Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie

Forum de discussion sur la spiritualité pour la rencontre et le partage dans l'éveil spirituel de la conscience, bouddhisme zen, lithothérapie meditation et citation.
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Qui est vraiment Dieu ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
extrazlove
Membre


Date d'inscription : 04/05/2013
Nombre de messages : 90
Masculin
Sagittaire Chien
Age : 34
Ville : CASABLANCA

MessageSujet: Qui est vraiment Dieu ?   Jeu 5 Juin 2014 - 23:31

Bonsoir,
Qui es vraiment dieu?
A part le faite qui es le créateur de toutes choses.


Dernière édition par Pongo le Mar 10 Juin 2014 - 21:23, édité 1 fois (Raison : Ajout d'un espace avant le ?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Qui est vraiment Dieu ?   Jeu 5 Juin 2014 - 23:41

Bonsoir,

Regarde en toi.
Revenir en haut Aller en bas
extrazlove
Membre


Date d'inscription : 04/05/2013
Nombre de messages : 90
Masculin
Sagittaire Chien
Age : 34
Ville : CASABLANCA

MessageSujet: Re: Qui est vraiment Dieu ?   Ven 6 Juin 2014 - 0:26

Pour répondre a ma propre question , dans le coran Allah est décrit avec 99 nom.
Et moi je préfère celui de plus miséricordieux (car je crois que dieu serais plus miséricordieux que moi, un Homme qui souhaite voir tout êtres dans le paradis même Satan, et si l'enfer devrais exister serais l'enfer de sims) et aussi le grand scientifique car je crois a la science pour sortir l'humanité de son ignorance.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kores
Membre


Date d'inscription : 19/04/2012
Nombre de messages : 1280
Masculin
Taureau Chien
Age : 46
Ville : Sud-Ouest

MessageSujet: Re: Qui est vraiment Dieu ?   Ven 6 Juin 2014 - 2:43

@extrazlove a écrit:
Bonsoir,
Qui est vraiment dieu?
A part le faite qui es le créateur de toutes choses.

A part ça, ceci n'étant qu'une broutille  Laughing

Mais c'est encore une question pour faire parler avec des mots ! Smile
La réponse est, à mon sens, impossible ce qui est rare dans l'univers du tout possible.

Et je comprends l'origine de règles religieuses voulant qu'on se garde de faire une représentation de Dieu car c'est un non-sens de réaliser, par quelque moyen que ce soit, une réduction de l'Infini.

Toutefois, faiblesses humaines obligent, il est important de choisir un chemin au moyen des aspects que l'on reconnait, et donc d'avoir son dieu personnel.
Personnellement, c'est dans la beauté de la Lumière que je pense voir et comprendre la meilleure définition ultime de Dieu.
Pour ce qui est des personnifications, je les réserve aux serviteurs de Dieu, car il est bien plus aisé de savoir que toujours au dessus il y a le Père dont rien ne peut être dit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Agaldian
Membre


Date d'inscription : 16/05/2011
Nombre de messages : 397
Masculin
Taureau Chien
Age : 34
Ville : marseille

MessageSujet: Re: Qui est vraiment Dieu ?   Ven 6 Juin 2014 - 4:50

Tout comme un nombre phenomenal d'atomes composent un objet l'ensemble de ce qui est compose ce que j'appelle dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.unedesvoies.123.fr
Totem
Membre


Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 12531
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 61
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: Qui est vraiment Dieu ?   Ven 6 Juin 2014 - 8:35

nergal a écrit:
Tout comme un nombre phenomenal d'atomes composent un objet l'ensemble de ce qui est compose ce que j'appelle dieu.

 :jap: :jap: :jap: 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Qui est vraiment Dieu ?   Ven 6 Juin 2014 - 11:09

Revenir en haut Aller en bas
Professeur X
Membre


Date d'inscription : 16/06/2010
Nombre de messages : 8217
Masculin
Capricorne Singe
Age : 47
Ville : système solaire

MessageSujet: Re: Qui est vraiment Dieu ?   Ven 6 Juin 2014 - 11:27

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Qui est vraiment Dieu ?   Ven 6 Juin 2014 - 18:44

@Professeur X a écrit:
+1 : Cohiba Behike 56.
Revenir en haut Aller en bas
did
Membre


Date d'inscription : 11/01/2014
Nombre de messages : 3545
Masculin
Vierge Serpent
Age : 51
Ville : Planéte Terre

MessageSujet: Re: Qui est vraiment Dieu ?   Sam 7 Juin 2014 - 7:17

@extrazlove a écrit:
Qui es vraiment dieu?

Que cherches-tu ?

Une réponse a ta question ?
... ou bien connaitre dieu, plonger a l'intérieur de lui ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loup-blanc
Membre


Date d'inscription : 09/02/2014
Nombre de messages : 738
Masculin
Poissons Chat
Age : 41
Ville : Sirius

MessageSujet: Re: Qui est vraiment Dieu ?   Sam 7 Juin 2014 - 8:58

Réveillez-vous chers enfants ! Dieu est en vous, une fois votre ADN réveillée vous comprendrez !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Professeur X
Membre


Date d'inscription : 16/06/2010
Nombre de messages : 8217
Masculin
Capricorne Singe
Age : 47
Ville : système solaire

MessageSujet: Re: Qui est vraiment Dieu ?   Sam 7 Juin 2014 - 12:28

Hum , qui as déjà vu Dieu en réveillant son ADN , bel exploit spirituel , dans la question d'origine on lit : " Qui est 'il VRAIMENT " cela suppose que dans les descriptions qu'on peut en faire il en est qui ne te semble pas vraies , mais tu n'engages pas le sujet dessus , " A part le créateur de toute chose " , c'est déjà pas mal sur un curriculum spirituel , Dieu seul sait ce qui pourrait être inscrit sur sa carte de visite , L'éternel , le miséricordieux , l'unique ... love .


Dernière édition par Professeur X le Sam 7 Juin 2014 - 13:29, édité 1 fois (Raison : correctures)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Qui est vraiment Dieu ?   Sam 7 Juin 2014 - 12:54

Qui est vraiment Dieu ? ou qu'est-ce que Dieu ?
.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Qui est vraiment Dieu ?   Sam 7 Juin 2014 - 13:05

Qui est vraiment Dieu?

euh , bien malin celui qui me le dira. Sauf s'il l'a vu et connu . Mais bon .... hum.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Qui est vraiment Dieu ?   Sam 7 Juin 2014 - 13:18

Dieu seul le sait.  Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
porte
Membre


Date d'inscription : 08/02/2014
Nombre de messages : 3042
Masculin
Lion Serpent
Age : 63
Ville : Pays de Loire

MessageSujet: Re: Qui est vraiment Dieu ?   Sam 7 Juin 2014 - 13:34

Je le rencontre assez souvent et je puis vous dire, qu'IL va très très bien et qu'IL vous remercie de vous préoccuper de LUI et qu'IL en tient compte dans ce qui arrive. (lol)

Donc pas d’inquiétude, la réponse est déposée en nous, et c'est bien pour cette simple raison qu'il a été dit: "Frappes (d'un coeur sincère et pur)) et l'on t'ouvrira".

Il est remarquable, que, quel que soit la réponse donnée au "moi", jamais il ne s'en satisfera, autant le renvoyer chez lui, d'où il vient, ce qui a fait qu'il soit apparu, telle est la Cause.

Namasté  :jap:

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Qui est vraiment Dieu ?   Sam 7 Juin 2014 - 13:45

Porte, la porte s'ouvre dans quel sens ?  Laughing 
Revenir en haut Aller en bas
porte
Membre


Date d'inscription : 08/02/2014
Nombre de messages : 3042
Masculin
Lion Serpent
Age : 63
Ville : Pays de Loire

MessageSujet: Re: Qui est vraiment Dieu ?   Sam 7 Juin 2014 - 14:00

Les Nymphes a écrit:
Porte, la porte s'ouvre dans  quel sens ?  Laughing 

*RE: Très simplement...dans le sens de l'ouverture.

Mais c'est toi qui l'ouvrira, librement. Seul tes doutes te retiennent à cet avènement.

Fraternellement  drunken

Ne sens-tu ce frémissement avant que de poindre l'aube étire?

Sortir du sommeil et se lever tôt sera le mieux pour le percevoir.

Bon WE Nymphes.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Qui est vraiment Dieu ?   Sam 7 Juin 2014 - 14:03

@porte a écrit:
Les Nymphes a écrit:
Porte, la porte s'ouvre dans  quel sens ?  Laughing 

*RE: Très simplement...dans le sens de l'ouverture.

Mais c'est toi qui l'ouvrira, librement. Seul tes doutes te retiennent à cet avènement.

Fraternellement  drunken

Ne sens-tu ce frémissement avant que de poindre l'aube étire?

Sortir du sommeil et se lever tôt sera le mieux pour le percevoir.

Bon WE Nymphes.

 cheers :jap: 
Revenir en haut Aller en bas
Totem
Membre


Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 12531
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 61
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: Qui est vraiment Dieu ?   Sam 7 Juin 2014 - 14:56

Les Nymphes a écrit:
Porte, la porte s'ouvre dans  quel sens ?  Laughing 


C'est une porte à battant.... Laughing 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
natalliana
Membre


Date d'inscription : 16/03/2014
Nombre de messages : 1757
Féminin
Lion Chat
Age : 53
Ville : la planète bleue

MessageSujet: Re: Qui est vraiment Dieu ?   Sam 7 Juin 2014 - 22:07

@Totem a écrit:
Les Nymphes a écrit:
Porte, la porte s'ouvre dans  quel sens ?  Laughing 


C'est une porte à battant.... Laughing 

 
:ange10) 

`` Janus... divinité latine aux deux visages était le dieu des portes et, avec l'aide des Heures, il gardait les portes du ciel et du domaine des Dieux...
Au seuil de l'ouverture et des opportunités, Janus se montrait toujours avec deux visages : l'un tourné vers la droite... "le passé", "le recommencement" et l'autre tourné vers la gauche... "le futur", "l'avenir" sans espoir de retour en arrière.
Janus se présentait comme l'image du passage d'un monde à l'autre, d'un temps à l'autre...``

 :ange10) 

"La seule chose que je sais c'est que je ne sais rien..." Socrate
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
khalem
Premiers messages spirituels


Date d'inscription : 11/01/2014
Nombre de messages : 12
Masculin
Vierge Serpent
Age : 39
Ville : Toulouse

MessageSujet: Re: Qui est vraiment Dieu ?   Lun 9 Juin 2014 - 13:57

Après diverses expériences et réflexions, j'ai arrêté de voir Dieu comme un "Être", si grand soit-"Il". Toute idée de volonté propre, d'intelligence ou même de conscience enfermées dans ce Dieu que je voyais illimité, infini, incréé, me paraissait de plus en plus absurde.

Selon moi aujourd'hui, ce que l'on nomme Dieu est une Force omniprésente et aveugle, donc sans conscience "en soi" (sinon, si l'on  veut, la somme de toutes les consciences qui La constitue mais qui ne sont donc pas intrinsèquement liées à Sa nature première), qui met en mouvement tout ce qui est. C'est la Vie à l'état pur, sans état d'âme, sans conscience, sans volonté autre que ce mouvement quintessentiel, comme un courant subtil qui emplit tout en essence et avance constamment, de façon automatique, en poussant tout ce qui vit (et qui est donc fait de cette essence) dans le sens de l'évolution... comme une sorte de matrice pure vivante à partir de laquelle toutes les évolutions sont possibles. Il y a donc bien dans ces vastes Univers de très grands Êtres, extrêmement évolués, tellement que nous ne pouvons même le concevoir, des Êtres doués de conscience et de volonté qui veillent et qui entrent en communication parfois avec des intelligences "inférieures". Nous-mêmes faisons partie d'une Source, d'un Soi, qui est Lui-même un grand Être, avec lequel nous pouvons nous relier, et ce Lien, rétabli en conscience et volonté, est primordial pour notre propre évolution. Mais, quels que soient les Êtres, si grands soient-ils, auxquels nous nous relions (à commencer par notre Source), aucun d'Eux n'est selon moi Ce que l'on peut nommer Dieu si on le souhaite.

Je ne sais si ma vision est juste bien sûr, je sais simplement que la vision d'un Dieu doué de conscience et de volonté propres ne me paraissait plus plausible et j'ai par ailleurs perçu ce Courant quintessentiel omniprésent et "aveugle" lors de certaines de mes expériences. Je crois savoir également depuis longtemps que lorsque j'entre en contact avec ma propre Source ou avec un Grand Être quelconque, ce n'est pas avec "Dieu" que je communie, mais je sais aussi que cela ne change rien dans les faits : je suis bien dans ces instants sacrés en communion avec une Conscience, une Intelligence et une Force qui dépassent sans commune mesure ce que je suis en tant qu'être humain, qui me guide dans mon évolution et qui, lorsqu'il s'agit de ma Source, est à la fois Ce dans quoi je suis inscrit en tant qu'être vivant et Ce qui pulse au fond de mon Cœur en tant qu'identité première de ce que je suis (la Source est, selon moi,  transcendante et immanente). Je n'ai donc bien entendu aucune certitude sur la nature de Dieu, et je suis conscient que nourrir trop de réflexions à ce sujet est plus qu'inutile, car cela peut même ralentir par un surplus d'intellectualisation, mais j'ai pour l'instant une réponse qui me convient à cette question fondamentale, et cela me suffit. Elle évoluera sans aucun doute avec ma propre évolution.

Si je me suis permis d'intervenir dans ce sujet, c'est parce que j'ai découvert les Lettres des Mahatmas il y a quelques temps (que l'on peut trouver très facilement sur le web). Il m'est arrivé à plusieurs reprises dans mon cheminement de voir certaines de mes expériences et conclusions corroborées par une Tradition ou une autre, et cela a toujours été comme un encouragement à continuer. La lettre XXII de ces Lettres des Mahatmas va dans le même sens que celui que je viens de vous partager, et j'aime beaucoup son approche. Chacun reste libre de "croire" ou non à l'existence des Maîtres, ou encore que ces lettres proviennent bien ou non de tels êtres "accomplis" (entre "" car l'évolution toujours suit son cours...), mais celle-ci en particulier (c'est la seule que j'ai lue car elle avait été indiquée sur un autre forum que je suis) me paraît digne d'intérêt en ce sens qu'elle peut faire réfléchir je pense même les théistes les plus convaincus. À prendre donc comme un simple avis qui peut éventuellement faire évoluer sa propre conception des choses. Je vais poster cette lettre dans les messages suivants pour éviter de trop surcharger la lecture.



Dernière édition par sol-ange le Lun 9 Juin 2014 - 14:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
khalem
Premiers messages spirituels


Date d'inscription : 11/01/2014
Nombre de messages : 12
Masculin
Vierge Serpent
Age : 39
Ville : Toulouse

MessageSujet: Re: Qui est vraiment Dieu ?   Lun 9 Juin 2014 - 13:58

Extraits d'une lettre de Koot Hoomi à Hume reçue vers la fin de la saison de 1882 pour que j'en prenne connaissance (A.P.S)

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit (et maintenant, en vous plaçant du point de vue de votre science occidentale et des suggestions de votre propre Ego qui a déjà saisi l'essentiel de toute vérité, préparez-vous à tourner en dérision cette idée fausse), avez-vous jamais soupçonné que le mental Universel, comme le mental limité humain, pourrait avoir deux attributs ou un pouvoir double : le pouvoir volontaire et conscient et le pouvoir involontaire et inconscient ou mécanique ? Pour mettre d'accord les difficultés soulevées par de nombreuses propositions théistes et anti-théistes, ces deux pouvoirs sont une nécessité philosophique. La possibilité du premier attribut, volontaire et conscient, en ce qui concerne le mental infini, malgré les affirmations de tous les Egos dans le monde vivant, restera toujours une simple hypothèse, tandis qu'en ce qui concerne le mental fini, c'est un fait scientifique et démontré. L'Esprit Planétaire le plus élevé est aussi ignorant que nous au sujet de la possibilité du premier attribut du mental infini, et l'hypothèse en restera une même en Nirvâna, car, là comme ici, c'est une simple possibilité découlant de certaines déductions.

Prenez le mental humain dans ses rapports avec le corps. L'homme a deux cerveaux physiques distincts : le cerveau proprement dit, avec ses deux hémisphères situés dans la région frontale de la tête (origine des nerfs volontaires) et le cervelet, situé dans la partie postérieure du crâne (source des nerfs involontaires qui sont les agents des pouvoirs inconscients ou machinaux du mental qui agit par leur intermédiaire). Si le contrôle de l'homme de ses fonctions involontaires, telles que la circulation du sang, les battements du coeur et la respiration, surtout pendant le sommeil, est bien faible et bien incertain, cependant combien l'homme, comme maître et souverain de l'aveugle mouvement moléculaire, c'est-à-dire des "lois" gouvernant son corps (une preuve de cela étant fournie par les pouvoirs phénoménaux de l'Adepte et même du Yogi ordinaire), nous apparaît plus puissant, plus potentiel que ne se montre ce que vous nommez Dieu, vis-à-vis des lois immuables de la Nature. Différent en cela du mental fini, le "mental infini" (que nous appelons ainsi pour nous mettre d'accord, car nous l'appelons la force infinie) ne montre que les fonctions de son cervelet, l'existence de son cerveau supposé n'étant admise, comme nous venons de le dire, que dans l'hypothèse fondée sur des déductions et découlant de la théorie Cabalistique (exacte à tous autres égards), que le Macrocosme est le prototype du Microcosme.

Autant que nous le sachions (et nous faisons peu de cas de la corroboration de ce fait par la science moderne) et autant que les Esprits Planétaires les plus élevés l'ont constaté (eux qui, ne l'oubliez pas, en pénétrant derrière le voile primitif de matière cosmique ont, avec le monde trans-cosmique des relations semblables aux nôtres lorsque nous allons derrière le voile de notre grossier monde physique), le mental infini ne montre, à eux comme à nous, rien de plus que les battements réguliers et inconscients de l'éternelle et universelle pulsation de la Nature à travers les myriades de mondes, au-dedans comme au-dehors du voile primitif de notre système solaire.

Dans cette mesure, nous savons. A l'inférieur et jusqu'à l'extrême limite, jusqu'au bord même du voile cosmique, nous savons (par expérience personnelle) que le fait est exact. Quant aux renseignements recueillis au sujet de ce qui se passe au-delà, nous les devons aux Esprits Planétaires et à notre Bienheureux Seigneur le Bouddha. Cela, bien entendu, peut être considéré comme des renseignements de seconde main. Il y a des personnes qui, plutôt que de se rendre à l'évidence, préféreront même considérer les dieux planétaires comme des philosophes désincarnés "égarés", sinon réellement menteurs. Qu'il en soit ainsi. "Chacun est maître de sa propre sagesse", dit un proverbe tibétain, et chacun est libre d'honorer ou d'avilir son esclave. Cependant je continuerai, pour le profit de ceux qui peuvent néanmoins saisir mon explication du problème et comprendre la nature de la solution.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
khalem
Premiers messages spirituels


Date d'inscription : 11/01/2014
Nombre de messages : 12
Masculin
Vierge Serpent
Age : 39
Ville : Toulouse

MessageSujet: Re: Qui est vraiment Dieu ?   Lun 9 Juin 2014 - 14:00

C'est la faculté, qui lui est propre, du pouvoir involontaire du mental infini (que nul ne songera jamais à nommer Dieu) d'être éternellement en train de transformer par évolution la matière subjective en atomes objectifs (veuillez vous rappeler que les deux adjectifs ne sont employés que dans un sens relatif) ou en matière cosmique qui, dans une évolution ultérieure, prend forme. Et c'est encore ce même pouvoir involontaire et machinal que nous voyons si intensément actif dans toutes les lois fixes de la nature, qui gouverne et contrôle ce qu'on appelle l'Univers ou le Cosmos. Certains philosophes modernes voudraient voir dans le mouvement la preuve de l'existence d'un Créateur. Nous disons et affirmons que ce mouvement (le mouvement universel et perpétuel qui jamais ne cesse, jamais ne ralentit ou n'augmente sa vitesse, pas même pendant les interludes entre les pralayas ou "nuits de Brahma", mais continue comme un moulin mis en mouvement, qu'il ait ou non quelque chose à moudre, car le pralaya signifie la perte momentanée de toute forme, mais en aucune façon la destruction de la matière cosmique qui est éternelle), nous disons que ce mouvement perpétuel est la seule Divinité éternelle et incréée qu'il nous soit possible de reconnaître. Envisager Dieu comme un esprit intelligent et accepter, en même temps, son immatérialité absolue, revient à concevoir une non-entité, un vide pur ; considérer Dieu comme un Etre, un Ego et, pour quelque raison mystérieuse, placer son intelligence sous un boisseau, est le comble de l'absurdité ; lui attribuer l'intelligence, en présence du Mal aveugle et brutal, c'est en faire un démon, le plus ignoble des Dieux. Un Etre, si gigantesque soit-il, occupant de l'espace, ayant longueur, largeur et épaisseur, est très certainement la divinité Mosaïque ; le "Non-être" et un simple principe vous mènent tout droit à l'athéisme Bouddhique ou à l'Acosmisme Védantin primitif. Rechercher ce qui est au-delà et en dehors des mondes de la forme et de l'être, dans des mondes et des sphères dans leur état le plus spiritualisé (et peut-être voudrez-vous nous obliger en nous disant où peut se trouver cet au-delà puisque l'Univers est infini et sans limites), est pour quiconque inutile, étant donné que même les Esprits Planétaires n'en ont aucune connaissance ou perception. Si nos plus grands adeptes et Bodhisattvas n'ont jamais pénétré au-delà de notre système solaire (et cette idée semble s'adapter merveilleusement, mon Frère respecté, à votre théorie théiste préconçue), ils ont pourtant connaissance de l'existence d'autres systèmes solaires semblables, avec autant de certitude mathématique qu'en possède un astronome occidental à propos de l'existence d'étoiles invisibles qu'il ne peut aucunement approcher ni explorer. Mais ce qui se trouve à l'intérieur des mondes et des systèmes, non dans la trans-infinité (étrange terme à employer), mais plutôt dans la cis-infinité, à l'état de l'immatérialité la plus pure et la plus inconcevable, cela personne ne l'a jamais connu ou n'en parlera jamais ; en conséquence, c'est quelque chose de non existant pour l'univers. Vous êtes libre de placer dans ce vide éternel les pouvoirs-intellectuels ou volontaires de votre divinité (si vous pouvez concevoir pareille chose).

En attendant, nous pouvons dire que c'est le mouvement qui gouverne les lois de la nature et qu'il les gouverne comme l'impulsion mécanique donnée à l'eau courante, qui la pousse soit en ligne droite, soit en suivant des centaines de sillons latéraux qu'elle peut rencontrer sur son chemin, que ces sillons soient des rigoles naturelles ou des canaux creusés artificiellement par la main de l'homme. Nous maintenons que partout où il y a de la vie et de l'être, dans une forme quelconque, fût-elle la plus spiritualisée, il n'y a pas de place pour un gouvernement moral, bien moins encore pour un Gouverneur moral (un Etre qui, en même temps, n'a pas de forme et n'occupe pas d'espace) ! En vérité, si la lumière brille dans les ténèbres et si les ténèbres ne la comprennent point, c'est que telle est la loi naturelle ; mais pour celui qui sait, combien il est plus suggestif et plus lourd de sens de dire que la lumière peut encore moins comprendre les ténèbres ou les connaître jamais, car elles la tuent partout où elles pénètrent et l'annihilent instantanément. Un Esprit pur et néanmoins doué de volonté est, pour le mental doué de volonté, une absurdité. Le résultat de l'organisme ne peut exister indépendamment d'un cerveau organisé et un cerveau organisé fait avec rien est une idée bien plus fallacieuse encore. Si vous me demandez "D'où proviennent alors les lois immuables ? Les lois ne peuvent se faire elles-mêmes", je vous demanderai alors à mon tour : Et d'où vient leur Créateur supposé ? Un Créateur ne peut se créer ou se faire lui-même. Si le cerveau ne s'est pas fait lui-même (car ce serait affirmer que le cerveau a agi avant d'exister), comment l'intelligence, le résultat d'un cerveau organisé, pourrait-elle agir avant que ne fût fait son créateur ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
khalem
Premiers messages spirituels


Date d'inscription : 11/01/2014
Nombre de messages : 12
Masculin
Vierge Serpent
Age : 39
Ville : Toulouse

MessageSujet: Re: Qui est vraiment Dieu ?   Lun 9 Juin 2014 - 14:00

Tout cela rappelle les discussions pour le titre de "senior" (note). Si nos doctrines sont par trop en conflit avec vos théories, nous pouvons alors abandonner ce sujet et parler tout à notre aise d'autre chose. Etudiez les lois et les doctrines des Swabhavikas du Népal, la principale école de philosophie bouddhique de l'Inde, et vous trouverez en eux les "wranglers" les plus érudits comme les plus scientifiquement logiques du monde. Leur Swabhavat plastique, invisible, éternel, omniprésent et inconscient est la Force ou le Mouvement générant sans cesse son électricité qui est la vie.

Oui ; il y a une force aussi illimitée que la pensée, aussi puissante que la volonté sans bornes, aussi subtile que l'essence de la vie, dont l'énergie foudroyante est si inconcevablement terrible qu'elle serait capable, fût-elle simplement employée comme levier, d'ébranler l'univers jusqu'à son centre. Mais cette force n'est pas Dieu, car il y a des hommes qui ont appris le secret de la soumettre, quand c'est nécessaire, à leur volonté. Regardez autour de vous et voyez les innombrables manifestations de la vie, si infiniment multiformes ; de la vie, du mouvement, du changement. Quelle en est la cause ? De quelle source inépuisable sont-elles issues et par quelle opération ? Sortant de l'invisible et du subjectif, elles sont entrées dans notre petite région du visible et de l'objectif. Filles de l'Akasha, évolutions concrètes de l'éther, ce fut la Force qui les mena à la perceptibilité, et c'est la Force qui, en temps voulu, les fera disparaître à la vue de l'homme.

Pourquoi, dans votre jardin, cette plante à droite aurait-elle été produite avec une telle forme, et cette autre, à gauche, avec une forme complètement dissemblable ? N'est-ce point le résultat de l'action changeante de la Force, de corrélations différentes ? Si partout dans le monde régnait une monotonie parfaite d'activités, nous aurions dans tous les règnes de la nature une complète identité de formes, de couleurs, d'aspects et de propriétés. C'est au mouvement avec le conflit, la neutralisation, l'équilibration, la corrélation qui en résultent, qu'est due la variété infinie qui règne. Vous parlez d'un Père intelligent et bon (le choix de cet attribut est plutôt malheureux), guide et gouverneur moral de l'univers et de l'homme. Il existe autour de nous un certain état de choses que nous appelons normal. Dans cette condition des choses, rien ne peut arriver qui dépasse notre expérience journalière, c'est-à-dire qui ne soit conforme aux "lois immuables de Dieu". Mais supposez que nous changions ces conditions et que nous ayons le dessus sur celui sans lequel, comme on vous le dit en Occident, même un cheveu de votre tête ne peut tomber. Un courant d'air m'apporte le froid du lac, auprès duquel, les doigts à moitié gelés, je vous écris maintenant cette lettre. Par une certaine combinaison d'influences électriques, magnétiques, odylliques ou autres, je transforme en brise plus chaude le courant d'air qui engourdit mes doigts ; j'ai déjoué l'intention du Tout-Puissant et je l'ai détrôné selon mon bon plaisir ! Je peux faire cela, ou bien, lorsque je ne désire pas que la nature produise des phénomènes étranges et trop visibles, j'oblige mon soi qui est en moi, qui voit la nature et l'influence, à s'éveiller soudain à des perceptions et à des sentiments nouveaux et suis ainsi mon propre Créateur et gouverneur.

Mais croyez-vous être dans le vrai quand vous dites que "les lois naissent" ? Des lois immuables ne peuvent naître, puisqu'elles sont éternelles et incréées, propulsées dans l'Eternité et puisque Dieu lui-même, si une telle chose existait, ne pourrait jamais avoir le pouvoir de les arrêter. Et quand ai-je dit que ces lois étaient fortuites per se ? J'entendais leurs corrélations aveugles, jamais les lois, ou plutôt la loi, puisque nous ne reconnaissons qu'une loi dans l'Univers, la loi d'harmonie, d'ÉQUILIBRE PARFAIT. Alors il semble pour le moins étrange qu'un homme doué comme vous d'une logique aussi subtile, d'une aussi admirable compréhension de la valeur des idées en général et des mots en particulier, qu'un homme aussi précis que vous l'êtes d'habitude, débite des tirades sur un "Dieu souverainement sage, puissant et, aimant". Je ne proteste en rien, comme vous semblez le croire, contre votre théisme, ou contre la croyance en un idéal abstrait quelconque, mais je ne puis m'empêcher de vous demander comment savez-vous ou pouvez-vous savoir que votre Dieu est souverainement sage, omnipotent et aimant, quand tout, dans la nature physique et morale, prouve qu'un être semblable, s'il existe, est absolument le contraire de tout ce que vous dites de lui ? Étrange illusion, et qui semble dominer votre intellect lui-même.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Qui est vraiment Dieu ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie :: Forum spiritualité et forum ésotérisme sur le partage de l'éveil :: Discussion, rencontre, partage, écoute, dialogue :: Questions et réponses spirituelles-
Sauter vers:  
Spirit Partage - Forum spiritualité de rencontre Montpellier et autre ville
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Sciences et Savoirs | Religions