Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie

Forum de discussion sur la spiritualité pour la rencontre et le partage dans l'éveil spirituel de la conscience, bouddhisme zen, lithothérapie meditation et citation.
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Plus j'avance et plus je perds d'intérêt à ma vie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
miparadisio
Nouvellement inscrit
Nouvellement inscrit


Date d'inscription : 08/04/2014
Nombre de messages : 4
Féminin
Taureau Serpent
Age : 39
Ville : nantes

MessageSujet: Plus j'avance et plus je perds d'intérêt à ma vie   Ven 2 Mai 2014 - 10:51

Rappel du premier message :

Bonjour...

Je viens temoigner sur ma situation, et voir si certains d'entre vous ont vecu cela...besoin de me sentir comprise,ecouté...

Voila 4 ans que j'ai emprunté le chemin spirituel, quel beau chemin, quelles belles rencontres, quelle croissance personnelle !!!!
Un epanouissement interieur, un reajustement de ma vie, une harmonie entre qui je suis et ce que je vis exterieurement, une si belle aventure cette decouverte du divin en nous....
J'ai decouvert la meditation, ai passé le niveau 2 reiki, beaucoup de lecture, de conferences....je me suis comme deconstruite pour me reconstruire. Beaucoup de sagesse aussi. Une nouvelle vie amoureuse depuis l' été dernier Coeur ! , un demenagement, et du chomage aussi  scratch ....

Alors que tout pourrait paraitre magnifique, du temps pour moi, un cheri.....voila que je me sens peut etre a un des moments les moins signifiants a mes yeux de ma vie. Apres des nettoyages diverses, liberations de memoires....j'ai l'impression d'avoir perdu ma joie, et de ne voir que melancolie de mon ame,  perte d'envie de faire les choses....tout me semble une montagne....je n'arrive tout simplement plus a donner un sens a ma vie....je me sens decouragé de la moindre chose et cela me peine.....je vois tous ces gens qui ont trouvé leur "voie" comme si c'etait evident, qui avancent et sont sont dans l'action...je me sens comme "a coté" de tout ca....comme si la "molesse" m'avait contaminé. Je me dis que je suis surement en train de recevoir de nouvelles energies, que bientot tout va changer comme on peut le lire et le voir partout...mais les mois passent et la tristesse me gagne...

voila tout simplement mon etat actuel.....je ne sais que penser, j'accueille oui, mais je me cherche aussi, qui suis-je, oui je suis amour,lumiere mais quoi d'autre ?? que suis-je venu faire dans cette vie....?????

merci de m'avoir lu, de me faire part de vos doutes sur ce chemin....pleins de belles choses pour cette journée

 flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

AuteurMessage
did
Membre


Date d'inscription : 11/01/2014
Nombre de messages : 3522
Masculin
Vierge Serpent
Age : 51
Ville : Planéte Terre

MessageSujet: Re: Plus j'avance et plus je perds d'intérêt à ma vie   Sam 3 Mai 2014 - 8:27

Bonjour miparadisio…

... ET  BIENVENUE  A  TOI, BIENVENUE  PARMI  NOUS,

Je crois que tu as bien fait de t’inscrire ici.
Car si des fois on déconne tous un peu sur ce forum, au moins, lorsque quelqu’un a un souci et nous le dis, tout le monde débarque pour écouter, pour chercher a comprendre et pour lui donner des paroles de réconfort - comme on pourra - voir pour lui donner des conseils si on en a, ou bien pour te secouer un peu comme te l’a proposé Lucrèce, car il est vrai que des fois ça suffit.
(Ou si ça suffit pas, ça peut servir aussi a surmonter quand même.)

Même prof a mis de coté son vitriol pour te parler avec un cœur compatissant, voir sage.

(Pour toi qui es nouvelle ici tu ne comprends encore pas ce que ça veut dire, mais je t’assure que tu as fait très fort !)

Bon.
Je ne sais pas a quel point tu es renseigné sur le monde de la spiritualité, mais tu va peut être découvrir ici que la recherche spirituelle c’est bien plus vaste que ce que tu crois.
Ici on à toutes sortes de combine pour affronter ce qu’on trouve dans la vie, donc ce sera à toi de voir si dans tout ça tu peux trouver des choses qui marchent pour toi.

Mais venons-en à ton souci :
Je suis moi-même un grand mélancolique, parfois totalement effondré, l’air grave aux limites du tragique, expert pour se convaincre que tout est vain, et se plonger avec délectation morbide dans cet abime.

Je connais bien tous les fantômes qui rodent dans le pays de la tristesse.
Mais comme je suis un type organisé, voir méthodique, j’ai observé.
J’ai observé tout ça, et il me semble que dans le peuple de ces fantômes il y a deux catégories.
Alors peut être que ça peut te servir a toi aussi de distinguer les deux, car elles se soignent pas pareil.
Et si des fois c’est l’une, et des fois l’autre, je te ferais deux ordonnances.

Pour ça je te pose deux questions :

Est-ce que quand tu vois un petit enfant qui joue, avec son petit chien, dans les fleurs du jardin, est ce que leur joie chasse ta tristesse ?
Est-ce que leur joie devient la tienne, même si ça dure seulement le temps ou tu passe devant eux ?

Je prenais cet exemple des petits d’Homme, avec les petits animaux, mais n’importe lequel fera l’affaire : est ce que rencontrer de la joie de vivre, ou bien de la beauté, cela te sort - même un instant - de ta tristesse ?

Voilà pour la première question et maintenant la deuxième :

Quand tu rencontre ce bonheur a l’extérieur de toi, est ce que cela te fait comme une sensation de rejet pour ceux qui ont cette joie, un truc désagréable qui te rappelle que toi, tu n’y a pas droit pour le moment  à ce bien être ?

Je te demande ces choses car ce sont deux tristesses bien différentes.
C’est Jean de la croix qui m’a expliqué ça, qui m’a appris à distinguer les deux.
Ensuite J'AI FAIT COMME IL DISAIT et ça a bien marché.

La première sorte de tristesse passera d’elle-même à mesure que tu auras progressé.
Cherche simplement de temps en temps des lieux ou des personnes qui te feraient du bien, histoire de faire une pause, sans oublier que ce n’est pas la solution entière, mais juste une pause momentanée dans ta tristesse, si elle est trop pesante.
Essaye de lui faire bon accueil a cette tristesse, comme a la joie, faire bon accueil aux deux, sans essayer d’en chercher une et de rejeter l’autre.

S’il t’arrive d’avoir la seconde de ces deux formes de tristesse, là c’est plus grave :

C’est ton égoïsme qui te broie.

J’en suis personnellement sortis en demandant CHAQUE JOUR à dieu de me donner de l’amour pour les gens, et en passant a l’acte par du bénévolat dans des associations.
Car  qui  pourrais bénéficier de cette énigme qu’est l’amour de dieu, si tu lui demandais d’aimer les gens à travers toi, mais que tu reste devant ta télé ?

J’aimerai aussi savoir en quoi consiste exactement ta pratique spirituelle.
Car demander a dieu de te donner son amour pour les gens ce n’est peut être pas possible pour toi ?

Tu parle de méditation…quel genre de méditation fait tu ?
As-tu d’autres pratiques ?

Tu dis aussi :

« Que suis-je venu faire dans cette vie....????? »

A mon avis la même chose que tout le monde : régler des problèmes.
… en commençant par le rencontrer.
Tu en a devant toi de ces problèmes, ou bien en toi, en ce moment, alors ne cherche pas plus loin ce que tu as à faire : t’en occuper.
Et tu le fais déjà en t’inscrivant ici, et en parlant de tes soucis.
On va voir ce que l’on peut faire pour toi.
Peut être pas grand-chose, mais on le fait.
En tout cas bienvenue parmi nous, nous aussi on bataille avec la vie.

Je ne connais pas ton histoire avec le monde des spiritualités.
Mais peut être que tu es entré en passant par une porte un peu spéciale, ou quelqu’un t’aurais  expliqué qu’on était la lumière… et ça t’a fait du bien ?

Maintenant il te semble qu’on est aussi de l’ombre… et ça te fait du mal un peu...

Ils t’on peut être pas tout dis quand tu es arrivé dans ce monde là…

Comme chacun d’entre nous tu es venue sur terre pour éclairer cette ombre, et quand on éclaire dans une cave ou le ménage a été oublié depuis longtemps, au début ce qu’on voit n’est pas joli.

Ma version de la spiritualité ce n’est se bercer avec des histoires de lumière, mais c’est faire le ménage.
Et nettoyer c’est salissant, si tu vois ce que je veux dire : au début et pendant le ménage, c’est salissant.

On sort nécessairement crasseux d’une cave qu’on veut  vider et nettoyer.
Ensuite la douche et la lessive et là seulement on se tape un casse croute avec les potes.

Tu nous écrits aussi :

« Je me dis que je suis surement en train de recevoir de nouvelles énergies, que bientôt tout va changer comme on peut le lire et le voir partout... »

Bien sur qu’il y a un truc de barge qui est en train de se passer dans l’énergie !
Je sens les énergies comme tu sens l’odeur d’un poulet au four : même si ça vient de chez le voisin tu ne peux pas le louper.
Mais quand TU TE DIS ça, quand tu te dis que tu reçois des nouvelles énergies truc machin chose…qu’est ce que ça change ?

Il y a une forme de spiritualité moderne a laquelle quelque chose échappe, me semble-t-il.

Je crois qu’ici nous avons autre chose à proposer.
Alors bienvenue  a toi miparadisio.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amrita Murti
Membre


Date d'inscription : 14/03/2014
Nombre de messages : 125
Féminin
Verseau Chèvre
Age : 36
Ville : Thonon-Les-Bains

MessageSujet: Re: Plus j'avance et plus je perds d'intérêt à ma vie   Sam 3 Mai 2014 - 9:04

Bonjour Did,

Je voulais te remercier pour ta participation sur ce forum, pour ton partage et pour toute cette sagesse que tu nous montres. Tes écrits me font souvent 'tilter' et réfléchir et je tenais à t'en remercier.

Au sujet des 2 types de tristesse, je n'avais jamais envisagé cette distinction et avec le recul, je peux voir qu'elle est vraie.

A titre personnel, quand je broie du noir, je suis quasi toujours dans le second type. Tout bonheur extérieur est reflété par mon égo comme 'ce qu'il me manque' et ça a tendance à me tirer encore plus vers le fond avec une sorte de jalousie par comparaison démoralisante.

J'observe mes idées, je les laisse tourner, je me plonge dans les sensations de tristesse et c'est comme si je m'y baignais, j'arrivais à apprécier leur présence, ça semble se passer sur un autre schéma que mes mécanismes mentaux habituels.

Ce qui m'aide est de me rappeler que je suis ici bas pour expérimenter ces sensations négatives et en apprendre d'elles. Alors, je les accueille dans la douleur qui devient autre chose.

Parfois, ça ne passe pas, je reste bloqué dans l'égo sans rien réussir à accueillir, je suis dans le rejet de tout, mais je sais par expérience que le temps m'en fera ressortir. Il y a une partie de moi qui arrive quand même à se détacher et à se dire 'il faut prendre son mal en patience, tôt ou tard, ça va comme toujours, remonter vers de la joie'.

Courage Miparadision, tout être humain passe par des phases comme tu vis et nous en ressortons encore plus expérimenté car elles sont des opportunité d'apprendre, de vivre quelque chose autrement.


Bon samedi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amritamurti.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Plus j'avance et plus je perds d'intérêt à ma vie   Sam 3 Mai 2014 - 10:35

Âliya a écrit:
Plus on avance spirituellement plus on prend intérêt à la Vie dans son sens large .
"Notre " vie s'inscrit  dans l'Histoire de l'Humanité , l' individualité se fond dans  l'Universalité .


Si ce n'est pas le cas , c'est que l'égo mène toujours le jeu ( je) .

 :jap:

Âliya, Alleluia

Pour l'ensemble de tes propos, je te rejoins... :jap: 

- Un risque serait de confondre Universalité et Uniformité.
- A brider l'ego, nous créons un conflit de dualité. Raison pour laquelle la démarche spirituelle peut poser un problème, un mal-être, si elle occasionne un ego refoulé, un déni d'une part vitale de la personnalité. Nature, contre- nature.
- Faire de l'Amour, de Dieu, du Soi , une religion... peut produire un sacré conditionnement.

Réflexions contestables certes, mais ayant peut-être quelque opportunité...
.
Revenir en haut Aller en bas
Totem
Membre


Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 12510
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 61
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: Plus j'avance et plus je perds d'intérêt à ma vie   Sam 3 Mai 2014 - 10:52

achiiille a écrit:



- A brider l'ego, nous créons un conflit de dualité. Raison pour laquelle la démarche spirituelle peut poser un problème, un mal-être, si elle occasionne un ego refoulé, un déni d'une part vitale de la personnalité. Nature, contre- nature.
- Faire de l'Amour, de Dieu, du Soi , une religion... peut produire un sacré conditionnement.


 :jap: 

Effectivement, on a tendance à vouloir se débarrasser de l'ego or, on ne peut pas, car bien plus coriace qu'on ne croit et de toute façon c'est un outil utile pour se diriger dans ce monde. Ce n'est que lorsque l'être est passé aux commandes que tout change, l'égo sera là en second dans le rôle qu'il aurait du toujours garder. Je vois l'ego un peu comme une mère qui élève son enfant et qui décide tout pour lui au cours de toute sa vie, ne lui permettant pas de développer son individualité et le rendant dépendant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Plus j'avance et plus je perds d'intérêt à ma vie   Sam 3 Mai 2014 - 10:59

Bonjour, miparadisio…  flower 

Tu es déjà la bienvenue... Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Plus j'avance et plus je perds d'intérêt à ma vie   Sam 3 Mai 2014 - 12:24

@Totem a écrit:

Effectivement, on a tendance à vouloir se débarrasser de l'ego or, on ne peut pas, car bien plus coriace qu'on ne croit et de toute façon c'est un outil utile pour se diriger dans ce monde. Ce n'est que lorsque l'être est passé aux commandes que tout change, l'égo sera là en second dans le rôle qu'il aurait du toujours garder. Je vois l'ego un peu comme une mère qui élève son enfant et qui décide tout pour lui au cours de toute sa vie, ne lui permettant pas de développer son individualité et le rendant dépendant.


"Ce n'est que lorsque l'être est passé aux commandes que tout change."
Oui.

Il s'agirait d'un passage du "je suis" au "Je Suis". De la conscience primaire à celle secondaire.
Le processus ne peut se faire si l'ego est occulté.
Le "Je Suis" serait la conscience du Tout, l'ego faisant donc partie de ce Tout.

De même, passage du mental au supramental.

Peut-être, peut-être... qu'à une parcelle d'ego parfaitement conscientisée se substitue une parcelle d'être. Celle-ci émergeant de l'inconscient, celle-là immergeant en remplacement. "La nature a horreur du vide."
Quoique... dans l'absolu, chaque facette d'une boule de cristal serait, et saurait, la conscience de l'entièreté.

- Tout ceci, n'est que pure ou impure supposition prospective...
Éventuellement, une réponse indirecte au présent sujet  : "Plus j'avance et plus je perds d'intérêt à ma vie."

Totem, merci pour ta présence... et tes participations... Smile
.
Revenir en haut Aller en bas
Totem
Membre


Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 12510
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 61
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: Plus j'avance et plus je perds d'intérêt à ma vie   Sam 3 Mai 2014 - 16:42

achiiille a écrit:


Tout ceci, n'est que pure ou impure supposition prospective...
Éventuellement, une réponse indirecte au présent sujet  : "Plus j'avance et plus je perds d'intérêt à ma vie."


Oui réponse indirecte effectivement mais je pense (pour être passée par là) qu'une perte d'intérêt à sa vie peut être les prémices de l'avènement de "Je Suis", du moins ce fut mon parcours, une sorte de rejet de la vie en cours, une sorte de rupture avec l'extérieur pour entrer plus facilement à l'intérieur de soi. C'est justement dans cette sorte de vide que "Je Suis" apparaît mais ce vide n'est-il pas l'ego qui se trouve neutralisé lors de cette période de dégoût.?? il n 'est plus alimenté, alors il faiblit, seulement il est capable chez certains de saborder le véhicule s'il comprends ce qui se passe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Plus j'avance et plus je perds d'intérêt à ma vie   Sam 3 Mai 2014 - 18:17

@Totem a écrit:
achiiille a écrit:


Tout ceci, n'est que pure ou impure supposition prospective...
Éventuellement, une réponse indirecte au présent sujet  : "Plus j'avance et plus je perds d'intérêt à ma vie."


Oui réponse indirecte effectivement mais je pense (pour être passée par là) qu'une perte d'intérêt à sa vie peut être les prémices de l'avènement de "Je Suis", du moins ce fut mon parcours, une sorte de rejet de la vie en cours, une sorte de rupture avec l'extérieur pour entrer plus facilement à l'intérieur de soi. C'est justement dans cette sorte de vide que "Je Suis" apparaît mais ce vide n'est-il pas l'ego qui se trouve neutralisé lors de cette période de dégoût.?? il n 'est plus alimenté, alors il faiblit, seulement il est capable chez certains de saborder le véhicule s'il comprends ce qui se passe.


Oui... j'ai envisagé cette possibilité.
Bien analysé...
.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Plus j'avance et plus je perds d'intérêt à ma vie   Sam 3 Mai 2014 - 18:20

Achiiille a écrit:
Il s'agirait d'un passage du "je suis" au "Je Suis". De la conscience primaire à celle secondaire.
Le processus ne peut se faire si l'ego est occulté.
Le "Je Suis" serait la conscience du Tout, l'ego faisant donc partie de ce Tout.
Pour moi... Le passage de "je suis" au niveau de "Je suis" doit être réalisé quand ce dernier  a été "identifié"...
Une prise de "conscience" de ce que "JE suis", peut entraîner:
"Plus j'avance et plus je perds d'intérêt à ma vie"...
Sans vraiment l'avoir "identifié"...

Achiiille a écrit:
Le "Je Suis" serait la conscience du Tout, l'ego faisant donc partie de ce Tout.
Pour moi, l'égo  ne fait pas parti de ce Tout... Il a été crée par la pensée... Cette dernière avec les années, a crée le temps, donc la division, donc le "je suis" (l'égo)...
La pensée à sa base ne contenait pas "cette" division le "je" "moi"...
Pour moi...

Lorsque le "Je suis" survient c'est que la pensée, telle qu'on l'a connait maintenant, est abscente... Alors il se passe comme une "connexion" dans l'hémisphère droit du cerveau, qui prend le relais comme un "fonctionnement" indépendant de notre propre "volonté" donc "pensée"... Et là le "JE suis" peut-être identifié...
Revenir en haut Aller en bas
Totem
Membre


Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 12510
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 61
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: Plus j'avance et plus je perds d'intérêt à ma vie   Sam 3 Mai 2014 - 18:46

yawaine a écrit:


Pour moi, l'égo  ne fait pas parti de ce Tout... Il a été crée par la pensée... Cette dernière avec les années, a crée le temps, donc la division, donc le "je suis" (l'égo)...
La pensée à sa base ne contenait pas "cette" division le "je" "moi"...
Pour moi...

...

Je ne vois pas les choses de la même façon, si la pensée à crée le "je", la pensée faisant partie du Tout, le "je" en fait partie par la même occasion.
Je vois le "je" comme un outil normalement au service de l'être dans le monde de la matière mais qui s'est octroyé la place dans le véhicule occupé par "Je suis".

Le maître spirituel Gurdjieff dit : «en observant attentivement, vous verrez que vous êtes différent de que ce que vous croyez être. Vous verrez que vous êtes deux. Un qui n’est pas, mais qui prend la place et joue le rôle de l’autre. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Plus j'avance et plus je perds d'intérêt à ma vie   Sam 3 Mai 2014 - 19:32

...


Dernière édition par achiiille le Dim 4 Mai 2014 - 5:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Professeur X
Membre


Date d'inscription : 16/06/2010
Nombre de messages : 8197
Masculin
Capricorne Singe
Age : 47
Ville : système solaire

MessageSujet: Re: Plus j'avance et plus je perds d'intérêt à ma vie   Sam 3 Mai 2014 - 19:48

@Totem a écrit:
Le maître spirituel Gurdjieff dit : «en observant attentivement, vous verrez que vous êtes différent de que ce que vous croyez être. Vous verrez que vous êtes deux. Un qui n’est pas, mais qui prend la place et joue le rôle de l’autre. »

Gurdjieff parlait de la personnalité et de l'essence , et ces idées sur l'être n'ont rien à voir avec celles exposées ici , love .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Plus j'avance et plus je perds d'intérêt à ma vie   Sam 3 Mai 2014 - 20:07

@Totem a écrit:
Je vois le "je" comme un outil normalement au service de l'être dans le monde de la matière mais qui s'est octroyé la place dans le véhicule occupé par "Je suis".
Penses tu donc que le "je" et le "Je" avaient tous les 2 au commencement chacun sa place? Donc qu'ils étaient dans le Tout?
Mais si c'était bien le cas, si le "je" ferait parti du Tout, alors on aurait pas besoin d'être sans le "je" pour pouvoir "communiquer" avec le "Je"...
Si le "je" faisait parti du Tout on ne devrait pas aller vers le "silence", donc sans la pensée, sans le "moi" "je", pour pouvoir "communiquer" avec le "Je"...
Pour moi...
le "je" devient un outil pour le "Je" quand ce dernier a été "identifié"...
Sinon comment savoir si c'est l'égo ou l'être?
Je pense...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Plus j'avance et plus je perds d'intérêt à ma vie   Sam 3 Mai 2014 - 20:45

De ou viens le terme "ego" et "être" ?
Revenir en haut Aller en bas
Loup-blanc
Membre


Date d'inscription : 09/02/2014
Nombre de messages : 737
Masculin
Poissons Chat
Age : 41
Ville : Sirius

MessageSujet: Re: Plus j'avance et plus je perds d'intérêt à ma vie   Sam 3 Mai 2014 - 20:55

Il me semble que le problème est que tu as besoin de rencontrer la nature et sortir de toute ce qui est superflu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Plus j'avance et plus je perds d'intérêt à ma vie   Sam 3 Mai 2014 - 21:00

achiiille a écrit:


Âliya, Alleluia

Pour l'ensemble de tes propos, je te rejoins... :jap: 

- Un risque serait de confondre Universalité et Uniformité.
- A brider l'ego, nous créons un conflit de dualité. Raison pour laquelle la démarche spirituelle peut poser un problème, un mal-être, si elle occasionne un ego refoulé, un déni d'une part vitale de la personnalité. Nature, contre- nature.
- Faire de l'Amour, de Dieu, du Soi , une religion... peut produire un sacré conditionnement.

Réflexions contestables certes, mais ayant peut-être quelque opportunité...
.

Dans le Soi il n'existe pas d'uniformité, ni d'ego refoulé, ni de conditionnements , etc etc , ceci appartient au monde du mental .  :jap: 






Sri Ramana Maharashi en parle merveilleusement :


" Lorsque le mental subtil émerge en passant par le cerveau et les organes sensoriels, des noms et des formes du monde grossier sont perçus ;
quand il s’établit dans le Cœur, les noms et les formes disparaissent.  

Ne pas laisser le mental s’extérioriser, mais le maintenir dans le Cœur est ce qu’on appelle « intériorisation » (antar-mûkar).  
Si le mental quitte le Cœur, on appelle cela « extériorisation » (bahir-mûka).

Ainsi, quand le mental demeure dans le Cœur, le ‘je’, origine de toutes les pensées, s’évanouit, et le Soi toujours présent resplendit...


...Si l’ego se manifeste, tout se manifeste ; si l’ego s’apaise, tout s’apaise....


...En vérité, seul le Soi existe.  
Le monde, l’âme individuelle et Dieu ne sont que des apparences dans le Soi, comparable à l’argent dans la nacre.  
Ils apparaissent et disparaissent simultanément.  

Le Soi est là où il n’y a pas la moindre pensée ‘je’.  
Cela est appelé « Silence ».  

Le Soi lui-même est le monde ; le Soi est ‘je’ ; le Soi est Dieu ; tout est Shiva, le Soi..."


http://www.sriramanamaharshi.org/fr/enseignements/instructions/   :jap: 

 Plein de Petits coeu 



Dernière édition par Âliya le Sam 3 Mai 2014 - 21:38, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Plus j'avance et plus je perds d'intérêt à ma vie   Sam 3 Mai 2014 - 21:10

"Le Soi Lui même est le Monde ."



 Cool 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Plus j'avance et plus je perds d'intérêt à ma vie   Sam 3 Mai 2014 - 23:56

Âliya a écrit:

Dans le Soi il n'existe pas d'uniformité, ni d'ego refoulé, ni de conditionnements , etc etc , ceci appartient au monde du mental .  :jap:






Sri Ramana Maharashi en parle merveilleusement :


" Lorsque le mental subtil émerge en passant par le cerveau et les organes sensoriels, des noms et des formes du monde grossier sont perçus ;
quand il s’établit dans le Cœur, les noms et les formes disparaissent.  

Ne pas laisser le mental s’extérioriser, mais le maintenir dans le Cœur est ce qu’on appelle « intériorisation » (antar-mûkar).  
Si le mental quitte le Cœur, on appelle cela « extériorisation » (bahir-mûka).

Ainsi, quand le mental demeure dans le Cœur, le ‘je’, origine de toutes les pensées, s’évanouit, et le Soi toujours présent resplendit...


...Si l’ego se manifeste, tout se manifeste ; si l’ego s’apaise, tout s’apaise....


...En vérité, seul le Soi existe.  
Le monde, l’âme individuelle et Dieu ne sont que des apparences dans le Soi, comparable à l’argent dans la nacre.  
Ils apparaissent et disparaissent simultanément.  

Le Soi est là où il n’y a pas la moindre pensée ‘je’.  
Cela est appelé « Silence ».
 

Le Soi lui-même est le monde ; le Soi est ‘je’ ; le Soi est Dieu ; tout est Shiva, le Soi..."


http://www.sriramanamaharshi.org/fr/enseignements/instructions/   :jap:

Plein de Petits coeu  

 :jap: :jap: :jap:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Plus j'avance et plus je perds d'intérêt à ma vie   Dim 4 Mai 2014 - 4:49

@Lux a écrit:
D'où vient le terme "ego" et "être" ?


"L'Êtreté repose dans le Coeur de tout être ."

"Âme , mental ou ego sont purement des mots .
Il n'y a pas d'entités de la sorte .
La Conscience est la seule vérité ."

"Maîtrise le mental et même l'enfer sera le paradis pour toi."

Sri Ramana Maharshi  :jap:
http://mandala.skynetblogs.be/ramana-maharshi/
Revenir en haut Aller en bas
did
Membre


Date d'inscription : 11/01/2014
Nombre de messages : 3522
Masculin
Vierge Serpent
Age : 51
Ville : Planéte Terre

MessageSujet: Re: Plus j'avance et plus je perds d'intérêt à ma vie   Dim 4 Mai 2014 - 7:00

Bonjour miparadisio,

J'espère que ton absence ici, depuis hier, n'est pas le signe que tu te renferme dans ta solitude a cause de ta souffrance.

Même si c'est un réflexe que je connais, ce n'est jamais une solution.

Mais ce matin une idée m'est venue sur ta tristesse.

Tu dis :

"plus j'avance et plus je perd d'intérêt a MA vie".

N'y aurait il pas aussi deux formes de joie dont une qui serai le produit de l'égoïsme ?

Comment être dans la joie alors qu'il y a toute la souffrance humaine ?

N'y aurait-il pas deux formes de joie comme il y a deux formes de tristesse ?

Une première joie qui ne tiendrais pas compte de la souffrance qu'il y a sur terre : "ça va pour MOI donc je suis joyeux - ou vice versa - mais la souffrance de toute l'humanité ne me concerne pas, je ne veux pas rencontrer celle des autres, afin qu'ils ne me fassent pas perdre MA joie."

C'est peut être cette première sorte de joie qui t'a quitté miparadisio...(MON paradis ?)

Si c'est le cas il n'y a rien a regretter mais au contraire a se réjouir.
Ce n'était qu'une première étape dans ton cheminement, afin de te faire goûter a la paix, une première forme de paix.

Car malgré la tristesse de transition ou tu te trouve, peut être que celà est nécessaire pour que la seconde forme de joie puisse arriver :

Celle qui se donne a l'entourage pour soigner la souffrance.
Celle que l'on ne perd pas quand on fréquente celui qui est dans le chaos.
Celle qui ne s'en va pas de nous devant la souffrance qu'on rencontre, mais qui prend le dessus sur cette souffrance, et la console un peu.

identifier ces deux formes de joie pourrait aussi servir a ne pas se leurrer sur ce qui nous habite.
Et comment passerait-on de la première a la seconde sans être d'abord écrasé par la tristesse ?

Car il faut bien chercher D'ABORD des solutions pour soi, avant que ces solutions là puissent servir au prochain.

L'égo ça sert a ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totem
Membre


Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 12510
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 61
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: Plus j'avance et plus je perds d'intérêt à ma vie   Dim 4 Mai 2014 - 13:10

Âliya a écrit:


"Âme , mental ou ego sont purement des mots .
Il n'y a pas d'entités de la sorte .
La Conscience est la seule vérité
."

"Maîtrise le mental et même l'enfer sera le paradis pour toi."

Sri Ramana Maharshi  :jap:
http://mandala.skynetblogs.be/ramana-maharshi/

Si on lit Sri Aurobindo d'autres maîtres ou la Gnose et qu'on lit ces mots après, on se demande qui dit vrai.

J'ai pensé à mes débuts que seule la conscience existait, c'est la première chose qui m'a été révélé, mais aujourd'hui je ne peux plus, c'est bien plus complexe que ça. A la limite vaut mieux ne mettre de mots sur rien du tout, en fait ne pas intellectualiser et vivre le processus comme il se présente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Néhémyo
Membre


Date d'inscription : 30/10/2013
Nombre de messages : 3299
Féminin
Scorpion Chèvre
Age : 37
Ville : Sud

MessageSujet: Re: Plus j'avance et plus je perds d'intérêt à ma vie   Dim 4 Mai 2014 - 15:18

Je crois que les chemins qui ramènent à la source sont différents, Totem. En tout cas il m'apparait de plus en plus que certains retourneront par la pure conscience d'être tout simple, d'autres passeront par la maîtrise, la souveraineté et la divinité.

Ca explique aussi que certains éveillent leur kundalini et d'autres pas... Ca explique que certains explorent des mondes (astrals etc) et d'autres non. Que certains développent des dons, des siddhis et de pouvoirs et d'autres non.
Donc certaines âmes sont avides de Connaissance, de maîtrise, d'épuration alchimique de leur nature humaine imparfaite, ont besoin de comprendre et de "s'améliorer", d'autres aspirent jute à l'absolu.

Le maître Samael Aun Weor disait que toutes les monades aspirent à revenir à leur Source, mais certains aspirent à développer la maîtrise, qui fait partie d'une expérience du divin. Et d'autre non. les premiers deviendront omniscients, les autres reviendront sous forme de simple étincelle.

Donc le chemin de l'advaïta védanta n'est pas le même que celui de l'alchimie par ex ou de la gnose... Aucun n'est plus louable, chaque âme fait son choix.

On revient tous à notre source, mais pas de la même façon.

Ce qui est difficile c'est que la plupart du temps une personne ayant retrouvé la conscience du Soi va chercher à théoriser sa façon de voir le Soi sans prendre en compte que l'autre a un chemin (de retour) différent.

Voilà juste mon avis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Plus j'avance et plus je perds d'intérêt à ma vie   Dim 4 Mai 2014 - 15:58

Laam a écrit:

Je crois que les chemins qui ramènent à la source sont différents, Totem.
.... Ce qui est difficile c'est que la plupart du temps une personne ayant retrouvé la conscience du Soi va chercher à théoriser sa façon de voir le Soi sans prendre en compte que l'autre a un chemin (de retour) différent.


Oui Laam, c'est ce que j'ai constaté. Il y a des chemins différents...
Cette non prise en compte signifie quelque chose...

Je souhaitais que quelqu'un réponde à Totem... C'est fait.

.
Revenir en haut Aller en bas
Totem
Membre


Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 12510
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 61
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: Plus j'avance et plus je perds d'intérêt à ma vie   Dim 4 Mai 2014 - 16:39

achiiille a écrit:
Laam a écrit:

Je crois que les chemins qui ramènent à la source sont différents, Totem.
.... Ce qui est difficile c'est que la plupart du temps une personne ayant retrouvé la conscience du Soi va chercher à théoriser sa façon de voir le Soi sans prendre en compte que l'autre a un chemin (de retour) différent.


Oui Laam, c'est ce que j'ai constaté. Il y a des chemins différents...
Cette non prise en compte signifie quelque chose...

Je souhaitais que quelqu'un réponde à Totem... C'est fait.

.

Justement j'ai constaté aussi cette différence de chemin depuis longtemps mais j'ai pu constater que c'est difficile de le faire admettre mais lorsqu'on lit Sri Aurobindo le chemin a plusieurs étapes qu'il a retrouvé en lisant les écrits des rishis védas ce qui expliquerait cette différence dans les chemins parcourus.

Selon le chemin que je suis et j'ai pu en discuter avec des personnes ayant suivi d'autres  voies comme le soufisme autres qui se sont trouvé devant un mur à un moment donné ......à savoir la présence de l'être tangible et palpable et qui ont trouvé la réponse en allant se plonger dans d'autres voies.
Je pense donc quelque soit la voie que l'on prend, toutes les voies rassemblées permettent de reconstituer le puzzle final nécessaire. Je pense que le divin a délibérément scindé le chemin pour être sûr qu'à l'arrivé l'être arrive complet à la source. Bon ce n'est que mon opinion qui vaut ce qu'elle vaut....peut être rien...
Je précise que je n'ai choisi aucune voie.....je suis partie de RIEN, aucun maître, aucune pratique......les lectures sont venue après pour confirmer certaines choses.......donc c'est l'âme qui fait son business depuis le début. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Néhémyo
Membre


Date d'inscription : 30/10/2013
Nombre de messages : 3299
Féminin
Scorpion Chèvre
Age : 37
Ville : Sud

MessageSujet: Re: Plus j'avance et plus je perds d'intérêt à ma vie   Dim 4 Mai 2014 - 17:25

Oui.
Mais quand je parle de choisir une voie, ce n'est pas la conscience qui a fait le choix mais la monade, ce choix on l'actualise au fur et à mesure mais on en a pas forcément conscience. De moins au début.

Comment expliquer: il ne s'agit pas seulement de choisir un enseignement, une voie peut être arpentée par plusieurs enseignements, changer d'enseignement, les tâtonnements tout ça ne signifie pas qu'on se trompe de voie... au final, certains feront une synthèse et ce sera leur chemin particulier.

Mais il y aussi des chemins qui ne mènent nulle part et des culs de sacs, comme des illusions. C'est un labyrinthe aussi, parfois.

Je voulais surtout mettre en évidence pour certains êtres dont toi visiblement, il est important de savoir, de comprendre, d'élargir son regard au fur et à mesure, d'intégrer, mais pour d'autres, même des êtres réalisés, te diront que, peu importe de savoir qu'on a un corps de gloire, peu importe de connaitre le fonctionnement de la merkaba, le Soi c'est juste la présence et se laisser guider par la "lumière".

Il y a des êtres qui travaillent, à l'alchimie de leurs corps subtils pour devenir souverains et créateurs conscients et d'autres qui préconisent juste de se laisser porter par la fluidité de la Vie, en abandonnant le mental. Il y a des enseignemnets qui ne parlent même pas des corps, des chakras, de la kundalini, ils parlent juste de présence dans l'ici et maintenant.

On voit bien que ce sont des voies différentes et ça ne pose aucun pb bien sûr, tant que l'un n'essaye pas de dire à l'autre qu'il est dans l'illusion.
Hélas c'est souvent ce qui se passe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Plus j'avance et plus je perds d'intérêt à ma vie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie :: Forum spiritualité et forum ésotérisme sur le partage de l'éveil :: Discussion, rencontre, partage, écoute, dialogue :: Questions et réponses spirituelles-
Sauter vers:  
Spirit Partage - Forum spiritualité de rencontre Montpellier et autre ville
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit