Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie

Forum de discussion sur la spiritualité pour la rencontre et le partage dans l'éveil spirituel de la conscience, bouddhisme zen, lithothérapie meditation et citation.
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Ce morceau de silence.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Ce morceau de silence.   Ven 11 Juil 2014 - 17:27

"Je suis Celui qui suis."


Voici une parole mille fois ressassée, comme sortie du néant. Parole imperméable, indigeste pour un pauvre mortel. "Je suis Celui qui suis." L'être dépouillé de tout attribut ? La substance pure ? Une essence de l'être ? Partageons...
Revenir en haut Aller en bas
Totem
Membre


Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 12510
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 61
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: Ce morceau de silence.   Sam 12 Juil 2014 - 1:01

La réponse à "Qui suis je" .....donne un indice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
did
Membre


Date d'inscription : 11/01/2014
Nombre de messages : 3522
Masculin
Vierge Serpent
Age : 51
Ville : Planéte Terre

MessageSujet: Re: Ce morceau de silence.   Sam 12 Juil 2014 - 6:37

Les Nymphes a écrit:
Parole imperméable, indigeste pour un pauvre mortel

Bonjour tout le monde,

Quand j'étais gosse, le catéchisme m'a rendu athée, et cette parole de bible qui dis : "je suis celui qui est", y est pour quelque chose.

Voilà comment ça s'est passé, je m'en souviens comme si c'était hier.
Dans ma famille personne n'avais la foi ou bien personne ne le disais, on se moquait plutot des bondieuserie et des grenouilles de bénitier. On allait seulement a l'église pour les baptêmes, les enterrement, les communions et surtout les mariages.

Donc je ne savais pas ce que c'était le catéchisme.
Pour moi ça ressemblait a un truc comme l'école, donc j'écoutais.
Mais assez vite petit didou a sentis qu'un truc n'allait pas.
D'habitude a l'école il pigeait tout en trois seconde, sans qu'il y ai besoin de répéter, et puis il attendait en regardant par la fenêtre que tout le monde raccroche.

Mais là, au catéchisme, petit didou comprenais pas.
Tous les autres gamins avaient l'air d'être tous au courant, d'avoir pigé, de savoir plein de choses - en tous cas ils étaient tous bien d'accord - et le didou était largué...
Bizarre...
Et comme j'était déjà malin a cette époque, je cherche pourquoi je comprend pas...

Et d'un seul coup je trouve : je comprend pas parce que je ne sais pas qu'est ce que c'est dieu.

Ni une ni deux je lève le doigt et je demande au prêtre : "Qu'est ce que c'est dieu ?"

(...)

Silence dans l'assemblé.
Quelques regard se tournent vers moi...
(Qu'est ce que j'ai encore dis qu'il fallait pas ?)

Mine déconfite du prêtre.
Puis il sourit, en montrant la paume de sa main comme pour me dire "Ok c'est bon gamin, tu sais pas tu demande"
Toujours silence dans l'assemblé.
Puis la paume de sa main viens se posé sur son gros livre noir, qu'il tapote un petit peu chaleureusement.
Il avait l'air sur de son coup.

Et moi, de mon coté je sentais bien que ça allait être phénoménal.
Car j'avais bien compris que cette histoire de dieu c'était une grosse affaire.
Le Didou dans sa tête : " le prêtre va tout t'expliquer. Tu va en prendre plein la gueule. Ca va être terrible et magnifique. Tout le monde va faire "Ô, oui !!!" T'a assuré mon did : il faut d'abord savoir qu'est ce que c'est dieu !!!"

Puis il m'a lu tout le chapitre de l'exode ou dieu dis a Moïse qu'il est celui qui est....

...et là ça l'a pas fait.
Mais alors pas du tout.

Le petit didou dans sa tête : "Mais ?...Est ce que le prêtre ne sais pas qu'est ce que c'est dieu pour aller chercher dans un livre une phrase qui ne veut rien dire ?
A l'école le maître ne va jamais chercher dans un livre...
...et ses réponses sont toujours la réponse a la question parce qu'après on comprend.
Le prêtre ne connait pas dieu ?
(Le didou pas content, mais pas content du tout, déçu)
On ne va pas chercher dans un livre quand on a la réponse a la question.

Le prêtre ne sais pas.
Il me prend pour un con."




J'avais bien sur totalement oublié cet épisode pendant longtemps.
Puis l'année de mes 33 ans, tandis que de nouveau je cherchais la réponse a ma question, il fallait forcément que je rencontre ramana maharshi.

Qui est dieu ?

Réponse de ramana : "Tu le saura quand tu l'aura trouvé et voici comment faire : reste bien concentré sur la question "qui suis je ?" et ne cherche pas de réponse. Cela va arrêter toutes tes pensés. Reste bien concentré comme ça, et le dieu va venir...Tu n'a pas besoin d'autre chose"

Le did : "ah putain la vache !
C'est qui ce type qui connait dieu ?"

Stupéfaction.

(Alors j'ai fais comme il disait.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ce morceau de silence.   Sam 12 Juil 2014 - 10:59

Sensation

Par les soirs bleus d'été, j'irai dans les sentiers,
Picoté par les blés, fouler l'herbe menue :
Rêveur, j'en sentirai la fraîcheur à mes pieds.
Je laisserai le vent baigner ma tête nue.

Je ne parlerai pas, je ne penserai rien,
Mais l'amour infini me montera dans l'âme ;
Et j'irai loin, bien loin, comme un bohémien,
Par la Nature, heureux- comme avec une femme.

Rimbaud

Revenir en haut Aller en bas
Aimelavie
Membre


Date d'inscription : 15/03/2014
Nombre de messages : 643
Masculin
Cancer Buffle
Age : 31
Ville : Lille

MessageSujet: Re: Ce morceau de silence.   Sam 12 Juil 2014 - 11:57

Bonjourno,

   " Je suis ce Je suis ". Ramana Maharshi invite effectivement à méditer sur le " Je suis " qui n'est pas une introspection, qui n'est pas une réflexion. Si " Je suis " semble indiquer une démarche intellectuelle, le chemin n'est pas un raisonnement. La réalisation " Je suis " est la conscience de notre nature. Un glissement des voiles qui obscurcissent la vision s'effectue. Ce retour à la Subjectivité fait disparaître le monde objectif ou plutôt le révèle comme projection du Sujet conscient.

   L'être vit " Je suis " comme une non-expression de l'individu. Cette formulation ne fait donc pas référence à un mental plus élevé ou être supérieur mais à la conscience Être. Les limitations ne disparaissent pas avec les premières expériences de " Je suis Celui qui suis " mais l'ouverture à l'Energie créatrice provoque le Feu destructeur qui dissout l'illusion.

   La réalisation " Je suis " est l'ego lié à la Subjectivité. Je/Dieu suis/est. Sous cette lumière, on vit la non-dualité dans la dualité, la dualité dans la non-dualité. Je suis la source, tout est Un. Je cherche, maintenant, le Tout. Se vivre au-delà de toute limitation est ce qui y mène. Les différentes expressions de la Conscience sont vécus comme une manifestation du Je dans le Je (réalisation fluctuante de Je suis), Ceci dans le Je (cet univers est l'expansion de ma conscience), le Je dans Ceci (cet univers est mon Être tout entier), Je Conscience/Energie (Être).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Professeur X
Membre


Date d'inscription : 16/06/2010
Nombre de messages : 8197
Masculin
Capricorne Singe
Age : 47
Ville : système solaire

MessageSujet: Re: Ce morceau de silence.   Sam 12 Juil 2014 - 13:31

Nous revoilà à revisiter une fois de plus le verbe être si cher à la spiritualité , c'est dingue l'effet que fait ce simple verbe , " je suis" , à force de le répéter on a presque la sensation d'être , on arrive presque à se convaincre mentalement que l'on est plus en se le répétant , les adorateurs du verbe être sont nombreux , poussant le concept jusqu'à son ridicule , le torturant dans des exercices philologiques dénués de sens , pour en revenir au nerf du sujet , la phrase " Je suis celui qui suis ' n'a évidement aucun sens , arrêtons nous à " je suis celui qui est " cela suffira .

 Moïse est sur le Mont Sinaï interrogeant Dieu sur son identité , bien en mal d'aller porter au peuple l'attendant dans la vallée la parole de ce Dieu dont il ne connait pas le nom , cette réponse que lui fait Dieu détermine bien le judaïsme , Dieu est un être vivant conscient d'être , le peuple qui attend Moïse en bas de sa montagne n'est pas encore délivré de l'idolâtrie et des dogmes matérialistes , et Moïse est bien en peine de leur présenter ses nouvelles conceptions métaphysiques  sur ce monothéisme naissant , love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
porte
Membre


Date d'inscription : 08/02/2014
Nombre de messages : 3028
Masculin
Lion Serpent
Age : 63
Ville : Pays de Loire

MessageSujet: Re: Ce morceau de silence.   Sam 12 Juil 2014 - 17:25

Les Nymphes a écrit:
"Je suis Celui qui suis."


Voici une parole mille fois ressassée, comme sortie du néant. Parole imperméable, indigeste pour un pauvre mortel. "Je suis Celui qui suis." L'être dépouillé de tout attribut ? La substance pure ? Une essence de l'être ? Partageons...

*RE: Dommage, tu as édulcoré la fin.

"Je suis celui qui est". OK avec prof, si c'est dire...

Tant que l'on est formellement distinct de la Source ce serait "Je suis en CE QUI EST" manifesté.

Si l'on n'est plus distinct de LUI, on ne pourra prononcer, car absorbé et invisible dans le non manifesté, alors l'on percevra ultimement à la dernière lisière: "Celui dont rien ne peut être dit".

Ce n'est que ma perception.

Fraternellement  :petitcoeur) 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reïna
Membre


Date d'inscription : 26/05/2012
Nombre de messages : 2297
Féminin
Poissons Buffle
Age : 79
Ville : TOULON

MessageSujet: Re: Ce morceau de silence.   Sam 12 Juil 2014 - 18:13

Je te rejoins, porte, dans ta perception...

Notre santé à mon mari et moi ne me permet de venir plus souvent... Je le regrette tellement!

Amitiés fraternelles
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ce morceau de silence.   Sam 12 Juil 2014 - 18:23

@Professeur X a écrit:
Nous revoilà à revisiter une fois de plus le verbe être si cher à la spiritualité , c'est dingue l'effet que fait ce simple verbe , " je suis" , à force de le répéter on a presque la sensation d'être , on arrive presque à se convaincre mentalement que l'on est plus en se le répétant , les adorateurs du verbe être sont nombreux ,

Mais au Commencement était le Verbe.
C'était peut-être le verbe Etre?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ce morceau de silence.   Sam 12 Juil 2014 - 18:27

@porte a écrit:
Les Nymphes a écrit:
"Je suis Celui qui suis."


Voici une parole mille fois ressassée, comme sortie du néant. Parole imperméable, indigeste pour un pauvre mortel. "Je suis Celui qui suis." L'être dépouillé de tout attribut ? La substance pure ? Une essence de l'être ? Partageons...

*RE: Dommage, tu as édulcoré la fin.

"Je suis celui qui est". OK avec prof, si c'est dire...

Tant que l'on est formellement distinct de la Source ce serait "Je suis en CE QUI EST" manifesté.

Si l'on n'est plus distinct de LUI, on ne pourra prononcer, car absorbé et invisible dans le non manifesté, alors l'on percevra ultimement à la dernière lisière: "Celui dont rien ne peut être dit".

Ce n'est que ma perception.

Fraternellement  :petitcoeur) 
Une fin édulcorée ? Hi hi pas mal du tout.
Dieu, ici, se présente à l'homme de sorte que l'on ne puisse effectivement rien dire de Lui. C'est le mystère de l'être; l'être se déploie sans trêve.
Revenir en haut Aller en bas
porte
Membre


Date d'inscription : 08/02/2014
Nombre de messages : 3028
Masculin
Lion Serpent
Age : 63
Ville : Pays de Loire

MessageSujet: Re: Ce morceau de silence.   Sam 12 Juil 2014 - 19:48

Les Nymphes a écrit:
@porte a écrit:
Les Nymphes a écrit:
"Je suis Celui qui suis."


Voici une parole mille fois ressassée, comme sortie du néant. Parole imperméable, indigeste pour un pauvre mortel. "Je suis Celui qui suis." L'être dépouillé de tout attribut ? La substance pure ? Une essence de l'être ? Partageons...

*RE: Dommage, tu as édulcoré la fin.

"Je suis celui qui est". OK avec prof, si c'est dire...

Tant que l'on est formellement distinct de la Source ce serait "Je suis en CE QUI EST" manifesté.

Si l'on n'est plus distinct de LUI, on ne pourra prononcer, car absorbé et invisible dans le non manifesté, alors l'on percevra ultimement à la dernière lisière: "Celui dont rien ne peut être dit".

Ce n'est que ma perception.

Fraternellement  :petitcoeur) 
Une fin édulcorée ? Hi hi pas mal du tout.
Dieu, ici, se présente à l'homme de sorte que l'on ne puisse effectivement rien dire de Lui. C'est le mystère de l'être; l'être se déploie sans trêve.


*RE: J'aime ton humour empli de légèreté Nymphes...oui.

Fraternellement  Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
did
Membre


Date d'inscription : 11/01/2014
Nombre de messages : 3522
Masculin
Vierge Serpent
Age : 51
Ville : Planéte Terre

MessageSujet: Re: Ce morceau de silence.   Dim 13 Juil 2014 - 6:27

@porte a écrit:
J'aime ton humour empli de légèreté Nymphes...oui.

Moi aussi.
C'est vrai que c'est un bon.
J'avais remarqué le loustic dès mes premiers moments passé ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ce morceau de silence.   Dim 13 Juil 2014 - 9:12

:171878[1] :49552 
Revenir en haut Aller en bas
porte
Membre


Date d'inscription : 08/02/2014
Nombre de messages : 3028
Masculin
Lion Serpent
Age : 63
Ville : Pays de Loire

MessageSujet: Re: Ce morceau de silence.   Dim 13 Juil 2014 - 10:57

Pour en revenir à ce "morceaux" de silence, il est remarquable que ce silence nous permet de percevoir que seule la conscience perdure dans ce vide, la paix et la tranquillité y sont permanent. anga 

Le tout est de garder en soi cet aspect dans l'action, Etre en paix sans croire que ce qui ne dure pas est réel, mais passager, une expérience pure de création à chaque instant. J'ai nommé: "Le jeu Divin" Basketball . L'état d'humain est une émanation entre autres. Soyons donc humble devant tant de splendeur, même cachée la plupart du temps à nos regards limités.  

Fraternellement  :petitcoeur)


Dernière édition par porte le Dim 13 Juil 2014 - 12:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totem
Membre


Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 12510
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 61
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: Ce morceau de silence.   Dim 13 Juil 2014 - 12:13

@porte a écrit:
Pour en revenir à ce "morceaux" de silence, il est remarquable que ce silence nous permet de percevoir que seul la conscience perdure dans ce vide, la paix et la tranquillité y sont permanent. anga 

Le tout est de garder en soi cet aspect dans l'action, Etre en paix sans croire que ce qui ne dure pas est réel, mais passager, une expérience pure de création à chaque instant. J'ai nommé: "Le jeu Divin" Basketball . L'état d'humain est une émanation entre autres. Soyons donc humble devant tant de splendeur, même cachée la plupart du temps à nos regards limités.  

Fraternellement  :petitcoeur)

 :jap: :jap: :jap: 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ce morceau de silence.   Lun 14 Juil 2014 - 15:02

Ninfa a écrit:
comme sortie du néant
Comme l'Etre, le néant est purement immédiat et indéterminé (Etre pur et néant pur sont le même). Il est le "fond" insaisissable d'où l'Etre tire toute condition de possibilités de l'apparition de l'étant.
Revenir en haut Aller en bas
kodari
Membre


Date d'inscription : 17/06/2014
Nombre de messages : 1080
Masculin
Scorpion Chèvre
Age : 49
Ville : Niort

MessageSujet: Re: Ce morceau de silence.   Lun 14 Juil 2014 - 17:08

J'ai réuni ici quelques beaux proverbes sur le silence :

«Si tu ne peux pas être positif, alors sois silencieux»

«Seuls ceux qui se préoccupent de toi peuvent t’entendre lorsque tu es silencieux»

«Parfois, le silence est la meilleure réponse»

«Lorsque je suis silencieuse, ce n’est pas parce que je n’ai rien à dire, c’est parce que je ne crois pas que tu sois prêt à entendre ce que je pense»

«Ne confonds jamais mon silence pour de l’ignorance, mon calme pour de l’acceptation ou ma gentillesse pour de la faiblesse»

«Parfois le silence des autres est la réponse à toutes tes questions»

«Le silence me fait peur… Il me donne trop de temps pour penser…»

«La vie est tellement ironique; il faut avoir connu la tristesse afin de savourer le bonheur, le bruit afin d’apprécier le silence et l’absence afin de profiter de la présence»

«Le silence est l’un des arguments des plus difficiles à réfuter»

«Avant de parler, demande-toi si ce que tu vas dire est mieux que le silence»

«L’arbre du silence porte les fruits de la paix»

«Lorsqu’il n’y a plus de mots, ne cherche ni à parler, ni à penser à autre chose. Le silence a sa propre éloquence. Parfois, plus précieuse que les paroles»

«Apprends à écouter le silence»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
natalliana
Membre


Date d'inscription : 16/03/2014
Nombre de messages : 1757
Féminin
Lion Chat
Age : 53
Ville : la planète bleue

MessageSujet: Re: Ce morceau de silence.   Lun 14 Juil 2014 - 22:04

.Otis. a écrit:
J'ai réuni ici quelques beaux proverbes sur le silence :

«Si tu ne peux pas être positif, alors sois silencieux»

«Seuls ceux qui se préoccupent de toi peuvent t’entendre lorsque tu es silencieux»

«Parfois, le silence est la meilleure réponse»

«Lorsque je suis silencieuse, ce n’est pas parce que je n’ai rien à dire, c’est parce que je ne crois pas que tu sois prêt à entendre ce que je pense»

«Ne confonds jamais mon silence pour de l’ignorance, mon calme pour de l’acceptation ou ma gentillesse pour de la faiblesse»

«Parfois le silence des autres est la réponse à toutes tes questions»

«Le silence me fait peur… Il me donne trop de temps pour penser…»

«La vie est tellement ironique; il faut avoir connu la tristesse afin de savourer le bonheur, le bruit afin d’apprécier le silence et l’absence afin de profiter de la présence»

«Le silence est l’un des arguments des plus difficiles à réfuter»

«Avant de parler, demande-toi si ce que tu vas dire est mieux que le silence»

«L’arbre du silence porte les fruits de la paix»

«Lorsqu’il n’y a plus de mots, ne cherche ni à parler, ni à penser à autre chose. Le silence a sa propre éloquence. Parfois, plus précieuse que les paroles»

«Apprends à écouter le silence»

 :jap:   sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
did
Membre


Date d'inscription : 11/01/2014
Nombre de messages : 3522
Masculin
Vierge Serpent
Age : 51
Ville : Planéte Terre

MessageSujet: Re: Ce morceau de silence.   Mar 15 Juil 2014 - 3:52

.Otis. a écrit:
«Parfois, le silence est la meilleure réponse»

C'est bien la conclusion a laquelle je suis arrivé ces jours passés.
Maintenant, il va sans doute falloir apprendre, car c'est seulement "parfois" que le silence est la meilleure réponse.

.Otis. a écrit:
«Avant de parler, demande-toi si ce que tu vas dire est mieux que le silence»

Avoir des silences pertinent demande une formation, tu viens de me donner mon premier cours.

.Otis. a écrit:
«Apprends à écouter le silence»

C'est une expérience bouleversante d'avoir entendu le silence de dieu.
C'est quelque chose d'extrêmement étrange.

C'est un silence remplit de sens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Itxaso
Membre


Date d'inscription : 09/03/2014
Nombre de messages : 2187
Féminin
Bélier Tigre
Age : 42
Ville : le monde

MessageSujet: Re: Ce morceau de silence.   Mar 15 Juil 2014 - 10:22

Merci .Otis., beau florilège de vérités!

Et j'aime beaucoup la carte Le Soleil qui illustre ton pseudo.  sunny 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ce morceau de silence.   Mar 15 Juil 2014 - 10:42

"Dieu" serait-il Celui qui est au-delà de l'être ?  scratch 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ce morceau de silence.   Mar 15 Juil 2014 - 13:17

Dieu, ou Dieu est ?
Revenir en haut Aller en bas
Totem
Membre


Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 12510
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 61
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: Ce morceau de silence.   Mar 15 Juil 2014 - 14:52

Les Nymphes a écrit:
"Dieu" serait-il Celui qui est au-delà de l'être ?  scratch 

Dieu est en l'être et l'être est en Dieu..............
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aimelavie
Membre


Date d'inscription : 15/03/2014
Nombre de messages : 643
Masculin
Cancer Buffle
Age : 31
Ville : Lille

MessageSujet: Re: Ce morceau de silence.   Mar 15 Juil 2014 - 16:30

@Lucrèce a écrit:
Comme l'Etre, le néant est purement immédiat et indéterminé (Etre pur et néant pur sont le même). Il est le "fond" insaisissable d'où l'Etre tire toute condition de possibilités de l'apparition de l'étant.

   Tu dis bien ! Néant et Etre sont identiques et ne sont séparés que pour l'explication du monde phénoménal.

Les Nymphes a écrit:
"Dieu" serait-il Celui qui est au-delà de l'être ?   scratch 

   Dieu n'existe que comme concept. Les mots ne renferment pas de vérité, le sens n'est pas un accès direct à la réalité. Par contre, leur vibration seule peut être la clé de l'expérience. C'est pourquoi l'étude des textes, la répétition mantrique est aussi une voie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raphaëla
Membre


Date d'inscription : 08/04/2014
Nombre de messages : 643
Féminin
Gémeaux Rat
Age : 56
Ville : Champfleury

MessageSujet: Re: Ce morceau de silence.   Mar 15 Juil 2014 - 16:45

excusez si je fais un peu, beaucoup de bruit Smile

Les Nymphes a écrit:
"Je suis Celui qui suis."

Voici une parole mille fois ressassée, comme sortie du néant. Parole imperméable, indigeste pour un pauvre mortel. "Je suis Celui qui suis." L'être dépouillé de tout attribut ? La substance pure ? Une essence de l'être ? Partageons...

kikou Les Nymphes  Smile 

Pour moi, que cela soit le "je suis celui qui suis", "Je suis en CE QUI EST",  "je suis celui qui est ", cela reste des traductions qui nous privent de choses plus subtiles présentes dans le texte d'origine

אהיה אשר אהיה Exode 3.14

Ehyeh-Asher-Ehyeh

אהיה apparait pour la première fois dans la Bible en Exode 3.12
, et là il n'est pas traduit par "je suis" mais par "je serai" comme dans d'autres endroits de la Bible.

C'est un devenir d'être, un non encore pleinement accompli ...
Et si אשר veut dire "que" ou "qui", il veut dire aussi "bonheur"

Le nom étant lié au lieu, cela me fait penser à la Terre Promise, au Paradis à Venir ... Et les hébreux n'y sont pas encore Wink. Un accomplissement à venir qui s'enfantera à travers nombre de plaies, nombre de ténèbres ... et la Parole sera essentielle dans cette traversée ... Parole fécondatrice, capable de prodiges.

Si Elohim dit dans un premier temps אהיה אשר אהיה
il dit ensuite simplement אהיה

puis:
"Dieu (Elohim אלהים) dit encore à Moïse: Tu parleras ainsi aux enfants d'Israël: L’Éternel (YHVH יהוה), le Dieu (Eloha אלהי) de vos pères, le Dieu (Eloha אלהי) d'Abraham, le Dieu (Eloha אלהי) d'Isaac et le Dieu (Eloha אלהי) de Jacob, m'envoie vers vous. Voilà mon nom pour l'éternité, voilà mon nom de génération en génération."

Elohim et YHVH sont UN, tout comme selon moi, le chêne et le gland
et אהיה étant Le Chêne empli d'Oiseaux ...  Wink

Ce qu'il y a aussi d'intéressant dans ce qui c'est dit sur le mont Horeb, (le même mont où Elie אליהו a aussi dialogué avec YHVH, l'Eloha des Armées. Tous les deux seront d'ailleurs au côté de Jésus-Christ lors de la Transfiguration sur le mont Tabor)
"L'Eternel dit à Moïse: Vois, je te fais Dieu pour Pharaon: et Aaron, ton frère, sera ton prophète." Exode 7.1

Ce qui m'a interpellé aussi c'est que la forme de אהיה ressemble très fortement à celle de יהוה
Serait-ce là les deux Arbres du Paradis, le premier celui de Vie, et l'autre celui de la Connaissance de l'Accompli (traduit par bien) et du non encore Accompli (traduit par mal)

Annick de Souzenelle a Vu la forme du deuxième ainsi disposé
י
הוה

puis elle a découvert quelques temps après sa Vision ce passage du Zohar, III, 274b:
"L’Épée du Saint, béni soit-il, est formée du Tétragramme; le Yod en est le pommeau, le Vav la lame, les deux Hé les deux tranchants"

cette Épée me Parle et ce d'autant qu'Horeb signifie aussi "épée" et sècheresse ... de ce sec qui est appelé à être selon la Genèse.

sauf que moi, l’Épée je la perçois la tête en bas, comme le Pendu du Tarot

הוה
י
Le Yod étant le Germe Divin, le Fils, le Gland chutant, puis mis en terre, en exil ... pour muter (et non mourir)

Dans un premier temps être à même de la sortir du rocher, de l'enclume, de l'eau ...

et la redresser pour marcher, s'élever vers sa Royauté ...

א
היה


je pourrais développer encore mais je ne sais si cette approche intéresse vraiment quelqu'un Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://justedesfruitscueillis.blogspot.fr/
 
Ce morceau de silence.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie :: Forum spiritualité et forum ésotérisme sur le partage de l'éveil :: Discussion, rencontre, partage, écoute, dialogue :: Questions et réponses spirituelles-
Sauter vers:  
Spirit Partage - Forum spiritualité de rencontre Montpellier et autre ville
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit