Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie

Forum de discussion sur la spiritualité pour la rencontre et le partage dans l'éveil spirituel de la conscience, bouddhisme zen, lithothérapie meditation et citation.
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Comportement martial et spiritualité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Comportement martial et spiritualité   Sam 20 Sep 2014 - 22:57

Bonjour à tous ! Smile

Je ne sais pas si vous pratiquez des arts martiaux, mais pour ma part oui, beaucoup de Systema un art martial russe très pacifiste.

Mais le soucis n'est pas une question de pacifisme mais plutôt de la mentalité derrière. Je veux dire par là, que même si on ne préfère pas la violence parfois il est important de l'utiliser.

Comment penser son ennemi ? Comment ne pas le criminaliser ? Le meurtre ( dans un cadre de la défense de la vie évidemment ) comment ne peut-il être moral ?

La maîtrise de soi dans les arts martiaux est très très dur. Savoir discerner le ressentiment de la peur ou la peur et la haine.

Je sais que quand je suis énervé, c'est à dire rarement car je suis très calme de nature, et je me vexe peu. Mais quand l'énervement est parti, je passe du blanc au noir, et ma conscience me retient d'attaquer. Car le seul fois où j'ai attaqué pour ma défense, je m'en suis voulu. Je dis ça non pas pour raconter ma vie mais il y a des conséquences post-combat dans la discipline martiale.

Bien à vous tous

Jo


Revenir en haut Aller en bas
porte
Membre


Date d'inscription : 08/02/2014
Nombre de messages : 3028
Masculin
Lion Serpent
Age : 63
Ville : Pays de Loire

MessageSujet: Re: Comportement martial et spiritualité   Lun 22 Sep 2014 - 13:02

salutation Rebirth,

Tu es prêt alors pour l'étude du Mahabharata...

Fraternellement drunken
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comportement martial et spiritualité   Lun 22 Sep 2014 - 18:52

Comment ça et pourquoi ? ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comportement martial et spiritualité   Lun 22 Sep 2014 - 19:57



Rebirth a écrit:
Bonjour à tous ! Smile

Je ne sais pas si vous pratiquez des arts martiaux, mais pour ma part oui, beaucoup de Systema un art martial russe très pacifiste.

Mais le soucis n'est pas une question de pacifisme mais plutôt de la mentalité derrière. Je veux dire par là, que même si on ne préfère pas la violence parfois il est important de l'utiliser.

Comment penser son ennemi ? Comment ne pas le criminaliser ? Le meurtre ( dans un cadre de la défense de la vie évidemment ) comment ne peut-il être moral ?

La maîtrise de soi dans les arts martiaux est très très dur. Savoir discerner le ressentiment de la peur ou la peur et la haine.

Je sais que quand je suis énervé, c'est à dire rarement car je suis très calme de nature, et je me vexe peu. Mais quand l'énervement est parti, je passe du blanc au noir, et ma conscience me retient d'attaquer. Car la seule fois où j'ai attaqué pour ma défense, je m'en suis voulu. Je dis ça non pas pour raconter ma vie mais il y a des conséquences post-combat dans la discipline martiale.

Bien à vous tous

Jo





Il y a plusieurs années, j'avais pratiqué le Karaté avec deux de mes frères et deux amis, durant quelques années.

Notre prof. nous avait dit: "Le Karaté n'est pas prévu pour se battre, mais pour se défendre. C'est une discipline de perfection de soi aussi bien physiquement que philosophiquement ".

Le Karaté est un tout.

Pour moi, le Karaté me permettait d'avoir confiance en moi, au cas où... Et m'aider dans ma maitrise de soi.

J'ai 51 ans, je me suis jamais battu et je n'ai jamais eu à le faire.

Le seul incident qu'il y a eu lors de ma 18ème année, c'est que j'avais cassé le bras d'un de mes frères en faisant un Mawashi Géri. J'avais des difficultés à freiner mes coups.
C'était pareil avec mon filleul. On mettait des coussins pour le protéger, mais il volait quand même.  Razz


"Comment penser son ennemi ?"

Déjà en ne voyant pas un ennemi en lui.
Et ressentir, plutôt que de penser.
Rester réceptif à ses intuitions, aussi.


"Je veux dire par là, que même si on ne préfère pas la violence parfois il est important de l'utiliser".

Je ne pense pas qu'il soit important de l'utiliser. Peut-être que tu as un comportement inconscient qui fait que parfois c'est une utilité????

Mes deux petits frères ne se sont jamais battus, eux aussi. Personne ne nous avait cherché des noises et nous n'en cherchions pas.
Nous inspirons le respect, la paix.

Peut-être que tu n'es pas en phase avec toi-même ????

"Je sais que quand je suis énervé, c'est à dire rarement car je suis très calme de nature, et je me vexe peu".

Peut-être que c'est superficiel. Peut-être que derrière ta maitrise se cache un ou des refoulement(s) émotionnel(s) ???? Le fait que parfois tu peux te sentir énervé.

Cela indique que tu as en toi quelques fantômes de ton passé que tu n'as pas encore réglé.

Le corps suit l'esprit.

Mais bon! Je ne suis pas à ta place.

Peux-tu te mettre devant un miroir. Observe ton regard. Qu'y vois-tu? Que ressens-tu?
Le regard est le miroir de l'âme.

Eventuellement, post une image de ton regard. Nous te dirons ce que nous ressentons.

Je me rends souvent dans des cités dites difficiles. Je n'ai jamais eu de problème.
Beaucoup de jeunes hommes me croisent. Ils ne voient rien d'hostile dans mon regard. Il y voient le respect, la paix, l'amour. Dans mon regard on y voit le: "nous sommes tous frères et sœurs du Père".

Parfois, même, on me dit: "Respect monsieur!"




Dernière édition par Equilibrium le Lun 22 Sep 2014 - 20:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comportement martial et spiritualité   Lun 22 Sep 2014 - 20:20

Bonjour à toi Equilibrium, que dire que dire.. à part merci pour ton message Smile . Quand je disais ennemi, il est vrai que c'est un mauvais terme, j'aurai du dire adversaire. Je voulais signifier que cette personne te veux du mal, rien de plus. Mon ennemi, au sens propre du terme et sans connotation négative, je le respecte et je ne cherche pas à lui nuire. Mais le soucis que je voulais soulever pour moi, c'est que j'ai du mal à passer à l'acte du fait que ma façon d'être, je n'ai pas pas envie de lui coller une droite, je n'ai pas envie de le mettre au sol, même si cela est nécessaire je n'en ai pas l'envie. Mais ce n'est pas une question d'envie quand la survie d'une ou plusieurs personne est en jeu..

Encore une fois, le terme violence je l'utilise mal. J'appelle violence le fait d'en venir à un combat martial, rien de plus. Je parlais d'utile au sens où elle est un outil de défense. Il est parfois utile, après négociations de se défendre par la force, à moins que l'on veut mourir.

C'est ça qui me fait mal en moi. Je respecte mon ennemi, je me défends et après je regrette, ça me fait mal. Car je sais qu'au fond de moi dors une puissance que je ne veux pas réveiller, et je sais que je fais du mal même si c'est pour un quelconque bien..

Mais en effet, tu as raison, des fantômes rodent au fond de mon être de temps en temps, ils passent et s'en aillent, ces derniers temps, ils s'épuisent, ils deviennent faible.

Le gros fantôme est la confiance, l'excès et le manque de confiance. Quand tu as une arme de destruction massive en toi ( c'est le terme que je parle pour parler d'une force intérieure ( mal utilisée ) qui dors en moi ; elle sort que en cas de danger ) ) , tu te dis " non je n'utiliserai pas la force " ; et quand tu vois que les gens en face sont violents au sens malsain, et physiquement plus puissant que toi, tu te sens en manque de confiance radical..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comportement martial et spiritualité   Lun 22 Sep 2014 - 20:34



Je ne pourrai pas te guider, car je n'ai jamais vécu cela. Pourtant, je me suis rendu dans des endroits dangereux, mais il n'y a jamais eu de problème.

Pourtant, il y avait des jeunes hommes avec des physiques à te glacer le dos. Et mais, rien!

Tu sais, comme je l'ai dit plus haut, le regard compte beaucoup. Mais il y a aussi ton aura. Car elle se ressent, consciemment ou inconsciemment chez autrui.

Peut-être que tu es "chargé" ????

L'aura d'une personne chargée se ressent beaucoup, consciemment ou inconsciemment chez autrui.

Si tu le souhaites, envoie-moi un portrait de toi en MP. Je dois bien voir ton regard. Je te dirai ce que je ressens et si tu es "chargé" ou pas.

Par contre, je ne ferai pas de voyance.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comportement martial et spiritualité   Mar 23 Sep 2014 - 2:25

tu t'es deja fait aggressé ? Smile

je me suis inscrit a des cours de judo jujitsu a 8 ans, etant trop jeune pour le karaté, c'est sur que peut etre util, et avec ce genre d'art martial il y a peu de risque pour la personne.

j'habite en banlieu depuis a peu pres 10 ans, je me suis fait aggressé serieusement une seule fois, et pas mal de fois emmerdé meme si j'arrive en general a calmer le jeu sans me demonter.

je ne pense pas que l'utilisation de la force regle vraiment grand chose de toute maniere, et avoir besoin de sentir en securité donc necessarement plus puissant que l'autre je vois cela deja un peu comme une sorte de vice qui risque de t'attirer souvent des problemes, a vouloir jouer le chaud ou il faut mieux esquiver, surtout si tu tombe sur plus fort que toi, ce qui risque quand meme d'arriver un jour ou l'autre ^^

on ne meurs pas aussi facilement non plus mais c'est sur que la violence j'en vois assez souvent, je ne cherche plus réellement a lutter contre cela, et il y d'autre moyen que la superiorité martialle pour eviter les problemes, et je ne vois pas la superiorité martialle comme etant infaillible non plus, surtout si tu es tout seul.

dans tout les cas mieux vaux rester l'esprit clair dans ce genre de situation, autant pour pouvoir calmer le jeu autant que possible, et eviter justement les consequences regretables sur les autre personnes ou toi meme, ni avoir peur d'avoir mal ou de faire  mal, mais avoir une estimation aussi du danger réel, et ne pas faire plus de mal que necessaire pour regler la situation avec le minimum de mauvaises consequences.

deja pouvoir estimer le danger réel, est ce que quelqu'un est armé, couteaux, barre, est ce qu'ils veut vraiment s'en servir, combien dans le tas sont réellement aggressif et dangereux, et voir comment desamorcer la situation et neutraliser le danger sans que ca finisse trop mal.

au judo/jujitsu on apprend pas mal a faire cela, a voir d'ou peut venir un danger réel, un coup, ou mouvement, et savoir se preparer pour le neutraliser, en general je sais me positioner de maniere a pouvoir parer tout coup ou mouvement potentiel, pas se laisser encercler, a partir de la surtout si la personne n'a pas de réel entrainement au combat, je sais que je risque pas grand chose, meme si il y a un couteau ou baton, je sais que si il fait un mouvement dans ma direction il va finir par terre, ou j'aurai le temps d'esquiver.

deja en general si tu reste calme et que tu montres que tu n'as pas peur et que t'es pret a reagir, ca en calme plus d'un. si ya de l'alchool ou autre, ca peut r endre plus agressif, mais niveau equilibre et reflexe, c'est pas trop ca non plus ^^


https://www.youtube.com/watch?v=m_vwAJpid94


Laughing :twisted: :twisted: Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comportement martial et spiritualité   Mar 23 Sep 2014 - 8:29


Bonjour à vous tous. hello !


Void a écrit:
...
Je ne pense pas que l'utilisation de la force règle vraiment grand chose de toute manière, et avoir besoin de sentir en sécurité donc nécessairement plus puissant que l'autre je vois cela déjà un peu comme une sorte de vice qui risque de t'attirer souvent des problèmes, à vouloir jouer le chaud ou il faut mieux esquiver, surtout si tu tombes sur plus fort que toi, ce qui risque quand même d'arriver un jour ou l'autre ^^
...

:jap: :jap: :jap:

Je pense que l'attitude joue beaucoup. Parfois inconsciente.

...
J'ai deux autres frères (en tout j'en ai 7), qui eux étaient "chauds".
Et comme le dit Void, ils avaient peut-être trop confiance en eux, et donc, devaient certainement se sentir tout puissants.
Ils ne cherchaient pas à parer les coups, en fait, ils les cherchaient.
Voilà à quoi servait leurs sports de combat.
Ils s'armaient aussi de couteaux, de poings américains, de Nun cha ku, de tout ce qui pouvait leur servir d'armes.
Il y a des gens comme cela, qui n'ont aucune discipline, aucune maitrise, rien dans la tête, avec des bagages psychiques lourds.

Mais bon! Il s'agit de cas extrêmes.

Quoi qu'il en soit, on ne se retrouve pas dans des situations fâcheuses comme cela, par hasard, qu'on en soit conscient ou pas.
Il y a des attitudes qui attirent les coups, les problèmes.

J'en reviens encore au regard, à l'aura, à l'attitude qui sont comme notre carte de visite.

Ce que nous sommes à l'intérieur se reflète à l'extérieur.

Je pense qu'il faut chercher en soi ce qui coince. Le pourquoi certaines personnes attirent des coups, des situations fâcheuses, ... dont ils doivent se défendre, et d'autres qui, elles, n'ont jamais eu de problème de ce côté là (combat).

Je ne saurai dire.




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comportement martial et spiritualité   Mar 23 Sep 2014 - 12:53

desfois je me demande si l'extreme est pas en train de devenir la norme =)

je pense aussi que l'attitude peut y etre pour beaucoup, et c'est sur que certaine personne cherche plus dans le combat une sorte de demonstration de puissance dont ils ont besoin pour etre equilibré psychologiquement, presque comme une sorte de drogue, ce n'est pas forcement la meme attitude que de rechercher la paix et la securité, la stabilité aussi a travers la flexibilité, plus a la maniere des sport self defense, qui ne sont util qu'en cas d'aggression et ne sont pas fait pour la recherche de puissance au dela de pouvoir neutraliser un aggresseur.

apres c'est aussi la question d'a quel point tu veux laisser des menaces ou risque de probleme influer sur ton attitude, mais bon d'un coté j'ai envie de dire peut importe l'attitude ca ne justifie pas forcement une aggression non plus =)

l'autre jour j'ai rencontré un jeune ukrainien qui venait de debarquer d'ukraine pour fuire le conflit, il doit pas etre la depuis super longtemps, il s'est deja fait plus ou moins aggressé 2 fois, piqué son casque, je le voyais deja partir dans le cycle a vouloir en venir aux couteaux, a un moment on a rencontré une autre personne et bougé a un autre endroit, je le voyais deja il commencait a flipper de partir plus loin avec nous, il a direct compris le buisness ici lol son attitude ca doit etre juste etre tout seul blanc avec un telephone et un casque lol limite il hallucinait que je lui rende son telephone apres avoir tapé mon numero lol

ca peut vite rendre les gens dingue ce genre de trucs, faut eviter aussi de s'enfermer dans la parano et les rapports de force systematiquement, meme si ca peut paraitre plus securisant a un certain niveau, et une reponse logique, faut quand meme rester sain mentalement et eviter de s'engrainer dans ces cycles de violence car ca ne mene null part de bon =) faut quand meme rester confiant dans la nature humaine globalement sinon tu fini mal psychologiquement =)

mais desfois c'est pas une question d'aura non plus, quand je me suis fait aggressé ya quelque année, j'etait deja je pense dans des phases un peu chelou de kundalini, et j'etait justement dans une phase ou je me disait qu'il fallait pas que j'ai peur, que je sois clean mentalement ca niveau, et quelque jours avant justement j'avait été un peu dans un club pour etre dans un environement un peu famillier et voir un peu du monde et je travaillai justement dans ces moment sur mon aura, et des personne sont meme venu me voir spontanement pour dire que j'avai l'air peace etc, donc je pense que mon aura etait niquel a ce niveau, pas du tout menancant ou autre, mais bon c'est justement quelque jours apres que je commencai ce travail que je me suis fait aggressé, et c'est sur que desfois avoir l'air plus menancant ou antipathique peut aussi eviter les problemes, peut etre par phenomene de jalousie comme ont dit la misere aime la compagnie.

en tout cas faut voir aussi l'aspect d'a quel point tu veux controler ton aura sous l'effet de crainte ou de menace, et pas forcement dans un sens d'avoir une aura plus 'saine' ou plus 'pacifique' a quel point ca peut aussi t'affecter plus profondement pour rentrer dans un certain moule pour eviter des problemes, mais bon c'est jamais facile de trouver le juste milieu, et d'accomoder une recherche spirituelle en etant dans ce genre d'environement.

une personne qui a bougé de belgique pour pratiquer le reiki au japon m'a dit que ca lui a fait une enorme difference, et que c'etait toujours tres difficile de réellement avoir un niveau d'energie elevée en vivant dans des environement comme ca, enfin c'est toujours plus dur pour le mental de conserver des niveau d'energie elevé et de se guerir réellement. faut quand meme en etre conscient, et quand meme plutot chercher a s'eloigner de ce genre de situation quand cela est possible que de chercher a rentrer dans le jeu de la puissance par le combat.
Revenir en haut Aller en bas
Aimelavie
Membre


Date d'inscription : 15/03/2014
Nombre de messages : 643
Masculin
Cancer Buffle
Age : 31
Ville : Lille

MessageSujet: Re: Comportement martial et spiritualité   Jeu 25 Sep 2014 - 14:30

Reby a écrit:
Mais le soucis n'est pas une question de pacifisme mais plutôt de la mentalité derrière. Je veux dire par là, que même si on ne préfère pas la violence parfois il est important de l'utiliser.

Comment penser son ennemi ? Comment ne pas le criminaliser ? Le meurtre ( dans un cadre de la défense de la vie évidemment ) comment ne peut-il être moral ?

La maîtrise de soi dans les arts martiaux est très très dur. Savoir discerner le ressentiment de la peur ou la peur et la haine.

Coucou,

dans une situation d'antagonisme, nous nous disons peut-être : " Ce ne sont pas les arts martiaux, c'est de la violence pure ! ". L'affrontement semble en effet contraire à l'éthique de l'artiste martial. La maîtrise de soi est facile dans les arts martiaux, car nous nous plaçons dans un cadre idéal de pratique. La maîtrise de soi, reste à préciser ce qu'est cette maîtrise, est difficile en-dehors des arts martiaux. La réaction de protection est instinctive mais peut évoluer, justement par l'apprentissage de la voie martiale.

Je crois que c'est en instillant dans la vie quotidienne une dose d'acte juste qu'on se prépare à une situation de confrontation. Les arts martiaux condensent et offrent dans un espace donné une mise à l'épreuve de soi. Ce n'est pas une jauge de sa propre force mais une mesure de sa propre faiblesse. Une défaillance n'est pas du tout un signe de débilité. Au contraire, c'est une manifestation saine de notre être. C'est la plus belle chose qui puisse arriver dans l'apprentissage. C'est lorsque nous commettons des erreurs que nous pouvons progresser. Celui qui ne se voit pas de défaut ne peut pas changer.
Pour passer certains paliers, il faut reconnaître sa maladresse. L'humilité d'être ce que je suis est la découverte fondamentale en arts martiaux. Si je me vois trop grand par rapport à la réalité, je vais me mettre en danger par inconscience. Si je me vois trop petit, je vais menacer mon intégrité par lâcheté. L'art martial nous remet donc à notre place. C'est un bien précieux car la société ne nous apprend pas toujours à nous apprécier tels que nous sommes.

Le jugement est arbitraire et comme tout acte arbitraire, il est faillible. L'acte juste est juste car le jugement est coupé à la racine. Dans un combat, la distraction de la pensée mène à la perte. Comprendre le danger ou l'harmonie d'une situation est un apprentissage. Par contre, se poser des questions de morale sur des situations éventuelles me semble inconsistant. Si la confrontation se présente, notre réaction à ce moment-là est celle qui convient. Elle pourra être jugée de bonne ou mauvaise ultérieurement, mais elle correspondra à l'évènement, à notre perception de l'instant. Le travail est donc à faire maintenant dans des actes concrets et non pas à imaginer des situations probables, voire improbables.
La seule évidence personnelle en tant qu'artiste martial est que je ne maîtrise pas un combat. Je peux être surpris à tout moment et passer dans l'autre monde à chaque instant. Aussi je trouve très respectable, la personne qui consciente du danger évite d'être blessée ou de blesser. Pratiquant d'Aïkido, je sais comme il facile de massacrer quelqu'un mais ô combien ardu de calmer la violence. C'est un travail sur la vigilance et le discernement, la base comme dit Arnaud Desjardin.

C'est un plaisir de rencontrer d'autres pratiquants qui se posent des questions.

drinking01.gif
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comportement martial et spiritualité   Jeu 25 Sep 2014 - 16:48


C'est le même principe que pour la lâcheté.

Un bagarreur dira: "Tu n'es qu'un lâche, tu n'as pas le courage de te battre".

En fait, c'est lui le lâche, car il a choisi la voie de la facilité... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comportement martial et spiritualité   Jeu 25 Sep 2014 - 19:02

@Aimelavie a écrit:
Reby a écrit:
Mais le soucis n'est pas une question de pacifisme mais plutôt de la mentalité derrière. Je veux dire par là, que même si on ne préfère pas la violence parfois il est important de l'utiliser.

Comment penser son ennemi ? Comment ne pas le criminaliser ? Le meurtre ( dans un cadre de la défense de la vie évidemment ) comment ne peut-il être moral ?

La maîtrise de soi dans les arts martiaux est très très dur. Savoir discerner le ressentiment de la peur ou la peur et la haine.

Spoiler:
 
En dehors de l'aspect martial sur lequel je ne saurais porter un témoignage objectif, il faut bien avouer que l'ensemble du post est très intéressant et qu'il est évident qu'il désigne également une des plus belles et plus saines manière de vivre en général. Soyez éthiques, dans le vrai, oubliez la morale et ses jugements arbitraires !
Merci pour ce très bon post. :jap:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comportement martial et spiritualité   Jeu 25 Sep 2014 - 19:15

Rebirth a écrit:
même si on ne préfère pas la violence parfois il est important de l'utiliser.

Le terme "important" dans cette phrase sonne faux à mes oreilles "virtuelles" Smile

Disons que le fait que j'ai pratiqué plusieurs arts martiaux me permet de dire que la "violence" n'est jamais "importante", disons plutôt qu'elle est parfois nécessaire pour répondre à une autre violence. Est-ce que la violence peut naitre sans provocation ? Est-ce que les arts martiaux nous enseignent cela ?

Je pense que la violence ne peut pas naître dans l'esprit du pratiquant, parce que le pratiquant en arts martiaux sait qu'il vaut mieux l'éviter. Déjà lui-même, il sait que si il utilisait toutes les techniques qu'il connaît sans raison il serait en tort, parce que ça serait une sorte d'injustice vis-à-vis de ceux qui ne pratiquent pas le combat. Donc d'emblée, dans son esprit, engager le combat de son propre chef est exclu.

La violence, ce mot en lui-même, est dramatique. Un adepte des arts martiaux ne peut pas parler de son art comme "de la violence". Un des enseignements de tout art martial est qu'il vaut mieux éviter le combat plutôt que d'y répondre, et surtout, ne jamais l'initier.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comportement martial et spiritualité   Jeu 25 Sep 2014 - 19:58



jc144 a écrit:
Rebirth a écrit:
même si on ne préfère pas la violence parfois il est important de l'utiliser.

Le terme "important" dans cette phrase sonne faux à mes oreilles "virtuelles" Smile

Disons que le fait que j'ai pratiqué plusieurs arts martiaux me permet de dire que la "violence" n'est jamais "importante", disons plutôt qu'elle est parfois nécessaire pour répondre à une autre violence. Est-ce que la violence peut naitre sans provocation ? Est-ce que les arts martiaux nous enseignent cela ?

Je pense que la violence ne peut pas naître dans l'esprit du pratiquant, parce que le pratiquant en arts martiaux sait qu'il vaut mieux l'éviter. Déjà lui-même, il sait que si il utilisait toutes les techniques qu'il connaît sans raison il serait en tort, parce que ça serait une sorte d'injustice vis-à-vis de ceux qui ne pratiquent pas le combat. Donc d'emblée, dans son esprit, engager le combat de son propre chef est exclu.

La violence, ce mot en lui-même, est dramatique. Un adepte des arts martiaux ne peut pas parler de son art comme "de la violence". Un des enseignements de tout art martial est qu'il vaut mieux éviter le combat plutôt que d'y répondre, et surtout, ne jamais l'initier.

:jap: :jap: :jap:



Revenir en haut Aller en bas
porte
Membre


Date d'inscription : 08/02/2014
Nombre de messages : 3028
Masculin
Lion Serpent
Age : 63
Ville : Pays de Loire

MessageSujet: Re: Comportement martial et spiritualité   Jeu 25 Sep 2014 - 20:04

Rebirth a écrit:
Comment ça et pourquoi ? ^^


*RE: tout simplement parce que dans le dialogue de Krisna avec Arjuna, il est répondu à toutes ces questions que tu te poses et bien d'autres.

Fraternellement drunken
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comportement martial et spiritualité   Mer 8 Oct 2014 - 9:19

Un dicton le plus grand combattant est celui qui gagne le combat sans combattre un truc du genre Smile . Je suis d'accord avec vous, il faut éviter le combat etc.. Mais dans l'ultime moment, si il faut se battre, c'est là le soucis. Je n'aime pas ce moment de combat, car je n'aime pas blesser, mais c'est souvent nécessaire.

Porte, le passage de ce livre, il est facile à trouver ? Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comportement martial et spiritualité   Mer 8 Oct 2014 - 9:50

Rebirth a écrit:
Un dicton le plus grand combattant est celui qui gagne le combat sans combattre un truc du genre Smile . Je suis d'accord avec vous, il faut éviter le combat etc.. Mais dans l'ultime moment, si il faut se battre, c'est là le soucis. Je n'aime pas ce moment de combat, car je n'aime pas blesser, mais c'est souvent nécessaire.

Porte, le passage de ce livre, il est facile à trouver ? Smile

si t'as le kundalini c'est normal que tu te poses cette question je repondrais tt a l'heure Smile
Revenir en haut Aller en bas
Professeur X
Membre


Date d'inscription : 16/06/2010
Nombre de messages : 8197
Masculin
Capricorne Singe
Age : 47
Ville : système solaire

MessageSujet: Re: Comportement martial et spiritualité   Mer 8 Oct 2014 - 10:03

La Terre dans son couloir elliptique est coincée entre l'orbite de Mars et celle de Vénus , archétypes d'influences bien connus , papa maman , barbie et Ken , masculin féminin , nous sommes coincé entre ces deux influences les plus proches , on peut observer le résultat de cette double et antagonique influence , dans l'histoire et en soi , love .


Dernière édition par Professeur X le Mer 8 Oct 2014 - 12:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
porte
Membre


Date d'inscription : 08/02/2014
Nombre de messages : 3028
Masculin
Lion Serpent
Age : 63
Ville : Pays de Loire

MessageSujet: Re: Comportement martial et spiritualité   Mer 8 Oct 2014 - 10:21

Rebirth a écrit:
Un dicton le plus grand combattant est celui qui gagne le combat sans combattre un truc du genre Smile . Je suis d'accord avec vous, il faut éviter le combat etc.. Mais dans l'ultime moment, si il faut se battre, c'est là le soucis. Je n'aime pas ce moment de combat, car je n'aime pas blesser, mais c'est souvent nécessaire.

Porte, le passage de ce livre, il est facile à trouver ? Smile


*RE: Il est évident que le combat est d'abord intérieur et lié à nos tendances, nos pulsions, nos désirs, nos sentiments, nos principes, nos croyances, les impressions passées, nos pensées formatées qui aveuglent et barre la voie et la voix de la sagesse et de l'amour.

Tu trouveras une mine d'or dans "La Bahagavad Gîtâ" (Mahabharata inclus, 730 page quand même, mais si la motivation l'emporte le combat est en passe d'être gagné...reste la ...pratique Surprised ) qui dévoile les processus de ce combat intérieur et extérieur.

Exemple: La détresse au combat, la connaissance, l'action, le renoncement, la méditation, la connaissance et la sagesse, l'impérissable Brahman, le secret royal, les gloires divines, la vision de la forme cosmique, la voie de la dévotion,etc...

*Perso, j'ai la version de La Bahagavad Gîtâ commenté par Swami Chinmayananda. Un chef d'oeuvre. éd. Trédaniel poche (pas cher).

C'est une référence incomparable dans le yoga de l'action. Tout y est dévoilé sur ce combat à mener dans l'action puisque Arjuna est un guerrier et disciple de Krishna incarnation de Vishnu.

Fraternellement :petitcoeur)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kores
Membre


Date d'inscription : 19/04/2012
Nombre de messages : 1280
Masculin
Taureau Chien
Age : 46
Ville : Sud-Ouest

MessageSujet: Re: Comportement martial et spiritualité   Mer 8 Oct 2014 - 12:22

Rebirth a écrit:
Un dicton le plus grand combattant est celui qui gagne le combat sans combattre un truc du genre Smile . Je suis d'accord avec vous, il faut éviter le combat etc.. Mais dans l'ultime moment, si il faut se battre, c'est là le soucis. Je n'aime pas ce moment de combat, car je n'aime pas blesser, mais c'est souvent nécessaire.

Porte, le passage de ce livre, il est facile à trouver ? Smile

Oui c'est nécessaire d'être prêt à se battre, car nous sommes loin d'être dans une ère de paix et le pays ainsi que le monde présente toutes les caractéristiques du calme avant la tempête.

Tu le verras sans doute dans ta vie qui est devant: à un moment, devenu plus mûr que tes 22 jeunes années tu redresseras la tête et tu verras l'ignoble qui t'entoure, que ce soit pour toi ou pour les autres.
A ce moment, de grandes quantités d'énergies martiennes t'envahiront et il faudra les gérer.
Parallèlement, confronté aux réalités de la dure subsistance tu rêveras un peu moins. Il y a réellement une lutte entre la lumière et l'obscur; je ne dis pas que tu l'ignores mais peut être que ton avis sur ta contribution et ton rôle à ce sujet changera.

Plus généralement, ce monde moderne manque de quelque chose qui a été perdu et qui est étouffé par l'accaparement de l'idée de justice par les pouvoirs collectifs, qu'ils sont aujourd'hui incapables de mettre en oeuvre pour mille raisons, dont des argument philosophiques bien trop matérialistes.
Des pensées utopiques comme celle de Robert Badinter ont crée une fantastique carence de rigueur, un profond déséquilibre en résulte aujourd'hui et il progresse tous les jours.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comportement martial et spiritualité   Mer 8 Oct 2014 - 12:51

Tu dis " tu redresseras la tête et tu verras l'ignoble qui t'entoure, que ce soit pour toi ou pour les autres.
A ce moment, de grandes quantités d'énergies martiennes t'envahiront et il faudra les gérer.
Parallèlement, confronté aux réalités de la dure subsistance tu rêveras un peu moins. Il y a réellement une lutte entre la lumière et l'obscur; je ne dis pas que tu l'ignores mais peut être que ton avis sur ta contribution et ton rôle à ce sujet changera. "

Crois-moi qu'elles sont déjà passées, ça n'a pas été facile à gérer, mais j'en garde des leçons. Quand tu passes d'un extrême à l'autre, tu découvres la grandeur du spectre en question, et tu peux ensuite te poser au juste niveau. Pour moi, si on veut suivre la voie du juste milieu, il faut déjà définir deux points pour définir un milieu Smile.

Je suis en fac de philosophie, en licence 3. Tu dis vrai sur la philosophie, et j'en ai ras le bol des théories à deux balles ( pardon de le dire ) matérialiste et moniste matérialiste. Ils se prennent pour les maîtres du monde et de la philosophie.. C'est pour ça que je les balaie dans mon essai de philosophie/théologie du moment.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comportement martial et spiritualité   Mer 8 Oct 2014 - 13:03

C'est sûr que la théologie et le monisme matérialiste c'est pas vraiment raccord lol.
Revenir en haut Aller en bas
kores
Membre


Date d'inscription : 19/04/2012
Nombre de messages : 1280
Masculin
Taureau Chien
Age : 46
Ville : Sud-Ouest

MessageSujet: Re: Comportement martial et spiritualité   Mer 8 Oct 2014 - 13:20

Rebirth a écrit:
Je suis en fac de philosophie, en licence 3.

Bon d'accord mais au niveau boulot tu prépares quoi  silent

Rebirth a écrit:
Tu dis vrai sur la philosophie, et j'en ai ras le bol des théories à deux balles ( pardon de le dire ) matérialiste et moniste matérialiste. Ils se prennent pour les maîtres du monde et de la philosophie.. C'est pour ça que je les balaie dans mon essai de philosophie/théologie du moment.

Ca me rapelle lorsque je préparais le bac et qu'arrivaient souvent des sujets inspirés de JJ Rousseau; j'ai mis du temps à comprendre qu'il fallait éviter de critiquer le sujet et la pensée socialisante qui va avec.
Enfin je veux dire pour espérer avoir quelques points. Laughing

N'empêche qu'il ne m'étonne pas que tu sois tiraillé de tout côté car ta formation fait travailler le mental à outrance. La pensée n'est elle pas devenue le siège de ta conscience, magnétiquement attirée pour délivrer un avis sur tout.
Car à propos de la maitrise des pensées, il faut savoir une chose: elle ne consiste pas seulement à se relaxer dans les postures passives d'une méditation, elle consiste nécessairement à pouvoir débrayer le mental des mille sollicitations qui lui sont faites, et ne plus le considérer comme le conducteur de la vie, mais uniquement la conduite.
Ceci est source de fortes luttes internes et je peux te dire que me concernant, j'ai pu frôler la folie, c'est un seuil à franchir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comportement martial et spiritualité   Mer 8 Oct 2014 - 13:41

Je disais que j'étais en fac pour soutenir ton propos Smile .

Tiens donc, ce que tu dis dans la deuxième partie, moi aussi j'ai frôlé la folie à cause de la pensée rationnelle à l'extrême.. J'y ai passé quelques jours, et on sait tout les deux que c'est une sensation plus qu'horrible de vivre ça.

Critiquer les courants matérialistes, j'en ai besoin .. Car si je veux juste poser mes idées, avec leurs paradigmes dominants qui valent rien, je ne peux rien dire. Alors il faut briser le paradigme avant Smile .

Maintenant, tout va mieux ; je peux dire que je trouve un plus grand repos et une meilleure... vie, un meilleur être etc.. ça doit se voir dans mes messages et posts certainement, en tout cas je le vois moi^^ .

La philosophie, soit elle t'apprends à réfléchir, soit elle te dogmatise. J'ai choisi la voie 1 ( après avoir testé la voie 2 ) .

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comportement martial et spiritualité   Mer 8 Oct 2014 - 16:10

@kores a écrit:

Oui c'est nécessaire d'être prêt à se battre, car nous sommes loin d'être dans une ère de paix et le pays ainsi que le monde présente toutes les caractéristiques du calme avant la tempête.
J'ai beau être un disciple du yoga de l'action, j'ai beau être d'accord sur le constat que tu dresses, ta remarque me laisse dubitative car je suis aussi un adepte du yoga ashtanga dans lequel ahimsa (la non-violence) a une très grande importance.

Arjuna, dans la Gitâ, il est sur son char dés le début : en gros il n'a pas le choix, il doit se battre. (en plus c'est symbolique)
Mais nous, même confrontés à une guerre civile, devrions-nous envisager de nous battre ?
Il faudrait définir précisément ce que signifie "se battre".
Ce forum est le lieu d’âpres combats, de même que la vie en général. Se battre contre soi-même, se battre pour faire respecter ses droits, ses libertés ...

Mais la guerre, les violences physiques ... c'est quand même autre chose.
Peut-on prétendre être spirituel en brandissant une arme ?
Revenir en haut Aller en bas
 
Comportement martial et spiritualité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie :: Forum spiritualité et forum ésotérisme sur le partage de l'éveil :: Discussion, rencontre, partage, écoute, dialogue :: Questions et réponses spirituelles-
Sauter vers:  
Spirit Partage - Forum spiritualité de rencontre Montpellier et autre ville
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit