Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie

Forum de discussion sur la spiritualité pour la rencontre et le partage dans l'éveil spirituel de la conscience, bouddhisme zen, lithothérapie meditation et citation.
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Peur de l'inconnu, et peurs inconnues

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
BlurredSpirit
Membre
avatar

Date d'inscription : 10/06/2014
Nombre de messages : 35
Féminin
Scorpion Tigre
Age : 18
Ville : Metz

MessageSujet: Peur de l'inconnu, et peurs inconnues   Lun 16 Juin 2014 - 0:00

Bonsoir/Bonjour,

Voilà, je ne sais par où commencer. Souvent, je m'égare au fil de ma discussion, mais je vais essayer de ne pas trop m'écarter du sujet.
Désolé je serai très longue, et peut-être même que vous n'aurez rien à me répondre, mais merci de me lire, je ne savais pas avec qui en parler.

Tout commence dans ma plus tendre enfance, avec un caractère assez bizarre, mêlant courage et peur... Peu crédible non?
Mais c'est cela depuis toujours, je veux tout faire, tout essayé, je rêve de tas de choses, et j'ai souvent plus de courage que mes amis pour me lancer dans n'importe quoi, pourtant, j'ai toujours eu peur de tas de choses aussi!

J'ai des tas d'exemples. A 8ans déjà, je redouter déjà l'heure de mes futurs accouchements, pourquoi ces pensées à cet age? Bon là, c'est normal, quand on est petit, on se pose des questions sur tout. Ensuite, peur affreuse des martiens, ovni en tout genre pendant presque 4 ans à en pleurer chaque nuit... Puis peur des forces surnaturelles comme les esprits frappeurs, et fantômes, etc, et je peux remarquer que tout ce dont j'ai peur, c'est ce que je ne connais pas, mais aussi ce à quoi je crois.
Alors, est-ce que j'y crois parce que j'en ai peur?
Ou est-ce que j'en ai peur, car j'y crois?


Ensuite, on m'a toujours dit que pour quitter ses peurs, il fallait aborder la chose sous un autre angle.
Certes. Pour les martiens et ovni, ça a marché. J'en avais peur en pensant que c'était "des méchants", et ma mère m'a dit qu'il était comme nous, les habitants d'une planète, et que les "extra-terrestres" n'étaient pas des monstres mais simplement des choses "en dehors de la terre", bref peu importe. Ma peur a fini par disparaître et le sujet s'est mit à m'interresser.
De même pour la question de la mort. Elle m'a toujours fait peur. Mais depuis quelques temps maintenant j'ai appris à la voir sous différents angles, à la voir comme une deuxième naissance, à y croire toujours un peu plus, à en parler avec des gens qui y pensé différemment. Et puis, je ne saurais pas dire si cette peur a disparu totalement, mais disons que pour l'instant, cela ne m'inquiete pas vraiment, et que si je devais mourir demain, et bien je ne serai qu'impatiente de voir ce qu'il se passe ensuite (mais je tiens à dire que je touche du bois! j'aime ma vie moi!).
Mais est-ce que le fait d'aborder un sujet sous un autre angle peut supprimer totalement nos peurs? Est-ce que ça marche avec tout?

Dernièrement, je ne qualifierai pas ça de peur, réellement. Mais d'une sorte d'appréhension, ou.. Je ne sais pas. Mais je me demande souvent si je ne pense pas "trop", je me demande si je ne me pose pas trop de questions sur des choses qui n'existe peut-être même pas, ce qui serait donc une perte de temps dans cette vie. Donc j'aurai peur de ne pas profiter ou ne pas vivre ma vie comme je le devrai aussi?

Puis (je m'éloigne mais) si on peut dire d'une chose qu'elle n'existe pas, c'est bien que celle-ci a été inventée, non? Donc qu'elle existe en fait, même si ce n'est que dans nos tête? Si on part du fait qu'une pensée, ici celle du créateur de la chose même, peut devenir universelle, alors peut-on dire qu'une chose inexistante existe en fait? (Et je redis bien que je me suis éloignée, mais quand je commence à me poser des questions, je finis souvent comme ça... Je pense que si cela me perturbe encore, je ferai un topic en reprenant mes dernières lignes pour que vous débattiez là dessus avec moi, non?)


Beaucoup trop de questions auxquelles vous ne répondrez sans doute pas, mais je voudrais seulement savoir si je suis la seule ou pas à vivre avec tant de craintes, et savoir s'il y a un moyen de vivre sans, ou de les aborder autrement selon vous!

C'est la tête libérée de toutes ces pensées que je vais aller me coucher,
Bonne nuit à vous, love.  :coeur)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://societykillmyvibes.tumblr.com/
Bûddha333
Premiers messages spirituels
avatar

Date d'inscription : 15/06/2014
Nombre de messages : 24
Masculin
Balance Cochon
Age : 21
Ville : Télos

MessageSujet: Re: Peur de l'inconnu, et peurs inconnues   Lun 16 Juin 2014 - 0:33

Bonjour a toi

"Alors, est-ce que j'y crois parce que j'en ai peur?
Ou est-ce que j'en ai peur, car j'y crois?"

Je pense qu'il n'y a pas de peur à avoir justement, tu peut tout a fait croire en quelque choses, là n'est pas le problème, mais pourquoi avoir peur? quesque cet peur t'apporte?

"Mais est-ce que le fait d'aborder un sujet sous un autre angle peut supprimer totalement nos peurs? Est-ce que ça marche avec tout?" personnellement je pense que cela supprime la peur que partiellement, pour la faire disparaitre il faut la voir en face et l'accepter telle quelle est. Affronter la peur. Je pense que nos peur sont une parti intégrante de notre ombre, l'ombre de nous même.


"si on peut dire d'une chose qu'elle n'existe pas, c'est bien que celle-ci a été inventée, non? Donc qu'elle existe en fait, même si ce n'est que dans nos tête? Si on part du fait qu'une pensée, ici celle du créateur de la chose même, peut devenir universelle, alors peut-on dire qu'une chose inexistante existe en fait?"

disons que cette choses "inexistante" existe d'abord sous la forme d'une pensée, mais pas forcément sous une forme matériel ou autres.... ( enfin la je ne suis sur de rien,je ne sais pas si ce que je dit a vraiment un sens... xD)

En espérant avoir pu l’éclairé au moins un petit peut...^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BlurredSpirit
Membre
avatar

Date d'inscription : 10/06/2014
Nombre de messages : 35
Féminin
Scorpion Tigre
Age : 18
Ville : Metz

MessageSujet: Re: Peur de l'inconnu, et peurs inconnues   Lun 16 Juin 2014 - 1:13

Eh bien je sais bien qu'il n'y a pas a avoir peur, certes, mais je n'ai pas choisis d'avoir peur..

Oui, mais on ne peut pas toujours faire face à nos peur. Je reprends mon exemple de fantôme. On en croise par tous les jours à ce que je sache, je ne peux donc pas vraiment l'affronter celle-ci.

Et je suis d'accords, et j'ai compris (donc ta phrase doit avoir un sens, à moins que je sois insensée moi aussi mdr), mais alors, pourquoi ne peut-on pas dire que les "choses" non materielles existent tout de même?
Non, bon ça devient confus. On a qu'à rester sur le fait que ça n'existe pas. C'est mieux comme ça x).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://societykillmyvibes.tumblr.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Peur de l'inconnu, et peurs inconnues   Lun 16 Juin 2014 - 9:42

@BlurredSpirit a écrit:
un caractère assez bizarre, mêlant courage et peur... Peu crédible non? :coeur)
Salut blurred, justement le courage c'est de vivre avec ses peurs, comprendre qu'elles sont là et qu'on ne peut les faire disparaitre. D'ailleurs tout nos efforts pour essayer de les contenir me font beaucoup rire, c'est tout simplement une cause perdue. Par contre il est possible de s'en désidentifier, en comprenant a quel point elles sont pour la plupart absurde, et rire un bon coup :p
Revenir en haut Aller en bas
BlurredSpirit
Membre
avatar

Date d'inscription : 10/06/2014
Nombre de messages : 35
Féminin
Scorpion Tigre
Age : 18
Ville : Metz

MessageSujet: Re: Peur de l'inconnu, et peurs inconnues   Lun 16 Juin 2014 - 9:58

saryou a écrit:
justement le courage c'est de vivre avec ses peurs

ah oui, je voyais pas ça comme ça
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://societykillmyvibes.tumblr.com/
porte
Membre
avatar

Date d'inscription : 08/02/2014
Nombre de messages : 3748
Masculin
Lion Serpent
Age : 63
Ville : Pays de Loire

MessageSujet: Re: Peur de l'inconnu, et peurs inconnues   Lun 16 Juin 2014 - 14:50

La peur est l'enfant de l'oubli et de l'ignorance. En Réalité, personne n'est en danger, sinon ce que la personne identifie comme inconnu et négatif.

Ne sachant la vérité, le "moi" est dans la situation de la supposer, de l'imaginer, de s'en construire une. Mais dans chaque cas la satisfaction ne dure que peu de temps, voire, suscite une nouvelle angoisse, un autre scénario.

Cette perception fausse que l'on a de du "moi", moi-je", qui a perdu le sens de la vie, le sens de l'existence, oublié son âme et ses aspects Divins.

Seule la recherche, la quête du rétablissement de notre véritable nature Divine y pourvoir, et dans cette paix retrouvé, les "peurs" s'évanouissent comme ombres au soleil.

Fraternellement  :petitcoeur) 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aimelavie
Membre
avatar

Date d'inscription : 15/03/2014
Nombre de messages : 711
Masculin
Cancer Buffle
Age : 32
Ville : Lille

MessageSujet: Re: Peur de l'inconnu, et peurs inconnues   Lun 16 Juin 2014 - 18:04

Bonjour,

je profite du sujet pour glisser un mot sur deux obstacles de la vie. Ceci a rapport avec la peur donc je pense pas être trop hors-sujet  Razz . C'est une analyse personnelle et un peu bâclée (c'est déjà long, ça évite de l'être encore plus au moins  Embarassed ).


 Le thème de la peur, des blocages existentiels est abordé dans les légendes anciennes. Je trouve la mythologie greco-romaine particulièrement savoureuse avec ses épisodes tragiques.

 Le mythe du Minotaure.

 A Athènes vivait un savant génial. L'homme se prénommait Dédale. On lui attribuait l'invention de précieux outils comme le fil à plomb, la vrille, la colle ... Malheureusement, la jalousie le poussa un jour au meurtre de son neveu Perdix dont les capacités le surpassaient. Il fuit pour la Crète où le roi Minos l'accueillit chaleureusement. Quelques temps après, il fut chargé de la construction du labyrinthe, un enchevêtrement astucieux de couloirs tellement dense que nul mortel ne saurait s'en échapper..
 Le fameux monstre mi homme mi taureau, El Minotor, fils de la reine de Crête Pasiphaé, fut enfermé dans le labyrinthe. Chaque année, on lui sacrifiait sept jeunes filles et sept jeunes hommes venus d'Athènes. Un jour, Thésée fils d'Egée se porta volontaire annonçant l'intention d'en finir avec le Minotaure. Arrivé sur place, il rencontra Ariane, fille de Minos, qui tomba sous le charme. Celle-ci décida de l'aider et confia au jeune héros : le fameux fil et une épée. Thésée s'enfonça dans le labyrinthe déroulant la pelotte qui lui permettrait de retrouver la sortie. Il affronta la bête et la vainquit.

 Je vous mets pour anecdote la suite succulente : les Athéniens s'enfuirent, ayant pris soin de couler les bateaux crêtois. Ariane suivit Thésée qui lui avait assuré une reconnaissance éternelle et un amour profond. La pauvre fut abandonnée sur l'île de Naxos par le jeune prince qui en vérité ne l'aimait pas. Par fortune, Dionysos passa par là. Il la consola et bien plus.

 Que nous dit le mythe ?

 Le labyrinthe est un ensemble de couloirs inextricables tout comme l'esprit humain. L'imaginaire développe un endroit obscur où les fantaisies et les peurs prennent naissance. Au centre de ce dédale se terre le Minotaure, monstre semi-humain. D'une force colossale, il brise tout malheureux qui finit sur sa route. Sa tête de taureau symbolise à la fois la rage aveugle (énergie mal dirigée) et l'implacabilité (force instoppable, le destin). Le corps en partie humain représente l'intelligence non domestiquée qui favorise l'émergence des bas-instincts. L'homme peut passer son existence à errer de-ci de-là, perdre une éternité dans les couloirs de la vie (plaisir des sens, ambition, haine, ...) et être dévoré au final. Mais comment échapper au labyrinthe si l'on s'y trouve déjà soi-même pris. Pour le héros courageux, il faut s'armer des outils adéquats : le fil (Intuition) qui permet de conserver la vision du chemin (ne pas s'égarer) et le glaive (Volonté) qui permet de trancher les illusions, dont la peur, à la racine. L'Intuition et la Volonté forment la voie vers l'essentiel.

 Le mythe de Méduse.

 Persée petit-fils du roi Acrisios roi d'Argos fut chargé par Polydectès de vaincre la Méduse. Hermès messagers des dieux, chevaucheurs des vents lui fit don d'un casque d'invisibilité et d'une besace magique en argent ainsi que d'une paire de sandales ailées. Athéna la sage guerrière lui remit une faucille d'acier et un bouclier en bronze poli. Le jeune homme fit étape chez les Grées, trois vieilles sorcières aveugles qui se partageaient un oeil magique. S'emparant du globe oculaire, il les força à lui révéler l'endroit où séjournaient les gorgones. Il se rendit sur l'île drappé de son invisibilité. Regardant dans son miroir, il décapita Méduse et jeta la tête dans son sac.

 Que nous dit le mythe ?

 Hermès symbolise l'intuition, le souffle divin inspirateur de bon conseil. Il offre au héros les moyens (intellectuels et spirituels) de vaincre le monstre. Athéna est la guerrière avisée, elle fournit à Persée l'énergie d'action. Reste au jeune homme à localiser la source nuisible. Pour cela il remonte le fil des maux que sont les 3 grées : l'envie, la haine et la bêtise ignorante. En les privant de leur vision (leur emprise sur le monde), il les met à genoux et découvre le repaire de Méduse. Le monstre est terrible, un seul regard vous pétrifie à jamais. Notre héros ne peut donc affronter le serpent de face. Vous remarquerez que le reptile ici représente le poison mortel des émotions-pensées qui immobilisent. C'est un démon ondulant qui s'instille dans les tréfonds de l'âme, stoppant le flux de la vie. Persée use alors d'un stratagème : le miroir. Grâce au bouclier de bronze, il trouve un moyen de percevoir le monstre sans le fixer dans les yeux. Ne se laissant pas méduser il décapite la créature et enferme la tête dans un lieu où elle ne peut sévir. La captivation (addiction est un terme plus approprié de nos jours) disparue le héros poursuit son aventure. La route conseillée ici est donc la dérobade aux saisies qui peuvent nous accabler en faisant preuve de jugement, d'intuition et surtout d'action (énergie) !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BlurredSpirit
Membre
avatar

Date d'inscription : 10/06/2014
Nombre de messages : 35
Féminin
Scorpion Tigre
Age : 18
Ville : Metz

MessageSujet: Re: Peur de l'inconnu, et peurs inconnues   Sam 25 Juil 2015 - 2:32

Interressant les interprétations des mythes! J'aime bien celle du minotaure Smile
(Desolé d'up le sujet, je ne me suis pas connecté depuis l'année dernière et j'en suis navrée 😞)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://societykillmyvibes.tumblr.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Peur de l'inconnu, et peurs inconnues   Sam 25 Juil 2015 - 9:22

Lorsque j'ai peur, je m'y confronte. Ainsi la peur diminue, voire disparaît complètement.
Revenir en haut Aller en bas
Professeur X
Membre
avatar

Date d'inscription : 16/06/2010
Nombre de messages : 9302
Masculin
Capricorne Singe
Age : 48
Ville : système solaire

MessageSujet: Re: Peur de l'inconnu, et peurs inconnues   Sam 25 Juil 2015 - 12:22

Hum , nous naissons et nous mourrons avec la peur , elle est une composante de notre être , nous avons à peine le choix de l'objet de cette peur , love .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Niv
Membre
avatar

Date d'inscription : 07/01/2015
Nombre de messages : 930
Masculin
Taureau Singe
Age : 25
Ville : Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles ღ

MessageSujet: Re: Peur de l'inconnu, et peurs inconnues   Sam 25 Juil 2015 - 12:54

@professeur X a écrit:
Hum , nous naissons et nous mourrons avec la peur , elle est une composante de notre être , nous avons à peine le choix de l'objet de cette peur , love .
Quelle affirmation si fataliste ! Shocked
La peur... Est un parasite qui habite nos Esprits et qui nous voile la réalité de son tissu d'illusions, de mensonges et de tromperie... Elle est intangible, misérable et si pathétiquement faible qu'elle ne peut rien face à la toute puissance de nôtre véritable nature, la Lumière !!! Même les ténèbres les plus profonds ne peuvent rien face à la Lumière de nos Cœurs ♥
Il incombe à chacun d'affronter la peur l'arme à la main, jour après jour, mois après mois, année après année, jusqu'à que celle-ci soit complètement terrassé et réduite au néant le plus total !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanka
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/03/2015
Nombre de messages : 686
Féminin
Lion Tigre
Age : 42
Ville : no land

MessageSujet: Re: Peur de l'inconnu, et peurs inconnues   Dim 26 Juil 2015 - 0:04

@Professeur X a écrit:
Hum , nous naissons et nous mourrons avec la peur , elle est une composante de notre être , nous avons à peine le choix de l'objet de cette peur , love .
Et quand la peur n'a pas d'objet, c'est l'angoisse! affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Peur de l'inconnu, et peurs inconnues   Dim 26 Juil 2015 - 9:41

La peur instinctive est utile car elle répond au besoin de préservation du corps. C' est une peur qui répond à un danger immédiat et avéré et permet à la créature de mobiliser de manière très rapide son énergie pour une des trois actions possibles : affrontement, fuite, immobilité.
Il n' y a là rien qu' une fonction naturelle qui n' est ni une peur de l' inconnu, ni une peur inconnue mais juste celle de perdre la vie, d' être détruit.
Ensuite il y a la peur psychologique, qui ne correspond a aucun danger réel immédiat mais à la croyance en un scénario crée par le mental , qui se superpose à la situation réelle et qui comprend un danger .La tension créée par la peur de perdre ne peut trouver à se purger sainement puisqu' il n'y a pas de danger réel mais juste danger fantasmé dans l' instant. C' est ainsi de je développe de l' angoisse, des névroses, psychoses...
Ce type de peur ne peut être une peur de l' inconnu, par contre ce peut être une peur inconsciente. La différence ? L' inconnu est inconnaissable alors que l' inconscient peut devenir conscient . On peut donc se délivrer de ce type de peur en voyant quoi est quoi, en conscientisant la fiction du scénario crée par le mental.
Revenir en haut Aller en bas
juliano 69
Membre
avatar

Date d'inscription : 11/10/2014
Nombre de messages : 507
Masculin
Bélier Serpent
Age : 40
Ville : lyon

MessageSujet: Re: Peur de l'inconnu, et peurs inconnues   Dim 26 Juil 2015 - 10:29

savoir reconnaitre ses peurs pour s en liberer , c pas si evident que ca a l admettre parce que ca marche et l ego perd sa place et fait remonter d autres peurs plus profondes encore .
l ego connait les mecanismes qu il a mis en place , et le pourquoi , il faut alors qu il devienne un associé ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wb35
Membre
avatar

Date d'inscription : 11/11/2012
Nombre de messages : 7411
Masculin
Sagittaire Chat
Age : 53
Ville : pas si loin

MessageSujet: Re: Peur de l'inconnu, et peurs inconnues   Dim 26 Juil 2015 - 12:46

"Il faut de la détermination et de la vigilance éternelle pour garder nos paroles et nos pensées. Les pensées de peur, de défaillance, de ressentiment et de mauvaise volonté doivent être dissous et dissipées"

Florence S. Shinn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Peur de l'inconnu, et peurs inconnues   Dim 26 Juil 2015 - 13:30

@shanka a écrit:
@Professeur X a écrit:
Hum , nous naissons et nous mourrons avec la peur , elle est une composante de notre être , nous avons à peine le choix de l'objet de cette peur , love .
Et quand la peur n'a pas d'objet, c'est l'angoisse! affraid
En effet, la plupart du temps l'angoisse est sans objet, il s'agit dans ce cas de s'y confronter physiquement. Respirer profondément et la laisser émerger jusqu'à son paroxysme. Puis, cette dernière redescend lentement d'elle-même.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Peur de l'inconnu, et peurs inconnues   Dim 26 Juil 2015 - 14:29

L'angoisse a un objet, c'est juste qu'il est dans l'inconscient (d'où notre impression subjective qu'il n'existe pas). La discussion et la détente peuvent aider à le faire doucement émerger.
Revenir en haut Aller en bas
Professeur X
Membre
avatar

Date d'inscription : 16/06/2010
Nombre de messages : 9302
Masculin
Capricorne Singe
Age : 48
Ville : système solaire

MessageSujet: Re: Peur de l'inconnu, et peurs inconnues   Dim 26 Juil 2015 - 14:52

Hum , surement la perception de l'action de la peur sur nos fonctions nous apprend à connaitre ses effets , la façon dont notre corps réagit à cette impulsion mécanique , la peur s"étend de fonction en fonction, le corps le mental , les émotions , c'est ce qui détermine son intensité , on peut même mourir de peur .

L'action mécanique de la peur peut être stimulée par n'importe quoi , mais l'imagination participe pour une grande part à la propagation de la peur dans nos fonctions , l'action de ce stimuli dépend de notre état de conscience , plus nous "dormons" plus l'action de cette peur est incontrôlable , nous nous y identifions tout de suite , dans un état d'attention à soi-même la peur n'a pas du tout le même effet , elle devient comme un voyant sur un tableau de bord , même dans un état de conscience de soi on peut ressentir l'effet de la peur , les mécanismes inconscients perdurent à l'observation , mais nous y sommes moins identifiés , nous avons plus de choix , nous pouvons même en rire .

Nous avons été construit avec la peur car nous ne naissons pas conscient , cette possibilité de le devenir est aussi inscrite dans notre nature humaine , mais de nombreux mécanismes comme la peur servent de relais dans l'interaction que nous avons avec le monde dans notre état permanent de rêve éveillé , il ne tient qu'à nous d'user de l'attention dont nous disposons dans l'instant présent pour être plus attentif à nous même , plus unis et présent à cette existence que nous percevons , c'est bien là je pense le but de l'existence de la peur , love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samarcande
Membre
avatar

Date d'inscription : 19/06/2011
Nombre de messages : 4274
Féminin
Capricorne Buffle
Age : 55
Ville : Abondance

MessageSujet: Re: Peur de l'inconnu, et peurs inconnues   Dim 26 Juil 2015 - 15:48


L'angoisse c'est le paroxysme de la peur et cette peur tout au fond c'est la peur de mourir ...
Pour lutter , il faut se dire qu'on en meure pas ... même si tout nous porte à le croire !
et puis regarder bien en face cette peur de la mort , la dépiauter ...
Je sais ... j'ai cru mourir déjà ... et puis non !
En développant la foi ou si tu préfères la confiance , la peur s'éteint
Certains médicaments comme la cortisone génèrent de l'anxiété ! faites comprendre ce genre de choses à la gente médicale Rolling Eyes

En fait tout était dit déjà ...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mephistopheles
Membre
avatar

Date d'inscription : 26/07/2015
Nombre de messages : 608
Masculin
Bélier Cheval
Age : 39
Ville : Vieille France

MessageSujet: Re: Peur de l'inconnu, et peurs inconnues   Dim 26 Juil 2015 - 16:07

L'angoisse n'a rien à voir avec la peur.
En ce qui concerne la peur de mourrir, c'est la peur radicale. Lorsqu'on a plus peur de mourrir, on a plus peur de rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Peur de l'inconnu, et peurs inconnues   Dim 26 Juil 2015 - 16:29

Les peurs inconnues le sont obligatoirement.

Donc pas de souci.

Peur de l'inconnu , il ne faut pas se projeter , une quête qui peut durer toute une vie ou même plusieurs.

Revenir en haut Aller en bas
Itxaso
Membre
avatar

Date d'inscription : 09/03/2014
Nombre de messages : 2187
Féminin
Bélier Tigre
Age : 43
Ville : le monde

MessageSujet: Re: Peur de l'inconnu, et peurs inconnues   Dim 26 Juil 2015 - 17:10

Sur la dichotomie entre peur et angoisse évoquée par Fred, ProfX, etc ... voir
Paul Diel, La peur et l'angoisse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mephistopheles
Membre
avatar

Date d'inscription : 26/07/2015
Nombre de messages : 608
Masculin
Bélier Cheval
Age : 39
Ville : Vieille France

MessageSujet: Re: Peur de l'inconnu, et peurs inconnues   Dim 26 Juil 2015 - 20:54

+ "Le concept de l'angoisse" - S. Kirkegaard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Peur de l'inconnu, et peurs inconnues   Mar 28 Juil 2015 - 22:10

@Mephistopheles a écrit:
L'angoisse n'a rien à voir avec la peur.
En ce qui concerne la peur de mourrir, c'est la peur radicale. Lorsqu'on a plus peur de mourrir, on a plus peur de rien.
Généralement, on ne meurt qu'une seule fois. Smiley (16).gif
Revenir en haut Aller en bas
Mephistopheles
Membre
avatar

Date d'inscription : 26/07/2015
Nombre de messages : 608
Masculin
Bélier Cheval
Age : 39
Ville : Vieille France

MessageSujet: Re: Peur de l'inconnu, et peurs inconnues   Mar 28 Juil 2015 - 23:21

La Nymphe de papier a écrit:
@Mephistopheles a écrit:
L'angoisse n'a rien à voir avec la peur.
En ce qui concerne la peur de mourrir, c'est la peur radicale. Lorsqu'on a plus peur de mourrir, on a plus peur de rien.
Généralement, on ne meurt qu'une seule fois. Smiley (16).gif
Remarque pertinente, mais je suis bien embarassé car je ne vois pas le rapport entre elle et ce que vous avez cité. Seriez-vous la petite amie de lux ?
Belle soirée à vous flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Peur de l'inconnu, et peurs inconnues
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie :: Forum spiritualité et forum ésotérisme sur le partage de l'éveil :: Psychologie et développement personnel-
Sauter vers:  
Spirit Partage - Forum spiritualité de rencontre Montpellier et autre ville
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit