvenus par le chemin cité plus haut.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La spiritualité est-elle un chemin de solitude ?    

Revenir en haut Aller en bas
 
La spiritualité est-elle un chemin de solitude ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie :: Forum spiritualité et forum ésotérisme sur le partage de l'éveil :: Discussion, rencontre, partage, écoute, dialogue :: Questions et réponses spirituelles-
Sauter vers:  
Spirit Partage - Forum spiritualité de rencontre Montpellier et autre ville
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit