Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie

Forum de discussion sur la spiritualité pour la rencontre et le partage dans l'éveil spirituel de la conscience, bouddhisme zen, lithothérapie meditation et citation.
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Communautarismes, amour des siens ou haine des autres ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Loryan
Modérateur
avatar

Date d'inscription : 29/10/2009
Nombre de messages : 3667
Masculin
Vierge Chien
Age : 47
Ville : Lorraine

MessageSujet: Communautarismes, amour des siens ou haine des autres ?   Mer 12 Fév 2014 - 1:04

Rappel du premier message :

C'est à mon sens non pas le nouvel eldorado, mais le nouvel égo.

L'art de tenter d'exister à travers quelque chose de plus grand que notre individualité.
Aujourd'hui il semblerait que tout le monde doivent appartenir à une communauté, de sexe, de race, de culture, de préférence sexuelle, de religion, de politique, de handicap, d'age, de quartier, de sport, etc...

Ca a peut-être toujours existé, mais ce qui m'interpelle de nos jours c'est la cristallisation qui se produit dans les sociétés autour de ces communautés dont on ne sait si on aime être ensemble, ou si on ne veut tout simplement ne pas être avec les autres.
Il semblerait qu'il faille des communautés avec des panoplies de droits et de devoir pour chacune, plutôt qu'un simple bon sens pour vivre tous ensemble selon ses affinités communautaires.

Je m'interroge beaucoup, et m'inquiète aussi beaucoup de cette accentuation des différences qui nous séparent.
Alors qu'on aurait pu s'attendre à une plus grande universalité, je m'aperçois que la conscience collective tend insidieusement au contraire à marquer les différences, au non le plus souvent du respect des individualismes de tout à chacun.

Il y a un demi siècle le système de marquage nazi dans les camps de concentration révoltait le monde, aujourd'hui tout le monde voudrait porter son étoile jaune, rose, verte ou je ne sais quoi...

J'avoue que je suis perdu dans ma foi en l'être humain, et du bon sens à nous respecter les uns les autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Communautarismes, amour des siens ou haine des autres ?   Ven 14 Fév 2014 - 10:51

Sarah, "notre vie est du vent tissé." Je crois que chacun fait du mieux qu'il peut. Etre un parent, c'est déjà pas mal, non ?  Plein de Petits coeu 
Revenir en haut Aller en bas
Sarah.75
Membre


Date d'inscription : 28/12/2013
Nombre de messages : 499
Féminin
Scorpion Rat
Age : 56
Ville : le Céleste pur...

MessageSujet: Re: Communautarismes, amour des siens ou haine des autres ?   Ven 14 Fév 2014 - 11:06

Dieu seul sait ... où il m'emmène.... dans ce dé-tissage...de ma voile belle et ternie il fut un temps... et glorieuse aujourd'hui.... par ma Sœur Like a Star @ heaven  que jM tant.. ....
merci anima et les Nymphes de ces mots confortants... qui poussent à nous voir comme des "enfants"... à comprendre le msg : soyons toujours nous-mêmes vrais.. à réussir en ce cheminement.et le vivre pleinement ...waihhh amen.. :ange10)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles
Membre
avatar

Date d'inscription : 08/02/2010
Nombre de messages : 2375
Masculin
Scorpion Dragon
Age : 28
Ville : Lyon

MessageSujet: Re: Communautarismes, amour des siens ou haine des autres ?   Ven 14 Fév 2014 - 12:43

Loryan a écrit:
C'est à mon sens non pas le nouvel eldorado, mais le nouvel égo.

L'art de tenter d'exister à travers quelque chose de plus grand que notre individualité.
Aujourd'hui il semblerait que tout le monde doivent appartenir à une communauté, de sexe, de race, de culture, de préférence sexuelle, de religion, de politique, de handicap, d'age, de quartier, de sport, etc...

Ca a peut-être toujours existé, mais ce qui m'interpelle de nos jours c'est la cristallisation qui se produit dans les sociétés autour de ces communautés dont on ne sait si on aime être ensemble, ou si on ne veut tout simplement ne pas être avec les autres.
Il semblerait qu'il faille des communautés avec des panoplies de droits et de devoir pour chacune, plutôt qu'un simple bon sens pour vivre tous ensemble selon ses affinités communautaires.

Je m'interroge beaucoup, et m'inquiète aussi beaucoup de cette accentuation des différences qui nous séparent.
Alors qu'on aurait pu s'attendre à une plus grande universalité, je m'aperçois que la conscience collective tend insidieusement au contraire à marquer les différences, au non le plus souvent du respect des individualismes de tout à chacun.

Il y a un demi siècle le système de marquage nazi dans les camps de concentration révoltait le monde, aujourd'hui tout le monde voudrait porter son étoile jaune, rose, verte ou je ne sais quoi...

J'avoue que je suis perdu dans ma foi en l'être humain, et du bon sens à nous respecter les uns les autres.

Auparavant, les groupes étaient animals, 3ème chakra. En gros c'était l'un qui dévorait l'autre ou le partage. Si c'était problématique, la personne n'aimait pas être en groupe, (pas social). Dans le cas contraire, nous trouvons des coachs de vies ect.

Donc jusqu’à récemment, les communautés étaient toujours construites contre, en opposition à quelque-chose.
Même les hippies pacifiques se sont construis des communautés, contre la guerre, contre la société ect.
Les villages se sont construis pour survivre, en délimitant les frontières du terrain à protéger, ect.

Inutile de combattre, il faut construire.
Aujourd'hui il commence à émerger chez les prématurés une forme de communautarisme qui n'exclu pas le reste du monde. Nous sommes ensemble, pourquoi? pour rien! Juste pour le plaisir!! Ce n'est pas encore évident pour tout le monde, mais ca viens d'ici quelque année, ça appelle le 8ème chakra, qui est le rapport au groupe spirituellement.

Bref, plus généralement, ayons confiance dans l'évolution, dans le Devenir!
Une guerre nucléaire ne ferait que accélérer les choses.

En espérant avoir appris quelque-chose d'intéressant à quelqu'un, bonne journée!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loryan
Modérateur
avatar

Date d'inscription : 29/10/2009
Nombre de messages : 3667
Masculin
Vierge Chien
Age : 47
Ville : Lorraine

MessageSujet: Re: Communautarismes, amour des siens ou haine des autres ?   Lun 17 Fév 2014 - 16:29

Finalement c'est un exercice bien difficile que d'appartenir et ne pas appartenir à la fois au corps d'une communauté.

Ce qui est amusant en utilisant le mot "conformisme" c'est qu'il y a le mot forme, et donc le corps, l'apparence.

Finalement je comprends mieux ce concept qui disait que nous vivons tous dans la "maya", l'illusion.
En fait rien ou presque n'est réel, tout est invention de formes et de frontières qu'elles soient physique, émotionnelles ou mentales, personnelles ou collectives.

Eh bah y a du boulot pour  Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galia
Membre
avatar

Date d'inscription : 26/01/2014
Nombre de messages : 87
Féminin
Verseau Cheval
Age : 50
Ville : Au Coeur Du Monde

MessageSujet: Re: Communautarismes, amour des siens ou haine des autres ?   Lun 17 Fév 2014 - 22:33

Bonsoir Loryan,

Comme tu l'exprimes au début de ce sujet. De tout temps l'homme à toujours eu besoin d'appartenir à un groupe. Non seulement il a l'instinct grégaire, mais en plus il est vrai que l'on évolue bien mieux au contact des autres que tout seul.

Cependant je suis mi figue, mi raisin au sujet de cette nouvelle montée d'appartenance à des communautés diverses.

Je constate dans un premier temps que notre société cherche depuis longtemps à effacer les différences et à nous uniformiser avec toute sorte de normes et de standard. Et d'autre part elle nous pousse aussi à l'individualisme et à l'egoisme. L'un des fleaux de la modernité c'est la solitude ( elle a dailleurs été élu grande cause nationale en 2011) des gens seuls ou isolés il y en a dans toutes les couches de la population allant des enfants aux personnes agées en passant par les malades et ceux qui n'ont plus de travail. La famille n'est plus aussi sacrée qu'avant, ( familles souvent éclatées ou recomposées) et nombre de gens sont aussi celibataires ou coupés des autres pour de multiples raisons. C'est dailleurs ce phénomêne qui enrichie en grande partie les reseaux sociaux car à la véritè si les connections sur le monde sont illimités avec la communication virtuelle, les vrai rencontres entre les gens sont quant à elles en nette Regression. Donc du coup, pas mal de gens tentent de se regrouper par affinités communes afin de palier à ces carences et se sentir moins marginalisés.

Comme de nos jours il est facile de trouver des informations sur n'importe quel thême avec l'outil internet, on peux choisir ce que l'on veux precisément acheter, ou on veux aller, qui on veux frequenter. C'est ce qui nous rend plut exigents et ciblés sur nos relations, qu'elles soit amicales ou amoureuses. D'une certaine maniere, nous sommes sans cesse dans une démarche de consommateurs en quête du produits idéal. On est en quête d'un amoureux avec tel ou tels physique et profil, d'amis qui ont les même hobbies que que nous, bref, on veux que tout soi à notre image! Au final tout cela s'inscrit dans une démarche égoiste et d'une tentative de controler tout ce qui fais partie de nos vie pour ne pas subir de deceptions ou encore perdre notre temps avec des choses qui ne nous correspondent pas.

Donc quand tu dis que les gens "veulent se sentir appartenir à quelque chose de plus grand qu'eux", je pense pour ma part qu'ils ont besoin d'appartenir a quelque chose qui soit comme eux et qui entretiene inconsciemment leur narcissisme.

Que pense tu de cet angle de vue?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ananard
Membre
avatar

Date d'inscription : 26/07/2012
Nombre de messages : 957
Masculin
Poissons Coq
Age : 72
Ville : Grasse ( 06 )

MessageSujet: Re: Communautarismes, amour des siens ou haine des autres ?   Mar 18 Fév 2014 - 8:58

Galia a écrit:
Je constate dans un premier temps que notre société cherche depuis longtemps à effacer les différences et à nous uniformiser avec toute sorte de normes et de standard. Et d'autre part elle nous pousse aussi à l'individualisme et à l'egoisme. L'un des fleaux de la modernité c'est la solitude ( elle a dailleurs été élu grande cause nationale en 2011)
La première et la plus importante cause de la solitude endémique que subit notre société d'aujourd'hui est la main mise par les financiers sur les familles , main mise qui a provoqué l'éclatement cette cellule initiale familiale ( Deux ou plus de consommateurs est préférable pour eux à un seul ( la famille ) ) ... Ils ont provoqué un véritable cancer social qui ronge notre société en profondeur depuis des dizaines d'années. Le plus grave c'est que personne ne s'en rend compte et n'agit pour contrer cette agression philosophique de la société de consommation tant ils sont anesthésiés par les publicités, les politiciens et les médias.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Communautarismes, amour des siens ou haine des autres ?   Mar 18 Fév 2014 - 10:16

Pourquoi la famille éclate-t-elle ? Ne serait-ce pas dû aussi au fait que nous consommons l'époux ou l'épouse un peu comme on consomme un "Twix" ? D'une fois que notre appétit est satisfait, c'est-à-dire, que la nouveauté est passée, on s'oriente vers un "Mars". Etc.
Revenir en haut Aller en bas
Loryan
Modérateur
avatar

Date d'inscription : 29/10/2009
Nombre de messages : 3667
Masculin
Vierge Chien
Age : 47
Ville : Lorraine

MessageSujet: Re: Communautarismes, amour des siens ou haine des autres ?   Mar 18 Fév 2014 - 10:35

Il faut que je prenne plus de temps pour répondre que je n'en ai pour le moment, c'est assez perturbant.

Vous 3 dernières interventions posent la question de la consommation de l'autre et donc de la communauté (qui commence à 2, bien que certaines personnes arrivent à être une communauté à elles seules).

C'est vraiment perturbant je me répète, parce que ça porte tellement loin son rapport aux autres et tout particulièrement accepter qu'on a un rapport faussé par une forme d'égocentrisme et de possessivité.
.. Ma femme, mon homme, mes enfants, ma famille, mes communautés... tellement de "ma/mon/mes"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Communautarismes, amour des siens ou haine des autres ?   Mar 18 Fév 2014 - 11:02

Nous devrions appréhender l'autre comme un désert et non comme un objet de consommation.
Revenir en haut Aller en bas
ananard
Membre
avatar

Date d'inscription : 26/07/2012
Nombre de messages : 957
Masculin
Poissons Coq
Age : 72
Ville : Grasse ( 06 )

MessageSujet: Re: Communautarismes, amour des siens ou haine des autres ?   Mar 18 Fév 2014 - 11:07

Les Nymphes a écrit:
Pourquoi la famille éclate-t-elle ? Ne serait-ce pas dû aussi au fait que nous consommons l'époux ou l'épouse un peu comme on consomme un "Twix" ? D'une fois que notre appétit est satisfait, c'est-à-dire, que la nouveauté est passée, on s'oriente vers un "Mars". Etc.
Eh oui ! Tout ça est lié à l'ego et à ses désirs que les marchands du temple flattent copieusement en nous faisant perdre notre temps, notre énergie, notre argent et notre vie en futilités parfaitement inutiles à 90 % ! ... Dans ces conditions, comment trouver le temps pour réfléchir sereinement et en profondeur ? Tout est construit pour que nous ne puissions pas remettre tout ça à la juste place et juste valeur ; c'est à dire : pas grand chose au regard de la vraie vie ! C'est comme ça que nous perdons notre âme et que nous la faisons perdre à ceux que l'on aime ( soi-disant ) !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galia
Membre
avatar

Date d'inscription : 26/01/2014
Nombre de messages : 87
Féminin
Verseau Cheval
Age : 50
Ville : Au Coeur Du Monde

MessageSujet: Re: Communautarismes, amour des siens ou haine des autres ?   Mar 18 Fév 2014 - 11:12

Loryan,

Les ma, mon, mes, servent à signifier le lien qui nous unis aux choses ou aux gens. C'est juste une facilitée de langage pour imager. Je ne pense pas qu'il faille en tenir compte ici ou alors nous allons passer dans la sphère d'analyse du besoin de posséder pour exister... Et là c'est encore un autre débat.  Wink 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Communautarismes, amour des siens ou haine des autres ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie :: Forum spiritualité et forum ésotérisme sur le partage de l'éveil :: Discussion, rencontre, partage, écoute, dialogue :: Questions et réponses spirituelles-
Sauter vers:  
Spirit Partage - Forum spiritualité de rencontre Montpellier et autre ville
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit