Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie

Forum de discussion sur la spiritualité pour la rencontre et le partage dans l'éveil spirituel de la conscience, bouddhisme zen, lithothérapie meditation et citation.
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Ô corps, doux fardeau spirituel ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Ô corps, doux fardeau spirituel ?   Mar 4 Fév 2014 - 21:51

Le corps, est-il, selon vous, une entrave à la spiritualité ?
 :coeur)
Revenir en haut Aller en bas
Blueye
Membre


Date d'inscription : 05/12/2013
Nombre de messages : 603
Masculin
Vierge Cheval
Age : 26
Ville : Paris

MessageSujet: Re: Ô corps, doux fardeau spirituel ?   Mar 4 Fév 2014 - 22:18

Le corps n'est qu'un voile qui nous empêche d'étendre nos ailes pour pouvoir évoluer , mais sans corps qui sommes nous vraiment, on ne peut exister sans corps qu'on soit spirituel ou pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles
Membre


Date d'inscription : 08/02/2010
Nombre de messages : 2375
Masculin
Scorpion Dragon
Age : 28
Ville : Lyon

MessageSujet: Re: Ô corps, doux fardeau spirituel ?   Mar 4 Fév 2014 - 22:21

Un entrave à la spiritualité? Pas plus que n'importe quoi de tout ce qui peut être percu à mon avis.  Il est neutre. Smile
On ne peut s'en libéré, s'en dés-identifier, si on ne l'aime pas (sortie astral) à mon avis, comme on ne peux transcender ce avec quoi on est en conflit, comme on ne peut dépasser son animalité en devenant végétarien.
Le corps, il ne fait que répondre aux intentions de l'esprit.
Tout dépend de ce que veux l'esprit ensuite.
Je crois que si il est utilisé comme moyen d'attaque, il sera assujetti à l'age, la maladie..
(d'ailleurs la croyance en l'attaque (forcement physique) ne que venir de la croyance d’être un corps n'est ce pas? l'esprit ne peut attaquer)
Si il est utilisé comme moyen de communication, je pense qu'il peut être invulnérable. Smile


Dernière édition par Charles le Mar 4 Fév 2014 - 22:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wb35
Membre


Date d'inscription : 11/11/2012
Nombre de messages : 6631
Masculin
Sagittaire Chat
Age : 53
Ville : pas si loin

MessageSujet: Re: Ô corps, doux fardeau spirituel ?   Mar 4 Fév 2014 - 22:25

Non, plutot un "outil" pour avancer spirituellement.une expérience , mais qui peut devenir une entrave pour certaines pratiques spirituelles , tel l'aide aux autres , physiquement parlant , quand le corps ne suit pas ou plus .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anima
Membre


Date d'inscription : 03/01/2010
Nombre de messages : 4096
Féminin
Taureau Coq
Age : 35
Ville : dans la danse

MessageSujet: Re: Ô corps, doux fardeau spirituel ?   Mar 4 Fév 2014 - 22:25

non au contraire le corps c'est un peu l'expression de l'amour; c'est le prolongement de l'intérieur vers l'extérieur bref c'est beau^^; sans corps pas d'émotions; pas de partage et donc pas de différence donc pas de lien; non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blueye
Membre


Date d'inscription : 05/12/2013
Nombre de messages : 603
Masculin
Vierge Cheval
Age : 26
Ville : Paris

MessageSujet: Re: Ô corps, doux fardeau spirituel ?   Mar 4 Fév 2014 - 22:26

Sans corps, comment savoir qu'on est spirituel, il est inconcevable de ne pas avoir de corps, car nous n'existerions pas..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'initié
Membre


Date d'inscription : 02/03/2011
Nombre de messages : 3999
Féminin
Poissons Cochon
Age : 57
Ville : Foix

MessageSujet: Re: Ô corps, doux fardeau spirituel ?   Mar 4 Fév 2014 - 22:37

Non au contraire , je ne n'aurais pas mieux su m'exprimé avec mes mots en français ,mais voici ce que j'ai trouvé.
--------------------------------------------------------------------------------------------------


Comme un chef d'orchestre dirigeant un formidable dialogue entre physique, métaphysique et mystique, Jean Proulx nous invite à participer à la splendide chorégraphie cosmique que dévoilent ces trois regards sur l'univers. Les trois figures de ce grand ballet cosmique sont celles du pouvoir créateur de l'Être, de la lumière de la Conscience et du souffle de l'Amour.


« Jean Proulx est un philosophe qui accomplit, comme tout vrai philosophe, son travail de clarification des concepts et d'intégration des savoirs par-delà les cloisonnements et parfois même les rideaux de fer établis entre la science, la philosophie et la spiritualité. L'auteur aborde ces grandes questions que la physique soulève de plus en plus aujourd'hui, dont la métaphysique traite depuis l'Antiquité grecque et dont la spiritualité, depuis toujours, a l'intuition : l'Un et le multiple, le Vide et les formes, le Tout et les parties, l'Esprit et la matière.

Il y a, dans le présent livre, quelque chose comme une danse à laquelle se livrent, pour ainsi dire corps et âme, la physique du XXe siècle, la métaphysique classique et la grande tradition spirituelle, avec le même désir de percer la vérité profonde de l'univers. De leur dialogue fécond émerge la vision de l'univers comme une magnifique chorégraphie se déployant en trois figures. Ça danse beaucoup dans ce livre et sur une musique cosmique qui charme mon oreille. »

Extrait de la préface de Jacques Languirand.


Chorégraphie divine (La) Jean Proulx

----------------------------------------------------------------------------------------------------
j'aime la danse et ceci depuis toujours je sais qu'il m'est arrivé de me sentir soulevé du sol ,ne plus sentir mon corps c'est difficile pour moi de l'expliqué.








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'initié
Membre


Date d'inscription : 02/03/2011
Nombre de messages : 3999
Féminin
Poissons Cochon
Age : 57
Ville : Foix

MessageSujet: Re: Ô corps, doux fardeau spirituel ?   Mar 4 Fév 2014 - 22:38

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DharmaRaza
Membre


Date d'inscription : 26/10/2013
Nombre de messages : 1079
Masculin
Cancer Chat
Age : 29
Ville : Muret

MessageSujet: Re: Ô corps, doux fardeau spirituel ?   Mar 4 Fév 2014 - 22:39

Sa fera pas trop avancer la discussion mais "Stick a bush". Tout est une branche de l'arbre de Vie. Chaque chose a sa place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Néhémyo
Membre


Date d'inscription : 30/10/2013
Nombre de messages : 3300
Féminin
Scorpion Chèvre
Age : 37
Ville : Sud

MessageSujet: Re: Ô corps, doux fardeau spirituel ?   Mer 5 Fév 2014 - 0:06

Je comprends pas d'où vient cette dichotomie qu'on fait systématiquement entre les "choses de l'Esprit" et le corps (certes grossier, imparfait, limité et appartenant à la maya). Sûrement des religions.
Pour autant le déni du corps en tant qu'outil plus que comme un entrave n'est pas qq. chose qui nous aide. La simple méditation sur le souffle ou l'attention portée sur le coeur peut nous emmener très loin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kores
Membre


Date d'inscription : 19/04/2012
Nombre de messages : 1280
Masculin
Taureau Chien
Age : 46
Ville : Sud-Ouest

MessageSujet: Re: Ô corps, doux fardeau spirituel ?   Mer 5 Fév 2014 - 3:45

war589 a écrit:
Le corps n'est qu'un voile qui nous empêche d'étendre nos ailes pour pouvoir évoluer , mais sans corps qui sommes nous vraiment, on ne peut exister sans corps qu'on soit spirituel ou pas.

Oui car les choses seraient alors bien mal faites, si le corps empêchait d'évoluer.
Selon moi, c'est tout le contraire.  Smile 

D'abord il serait bien présomptueux de penser que l'esprit personnel représente d'emblée quelque chose de plus délicat, de plus recevable, de plus évolué que le corps physique. Car cet esprit est également un corps, aux yeux de la Lumière il est -potentiellement - aussi épais que le reste .
Quelques messages du type angéliques préviennent là dessus, ils disent en substance : ne brandis pas ton esprit devant moi comme ta plus belle merveille car pour moi, c'est un mur épais.
Et toc.
Par exemple, épais sera le raisonnement qui bloquera tes actes, épais sera aussi le sentiment qui n'est pas exempt de poids et d'intérêts.

La propriété du plan physique est de condenser le reflet de la nature profonde de l'âme, et de placer celle-ci dans les lois les plus dures. L'Homme incarné dispose donc en lui de toute l'échelle des densités et des degrés d'existence, de règne minéral jusqu'à son essence la plus subtile.
Le plan physique contient certes l'âme et l'esprit, mais il agît sur eux par l'acquisition définitive des qualités qui sont issues de l'expérience de la vie incarnée. L'âme se dote alors, petit à petit, de toutes ces acquisitions, et ceci d'autant plus solidement que la Terre est elle même solide.
Ces acquisitions représente une forme d'équilibre et l'équilibre permet d'accéder à la perfection dans la reconnaissance des Lois qui sont irrésistibles.

Et puis aussi comme le dit Laam, qu'a t-on fait pour qu'on renie à ce point la densité physique ? Les voies qui consistent à s'élancer vers l'esprit en tant que chemin à suivre ne sont qu'une voie qui soupoudre un peu plus d'esprit dans la vie. Mais vivre dans le plan physique ne veut pas dire faire le culte de la matière, l'esprit y trouve sa place éphémère, il suffit de regarder son corps pour comprendre que l'expérience sera éphémère, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
attchibhatt
Membre


Date d'inscription : 15/06/2013
Nombre de messages : 1331
Masculin
Lion Coq
Age : 59
Ville : État de l'Himalaya (Inde)

MessageSujet: Re: Ô corps, doux fardeau spirituel ?   Mer 5 Fév 2014 - 4:53

Namasté Namasté,
Les Nymphes a écrit:
Le corps, est-il, selon vous, une entrave à la spiritualité ?
Allons allons ami ! C'est tout le contraire !
L'éveil/la connexion au UN/dieu (ou quelque soit le nom qu'on lui donne) ne provient-il pas tout simplement de l'accord du corps et de l'esprit. À mon sens, les séparer est une grossière erreur.
Par contre, les maintenir unis empêche la maladie (quelle qu'elle soit) d'attaquer le corps comme le mental... les maintenir unis avec attention est la stèle indispensable pour se connecter à son (soi) intérieur comme au monde extérieur, au UN/dieu... etc,...

Bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ananard
Membre


Date d'inscription : 26/07/2012
Nombre de messages : 957
Masculin
Poissons Coq
Age : 71
Ville : Grasse ( 06 )

MessageSujet: Re: Ô corps, doux fardeau spirituel ?   Mer 5 Fév 2014 - 6:47

Le corps est notre véhicule dans le plan sur lequel nous évoluons ... Il nous faut l'entretenir, car qui veut voyager loin , ménage sa monture ... C'est simple et connu depuis toujours ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ô corps, doux fardeau spirituel ?   Mer 5 Fév 2014 - 7:36

Chaque corps, qu'il soit physique, mental, ou astral, peut être une entrave à la spiritualité s'il est en disfonctionnement, mais aussi s'il est mal relié aux autres.   Une bonne santé du corps physique est nécessaire pour évoluer par la suite au niveau des autres corps, ils sont tellement liés. Il peut effectivement vû comme une entrave par les autres corps, car il est soumis à bien plus de lois qu'eux, mais sans lui, ces corps n'existeraient même pas. Pas de spiritualité sans corps physique, qui est le socle!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ô corps, doux fardeau spirituel ?   Mer 5 Fév 2014 - 9:12

"Le corps est le tombeau de l'âme." Platon. En ce sens qu'il empêche toute recherche spirituel. Nous pourrions le comparer à un petit enfant dont il faudrait s'occuper sans trêve.  scratch 
Revenir en haut Aller en bas
ananard
Membre


Date d'inscription : 26/07/2012
Nombre de messages : 957
Masculin
Poissons Coq
Age : 71
Ville : Grasse ( 06 )

MessageSujet: Re: Ô corps, doux fardeau spirituel ?   Mer 5 Fév 2014 - 9:24

" mens sana in corpore sano "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles
Membre


Date d'inscription : 08/02/2010
Nombre de messages : 2375
Masculin
Scorpion Dragon
Age : 28
Ville : Lyon

MessageSujet: Re: Ô corps, doux fardeau spirituel ?   Mer 5 Fév 2014 - 9:29

Le corps n'a peut être rien de spirituel et le voir est une illusion, mais la spiritualité nous apprend à être responsable, à commencer par là où on est, et à ne pas être la victime de sa propre création.
C'est l’erreur de la religion d'avoir diaboliser la matière, du coup ca fait des gens qui errent dans le ciel et qui tourne en boucle indéfiniment jusqu'à ce qu'il accepte d'intégrer la terre (qui est construit comme le ciel) et de retrouver le pouvoir que nous souhaitons car c'est une part de l'humain. La terre c'est la jouissance de la vie, l'impulsion de vie, le désir de vivre. Dans le spirituel, il n'y a aucune expérience, ni sensation, rien à réaliser.
L'homme cherche à se réaliser, la quête du divin est un chemin comme un autre, mais plus souvent un obstacle car une saisie mentale.
Dans notre corps de boue, brûle le feu intérieur qui est le moteur de nos envies et désir. Si ca circule mal, nos envies sont sans fins, compulsive et perverse(dévié du chemin naturel).
Si on dépasse ce niveau sans le rejeter, notre structure se simplifie et nous pouvons isoler notre désir véritable, qui le pavé de notre chemin d'évolution direct vers le divin à mon avis.
C'est sur qu'il fraudais tout reprendre dans l'éducation.
Elle nous a donné honte de notre sexualité, qui est tellement compliqué lors de l'adolescence à cause des interdiction de jouir, en société (métro), que ce finit dans le mental et paraître plutôt que le partage, alors que des être hautement évolué spirituellement fusionnent et créent spontanément sans probleme avec ca. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ô corps, doux fardeau spirituel ?   Mer 5 Fév 2014 - 10:34

"Un esprit solide dans le corps humain, c'est la plus grande force dans la plus grande faiblesse." Isocrate.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ô corps, doux fardeau spirituel ?   Mer 5 Fév 2014 - 10:36

Toutefois, Saint Paul écrit : "Le corps est le temple de l'Esprit Saint."  scratch 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ô corps, doux fardeau spirituel ?   Mer 5 Fév 2014 - 10:44

"Mens sana in corpore sano." Bien sûr, ananard ! Mais que ferons-nous d'un corps en décrépitude ? Ne deviendra-t-il, à ce moment-là, l'ennemi de l'âme ou de l'esprit ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ô corps, doux fardeau spirituel ?   Mer 5 Fév 2014 - 11:05

"Le corps n'est qu'un voile..." ai-je lu. Valéry a écrit : "Ce qu'il y a de plus profond en l'homme, c'est la peau."  :coeur) 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ô corps, doux fardeau spirituel ?   Mer 5 Fév 2014 - 11:09

"Sans corps, pas d'émotions." Est-ce qu'il ne t'arrive pas d'éprouver de la joie ou de la tristesse, ou encore de la colère en participant à ce forum, anima ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ô corps, doux fardeau spirituel ?   Mer 5 Fév 2014 - 11:17

Attchi, lorsque je suis cloué au lit avec 40° de température, crois-moi, je ne suis guère connecté au Un. Néanmoins, j'approuve ce que tu as écrit, même si je pense ne pas avoir assez vécu pour pouvoir y adhérer totalement. "O rage ! ô désespoir ! ô vieillesse ennemie !"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ô corps, doux fardeau spirituel ?   Mer 5 Fév 2014 - 11:25

Et si cet "outil" dysfonctionne, comment "entrer" en méditation ?  scratch 
Revenir en haut Aller en bas
Professeur X
Membre


Date d'inscription : 16/06/2010
Nombre de messages : 8209
Masculin
Capricorne Singe
Age : 47
Ville : système solaire

MessageSujet: Re: Ô corps, doux fardeau spirituel ?   Mer 5 Fév 2014 - 11:41

Nos émotions , notre esprit , font partie physiologiquement de notre êtreté , l'esprit et le coeur ont bien une base organique , les différencier du corps dont ils font partie est une erreur , nous sommes ce corps pour le temps où notre conscience s'y incarne , pourrions nous naitre sans corps , et si nous ne considérons pas notre corps comme étant nous-même ce n'est pas le peu d'esprit dont nous sommes capable ni la pauvreté de nos émotions qui nous carractérisent , l'esprit se débarasse vite fait du corps avec deux idées et un concept , on à beau être dans le dénis physiologique et se prendre pour des êtres esentiellement fait de lumière , il faut aller faire caca de temps en temps quant même , alors , pour qui mon corps serait'il un fardeau , pour un petit groupe de moi déjanté par des lectures et deux éxpériences dites " spirituelles " , essayer de penser " je ne suis pas mon corps " en étant présent à soi-même , on percoit très bien que cette pensée est bien localisée dans un endroit précis de ce corps correspondant au cerveau , au mental , qui est bien fait d'organes , tout comme nos émotions , avons nous le choix d'être ou pas ce que nous sommes , là est la question , love .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Ô corps, doux fardeau spirituel ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie :: Forum spiritualité et forum ésotérisme sur le partage de l'éveil :: Discussion, rencontre, partage, écoute, dialogue :: Questions et réponses spirituelles-
Sauter vers:  
Spirit Partage - Forum spiritualité de rencontre Montpellier et autre ville
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit