Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie

Forum de discussion sur la spiritualité pour la rencontre et le partage dans l'éveil spirituel de la conscience, bouddhisme zen, lithothérapie meditation et citation.
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Peur de l'inconnu, et peurs inconnues

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
BlurredSpirit
Membre
avatar

Date d'inscription : 10/06/2014
Nombre de messages : 35
Féminin
Scorpion Tigre
Age : 18
Ville : Metz

MessageSujet: Peur de l'inconnu, et peurs inconnues   Lun 16 Juin 2014 - 0:00

Rappel du premier message :

Bonsoir/Bonjour,

Voilà, je ne sais par où commencer. Souvent, je m'égare au fil de ma discussion, mais je vais essayer de ne pas trop m'écarter du sujet.
Désolé je serai très longue, et peut-être même que vous n'aurez rien à me répondre, mais merci de me lire, je ne savais pas avec qui en parler.

Tout commence dans ma plus tendre enfance, avec un caractère assez bizarre, mêlant courage et peur... Peu crédible non?
Mais c'est cela depuis toujours, je veux tout faire, tout essayé, je rêve de tas de choses, et j'ai souvent plus de courage que mes amis pour me lancer dans n'importe quoi, pourtant, j'ai toujours eu peur de tas de choses aussi!

J'ai des tas d'exemples. A 8ans déjà, je redouter déjà l'heure de mes futurs accouchements, pourquoi ces pensées à cet age? Bon là, c'est normal, quand on est petit, on se pose des questions sur tout. Ensuite, peur affreuse des martiens, ovni en tout genre pendant presque 4 ans à en pleurer chaque nuit... Puis peur des forces surnaturelles comme les esprits frappeurs, et fantômes, etc, et je peux remarquer que tout ce dont j'ai peur, c'est ce que je ne connais pas, mais aussi ce à quoi je crois.
Alors, est-ce que j'y crois parce que j'en ai peur?
Ou est-ce que j'en ai peur, car j'y crois?


Ensuite, on m'a toujours dit que pour quitter ses peurs, il fallait aborder la chose sous un autre angle.
Certes. Pour les martiens et ovni, ça a marché. J'en avais peur en pensant que c'était "des méchants", et ma mère m'a dit qu'il était comme nous, les habitants d'une planète, et que les "extra-terrestres" n'étaient pas des monstres mais simplement des choses "en dehors de la terre", bref peu importe. Ma peur a fini par disparaître et le sujet s'est mit à m'interresser.
De même pour la question de la mort. Elle m'a toujours fait peur. Mais depuis quelques temps maintenant j'ai appris à la voir sous différents angles, à la voir comme une deuxième naissance, à y croire toujours un peu plus, à en parler avec des gens qui y pensé différemment. Et puis, je ne saurais pas dire si cette peur a disparu totalement, mais disons que pour l'instant, cela ne m'inquiete pas vraiment, et que si je devais mourir demain, et bien je ne serai qu'impatiente de voir ce qu'il se passe ensuite (mais je tiens à dire que je touche du bois! j'aime ma vie moi!).
Mais est-ce que le fait d'aborder un sujet sous un autre angle peut supprimer totalement nos peurs? Est-ce que ça marche avec tout?

Dernièrement, je ne qualifierai pas ça de peur, réellement. Mais d'une sorte d'appréhension, ou.. Je ne sais pas. Mais je me demande souvent si je ne pense pas "trop", je me demande si je ne me pose pas trop de questions sur des choses qui n'existe peut-être même pas, ce qui serait donc une perte de temps dans cette vie. Donc j'aurai peur de ne pas profiter ou ne pas vivre ma vie comme je le devrai aussi?

Puis (je m'éloigne mais) si on peut dire d'une chose qu'elle n'existe pas, c'est bien que celle-ci a été inventée, non? Donc qu'elle existe en fait, même si ce n'est que dans nos tête? Si on part du fait qu'une pensée, ici celle du créateur de la chose même, peut devenir universelle, alors peut-on dire qu'une chose inexistante existe en fait? (Et je redis bien que je me suis éloignée, mais quand je commence à me poser des questions, je finis souvent comme ça... Je pense que si cela me perturbe encore, je ferai un topic en reprenant mes dernières lignes pour que vous débattiez là dessus avec moi, non?)


Beaucoup trop de questions auxquelles vous ne répondrez sans doute pas, mais je voudrais seulement savoir si je suis la seule ou pas à vivre avec tant de craintes, et savoir s'il y a un moyen de vivre sans, ou de les aborder autrement selon vous!

C'est la tête libérée de toutes ces pensées que je vais aller me coucher,
Bonne nuit à vous, love.  :coeur)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://societykillmyvibes.tumblr.com/

AuteurMessage
shanka
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/03/2015
Nombre de messages : 687
Féminin
Lion Tigre
Age : 43
Ville : no land

MessageSujet: Re: Peur de l'inconnu, et peurs inconnues   Mar 28 Juil 2015 - 23:54

Tu portes bien ton nom Mephistopheles.... :fs:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Itxaso
Membre
avatar

Date d'inscription : 09/03/2014
Nombre de messages : 2187
Féminin
Bélier Tigre
Age : 43
Ville : le monde

MessageSujet: Re: Peur de l'inconnu, et peurs inconnues   Mer 29 Juil 2015 - 8:41

Mephistopheles a écrit:
La Nymphe de papier a écrit:
Mephistopheles a écrit:
L'angoisse n'a rien à voir avec la peur.
En ce qui concerne la peur de mourrir, c'est la peur radicale. Lorsqu'on a plus peur de mourrir, on a plus peur de rien.
Généralement, on ne meurt qu'une seule fois. Smiley (16).gif
Remarque pertinente, mais je suis bien embarassé car je ne vois pas le rapport entre elle et ce que vous avez cité. Seriez-vous la petite amie de lux ?
Belle soirée à vous  flower  

Excellent, merci! Coeur ! Coeur ! Coeur !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Peur de l'inconnu, et peurs inconnues   Mer 29 Juil 2015 - 9:11

Mephistopheles a écrit:
La Nymphe de papier a écrit:
Mephistopheles a écrit:
L'angoisse n'a rien à voir avec la peur.
En ce qui concerne la peur de mourrir, c'est la peur radicale. Lorsqu'on a plus peur de mourrir, on a plus peur de rien.
Généralement, on ne meurt qu'une seule fois. Smiley (16).gif
Remarque pertinente, mais je suis bien embarassé car je ne vois pas le rapport entre elle et ce que vous avez cité. Seriez-vous la petite amie de lux ?
Belle soirée à vous  flower  
En l'embarras où vous êtes, vous faut-il une échelle ? Allons bon, faites donc un essor, chère Mephisto ! Avant de donner leçon à autrui, on se la donne à soi-même ! Smiley (16).gif
Revenir en haut Aller en bas
Professeur X
Membre
avatar

Date d'inscription : 16/06/2010
Nombre de messages : 9827
Masculin
Capricorne Singe
Age : 48
Ville : système solaire

MessageSujet: Re: Peur de l'inconnu, et peurs inconnues   Mer 29 Juil 2015 - 14:18

Mephistopheles a écrit:
L'angoisse n'a rien à voir avec la peur.
En ce qui concerne la peur de mourrir, c'est la peur radicale. Lorsqu'on a plus peur de mourrir, on a plus peur de rien.

Hum , hello Méphistophélès et bienvenue , est-ce une réflexion résultant de ton expérience qui nous ferait comprendre que tu n'éprouves plus aucune peur , ou bien une suggestion philosophique à méditer si on à le temps , love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aimelavie
Membre
avatar

Date d'inscription : 15/03/2014
Nombre de messages : 751
Masculin
Cancer Buffle
Age : 32
Ville : Lille

MessageSujet: Re: Peur de l'inconnu, et peurs inconnues   Jeu 30 Juil 2015 - 11:02

Chaussuraudiable : " L'angoisse n'a rien à voir avec la peur.
En ce qui concerne la peur de mourrir, c'est la peur radicale. Lorsqu'on a plus peur de mourrir, on a plus peur de rien. "
geek

   Comme Prof et d'autres le considèrent, je déclinerais les peurs en diverses réactions : frayeur, angoisse et peur profonde. Il s'agit de reconnaître l'interaction entre psychologie, émotion et inconscient. C'est un travail qui effeuille les couches une à une. Ne plus avoir peur selon moi, c'est ne plus être saisi, accaparé. La peur en elle-même est une énergie spontanée. Les structures personnelles dévient celle-ci de son sens primordial.

   Comme l'expose Meph, la peur de la mort me semble celle à l'origine de toutes les autres. La réaction de l'individu prend les différents corps : physique, émotionnel et mental en otage. La survie de l'homme s'appose à tous les niveaux. Au sens de la préservation physique, je poursuis la conservation de l'espèce et de mon intégrité. Au degré psychique, je cherche l'immortalité, dans le sens de la continuité de l'ego ou de celle de la conscience.


   La peur de l'inconnu, vieux comme l'homme. Histoire de coeur. Peurs inconnues ? Si on sait pas qu'on a peur, alors on a pas peur Laughing. Pour faire avancer le schmilblik j'irai du côté des peurs indescriptibles, celles qui laissent l'impression d'un effroi particulier sans pour autant pouvoir être décidées. Pour ma part, je sortirais des chemins battus et je regarderais en moi comment se manifestent ces peurs.

   La connaissance vient de l'observation comme les civilisations anciennes nous l'ont transmis. Et dans des impressions parfois inexprimables, j'accueillerais chaque goutte de sueur qui perle comme mienne jusqu'à ce que plus aucune dissociation ne soit. Peut-être une vie ne suffirait-elle pas, pourtant la persévérance semble le meilleur allié.

   Advienne que pourra. :ange10)


Dernière édition par Aimelavie le Jeu 30 Juil 2015 - 11:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alaka
Modérateur
avatar

Date d'inscription : 17/02/2011
Nombre de messages : 12776
Féminin
Capricorne Buffle
Age : 43
Ville : Terre

MessageSujet: Re: Peur de l'inconnu, et peurs inconnues   Jeu 30 Juil 2015 - 11:06

H.S auto-modéré...

Spoiler:
 

_________________
हलका माया

"La seule façon d'accomplir est d'être..." Lao Tseu.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mephistopheles
Membre
avatar

Date d'inscription : 26/07/2015
Nombre de messages : 608
Masculin
Bélier Cheval
Age : 39
Ville : Vieille France

MessageSujet: Re: Peur de l'inconnu, et peurs inconnues   Jeu 30 Juil 2015 - 19:56

la nymphe de papier a écrit:
En l'embarras où vous êtes, vous faut-il une échelle ?
Comme c'est aimable! Mais gardez la pour vous et n'ayez pas peur d'y grimper, vous verrez, il y a d'autres horizons au dessus de votre mécompréhension.
professeur x a écrit:
Hum , hello Méphistophélès et bienvenue , est-ce une réflexion résultant de ton expérience qui nous ferait comprendre que tu n'éprouves plus aucune peur , ou bien une suggestion philosophique à méditer si on à le temps , love.
Bonjour et merci pour la bienvenue !
Oui, c'est grâce à mon expérience et à toutes mes vies et morts passées que je peux prétendre à ce type de proposition et ne plus avoir peur de rien ! Laughing
Non, plus sérieusement il s'agit principalement d'une suggestion à méditer (mais je ne vous engage pas à perdre du temps dessus  Laughing ) :
Aimelavie a écrit:
Comme l'expose Meph*, la peur de la mort me semble celle à l'origine de toutes les autres. La réaction de l'individu prend les différents corps : physique, émotionnel et mental en otage. La survie de l'homme s'appose à tous les niveaux. Au sens de la préservation physique, je poursuis la conservation de l'espèce et de mon intégrité. Au degré psychique, je cherche l'immortalité, dans le sens de la continuité de l'ego ou de celle de la conscience.
Oui, le mécanisme même de la peur répond à une volonté de survie, de maintien dans la vie et vous l'évoquez très justement ; philosophiquement, on pourrait dire qu'il s'agit de perdurer dans son être, de prolonger la possession de sa propre existence, bref, d'éviter la possibilité de l'impossibilité d'être.
C'est d'ailleurs bien pour cette raison que l'homme a développé tout un imaginaire, tout un tas de croyances, qui doivent lui permettre de se rassurer face à cette peur fondamentale et de la surmonter en se proposant une continuité idéale après la mort, dans des sphères célestes ou ailleurs, où il pourrait prolonger une "existence" sous d'autres formes et surtout continuer à s'affirmer dans sa présence...etc. (tout ousia est une parousia et toute "présence" est "possession")

*Chaussuraudiable : quel manque de poésie, j'aurais proposé "sabotdesatan" ! Plus floral !  flower  Mais merci pour votre humour et votre légèreté.  Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Peur de l'inconnu, et peurs inconnues
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie :: Forum spiritualité et forum ésotérisme sur le partage de l'éveil :: Psychologie et développement personnel-
Sauter vers:  
Spirit Partage - Forum spiritualité de rencontre Montpellier et autre ville
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com