Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie

Forum de discussion sur la spiritualité pour la rencontre et le partage dans l'éveil spirituel de la conscience, bouddhisme zen, lithothérapie meditation et citation.
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les idoles.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Les idoles.   Mar 30 Sep 2014 - 8:00

"Un jour, dans un monastère, je faisais part à un moine de mes doutes et de ma foi, qui n'est pas une foi c'est pourquoi je l'appelle foi. Il m'a dit : "Toi, tu es comme Dieu. On vous prend presque toujours pour quelqu'un d'autre, sauf ceux qui vous aiment vraiment." Et il m'a convié à pratiquer un exercice. Il m'a donné une croix et m'a invité à l'envoyer contre le mur et à faire tout ce que j'avais envie de faire avec elle. Tout de suite, je lui ai répondu : "Mon père, je ne peux pas faire ce que tu me dis, c'est un blasphème, je ne peux pas insulter comme ça la religion." Et il m'a dit : "Ce que tu prends pour de la religion, c'est une idole."
Petit traité de l'abandon, A. Jollien.

Qu'en dites-vous ? sunny
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les idoles.   Mar 30 Sep 2014 - 8:24

On pourrait croire à vue de nez que cet homme confond la lune avec le doigt qui la désigne, mais à bien y regarder, j'ai envie d'interpréter sa réticence à maltraiter la croix comme une marque d'amour.

Il doute... le doute est humain. Mais il ne doit pas tout permettre.

Tu vois, pour moi, ce qu'il vit là, c'est un peu comme si je doutais de l'amour de mes êtres chers et de celui que je leur porte : à quoi me servirait de brûler leurs photos ou de les déchirer?

La réalité de leur amour et du mien n'a rien à voir avec leur image telle qu'elle se présente mais avec celle que je me présente à moi-même.

Pour le coup, c'est le crucifix intérieur qu'il faudrait jeter contre le mur des illusions, pour voir un plus beau visage de Dieu, peut-être...

(Dis, tu vas m'en poser souvent, des questions comme ça, au p'tit dèj? Laughing )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les idoles.   Mar 30 Sep 2014 - 8:33

_Jade_ a écrit:
On pourrait croire à vue de nez que cet homme confond la lune avec le doigt qui la désigne, mais à bien y regarder, j'ai envie d'interpréter sa réticence à maltraiter la croix comme une marque d'amour.

Il doute... le doute est humain. Mais il ne doit pas tout permettre.

Tu vois, pour moi, ce qu'il vit là, c'est un peu comme si je doutais de l'amour de mes êtres chers et de celui que je leur porte : à quoi me servirait de brûler leurs photos ou de les déchirer?

La réalité de leur amour et du mien n'a rien à voir avec leur image telle qu'elle se présente mais avec celle que je me présente à moi-même.

Pour le coup, c'est le crucifix intérieur qu'il faudrait jeter contre le mur des illusions, pour voir un plus beau visage de Dieu, peut-être...

(Dis, tu vas m'en poser souvent, des questions comme ça, au p'tit dèj? Laughing )
Et avec un morceau de chocolat noir à l'orange ? Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les idoles.   Mar 30 Sep 2014 - 8:43

Les Nymphes a écrit:
_Jade_ a écrit:
On pourrait croire à vue de nez que cet homme confond la lune avec le doigt qui la désigne, mais à bien y regarder, j'ai envie d'interpréter sa réticence à maltraiter la croix comme une marque d'amour.

Il doute... le doute est humain. Mais il ne doit pas tout permettre.

Tu vois, pour moi, ce qu'il vit là, c'est un peu comme si je doutais de l'amour de mes êtres chers et de celui que je leur porte : à quoi me servirait de brûler leurs photos ou de les déchirer?

La réalité de leur amour et du mien n'a rien à voir avec leur image telle qu'elle se présente mais avec celle que je me présente à moi-même.

Pour le coup, c'est le crucifix intérieur qu'il faudrait jeter contre le mur des illusions, pour voir un plus beau visage de Dieu, peut-être...

(Dis, tu vas m'en poser souvent, des questions comme ça, au p'tit dèj? Laughing )
Et avec un morceau de chocolat noir à l'orange ? Laughing

Vite, une autre question! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les idoles.   Mar 30 Sep 2014 - 9:11

"Alors j'ai fait l'exercice de la croix. Je l'ai jetée contre un mur. Je l'ai triturée et je me suis aperçu que plus je faisais cela, plus mon amour de Dieu était sans peur. Quand j'ai raconté cela à ma femme, elle m'a dit : "On pourrait pratiquer cet exercice avec tous ceux que l'on aime." Mais ce serait plus difficile de jeter sa femme contre un mur ! Cela dit, il y a là quelque chose d'éminemment profond. Tant que j'aime une image de Dieu ou une image de ma femme, je ne l'aime pas pour elle-même. Tant que j'aime l'image parfaite, impeccable de mes enfants, je ne les aime pas pour ce qu'ils sont."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les idoles.   Mar 30 Sep 2014 - 11:21

Jade a écrit : "Tu vois, pour moi, ce qu'il vit là, c'est un peu comme si je doutais de l'amour de mes êtres chers et de celui que je leur porte : à quoi me servirait de brûler leurs photos ou de les déchirer?"

Aimer l'Autre tel qu'il est nous semble juste. Cependant, savons-nous réellement ce qu'est l'Autre ? scratch
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les idoles.   Mar 30 Sep 2014 - 11:39

Je crois qu'il faut le redécouvrir à chaque instant... sunny

L'insaisissable en l'autre est le plus attirant : on le cherche, on s'y attache, il nous entraîne à vraiment partir à la rencontre de l'inconnu.
Jeu de dupes dont le prix n'est jamais remporté car naturellement inaccessible.

Ce désir même qui tend vers l'autre est a priori une jouissance en demi-teinte, mais l'actuelle satisfaction n'est pas aussi partielle qu'il y parait.

On peut cependant, l'espace d'un instant, croire à l'achèvement de la quête... sunny C'est aussi l'un des plaisirs du jeu. Wink

Mais il ne doit pas persister ou l'on tomberait dans la terrible certitude de posséder l'autre et de l'avoir gagné.
Alors l'amour s'éteindrait doucement dans l'ennui sinistre d'un faux achèvement.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les idoles.   Mar 30 Sep 2014 - 13:52

Insaisissable. Le terme est parfaitement choisi. Et c'est bien ainsi que nous devons essayer de considérer l'Autre afin de ne point l'idolâtrer.
Jade ou... ::413679png :49552
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les idoles.   Mar 30 Sep 2014 - 15:09

C'est sur notre exemple, gourmandes Nymphes, que j'en viens à la suite de notre petite réflexion : lorsque nous découvrons une facette de l'autre... N'est-ce pas déjà un peu de soi que l'on y retrouve? Razz lol3---

Plus sérieusement... N'est-ce pas d'abord ce que nous retrouvons de nous-même en l'autre qui nous rassure au premier contact?

Les traits familiers du visage, ce timbre de voix qui nous rappelle une autre voix, ce parfum, ces gestes... Et le premier regard porté sur l'autre ne dit-il pas d'abord : je suis?

(Et ce "je suis" porté sur Dieu n'entraîne-t-il pas, comme pour le protagoniste de l'aventure relatée ici, une nécessité à briser notre image en "Je Suis" pour qu'il ne demeure que Lui? )

Étrange passion de cet autre qui est d'abord un miroir.

Mais le miroir sait aussi l'être aux alouettes.
Il faut alors redouter la projection.
Bannir la certitude et toujours vérifier que ce que nous percevons est vraiment ce qui se trouve en l'autre.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les idoles.   Mar 30 Sep 2014 - 15:47

_Jade_ a écrit:
C'est sur notre exemple, gourmandes Nymphes, que j'en viens à la suite de notre petite réflexion : lorsque nous découvrons une facette de l'autre... N'est-ce pas déjà un peu de soi que l'on y retrouve? Razz lol3---

Plus sérieusement... N'est-ce pas d'abord ce que nous retrouvons de nous-même en l'autre qui nous rassure au premier contact?

Les traits familiers du visage, ce timbre de voix qui nous rappelle une autre voix, ce parfum, ces gestes... Et le premier regard porté sur l'autre ne dit-il pas d'abord : je suis?

- Certainement. Et réciproquement.

(Et ce "je suis" porté sur Dieu n'entraîne-t-il pas, comme pour le protagoniste de l'aventure relatée ici, une nécessité à briser notre image en "Je Suis" pour qu'il ne demeure que Lui? )

- Je l'ignore. Pourrais-tu ici préciser ton opinion ? sunny

Étrange passion de cet autre qui est d'abord un miroir.

Mais le miroir sait aussi l'être aux alouettes.
Il faut alors redouter la projection.

-  :jap:

Bannir la certitude et toujours vérifier que ce que nous percevons est vraiment ce qui se trouve en l'autre.

- Oui, dans une certaine mesure.

Spoiler:
 

Un chocolat vénitien ? Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les idoles.   Mar 30 Sep 2014 - 16:19

Les Nymphes, tu serais pas un peu idolâtre du mot idole
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les idoles.   Mar 30 Sep 2014 - 16:24



Et même un florentin!

(C'était pour l'exemple. Nous avons montré que la vérification des intuitions permettait d'établir plus sûrement un paramètre, dans le domaine de la connaissance de l'autre. )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les idoles.   Mar 30 Sep 2014 - 16:35

_Jade_ a écrit:


Et même un florentin!

(C'était pour l'exemple. Nous avons montré que la vérification des intuitions permettait d'établir plus sûrement un paramètre, dans le domaine de la connaissance de l'autre. )
La question est posée ci-dessus, dans ton dernier message. sunny
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les idoles.   Mar 30 Sep 2014 - 16:42

Brûlons les idoles, et voyons ce qui en reste :twisted:
Les disputes cultivent l'amour entre les couples !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les idoles.   Mar 30 Sep 2014 - 16:51

Les Nymphes a écrit:

La question est posée ci-dessus, dans ton dernier message. sunny

Un excès de sucre et je ne suis plus rien. Embarassed

Saryou, tu as bien raison! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Alaka
Modérateur


Date d'inscription : 17/02/2011
Nombre de messages : 11313
Féminin
Capricorne Buffle
Age : 42
Ville : Terre

MessageSujet: Re: Les idoles.   Mar 30 Sep 2014 - 16:54


Je passe vite fait ici... mais ce que vous échangez-là m'interroge...  clown

Je ne comprend pas trop le lien que vous faites entre la notion première de l'idole (au sens d'un "objet" qui prend l'aspect d'une divinité, ou que l'on investit d'un "pouvoir" allant au-delà du symbole lui-même), et l’idolâtrie par rapport à des être aimés (dans le sens "proche").

Une "idole" au sens "humain" est pour moi justement une personne totalement "inaccessible", à qui l'on voue une sorte de culte, et non pas une personne avec qui l'on vit.

Il y a une différence entre idéaliser et idolâtrer... non ?  Smile

_________________
हलका माया

"La seule façon d'accomplir est d'être..." Lao Tseu.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alaka
Modérateur


Date d'inscription : 17/02/2011
Nombre de messages : 11313
Féminin
Capricorne Buffle
Age : 42
Ville : Terre

MessageSujet: Re: Les idoles.   Mar 30 Sep 2014 - 16:57

saryou a écrit:
Brûlons les idoles, et voyons ce qui en reste :twisted:
Les disputes cultivent l'amour entre les couples !

Laughing Les deux phrases n'ont pas vraiment de rapport...  rabbit

Mais bon... Quant-à la deuxième... c'est sur, c'est tellement plus pratique de partir de ce principe pour justifier pas mal de choses dans une relation qui n'en a plus que le nom...  Laughing

_________________
हलका माया

"La seule façon d'accomplir est d'être..." Lao Tseu.



Dernière édition par Alaka le Mar 30 Sep 2014 - 17:17, édité 1 fois (Raison : "Plus")
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les idoles.   Mar 30 Sep 2014 - 17:05

Brûle une idole, et l'idéalisation que tu en faisait disparaît, tu peux a nouveau l'idolatrer si tu veux, mais mieux ! Des fois j'insulte Dieu, puis en refait mon idole. Mais peut être que je m'embrouille avec les mots Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Alaka
Modérateur


Date d'inscription : 17/02/2011
Nombre de messages : 11313
Féminin
Capricorne Buffle
Age : 42
Ville : Terre

MessageSujet: Re: Les idoles.   Mar 30 Sep 2014 - 17:13

saryou a écrit:
Brûle une idole, et l'idéalisation que tu en faisait disparaît, tu peux a nouveau l'idolatrer si tu veux, mais mieux ! Des fois j'insulte Dieu, puis en refait mon idole. Mais peut être que je m'embrouille avec les mots Laughing

Idolâtrie/Idole.

Pour moi il y a une grande différence avec la notion d'idéalisation/Idéal... mais bon, tu sais, c'que j'en dis moi...  Wink

_________________
हलका माया

"La seule façon d'accomplir est d'être..." Lao Tseu.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les idoles.   Mar 30 Sep 2014 - 17:15

C'est vrai  :jap:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les idoles.   Mar 30 Sep 2014 - 17:32

@Alaka a écrit:

Je passe vite fait ici... mais ce que vous échangez-là m'interroge...  clown

Je ne comprend pas trop le lien que vous faites entre la notion première de l'idole (au sens d'un "objet" qui prend l'aspect d'une divinité, ou que l'on investit d'un "pouvoir" allant au-delà du symbole lui-même), et l’idolâtrie par rapport à des être aimés (dans le sens "proche").

Une "idole" au sens "humain" est pour moi justement une personne totalement "inaccessible", à qui l'on voue une sorte de culte, et non pas une personne avec qui l'on vit.

Il y a une différence entre idéaliser et idolâtrer... non ?  Smile

Y a le "pouvoir" d'idéaliser et d'"idolâtrie" dans ce cas, dans ce cas précis, je ne vois pas de différence entre les deux :

La religion, pour l'idealiser il faut la rendre unique, pas besoin de cours d'histoire, rien que le mot "idole" en a fait versé du sang, et mis en "première place" l'une des plus connu, j'aimerais bien connaître l'origine de ce mot, et surtout à qui il à profité et qui en profite toujours vu la "possesion"
Revenir en haut Aller en bas
Alaka
Modérateur


Date d'inscription : 17/02/2011
Nombre de messages : 11313
Féminin
Capricorne Buffle
Age : 42
Ville : Terre

MessageSujet: Re: Les idoles.   Mar 30 Sep 2014 - 17:45

scratch ... ou alors c'est moi qui ne comprend rien...

Je disais juste qu'à mes yeux il y a une différence entre la notion "d'idole" au sens religieux/"objet investit" et l'allusion à sa femme et/ou ses enfants...

Dans le second cas, pour moi, il s'agit plutôt de la construction d'un "idéal" que l'on place en l'autre/les autres et qui devient un "danger" pour la /les relation(s). Mais je ne parlerais pas "d’idolâtrie" dans ce cas-là, pour moi cela n'a rien à voir.  Wink

_________________
हलका माया

"La seule façon d'accomplir est d'être..." Lao Tseu.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les idoles.   Mar 30 Sep 2014 - 17:55

Il y a des idolatries issuent d'idéalisation, c'est ces dernières qu'il est bon de brûler, mais des idolatries pures ce n'est pas nécessaire peut être Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les idoles.   Mar 30 Sep 2014 - 17:57

Ok Alaka, mais à la base du sujet, il y a Dieu, crucifix dans le mur, c'est plutôt moi qui ne commrend pas comment ce sujet à pu dévier.

Mais je suis têtu Alaka Wink l'emploi du mot "idolation" peut servir un idéal qui comme tu le dit si bien placé en l'autre devient un "danger", qu'elle différence que ce soit "idolation" ou tout autres mot, que ce soit dans le domaine religieux, familiale et j'en passe.
Revenir en haut Aller en bas
Alaka
Modérateur


Date d'inscription : 17/02/2011
Nombre de messages : 11313
Féminin
Capricorne Buffle
Age : 42
Ville : Terre

MessageSujet: Re: Les idoles.   Mar 30 Sep 2014 - 18:07

@Lux a écrit:
Ok Alaka, mais à la base du sujet, il y a Dieu, crucifix dans le mur,


Oui !  Very Happy C'est aussi pour cela que je mes suis interrogée...
Mais bon, je n'aurais peut-être pas dû...  



@Lux a écrit:
Mais je suis têtu Alaka Wink  l'emploi du mot "idolation" peut servir un idéal qui comme tu le dit si bien placé en l'autre devient un "danger", qu'elle différence que ce soit "idolation" ou tout autres mot, que ce soit dans le domaine religieux, familiale et j'en passe.


"Idolation", c'est un joli mélange, mais ça n'existe pas.  Wink

C'est "Idolâtrie" ou "Idéalisation".
Pour faire simple (et toujours selon mon point de vue... bien sur), on ne "vit" pas avec une "Idole" (dans le sens "humain").

Si tu vis avec une "Idole" elle cesse d'en être une.
Ou alors c'est une "Idole"/objet.

Concernant les "relations humaines", je parlerais donc d'idéalisation de l'autre.
Dans un cas comme dans l'autre, il y a finalement toujours "quelqu'un" ou quelque chose qui finit contre un mur.

_________________
हलका माया

"La seule façon d'accomplir est d'être..." Lao Tseu.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les idoles.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie :: Forum spiritualité et forum ésotérisme sur le partage de l'éveil :: Discussion, rencontre, partage, écoute, dialogue :: Questions et réponses spirituelles-
Sauter vers:  
Spirit Partage - Forum spiritualité de rencontre Montpellier et autre ville
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com