Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie

Forum de discussion sur la spiritualité pour la rencontre et le partage dans l'éveil spirituel de la conscience, bouddhisme zen, lithothérapie meditation et citation.
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Entre deux mondes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Entre deux mondes   Jeu 17 Avr 2014 - 9:39

Rappel du premier message :

Salut, je viens sur se forum car j'ai énormément de questions a poser.
Depuis l'adolescence j'ai une sensation étrange qui envahit la perception de mon environnement.
J'ai comme le sentiment d'être sous l'effet d'une drogue. Je plane. J'ai 27 ans et cela fait 10 ans que je vis avec cela.
A vrai dire je suis tout le temps dans cet état. Je peu m'y abandonner ou alors faire semblant d'être quelqu'un de programmé, renié cet état et vivre une vie forcé, qui va donc à l'encontre de cet état car qui dit vivre dans cet état dit ne pas ressembler beaucoup aux humains classiques. Mais je m’efforce à ne pas être tout le temps baigné dans cet état car sinon je pense que je ne travaillerai même plus. En fait, si je m'y abandonne à cet état, il ne se passe plus rien,  je suis comme déprogrammé et cela fait du bien. Lorsque je me laisse allé dans cet état, tout va bien. C'est un état ou il n'y a aucun problème. Quand je suis seul et que l'on ne me vois pas, je m'abandonne totalement dans cet état et c'est bon. Quand je m'y abandonne, j'ai conscience de ne plus avoir l'air très humain car j'ai les yeux exorbités et dans le vide, je suis immobile et presque sans pensées et c'est vraiment bon. Je dis que je suis entre 2 mondes car je ne peu pas me permettre de m'abandonner a cet état qui pourtant me semble naturel, a moins que je me trompe. La plupart du temps j'ai conscience que je fais toujours semblant de vivre. Je me force a faire les choses tout le temps. Seul cet état est vraiment vivant et pas programmé. Cet état c'est quelque chose qui repose le corps et la cervelle. Je lutte contre cet chose en permanence pour continuer a travailler et ne pas paraître allumé mais je me sent donc extrêmement faux. Si je me laissai allé dans cet état en publique je serai pris pour un fou, j'ai pourtant conscience que cette chose qui m'appelle est peut être naturel et que les gens sont bien souvent conditionné a ne pas se laissé aller, se qui peut creer un dysfonctionnement dans les relations. On me prendrai pour un fou car dans cet état je suis comme drogué a la morphine, c'est le bonheur pour aucune raison. Mais je reste malheureux. Je le reste car je sais que cet état est incompatible avec notre société.  Dans cet état il ne peu exister qu'une action spontanée et cela va a l'encontre de tout se que réclame cette société. Une société basé sur la mode, le jugement, le besoin de reconnaissance, la compétition...toutes ses choses.  Pour autant, faire semblant m'épuise,  et plus je m'épuise plus cet état m'appelle.  C'est un cercle vicieux.
Quelqu'un rencontre t-il le même problème que moi?
C'est une chose difficile à expliquer.
Avez vous cette sensation d'abandon total, d'avoir les yeux grands ouverts mais de ne rien regarder en particulier, d'être en total absence?
S'agit il pour vous d'une chose naturel ou pur délire de ma part?
La lutte permanente pour continuer à rester dans le moule de la société cause en moi une grande fatigue. Pour moi, si je m abandonne dans cet etat face a quelqu'un je suis sur qu'il y aura un énorme déséquilibre au niveau de l'échange verbal par exemple, se quelqu'un s'il ne vit pas se que je vis ne pourra pas me comprendre et sera probablement mal a l'aise me prenant pour un fou. Et je ne veux pas mettre les gens mal à l'aise. Donc je renie cet état constamment a longueur de journée.  Cela m'épuise.

Je pense probablement être en train de renier ma propre nature. Mais je dois toujours travailler, gagner de l'argent pour nourrir mes enfants, alors je m’efforce d'avoir une relation psychologique avec mes chefs et mes collègues par exemple. Alors que dans le fond, il y a plein de chose pour lesquels je ne porte pas grand intérêt, dans ma nature intérieur il n'y a pas besoin d'autant de blabla, le simple fait "d'être" et de s'abandonner à cela serai suffisant pour moi, mais je dois toujours manger et assurer une sécurité pour ma femme et mes enfants et j'ai le sentiment que pour assurer cela je me dois d'être faux. C'est donc un effort constant.
Merci de m'avoir lu....
J'aimerais savoir s'il existe des gens dans la même situation que moi, baignant entre deux mondes.....
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Entre deux mondes   Lun 21 Avr 2014 - 22:41

Âliya a écrit:
Pachyra , es tu allé faire un tour sur ces topics ?

http://spiritpartage.forumactif.com/t4358-l-ego-l-ame-et-le-soi

http://spiritpartage.forumactif.com/t10500-s-abandonner-a-etre

Aliya, j'ai suvit en lecture les enseignement de sri anandamayi ma moi aussi!!! Et je pense que ca devait être une superbe femme!!! Bref !!!

Non je n'ai pas consulté ses liens pourquoi? Je vais jeter un oeil !!

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Entre deux mondes   Lun 21 Avr 2014 - 22:44

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Entre deux mondes   Lun 21 Avr 2014 - 22:49

Lux a écrit:
pachyra, arrête de me vouvoyez  Wink 

pachyra a écrit:
Si nous souhaitons agir sur nos pensées, cela implique donc pour nous l’existence d'un observateur et d'un observé.

Je comprends pas trop la logique, peux tu développé ?

La je suis en train d'écrire, si je souhaites faire une pause, et cesser donc d'écrire un cours instant, en quoi cette action me dit qu'il y à un observateur et un observé ?

L'observateur est l'observé, tu la dit plus haut, la j'écris, et je vais prendre une pause, la pause me permet de me recentrer, de ce recentrage j'observe l'action que le sujet incite, de cette incitation ici présentement, née le vide, je reviens ici à écrire ça, et je suis présentement vide, et n'es plus aucun avis sur le sujet.

Ma réponse est donc le silence, pourquoi, j'en sais rien, et chercher à en obtenir une, ne serait que le fruit de mon mental.

Oups. Je modifit mon texte, j'avais mal capté ton lessage.

Tu me demande de detailler ceci: Si nous souhaitons agir sur nos pensées, cela implique donc pour nous l’existence d'un observateur et d'un observé.

Ce que je tente d'expliquer ici c'est que le simple fait de vouloir agir sur soi même est déjà signe de séparation. Relis peut être lentement la suite de mon texte. J'aimerai être plus clair pour exprimer ma pensée mais je ne vois pas comment faire autrement.
J'ai moi même mis du temps avant d'aboutir à se raisonement. Mais si je veux agir sur ma pensée, c'est la même pensée qui est contré qui est à la base à l'origine de la pensée qui la contre....


Dernière édition par pachyra le Lun 21 Avr 2014 - 23:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Entre deux mondes   Lun 21 Avr 2014 - 22:50

Âliya a écrit:
Ces deux  liens aussi Pachyra :

http://spiritpartage.forumactif.com/t3254-en-finir-avec-la-souffrance?highlight=en+finir+avec+la+souffrance


http://spiritpartage.forumactif.com/t2283-le-hara-centre-vital-de-l-homme-discipline-d-ancrage-et-de-realisation?highlight=hara

Aliya j'irai voir demain car je commence à fatiguer après avoir philosophé toute la journée !!! Very Happy 

Merci j'irai jeter un oeil !!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Entre deux mondes   Lun 21 Avr 2014 - 23:22

pachyra a écrit:
Lux a écrit:
pachyra, arrête de me vouvoyez  Wink 

pachyra a écrit:
Si nous souhaitons agir sur nos pensées, cela implique donc pour nous l’existence d'un observateur et d'un observé.

Je comprends pas trop la logique, peux tu développé ?

La je suis en train d'écrire, si je souhaites faire une pause, et cesser donc d'écrire un cours instant, en quoi cette action me dit qu'il y à un observateur et un observé ?

L'observateur est l'observé, tu la dit plus haut, la j'écris, et je vais prendre une pause, la pause me permet de me recentrer, de ce recentrage j'observe l'action que le sujet incite, de cette incitation ici présentement, née le vide, je reviens ici à écrire ça, et je suis présentement vide, et n'es plus aucun avis sur le sujet.

Ma réponse est donc le silence, pourquoi, j'en sais rien, et chercher à en obtenir une, ne serait que le fruit de mon mental.

Oups. Je modifit mon texte, j'avais mal capté ton lessage.

Tu me demande de detailler ceci: Si nous souhaitons agir sur nos pensées, cela implique donc pour nous l’existence d'un observateur et d'un observé.

Ce que je tente d'expliquer ici c'est que le simple fait de vouloir agir sur soi même est déjà signe de séparation. Relis peut être lentement la suite de mon texte. J'aimerai être plus clair pour exprimer ma pensée mais je ne vois pas comment faire autrement.
J'ai moi même mis du temps avant d'aboutir à se raisonement. Mais si je veux agir sur ma pensée, c'est la même pensée qui est contré qui est à la base à l'origine de la pensée qui la contre....

Il n'y a aucune division dans se que tu décrit. La division apparaît lorsque l'on veut se changer soit meme. Si la vie se produit en total accord avec soit même il n'y a aucune division.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Entre deux mondes   Lun 21 Avr 2014 - 23:26

J'ai envie de dire le mental est toi et ton outil. Pourquoi renier le fruit du mental qui est toi? Dans les enseignements, on dit "vous n'êtes pas la pensée" se qui est vrai dans un sens seulement. Mais si c'est compri d'une mauvaise manière ont crois qu'une entité exterieur a nous existe quand on prend conscience de la pensée que l'on vient de créer. C'est le contenu de la pensée qui n'est pas nous. La pensée est nous mais pas l'image qu'elle renvoit. Mon dieu jespere que je m'explique bien.
 Le mental qui est nous créé la pensée.  La pensée en tant qu'echange d'électricité dans le cerveau est nous mais se quelle imagine n'est pas nous. Le mental est toi, se qu'il dit par contre peut être faux et se que tu peux penser de toi avec se mental n'est pas toi. Si on prend du recul pour s observer on se voit séparé mais ca n'est pas le cas. C est se que je veux dire.
Une question a mediter: pouvons nous nous voir sans nous separer psychologiquement? S' observer necessite de se separer de soit un instant. C'est très sérieux...tu vois ou je veux en venir?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Entre deux mondes   Mar 22 Avr 2014 - 1:39

Revenir en haut Aller en bas
did
Membre
avatar

Date d'inscription : 11/01/2014
Nombre de messages : 4466
Masculin
Vierge Serpent
Age : 52
Ville : Planéte Terre

MessageSujet: Re: Entre deux mondes   Mar 22 Avr 2014 - 6:21

pachyra a écrit:
Et bien j'ai peur de perdre mon emploie, peur de manquer d'argent (pour le strict necessaire), et peur de faire peur aux gens car ma véritable nature est impressionnante face à eux. Difficile à exprimer.

Ok Pachyra et bonjour a toi,

Cet exercice que je t'ai proposé par ma question ne donnera ses fruits qu'avec le temps. Il serait bon de noter tes réponses que tu viens de donner sur un papier, que tu daterai et que tu garderais avec toi, en te reposant la question de temps en temps.

Tu l'aura sans doute remarqué toi même, mais ce qu'il y aura d'écrit sur ce papier c'est ce que tu devra lacher le jours ou tu décidera d'être vrai.

Prépare toi a perdre ton boulot, a vivre avec très peu d'argent, et a faire peur aux gens. Pense souvent a ces choses, et a tout ce qui pourrais se rajouter, et a force d'y penser elle te feront moins peur, tu va apprendre a les domestiquer, a les dompter.

devenir capable d'affronter tout ça c'est le meilleur moyen de faire en sorte qu'elles se produisent jamais.

Mais dans un premier temps ne fuis pas ces idées : perdre son boulots etc ...
Qu'elle te tiennent compagnie tout au long des journées, car je t'assure qu'au fond de toi il y en a un qui rêve de les voir s'accomplir, afin de découvrir qu'il y a en toi beaucoup plus de courage que ce que tu croyais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adjis
Membre
avatar

Date d'inscription : 18/04/2014
Nombre de messages : 205
Masculin
Verseau Singe
Age : 48
Ville : Nantes

MessageSujet: Re: Entre deux mondes   Mar 22 Avr 2014 - 16:32

Salut pachyra,

Le corps n'est pas parfait et il y a des petits trucs comme des kystes qui se développent de temps en temps dans des endroits proches de nos centres neuronaux et cela peut générer des états de flottements. Il en est de même de l'action de certaines glandes hormonales ou lors d'hémorragie interne.

Je sais que c'est pas forcément super glamour mais parallèlement à la démarche spirituelle, tu devrais en parler à un médecin qui pourra prévoir quelques analyses juste pour vérifier que tout est ok à ce niveau. La prudence est de mise et pas antinomique avec un développement spirituel.

Quoiqu'il en soit bon cheminement spirituel mais n'oublie pas que ton âme corporelle alerte de dysfonctionnements en impactant nos perceptions ou en réveillant des douleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Entre deux mondes   Mar 22 Avr 2014 - 19:56

Adjis a écrit:
Salut pachyra,

Le corps n'est pas parfait et il y a des petits trucs comme des kystes qui se développent de temps en temps dans des endroits proches de nos centres neuronaux et cela peut générer des états de flottements. Il en est de même de l'action de certaines glandes hormonales ou lors d'hémorragie interne.

Je sais que c'est pas forcément super glamour mais parallèlement à la démarche spirituelle, tu devrais en parler à un médecin qui pourra prévoir quelques analyses juste pour vérifier que tout est ok à ce niveau. La prudence est de mise et pas antinomique avec un développement spirituel.

Quoiqu'il en soit bon cheminement spirituel mais n'oublie pas que ton âme corporelle alerte de dysfonctionnements en impactant nos perceptions ou en réveillant des douleurs.

Salut adjis!!!

Pour ses sensations de flottement, d'ébriété j'ai consulté:

- un psychiatre
-un psychologue
-une dizaines de généralistes
-j'ai éfféctué un scanner de la face
-j'ai effectuer un irm du cerveau
-consulté 2 allergologue pour voir si une allergie ne pouvait pas être en cause
-multiples prises de sang pour dépister tout un tat de maladie, tyroide, lyme, sclerose en plaque et j'en passe....
-j'ai effectué un teste couteux en allemagne pour voir se je n'étais pas intoxiqué aux métaux lourds
-un medecin m'a traité pendant 3mois sous 3 antibios différents pour voir s'il y avait une amélioration!!

mais rien
et tout est normal sur le plan anatomique

Pour vous donner une idée de la chose, imaginez vous sous l'effet d'une chauffe à l'alcool et ajoutez-y deux ou trois taf sur un pétard et vous obtiendrez mes symptomes.... Ca peut paraitre drole mais à vivre tous les jours quand on a besoin d'être lucide c'est handicapant.
Je tiens à rappeler que je suis très actif dans ma vie, je travail, j'ai des enfants, une maison en travaux et j'ai besoin d'un minimum de lucidité.
Je ne connai personne dans mon cas ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Entre deux mondes   Mar 22 Avr 2014 - 20:03

ORL déjà fait ? Ca pourrait être l'oreille interne.
Revenir en haut Aller en bas
Aimelavie
Membre
avatar

Date d'inscription : 15/03/2014
Nombre de messages : 751
Masculin
Cancer Buffle
Age : 32
Ville : Lille

MessageSujet: Re: Entre deux mondes   Mar 22 Avr 2014 - 20:12

Pachyra a écrit:
Pour ces sensations de flottement, d'ébriété j'ai consulté:

- un psychiatre
- un psychologue
- une dizaines de généralistes
- j'ai effectué un scanner de la face
- j'ai effectué un irm du cerveau
- consulté 2 allergologue pour voir si une allergie ne pouvait pas être en cause
- multiples prises de sang pour dépister tout un tas de maladie, tyroïde, lyme, sclérose en plaque et j'en passe....
- j'ai effectué un teste coûteux en Allemagne pour voir si je n'étais pas intoxiqué aux métaux lourds
- un médecin m'a traité pendant 3 mois sous 3 antibios différents pour voir s'il y avait une amélioration!!

L'état de flottement c'était avant tout ça ou après  Siffle  ?

Comme disait Adjis, ça aurait été c** si tout ce souci en fait c'était dans la tête ...  Embarassed 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Entre deux mondes   Mar 22 Avr 2014 - 20:19

t'a pas des accouphenes ? J'en ai perso et j'ai aussi l'impression d'être à deux endroits en même temps
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Entre deux mondes   Mar 22 Avr 2014 - 20:34

Lucrèce a écrit:
ORL déjà fait ? Ca pourrait être l'oreille interne.

Oups!! Oui j'ai oublié de préciser j'ai fais des teste ORL et rien à signaler c'est d'ailleur l'ORL qui m'avait préscrit l'ordonnance pour IRM et SCANER!! C'est à n'y rien comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Adjis
Membre
avatar

Date d'inscription : 18/04/2014
Nombre de messages : 205
Masculin
Verseau Singe
Age : 48
Ville : Nantes

MessageSujet: Re: Entre deux mondes   Mer 23 Avr 2014 - 1:53

@pachyra :

Cela fait plaisir de voir que tu es pragmatique, c’est plutôt une bonne chose.
Ainsi donc si au niveau anatomique tout est ok, on va pouvoir aborder d'autres choses...
Je t'inviterai bien à faire comme michel-ange, utilisateur de ce forum, commencer par une technique de méditation. Sinon juste pour info, tu es en condition pour pratiquer un art martial ?
A+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kores
Membre
avatar

Date d'inscription : 19/04/2012
Nombre de messages : 1283
Masculin
Taureau Chien
Age : 47
Ville : Sud-Ouest

MessageSujet: Re: Entre deux mondes   Mer 23 Avr 2014 - 5:12

@pachyra :

Quand on souhaite réfléchir à la source de la source des maladies, c'est à dire la cause première...
On peut être enseigné par un principe. Ce principe, je l'ai lu il y a vingt cinq ans déjà, et c'est la vie qui me confirme qu'il est vrai, il est vérifiable et tellement évident.
Ce principe est:
"Retenir la force, est la source de toutes les maladies"(Dialogues avec l'ange)

Mais ce n'est pas à recevoir par l'extérieur. Seul le dialogue intérieur (avec son guide intérieur, donc) peut faire vivre cette vérité. Car c'est lorsque on en vient à demander, que se révèle en quoi dans sa vie on a été tiède et inactif à pousser, de toutes ses forces, les solutions qui se présentaient dans leur plus belle simplicité.

Sinon on peut toujours rappeler les évidences qui permettent de voir les maladies et autres soucis physiques d'un autre oeil qu'en regardant ce qui se passe dans le corps :
Le corps provient de l'esprit. Ce que l'on est par l'esprit, finit toujours par se densifier dans le corps, dans le rythme étalé du temps qui lui correspond.
Lorsque on modifie l'esprit, la matière, immanquablement, est obligée de se transformer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adjis
Membre
avatar

Date d'inscription : 18/04/2014
Nombre de messages : 205
Masculin
Verseau Singe
Age : 48
Ville : Nantes

MessageSujet: Re: Entre deux mondes   Mer 23 Avr 2014 - 10:15

@kores :

Et fort de cet enseignement, comment peut-on expliquer que les plantes et les animaux ont été de tout temps malades et que le simple fait de découvrir les causes matérielles des maladies permettent leur recul comme la lèpre, la peste ou le scorbut ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Professeur X
Membre
avatar

Date d'inscription : 16/06/2010
Nombre de messages : 9827
Masculin
Capricorne Singe
Age : 48
Ville : système solaire

MessageSujet: Re: Entre deux mondes   Mer 23 Avr 2014 - 11:11

Hello Pachyra !

Nous sommes très souvent et pour notre plus grand malheur identifié à nos états intérieurs , nous pensons avoir tout ressenti de nous même , que nous allons passer notre vie avec la sensation que l'on à de nous mêmes à 20 ans , si on se rappel la perception générale que l'on avait de nous mêmes à l'adolescence on  peut convenir que nous n'avons plus la même perception .

 Nous changeons et la perception que nous avons de nous même aussi , tu t'obstines pour moi à décrire un état intérieur auquel tu es identifié pour l'instant et semble être le " noeud " du problème que tu nous exposes , et tu sembles même bâtir ta propre " légende personnelle " autour de ce fait , tu en fait un élément de reconnaissance , une particularité par laquelle tu te définis , je ne sais pas si tu tiens même à te percevoir autrement . 

Nous changeons c'est une évidence , nous devenons peu à peu ce nous sommes ,  , et notre conscience doit s'adapter à ces changements , nos personnalités changent et s'adaptent , des  " moi" disparaissent , d'autres sont créés pour la transition et les circonstances , les "moi" qui s'expriment ici nous décrivant ton état ne nous en apprennent pas beaucoup. 

Tu semble dissocier dans ton discours " l'observateur" qui est en toi de ces " moi" ce qui est pour moi une erreur  , l'observateur n'est pas unique , c'est toujours un "moi" qui observe d'une fonction , notre mental observe notre corps , notre corps observe nos émotions , nos émotions observent notre mental , il n'y à pas de " je" unique en nous , un " moi" en observe un autre ,  love .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Entre deux mondes   Mer 23 Avr 2014 - 12:29

Aimelavie a écrit:
Pachyra a écrit:
Pour ces sensations de flottement, d'ébriété j'ai consulté:

- un psychiatre
- un psychologue
- une dizaines de généralistes
- j'ai effectué un scanner de la face
- j'ai effectué un irm du cerveau
- consulté 2 allergologue pour voir si une allergie ne pouvait pas être en cause
- multiples prises de sang pour dépister tout un tas de maladie, tyroïde, lyme, sclérose en plaque et j'en passe....
- j'ai effectué un teste coûteux en Allemagne pour voir si je n'étais pas intoxiqué aux métaux lourds
- un médecin m'a traité pendant 3 mois sous 3 antibios différents pour voir s'il y avait une amélioration!!

L'état de flottement c'était avant tout ça ou après  Siffle  ?

Comme disait Adjis, ça aurait été c** si tout ce souci en fait c'était dans la tête ...  Embarassed 

C'est apparut bien vers 15ans pour s’amplifier petit à petit. Mes études basées sur le comportement humains ont commencés à cette période pour s'amplifier aussi. La spiritualité je l’étudie depuis 3 ou 4 ans. C'est l'étude de la psychologie qui m'a mené à la spiritualité petit à petit. Donc cet état précède ma quête de compréhension. En est peut être bien la cause, mais ca remonte à il y a 12 ans quand même.


Dernière édition par pachyra le Mer 23 Avr 2014 - 12:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Entre deux mondes   Mer 23 Avr 2014 - 12:30

saryou a écrit:
t'a pas des accouphenes ? J'en ai perso et j'ai aussi l'impression d'être à deux endroits en même temps

J'ai un acouphène coté droit depuis 3 ans. Je suis musicien et joue un peu fort de temps en temps mais mon état existe depuis bien avant cet acouphène.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Entre deux mondes   Mer 23 Avr 2014 - 12:47

Professeur X a écrit:
Hello Pachyra !

Nous sommes très souvent et pour notre plus grand malheur identifié à nos états intérieurs , nous pensons avoir tout ressenti de nous même , que nous allons passer notre vie avec la sensation que l'on à de nous mêmes à 20 ans , si on se rappel la perception générale que l'on avait de nous mêmes à l'adolescence on  peut convenir que nous n'avons plus la même perception .

 Nous changeons et la perception que nous avons de nous même aussi , tu t'obstines pour moi à décrire un état intérieur auquel tu es identifié pour l'instant et semble être le " noeud " du problème que tu nous exposes , et tu sembles même bâtir ta propre " légende personnelle " autour de ce fait , tu en fait un élément de reconnaissance , une particularité par laquelle tu te définis , je ne sais pas si tu tiens même à te percevoir autrement . 

Nous changeons c'est une évidence , nous devenons peu à peu ce nous sommes ,  , et notre conscience doit s'adapter à ces changements , nos personnalités changent et s'adaptent , des  " moi" disparaissent , d'autres sont créés pour la transition et les circonstances , les "moi" qui s'expriment ici nous décrivant ton état ne nous en apprennent pas beaucoup. 

Tu semble dissocier dans ton discours " l'observateur" qui est en toi de ces " moi" ce qui est pour moi une erreur  , l'observateur n'est pas unique , c'est toujours un "moi" qui observe d'une fonction , notre mental observe notre corps , notre corps observe nos émotions , nos émotions observent notre mental , il n'y à pas de " je" unique en nous , un " moi" en observe un autre ,  love .

Professeur x. Désolé je comprend se que tu décris mais n'est pas en phase avec se que je décris. Je dis ca en tout amitié. Je t'invite à lire ma rédac sur l'observateur et l'observé et peut être vera tu que je ne suis pas aussi ignorant que se que tu décrit. Tu me décrit comme si tu me connaissai et cela montre que tu n'a pas compri mes mots. Probablement que tu n'a pas lu ma rédac sur l'observateur et l'observé. Je suis serte passé à plusieurs reprises par des phases de divisions entre l'observateur et l'observé, j'ai longtemps cru que l'observateur était séparé de l'observé. Je t'invite à continué la discution avec moi si tu est intéréssé pour te prouver que je ne suis pas se que tu décrit. Cela dit je suis preneur de tout conseil pour évoluer, je ne rejette pas se que tu dis par fierté, par peur d'être mauvais ou d'avoir loupé quelque chose, ou par peur d'avoir l'air bête de ne pas avoir compri les enseignements. J'ai été comme ca aussi un moment de ma vie et ca a été un véritable frein pour moi. Je n'ai aucun interet à avoir raison, je veux juste voir vrai. Donc, je ne me reconnai pas dans se que tu décris. Je ne dis pas que tu fais une mauvaise analyse mais que peut etre que tu interprete avec une image que tu a de moi, surtout que tu a un tendance a affirmer cela avec une certaine certitude. Je me trompe peut etre, mais si se que je dis est vrai, j'espère que mes mots porteront à reflexion. Cela dit je suis tout à fait d'accord pour que tu développe ton raisonement car je ne veux pas etre coincé entre deux ornières. J'éspère que tu comprendra se que je veux dire.

Amicalement
Revenir en haut Aller en bas
Professeur X
Membre
avatar

Date d'inscription : 16/06/2010
Nombre de messages : 9827
Masculin
Capricorne Singe
Age : 48
Ville : système solaire

MessageSujet: Re: Entre deux mondes   Mer 23 Avr 2014 - 13:53

Pourquoi penses tu qu'il y a quelque chose de personnel à discuter de théories psychologiques , je ne te connais pas et ce que tu écris de toi est bien trop subjectif à mon avis  pour que je m'en réfère , je me limite donc à exposer les idées que j'ai appris sur ce sujet , et je me doute que tu n'as pas la science infuse et que tu as du étudier pour un peu ce dont tu parles , et c'est ce savoir psychologique que je met en doute plutôt que toi , mais il est vrai qu'on s'associe , qu'on s'identifie à son savoir . 

Je le répète le "MOI" n'existe pas , il n'existe qu'une pluralité de "moi" différents qui ne se limitent pas au mental comme tu le décris , certes chaque opinions chaque idées de notre mental sont autant de "moi" différent , " moi je pense que ... " , mais notre corps à des centaines de "moi" différents qui apparaissent selon les circonstances , de même que nos émotions , et je répète encore chacune de nos fonction à la faculté d'observer , l'observateur est toujours un "moi" issu d'une fonction qui observe une autre partie d'une fonction , l'observateur change toute le temps tout comme apparaissent et disparaissent en nous les " moi" , et bien sur ces "moi" venant de fonctions différentes n'ont rien de commun , on peut toujours observer cet" observateur" , l'unité et la continuité que nous avons de nous-même est un leurre , une illusion , love .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totem
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 15112
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 62
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: Entre deux mondes   Mer 23 Avr 2014 - 14:00

Professeur X a écrit:




Je le répète le "MOI" n'existe pas ,

.

Aïe....voilà une affirmation bien péremptoire qui ne laisse aucune place à toute discussion sur le sujet.... Laughing 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adjis
Membre
avatar

Date d'inscription : 18/04/2014
Nombre de messages : 205
Masculin
Verseau Singe
Age : 48
Ville : Nantes

MessageSujet: Re: Entre deux mondes   Mer 23 Avr 2014 - 14:30

Totem a écrit:
Aïe....voilà une affirmation bien péremptoire qui ne laisse aucune place à toute discussion sur le sujet.... Laughing

Mais si, mais si, la discussion est possible mais le positionnement du professeur X est bien établit.

Au sujet de la continuité, notre vécu et nos analyses divergent mais comme cette divergence est complètement assumée et même un élément clé permettant de cheminer en présence de Dame Sagesse, il semble qu'il faille que nous l'assumions.

La continuité, nous la vivons. Comme nous sommes capables de prendre du recul par rapports à notre corps, nos émotions et même nos pensées, nous vivons quotidiennement le fait que nous ne sommes pas ni notre corps, ni nos émotions et ni nos pensées et ainsi un travail de perfectionnement est possible.

Se sentant responsable de ses pensées, de ses paroles et de ses actes, nous vivons une forme de continuité jour après jour, malgré nos phases de sommeil.

Mais paradoxalement nous constatons que certaines maladies mentales nous montre que si par exemple la fonction mémorielle est fortement atteinte, la continuité disparait et le sujet est plongé dans un état végétatif au lieu d'être dans un état complètement "libéré". Nous sommes donc un ensemble de fonctions dont la mémoire semble être l'une des principales (au moins dans la reconnaissance de cette continuité).

Je présume également que si je perdais toutes mes sensations, ma continuité disparaitrait également car n'étant plus stimulé je n'aurai plus la capacité de me définir.

Je pense donc que la continuité est une illusion tout en étant une réalité. C'est paradoxal mais tout champ électromagnétique comme la Lumière l'est également : onde de temps en temps, corpusculaire à d'autres moments, ainsi semblent être les choses  study : paradoxal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Entre deux mondes   Mer 23 Avr 2014 - 19:23

Professeur X a écrit:
Pourquoi penses tu qu'il y a quelque chose de personnel à discuter de théories psychologiques , je ne te connais pas et ce que tu écris de toi est bien trop subjectif à mon avis  pour que je m'en réfère , je me limite donc à exposer les idées que j'ai appris sur ce sujet , et je me doute que tu n'as pas la science infuse et que tu as du étudier pour un peu ce dont tu parles , et c'est ce savoir psychologique que je met en doute plutôt que toi , mais il est vrai qu'on s'associe , qu'on s'identifie à son savoir . 

Je le répète le "MOI" n'existe pas , il n'existe qu'une pluralité de "moi" différents qui ne se limitent pas au mental comme tu le décris , certes chaque opinions chaque idées de notre mental sont autant de "moi" différent , " moi je pense que ... " , mais notre corps à des centaines de "moi" différents qui apparaissent selon les circonstances , de même que nos émotions , et je répète encore chacune de nos fonction à la faculté d'observer , l'observateur est toujours un "moi" issu d'une fonction qui observe une autre partie d'une fonction , l'observateur change toute le temps tout comme apparaissent et disparaissent en nous les " moi" , et bien sur ces "moi" venant de fonctions différentes n'ont rien de commun , on peut toujours observer cet" observateur" , l'unité et la continuité que nous avons de nous-même est un leurre , une illusion , love .

 Very Happy 
Oui je vois se que tu veux dire.

Tu dis: le MOI n'existe pas

Oui c'est vrai qu'un MOI n'existe pas. Mais le SOI qu'en dis tu?
Le MOI est psychologique, il est crée de pensée, il est imagé, il est imaginaire, c'est un outil virtuel, je comprend cela. Mais qui crée cet outil imaginaire?
Je me suis longtemps dit "il n'y a personne" et en même temps je ne comprenai pas que j'étais toujours ici à ressentir. Effectivement il n'y a personne au sens "quelque chose de programmé avec des préférences psychologiques" mais il y a tout de même quelque chose qui fait l'experience de tout ca que je nomme "le SOI". Tu vois se que je veux dire? Quand je parle de "MON" experience attention j'ai pleinement conscience qu'il ne sagit pas du "MON" au sens cette personnalité crée par la pensé que "JE" crée!!! Quand je dis "JE", j'utilise se mots pour échanger avec les gens mais j'ai conscience que se "JE" n'appartient à personne. Cela dit, si les grands sages ont enseigné c'est parce qu'ils étaient cette chose qui est le SOI. Le SOI n'est pas conditionné mais pas neutre non plus, il fait battre notre coeur, nous laisse verser une larme lorsque nous perdons un être proche ou quand il percoit la souffrance de se monde. Le SOI à du caractère (même si ce n'est pas le mots le plus adapter), mais pas au sens psychologique. Dans les enseignements classiques ont lis souvent "débarassez vous de l'égo, vous n'estes pas la pensée" et cela nous incite j'ai l'impression a à la fois lacher l'égo mais aussi notre être véritable. Car l'être véritable qu'est le SOI parle, il est là et a ses préférences qui ne sont pas des préférences psychiques. Si se monde est crée avec toutes ses formes, les vegetaux, les animaux c'est qu'il y a se SOI qui crée par intuition, car cela est bon, le SOI n'est pas mort ou neutre puisqu'il crée et la création est le fruit du désir qui n'est pas désir psychologique. Le SOI aura toujours des désirs...je ne sais plus quel enseignant disait ca: Après l'éveil il faudra toujours porter l'eau, porter le bois, et porter la nouriture. Le Soi reconnu reste désireux mais il sagit la des désirs du grand SOI plutot que du petit MOI.
J'ai fais parti un moment donné de ses gens ignorants qui au début de leur quête s'éfforcait à ne plus penser pour atteindre l'éveil. Quelle chose idiote de ma part. Meme le SOI pense, il a toujours besoin de cet outil. La pensée se fait moins une fois le conditionnement tombé mais dois toujours exister puisqu'il faut toujours porter l'eau, porter le bois, porter la nouriture.
Mais quand le corps déraille et qu'il deviens un obstacle pour porter l'eau, porter le bois, porter la nouriture il faut bien réflechir à une solution n'est-ce pas? Ce n'est pas parce que je cherche les solutions à un problème que je suis forcément un MOI comme tu le décris.
Quand je parle de mon état, il sagit d'un état physique, il se traduit non par par des émotions mais par une transformation de mon état général, je ne dis pas que cela à un lien avec la quête ou mon caractère, je suis la pour me renseigner savoir si quelqu'un à se vécu pour pouvoir en sortir. Quand je m'y abandonne il n'y a aucun problème comme lorsque l'on s'abandonne au cancer, à la depression etc...C'est cette contradiction avec mon état physique et se que réclame la vie qui ne concorde pas et qui fais que j'en chie Neutral .
Cela dit, si jamais vous rencontrez quelqu'un qui à se symptome n'hésitez pas à me le présenter... Wink

Si j'écris cela c'est pour dire qu'il n'y a pas que le MOI au sens psychologique qui tente de se défendre de situations dans la vie. Les animaux qui ne possèdent aucun égo tente mentalement aussi à se dépétrer de leur histoires. La nature se défend et crée de multiples formes sans égo. Il y a des problèmes serieux il me semble dans la vie. S'éveiller c'est aussi devenir sensible il me semble. Bon nombre d'entre nous s'obstinent à évacuer l'égo de leur conscience et je crois qu'ils passent à coté d'eux même car eux même est entremêlé à l'égo. Tu dira si je me trompe mais je crois qu'il est important de savoir discerner se qu'est l'égo et se qu'est le SOI. Et cette dissociation peut avoir lieu que lorsque l'on vois plutot que lorsque l'on croit.
Je vois que je suis conditionné comme je vois mes deux jambes, je vois que je me déconditionne comme je vois mes deux jambes, je vois le faux MOI comme je vois mes deux jambes. Il ne s'agit d'aucune croyances là. Il y a l'observation. Celui qui voit n'est que l'observation elle même, elle ne juge pas, elle décrit. L'observation est toujours le SOI. L'observateur et l'observé sont toujours le SOI qui se projette.
Il n'y a que le SOI.
J'entend souvent les gens en quête d'eveil dire "il n'y a rien à dire, il n'y a rien à faire" comme s'il y avais de l'insensibilité la dedans, comme si les problèmes étaient des bétises inventés. Serte il y a des problèmes inventés mais la souffrance de l'homme est-elle fausse? Faut il arrété de se poser des questions comme le disent certain? Le christ c'est posé des questions car le SOI était désireux, ainsi que boudhha et j'en passe.
Le SOI se balance d'un MOI à l'autre sans se rendre compte de se qu'il fait. Si les différents MOI sont vu pour se qu'ils sont alors c'est que nous sommes à présent entier, il ne faut pas chercher plus loin.


Dernière édition par pachyra le Mer 23 Avr 2014 - 21:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
 
Entre deux mondes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie :: Forum spiritualité et forum ésotérisme sur le partage de l'éveil :: Psychologie et développement personnel-
Sauter vers:  
Spirit Partage - Forum spiritualité de rencontre Montpellier et autre ville
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit